Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 999
    Points : 128 905
    Points
    128 905
    Par défaut Seuls 2,21 % des ingénieurs en Inde possèdent les compétences pour écrire un code entièrement fonctionnel
    Seuls 2,21 % des ingénieurs en Inde possèdent les compétences pour écrire un code entièrement fonctionnel,
    d'après une enquête d'Aspiring Minds

    Et si l’image de l’Inde comme eldorado du télétravail en informatique n’était qu’un mythe ? Aspiring Minds, qui se présente comme une organisation qui aide les gouvernements et les institutions à mesurer et identifier les talents afin de créer des conditions équitables dans l’éducation et l’emploi, s’est lancé dans une étude qualitative.

    Pour les besoins de l’enquête, Aspiring Minds s’est appuyé sur Automata. Ce dernier est présenté comme étant un outil automatisé d'évaluation de la capacité de programmation qui utilise un compilateur intégré de simulation pour prédire la capacité d'un candidat à développer un code fonctionnellement correct, génère des sorties, est efficace et suit les meilleures pratiques de codage.

    À cet outil, l’enquête a associé une banque de questions organisée, validée empiriquement, avec des problèmes testant différents aspects de l'utilisation de la structure de données et des approches algorithmiques.

    Nom : automata.png
Affichages : 8870
Taille : 248,9 Ko

    L'outil peut prédire l'aptitude au travail d'un candidat en évaluant sa capacité de codage sur les paramètres suivants :
    • capacité de programmation : évalue la mise en œuvre du bon algorithme en utilisant les structures de contrôle, les dépendances de données et la pertinence de la solution ;
    • pratiques de programmation : évalue le code sur la base des meilleures pratiques mises en œuvre dans l'industrie et s’intéresse également à sa lisibilité et sa facilité d'utilisation ;
    • complexité d'exécution : évalue la complexité d'exécution en la comparant à celle d’un code optimisé ;
    • exactitude fonctionnelle : mesure le degré d'exactitude du code en fonction des types de tests évalués (Basic, Advanced et Edge).

    Par la suite, une note générale est donnée à la performance du candidat.

    Automata a présenté deux énoncés de problèmes étroitement liés à des tâches en entreprise et s’est servi d’un moteur d’évaluation pour noter le code proposé par les candidats.

    Au total, un échantillon de plus de 36 800 étudiants de plus de 500 collèges en Inde a été soumis à ce test de 60 minutes. Ci-dessous, les propriétés de l’échantillon

    Nom : echantillon_proprietes.png
Affichages : 8205
Taille : 72,7 Ko

    Voici quelques statistiques :

    Seuls 36% des ingénieurs ont été capables d'écrire du code compilable

    Avec l'avancement des services et produits numériques, de bons programmeurs sont la constante exigence de l'industrie. Les entreprises exigent des candidats avec une forte compréhension de la programmation informatique et de l'algorithme à mettre en œuvre sur de nouvelles idées novatrices dans un lieu de travail, bien entendu avec des contraintes de temps.

    Cependant, Aspiring Minds regrette de trouver que sur les deux problèmes donnés par candidat, seuls 14 % des ingénieurs ont été capables d'écrire du code compilable pour les deux et seulement 22 % ont pu écrire un code compilable pour un problème uniquement.

    « Pour soutenir la croissance de l'industrie informatique, nous avons besoin de candidats avec un calibre de haute technologie et de meilleures compétences en programmation », prévient Aspiring Minds.

    Seuls 2,21% des ingénieurs possèdent les compétences pour écrire un code entièrement fonctionnel avec les meilleures pratiques

    Le code fonctionnellement correct est la condition de base pour pouvoir se considérer comme un bon développeur. Il faut dire que devoir corriger un code mal écrit et qui conduit à d’énormes bogues est extrêmement coûteux en temps et donc contre productif. Il est donc important, en plus d’avoir un code fonctionnel, d’avoir de meilleures pratiques d’écriture pour que soient repérés rapidement les erreurs ou pour faciliter la maintenance, voire la mise à jour.

    Nom : automata_1.png
Affichages : 8276
Taille : 100,3 Ko
    Les rubriques d'aptitude à la programmation sont divisées en quatre sur la base des quatre sous-sections d'Automata

    Pourtant, selon les résultats de l’étude, seuls 2,21 % des ingénieurs possèdent les compétences nécessaires pour écrire du code fonctionnel avec la meilleure efficacité et les meilleures pratiques.

    Distribution en fonction des établissements

    L'étude montre que les candidats des 100 meilleurs écoles possèdent de plus grandes compétences en programmation que ceux des autres écoles. 31% des candidats des 100 meilleurs collèges ne sont pas en mesure d'écrire un code compilable, alors que seulement 31% des autres collèges sont capables d'écrire du code compilable.

    Nom : automata_2.png
Affichages : 8217
Taille : 157,8 Ko

    Score moyen entre les établissements

    Étant donné que les deux sections (les 100 meilleures écoles et le reste) ne disposent pas du même nombre de représentants, Aspiring Minds s’est également proposé de faire une moyenne.

    La tendance du résultat correspond à la perception générale selon laquelle les candidats des 100 meilleures écoles ont de meilleures compétences en programmation que ceux des autres écoles. D’ailleurs, tel qu’observé précédemment, la capacité à programmer est la sous-section qui présente la différenciation la plus prononcée.

    Nom : automata_3.png
Affichages : 8158
Taille : 83,5 Ko

    Source : Aspiring Minds

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette étude ?
    La méthodologie vous semble-t-elle suffisamment rigoureuse ?
    L'échantillon est-il assez représentatif ?
    L’idée selon laquelle les développeurs en France pourraient se retrouver au chômage après avoir été remplacé par des développeurs en Inde est-elle, selon-vous, un mythe ?
    Avez-vous une expérience de collaboration avec des équipes de développement en offshore ? Si oui, pouvez-vous partager vos anecdotes ?

    Voir aussi :

    La Commission de la concurrence de l'Inde condamne Google à payer une amende de 17 millions d'euros pour abus de position dominante
    Neutralité du Net : le régulateur des télécommunications de l'Inde soutient ce principe, mais certains acteurs expriment leurs inquiétudes
    L'Inde s'empare de la place des États-Unis et devient le second marché de smartphones le plus important du monde, d'après Canalys
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    531
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 531
    Points : 2 230
    Points
    2 230
    Par défaut
    Pour les besoins de l’enquête, Aspiring Minds s’est appuyé sur Automata. Ce dernier est présenté comme étant un outil automatisé d'évaluation de la capacité de programmation
    Et par un pur hasard, "Automata" est un produit commercialisé par... Aspiring Minds!

    Diantre que le monde est bien fait!

    A part cela, est-ce que "Automata" répond à la question qui me tourmente: Pourquoi est-ce que 97,79% des ingénieurs indiens reçoivent un salaire puisqu'ils ne servent à rien?

  3. #3
    Expert confirmé
    Avatar de Pyramidev
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    1 045
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 1 045
    Points : 4 480
    Points
    4 480
    Par défaut
    Je ne sais pas si ce si faible score vient des compétences des Indiens testés ou bien de la manière à laquelle l'étude a été tournée.
    Il aurait été plus pertinent de tester sur plusieurs pays à la fois pour pouvoir comparer les résultats entre pays.

    Sans avoir plus d'informations, on ne peut rien en tirer. Je suis alors allé sur la page citée par l'article présent mais, quand j'ai voulu télécharger le PDF, le site m'a demandé mon adresse courriel et mon numéro de téléphone. => Hors de question !

  4. #4
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 312
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 312
    Points : 17 879
    Points
    17 879
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    A part cela, est-ce que "Automata" répond à la question qui me tourmente: Pourquoi est-ce que 97,79% des ingénieurs indiens reçoivent un salaire puisqu'ils ne servent à rien?
    Parce que le service achat du client a choisi le TJM le plus faible pour son projet, donc des hordes de noobs en offshore. Que le projet se déroule bien n'est pas le problème du service achat, son chef est objectivé sur les économies réalisées dans ses centres de couts. C'est aussi simple que cela.

    Bon à part ça, et outre l'évident conflit d'intérêt je suis curieux de connaitre le résultat de la même enquête sur des ingénieurs occidentaux débutants (puisqu'il s'agit en fait de tester les débutants, c'est marqué graduating engineer). Je mettrais bien une pièce sur un résultat très proche.

    Dernier point, c'est oublier un peu vite qu'un ingénieur dans l'IT qui vient d'avoir son diplôme c'est un peu comme un étudiant en médecine qui démarre son internat. Ça ne sait presque rien faire sans qu'on lui tienne la main. Les premières années de carrières sont tout autant de l'apprentissage que de la production, et cet apprentissage ne cessera jamais. Quand on lit ce genre de pubs, on a l'impression qu'un ingénieur en vaut un autre, qu'il soit sorti tout frais de l'école ou après 10 ans d'expérience. C'est du grand n'importe quoi.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  5. #5
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 182
    Points : 469
    Points
    469
    Par défaut
    Les résultats paraissent vraiment étrange. Que autant de personnes arrivent même pas à avoir un code qui compile parait suspect. Soit, ils sont vraiment nuls (mais à ce point la qui voudrait les embaucher?) soit l'outil en ligne ne dispose pas de compilateur, ni de syntax highlting, autocompletion & co. Alors, si l'objectif c'est décrire du code dans notepad et que ça marche du premier coup je suis pas sur que j'y arriverai non plus sans faute de typo. Bref, comme déjà dit, l'étude est trop vague pour en tirer une conclusion.

  6. #6
    Membre éclairé
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    174
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 174
    Points : 731
    Points
    731
    Par défaut
    Dans le peu de données sur l'étude affichées ils se sont beaucoup basé sur les universités les moins cotées (les 100 meilleures sur les 500 ne comptent que pour un peu plus de 15% de participants au lieu de 20).
    Il y a que environ 30% qui étudiaient des des villes (donc beaucoup dans des zones rurales ?) Ca peut etre une piste aussi.

    Sans connaitre beaucoup de détails, ça a l'air quand même biaisé comme étude.

  7. #7
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    103
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 103
    Points : 380
    Points
    380
    Par défaut
    Pour avoir fait passer quelques entretiens à des candidats indiens, je confirme qu'il y a vraiment un tri à faire, le niveau n'est pas le même qu'en France et la disparité est beaucoup plus grande. Maintenant seulement 2% ça paraît étonnant.

  8. #8
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    103
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 103
    Points : 359
    Points
    359
    Par défaut
    On peut constater sur les forums anglophones que nombre d'Indiens qui y posent des questions et qui sont chargés d'enseigner la programmation, ne maîtrisent pas du tout leur sujet, et encore moins les fondamentaux.

    Je ne sais pas si ceux que j'ai vus étaient les pires, mais clairement, ils faisaient du code comme si un programme était un examen.

  9. #9
    Membre expert Avatar de Kearz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    853
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 853
    Points : 3 643
    Points
    3 643
    Par défaut
    Cependant, Aspiring Minds regrette de trouver que sur les deux problèmes donnés par candidat, seuls 14 % des ingénieurs ont été capables d'écrire du code compilable pour les deux et seulement 22 % ont pu écrire un code compilable pour un problème uniquement.
    ça me semble bizarre parce que faire un code compilable ça n'a rien de difficile, surtout si c'est juste être compilable. En soit, faire un truc compilable qui ne répond pas au problème, c'est logiquement accessible à n'importe qui. (qui connait le concept de code)

    Sauf si: pas moyen de tester. En gros, "écris moi ton code sur un bout de papier..Ah, t'as oublié un ";", ça compile pas".

    ça me semble très bas comme chiffre, ça m'aurait moins choqué si c'était "code compilable et qui répond au problème".

    Il faudrait voir les détails du test pour donner un sens à cette news.

  10. #10
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 379
    Points : 806
    Points
    806
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Parce que le service achat du client a choisi le TJM le plus faible pour son projet, donc des hordes de noobs en offshore. Que le projet se déroule bien n'est pas le problème du service achat, son chef est objectivé sur les économies réalisées dans ses centres de couts. C'est aussi simple que cela.
    En effet, malheureux mais tout à fait correct

  11. #11
    Membre émérite
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 910
    Points : 2 730
    Points
    2 730
    Par défaut
    Citation Envoyé par Excellion Voir le message
    On peut constater sur les forums anglophones que nombre d'Indiens qui y posent des questions et qui sont chargés d'enseigner la programmation, ne maîtrisent pas du tout leur sujet, et encore moins les fondamentaux.

    Je ne sais pas si ceux que j'ai vus étaient les pires, mais clairement, ils faisaient du code comme si un programme était un examen.
    Pour rappel en Inde, il sont un peu plus d'un milliard. Un milliard d'anglophone. C'est normal qu'on en voit plein des indiens, ils sont plein!
    Ce pays seul est plus peuplé que USA+Canada+UE.

    De là à conclure qu'on ne voit que les meilleurs (qui seraient plutôt médiocre du coup), il y a un raccourcis à faire que je ne me permettrais pas de faire ^^

    En tout cas, en tant que presta je suis déjà passé après une sous traitance pourrie en Inde, et les retours étaient consternant.
    Pour développer des TU qui passent, la majorité des tests renvoyaient "return true;". ça c'est du TU qui garantie une qualité logicielle indéfectible

    Citation Envoyé par James Goldsmith
    « Si vous payez des cacahuètes, tout ce que vous aurez ce sont des singes »

  12. #12
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Responsable des études
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    2 290
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aude (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable des études
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 2 290
    Points : 4 923
    Points
    4 923
    Par défaut
    Je ne sais pas d'où vient la société Aspiring Minds mais je parie qu'elle n'est pas indienne, avec ces résultats et sans aucune comparaison ça ressemble étrangement à de la propagande Américaine/Européenne qui sert juste rabaisser les Indiens pour tenter de valoriser les devs de son pays.
    Je veux bien croire que le niveau moyen y soit plus bas, mais pas que seulement 2% des dévs savent écrire un code correct.
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 062
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 062
    Points : 28 082
    Points
    28 082
    Par défaut
    je ne serais pas surpris de voir d'autre pays avoir des résultats mauvais. Mais pas à ce point. Des indiens bons, il y en a, et un paquet(on en a un dans l'équipe, un cador), mais la plupart ne sont plus en Inde(notre cador est à Manchester). Ceux qui restent, à part quelques exceptions, euh, comment dire....
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  14. #14
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Peux-être que le systeme de caste a la peau dure et qu'il provoque une telle segmentation des périmètres d'intervention et donc des niveaux de compétence que seule une petite frange de la population IT sait mener un projet de A à Z en autonomie. Ceux du haut ne savent pas mener les "basses besognes" hors de la théorie et ne sont donc plus autonomes tandis que ceux du bas n’évoluent pas ou peu.

  15. #15
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 520
    Points
    7 520
    Par défaut
    Citation Envoyé par Placide Avorton Voir le message
    Peux-être que le systeme de caste a la peau dure et qu'il provoque une telle segmentation des périmètres d'intervention et donc des niveaux de compétence que seule une petite frange de la population IT sait mener un projet de A à Z en autonomie. Ceux du haut ne savent pas mener les "basses besognes" hors de la théorie et ne sont donc plus autonomes tandis que ceux du bas n’évoluent pas ou peu.
    Je pense que tu as raison mais que tu ne vas pas assez loin.
    Je n'ai jamais eu l'occasion de travailler sur un projet avec de l'offshore indien mais j'ai pas mal d'amis qui ont vécu cette expérience et cela a été douloureux à chaque fois.

    La segmentation en Inde fait que justement, personne n'est en mesure de maîtriser l'ensemble d'un projet info de A à Z.
    Les développeurs ne prennent aucun recul sur les fonctionnalités qu'on leur demande de coder donc ils ne comprennent rien à ce qu'ils font.
    Côté archi et infra, c'est pareil.
    Côté CP, comme ce n'est que des purs théoriciens qui ne se sont jamais confronter au dev directement, ils ne savent pas piloter correctement leurs équipes car n'en connaissent pas les besoins et contraintes.
    Sans oublier que côté dev, on ne pose pas de question à son "supérieur" car culturellement, ça serait remettre en cause son autorité en suggérant qu'il ne s'est pas exprimer correctement.
    Bref, le bordel.

  16. #16
    Expert confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    vilain troll de l'UE
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 609
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : vilain troll de l'UE

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 609
    Points : 4 280
    Points
    4 280
    Par défaut
    Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
    Les résultats paraissent vraiment étrange. Que autant de personnes arrivent même pas à avoir un code qui compile parait suspect. Soit, ils sont vraiment nuls (mais à ce point la qui voudrait les embaucher?) soit l'outil en ligne ne dispose pas de compilateur, ni de syntax highlting, autocompletion & co. Alors, si l'objectif c'est décrire du code dans notepad et que ça marche du premier coup je suis pas sur que j'y arriverai non plus sans faute de typo. Bref, comme déjà dit, l'étude est trop vague pour en tirer une conclusion.
    C'est ce que je me suis dit aussi. Mon code compile rarement du premier coup. Après je laisse pas non plus masse d'erreurs, c'est souvent l'oubli d'un point-virgule, un include ou un extern mal déclaré.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 062
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 062
    Points : 28 082
    Points
    28 082
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    (.../...)
    La segmentation en Inde fait que justement, personne n'est en mesure de maîtriser l'ensemble d'un projet info de A à Z.
    Les développeurs ne prennent aucun recul sur les fonctionnalités qu'on leur demande de coder donc ils ne comprennent rien à ce qu'ils font.
    (.../...)
    Sans oublier que côté dev, on ne pose pas de question à son "supérieur" car culturellement, ça serait remettre en cause son autorité en suggérant qu'il ne s'est pas exprimer correctement.
    Bref, le bordel.
    Notre Indien de Manchester est très fort sur tous ces aspects là. Il assure la qualité pour nos deux éditions anglaises et écossaises, fait le suivi des tests de bugs par les spécialistes métier, fait du test manuel lui-même, code des tests automatiques(coté interface, hein, coté serveur c'est le boulot des devs) qu'il a lui-même défini de manière plutôt futée, après interview des experts, les exécute et analyse les résultats, et gère tous ses environnements de tests. Le tout en ménageant la chèvre et le chou, soit l'édition anglaise et l'édition écossaise. Et il n'hésite jamais à dire "ça ne pourra pas se passer comme ça", ou "ça, je ne pourrais pas faire dans le contexte actuel" quand c'est pertinent. Manière alambiquée de dire non, mais le message passe clairement quand même. Y compris à notre supérieur commun.

    En bref, il roxxe, c'est une équipe complète à lui tout seul. Et avec un rendement haut de gamme, et une forte capacité d'adaptation.

    Pourtant, il a grandi en Inde. Mais il s'est peut-être barré justement pour échapper à ce mode de fonctionnement toxique. Je me vois mal lui poser la question, évidemment.

    Je ne crois pas que les indiens soient naturellement moins bons que les autres. En moyenne. C'est juste que sur place, effectivement, les pesanteurs culturelles collectives peuvent les empêcher d'exprimer leurs qualités. Une fois à l'étranger, ils ne sont plus contraint, et aussi forts que les autres.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  18. #18
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 8
    Points : 9
    Points
    9
    Par défaut 2percent in India and how about in France or in other countries by the same soft
    2percent in India and how about in France or in other countries by the same soft

  19. #19
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    32
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 32
    Points : 27
    Points
    27
    Par défaut "Ecrire du code" est trop récurrent comme critère.
    Bonjour,
    Cette étude est une moitié de réalité : elle se base essentiellement sur l'écriture de code. Or savoir développer n'est pas que écrire du code. C'est aussi savoir recueillir les besoins, réfléchir sur l'ergonomie du produit, la sécurisation de l'application et l'optimisation des prog. Perso, même moi, je fait beaucoup d'erreurs de syntaxe ou de programmation. Elles permettent de découvrir souvent des failles, des erreurs possibles à l'utilisation. Résultat, la semaine dernière mon employeur m'a dit que je "faisais du code trop sécurisé" ! Un comble alors que je suis jamais trop en retard sur mes livraisons et que mes projets font très peu l'objet de ticket du support.
    Cependant, ayant récupéré de nombreux projets développés originellement à l'étranger (Inde, Maghreb, Roumanie, ...) je ne peux constater que même si le code est compilable, il est très loin de ce qu'on attend comme qualité : quasiment pas de POO et en procédural tout est alambiqué, manque constant de d'optimisation des ressources, et même découverte de Backdoors (par contre cette dernière fonctionne à merveille), etc. Je fais le même constat pour le développement de bases de données.
    Dernière chose à connaitre : en Chine (mais je suppose ailleurs aussi), il est tout à fait possible d'acheter son diplôme universitaire, quelques soient les motivations que l'étudiant a fait preuve au cour de son cursus. En inde, je vois mal le rejeton d'une lignée d’aristocrates ou d'une famille bourgeoise être loin derrière le surdoué d'une famille d'intouchables (Quel scandale !!!).

  20. #20
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    novembre 2013
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Marne (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2013
    Messages : 13
    Points : 185
    Points
    185
    Par défaut
    Comme d'autres l'ont déjà signalé, pour que ce test ait la moindre valeur, il faudrait
    - avoir un peu plus d'info sur les conditions du test
    - faire passer le même test à des développeurs occidentaux, dans les mêmes conditions

    Un code qui ne compile pas, si on a un éditeur basique et pas la possibilité de valider son code en lançant une compile, ça ne veut rien dire. La moindre typo joue et comme les gens sont habitués aux EDI modernes, ils ont assimilés que plutôt que de relire consciencieusement son code pour le vérifier, il était plus efficace de lancer la compilation et de relever les erreurs du compilateur. L'époque ou une compil durait des heures est révolue ... Sans parler que les subtilités sont nombreuses dans les langages modernes si on utilise des fonctionnalités avancées. L'informatique est une industrie, pas un art (même si on peut en faire un art si on le souhaite), on vise en général l'efficacité et le gain de temps.

    Pour avoir testé quelques solutions qui permettent de tester les développeurs en conditions de recrutement, je n'en ai jamais trouvé aucune qui me satisfasse. Rien ne vaut un entretien approfondi, après il faut maîtriser à peu près son sujet et faire preuve de souplesse et d'intelligence. Et ne pas négliger que si on ne développe plus au quotidien, on est vite dépassé par de nouvelles pratiques et que les vérités d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui. Même si il subsiste quelques fondamentaux. Et un développeur qui code des écrans ou des IO sur une base de données n'a pas besoin du même niveau que l'expert qui implémente des routines de base ou une framework sophistiqué.

    Bref cette info me semble moisie. C'est de la comm' et de la pub déguisée, rien d'inhabituel à notre époque de vaporware et d'omniprésence des réseaux sociaux.

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 28/04/2017, 10h58
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 08/08/2007, 16h42
  3. Un annuaire des ingénieurs?
    Par vgf07 dans le forum Emploi
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/04/2007, 09h02

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo