Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 498
    Points
    7 498

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    le fait de faire travailler des salariés diplômés ne garantit pas la réussite d'un projet ; c'est mieux mais ce n'est pas une raison sinequanone
    Je ne pense pas du tout que le fait que les membres de l'équipe soient diplômés donnent de meilleures chances à la réussite d'un projet ou même dire que cela soit meilleurs d'une quelconque façon que ce soit.
    Ce qu'il faut, c'est une équipe compétente, motivée, complémentaire et surtout, qui sachent travailler ensemble.

    Le diplôme ne garantit aucun de ces 4 points.
    Ca rassure au moment de l'embauche et ça permet de ranger les gens dans les cases des grilles de salaires mais c'est tout.
    Rien à voir avec la compétence, la motivation et le savoir être.

    Y a des tas d'exemple où l'ont connaît des amateurs bien meilleurs que des pro et c'est valable en info et pour presque tous les domaines.
    Je connais d'excellents cuisiniers dans mon entourage (dont mon épouse) et c'est dingue le nombre de resto où je ne vais plus car j'y mange nettement moins bien qu'à la maison (y compris des resto qui se disent de "haute qualité artisanale" où je paye une blinde pour être déçu à la fin).

  2. #42
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 369
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 369
    Points : 23 771
    Points
    23 771

    Par défaut

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    (.../...)
    Je connais d'excellents cuisiniers dans mon entourage (dont mon épouse) et c'est dingue le nombre de resto où je ne vais plus car j'y mange nettement moins bien qu'à la maison (y compris des resto qui se disent de "haute qualité artisanale" où je paye une blinde pour être déçu à la fin).
    Ma femme trouve que les makis que je fais à la maison sont meilleurs que ceux des restaurants. Je la soupçonne d'être biaisée. Outre l'évident cas de népotisme, je dirais aussi que j'ai moulé ma recette sur ses envies spécifiques à elle, alors qu'un restaurant fera du plus générique pour plaire à un maximum de gens.

    Et evidemment, ça marche aussi pour l'informatique. Vaut-il mieux un(e) consultant(e) générique, très bon'ne) partout, ou bien un(e) interne quelconque, mais qui connait notre domaine d'activité par cœur? Je veux dire, mes makis, je les fait avec du poisson bouilli(avec des herbes dans le bouillon, spécialement du fenouil), alors qu'un vrai maitre sushi mettra du poisson cru, le standard. Ma recette à moi ne plaira pas à grand monde, mais ma femme en raffole. Est-ce que pour autant j'ai ma place en tant que cuisinier dans un restau à sushis? La réponse est non, je ne suis même pas capable de faire un nigiri qui ressemble à quelque chose.

    outre l'axe amateur/professionnel, il faut donc aussi penser l'aspect générique/spécifique. On a une ancienne ici, moins forte que les autres dans l'absolu, mais qui connait le métier par cœur et un de nos langages(maison et obsolète, je ne parle même pas du nouveau langage maison objet avec ORM integré). Et qui peut donc corriger des soucis sur l'existant d'un claquement de doigts, là ou quelqu'un avec beaucoup plus de potentiel va beaucoup ramer, faute de connaitre le contexte. Elle ne sait pas faire un nigiri(i.e. de la programmation objet), mais sa connaissance brute du legacy fait plus que compenser.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  3. #43
    Membre éclairé Avatar de Drowan
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 379
    Points : 774
    Points
    774

    Par défaut

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Je ne pense pas du tout que le fait que les membres de l'équipe soient diplômés donnent de meilleures chances à la réussite d'un projet ou même dire que cela soit meilleurs d'une quelconque façon que ce soit.
    Ce qu'il faut, c'est une équipe compétente, motivée, complémentaire et surtout, qui sachent travailler ensemble.
    Le diplôme ne garantit aucun de ces 4 points.
    Je suis bien d'accord avec toi, cela ne garantit pas la réussite du projet, ni les cométences, ni la motivation, ni l'entente.
    Cependant dans la théorie cela valide quelques points tout de même. Puisqu'un diplomé, ses évaluateurs ont certifié qu'il avait les compétences. Et dans compétences, au niveau ingénieur, il y a aussi du management et de la gestion de projet.
    Donc à part la motivation, normalement ton diplomé c'est certifié qu'il a le reste tandis qu'un autoidacte on est sûr que de ces compétences, et encore...
    Après évidemment c'est de la théorie, tu as des diplomés qui n'ont pas les compétences et des auto-didactes qui les ont.
    Il ne faut pas confondre la généralité et le cas par cas, mais dans une majorité des cas un employeur prends moins de risque à prendre un diplomé puisque ses compétence ont été certifiées. Donc comme tu le dis toi-même

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Ca rassure au moment de l'embauche
    Après comme je l'ai déjà dit précédemment, pour moi cela est vrai uniquement pour un débutant (pas débutant en informatique, débutant en entreprise, soit environ -5 ans d'expérience).
    Je suis persuadé qu'au delà, l'experience en entreprise prends le dessus et qu'on ne fait plus la différence. (Malheureusement si, les embaucheurs font une différence, surtout sur la fiche de paye)
    "On sera toujours mieux installé assis en 1ère que debout en 2nde", un illustre inconnu


    Avant de poser une question vérifiez si elle n'a pas déjà une réponse dans les cours et tutoriels
    Si votre problème est pensez à marquer la conversation comme telle
    Si un message est utile, pertinent, et/ou vous êtes d'accord avec, pensez à à l'inverse s'il est inutile, faux ou que vous n'êtes pas d'accord, pensez à

  4. #44
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    94
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 94
    Points : 97
    Points
    97

    Par défaut

    Hum! , Franchement je vois pas trop l'importance de faire de long étude dans notre domaine si veux évolué dans le milieux des entreprises . Car j'ai moi même pas encore pas fini ma licence, mais je suis dans une boite. Avoir des connaissances bas niveau très avancé ça aide seulement si ont veux devenir un enseignant dans le domaine ou un chercheur. Et la plupart des étudiants qui viennent les entreprises pour une première fois , on a même envies de leurs demandés qu'est que vous-avez foutu pendant tout ce temps. Il m'arrive souvent d'expliquer des choses a des étudiants de masters , ou mais de les aidés a avancer dans leurs projets

  5. #45
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 166
    Points : 6 227
    Points
    6 227

    Par défaut

    Citation Envoyé par G'Optimus Voir le message
    Car j'ai moi même pas encore pas fini ma licence, mais je suis dans une boite.
    Ouais mais peut être que tu gagnerais plus ou que tu aurais des faciliter à trouver du travailles ailleurs si tu avais plus de diplômes.
    Parce que lors du recrutement il peut y avoir des personnes qui sont bloqué sur le diplôme et qui refusent d'embaucher des gens en dessous de BAC+5 (ce qui serait con comme truc, mais ça doit bien exister).
    Et il y a des entreprises qui se disent "il n'a même pas de licence on ne va pas le payer beaucoup", donc un petit nouveau, pas très doué, avec un BAC+5 peut commencer avec un plus gros salaire qu'un type sans diplôme avec 6 ans d’expériences.

    Il doit exister des entreprises avec du bon sens, qui ne recrutent pas qu'en fonction des diplômes et qui ne paient pas qu'en fonction des diplômes, mais c'est rare en France.
    En France on a pas l'équivalent du rêve américain, avec le type qui commence balayeur et qui fini CEO d'une multinationale.
    En France si tu sors pas de la bonne école et si t'es pas dans le bon réseau, tu montras jamais au plus haut... C'est un système de caste.
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  6. #46
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 369
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 369
    Points : 23 771
    Points
    23 771

    Par défaut

    Ryu : ce que tu dis est vrai pour la France(et il y a même des boites qui en recrutent que les "bons" BAC+5). Celà étant, le profil de G'Optimus est au Sénégal, et j'ignore si la maladie de la diplomite aigue est parvenu jusque là-bas.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  7. #47
    Membre éclairé Avatar de Drowan
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 379
    Points : 774
    Points
    774

    Par défaut

    Citation Envoyé par G'Optimus Voir le message
    Il m'arrive souvent d'expliquer des choses a des étudiants de masters
    C'est tout à fait normal pour 2,5 raisons :
    - raison 0,5 : tu es peut-être un passioné alors que les étudiant que tu aides non. Ils aiment bien l'informatique et le travailler, mais ce n'est pas leur passion.
    - premièrement : personne n'est parfait et tout le monde a besoin d'apprendre à tout niveaux.

    - Deuxièmement : Et c'est la raison principale, En étant en Licence, tu as des cours pour être plutot expert dans quelque domaine. Alors qu'un étudiant de master à des cours pour être débrouillard dans beaucoup de domaine. Donc quand il s'agit d'un domaine que tu connais/étudie, tu as surement plus de bagage technique qu'un étudiant de master. Mais l'étudiant de master connaitra surement plus de domaine que toi, et aura également étudier la gestion de projet et le management d'équipe.
    "On sera toujours mieux installé assis en 1ère que debout en 2nde", un illustre inconnu


    Avant de poser une question vérifiez si elle n'a pas déjà une réponse dans les cours et tutoriels
    Si votre problème est pensez à marquer la conversation comme telle
    Si un message est utile, pertinent, et/ou vous êtes d'accord avec, pensez à à l'inverse s'il est inutile, faux ou que vous n'êtes pas d'accord, pensez à

  8. #48
    Membre du Club Avatar de _champy_
    Homme Profil pro
    Chef de projet progiciel patrimoine route/tram/aeroport
    Inscrit en
    novembre 2017
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet progiciel patrimoine route/tram/aeroport
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2017
    Messages : 25
    Points : 68
    Points
    68

    Par défaut

    Y a-t-il une corrélation entre diplôme et succès en tant que développeur de logiciels ?

    Clairement non. On parle ici du succès (donc un résultat heureux pour soi même) et non d'avoir du succès après des autres (même ci cela à une incidence sur le succès, certainement inversement proportionnelle à la confiance en soi ).

    Donc tout dépend ce qui nous rend heureux.

    Si c'est de l'argent il est clair qu'un diplôme assureras, dans la majorité des cas, un salaire plus élevé donc du succès.

    Mais cela peut aussi être le plaisir de trouver des solutions as des problèmes, l'ambiance du travail d'équipe, ...

    Tout le monde auras SA réponse à cette question.

    Après 13 ans d'ancienneté dans un grand groupe j'ai un statut cadre (je ne compte pas vraiment mes heures sup mais je les récupère en congés), un titre pompeux de chef de projet (plutôt de mes projets et de notre Redmine plutôt mais bon il en fallait un), et un salaire de 2400€ net.

    Le groupe est sous convention Syntec, il ne peuvent pratiquement plus m'augmenter, alors il me donne plus de prime, tant mieux, moi 2400 sa me suffit , mais bon, je vais pas cracher dessus non plus.

    Cela veut clairement dire que le salaire max est indexé sur le niveau du diplôme.

    C'est injuste car tout le monde ne peut pas s'offrir le même cursus d'autant plus que, par simple bon sens, quelqu'un qui arrive au même résultat qu'un autre mais sans formation à forcément un capacité crucial dans notre domaine celle de l'autoformation.

    Ce système de grille de salaire prive les entreprises de l'opportunités d'embaucher des salariés qui serons pérenne car à jour et un comme ça dans une équipe déteint sur tous les autres.

  9. #49
    Membre régulier
    Femme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    81
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 81
    Points : 101
    Points
    101

    Par défaut

    Non et puis par extension , l'école,ça ne sert à rien, et puis finalement , apprendre à écrire et à compter, ça ne sert à rien non plus , 2+3 = heu ... environ 7, ca va, bouah allez soyez sympa quoii ? ...


    Cas d'étude 0 :



    Les diplômes ? Ah ben ça sert à rien , on peux piloter un avion comme ça, allez, on s'envole, les gogols, brouu brouu c'est drôôle
    le bruit bouh gogol bouh gogol !

    Et là les 350 passagers rient en coeur et chantent en rythme :
    ' les diplomes, ça y en a être de la m*rde, les diplomes, ça y'en a être de la m*rde, hi hi gogo ' !

    Puis, le pilote s'exclame :
    ' 'té-ma' , J'leve les bras pour faire n'avion, moi yen a pas besoin diplôme, agheu a gheu, gu huu mongole' .... crash




    Cas d'étude 1 :


    J'ai 3 paires de chaussettes en laine et 2 en synthétiques, combien dois je en vendre pour rentrer dans mes frais ?

    ' Beuh jsais pas gato 7 ? parce que que si je vends 7 chaussettes uniques, alors que j'en garde 1 pour moi pour avoir chaud à la q*ue, gheu heu , j'ai pas de diplôme, ch'ai pas grave, hein monsieur.?'




    Cas d'étude 2 :


    'Bonjour monsieur, votre impôt foncier va augmenter de 150 pour cent l'an prochain '

    Le type français qu'a pas de diplôme réponds :

    ' Heu que chez pas grave monchieur, vous être gentil, c'est pas beaucoup 150 centimes de plus, ah gue, gheu , moi peut payer encore gogole paye monchieur pour vous gwands maitre fonctionnaire et ya europe, moi donner argent à europe encore, ch'ai pas gwae moi donner ma maison à étranger comme vous grand maitre fonctionnaire dire à moi , moi y'en a aimer payer aussi à grand maitre anglo saxon mon argent, gato '

    ' Moi y'en a aimer que grand maitre anglo saxon donner à vous gwand maitre fonctionnaire argent sur votre compte aux bahamas, pour diwe à moi que mon impot augmenter de 150 %, vous yen a etwe grand maitwe fonctionnaire, moi y'en a donner ma maison à premier etwanger qui venir dans la ville pouwe que lui pas payer, ca yen a pas grave que moi yen a être à la rue après si grand maitre anglosaxon et fonctionnaires contents'

  10. #50
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 166
    Points : 6 227
    Points
    6 227

    Par défaut

    Citation Envoyé par devDePassage Voir le message
    Non et puis par extension , l'école,ça ne sert à rien, et puis finalement , apprendre à écrire et à compter, ça ne sert à rien non plus
    Ce n'est pas parce que tu n'as pas de diplômes que tu ne maîtrises pas tes sujets.
    Ce n'est pas parce que tu es diplômé que tu maîtrises tous les sujets...
    J'ai vu des gens sortir avec un Master voir un doctorat, alors qu'ils n'étaient pas d'un niveau exceptionnel...
    Des branleurs diplômés ça existe, des gens hyper doué avec peu de diplômes ça existe aussi.

    La majorité de ce que tu apprends en cours n'a pas d'application dans le réel, l'important c'est de s'auto former, d'être curieux et de se mettre à jour.
    Il y a des entreprises qui veulent absolument recruter des Masters quand des Licences suffiraient.
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  11. #51
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Je suis développeur depuis presque 20 ans. Quand j'ai démarré, j'étais 100% autodidacte, avec juste une année de BEP. J'ai récupéré en cours de route un BTS IG (par VAE) et un DUT (en DIF). J'ai mon domaine préféré pour exercer mon métier. Les outils de gestion ou sécurité, c'est pas se qui m'attire. Je suis plûtot multimédia (jeux, e-learning, animation...).

    La réussite d'un développeur : c'est durer dans le temps et continuer à faire ce que l'on aime.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  12. #52
    Membre averti Avatar de Gunny
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    159
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Danemark

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 159
    Points : 401
    Points
    401

    Par défaut

    Je ne vois pas d'où vient l'idée reçue que l'on n'apprend rien d'utile pendant ses études en informatique... J'ai fait un DUT Informatique suivi d'un Master et je me sers tous les jours de ce que j'y ai appris. J'ai clairement eu pas mal de cours qui ne me servent pas (microprog, compilation, IA,...), mais même ceux-là ont au moins eu l'avantage de m'ouvrir un peu l'esprit.
    De plus les cours deviennent étonnamment peu obsolètes. On pourrait s'attendre au contraire au vu de l'évolution constante de notre domaine, mais d'une part certaines technos évoluent peu (SQL par exemple), et d'autre part les bases restent utiles quelle que soit la technologie (POO, algo, analyse, etc.). Et comme il est plus facile d'apprendre sur de bonnes bases, un diplômé est mieux armé.

    Notez que je ne parle que statistiquement, individuellement ça ne veut rien dire en soi. Dans les faits on trouve évidemment beaucoup d'autodidactes très compétents et de diplômés pas foutu d'écrire une boucle. Je veux juste tordre le cou à l'idée que les études ne sont utiles que pour faire joli sur le CV et charmer les RH.

  13. #53
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 166
    Points : 6 227
    Points
    6 227

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    Je ne vois pas d'où vient l'idée reçue que l'on n'apprend rien d'utile pendant ses études en informatique...
    Moi je parlais surtout des études jusqu'au BAC.
    Il y a toujours des élèves qui se plaignent que ce qu'on leur fait apprendre ne sert à rien.
    Mais le but ce n'est pas forcément d'apprendre quelque chose d'utile, c'est juste d'apprendre différentes logiques, mécanismes, et de savoir les utiliser pour résoudre des problèmes.
    Ou des fois il faut d'abord des bases mathématiques pour ensuite pouvoir les exploiter dans d'autre domaine.

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    J'ai clairement eu pas mal de cours qui ne me servent pas (microprog, compilation, IA,...), mais même ceux-là ont au moins eu l'avantage de m'ouvrir un peu l'esprit.
    Voilà, ça existe partout.
    Ça peut être positif, dans mes études j'ai fais plein de trucs que je n'aurais jamais choisi de faire (Scheme (programmation fonctionnelle), XSLT, B (Preuve), Compilation, Cuda (programmation parallèle sur carte graphique), OpenMP (calcul parallèle), Prolog (programmation logique), etc), ça peut être sympa de voir des choses différentes.

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    Dans les faits on trouve évidemment beaucoup d'autodidactes très compétents et de diplômés pas foutu d'écrire une boucle.
    C'est ça.
    Ce qui est triste c'est qu'en France le manque de diplôme peut être un frein quand on a les compétences suffisantes.
    Il y a des gens avec moins de diplômes qui réalisent plus de travail que des plus diplômés mais qui sont moins bien payé et c'est triste

    Bon cela dans des sociétés de service les BAC+5 et les BAC+8 ne gagnent pas plus que les BAC+3, au moins il n'y a pas se problème.
    Les femmes gagnent le même salaire que les hommes, c'est complètement égalitaire.
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  14. #54
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Programmeur du dimanche
    Inscrit en
    août 2017
    Messages
    136
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Programmeur du dimanche
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2017
    Messages : 136
    Points : 449
    Points
    449

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    (...) diplômés pas foutu d'écrire une boucle. (...)

    Ceux-là j'aime bien les brutaliser un peu.

  15. #55
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    Je ne vois pas d'où vient l'idée reçue que l'on n'apprend rien d'utile pendant ses études en informatique... J'ai fait un DUT Informatique suivi d'un Master et je me sers tous les jours de ce que j'y ai appris.
    Je ne dirai pas "inutile", mais beaucoup d'ingénieurs sortis de formations ou d'école informatique sont trop "formatés". On leur apprend à être avant tout productif. Les formations manquent tout de même d'essence passionnelle. Elles gérèrent peu de curiosité et d'envie de sortir des schémas appris. En 20 ans, j'ai croisé beaucoup de développeurs qui ont suivi un parcours d'école, et j'en ai vu peu capables d'utiliser autre chose que les outils appris en formation, ou capables de s'adapter à d'autres outils ou méthode de dev.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  16. #56
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 498
    Points
    7 498

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Je ne dirai pas "inutile", mais beaucoup d'ingénieurs sortis de formations ou d'école informatique sont trop "formatés". On leur apprend à être avant tout productif. Les formations manquent tout de même d'essence passionnelle. Elles gérèrent peu de curiosité et d'envie de sortir des schémas appris. En 20 ans, j'ai croisé beaucoup de développeurs qui ont suivi un parcours d'école, et j'en ai vu peu capables d'utiliser autre chose que les outils appris en formation, ou capables de s'adapter à d'autres outils ou méthode de dev.
    Personnellement, j'ai un master 2 effectué en université et c'est exactement le contraire que j'ai vécu.
    Oui, tous les cours que j'ai reçu n'ont pas tous eu une utilisation pratique dans ma vie pro mais ils m'ont tous permis d'avoir une ouverture d'esprit, une culture info et scientifique ainsi qu'un sens de l'analyse qui me servent tous les jours, encore aujourd'hui.

    De plus, à la fac, on rencontre pas mal de monde qui vient de parcours différents ce qui est particulièrement enrichissant, surtout au moment des TD où j'appréciais d'être en binôme avec des personnes qui avaient un cursus le plus éloigné possible du mien.
    Ainsi, ceux qui venaient d'une formation plus technique comme les BTS et DUT m'ont beaucoup appris sur le développement concret et moi, je pouvais leur apporter mon sens de l'analyse mathématique et mes compétences en algorithmie.

    Depuis 7 ans que je suis passé CP et que je fais passer des entretiens, j'ai eu l'occasion de croiser un peu tous les profils et il est vrai que je remarque que ceux qui viennent de grandes écoles d'ingénieurs sont particulièrement formatés.
    Rare sont ceux que j'ai rencontré qui aiment le dev et ils ne pensent qu'à devenir manager le plus rapidement possible et le passage par le dev est vécu comme une corvée nécessaire un peu comme le stage "ouvrier" qu'ils ont dû faire au début de leur cursus.
    Du coup, il se dégage beaucoup d'arrogance de leur part que je trouve particulièrement injustifié et même nocive pour la bonne ambiance du groupe.
    Je n'ai donc jamais donné suite jusqu'à présent aux candidats de grandes écoles qui se sont présentés devant moi et ce n'est pas tjrs simple à justifier auprès de ma hiérarchie et du service RH.

  17. #57
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Personnellement, j'ai un master 2 effectué en université et c'est exactement le contraire que j'ai vécu.
    Oui, tous les cours que j'ai reçu n'ont pas tous eu une utilisation pratique dans ma vie pro mais ils m'ont tous permis d'avoir une ouverture d'esprit, une culture info et scientifique ainsi qu'un sens de l'analyse qui me servent tous les jours, encore aujourd'hui.

    De plus, à la fac, on rencontre pas mal de monde qui vient de parcours différents ce qui est particulièrement enrichissant, surtout au moment des TD où j'appréciais d'être en binôme avec des personnes qui avaient un cursus le plus éloigné possible du mien.
    Ainsi, ceux qui venaient d'une formation plus technique comme les BTS et DUT m'ont beaucoup appris sur le développement concret et moi, je pouvais leur apporter mon sens de l'analyse mathématique et mes compétences en algorithmie.
    Tu as choisie un bon chemin car tu devais sans doute être intéressé par le sujet à la base. Ce qui est rare dans ce type de cursus technique, où les gens y vont surtout parce qu'il y a du boulot derrière.

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Rare sont ceux que j'ai rencontré qui aiment le dev et ils ne pensent qu'à devenir manager le plus rapidement possible et le passage par le dev est vécu comme une corvée nécessaire un peu comme le stage "ouvrier" qu'ils ont dû faire au début de leur cursus.
    C'est ça. Tu sens que les mecs n'ont pas envie de rester à coder. Devenir CP ou Manager = un plus gros salaire. Et les mecs, ils sont à peine sortis d'école qu'il veulent déjà être patrons.

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Je n'ai donc jamais donné suite jusqu'à présent aux candidats de grandes écoles qui se sont présentés devant moi et ce n'est pas tjrs simple à justifier auprès de ma hiérarchie et du service RH.
    Si ta boite est comme la mienne, ils sont très sensible à l'Ecole plus qu'à la compétence. Y a des vraies frateries chez moi, et on se retrouve avec des managers de 20 ans, qui font conneries sur conneries.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  18. #58
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 369
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 369
    Points : 23 771
    Points
    23 771

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jamatronic, parlant des diplômes infoutus d'écrire une boucle Voir le message
    Ceux-là j'aime bien les brutaliser un peu.
    un peu? Seulement un peu?

    surtout quand ils te racontent que "le code c'est pour les nuls, moi ce que je veux c'est être manager". , et pas pour moi.

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Je ne dirai pas "inutile", mais beaucoup d'ingénieurs sortis de formations ou d'école informatique sont trop "formatés". On leur apprend à être avant tout productif. Les formations manquent tout de même d'essence passionnelle. Elles gérèrent peu de curiosité et d'envie de sortir des schémas appris. En 20 ans, j'ai croisé beaucoup de développeurs qui ont suivi un parcours d'école, et j'en ai vu peu capables d'utiliser autre chose que les outils appris en formation, ou capables de s'adapter à d'autres outils ou méthode de dev.
    l'avantage d'avoir une formation non informatique, c'est qu'on est obligé d'adapter les outils intellectuels reçus. Bon, après, on a certaines lacunes sur certaines théories parfois utiles. Mais on sait qu'on est pas un pur, et appliquer un dimensionnement façon métallurgie ou composites, on sait que ça ne marchera pas tel quel. On sait qu'on ne sais pas.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  19. #59
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 498
    Points
    7 498

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    l'avantage d'avoir une formation non informatique, c'est qu'on est obligé d'adapter les outils intellectuels reçus. Bon, après, on a certaines lacunes sur certaines théories parfois utiles.
    C'est tjrs particulièrement enrichissant pour une équipe d'y trouver des profils variés car ça permet d'avoir plus de points de vues différents.
    Chacun se nourrit des forces de l'autres et les lacunes / difficultés de certains sont comblées par les autres et inversement.

  20. #60
    Membre averti Avatar de Gunny
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    159
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Danemark

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 159
    Points : 401
    Points
    401

    Par défaut

    J'avais en effet oublié le cas des "écoles"... Traiter le développement comme un simple marchepied et considérer que si t'es pas chef de projet à 28 ans t'as raté ta vie est effectivement un gros problème français. Pas évident de bosser avec quelqu'un à qui on a bourré le crâne avec uniquement la dernière techno à la mode et qui de toute façon s'en fout car quand il faudra s'adapter à autre chose il sera embauché chef de projet ailleurs grâce à son "réseau" généreusement fourni par (pardon, acheté à) l'école.
    Je noircis le tableau volontairement, les bons devs sortis de ce genre d'école me pardonneront... Mais j'ai l'impression que le sentiment est partagé.

Discussions similaires

  1. Faire une corrélation entre employés
    Par g0tland dans le forum Excel
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/08/2017, 11h14
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 07/08/2012, 21h51
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 18/08/2011, 11h14
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 31/03/2010, 15h37
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 07/07/2009, 11h55

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo