Python : Flask passe à la version 1.0,
le microframework de développement web se dote de nouvelles fonctionnalités

Flask est un microframework développé en Python pour la conception d'application web. Un microframework comme son nom l'indique est un framework de petite taille ne comportant pas assez de lignes de code, le rendant ainsi léger et n'imposant pas une structure à l'application que l'on souhaite développer. Par sa petite taille, il s'adapte donc plus rapidement à l'évolution du langage dans lequel il a été réalisé, ce qui n'est pas le cas des frameworks.

Nom : flask.png
Affichages : 3312
Taille : 6,8 Ko

Par ailleurs, depuis l'année 2010, Flask est resté stable avec une seule version « la version 0.12 ». Ce jeudi 26 avril a vu, la version 1.0 du microframework lancé par son équipe de développeurs, qui a travaillé plus d'une année sur ce projet. Il faut mentionner que cette nouvelle version vient avec de nombreux changements considérables qui sont entre autres :

  • la suppression du support des versions « 2.6 » et « 3.3 » de Python ;
  • l'affichage d'avertissement lorsque le domaine du cookie de session est un nom d'hôte vide ou une adresse IP, car ceux-ci peuvent ne pas se comporter correctement dans certains navigateurs, tels que Chrome ;
  • une interface de ligne de commande (CLI) plus flexible. En effet, la variable d'environnement « FLASK_APP » est utilisée pour spécifier comment charger l'application, elle peut pointer vers les fichiers d'une application. Aussi elle détecte automatiquement les noms de fichiers communs, les noms d'applications et les noms d'usine. Quant à la variable d'environnement « FLASK_ENV », elle décrit l'environnement dans lequel l'application s'exécute, comme « développent » et remplace « FLASK_DEBUG » dans la plupart des cas ;
  • si python-dotenv est installé. Le CLI chargera les variables d'environnement à partir de « .flaskenv » et de « .env » fichiers plutôt que d'avoir à les exporter dans chaque nouveau terminal ;
  • le serveur de développement est multithread par défaut pour gérer les requêtes simultanées au cours du développement ;
  • « flask.ext » qui était auparavant obsolète, est complètement supprimé ;
  • l'accès aux clés manquantes à partir de « request.form » montre un message d'erreur plus utile en mode débogage ;
  • les gestionnaires d'erreurs sont recherchés par code puis par classe d'exception, sur le plan, puis sur l'application. Cela donne un contrôle plus prévisible sur les gestionnaires, y compris être capable de gérer « HTTPException » ;
  • le comportement de « app.logger » a été grandement simplifié et devrait être beaucoup plus facile à personnaliser. L'enregistreur est toujours nommé « flask.app », il ajoute seulement un gestionnaire si aucun n'est enregistré, et il ne supprime jamais les gestionnaires existants ;
  • l'extraction de la gestion JSON vers une mixin appliquée à la fois aux classes « Request » et « Response ». Cela ajoute les méthodes is_json() et get_json() à la réponse pour rendre la réponse JSON test beaucoup plus facile ;
  • etc.


Sources : Site officiel Flask, Palletsprojects

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous déjà expérimenté cette version de Flask ?

Voir aussi

Lequel de Django ou de Flask serait le framework Web Python d'avenir ?

Python Tools 2.1 pour Visual Studio disponible en version bêta, avec le support des framework Bottle et Flask