+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 476
    Points : 12 204
    Points
    12 204

    Par défaut La Commission européenne voudrait que plus de fonds soient consacrés à l'IA

    La Commission européenne voudrait que plus de fonds soient consacrés à l'IA
    Pour accélérer le développement de ce secteur stratégique

    La Commission européenne a récemment fait part de son plan d’action pour augmenter le niveau de compétitivité de l’Europe en matière d’intelligence artificielle (IA) et stimuler l’investissement dans ce domaine. « Cette initiative répond à la demande des dirigeants européens de définir une approche européenne en matière d’IA », peut-on lire dans un communiqué publié par l’institution. Soulignons qu’en amont de cette annonce, 25 États membres de l’Union européenne (UE) ont ratifié au courant de ce mois d’avril une déclaration commune dans laquelle ils s’engagent à coopérer plus étroitement en matière d’IA.

    À ce propos, Andrus Ansip, vice-président pour le marché unique numérique, a déclaré : « À l’instar de la machine à vapeur ou de l’électricité dans le passé, l’intelligence artificielle est en train de transformer notre monde. Elle pose de nouveaux défis que les États membres de l’UE doivent relever ensemble, pour faire de l’IA un succès qui profite à tout un chacun. »

    Nom : 0.jpg
Affichages : 686
Taille : 29,2 Ko

    Ce plan d’action comporte trois volets. Il devra favoriser l’accroissement des investissements publics et privés dans l’IA grâce notamment au renforcement du soutien financier dans ce domaine, préparer le vieux continent aux changements socio-économiques qui découleront du développement et de la vulgarisation de cette technologie et permettre d’établir un cadre éthique et juridique approprié.

    Pour éviter de perdre davantage de terrain face à des concurrents comme les États-Unis ou la Chine qui investissent massivement dans ce secteur stratégique, la Commission souhaite donc que l’Union européenne consacre plus de fonds à l’IA. Il est ici question d’au moins 20 milliards d’euros d’ici la fin 2020. Dans le même temps, Bruxelles devrait investir jusqu’à 1,5 milliard d’euros dans le cadre du programme Horizon 2020 et 2,5 milliards d’euros supplémentaires devraient être fournis par les partenariats public-privé existant, par exemple dans le Big Data et la robotique.

    Le Fonds européen pour les investissements stratégiques occupe également une place importante dans le plan d’action présenté par la Commission européenne puisqu’il devrait être mobilisé pour aider les entreprises à investir dans l’IA. Pour ce faire, une enveloppe supplémentaire de 500 millions d’euros devrait être apportée par cette institution d’ici à 2020. Par ailleurs, la Commission envisage de soutenir la création d’une « plateforme d’IA à la demande » qui permettra à tous les utilisateurs d’accéder aux ressources utiles en la matière au sein de l’UE.

    À terme, ces mesures devraient permettre de soutenir le développement de l’IA au sein de l’UE dans des secteurs clés comme les transports ou la santé, « de connecter et de renforcer les centres de recherche en IA dans l’ensemble de l’Europe » et d’encourager la recherche et l’expérimentation dans ce domaine.

    « La Commission joue son rôle : nous entendons aujourd’hui donner une impulsion d’une part, aux chercheurs, pour leur permettre de développer la prochaine génération de technologies et d’applications de l’intelligence artificielle et, d’autre part, aux entreprises, pour qu’elles soient en mesure de les intégrer », a ajouté Ansip.

    La Commission a aussi proposé une législation visant à « ouvrir davantage de données à la réutilisation et des mesures destinées à rendre plus facile l’échange de données ». Les informations concernées peuvent provenir des services publics et couvrir l’environnement ainsi que la recherche et la santé.

    Source : Commission européenne

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Ces financements seront-ils suffisants pour que l’UE ne se laisse pas distancer par ses concurrents dans l’IA ?

    Voir aussi

    La France approuve les démarches de l'UE sur la blockchain et l'IA, mais n'adhère pas à celles sur l'e-santé
    UE : la Commission juridique du Parlement adopte un rapport suggérant de taxer les robots, la balle désormais dans le camp des eurodéputés
    Jason Furman, le conseiller d'Obama, estime que l'IA n'entraînera pas de chômage massif, là où beaucoup pensent le contraire, quel est votre avis ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    60
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 60
    Points : 184
    Points
    184

    Par défaut

    C'est toujours bien de créer de l'emploi, mais on dirait qu'ils n'ont que le mot IA à la bouche. Il y a d'autres priorités je pense, avec des enjeux énergétique, de défense, ou ne serais ce que d'indépendance (coucou les portes dérobés dans le hard/soft). Je suis persuadé que les donneurs d'ordre ne pigent rien et pensent que l'IA, dans sa grande bonté, va savoir tout faire. Que ce sois des intégrales, le devoir d'italien de leur enfant, aller chercher les médicaments à la pharmacie ou voir mémé à la maison de retraite (eux n'ont pas le temps)
    On leur dit que c'est juste un programme informatique ?

  3. #3
    Bot Troll en alpha-test

    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 23
    Localisation : France, Marne (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 133
    Points : 0
    Points
    0
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par seedbarrett Voir le message
    C'est toujours bien de créer de l'emploi, mais on dirait qu'ils n'ont que le mot IA à la bouche. Il y a d'autres priorités je pense, avec des enjeux énergétique, de défense, ou ne serais ce que d'indépendance (coucou les portes dérobés dans le hard/soft). Je suis persuadé que les donneurs d'ordre ne pigent rien et pensent que l'IA, dans sa grande bonté, va savoir tout faire. Que ce sois des intégrales, le devoir d'italien de leur enfant, aller chercher les médicaments à la pharmacie ou voir mémé à la maison de retraite (eux n'ont pas le temps)
    On leur dit que c'est juste un programme informatique ?
    l'ia est la solution technique pour résoudre tous ces problemes justement

    le monde est devenue tellement complexe que seul des IA pourrons arriver refaire tourner cette usine a gaz.
    c'est l'ne des raisons pour laquelle on essaye d'atteindre l'exascale, l'exascale est censé nous donner la réponse a pleins question comme le remede contre le cancer, la fin de la faim, de l'injustive et de la pauvreté dans le monde...etc.

    Quand nous y serons l'europe, d'ici normalement 2027 cela devrait aller mieux, actuellement on estime qu'il faudrait que 3 centrale nucl"aire pour alimenter une tels machine capable de faire tourner l'IA, et encore faudra attendre 6 mois avant d'avoir la réponse a une question.

    vue la roadmap de la machine que nous construisons en Europe, on peut espérer avoir un remède contre le cancer en janvier 2028, et 1 pour l’Alzheimer et Parkinson d'ici octobre 2028, puis viendra la politisation de toute l'europe grace a cette ia ce qui monopolisera pas mal de puissance de calcule, donc d'ici le 2ieme semestre 2030 nous serons gouverné par des IA qui amenerons l'amour et l'amitié entre les peuples européens.
    Pour les autres pays, en dehors des USA, faudra attendre qu'ils ait l'argent et les compétences technique pour faire une tel machine et d'eiux sauver d'eux meme. Pour la corne d'afrique par exemple la région la plus pauvre du monde cela rique de prendre encore quelques siècle.

    Pourquoi pas avant Q4 2026 ? comme dit précedment actuelemetn cette machine nécessiterais trop d'énergie pour l'alimenter, on attends d'avoir une centrale nucléaire a fusion du projet d'ither, qui devrait nous fournir la centrale en 2025 pour alimenter la bestiole.

    remarque : L'exascale sera possible théoriquement d'ici 2021
    bien que le titre soit trompeur, se sera pas en 2020 mais bien en 2021 que nous avons prévue de le sortir

    edit: les dates que je vous donnent sont celle que j'avias lu sur un documents secret du CEA l'années dernière (que je souhaite partager avec vous), hélas avec ce genre de projet, des retards de quelque années supplémentaire serons surement a prévoir
    rome ne ces pas construite en 1 jours, le dernier EPR de flamanville a eu du retard par exemple mais comme tous projet important pour l’humanité il vas enfin fonctionner et apporter Electricité aux bretons pur cet hivers.
    2019 Ce sera la première années ou tous les français pourrons enfin tous avoir du chauffage électrique en hivers et la clim pendant les été chaude, fini les coupures, fini les black out.

    par contre faudra un truc au moins 3 fois plus puissant que la centrale de Gravelines pour alimenter notre IA et sauver les européens d'eux même, ou alors faudra que les francais se passe de chauffage, de PS4 et de clim ce qui n'est évidement pas souhaitable et pas envisageable.

  4. #4
    Membre éclairé Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Responsable de projet fonctionnel
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    593
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de projet fonctionnel
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 593
    Points : 802
    Points
    802

    Par défaut

    La Commission a aussi proposé une législation visant à « ouvrir davantage de données à la réutilisation et des mesures destinées à rendre plus facile l’échange de données ». Les informations concernées peuvent provenir des services publics et couvrir l’environnement ainsi que la recherche et la santé.
    J'ai l'impression qu'ils ont l'intention de marchander les informations privés des Européens. Comme leur données médicales, par exemple.
    intel i7
    OpenSuse Leap 42.2
    Plasma et Cinnamon

  5. #5
    Membre expérimenté
    Avatar de VivienD
    Homme Profil pro
    Développeur logiciel
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    466
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur logiciel
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 466
    Points : 1 692
    Points
    1 692

    Par défaut

    Citation Envoyé par seedbarrett Voir le message
    C'est toujours bien de créer de l'emploi, mais on dirait qu'ils n'ont que le mot IA à la bouche. Il y a d'autres priorités je pense, avec des enjeux énergétique, de défense, ou ne serais ce que d'indépendance (coucou les portes dérobés dans le hard/soft). Je suis persuadé que les donneurs d'ordre ne pigent rien et pensent que l'IA, dans sa grande bonté, va savoir tout faire. Que ce sois des intégrales, le devoir d'italien de leur enfant, aller chercher les médicaments à la pharmacie ou voir mémé à la maison de retraite (eux n'ont pas le temps)
    On leur dit que c'est juste un programme informatique ?
    De nos jours, "intelligence artificielle" est l'expression à la mode (buzz word). Il est malheureusement normal que certains profanes en profitent pour satisfaire leur instinct grégaire tandis que d'autres y voient la panacée. Cela étant, toute leur ferveur injustifiée vis-à-vis de l'IA me rappelle beaucoup le PHB et consorts de la bande dessinée Dilbert.
    Je sais enfin comment dire "prout" en allemand.
    _____________
    Pro: Programmation en C/C++ (embarqué ou non)
    Loisir: Programmation en C++11/14 avec la STL ou Qt 5

Discussions similaires

  1. Probleme de Position Syntec: coeff 105 alors que plus de 26 ans
    Par Tool64 dans le forum Droit du travail
    Réponses: 19
    Dernier message: 06/07/2011, 12h01
  2. Réponses: 56
    Dernier message: 09/07/2009, 23h48
  3. Le parti des pirates à la commission européenne
    Par Immobilis dans le forum Politique
    Réponses: 41
    Dernier message: 16/06/2009, 23h41
  4. Plus Que Plus Important
    Par simosped dans le forum Windows
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/11/2007, 13h30

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo