Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    840
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 840
    Points : 20 753
    Points
    20 753

    Par défaut Chrome 66 : Google supprime temporairement sa nouvelle politique de lecture automatique pour l'API Web Audio

    Chrome 66 bloquera la lecture automatique des contenus multimédias exécutés sur les pages web avec le son,
    des recommandations sont disponibles pour permettre leur lecture

    Lorsque vous ouvrez plusieurs onglets dans votre navigateur et que des vidéos se mettent à jouer automatiquement, cela devient très vite insupportable lorsque chacune de ces vidéos joue avec le son activé. Dans pareil cas, la seule chose souhaitée est d’arrêter le plus vite possible ces vidéos. Et quand on n’y parvient pas assez rapidement, la solution généralement adoptée est de couper le son de l’appareil, en attendant de couper manuellement un par un les sons des vidéos lues ou d’arrêter simplement la lecture de celles-ci.

    Tout comme les publicités non désirées peuvent mettre à mal l’expérience utilisateur d’un internaute lors de la visite d’un site web, de nombreux internautes sont d’accord pour dire que la lecture automatique des vidéos à l’ouverture d’une page web peut avoir le même effet désagréable chez les internautes surtout lorsque le son de ces vidéos est activé. Conscients de ce fait, certains sites proposent la lecture automatique de vidéos sur leurs pages web avec le son désactivé. Bien que cela pourrait être insuffisant pour certains utilisateurs, au moins l’internaute est épargné par la cacophonie générée lorsque plusieurs vidéos se mettent à jouer automatiquement ou lorsque le son de ces vidéos vient s’ajouter à celui de la musique jouée par l’utilisateur.

    Pour résoudre de manière générale le problème de la gêne occasionnée par le son de ces vidéos et autres contenus déclenchés automatiquement à l’ouverture de certaines pages web, Google avait annoncé l’an dernier qu’à partir de Chrome 64, la lecture automatique serait autorisée lorsque le média ne jouera pas de son sur son appareil ou que l’utilisateur a manifesté un intérêt pour le média. Cela permettrait à l’autoplay de fonctionner lorsque les utilisateurs veulent que les médias soient lus et qu’ils respectent les souhaits des utilisateurs lorsqu’ils ne le souhaitent pas. Et au-delà du fait que cela rendrait plus agréable le temps passé sur le pages web, Google a également annoncé que cette mesure permettrait également d’unifier le comportement des ordinateurs de bureau et des appareils mobiles, ce qui rendra le développement des médias web plus prévisible sur les plateformes et les navigateurs.

    Nom : Chrome mutes autoplay sound.jpg
Affichages : 3065
Taille : 59,6 Ko

    Depuis cette annonce, Google s’est mis à peaufiner cette fonctionnalité et l’a proposée comme une option à activer ou à désactiver manuellement dans Chrome 64. Apparemment, les choses ont évolué dans le bon sens, c’est pourquoi la firme de Mountain View a annoncé il y a peu de jours que la version 66 de son navigateur Chrome qui sortira en avril prochain autorisera par défaut la lecture automatique d’un contenu multimédia sous les quatre conditions suivantes :

    • lorsque le contenu est muet ou n’inclut aucun son (vidéo uniquement) ;
    • lorsque l’utilisateur a interagi ou cliqué quelque part sur le site pendant la session de navigation ;
    • sur le mobile, si une application web progressive contenant un contenu multimédia a été ajoutée à l’écran d’accueil par l’utilisateur ;
    • sur le bureau, si l’utilisateur a souvent joué un média sur le site, selon la politique Media Engagement Index de Google.

    Cela sous-entend que lorsque les vidéos ou autres contenus multimédias ne respecteront pas ces critères, la lecture automatique sera bloquée par le navigateur. Mais les sites web comme YouTube, Netflix, Dailymoton, etc. dont l’activité principale est la mise à disposition des contenus multimédias comme les vidéos, ne devraient pas être impactés par cette nouvelle fonctionnalité.

    Du côté des développeurs, Google explique que cette nouvelle politique entraine des contraintes. La firme de Mountain View leur recommande donc :

    • d’utiliser la lecture automatique des médias intégrés dans des pages web avec parcimonie, car cela pourrait agacer les utilisateurs ;
    • de lire les médias automatiquement en sourdine au cas où ils souhaiteraient utiliser la lecture automatique tout en laissant la possibilité à l’utilisateur d’activer le son ;
    • d’utiliser les commandes natives du navigateur pour la lecture vidéo et audio afin d’assurer que les stratégies de lecture automatique sont correctement gérées ;
    • de bien définir leur code et effectuer des tests afin de s’assurer que le site web sera toujours opérationnel même si la lecture automatique n’est pas autorisée.

    Si cette fonctionnalité ne vous convient guère et que vous souhaitez désactiver le son des contenus multimédias lus automatiquement sur les sites, vous pouvez utiliser l’option disponible depuis la sortie de Chrome 64 pour mettre en sourdine et de façon permanente les sites web trop bruyants.

    Source : Google

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette fonctionnalité ? Assez pratique ou inutile ?

    Allez-vous l’utiliser pour réduire au silence les vidéos trop bruyantes ?

    Ou pensez qu’elle ne règle pas le problème ?

    Voir aussi

    Google Chrome 64 permet de mettre en permanence des sites en sourdine et améliore son moteur V8
    Chrome : dès janvier 2018, la lecture automatique ne sera autorisée que si l’audio est coupée ou si l’utilisateur manifeste son intérêt
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    MikeRowSoft
    Invité(e)

    Par défaut


    Bloqué le préchargement des fichiers multimédia malgré le choix fait par le développeur HTML pour la balise est aussi prévu plus tard ?

  3. #3
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    509
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 509
    Points : 1 390
    Points
    1 390

    Par défaut

    Déjà ça consomme de la bande passante pour rien

    Pour un utilisateur non-voyant c'est un cauchemar.
    Car souvent les publicité sont plus forte que la synthèse vocale, et trop fortes tout court.
    Et après pour trouver qui joue du son c'est long
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  4. #4
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Amateur
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Amateur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 8
    Points : 8
    Points
    8

    Par défaut

    Dans firefox, suffit d'aller dans le about:config et de mettre media.autoplay.enabled sur false.

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 011
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 011
    Points : 103 284
    Points
    103 284

    Par défaut Chrome 66 débarque sur Windows, Mac et Linux

    Chrome 66 débarque sur Windows, Mac et Linux
    et vient bloquer la lecture automatique des sites sous réserve de certaines conditions

    Google a publié en téléchargement la version 66 de son navigateur Chrome. Cette version apporte une correction à 62 failles de sécurité et bogues en plus d’intégrer de nouveaux mécanismes pour contrer les attaques exploitant la faille Spectre.

    L’une des fonctionnalités qui l’accompagnent est la possibilité de couper le son des vidéos qui se lisent automatiquement.

    Rappelons que cette fonctionnalité était prévue pour Chrome 64. À ce propos, l’équipe avait alors annoncé « À partir de Chrome 64, la lecture automatique sera autorisée si le média ne joue pas le son ou si l’utilisateur a manifesté un intérêt pour le média. Cela va autoriser la lecture automatique lorsque l’utilisateur l’accepte et l’empêchera quand il n’en veut pas. Ces changements vont également unifier le comportement des postes de travail et du web mobile ».

    Même si la fonctionnalité de sourdine est arrivée deux versions plus tard que prévu initialement, pendant ce temps, les utilisateurs de Chrome ont été en mesure de bloquer définitivement le son site par site.

    Chrome va autoriser la lecture automatique si le contenu est mis en sourdine, si l’utilisateur clique ou interagit avec le site web ou si l'utilisateur a montré de l’intérêt pour les médias sur le site.

    Sur la version desktop de Chrome, Google utilise l'index MEI (Media Engagement Index) pour déterminer si l'utilisateur a déjà visionné une vidéo avec son sur un site. Sur mobile, la lecture automatique avec son ne sera autorisée que si l'utilisateur a ajouté le site à son écran d'accueil.

    Le MEI évalue la tendance des utilisateurs à consommer des médias sur un site et va permettre aux sites d'ignorer la règle si l'engagement de l'utilisateur dépasse un certain seuil.

    Ce seuil est déterminé par le rapport des visites aux « événements de lecture multimédia importants » sur chaque site, qui inclut des mesures telles que la vérification que la consommation audio et vidéo a dépassé les sept secondes, la vérification que l'audio soit activée et non mise en sourdine, la vérification que l'onglet avec la vidéo est actif, la vérification que la taille de la vidéo est supérieure à 240 x 140 pixels.

    Les sites avec un score élevé sont ceux où les utilisateurs consomment des médias régulièrement. Les utilisateurs peuvent voir le MEI en tapant chrome://media-engagement dans la barre d'adresse de Chrome.

    Chrome 66 propose la possibilité d’exporter ses mots de passe enregistrés. Il suffit d’aller dans « Enregistrer les mots de passe » dans les paramètres pour voir un nouvel onglet apparaître proposant un export au format CSV. Il vous faudra confirmer l’opération avec votre code de déverrouillage du téléphone ou avec votre empreinte digitale si vous êtes sur votre mobile.

    Nom : Chrome.png
Affichages : 3236
Taille : 24,2 Ko

    En termes de sécurité, Chrome 66 va accroître l'information de l'usager en lançant une alerte quand le navigateur crashe ou est fermé à cause de l'injection d'un code malicieux contenu dans une application tierce. Cela, afin d'encourager les utilisateurs à supprimer l'application responsable. Supprimés également, les certificats trust for Symantec, la société ne parvenant plus à suivre les standards de l'industrie de la sécurité en ligne.

    Source : Google

    Et vous ?

    Quelle est la fonctionnalité qui vous intéresse le plus ?

    Voir aussi :

    Google Chrome apporte des modifications à l'interface utilisateur de son navigateur, les changements sont disponibles sur Chrome Canary
    Google va bannir du Chrome Web Store les extensions de minage de cryptomonnaies d'ici juin 2018, les nouvelles extensions ne sont plus acceptées
    Chrome : l'outil de nettoyage intégré pourrait aussi analyser vos fichiers personnels et professionnels, Google s'explique sur son fonctionnement
    Clang est maintenant utilisé pour compiler Chrome pour Windows, Google abandonne donc Visual C++ et en voici les raisons
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #6
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 011
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 011
    Points : 103 284
    Points
    103 284

    Par défaut Chrome 66 : les développeurs de jeux vidéo axés Web manifestent leur colère face au blocage de l'audio

    Chrome 66 : les développeurs de jeux vidéo axés Web manifestent leur colère,
    suite au blocage de l'audio des vidéos en lecture automatique

    Tout comme les publicités non désirées peuvent perturber l’expérience d’un internaute lorsqu’il visite un site web, la lecture automatique de vidéo peut également s’avérer gênante (encore plus lorsque le son est dérangeant ou que vous êtes limités en termes de quantité de données mobiles que vous avez à votre disposition).

    Avec Chrome 66, Google a fait la chasse à cette mauvaise expérience en autorisant dans un premier temps la lecture automatique de vidéos si le contenu est mis en sourdine, si l’utilisateur clique ou interagit avec le site web ou si l'utilisateur a montré de l’intérêt pour les médias sur le site.

    Mais cette mise à jour est source de consternation pour de nombreux développeurs de jeux Web qui constatent que ce changement affecte leur travail en ligne.

    Au centre du conflit figure la manière dont Chrome traite les objets Web Audio, qui sont désormais automatiquement suspendus lorsqu'une page Web démarre, empêchant ainsi la diffusion automatique des annonces.

    Rappelons que la Web Audio API propose un système puissant et flexible pour contrôler les données audio sur internet. Elle permet notamment de sélectionner des sources audio (microphone, flux media), d'y ajouter des effets, de créer des visualisations, d'appliquer des effets de spatialisation (comme la balance), etc. La Web Audio API ne vient pas remplacer l'élément <audio>, mais plutôt le compléter, de même que l'API Canvas 2D coexiste avec l'élément <video>.

    La Web Audio API expose 28 interfaces avec des événements associés, classés selon leur fonction en 9 catégories.

    Ici, nous allons nous intéresser à AudioContext. Un objet AudioContext désigne un graphe de traitement audio construit à partir de modules reliés entre eux, chacun représenté par un noeud audio (AudioNode). Le contexte audio contrôle la création des noeuds qu'il contient, ainsi que l'exécution du traitement audio, et du décodage. Il est nécessaire de créer un AudioContext avant de faire quoi que ce soit d'autre, puisque tout se passe dans un contexte.

    Quel est le problème ?

    Avant la mise à jour, l'audio du jeu commençait soit quand une page Web était chargée, soit après que l'utilisateur ait appuyé sur « play ». Cependant, avec la dernière version de Chrome, les jeux créés avec un moteur HTML5 (à l’instar de Pico-8, GameMaker, Unity ou Phaser) ne vont plus automatiquement jouer de son dans ces conditions. Dans de nombreux cas, l'audio ne va pas jouer même lorsqu'un jeu nécessite que les utilisateurs « cliquent pour jouer ».

    Nom : chrome.png
Affichages : 3216
Taille : 12,4 Ko

    Bennett Foddy, le créateur des jeux QWOP et Getting Over It with Bennett Foddy, explique que les jeux ne vont pas jouer d'audio à moins que leur méthode click-to-play ne reprenne l'API JavaScript AudioContext. Mais très peu de jeux le font parce qu'auparavant, il y avait « peu de raison de le faire ».

    Foddy a déclaré au Daily Dot que les mises à jour requises ne sont pas difficiles, mais il soupçonne que la plupart des développeurs n'ont pas les composants nécessaires pour les réaliser.

    Il a expliqué que la mise à jour du code ne demanderait pas beaucoup de travail, à condition que : « vous ayez accès à tous les serveurs sur lesquels le jeu est hébergé, ensuite vous ayez toujours votre code source, que vous ayez créé le jeu en utilisant JS / HTML brut ou un moteur qui a été récemment mis à jour pour respecter cette nouvelle politique et enfin que vous ayez le temps de parcourir tous vos projets et de les mettre à jour ».

    « Naturellement, cela signifie que seule une minorité de jeux existants sera mise à jour, même si cela ne pose pas vraiment de problème aux développeurs de futurs jeux sur les moteurs / bibliothèques contemporains », a-t-il ajouté.

    Plusieurs développeurs de jeux vidéo ont pris d’assaut Twitter pour exprimer leurs frustrations à propos de la nouvelle mise à jour de Chrome. Parmi ceux-ci, Terry Cavanagh, qui a créé plus de deux douzaines de jeux, entre autres les titres à succès VVVVVV et Super Hexagon, a déclaré que Chrome 66 « a brisé » ses créations.

    Nom : chrome_1.png
Affichages : 2668
Taille : 8,6 Ko

    Demande d’une solution alternative

    Les développeurs concernés par la mise à jour ne s'opposent pas nécessairement à ce que Google empêche les vidéos en lecture automatique de diffuser des sons, ils veulent simplement que la filiale d’Alphabet propose une autre solution. Foddy suggère un bouton sourdine dans les onglets qui serait activé par défaut (vous pouvez déjà couper manuellement les onglets individuels sur Chrome) ou en ajustant le code pour le rendre plus convivial pour les jeux qui ont déjà un bouton « cliquer pour jouer ».

    « Ou alors ils devraient mettre sur liste noire les annonces ennuyeuses, s’inspirant ainsi de la façon dont les adblockers fonctionnent », a déclaré Foddy.

    « La raison pour laquelle ce changement est répréhensible est que lorsque nous faisons des jeux pour le web, qui sont construits sur des standards ouverts internationaux, nous nous attendons à ce qu'ils restent jouables pendant longtemps (voire éternellement) », a-t-il poursuivi. « Tout ce travail existe sur des serveurs indépendants et respecte les normes du Web ouvert, et Google n'a pas le droit moral de le tuer unilatéralement ... Surtout pas quand la seule raison évoquée est qu'il y a des publicités agaçantes ».

    Le mot de Google

    « Avec les nouvelles règles de lecture automatique de Chrome, les développeurs ne doivent pas supposer que l'audio peut être joué avant une action de l'utilisateur », a déclaré Google à The Daily Dot dans un communiqué. « Avec le jeu dans Chrome, cela peut affecter Web Audio.Nous avons partagé des détails sur ce que les développeurs peuvent faire pour résoudre ce problème, et la conception de la politique a été publiée l'année dernière ».

    Sources : DailyDot, Web Audio API

    Et vous ?

    Avez-vous développé ou participé au développent d'un jeu en ligne ? Êtes-vous affectés par cette nouvelle politique ?
    Si oui, quelles sont les mesures que vous avez prises pour résoudre le problème ?

    Voir aussi :

    Chrome 66 bloquera la lecture automatique des contenus multimédias exécutés sur les pages web avec le son Google fait des recommandations à la suite
    Chrome 66 débarque sur Windows, Mac et Linux et vient bloquer la lecture automatique des sites sous réserve de certaines conditions
    Chrome va avertir les utilisateurs s'ils accèdent à des sites HTTPS utilisant des certificats SSL douteux, en vertu de la Certificate Transparency
    Google Chrome apporte des modifications à l'interface utilisateur de son navigateur, les changements sont disponibles sur Chrome Canary
    Chrome : l'outil de nettoyage intégré pourrait aussi analyser vos fichiers personnels et professionnels, Google s'explique sur son fonctionnement
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #7
    Membre du Club Avatar de _champy_
    Homme Profil pro
    Chef de projet progiciel patrimoine route/tram/aeroport
    Inscrit en
    novembre 2017
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet progiciel patrimoine route/tram/aeroport
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2017
    Messages : 25
    Points : 68
    Points
    68

    Par défaut

    Au centre du conflit figure la manière dont Chrome traite les objets Web Audio, qui sont désormais automatiquement suspendus lorsqu'une page Web démarre, empêchant ainsi la diffusion automatique des annonces.
    Il sont un peu bêtes en même temps, il savent que les annonces sont au centre de l'expérience utilisateur ces dernier temps, mais non, ils persistent et signent avec ce modèle économique ignoble.

    J'ai envie de dire bien fait et pour une fois merci google.

  8. #8
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    998
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 998
    Points : 2 147
    Points
    2 147

    Par défaut

    c'est ca le danger des monopoles. google de par ces outils gratuits un temps a le contrôle indirect sur énormément de compagnies.. et d'argent potentiel

  9. #9
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 090
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 090
    Points : 67 318
    Points
    67 318
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Chrome 66 : Google supprime temporairement sa nouvelle politique de lecture automatique pour l'API Web Audio

    Chrome 66 : Google supprime temporairement sa nouvelle politique de lecture automatique
    mais uniquement pour l'API Web Audio

    Comme annoncé depuis le mois de mars, Chrome 66 - disponible il y a un mois maintenant - bloque la lecture automatique des contenus multimédias exécutés sur les pages Web avec le son. Cette mesure vise à répondre à un problème que tous les internautes ont probablement déjà vécu et devrait donc être bien accueillie par ces derniers. Mais pour les développeurs, ce n'est pas forcément le cas.

    Comme nous l'avons rapporté il y a quelques jours, la dernière mise à jour du navigateur de Google a eu des conséquences inattendues qui menacent de nombreux jeux vidéo basés sur le Web.

    Avant Chrome 66, le son commençait à jouer soit quand la page Web contenant le multimédia était chargée (ce que déploraient les internautes), soit après que l'utilisateur ait cliqué sur le bouton « click to play » - ce qui est plutôt recommandé. Avec cette nouvelle version de Chrome, les jeux créés avec un moteur HTML5 (comme Pico-8, GameMaker, Unity ou Phaser) ne vont plus automatiquement jouer de son. C'est bien le comportement attendu, mais dans de nombreux cas, l'audio ne va pas jouer même quand l'utilisateur clique sur le bouton « click to play ». Et c'est ce qui est anormal.


    Le problème est que cette mise à jour de Google nécessite que les développeurs modifient leur code, ce qui ne devrait pas être le cas d'après un développeur qui a rapporté ce problème sur le site du projet Chromium. Il estime que le changement de Google, qui nécessite que les développeurs fassent des modifications de code, « n'a aucun sens et a causé beaucoup de dysfonctionnements inutiles sur le Web » en plus de « rendre inutilement difficile la lecture audio. » Pour lui, Google pouvait obtenir le comportement attendu en autorisant la lecture audio lors du chargement d'une page sans interaction de l'utilisateur. Pour cela, « il suffit de couper le son de la sortie principale et de l'activer lors de la première interaction » de l'utilisateur, dit-il. « Cela permet toujours de ne pas entendre de son au chargement de la page. Cela n'assouplit pas du tout les restrictions. Cela ne rend pas plus facile d'abuser de la lecture audio », affirme-t-il. Mais en plus, « cela signifie simplement qu'aucun changement de code n'est nécessaire et que le contenu Web existant continue de fonctionner », a-t-il ajouté.

    Après les critiques, Google a décidé de supprimer temporairement la règle de lecture automatique pour l'API Web Audio. Précisons en effet que les conséquences de la dernière mise à jour de Chrome sur les jeux vidéo basés sur le Web découlent de la manière dont cette version traite les objets Web Audio. Pour information, l'API Web Audio propose un système puissant et flexible pour contrôler les données audio sur Internet. Mais cette API ne vient pas remplacer l'élément HTML <audio> utilisé afin d'intégrer un contenu sonore dans un document, mais plutôt le compléter.

    « Nous avons mis à jour Chrome 66 pour supprimer temporairement la règle de lecture automatique pour l'API Web Audio », annonce un ingénieur de Google dans la discussion sur ce problème. Le géant de l'Internet explique toutefois que cette modification n'affecte pas la plupart des lectures multimédia sur le Web, car la règle de lecture automatique reste active pour <video> et <audio>. « L'équipe [Chromium] travaille dur pour améliorer les choses pour les utilisateurs et les développeurs, mais dans ce cas-ci, nous n'avons pas réussi à communiquer sur l'impact de la nouvelle politique de lecture automatique aux développeurs utilisant l'API Web Audio », a-t-il reconnu.

    Google dit alors faire ce changement pour donner aux développeurs utilisant l'API Web Audio (par exemple pour des jeux, des applications audio et certaines fonctionnalités RTC) plus de temps pour mettre à jour leur code. Ainsi, la politique de lecture automatique sera à nouveau appliquée à l'API Web Audio dans Chrome 70, au mois d'octobre. D'ici là, les développeurs doivent donc mettre à jour leur code en fonction des recommandations faites par Google à l'adresse : https://developers.google.com/web/up...anges#webaudio.

    Source : Projet Chromium

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette exception temporaire pour l'API Web Audio ?
    Ne pensez-vous pas que Google aurait pu mettre en œuvre sa politique sans que les développeurs modifient leur code ?

    Voir aussi :

    Intégration de l'API Picture-in-Picture pour afficher les vidéos flottantes : les tests sont en cours avec Chrome, Apple s'y intéresse également
    Des employés de Google présentent leur démission, pour protester contre la participation de l'entreprise à un projet en IA du Pentagone
    Chrome va avertir les utilisateurs s'ils accèdent à des sites HTTPS utilisant des certificats SSL douteux, en vertu de la Certificate Transparency
    Google Chrome apporte des modifications à l'interface utilisateur de son navigateur, les changements sont disponibles sur Chrome Canary
    Google va bannir du Chrome Web Store les extensions de minage de cryptomonnaies d'ici juin 2018, les nouvelles extensions ne sont plus acceptées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 374
    Dernier message: 04/12/2018, 15h40
  2. [V8] Odoo : lecture automatique des emails ne fonctionne pas
    Par yboujraf dans le forum Odoo (ex-OpenERP)
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/01/2015, 17h59
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 23/06/2014, 12h48
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 08/09/2010, 15h47
  5. Lecture seule des pages web avec frontpage
    Par hajerboug dans le forum Autres
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2010, 03h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo