Pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter, inscrivez-vous gratuitement !

 

Affichage des résultats du sondage: Les contributions sur GitHub sont-elles utiles pour trouver un emploi de développeur ?

Votants
32. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui

    10 31,25%
  • Non

    15 46,88%
  • Pas d'avis

    7 21,88%
  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    607
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 607
    Points : 20 791
    Points
    20 791

    Par défaut Contribuer sur GitHub est-il utile pour trouver un emploi de développeur ?

    Contribuer sur GitHub est-il utile pour trouver un emploi de développeur ?
    Non, d'après des possesseurs de comptes


    La présentation d’un portfolio de projets fait très souvent partie des conditions à remplir pour intégrer une école d’architecture ou de design graphique. On se doute que la manœuvre est destinée à vérifier qu’un individu possède des prédispositions naturelles pour suivre la formation à laquelle il candidate. Il vient par la suite que ce contenu peut aider à retenir l’attention d’un employeur sur un candidat qui présente un curriculum vitae avec une section expérience professionnelle encore vierge.

    Avec l’avènement de plateformes d’hébergement comme GitHub, le parallèle avec le monde de l’informatique est plus qu’évident. En principe, un employeur devrait pouvoir s’appuyer sur les données tirées des comptes de cette plateforme pour sélectionner des candidats. Un développeur a donné son avis à ce propos et estime qu’un profil GitHub n’est d’aucune utilité pour recruter un professionnel de l’IT.

    La première erreur pour le recruteur serait d’aller puiser ses candidats parmi ceux qui ont le plus grand nombre de contributions. D’après Ben Frederickson, la plus grande majorité d’utilisateurs de GitHub a un profil relativement inactif. De façon chiffrée, les distributions (uniquement basées sur les commits publics) qu’il a publiées sont les suivantes :

    • 17 % des utilisateurs de la plateforme ont publié quelque chose en 2017 ;
    • 7,4 % des possesseurs de comptes sur GitHub ont contribué plus de 10 fois
    • 1,4 % des utilisateurs de la plateforme ont contribué plus de 100 fois
    • 0,15 % des utilisateurs ont contribué plus de 500 fois.

    « Avec 10 suiveurs, vous pouvez vous targuer de faire partie du premier pour cent des développeurs sur GitHub », relève Ben Frederickson qui ajoute que l’inconvénient avec ces statistiques est qu’elles excluent tous les utilisateurs qui n’ont pas rendu leurs données publiques. « 83 % des utilisateurs n’ont pas de commits en 2017, de même 88 % n’ont pas de suiveurs », souligne-t-il une fois de plus. Ici, la question en toile de fond est celle de savoir si ces développeurs ont de moins bons profils que ceux ayant des contributions visibles publiquement.

    Nom : 1.jpg
Affichages : 5268
Taille : 19,2 Ko

    Ben Frederickson a lui-même répondu à cette question en soulignant que les contributions sur GitHub sont du domaine de l’open source, ce qui laisse entendre que la plateforme serait bonne uniquement pour recruter des experts dans cette sphère. Là encore, le développeur nuance son propos en relevant que la plupart des projets sur GitHub ne sont pas impressionnants. De façon chiffrée, sur 78 millions de dépôts liés à l’archive GitHub, on retrouve 1,1 million créé par des étudiants encore au stade initial de l’apprentissage en matière de développement informatique.

    Autre point discutable du propos de Ben Frederickson : celui qui lie la recherche d’emploi à la possession d’un compte sur la célèbre plateforme d’hébergement et de gestion de développement de logiciels. « Il semble que posséder un profil GitHub ne soit pas d’une grande utilité pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi », écrit Ben Frederickson. Pour illustrer son propos, le développeur a pointé le profil d’un de ses pairs sur la plateforme. Dan Luu tourne autour de 1000 ; il rapporte avoir eu affaire à deux recruteurs seulement (sur 50) qui ont demandé à jeter un œil à ses contributions GitHub.


    Source

    Billet Frederickson

    Votre opinion

    Quel commentaire faites-vous de ces statistiques ?

    Avez-vous déjà eu affaire à un employeur qui a requis de jeter un œil à vos contributions GitHub dans le cadre d’un entretien d’embauche ? Partagez votre expérience.

    Vous serviriez-vous de la plateforme pour trier des candidats en tant que recruteur ? Si OUI (ou NON), pourquoi ?

    La qualité des contributions open source permet-elle de juger du « talent » d’un développeur ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Architecte Web / Android
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    5 182
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte Web / Android
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 5 182
    Points : 13 667
    Points
    13 667

    Par défaut

    Ce n'est pas indispensable , mais si on peut montrer des choses intéressantes pourquoi s'en priver ?

    Un profil d'une personne qui contribue à de nombreux projet , permet peut être de se dire qu'elle est capable de s'adapter facilement à différents projets.
    Un profil avec un gros projet bien codé , permet de montrer de quoi on est capable.

    Bref ça peut être bon à prendre.

    J'ai cependant déjà vu le cas inverse , où un profil très orienté open source (beaucoup de contribution et différentes lib publiée) à effrayé le recruteur car l'entreprise avait une politique très fermé sur son code source (confidentialité forte). Du coup le recruteur voyais le profil comme un source de fuite potentielle...
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  3. #3
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 485
    Points
    7 485

    Par défaut

    Tout dépend de ce que l'on a publié sur GitHub.

    Si on n'a fait que 2 ou 3 contributions il y a quelques années, ça ne sert à rien.
    Bien au contraire, ça va desservir.

    De même, si on a un projet sur GitHub qui n'est pas mis à jour régulièrement et qui est tellement confidentielle que la communauté se compte sur les doigts d'une mains... Même chose, ça va desservir plutôt qu'autre chose.

    Quand on met un truc sur son CV, mieux vaut bien le préparer.
    Certains mots clés sont parfaits pour passer les filtres RH mais lorsque vous allez passer par l'entretien technique et/ou devant vos futurs N+1 / N+2, là, c'est une autre histoire.

    Je me rappelle d'un candidat qui avait indiqué être fan d'un auteur que j'aime également.
    Naïvement, j'essaie d'engager la conversation avec lui sur les livres de cet auteur et je constate rapidement qu'il a pipoté car ne savait pas quoi mettre dans la section loisir.
    Cela a éveillé mes soupçons et je me suis mis à détailler chaque point de son CV et même si je n'ai pas trouvé grand chose d'autre à y redire, cette mauvaise impression est restée et elle a été déterminante lors de mon choix final.

  4. #4
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    novembre 2016
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Maritime (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2016
    Messages : 3
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut

    Je ne suis pas trop d'accord Saverok.

    Je préfère 100 fois un candidat qui a quelques contributions ou projet qu'un mec qui n'a absolue rien.
    Dans le premier cas, ça montre qu'il a au moins fait quelques POC ou veille sur une techno.

  5. #5
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 485
    Points
    7 485

    Par défaut

    Citation Envoyé par Kenshineuh Voir le message
    Je préfère 100 fois un candidat qui a quelques contributions ou projet qu'un mec qui n'a absolue rien.
    Dans le premier cas, ça montre qu'il a au moins fait quelques POC ou veille sur une techno.
    Ne pas indiquer son compte GitHub ne signifie en rien qu'on en a pas.
    Quand on le renseigne, c'est qu'on veut le mettre en avant et dans ce cas, il faut que cela mette vraiment le candidat en valeur.

    Si c'est juste pour de la veille techno et des POC, GitHub n'est pas utile et on peut en discuter lors de l'entretien.

    Il ne faut pas oublier que le CV n'a pas vocation a être exhaustif.
    Je dirai même qu'il ne faut absolument pas tout mettre dedans car ça donne un CV lourd et illisible et les vrais points forts se retrouvent noyés dans la masse d'information.
    Il faut au contraire choisir minutieusement ce que l'on y renseigne en fonction du poste et de l'entreprise mais aussi par rapport à son niveau d'aisance sur le sujet.

  6. #6
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    novembre 2016
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Maritime (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2016
    Messages : 3
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Ne pas indiquer son compte GitHub ne signifie en rien qu'on en a pas.
    Quand on le renseigne, c'est qu'on veut le mettre en avant et dans ce cas, il faut que cela mette vraiment le candidat en valeur.

    Si c'est juste pour de la veille techno et des POC, GitHub n'est pas utile et on peut en discuter lors de l'entretien.

    Il ne faut pas oublier que le CV n'a pas vocation a être exhaustif.
    Je dirai même qu'il ne faut absolument pas tout mettre dedans car ça donne un CV lourd et illisible et les vrais points forts se retrouvent noyés dans la masse d'information.
    Il faut au contraire choisir minutieusement ce que l'on y renseigne en fonction du poste et de l'entreprise mais aussi par rapport à son niveau d'aisance sur le sujet.
    Du coup je suis d'accord. Si le mec met un lien et effectivement y'a quasiment rien dessus, ça donne pas envie.
    Mais je préfère quand même une personne qui essaye de temps en temps, plutôt qu'un mec qui me dit "j'ai fait ci, ça ça", 0 preuve et quand tu creuses, tu t’aperçois que c'est du flan (déjà vécu.)

  7. #7
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    135
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 135
    Points : 124
    Points
    124

    Par défaut

    Mon avis: Github pour trouver un taf, c'est du bull shit , voici pourquoi:



    1) Je prends des lib MIT, je change quelques trucs, je mets mon nom dessus et hop, je passe pour "the best candidate"
    2) Je lance des PR sur des projets importants, du clean de code et du commentaire. ça entre dans mes contributions, je passe en "collaborative guy".
    3) Mon compte semble récent? j'explique que je viens de m'en recréer un plus pro que celui que j'avais avant.

    Il y a quelques années, un mec à refuser ma candidature parce qu'il trouvait mon code sur Github pas assez complexe. A ce moment là, j'avais que des repos privés et le public me servait surtout de fourre tout.
    Depuis cet épisode, qui m'a beaucoup fait réfléchir, je me suis bien remit en cause sur ce coté là.

    Et une dernière chose:
    Le recruteur ne testera AUCUNS codes. Donc, je me suis un jour amuser à faire du code complètement foireux mais semblant complexe (usine à gaz). J'ai envoyé le lien du projet et j'ai décroché un entretien... A méditer
    Cocréateur d'un réseau social musical
    Suivez-nous sur https://www.facebook.com/Spolsik/?re...homepage_panel

  8. #8
    MikeRowSoft
    Invité(e)

    Par défaut

    Ce n'est pas indispensable , mais si on peut montrer des choses intéressantes pourquoi s'en priver ?
    Vue la quantité de site Internet que j'ai vue qui utilisent les mêmes templates, savoir s'en servir est beaucoup plus intéressent.

  9. #9
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    juin 2003
    Messages
    5 625
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2003
    Messages : 5 625
    Points : 9 932
    Points
    9 932
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par setni Voir le message
    Il y a quelques années, un mec à refuser ma candidature parce qu'il trouvait mon code sur Github pas assez complexe. [...] Depuis cet épisode, qui m'a beaucoup fait réfléchir, je me suis bien remit en cause sur ce coté là.
    A mon avis tu as tiré les mauvaises conclusions.

    Quelqu'un qui te recale pour cette raison, c'est n'importe quoi ! Et c'est une très bonne chose que de ne pas travailler avec des gens comme ça. Si quelqu'un vient me chercher des poux sur mon code Github, la première chose que je vais lui répondre est : et ton code open source à toi, il est où que je l'évalue moi aussi ?

    Github c'est un espace personnel qui caractérise ce qu'on fait en plus sur son temps libre, pas ce que l'on a fait au taff 8h par jour. Sombrer dans la médiocrité et la tricherie au motif que c'est le critère de sélection de certains est regrettable. Le risque derrière tout ça c'est de passer ta vie à bosser dans des boites de m**** selon le principe universel et incontournable de qui se ressemble s'assemble.

    Il y a 2 ans environ j'ai pris une claque monumentale en faisant une PR toute simple sur un projet open source assez sérieux. La fluidité et la rigueur du processus m'ont bluffé. Je ne savais pas qu'il était possible de travailler ainsi. Et je me suis mis en quête d'apprendre et monter en compétences à ce niveau. Ca a transformé ma façon de travailler.

    Donc même "faker" des PR sur des projets importants, ça peut être très instructif. Et je ne crois pas que ce soit si facile à faire sinon tout le monde le ferait. Ca demande de l'effort et une familiarité avec les outils. A la question "comment faites vous pour proposer un bug fix à un projet sur github", je suis pas sûr que tant de gens que ça savent répondre sur la procédure concrète. J'en doute encore plus quand je vois le nombre de jeunes diplômés qui ne savent pas ce qu'est le Markdown.

    Après est-ce c'est la garantie d'avoir un boulot ? Bien sûr que non. Mais pour moi, clairement, ça aide à assimiler une culture de travail qui facilite l'embauche dans des boites intéressantes : qui se ressemble s'assemble!

  10. #10
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 716
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 716
    Points : 967
    Points
    967
    Billets dans le blog
    9

    Par défaut pourquoi github ?

    pourquoi parler de github et pas des autres alternative ? comme gitlab ou source forge ?
    Moi j'ai des projets sur bitbucket pas sur github par exemple.

    C'est comme employer le mots google au lieu de moteur de recherche, cela n'a pas de sens. Github est loin d'avoir le monopole d'hébergement de code source.

    hs : Il y'a un projet qui n'est pas open source sur github : il s’appelle github

    pour répondre à la question : non
    A moins d'avoir un super projet maintenue (ce qui est très rare) si c'est pour voir une pauvre lib inutile téléchargé 3 fois et pas mis a jour depuis 10ans...ce qui représente 99.99% des projets github.

    édit: jusqu’à aujourd'hui j'ai jamais connu une boite qui fait dans l'open source.
    Il y'a 2 mois une tache de notre sprint étais de supprimer tous le code GPL. Sans vouloir lancer de polémique, je pense que savoir supprimer du GPL est une qualité plus recherché en entreprise que de savoir utiliser github. Evidemment, faut pas l'écrire comme sa dans le CV c'est politiquement pas correcte. Faut employer des termes de type "culture du secret", "clause de confidentialité"...

  11. #11
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    135
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 135
    Points : 124
    Points
    124

    Par défaut

    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Quelqu'un qui te recale pour cette raison, c'est n'importe quoi ! Et c'est une très bonne chose que de ne pas travailler avec des gens comme ça. Si quelqu'un vient me chercher des poux sur mon code Github, la première chose que je vais lui répondre est : et ton code open source à toi, il est où que je l'évalue moi aussi ?
    Avec le recul, c'est ce que je me suis dis. Mais sur le coup, tu conclus autrement.

    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Github c'est un espace personnel qui caractérise ce qu'on fait en plus sur son temps libre, pas ce que l'on a fait au taff 8h par jour. Sombrer dans la médiocrité et la tricherie au motif que c'est le critère de sélection de certains est regrettable. Le risque derrière tout ça c'est de passer ta vie à bosser dans des boites de m**** selon le principe universel et incontournable de qui se ressemble s'assemble.
    Je peux citer 10 noms de boites de tête qui résonnent comme ça (start-up / SSI ...), des connues.

    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Il y a 2 ans environ j'ai pris une claque monumentale en faisant une PR toute simple sur un projet open source assez sérieux. La fluidité et la rigueur du processus m'ont bluffé. Je ne savais pas qu'il était possible de travailler ainsi. Et je me suis mis en quête d'apprendre et monter en compétences à ce niveau. Ca a transformé ma façon de travailler.
    Je sais de quoi tu parles, je n'ai vu aucunes boites avoir des process pareils (que ce soit check de coding style, en CI, Tests unitaires, tests fonctionnels auto, review ...)

    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Donc même "faker" des PR sur des projets importants, ça peut être très instructif. Et je ne crois pas que ce soit si facile à faire sinon tout le monde le ferait. Ca demande de l'effort et une familiarité avec les outils. A la question "comment faites vous pour proposer un bug fix à un projet sur github", je suis pas sûr que tant de gens que ça savent répondre sur la procédure concrète. J'en doute encore plus quand je vois le nombre de jeunes diplômés qui ne savent pas ce qu'est le Markdown.
    Quant ils ne crachent pas sur un langage qu'ils n'ont jamais utilisé.

    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Après est-ce c'est la garantie d'avoir un boulot ? Bien sûr que non. Mais pour moi, clairement, ça aide à assimiler une culture de travail qui facilite l'embauche dans des boites intéressantes : qui se ressemble s'assemble!
    100% d'accord, c'est la seule leçon a tirer du débat. Je suis content d'avoir cette discussion.

    PS: On parle des boites qui résument l'embauche de devs à un QCM? lol
    PS2: Si certains veulent des noms de boites à fuir: en mp
    Cocréateur d'un réseau social musical
    Suivez-nous sur https://www.facebook.com/Spolsik/?re...homepage_panel

  12. #12
    Membre éclairé Avatar de Matthieu76
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 477
    Points : 686
    Points
    686

    Par défaut

    Citation Envoyé par setni Voir le message
    Mon avis: Github pour trouver un taf, c'est du bull shit , voici pourquoi:



    1) Je prends des lib MIT, je change quelques trucs, je mets mon nom dessus et hop, je passe pour "the best candidate"
    2) Je lance des PR sur des projets importants, du clean de code et du commentaire. ça entre dans mes contributions, je passe en "collaborative guy".
    3) Mon compte semble récent? j'explique que je viens de m'en recréer un plus pro que celui que j'avais avant.

    Il y a quelques années, un mec à refuser ma candidature parce qu'il trouvait mon code sur Github pas assez complexe. A ce moment là, j'avais que des repos privés et le public me servait surtout de fourre tout.
    Depuis cet épisode, qui m'a beaucoup fait réfléchir, je me suis bien remit en cause sur ce coté là.

    Et une dernière chose:
    Le recruteur ne testera AUCUNS codes. Donc, je me suis un jour amuser à faire du code complètement foireux mais semblant complexe (usine à gaz). J'ai envoyé le lien du projet et j'ai décroché un entretien... A méditer
    Faut vraiment être fourbe pour faire ça !

  13. #13
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 451
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 451
    Points : 13 490
    Points
    13 490

    Par défaut

    Citation Envoyé par setni Voir le message
    Je sais de quoi tu parles, je n'ai vu aucunes boites avoir des process pareils (que ce soit check de coding style, en CI, Tests unitaires, tests fonctionnels auto, review ...)
    Vous ne trouverez ce niveau de qualité que chez certains éditeurs de logiciels / services qui ont leurs devs en interne avec de bons éléments et des décideurs au fait des enjeux et des contraintes. En SS2I c'est rarissime de tomber sur ce genre de professionnalisme parce que leurs clients ayant sous traité la connaissance techniques, ils sont de facto incompétents et prennent donc des décisions stupides et contre productives comme supprimer l'automatisation des tests ou externaliser le travail pour un TJM 20% moins cher en rajoutant une couche de middle management pour faire des économies.

    Et comme en France 80% du marché c'est les SS2I, ou en d'autres termes, la plupart des entreprises sous traitent leur informatique parce qu'elles considèrent qu'il s'agit d'un centre de cout et non d'un gisement de profits mécaniquement le niveau est faible voire très faible.

    Vous rajoutez à ça le jeunisme qui fait que les plus jeunes sont encadrés techniquement par des développeurs experts / seniors qui ont 4 ans d'xp et moins de 30 ans et qui n'ont jamais été encadrés eux-mêmes et vous avez l'éco-système français avec un niveau moyen très faible, une grande difficulté pour se former en interne et des décideurs complètement hors-sols.

    Vous pouvez rajouter en cerise les politiques qui se tirent sur la nouille pour comprendre pourquoi il n'y a pas de GAFA en France et qui se félicitent quand Facebook vient payer au lance pierre nos futurs chercheurs en IA pour y faire son marché et on est dans l'absurde tragico-comique du monde réel.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  14. #14
    Membre averti
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    475
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 475
    Points : 395
    Points
    395

    Par défaut

    Citation Envoyé par Kenshineuh Voir le message
    Je ne suis pas trop d'accord Saverok.

    Je préfère 100 fois un candidat qui a quelques contributions ou projet qu'un mec qui n'a absolue rien.
    Dans le premier cas, ça montre qu'il a au moins fait quelques POC ou veille sur une techno.
    Je n'ai aucun code publique pour la simple et bonne raison qu'ils ne sont pas ma propriété intellectuelle, en outre ayant travaillé entre autre pour le Mindef je me vois mal publier du code sans finir en taule, très loin très fort . Donc ton délire de recruteur qui check github garde ça pour les mioches qui sortent de l'école.

  15. #15
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 485
    Points
    7 485

    Par défaut

    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    Je n'ai aucun code publique pour la simple et bonne raison qu'ils ne sont pas ma propriété intellectuelle, en outre ayant travaillé entre autre pour le Mindef
    Peu importe pour qui tu bosses. Qu'il s'agisse de Dassault, des hôpitaux de Paris, de la boulangerie du coin ou d'un site web bidon, tout ce que tu développes dans le cadre de ton métier de dev ne t'appartient pas mais à ton entreprise.
    Du coup, le codes que tu décides (ou non) de publier sur Github (ou autre plateforme) ne peut être issue que de ton travail personnel pris sur ton temps libre

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    4 457
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 4 457
    Points : 19 881
    Points
    19 881
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par setni Voir le message
    Je sais de quoi tu parles, je n'ai vu aucunes boites avoir des process pareils (que ce soit check de coding style, en CI, Tests unitaires, tests fonctionnels auto, review ...)
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Vous ne trouverez ce niveau de qualité que chez certains éditeurs de logiciels / services qui ont leurs devs en interne avec de bons éléments et des décideurs au fait des enjeux et des contraintes. En SS2I c'est rarissime de tomber sur ce genre de professionnalisme parce que leurs clients ayant sous traité la connaissance techniques, ils sont de facto incompétents et prennent donc des décisions stupides et contre productives comme supprimer l'automatisation des tests ou externaliser le travail pour un TJM 20% moins cher en rajoutant une couche de middle management pour faire des économies.

    Et comme en France 80% du marché c'est les SS2I, ou en d'autres termes, la plupart des entreprises sous traitent leur informatique parce qu'elles considèrent qu'il s'agit d'un centre de cout et non d'un gisement de profits mécaniquement le niveau est faible voire très faible.

    Vous rajoutez à ça le jeunisme qui fait que les plus jeunes sont encadrés techniquement par des développeurs experts / seniors qui ont 4 ans d'xp et moins de 30 ans et qui n'ont jamais été encadrés eux-mêmes et vous avez l'éco-système français avec un niveau moyen très faible, une grande difficulté pour se former en interne et des décideurs complètement hors-sols.
    Il fut un temps, lorsque j'étais encore en école d'ingé dans les débuts des années 2000, on apprenait en génie logiciel de préparer des scénarios, avec des modélisations UML etc. lorsque j'ai commencé à bosser quelques années avant la crise, il y avait des tonnes de moyens, du moins dans les grosses boites.

    Avec des vrais process qualités :
    - OK, c'est bien la saisie, mais il se passe quoi quand c'est hors-référentiel (on tape un département inexistant comme le département AB en France)
    - Y a-t-il un système de recyclage des lignes erronnées ?
    - Si le fichier il plante lors du chargement la nuit, a-t-on un plan de reprise ?
    - Si ce batch plante, à partir d'où reprend-on ?
    - Pour chaque champ, on fait quel type d'historisation ?

    Et bien sûr je te parle pas des tests de recette aux petits oignons. OK, on peut tester tous les cas, mais on va dire, allez soyons gentils, 75% des cas.

    Etc. et il y avait une vraie MOA qui pensait à ça, en plus d'interroger le client.

    2018, 10 ans après

    Aujourd'hui, je fais toujorus des grosses banques, et de plus en plus, la technique discute en direct avec les utilisateurs, qui pour moi sont des utilisateurs "facebook / uber / foodora", c'est-à-dire qu'ils savent pas ce qu'ils veulent, ils attendent qu'on leur propose, et ils adhèrent ou pas. Jamais impliqués. Il y a 10 ans, tu leur proposais un truc qui envoyait un flux retour pour pointer leurs erreurs, ils étaient ravis. Aujourd'hui, ils répondent un truc du genre "ha mais le correcteur orthographique de mon téléphone a détecté que j'ai mis un nom à la place du prénom, il l'a inversé lui-même".

    Tandis que les projets / MOA / AMOA / Business Analysts jouent de la mandoline ou de la viole. Avant, ils faisaient des specs, des interviews, des revues, et une GROSSE part de politique. Aujourd'hui... c'est que de la politique, à 100%. Du blabla, aucun résultat. La technique finit par extrapoler elle-même, puis se taper des disputes avec les utilisateurs pendant que la team BA nous sort la Symphonie du nouveau monde. Non mais sérieux, pas un seul ces dernières missions ne m'a donné une spec de plus qu'un post-it.

    Encore aujourd'hui, chez les trois ou quatre clients que j'ai faits depuis la crise ça se résume à ça :
    - OK, mais il se passe quoi si l'utilisateur il rentre un numéro de téléphone dans l'adresse ?
    - C'est pas possible, notre sourcing est parfait. Tout ce que rentre un utilisateur est juste.
    - Ok, je viens de taper une requête prod, et là je tombe sur 01 69 69 69 69 dans adresse. Y a un utilisateur qui apparemment pas compris qu'on n'envoie pas un courrier à un numéro de téléphone. Et je fais un agrégat, 20% des adresses sont mal formées.
    - Vous avez fait une erreur, c'est pas possible.
    - Bah si je t'ai prouvé que c'est faux, c'est la base opérationnelle, c'est le lien direct avec la saisie... tiens, je fais l'extraction, les utilisateurs doivent absolument corriger ça sinon on peut vous sortir un reporting correct.
    - Ha non, touche pas aux pauvres chéris, il a pas le temps, en plus c'est un stagiaire, ça sert à rien de le former à la qualité, vu qu'il ne formera pas son successeur qui le remplace... ha, il a déjà été remplacé ? donc tu te démerdes, si tu vois un numéro de téléphone dans adresse, tu le transfères.
    - OK, je veux bien... mais y a pas que ça. Dans adresse y a aussi "voir adresse parents" ; "téléphoner à l'atelier" ; "contacter avocat" ; "Londres" ; "2ème étage" ; "75016". J'en fais quoi de tout ça ?
    - Bah tu te démerdes, tiens, je t'ouvre une enveloppe de 10.000€, fais-moi un truc en big data là, ils en parlaient hier sur TF1, avec ça Goliath National Bank a réussi à augmenter de 1500% son chiffres d'affaires en vérifiant si leurs clients avaient bien immatriculé des plantes vertes.

    Encore il y a deux semaines, voila-t-y pas que je me suis pris un skeud parce qu'une application que j'ai hérité en suivi de production a planté. La raison ? Un code produit dans le référentiel qui a changé de tout au tout ; mon prédécesseur a codé en dur ce code ; du coup l'application a remonté des alertes complètement erronnées, qui n'avait aucun rapport d'un point de vue business. Me suis fait tintinnabuler par un big chef IT, avec comme remontrance que je devais effectuer des tests de non-régression alors que je n'étais même pas au courant que le bureau d'à côté avait fait une mise en production...

    Voilà, désolé je fais mon caca nerveux comme d'hab je dis juste qu'avant, j'avais constaté qu'il y avait quelque chose qui se rapprochait de la théorie : de la bonne modélisation et des bons tests - même s'il y a toujours des techniques qui n'ont aucune adhérence fonctionnelle et vice versa, mais bon c'était pas la norme non plus.

    PS : bon, on parle beaucuop de github, pour moi c'est essentiellement du web, et je sais bien que les cas de tests en web sont souvent bien différents de l'informatique de gestion en entreprise...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!

    ****

    On dit "le jeu" / "un jeu" / "ce jeu", pourquoi mettre un x à ce mot au singulier ?

  17. #17
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    developpeur
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : developpeur

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 47
    Points : 33
    Points
    33

    Par défaut anecdote

    un jour j'ai passé un entretien technique avec un mec du luxembourg de la societé avec le logo rouge, avant l'entretien il a vu mon cv ou il y avait un lien github juste avant l'entretien il m'a envoyer un pull request sur l'un de mes projets

  18. #18
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 485
    Points
    7 485

    Par défaut

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Il fut un temps, lorsque j'étais encore en école d'ingé dans les débuts des années 2000, on apprenait en génie logiciel de préparer des scénarios, avec des modélisations UML etc. lorsque j'ai commencé à bosser quelques années avant la crise, il y avait des tonnes de moyens, du moins dans les grosses boites.

    Avec des vrais process qualités :
    - OK, c'est bien la saisie, mais il se passe quoi quand c'est hors-référentiel (on tape un département inexistant comme le département AB en France)
    - Y a-t-il un système de recyclage des lignes erronnées ?
    - Si le fichier il plante lors du chargement la nuit, a-t-on un plan de reprise ?
    - Si ce batch plante, à partir d'où reprend-on ?
    - Pour chaque champ, on fait quel type d'historisation ?

    Et bien sûr je te parle pas des tests de recette aux petits oignons. OK, on peut tester tous les cas, mais on va dire, allez soyons gentils, 75% des cas.

    Etc. et il y avait une vraie MOA qui pensait à ça, en plus d'interroger le client.

    2018, 10 ans après

    Aujourd'hui, je fais toujorus des grosses banques, et de plus en plus, la technique discute en direct avec les utilisateurs, qui pour moi sont des utilisateurs "facebook / uber / foodora", c'est-à-dire qu'ils savent pas ce qu'ils veulent, ils attendent qu'on leur propose, et ils adhèrent ou pas. Jamais impliqués. Il y a 10 ans, tu leur proposais un truc qui envoyait un flux retour pour pointer leurs erreurs, ils étaient ravis. Aujourd'hui, ils répondent un truc du genre "ha mais le correcteur orthographique de mon téléphone a détecté que j'ai mis un nom à la place du prénom, il l'a inversé lui-même".

    Tandis que les projets / MOA / AMOA / Business Analysts jouent de la mandoline ou de la viole. Avant, ils faisaient des specs, des interviews, des revues, et une GROSSE part de politique. Aujourd'hui... c'est que de la politique, à 100%. Du blabla, aucun résultat. La technique finit par extrapoler elle-même, puis se taper des disputes avec les utilisateurs pendant que la team BA nous sort la Symphonie du nouveau monde. Non mais sérieux, pas un seul ces dernières missions ne m'a donné une spec de plus qu'un post-it.
    A te lire, on croirait qu'il n'y avait pas de bug il y a 10ans
    Perso, je bossais aussi il y a 10 ans et c'était la même merde qu'aujourd'hui.
    Je n'ai pas l'impression que du point de vu de la qualité, les choses aient vraiment évolué en 10ans (que ce soit en bien ou en mal).

    J'ai eu pas mal de cours sur la qualité à la fac et lorsque j'ai eu mon premier job dans l'info, la SS2I pour laquelle je bossais m'a envoyé 3 jours en formation qualité (véridique!!) tout ça pour ne jamais mettre la moindre chose en pratique.
    J'ai commencé à faire de la qualité quand je suis devenu responsable technique et CP après 6 ans d'xp et uniquement sur mon initiative (ma hiérarchie fermait les yeux tant que je tenais les délais)

    Même chose côté spec.
    Avant, on avait des spec de 50 pages remplies d'air
    On passait notre temps à appeler la MOA pour préciser/combler les trous.
    Depuis, les méthodes agiles sont passées par là et les spec arrivent petit à petit avec tjrs autant de manque lol
    Du coup, c'est la même mascarade de questions/réponses pour comprendre ce que l'on doit faire mais sur un périmètre plus petit.

    Ca s'est un peu transformé mais c'est tjrs le même cirque.
    L'IT n'a jamais eu une importance stratégique aussi importante qu'aujourd'hui et en France, les entreprises considèrent ça tjrs uniquement un poste de dépense et gèrent ça par dessus la jambe

  19. #19
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    4 457
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 4 457
    Points : 19 881
    Points
    19 881
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Ah non, c'était également bourré de bugs, les difficultés étaient autre part, et je ne dis pas non plus que j'ai eu une large expérience pré-crise. Mais certaines typologies de bugs sur lesquels je suis tombé aujourd'hui auraient été cas rare il y a quelques années.

    Disons qu'encore à ma grosse surprise aujourd'hui, un des projets pour lesquels ça s'est mieux passé et qui pourrait être un exemple d'excellente qualité projet était chez une grosse banque portant le nom d'un roman de stendahl et qui s'est bien faite embrochée durant la crise par le K.
    Pour un autre (qui porte la couleur verte et sponsorise le tennis), c'était grave la merde, mais elle avait mis les moyens pour faire marcher les traitements. Quand on y met l'argent...

    Mais je suis quand même tombé sur des quidams sordides, dont l'AMOA qui refusait de parler technique, OK, mais dès que tu parlais de tableau Excel (sur quoi étaient, logiquement, faits certaines specs), elle paniquait.

    L'IT n'a jamais eu une importance stratégique aussi importante qu'aujourd'hui et en France, les entreprises considèrent ça tjrs uniquement un poste de dépense et gèrent ça par dessus la jambe.
    C'est une facilité unique, au même titre que l'état privatise diverses briques, il n'y a pas que l'IT qui passe de noeud essentiel de la société qui, sous prétexte de le réduire, devient une simple brique qu'il faut découper à la hache... uberisation, off-shorisation, touchent également pour les services juridiques et comptabilité des entreprises... et je trouve ça tellement simple de pleurer en disant Ouin ouin aujourd'hui la data c'est la clé, le numérique c'est le tournant, on manque de développeurs qualifiés en France...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!

    ****

    On dit "le jeu" / "un jeu" / "ce jeu", pourquoi mettre un x à ce mot au singulier ?

  20. #20
    Membre émérite
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    641
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 641
    Points : 2 418
    Points
    2 418

    Par défaut

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    2018, 10 ans après...
    Apres avoir lu ton commenteure, je suis heureux d'avoir rejoins une banque americaine.

    Que ce soit coding style, CI, tests unitaires, tests fonctionnels auto, review, on a tout et c'est obligatoire.

    Et dans ma boite de 50 personnes avant, on avait la plupart des outils mais moins évolués.
    En France il y a du fromage, à l'étranger il y a du travail.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 07/06/2017, 17h20
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 05/10/2012, 11h04
  3. Un utilisateur de PC sur deux est un pirate, pour la BSA
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 263
    Dernier message: 19/09/2011, 17h15
  4. Un bouquin sur Seam est-ce utile?
    Par Heimdal dans le forum Seam
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/04/2010, 15h34
  5. Réponses: 8
    Dernier message: 27/08/2009, 16h33

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo