Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #101
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message

    Enfin là comme ça, je ne vois pas trop de solution pouvant être efficace à 100% de toutes façons.
    Interdire les élèves dans les salles de classes ?
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  2. #102
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Enfin là comme ça, je ne vois pas trop de solution pouvant être efficace à 100% de toutes façons.
    Il faudrait fouiller les sacs des élèves ou utiliser un détecteur de métal.
    Mais comme d'habitude des parents chiants viendraient casser les couilles :
    La fouille des sacs passe mal au collège Hélène-Boucher de Chartres

    Les collégiens vont continuer d'être sur leur smartphone en cours et il n'y a rien qui pourra être fait...
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #103
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par loukoum82 Voir le message
    N'immmmmmporte nawak !
    C'est quoi ces conneries. Un élève n'a rien à faire sur internet pendant l'école sauf en cours d'informatique ou au CDI.

    Cependant internet, bien sûr si il est bien utilisé et contrôlé est une énorme source de connaissance et d'informations que nos collégiens peuvent engloutir si ils s'en donnent la peine.
    Tout a toujours été questions de point de vu.

    A leurs âge j'aurais aimé avoir l'accès a internet lors de mes cours.
    Le plus gros problème serait peut-être que l'école devenant de plus en plus "gentille" avec les enfants, ce fait moins respecter.

    La aussi tout est question de point de vu, certains professeurs savent très bien manier autorité et gentillesse a la fois. "question de dosage".

  4. #104
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Calican Voir le message
    Cependant internet, bien sûr si il est bien utilisé et contrôlé est une énorme source de connaissance et d'information que nos collégiens peuvent engloutir si ils s'en donnent la peine.
    Tout a toujours été questions de point de vu.

    A leurs âge j'aurais aimé avoir l'accès a internet lors de mes cours.
    Le plus gros problème serait peut-être que l'école devenant de plus en plus "gentille" avec les enfants, ce fait moins respectez.

    La aussi tout est question de point de vu, certain professeur savent très bien manier autorité et gentillesse a la fois. "question de dosage".
    Apparemment, t'avais internet pendant tes cours de français...
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  5. #105
    Membre éclairé
    Bonjour,
    dans la majorité des établissements scolaires, le portable doit déjà rester éteint au fond du sac.

    En cas de PPMS (plan particulier de mise en sûreté face aux risques : catastrophe naturelle, attentat etc ...), les enseignants sont prévenus par l'envoi d'un texto du déroulement du plan avec des instructions à suivre. Donc comment le gouvernement envisage-t-il de prévenir les enseignants d'un risque s'il est interdit aux enseignants d'avoir un portable ?

    (\ _ /)
    (='.'=) Voici Lapinou. Aidez le à conquérir le monde
    (")-(") en le reproduisant

  6. #106
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Apparemment, t'avais internet pendant tes cours de français...

    Absolument pas et voila le résultat !
    quel dommage !
    Je plaisante bien sûr l'orthographe et la conjugaison n'ont jamais été mon fort.

  7. #107
    Membre émérite
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Bah après, à part balancer un bombe IEM dans la classe, je ne vois pas trop quoi faire d'autre ?
    Comme je l'ai dit plus haut, je ne pense pas qu'il y ait de solutions miracles ^^
    La rigueur est une solution quand tu n'as pas peur pour ta vie à cause d'élèves agressifs...

  8. #108
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message

    Le fait de faire une loi pour interdire complètement les téléphones dans les écoles, si ce n'est pas suivi de la mise en place de quelque chose de concret, cela ne servira strictement à rien, et sera tout aussi efficace que l'interdiction actuelle déjà présente dans la très grosse majorité des établissements. Et compter sur la bonne volonté ou l'honnêteté des élèves pour remettre d'eux-mêmes leur téléphone dans une boite ou autres, il ne faut pas compter dessus.
    Non mais t'as rien compri, ce n'est pas censé être du concret, c'est une loi symbolique pour attirer les votes des retraités en leur promettant de dresser ces jeunes qui ont l'audace de tromper leur ennui avec un gadget nouveau au lieu de faire des batailles de boulettes de papier, de bavarder, se faire passer des messages écrits et toutes les autres perturbations que les anciens pratiquaient au "bon vieux temps".

  9. #109
    Membre expert
    Ca marche bien MiaowZedong quand je lis les réactions en chaine sur l'interdiction qui devrait être encore plus absolue qu'elle ne l'est déjà ... Mais que fait la police ?

    Et alors j'adore ces vocables qui englobent tout et tous : "les parents", "les élèves", "les enfants", "les petits cons"... comme ça tout le monde en prend pour son grade

  10. #110
    Chroniqueur Actualités

    Le Parlement ratifie l'interdiction des téléphones portables dans les écoles et collèges
    Le Parlement ratifie l'interdiction des téléphones portables dans les écoles et collèges,
    les lycées sont concernés sans y être obligés

    Début juin, les députés ont approuvé la proposition de loi relative à l'interdiction de l'usage du téléphone portable dans les écoles et collèges, déposée le 14 mai 2018. Les parlementaires français s’étaient montrés favorables à cette promesse de campagne du président Macron. L’article L. 511-5 du code de l’éducation était alors ainsi rédigé : « à l’exception des lieux où, dans les conditions qu’il précise, le règlement intérieur l’autorise expressément, l’utilisation d’un téléphone mobile par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges ».

    Près de neuf jeunes sur dix de 12 à 17 ans (86%) possèdent un téléphone portable en France. Or l'usage du portable perturbe la capacité d'attention en classe, le climat scolaire, réduit l'activité physique dans les cours de récréation, quand il n'expose pas des contenus violents ou pornographiques, ont insisté plusieurs défenseurs du dispositif.

    Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, avait fait valoir que « cette addiction aux écrans fait des dégâts, une cour sans téléphone portable, c’est une cour où les enfants jouent, discutent, chahutent, où ils vivent leur vie d’enfant ». Le ministre et la rapporteuse du projet de loi, la députée LaRem Cathy Racon-Bouzon ont évoqué les problèmes liés à l'utilisation des smartphones en milieu scolaire : « la baisse de la lecture et des exercices physiques, le danger d’être exposé à des contenus violents et pornographiques, le cyberharcèlement et les conséquences sur le climat scolaire ».

    Mais certains ont estimé que le projet de loi ne semble pas assez outillé pour régler le problème de l'utilisation des smartphones dans les écoles et collèges. C'est ce qu'ont fait remarquer certains députés comme Patrick Hetzel du parti politique Les Républicains (LR) lors des échanges. « Aucun encadrement et aucune sanction en cas de non-exécution » ne sont prévus par cette loi, a-t-il dit. En réponse aux insuffisances soulevées, Jean-Michel Blanquer soulignait que l'introduction de cet article dans le code de l’éducation n'était pas suffisante pour la rendre effective dans tous les établissements. L'amendement relatif à l'interdiction de l'usage des téléphones mobiles par les enseignants et le personnel des établissements scolaires a été retiré. Jean-Michel Blanquer s'est intéressé à la proposition « d’organiser une semaine sans écran » de la députée Pascale Boyer. « Je ne pense pas que cela relève de la loi, mais sur le fond, c’est extrêmement intéressant », a-t-il ajouté.


    Néanmoins, lundi 30 juillet, le Parlement a définitivement adopté, par un ultime vote de l’Assemblée, l’interdiction des portables dans les écoles et collèges – voire dans certains lycées –, au cœur de cette proposition de loi La République en marche (LRM).

    Si les LREM, MoDem, UDI-Agir-Indépendants ont soutenu cette « forme de droit à la déconnexion », LR, socialistes, Insoumis et communistes se sont abstenus devant « une opération de communication », de « l'affichage politique », « une loi de circonstance » qui « ne va rien changer »

    Jean-Michel Blanquer, qui a épinglé des « contradictions » dans les arguments des oppositions, a vanté une loi « d'entrée dans le XXIème siècle » qui « envoie un message à la société française » mais aussi à l'international, avec « d'autres pays intéressés ». Cela permettra de « favoriser une rentrée scolaire plus sereine », pour la rapporteure Cathy Racon-Bouzon (LREM).

    Le texte interdit l'usage de tout objet connecté (portable, tablette, montre...) dans les écoles et collèges. Il y aura des exceptions « pour des usages pédagogiques » - jusqu'alors prohibés -, laissés à l'appréciation de chaque établissement dans son règlement intérieur, ou pour les enfants handicapés.

    Les activités liées à l'enseignement mais à l'extérieur, comme le sport, seront aussi concernées. Les lycées auront la possibilité, mais pas l'obligation, d'inscrire l'interdiction, totale ou partielle, du portable et autres objets connectés dans leur règlement intérieur.

    Le code de l’éducation interdit, depuis la loi du 12 juillet 2010, les portables « durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur ».

    Source : Le Monde

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette mesure ?

    Voir aussi :

    Directive sur le copyright : le Parlement européen va se prononcer à nouveau le 12 septembre, après avoir rejeté le texte initial
    Le Parlement européen appelle à la suspension du Privacy Shield, estimant qu'il n'offre pas le niveau de protection requis par le droit européen
    La Grande École du Numérique : 14 millions d'euros de subvention en 2017, mais seulement 23 % de CDI à la sortie, initiative utile ou inutile ?
    Une octogénaire japonaise prouve qu'il n'est jamais trop tard pour aller à l'école du code avec son application iOS à succès
    Microsoft ouvre une école dédiée à l'IA en partenariat avec Pôle Emploi, avec à la clé un contrat de professionnalisation d'un an dans ce domaine
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  11. #111
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

    Le texte interdit l'usage de tout objet connecté (portable, tablette, montre...) dans les écoles et collèges. Il y aura des exceptions « pour des usages pédagogiques » - jusqu'alors prohibés -, laissés à l'appréciation de chaque établissement dans son règlement intérieur, ou pour les enfants handicapés.
    Comme indiqué par d'autres intervenants, cette interdiction existait déjà dans la très grosse majorité des établissements que cela soit des collèges ou des lycées (probablement en primaire aussi d'ailleurs). Bien heureusement que nos établissements scolaires n'ont pas attendu le gouvernement pour interdire ces objets pendant les heures de cours.

    En revanche, je pense qu'il ne faut pas les interdire complètement dans l'enceinte de l'établissement, un élève pouvant avoir besoin de joindre ses parents (ou inversement) entre / après les cours, et comme on a supprimé nos bonnes vieilles cabines téléphoniques pratiquement partout, si les établissements scolaires ne veulent pas voir défiler les élèves à la vie scolaire / le bureau des surveillants pour des coups de fil, il faut bien que les élèves puissent utiliser leur téléphone en dehors des cours.


    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

    Que pensez-vous de cette mesure ?
    Vu que l'interdiction était déjà existante pratiquement partout, et pas forcément respectée, que cela ne changera pas grand chose, je ne suis pas certain que ceux qui ne la respectait pas avant, le feront maintenant.

  12. #112
    Membre averti
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il faudrait fouiller les sacs des élèves ou utiliser un détecteur de métal.
    Mais comme d'habitude des parents chiants viendraient casser les couilles :
    La fouille des sacs passe mal au collège Hélène-Boucher de Chartres

    Les collégiens vont continuer d'être sur leur smartphone en cours et il n'y a rien qui pourra être fait...
    Je ne sais pas si tu te rend compte du temps que cela prendrais de faire passer les élèves un par un a travers un portique ou a la fouille vis à vis d'un surveillant équipé d'un détecteur. Allez on va dire que absolument personne n'a sur lui d'objet qui fait bip on prend 15 secondes par personne en moyenne sur collège de 100 étudiants ça fait grosso modo 25 minutes. Sachant que dans les collèges ou lycée ou je suis aller on était plus facilement autour de 500 en moyenne le délais moyen (de 2h05) pour filtrer tout le monde me semble suffisamment énorme et stupide pour ne pas le mettre en place.

    Même a 5 seconde la "fouille" en admettant encore que personne ne bip ce qui est peu probable on prend bien 9 minutes pour 100 élèves ce qui pourrais aller et 41 minutes pour 500 eleves. Tu compte leurs dire d'être a l'établissement une heures avant pour la fouille? C'est même pas une question d'être "chiant" c'est une question de bon sens, mathématiquement c'est pas applicable a l’échelle d'établissement dépassant les 200 personnes ce qui est un peu faible.

    C'est quand même dingue de faire des beau discours sur la liberté, l'infeodalité a l'Europe et après nous vendre que "pour leur bien" ou "le bien de tous" ou doit fouiller systématiquement les élèves comme des délinquants en puissance. Ça sert a rien de faire des beau discours si derrière on flic tout le monde. On en revient au même combat avec ceux qui sous prétexte qu'on pourrais tendre vers la sécurité zéros, on restreint le maximum de liberté pour gagné un semblant de "sécurité".

    Interdire les portables en classes oui, mais ça peut se faire bien plus simplement avec une boite ou les élèves le dépose a l'entrée du cours et qui le récupère en sortie. Simple, efficace, et c'est une réponse bien plus proportionnelle a la "menace" qu'une fouille systématique.

  13. #113
    Nouveau Candidat au Club
    Étant algérien ayant grandit a Alger, les écoles la bas sont bien moins bonne que en France.
    La bas les jeunes ont des téléphones avec des écrans toujours plus grand (signe de richesse ?) mais leurs intelligence elles proportionnellement inversé.

    J'ai pas eu de smartphone avant d'avoir eu 19ans et je m'en porte très bien, j'ai fais études dans l'université de Alger et aujourd'hui je travail en France en tant que cadre avec un bon salaire et avec un diplôme reconnus dans le monde.
    Mon expérience algérienne me fais penser qu'un smartphone au collège/lycée et nocif. Au delà de mes croyances religieuse, L’OMS mets an garde régulièrement sur la surexposition des jeunes enfants aux écrans.

    D'un autre coté je conçois le besoin de certains parents de pouvoir communiquer avec leurs enfants.
    La meilleur solution serait d'autoriser en dehors des cours l'usage d'un smartphone spécifique conçu uniquement pour téléphoner avec un nombre de numéro restreint. Un truc dans le meme registre qu'une calculatrice casio par exemple, un appareil électronique mais qui ne peut nuir a l'apprentissage.

    Et enfin il est important aussi de remettre en cause les méthodes pédagogique. Privilégier les travaux pratique, le travail d'équipe et la recherche/réflexion a du bourrage de crane sous forme de "cours magistraux" => être assis passif écouter un mur prof parler.
    Ce genre de méthode est inefficace toutes les études le prouvent.

    J'ai souvenir a la fin de mon bac de savoir faire pleins de chose en math, par exemple créer des fonctions... mais je ne savais pas a quoi sa sert, on ne m'a jamais expliqué a quoi sert les fonctions, a quoi la probabilité.
    Le cours de proba c’était des exercice mettant en scène 2 jeunes jouant a des jeux débile, style j'ai 3 billes noir et 2 bille blanche dans mon sac quel est la probabilité de...

    Pour donner envie d'apprendre il faut expliquer les enjeux, en histoire géo par exemple étudier la démocratie d’Athene dans le but de la comparer à la notre, quel ont été forces et ces faiblesses, pourquoi athene ces faite massacrer par la dictature spartiates. Moi avant j'avais tendance a penser que pour survivre il fallait etre comme les sauvages (attila le hun qui renverse l'empire romain, gengis khan qui envahit le monde, les sarrasins qui convertisse l'orient a l'islam par la force...) les cours d'histoire ne me relatait que des faits, la démocratie d’Athene ces fais massacrer par le royaume de sparte... bref j'avais une mauvaise vision de la chose.

  14. #114
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
    ... j'ai 3 billes noir et 2 bille blanche dans mon sac quel est la probabilité de...
    d'en sortir une grise ?
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  15. #115
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par ShigruM Voir le message

    J'ai pas eu de smartphone avant d'avoir eu 19ans et je m'en porte très bien
    Le smartphone oui on peut largement survivre sans mais de téléphone .... nan aucune chance. Comment prévenir ses parents quand le cours a finit plus tard et qu'on va rater le bus / que les parents vous attendent dehors pour un rdv chez le médecin etc... .
    Demander de nous rapporter X truc parce qu'on les a oublié etc ...
    Et j’oublie déjà des scénarios à quel moment vas t on avoir des politiques capables de voir plus loin que le bout de leur nez ?
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  16. #116
    Nouveau Candidat au Club
    Citation Envoyé par arond Voir le message
    Le smartphone oui on peut largement survivre sans mais de téléphone .... nan aucune chance. Comment prévenir ses parents quand le cours a finit plus tard et qu'on va rater le bus / que les parents vous attendent dehors pour un rdv chez le médecin etc... .
    Demander de nous rapporter X truc parce qu'on les a oublié etc ...
    Et j’oublie déjà des scénarios à quel moment vas t on avoir des politiques capables de voir plus loin que le bout de leur nez ?
    Oui j'y ais pensez :

    La meilleur solution serait d'autoriser en dehors des cours l'usage d'un smartphone spécifique conçu uniquement pour téléphoner avec un nombre de numéro restreint. Un truc dans le meme registre qu'une calculatrice casio par exemple, un appareil électronique mais qui ne peut nuir a l'apprentissage.
    un téléphone portable basique, qui ne peut que téléphoner.

  17. #117
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
    Oui j'y ais pensez :
    un téléphone portable basique, qui ne peut que téléphoner.
    Envoyons leur les Nokia 3310 ça leur fera du bien
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  18. #118
    Expert éminent
    Citation Envoyé par arond Voir le message
    Envoyons leur les Nokia 3310 ça leur fera du bien
    Tu rigoles j'espère ? Il y a snake dessus...

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  19. #119
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Tu rigoles j'espère ? Il y a snake dessus...
    Et Snake est le malllllll !!!! et l'oeuvre du démon Il faudra update le firmware
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  20. #120
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par arond Voir le message
    Le smartphone oui on peut largement survivre sans mais de téléphone .... nan aucune chance. Comment prévenir ses parents quand le cours a finit plus tard et qu'on va rater le bus / que les parents vous attendent dehors pour un rdv chez le médecin etc... .
    Demander de nous rapporter X truc parce qu'on les a oublié etc ...
    C'est marrant mais tous les exemples que tu donnes (en dehors du médecin mais bon), sont des exemples où il se passe quelque chose d'anormal (très souvent de la faute de la personne même). Les cas que tu cites représentent une faible partie du temps total où ils ont leur portable et donc un faible taux d'utilité réelle. Je me rappelle avoir déjà vécu certains de ces moments, je n'avais pas de portable et je n'en suis pas mort, cela m'a même permis de me responsabiliser en me disant que je ne pouvais pas compter sur une solution de secours en permamence dans ma vie.