Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #81
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Non mais ça ok, mais certains pensent qu'en dehors des cours ça peut être utile, parce que les cabines téléphoniques sont rare aujourd'hui.
    Tant que t'es à l'intérieur du collège ça ne sert à rien, mais une fois en dehors ça peut changer.
    Il faudrait que les portables soient tous récupéré à l'entrée du collège, mais c'est impossible, il faudrait un détecteur de métaux, de la main d'oeuvre, de l'organisation, etc.
    On est d'accord, après la logistique peut ne pas être aussi compliquée que ça. À l'entrée de la classe tout le monde éteint le mobile, le met dans une boîte qui reste sur le bureau du prof et le tour est joué..

  2. #82
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par rastamancamillo Voir le message
    À l'entrée de la classe tout le monde éteint le mobile, le met dans une boîte qui reste sur le bureau du prof et le tour est joué..
    Avec les p'tits cons d'aujourd'hui ?
    Le respect n'existe plus, ils s'en foutent de l'autorité.

    De plus en plus de profs démissionnent: "L'Éducation nationale m'a dégoûtée du métier"
    RMC a rencontré Nora, jeune professeure des écoles de 27 ans, qui a décidé de ne plus retourner en classe et d'abandonner le métier. "L'Éducation nationale, le système actuel, ont réussi à me dégoûter du métier", déclare-t-elle anonymement. Elle raconte: "Un enfant vous lui demandez d'aller se ranger, dans votre dos il va vous insulter. Des insultes qui peuvent être gravissimes. Les parents, vous savez que quand vous les allez les prévenir, ils vont vous traiter de menteur. J'ai eu des moments de bonheur dans mon métier quand même, mais j'ai eu plus de moments de souffrance malheureusement".
    Les parents ont abandonné, ils laissent passer beaucoup trop de choses, ils ne disent pas assez souvent "NON" à leur enfant.

    Dans les quartiers difficiles les jeunes institutrices se font broyer, même au primaire.
    Quelles sont les punitions et les sanctions au primaire aujourd'hui ?

    Aujourd'hui si tu fais une remarque justifié à un élève, parfois ses parents vont venir se plaindre et c'est n'importe quoi !


    Le niveau baisse partout.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #83
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Avec les p'tits cons d'aujourd'hui ?
    Le respect n'existe plus, ils s'en foutent de l'autorité.

    Les parents ont abandonné, ils laissent passer beaucoup trop de choses, ils ne disent pas assez souvent "NON" à leur enfant.
    Malheureusement ton image reflète parfaitement la réalité d'aujourd'hui, je ne conçois d'ailleurs pas que les parents soient à ce point derrière leurs enfants.. Une petite remise en question s'impose quand les notes sont catastrophiques ou que des remarques sur le comportement s'accumulent..

  4. #84
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par rastamancamillo Voir le message
    On est d'accord, après la logistique peut ne pas être aussi compliquée que ça. À l'entrée de la classe tout le monde éteint le mobile, le met dans une boîte qui reste sur le bureau du prof et le tour est joué..
    En tout cas pas plus compliqué que de faire appliquer l'interdiction absolue des téléphones.
    Perso, je rejoins Jon sur le retour des cabines téléphoniques, mais j'ai peu d'espoir. M'est avis qu'il va falloir demander aux enfants de braver les interdits prudemment, ou prendre le risque de flipper s'ils rentrent en retard.

  5. #85
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Personnellement, ce que j'ai le plus de mal à comprendre, c'est comment est-ce que ça se fait que des gamins de 10 à 14 ans aient des smartphones ?
    J'en pense pas moins, mais ce sont souvent les parents qui collent le smartphone dans les pattes de leurs enfants pour se rassurer eux-mêmes, pour pouvoir les fliquer en temps réel limite au mètre près. Et puis il faut être réaliste : au collège, l'enfant différent (sans smartphone payé rubis sur ongle par papa-maman) sera immanquablement mis à l'écart par ses pairs.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  6. #86
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    En tout cas pas plus compliqué que de faire appliquer l'interdiction absolue des téléphones.
    Perso, je rejoins Jon sur le retour des cabines téléphoniques, mais j'ai peu d'espoir. M'est avis qu'il va falloir demander aux enfants de braver les interdits prudemment, ou prendre le risque de flipper s'ils rentrent en retard.
    L'interdiction absolue des téléphones peut être pas.. ça reste utile dans certains cas, je pense notamment aux enfants qui rentrent en car et qui en cas de retard des transports doivent avoir quelque chose leur permettant de contacter leurs parents..

  7. #87
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    J'en pense pas moins, mais ce sont souvent les parents qui collent le smartphone dans les pattes de leurs enfants pour se rassurer eux-mêmes, pour pouvoir les fliquer en temps réel limite au mètre près. Et puis il faut être réaliste : au collège, l'enfant différent (sans smartphone payé rubis sur ongle par papa-maman) sera immanquablement mis à l'écart par ses pairs.
    Ça c'est sur, mais déjà, au-delà d'une question de moyens, je ne comprends pas comment des personnes même aisées peuvent offrir des téléphones à plusieurs centaines d'euros à des gamins qui n'ont pas la notion de l'argent. Quand je vois des collégiens / collégiennes voir des petits de primaires avec des iPhones et autres Galaxy je me dis qu'il y a un vrai problème chez les parents... Tout n'est pas à mettre sur le dos des enfants. Certes ils ne sont pas tendre entre eux mais ce sont surtout les parents qui cèdent à des caprices et alimentent ces discriminations

  8. #88
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    J'en pense pas moins, mais ce sont souvent les parents qui collent le smartphone dans les pattes de leurs enfants pour se rassurer eux-mêmes, pour pouvoir les fliquer en temps réel limite au mètre près. Et puis il faut être réaliste : au collège, l'enfant différent (sans smartphone payé rubis sur ongle par papa-maman) sera immanquablement mis à l'écart par ses pairs.
    Oui, mais ça a toujours existé. Les enfants sont méchants entre eux. Même dès le plus jeune âge.

    A mon époque (que les moins de 40 ans n'ont pas pu connaître), la discrimination sociale se faisait par le vélo/mob, le cartable, les fringues, les fournitures scolaires, et même les lunettes ou la couleur des cheveux ... Dans toutes les classes de tous les collèges du monde, il y aura des "clans" qui se formeront, sur des critères aussi divers que variés et complétement cons...
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  9. #89
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par rastamancamillo Voir le message
    L'interdiction absolue des téléphones peut être pas.. ça reste utile dans certains cas, je pense notamment aux enfants qui rentrent en car et qui en cas de retard des transports doivent avoir quelque chose leur permettant de contacter leurs parents..
    C'est ce qui est gênant dans cette loi. La confusion systématique de téléphone (objet qui sert à téléphoner, ça existe encore, j'en ai un) et smartphone (qui sert à faire plein d'autres trucs on the go) n'aide pas. L'interdiction des téléphones portables concerne aussi bien les téléphones à 20 € avec fonction téléphone que les smartphones à 500 € avec fonction Candy Crush.

  10. #90
    Inactif  
    Comme beaucoup, je suis pour l'interdiction pendant les cours, et contre une interdiction totale.

    Et pour faire appliquer l'interdiction, je ne vois pas pourquoi on se complique la vie, il suffit de faire comme la prof dont je ne sais plus qui a mis le lien (Ryu il me semble), qui active un brouilleur dans sa classe.


    Comme ça pendant le cours, ton smartphone est inutilisable, et en dehors des cours, tu peux toujours appeler tes parents en cas de problème / d'imprévu.
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  11. #91
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    C'est ce qui est gênant dans cette loi. La confusion systématique de téléphone (objet qui sert à téléphoner, ça existe encore, j'en ai un) et smartphone (qui sert à faire plein d'autres trucs on the go) n'aide pas. L'interdiction des téléphones portables concerne aussi bien les téléphones à 20 € avec fonction téléphone que les smartphones à 500 € avec fonction Candy Crush.
    Oui mais le débat n'est pas là, qu'il s'agisse d'un téléphone mobile ou d'un smartphone, à l'entrée de la classe il n'y a pas de distinction. Tu poses ton appareil dans une boite et basta. On va pas chercher à savoir si le gamin a un 3310 ou un X..

  12. #92
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Et puis il faut être réaliste : au collège, l'enfant différent (sans smartphone payé rubis sur ongle par papa-maman) sera immanquablement mis à l'écart par ses pairs.
    Ça je refuse d'y croire.
    Pour être cool t'as pas besoin de technologie.
    Tu peux être populaire, avoir plein d'amis sans smartphone ni ordinateur.
    Une personne sympa, drôle et intelligente se fera des potes.

    De mon temps il y avait un collégien qui n'avait pas de TV ni d'ordinateur et il était populaire.
    Bon alors les temps ont changé, les jeunes d'aujourd'hui sont surement moins intéressant et moins ouvert, mais quand même...
    T'as pas besoin de smartphone pour être cool !
    Si t'as besoin d'un smartphone pour te faire accepter, ne cherche pas à être amis avec eux, ce sont des connards superficiels.

    Citation Envoyé par rastamancamillo Voir le message
    je pense notamment aux enfants qui rentrent en car et qui en cas de retard des transports doivent avoir quelque chose leur permettant de contacter leurs parents..
    Il faut voir les cas particuliers, mais moi je n'ai jamais eu besoin d’appeler mes parents pour rentrer du collège.
    Il y avait un car à 16h30 et un car à 17h30.
    Et au pire tu peux bien trouver quelqu'un qui peut te prêter un téléphone...

    Citation Envoyé par rastamancamillo Voir le message
    je ne comprends pas comment des personnes même aisées peuvent offrir des téléphones à plusieurs centaines d'euros à des gamins
    Ça produit un enfant "pourri gâté" comme ils disent dans le jargon.
    Il y a des parents qui ont une pédagogie étrange...
    C'est triste...

    J'ai vu des parents acheter des chaussures de marque à des bébés !
    Ça n'a aucun putain de sens !
    De toute façon à la vitesse où ils grandissent ils vont pas les porter longtemps.

    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #93
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par rastamancamillo Voir le message
    Oui mais le débat n'est pas là, qu'il s'agisse d'un téléphone mobile ou d'un smartphone, à l'entrée de la classe il n'y a pas de distinction. Tu poses ton appareil dans une boite et basta. On va pas chercher à savoir si le gamin a un 3310 ou un X..
    Je suis parfaitement d'accord avec cette proposition, mais ce n'est pas le contenu de la loi, qui interdit le téléphone dans l'enceinte du collège. De façon absolue.

  14. #94
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Comme beaucoup, je suis pour l'interdiction pendant les cours, et contre une interdiction totale.

    Et pour faire appliquer l'interdiction, je ne vois pas pourquoi on se complique la vie, il suffit de faire comme la prof dont je ne sais plus qui a mis le lien (Ryu il me semble), qui active un brouilleur dans sa classe.


    Comme ça pendant le cours, ton smartphone est inutilisable, et en dehors des cours, tu peux toujours appeler tes parents en cas de problème / d'imprévu.

    Le concept n'est pas bête, mais équiper toutes les salles de classe de tous les bahus de france avec un brouilleur, ça va vite creuser le trou du budget qu'on a déjà pas

  15. #95
    Inactif  
    Citation Envoyé par rastamancamillo Voir le message
    Le concept n'est pas bête, mais équiper toutes les salles de classe de tous les bahus de france avec un brouilleur, ça va vite creuser le trou du budget qu'on a déjà pas
    Après je ne suis pas un habitué de ce genre de matériel, il n'y a peut-être pas besoin d'un brouilleur par classe, je ne connais pas la portée, mais il y a peut-être moyen de "sécuriser" des bâtiments entiers avec un seul boitier ? (Enfin cela me semble plus que probable)


    Il n'y a pas si longtemps que ça, il y avait des news pour refiler tes tablettes à tous les collégiens de France, si on a de quoi financer des tablettes (même à prix très réduits suite à des arrangements avec le fournisseur), on a de quoi installer des brouilleurs., Après il faut savoir ce que l'on veut et surtout prioriser comme il faut.

    Le fait de faire une loi pour interdire complètement les téléphones dans les écoles, si ce n'est pas suivi de la mise en place de quelque chose de concret, cela ne servira strictement à rien, et sera tout aussi efficace que l'interdiction actuelle déjà présente dans la très grosse majorité des établissements. Et compter sur la bonne volonté ou l'honnêteté des élèves pour remettre d'eux-mêmes leur téléphone dans une boite ou autres, il ne faut pas compter dessus.

    Et ne serait-ce que le coup de la boite, vous faites comment concrètement, pour éviter notamment les vols (d'un élève récupérant un téléphone autre que le sien dans la boite), sans pour autant perdre 10/15mn à chaque début / fin de cours pour mettre le téléphone de chacun dans un truc nominatif et sécurisé ou vérifier qu'un tel est bien le possesseur du téléphone Y ?

    Dans un petit établissement avec 3 classes qui se battent en duel ok, un prof ou un pion peut plus ou moins connaitre tous les élèves, mais je n'ose pas imaginer le bazar dans un lycée de plusieurs milliers d'élèves, ne serait-ce que pendant le déroulement d'une heure ou deux au niveau des salles de permanence et tous les va et vient que cela peut potentiellement générer.


    Même si cela peut paraître coûteux, je pense que le brouilleur reste la solution la plus pratique (à première vue). Et puis vu les arrangements qu'arrive à faire le gouvernement avec tel ou tel société au niveau de l'éducation (Microsoft et compagnie), ils pourront bien négocier un bon prix sur les brouilleurs si il faut suffisamment d'unité pour équiper tous les établissements de France.
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  16. #96
    Nouveau Candidat au Club
    d'un autre coté quand un cours était chiant j'ai pas attendue le smartphone pour me distraire.

    Au collège je bavardais avec mon voisin de table, je dessinais sur mon cahier, je faisait des constructions avec ce que j'avais dans ma trousse...etc. Même avec ma casio au lycée je jouait a des jeux
    donc le smartphone faut le relativiser, car la casio aussi on peut jouer a des jeux vidéos plus intéressant que le cours de math/physique/svt

    si j'avais eu un death note a cette époque, je vous dis pas le génocide tellement je me faisait chier parfois.

  17. #97
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Après je ne suis pas un habitué de ce genre de matériel, il n'y a peut-être pas besoin d'un brouilleur par classe, je ne connais pas la portée, mais il y a peut-être moyen de "sécuriser" des bâtiments entiers avec un seul boitier ? (Enfin cela me semble plus que probable)


    Il n'y a pas si longtemps que ça, il y avait des news pour refiler tes tablettes à tous les collégiens de France, si on a de quoi financer des tablettes (même à prix très réduits suite à des arrangements avec le fournisseur), on a de quoi installer des brouilleurs., Après il faut savoir ce que l'on veut et surtout prioriser comme il faut.

    Le fait de faire une loi pour interdire complètement les téléphones dans les écoles, si ce n'est pas suivi de la mise en place de quelque chose de concret, cela ne servira strictement à rien, et sera tout aussi efficace que l'interdiction actuelle déjà présente dans la très grosse majorité des établissements. Et compter sur la bonne volonté ou l'honnêteté des élèves pour remettre d'eux-mêmes leur téléphone dans une boite ou autres, il ne faut pas compter dessus.

    Et ne serait-ce que le coup de la boite, vous faites comment concrètement, pour éviter notamment les vols (d'un élève récupérant un téléphone autre que le sien dans la boite), sans pour autant perdre 10/15mn à chaque début / fin de cours pour mettre le téléphone de chacun dans un truc nominatif et sécurisé ou vérifier qu'un tel est bien le possesseur du téléphone Y ?

    Dans un petit établissement avec 3 classes qui se battent en duel ok, un prof ou un pion peut plus ou moins connaitre tous les élèves, mais je n'ose pas imaginer le bazar dans un lycée de plusieurs milliers d'élèves, ne serait-ce que pendant le déroulement d'une heure ou deux au niveau des salles de permanence et tous les va et vient que cela peut potentiellement générer.


    Même si cela peut paraître coûteux, je pense que le brouilleur reste la solution la plus pratique (à première vue). Et puis vu les arrangements qu'arrive à faire le gouvernement avec tel ou tel société au niveau de l'éducation (Microsoft et compagnie), ils pourront bien négocier un bon prix sur les brouilleurs si il faut suffisamment d'unité pour équiper tous les établissements de France.
    Je crois que tu as tout dit, je te rejoints sur tous ces points

  18. #98
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
    Au collège je bavardais avec mon voisin de table, je dessinais sur mon cahier, je faisait des constructions avec ce que j'avais dans ma trousse...etc.
    Ouais mais tu scotchais pas un écran comme un con (un tout petit peu avec ta calculatrice).
    Voir des gens sur leur smartphone c'est flippant, c'est une drogue dure pour eux.
    Ça isole d'être sur son smartphone.

    ===
    Et le problème du brouilleur de réseau, c'est que tu peux toujours jouer à des jeux ou regarder des vidéos que t'as dans ta carte mémoire.
    Peut être que dans certaines écoles pour riche, on interdit vraiment les smartphones.
    Keith Flint 1969 - 2019

  19. #99
    Membre émérite
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    [...]le prof qui active un brouilleur dans sa classe.
    Comme ça pendant le cours, ton smartphone est inutilisable, et en dehors des cours, tu peux toujours appeler tes parents en cas de problème / d'imprévu.
    Comme si aucun jeu n'était offline...

  20. #100
    Inactif  
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Comme si aucun jeu n'était offline...
    Bah après, à part balancer un bombe IEM dans la classe, je ne vois pas trop quoi faire d'autre ?

    Le mec qui se fait gauler à jouer malgré le brouilleur, bah il va faire un tour chez le directeur / principal, il se fait coller, et dans le pire des cas après X avertissements, tu le renvois, ça fera peut-être réfléchir les parents... ^^


    Enfin là comme ça, je ne vois pas trop de solution pouvant être efficace à 100% de toutes façons.
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."