IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Responsable en conduite du changement
    Inscrit en
    février 2018
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable en conduite du changement
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2018
    Messages : 2
    Points : 4
    Points
    4
    Par défaut [AGILE] Déploiement des méthodes Agile au sein d'une équipe non it
    Bonjour à tous,

    premier message sur ce forum après de nombreuses heures de consultation.

    Je cherche à déployer les méthodes Agiles au sein de mon organisation (société de conseils). Nous travaillons avec une équipe de 8 collaborateurs dont 4 chefs de projet. Ces derniers ont entre 3 et 4 dossiers chacun avec des livrables par phase de 3 à 4 mois.

    Aujourd'hui tout s'organise autour d'un merveilleux planning qui ne tient pas le choc sur un mois. Les équipes sont perdues et les dossiers non priorisés ont tendance à déborder (problèmes liés à la charge et aux exigences client). Bref, ayant expérimenté l'Agilité avec mes propres projets j'aimerai déployer certaines méthodes agiles auprès de mes collaborateurs : kanban, scrum...

    La première difficulté est d'arriver à répartir la charge entre les collaborateurs (1 collaborateur = plusieurs projets). Pour cela j'imaginais prioriser (en fonction des impératifs de rendu) et évaluer les tâches à réaliser au cours du sprint sur tous les dossiers (construire collectivement un backlog commun) dont les équipes pourront se saisir au cours des 2 semaines de sprint. Un peu ce que j'ai trouvé ici.

    Est ce que vous avez déjà rencontré ce type de problématique ? Est ce que vous avez des pistes de réflexion à me soumettre ? Merci !

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 18 468
    Points
    18 468
    Par défaut
    Pas certain de comprendre la situation. Le planning explose parce que des collaborateurs passent du temps sur des taches non prioritaires ou bien parce qu'il n'y a pas assez de temps pour sortir les livrables ?

    Aujourd'hui tout s'organise autour d'un merveilleux planning qui ne tient pas le choc sur un mois. Les équipes sont perdues et les dossiers non priorisés ont tendance à déborder (problèmes liés à la charge et aux exigences client).
    Un des principes de l'agile c'est de fixer des dates mais avec un périmètre flexible tout en assurant un minimum (élevé) de qualité afin de ne pas voir la productivité s'effondrer à moyen terme. Aucune méthode ne permet de faire rentrer un périmètre trop large dans un calendrier trop petit.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  3. #3
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 805
    Points : 2 931
    Points
    2 931
    Par défaut
    Bonjour,

    L'article que tu as mis en lien ressemble plus à du Kanban qu'à du Scrum, je n'y ai pas trouvé la notion d'itération.

    Scrum et les méthodes agiles sont axées sur des cycles d'une ou plusieurs semaines au bout desquels on livre de la valeur métier. Il est très important d'avoir un incrément de logiciel fonctionnel en résultat de chaque itération, car cela permet au demandeur de voir et jouer avec le produit fini, et d'être prêt à tout moment à mettre cela en production quand on a besoin de feedbacks réels d'utilisateurs, de rapidité d'adaptation face à la concurrence ou un métier en évolution, etc.

    Quand on parle de livrable produit par une société de conseil (donc des documents/études/analyses ?) sur des phases de 3 à 4 mois, je m'interroge sur la transposabilité de ce modèle. A priori on n'a pas besoin du même degré de souplesse et de réactivité. Pour moi, ce type de contexte est davantage régi par des dépendances entre tâches et une forte latence (attente de retours des différents protagonistes), et c'est probablement la raison pour laquelle les consultants doivent travailler sur 3 à 4 dossiers chacun en même temps.

    C'est une problématique très peu traitée par les méthodes agiles qui ont comme prérequis l'implication entière et intense d'une équipe sur un sujet unique pendant une période donnée (la métaphore du sprint). Peut-être qu'indirectement, Kanban aborde lui un peu le problème en proposant une approche pull et une limitation du travail en cours pour éviter la surcharge et l'éparpillement des équipes et opérer en mode just-in-time mais ce n'est pas le propos central non plus.

    Je ne dis pas que tu ne peux pas t'inspirer des méthodes agiles ou que par exemple la notion de backlog n'est pas quelque chose à adopter, mais cela reste pour moi des bouts de pratiques à picorer dans une approche qui est largement faite pour autre chose. Il conviendrait plutôt d'identifier les gros goulets d'étranglement recontrés actuellement et de bien en analyser les causes pour trouver quelle méthodologie de travail pourrait correspondre, plutôt que vouloir plaquer une méthodo existante sur le contexte.

  4. #4
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Responsable en conduite du changement
    Inscrit en
    février 2018
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable en conduite du changement
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2018
    Messages : 2
    Points : 4
    Points
    4
    Par défaut
    Merci pour vos réponses. Je vais détailler un peu notre mode de fonctionnement pour poursuivre la conversation. Nos études sont composées de plusieurs phases. Chaque phase de décompose en thèmes. Aujourd'hui :

    on produit un thème en 1 à 2 mois (traitement de données, analyse, redaction, entretiens...) pour une livraison client (valeur métier). Une fois livré, ce thème fait l'objet de plusieurs allers retours avec le client pour intègrer ses remarques/ajustements/reprises/corrections.

    On fonctionne en silo ce qui signifie que le client "découvre" le résultat en bout de chaîne sans être impliqué dans nos process.

    Il n'y a pas vraiment de priorisation des tâches en fonction des enjeux de facturation, de la difficulté, des ressources disponibles...

    La concurrence si elle ne s'exerce pas au cours de notre mission, elle se montre de plus en plus inventive et nous devons également nous adapter pour faire évoluer notre métier.

    Je suis d'accord avec toi luckyluke sur les difficultés de plaquer une méthode qui n'a pas été imaginée pour cela. Par contre, est ce que la priorisation des tâches, l'implication des clients, l'engagement d'une équipe pour produire un livrable dans un temps donné, le kanban pour un management visuel et une autonomisation des équipes peuvent être appliqués ? Et comment ?

  5. #5
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 805
    Points : 2 931
    Points
    2 931
    Par défaut
    Je vais faire mon consultant, mais il faut identifier les points douloureux avant d'en dégager des axes d'amélioration et de là en déduire des pratiques à adopter.

    En lisant entre les lignes et en interprétant beaucoup on pourrait supposer que :

    1. Le client est impliqué trop tard, ce qui provoque du déchet en termes de corrections et ajustements en fin de boucle
    2. Le séquençage des tâches entre elles n'est pas optimal, ce qui provoque un gaspillage de temps ou des retards inutiles
    3. La priorisation des tâches n'est pas axée sur les impératifs de facturation
    4. Les équipes ne sont pas assez impliquées et autonomes ce qui fait des chefs de projet les goulets d'étranglement en termes de temps disponible


    En imaginant que ce soient vraiment les points problématiques, s'il fallait mettre en face une méthodo, je dirais que certains éléments de Scrum peut améliorer le 1 (en faisant des boucles de feedback plus courtes avec le client), un peu le 4, et Kanban le 2. Le 3. est plus problématique puisque les impératifs de priorisation internes de l'entreprise vont entrer en collision avec ceux du client et en Agile on se fie entièrement au client pour prioriser.

    Un autre aspect intéressant des méthodes agiles est d'obliger à réfléchir sur son propre process et agir en conséquence, grâce aux rétrospectives. Il n'y a pas de méthode miracle qui marche sans un minimum de réflexion et d'adaptation à son contexte. Je répète aussi que Scrum tel quel n'est pas fait pour organiser le travail d'une équipe sur plusieurs projets en parallèle et encore moins avec plusieurs clients différents. Peut-être que du Kanban customisé conviendrait mieux, mais je ne suis pas spécialiste.

  6. #6
    Expert confirmé Avatar de psychadelic
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    2 529
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 2 529
    Points : 4 552
    Points
    4 552
    Par défaut
    Citation Envoyé par Luckyluke34 Voir le message
    Bonjour,

    L'article que tu as mis en lien ressemble plus à du Kanban qu'à du Scrum, je n'y ai pas trouvé la notion d'itération. //..
    Ben moi j'ai pas trouvé que ça ressemblait à du Kanban.

    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

Discussions similaires

  1. Existe-t-il des méthodes agiles pour des projets en autonomie ?
    Par kerflyn dans le forum Méthodes Agiles
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2010, 14h16
  2. Définition des méthodes agiles et raison de leurs succès ?
    Par benito1er dans le forum Méthodes Agiles
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/12/2007, 13h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo