IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #201
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 469
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 469
    Points : 15 235
    Points
    15 235
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    On parle d'égalité de droit, ce qui est totalement différent.
    Égalité de droit, ça veut dire que la peine est la même si tu frappes un homme ou une femme dans les mêmes conditions, par exemple.

    "Égalité de droit" quand le syndicat de la magistrature a un mur des cons...
    Les tribunaux sont plus sympa avec les femmes qu'avec les hommes, quand il est question de garde des enfants :
    Parents séparés : les mères restent avantagées en cas de conflit

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Je peux te présenter quelques petits bouts de femmes qui mettent minables beaucoup d'hommes sur le plan physique
    Certes mais on se fout des cas particuliers, on parle des ensembles.
    Sinon il n'y aurait pas une catégorie homme et une catégorie femme dans le sport.

    D'ailleurs aujourd'hui il y a des hommes qui deviennent des femmes et qui gagnent des compétitions femmes et les autres compétitrices tirent un peu la gueule.
    USA : Une sprinteuse transgenre surclasse ses concurrentes et crée la polémique

    Dans l'autre sens ça gueule un peu aussi, parce que les femmes qui deviennent hommes peuvent être sous testostérone, c'est du dopage légal.

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    surtout des informaticiens sédentaires qui pratiquent une activité physique tous les 36
    C'est clair qu'il est important de pratiquer des activités physiques plusieurs fois par semaine quand on travail dans un bureau.
    Même pour le psychologique c'est important, il y a de quoi devenir dépressif en travaillant dans un bureau, sans pratiquer d'activité physique...

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Du coup, tu jettes des généralités comme des lois sans tenir compte des individus.
    Mais on s'en fout de l'individu.
    Chacun est unique de toute façon...

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Ce n'est pas parce qu'en "général", les femmes sont plus ci ou les hommes plus ça, que ça doit s'imposer comme une loi qui empêche ceux qui ne rentrent pas dans cette case d'être maître de leur vie et de leur choix
    C'est ce que je dis aussi.
    Mais ça explique la tendance.

    Si les femmes sont peu présente dans un domaine, c'est parce que globalement elles ne sont pas attiré par ce domaine, ce n'est pas parce que ce domaine est sexiste.
    Donc oui il y a des femmes déménageuses, éboueuses, camionneuses, etc. Mais peu quand même.

    Je suis contre le principe des quotas, ce serait nul de vouloir 50% de femmes et 50% d'hommes dans certaines domaines.
    Globalement les femmes sont meilleures et naturellement attiré vers certains domaines et les hommes sont meilleurs et naturellement attiré vers d'autres domaines, et ya surement des domaines où c'est 50/50.
    Après une femme peut être attiré par un métier "d'homme" et un homme peut être attiré par un métier "de femme", mais il ne faudrait pas imposer 50/50, comme ils font :
    Vers la parité hommes-femmes
    La société blagnacaise DSI (distribution services industriels) est bien connue comme entreprise adaptée, puisqu'elle compte 85 % de travailleurs handicapés parmi ses 785 salariés. Elle l'est moins pour l'accent mis sur la parité hommes/femmes dans les services, ce qu'a mis en évidence une table ronde organisée dans ses locaux, jeudi, lors d'une visite du député Pierre Cabaré.

    «Nos salariées représentent 39 % de l'effectif total, ce qui constitue un très bon résultat, dans une activité de logistique industrielle, même si nous avons des difficultés à combler des postes dans la filière informatique, où peu de candidatures féminines se manifestent», assure Valérie Cooper, la secrétaire générale de l'entreprise, en soulignant également des chiffres significatifs : «Notre comité stratégique de sept membres comprend 3 femmes et parmi les 5 meilleurs salaires, trois sont attribués à des femmes».
    Il ne faut pas embaucher une femme parce qu'elle est une femme, il faut l'embaucher car elle serait la meilleure pour le poste.
    Si il y a un candidat et une candidate pour un poste, il faut prendre le plus adapté, peu importe son sexe.

    Macron veut absolument qu'il y ait plus de femmes dans certains domaines :
    Parité hommes-femmes : à l'Elysée, faites ce que je dis, pas ce que je fais
    Emmanuel Macron encourage les entreprises à lutter contre les inégalités hommes-femmes dans les entreprises.
    En ce moment c'est aussi la lutte contre les présentateurs blancs de plus de 50 ans.
    France Télé et les hommes blancs : quand l'antiracisme mène à la racialisation
    Ils ont même viré Tex et ils ont mis ça sur le dos d'une blague sexiste pas drôle...

    ===
    Bon par contre je sais plus comment on en est arrivé là.
    Faut revenir sur le tuerie dans les écoles et les jeux vidéo.

    Dans le film "Elephant" les tueurs jouent à un jeu vidéo où ils tuent des gens sans défense.
    Moi je dirais un peu comme Michael Moore, la dernière chose qu'on fait les gars avant de réaliser leur tuerie c'est jouer au Bowling, pourquoi ne se demande-t-on pas si ce n'est pas le bowling qui donne envie de tuer des gens ?

    Il y a un allemand qui faisait des sketchs sur YouTube, un jour il s'est moqué des joueurs qui s'énervaient sur leur PC, ça a eu des répercussions terribles pour lui, au bout d'un moment il a menacé de tuer ses camarades de classe, mais je raconte mal :


    Est-ce qu'on sait si les auteurs des tueries jouaient beaucoup aux jeux vidéo ?
    C'est marrant, c'est rarement des femmes qui prennent des armes et qui tuent tout le monde.
    Keith Flint 1969 - 2019

  2. #202
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Égalité de droit, ça veut dire que la peine est la même si tu frappes un homme ou une femme dans les mêmes conditions, par exemple.

    "Égalité de droit" quand le syndicat de la magistrature a un mur des cons...
    Les tribunaux sont plus sympa avec les femmes qu'avec les hommes, quand il est question de garde des enfants :
    Parents séparés : les mères restent avantagées en cas de conflit


    Des siècles et des siècles qu'on nous éduquent avec "les femmes sont bonnes qu'à garder les gosses" et derrière, elles ne seraient pas avantagés sur la garde...

    T'inquiète pas va, le jour où y'aura autant d'hommes que de femmes au foyer, la tendance se stabilisera...

    Les parents sont en conflit dans 10 % des décisions analysées (les 10 % restants sont ceux pour lesquels un parent n'a pas exprimé de demande). En cas de conflit, trois cas de figure se présentent. Dans la moitié des cas, chacun des parents réclame la garde chez lui. La mère l'obtient dans 62 % des cas, contre 36 % de résidences fixées chez le père, et 2 % seulement de résidences alternées
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/articl...h61K1xWHzrc.99
    ça va quand même...

  3. #203
    Membre éprouvé Avatar de Bubu017
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    297
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Deux Sèvres (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 297
    Points : 977
    Points
    977
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    En ce moment c'est aussi la lutte contre les présentateurs blancs de plus de 50 ans.
    France Télé et les hommes blancs : quand l'antiracisme mène à la racialisation
    Ils ont même viré Tex et ils ont mis ça sur le dos d'une blague sexiste pas drôle...
    Pour le coup, je ne suis pas sûr que ce soit vraiment à cause de l'antiracisme. je dirais que c'est comme dans toute boite, on vire les vieux qui coûtent un bras pour les remplacer par des plus jeunes.
    L'arbre de la connaissance porte les fruits de l'arrogance.

    (\ _ /)
    (='.'=) Voici Lapinou. Aidez-le à conquérir le monde
    (")-(") en le reproduisant

  4. #204
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    On s'en fout Neckara, c'est pas le sujet, on est pas là pour comparer les avantages et inconvénients de chaque métier/vocation...
    C'est trop facile... tu ne prends que ce qui t'arranges en ignorant ce qui ne va pas dans ton sens, et ô grand hasard, tu retombes sur ta conclusion pré-établie...

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Sauf que ça n'empêche que c'est un choix d'homme et de société.
    Ce qui ne signifie pas qu'ils sont, pour cet exemple donné, "avantagés".

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Si tu étais né avec des femmes dans l'armée comme les hommes, tu n'aurais pas cette impression d'être "le sauveur" de la nation...
    Et surtout pas cette impression d'être en enfer, et de crever comme un chien...

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Et tes phrases genre elles sont bien contentes, on fait le sale boulot
    Absolument pas.
    Je dis juste que cet exemple est plus nuancé (comme tout en somme), et qu'en la matière, ce n'est pas les hommes qui sont le plus avantagés ici.

    Prétendre le contraire reviendrait à considérer que de rester chez soit en sécurité est plus grave que de se faire envoyer se faire massacrer. C'est tout bonnement d'une indécence difficilement qualifiable.
    N'apprends-donc plus l'horreur de la guerre en cours d'histoire, en étudiant la première et seconde guerre mondiale ?

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    si tu veux pas reconnaître ça, on peut s'arrêter là.
    Si tu réinterprète mes propos ou m'attribue des intentions sorties de je-ne-sais-où, en effet, on ne risque pas d'aller bien loin.

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Tu sais quand on dit "les femmes et les enfants d'abord", encore une fois, ce sont les hommes qui ont choisi dans leur grande bonté cet ordre...
    Source ?

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Mais ça reste de la même manière un choix des hommes, on a pas été leur demander leur avis. C'est juste ça que je soulève...
    Ce qui ne veut pas dire, qu'en la matière, les femmes soient "désavantagées" (au contraire plutôt), ni même désapprouvent ce concept.

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Et juste pour la partie professionnel et femme enceinte... Tu sais, on a créé tout ça, prends du recul et rend toi compte que rien de tout ça n'existait...
    Je n'ai rien dit quant au fait que cette disposition soit bonne ou mauvaise, ni même quant à une éventuelle alternative que je recommanderais (l'une notamment poussée par certains étant l'égalité des congés maternités et paternités).

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Une société où on est pas capable de respecter le cycle de vie de notre espèce, de respecter nos mères, nos femmes pour qu'elles puissent avoir une vie épanouissante dans tous les domaines.. J'en ai rien à faire qu'elles aient cet "avantage" quand tu vois ce que ça implique d'être enceinte...
    N'est-ce pas ce que je disais plus haut ?
    Tu prends tous les désavantages sans regarder les avantages, c'est trop facile. À croire qu'on voudrait que les hommes et les femmes soient égaux, mais certaines plus que d'autres...

    D'ailleurs, que vient faire le "respect" ici ? C'est quoi avoir une "vie épanouissante" ? Qu'est-ce que cela implique ?
    Il faudrait qu'une femme qui se soit absentée, après avoir fait le choix de porter un enfant, pendant 16 semaines se retrouve au même niveau que son collègue masculin qui aura travaillé pendant ces 16 semaines ? Où serait l'égalité là-dedans ?

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    On a pas été demandé aux femmes, tu vois ce que je veux dire ?
    Tout comme on n'a pas été demandé aux hommes enrôlés de force, d'aller se faire massacrer.
    Tout comme on n'a pas été demandé aux hommes fusillés pour désertion.

    Tout ne tourne pas autours du petit nombril des féministes.

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    C'est une société dessiné par les hommes.
    C'est nier le rôle historique des femmes...

    Parce que ce sont des femmes, tu crois qu'elles n'avaient jamais leur mots à dire ?

    Certaines choses n'ont pas été décidées lors d'un conseil patriarcal, mais sont juste historique, des comportements qui sont entré dans les mœurs (et potentiellement ensuite formalisés/transcrits).


    Par exemple, pour les rats, personne ne décide des rôles de chacun des rats, cela se met "naturellement" (ce qui ne veut pas dire que c'est bien) en place. Et à partir de comportements très simples, on obtient des systèmes très complexes. Par exemple, les rats qui ont le moins peur de l'eau vont être les premiers à plonger pour rechercher de la nourriture. Ceux qui en ont le plus peur vont voler la nourriture. Et c'est ainsi que des rôles apparaissent entre les plongeur, les ravitailleur, et les ravitaillés. Personne n'a décidé de cela, personne n'a dessiné ce système.

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    ce côté choquant d'envoyer des femmes à l'armée juste parce qu'on a été élevé ainsi...
    Qui a dit que cela était choquant ?

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Pour le reste, je suis contre la discrimination positive donc c'est sûr que je trouve ça stupide... Y'a 2 possibilités, soit les épreuves physiques étaient trop hautes même pour les hommes donc on les baisse, soit on les laisse au même niveau
    Nous sommes donc d'accord sur ce point là.

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Après, on peut exclure les métiers physiques (d'ailleurs, à la base, éboueur, t'avais rien pour levé )
    Il n'y a pas que cela, il y a des légères variations de moyennes, d'écart-type dans plusieurs paramètres, ce qui aux extrêmes donne des proportions très différentes, couplé avec des effets de seuils et d'amplifications, on peut se retrouver avec des différences significatives.

  5. #205
    Membre averti
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 133
    Points : 379
    Points
    379
    Par défaut
    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Tu sais quand on dit "les femmes et les enfants d'abord", encore une fois, ce sont les hommes qui ont choisi dans leur grande bonté cet ordre... En gros, les plus faibles devant... Les femmes et les enfants sont sûrement très contents et notre société a trouvé une hiérarchie pour sauver le gens... Mais ça reste de la même manière un choix des hommes, on a pas été leur demander leur avis. C'est juste ça que je soulève...
    En faite c'est pas une histoire de faiblesse.
    on sauve les enfants car c'est la nouvelle génération. Demande à n'importe quel parent il sauvera son enfant.

    pour sauver les femmes, c'est biologique (et un peu mathématique) : les femme peuvent enfanter, les hommes non.
    tu sauve 1 femme et 2 hommes, tu pourra faire 1 enfants.
    tu sauve 2 femmes et 1 homme, tu pourra faire 2 enfants.

    Il est plus logique de sauver les femmes en priorité.

  6. #206
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 352
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 352
    Points : 3 461
    Points
    3 461
    Par défaut
    Je persiste à dire que cette discussion pue vraiment le fond d'egout.

    Remarque le développeur de base étant un Spock en puissance ne se fiant qu'à la logique et aux chiffres, il est normal que sur des sujets purement humains et sentimentaux il soit vite larguer.

    Restons mes amis, dans des sujets que l'on maîtrise vraiment. On passera moins pour des cons mysogines.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  7. #207
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Correspondant Informatique
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    52
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Correspondant Informatique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 52
    Points : 205
    Points
    205
    Par défaut
    Par contre les clips de rap, avec les gonzesses qui dansent à moitié à poils pendant que les mecs débitent un torrent de débilité (qu'on appelle lyricss...) tout en fouettant les filles avec des liasses de billet ça n'amène pas à la violence

  8. #208
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Et surtout pas cette impression d'être en enfer, et de crever comme un chien...

    Prétendre le contraire reviendrait à considérer que de rester chez soit en sécurité est plus grave que de se faire envoyer se faire massacrer. C'est tout bonnement d'une indécence difficilement qualifiable.
    N'apprends-donc plus l'horreur de la guerre en cours d'histoire, en étudiant la première et seconde guerre mondiale ?
    Je l'avais dis plus haut, je m'arrête là, tu ne fais pas d'efforts... Des "indécence difficilement qualifiable", redescends mec... Si tu sais pas parler de sujet grave et/ou important sans partir dans les bons sentiments, bah arrête toi là...

    Mais qui te parle d'avantages ? On te parle d'égalité, d'équilibre... Tu nous ajoutes un truc où les femmes seraient avantagés par rapport à la guerre, on s'en fout, c'est pas la question... Tu veux pas comprendre le point de vue... Cet exemple part de base pour tout le reste...

    On te parle de choix... On s'en fout que ce soit l'enfer, l'horreur de la guerre... Tu vas me faire pleurer sérieux...
    Tu crois que tu sais ce que c'est que la guerre car tu l'as lu dans un bouquin d'histoires ? Je comprends mieux comment tu vois la place de la femme dans notre société...

    zecreator, je sais pas dans quel catégorie tu me places, pas l'impression d'être un con mysogine au contraire, mais je m'arrête là car ça tourne en rond

  9. #209
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par bilgetz Voir le message
    En faite c'est pas une histoire de faiblesse.
    on sauve les enfants car c'est la nouvelle génération. Demande à n'importe quel parent il sauvera son enfant.

    pour sauver les femmes, c'est biologique (et un peu mathématique) : les femme peuvent enfanter, les hommes non.
    tu sauve 1 femme et 2 hommes, tu pourra faire 1 enfants.
    tu sauve 2 femmes et 1 homme, tu pourra faire 2 enfants.

    Il est plus logique de sauver les femmes en priorité.
    Oui mais c'est une notion du passé toujours "utilisé" ...

    http://www.raison-publique.fr/article522.html

  10. #210
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Restons mes amis, dans des sujets que l'on maîtrise vraiment.
    Qui es-tu pour juger de notre maîtrise sur ce sujet ?

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    On passera moins pour des cons mysogines.
    Dois-je me sentir visé par cette insulte ?

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Je l'avais dis plus haut, je m'arrête là, tu ne fais pas d'efforts... Des "indécence difficilement qualifiable", redescends mec... Si tu sais pas parler de sujet grave et/ou important sans partir dans les bons sentiments, bah arrête toi là...
    Ce n'est pas une question de "bons sentiments", juste qu'il y a une limite à la connerie et à l'insulte.

    Considérer les hommes privilégiés, parce qu'ils ont l'honneur de connaître de force l'horreur de la guerre... faut arrêter de déconner deux secondes. Est-ce que tu as au moins conscience de la souffrance physique et mentale de ces soldats envoyés pour se faire tuer ?

    De pouvoir mourir à chaque instant, de voir ses amis mourir à côté de soi, sans comprendre pourquoi, on, nous, on a survécu. Le bruit, la peur, la faim, le sommeil. De voir son régiment décimé, de ne pas pouvoir fuir, de se terrer au milieu des bombes, et attendre la nuit pour revenir. Se sacrifier dans un "last stand", se retrouver encerclé comme le "lost bataillon".

    Faut arrêter de déconner.


    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Mais qui te parle d'avantages ? On te parle d'égalité, d'équilibre...
    D'égalité et d'équilibre, en partant du principe que les femmes sont "victimes", "oppressées", etc. et c'est bien là le problème.

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    On te parle de choix...
    Justement, ceux qui se sont fait enrôler de force, tu penses sérieusement qu'ils avaient plus "le choix" ??

    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    Tu crois que tu sais ce que c'est que la guerre car tu l'as lu dans un bouquin d'histoires ? Je comprends mieux comment tu vois la place de la femme dans notre société...
    Non consequitur ?

    Je l'ai lu dans les bouquins d'histoire, dans les chansons historiques, qui m'ont d'ailleurs incité à lire certains articles Wikipédia, des témoignages d'anciens soldats, que ce soit des livres, interviews, vidéos. Le fait de se mettre dans la peau de la personne, l'empathie, et l'imagination, etc.


    Pour la guerre, je vais remettre quelques détails, mais ce sera tout pour le moment.

  11. #211
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Bon je vais l'écrire clairement ça passera ptet mieux :


    Osef de l'horreur de la guerre !

    Attention, je ne dis pas qu'on s'en fou royalement tout le temps, c'est grave, une pensée pour les familles tout ça tout ça, mais la dans cette conversation oui on s'en fou.

    La question n'est pas de savoir si c'est une chance ou non de ne pas pouvoir aller faire la guerre, ou si la guerre c'est sympa, ou que sais-je.

    La question, c'est d'avoir le choix ! Si une femme veut aller se faire trouer la peau pour son pays (malgré les horreurs de la guerre), c'est son choix et son problème.


    C'est ça que tu pige pas Neckara, on s'en fou des bons ou des mauvais côté de pouvoir faire un métier spécifique, tu te focalise trop sur l'exemple de l'armée. La question c'est d'avoir le choix de pouvoir faire ce métier, peu importe ton sexe (ce qui est le cas aujourd'hui, pour ce métier spécifique).


    Cela dit, aujourd'hui, je ne sais pas si il reste tant de métiers que cela avec de vraies interdictions. Pour ma part, je pense que les discriminations existent (que cela soit sur le sexe, les origines, la couleur de peau, l'âge, la sexualité, etc), et la où par contre je vais en partie rejoindre Neckara, c'est que ces discriminations ne sont pas / plus au niveau "national" ou ne sont pas "officielles" (pour une majorité d'entre elles, du moins je pense). C'est quelque chose d'ancré un peu dans l'inconscient collectif, et qui n'est appliqué "activement" que par certaines personnes (et pour ma part, je serais bien incapable de dire si les "discriminateurs" sont plus ou moins nombreux que les autres).

    Par contre je trouve l'excuse de la différence de salaire venant du fait des arrêts "grossesse" complètement débile. Tant qu'une femme donnée ne tombe pas effectivement enceinte, il n'y a pas de raison qu'elle soit payée moins sous prétexte qu'elle peut potentiellement donner la vie. C'est tout à fait le genre de truc ancré dans l'inconscient dont je parlais. Si on veut vraiment que cela soit moins "inégalitaire" d'un point de vue masculin, on ne paie la femme qu'à X% de son salaire tant qu'elle est en arrêt (comme n'importe quel arrêt longue durée au final, quitte à ce que la mutuelle prenne en charge la différence), et puis voilà.

    Mais tu ne peux pas moins payer une femme toute sa vie (je généralise, elle ne va pas forcément rester tout sa vie dans la même boite), car elle va peut-être s'arrêter de bosser quelques mois (voir pas du tout) au cours de sa carrière.

  12. #212
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Comme promis quelques détails sur la guerre en général.



    Pour la guerre, il faudrait rappeler certaines choses.


    Lors des campagnes militaires, il fallait transporter de lourdes charges sur de longues distances, notamment pour l'armée romaine, d'après cette source, entre 35 et 45kg, (20kg pour César), à une allure de 25km/jours, et lors des marches forcées, jusqu'à 45km.
    Cela est déjà très restrictif quant aux capacité physiques requises.


    Dans une période où la contraception existait pas ou peu, se retrouver avec des femmes enceinte lors d'une campagne militaire est quelque peu problématique... Non seulement la marche serait difficile, mais de surcroît, c'est un soldat "fonctionnel" en moins, avec l'enfant, c'est deux bouches à nourrir "inutiles". D'ailleurs, difficile de nourrir correctement un enfant en bas âge. N'oublions pas aussi qu'à l'époque la mortalité en couche n'était pas anodine, les conditions de la campagne militaire représentent ainsi un risque de mortalité accru. Se pose aussi la question de la manière dont un nouveau-né pourra marcher jusqu'à 45km par jours...


    Dans un armée majoritairement composée d'hommes, dans des conditions difficiles, loin de leur familles, avec un moral parfois très bas (potentiellement avec de l'alcool pour 'soigner le moral'), se pose aussi la question de la sécurité des femmes. Vols, meurtres, et viols, les soldats ne sont pas tous des enfants de cœurs. Se poserait aussi la question de leur devenir en cas de défaite, les femmes ayant en effet un risque supplémentaire : celui de se faire violer. Dans un monde où la filiation est importante, cela pose aussi quelques problèmes quant à l'enfant à naître, d'autant plus si le père est un ennemi.


    Dans le cas d'un couple avec enfant, il n'est pas possible (ou difficilement) d'emmener l'enfant. Idéalement, il faudrait que l'un des deux parents reste sur place, pour le garder, mais aussi subvenir à ses besoins. Or, il est plus intéressant, pour la guerre, d'emmener la personne avec le plus de capacité militaire, ce qui serait assez souvent l'homme.

    Pour pinailler un peu plus, se poserait aussi la question du comportement des troupes vis à vis de la présence de femmes, l'amour n'ayant pas trop sa place dans une campagne militaire. Que ce soit des disputes, avoir l'esprit ailleurs, des comportement stupides mettant en danger l'ensemble du bataillon, ou tout simplement des désertions.



    Il faudrait arrêter de penser que nos ancêtres n'étaient que des abrutis arriérés. Il y a au contraire des choses très intelligentes (voulues ou non). Que ce soit le mariage qui offre une véritable protection à la famille et constitue un avantage évolutif, que ce soit les droits fondamentaux de l'Homme dont découlent tellement de libertés et de droits, et dont il est difficile de s'en apercevoir de toute la porté.

  13. #213
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Comme promis quelques détails sur la guerre en général.



    Pour la guerre, il faudrait rappeler certaines choses.


    Lors des campagnes militaires, il fallait transporter de lourdes charges sur de longues distances, notamment pour l'armée romaine, d'après cette source, entre 35 et 45kg, (20kg pour César), à une allure de 25km/jours, et lors des marches forcées, jusqu'à 45km.
    Cela est déjà très restrictif quant aux capacité physiques requises.


    Dans une période où la contraception existait pas ou peu, se retrouver avec des femmes enceinte lors d'une campagne militaire est quelque peu problématique... Non seulement la marche serait difficile, mais de surcroît, c'est un soldat "fonctionnel" en moins, avec l'enfant, c'est deux bouches à nourrir "inutiles". D'ailleurs, difficile de nourrir correctement un enfant en bas âge. N'oublions pas aussi qu'à l'époque la mortalité en couche n'était pas anodine, les conditions de la campagne militaire représentent ainsi un risque de mortalité accru. Se pose aussi la question de la manière dont un nouveau-né pourra marcher jusqu'à 45km par jours...


    Dans un armée majoritairement composée d'hommes, dans des conditions difficiles, loin de leur familles, avec un moral parfois très bas (potentiellement avec de l'alcool pour 'soigner le moral'), se pose aussi la question de la sécurité des femmes. Vols, meurtres, et viols, les soldats ne sont pas tous des enfants de cœurs. Se poserait aussi la question de leur devenir en cas de défaite, les femmes ayant en effet un risque supplémentaire : celui de se faire violer. Dans un monde où la filiation est importante, cela pose aussi quelques problèmes quant à l'enfant à naître, d'autant plus si le père est un ennemi.


    Dans le cas d'un couple avec enfant, il n'est pas possible (ou difficilement) d'emmener l'enfant. Idéalement, il faudrait que l'un des deux parents reste sur place, pour le garder, mais aussi subvenir à ses besoins. Or, il est plus intéressant, pour la guerre, d'emmener la personne avec le plus de capacité militaire, ce qui serait assez souvent l'homme.

    Pour pinailler un peu plus, se poserait aussi la question du comportement des troupes vis à vis de la présence de femmes, l'amour n'ayant pas trop sa place dans une campagne militaire. Que ce soit des disputes, avoir l'esprit ailleurs, des comportement stupides mettant en danger l'ensemble du bataillon, ou tout simplement des désertions.



    Il faudrait arrêter de penser que nos ancêtres n'étaient que des abrutis arriérés. Il y a au contraire des choses très intelligentes (voulues ou non). Que ce soit le mariage qui offre une véritable protection à la famille et constitue un avantage évolutif, que ce soit les droits fondamentaux de l'Homme dont découlent tellement de libertés et de droits, et dont il est difficile de s'en apercevoir de toute la porté.

    Ah donc si en France dans les années 1900+, une femme ne pouvait s'engager dans l'armée, c'était à cause des problèmes de contraception et des risques de viols dans l'armée romaine ?

    Il faut arrêter de penser que nos ancêtres n'étaient que des abrutis arriérés, mais il faut également te rappeler qu'en 2000 ans, le monde et les sociétés ont évolués, et que des règles effectivement pleines de bon sens à l'époque, n'ont pas forcément encore lieu d'être aujourd'hui ? Elles font comment les femmes dans l'armée de nos jours ? Elles se font violer / mettre enceinte en boucle (pour les plus chanceuses qui ne se font pas assassiner) par leurs propres camarades ? Sérieusement...

  14. #214
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Par contre je trouve l'excuse de la différence de salaire venant du fait des arrêts "grossesse" complètement débile. Tant qu'une femme donnée ne tombe pas effectivement enceinte, il n'y a pas de raison qu'elle soit payée moins sous prétexte qu'elle peut potentiellement donner la vie. C'est tout à fait le genre de truc ancré dans l'inconscient dont je parlais. Si on veut vraiment que cela soit moins "inégalitaire" d'un point de vue masculin, on ne paie la femme qu'à X% de son salaire tant qu'elle est en arrêt (comme n'importe quel arrêt longue durée au final, quitte à ce que la mutuelle prenne en charge la différence), et puis voilà.

    Mais tu ne peux pas moins payer une femme toute sa vie (je généralise, elle ne va pas forcément rester tout sa vie dans la même boite), car elle va peut-être s'arrêter de bosser quelques mois (voir pas du tout) au cours de sa carrière.
    Le hic est que tu penses que la différences de salaire n'est due qu'à l'absence liée au fait d'enfanter alors que c'est beaucoup plus global.
    Le congés maternité à lui seul n'explique pas la différence de salaire.
    L'inconscient populaire attribue l'éducation des enfants plus aux femmes qu'aux hommes et du coup, si jamais un enfant est malade ou qu'il faut assister à des réunions parents/ profs ou autres, c'est plus les femmes qui s'en chargent.
    C'est tout cela qui fait que les femmes sont moins bien payées que les hommes et pas uniquement l'absence provisoire (et dérisoire sur l'ensemble d'une carrière) du congés maternité.

    Depuis quelques années, la société évolue et les hommes s'occupent de plus en plus des enfants par contre on se retrouve avec un effet pervers de la différence de salaire héritée des clivages sexistes du passée.
    Lorsqu'un enfant tombe malade et que l'un des 2 parents doit s'absenter du travail pour s'en occuper, c'est celui qui a le plus petit salaire qui se dévoue.
    Et là!! Manque de bol !! C'est presque tjrs la femme.

    Même chose pour le congés parental où c'est presque tjrs la femme qui le prend car c'est d'une logique comptable implacable : on choisit le plus petit salaire du couple.

    Alors même si la société évolue sur le sujet, il est indispensable de casser le système passéiste en place au travers de lois fortes.
    Tant que les écarts de salaires demeureront, les clivages sexistes aussi.
    C'est un peu le serpent qui se mord la queue...

    Note :
    Là, je ne parle que des enfants mais il faut noter que c'est encore la femme qui s'occupe le plus de la maison et des courses.
    Du coup, certains se disent qu'elles n'ont pas toute leur tête à leur travail et qu'il est donc normal de ne pas les payer totalement comme les hommes...
    Là encore, tant qu'il n'y aura pas d'égalité salariale forcée, ces clichés vont demeurer.

  15. #215
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 755
    Points : 4 644
    Points
    4 644
    Par défaut
    Citation Envoyé par orygynz Voir le message
    On te parle de choix...
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    La question, c'est d'avoir le choix !
    C'est cool parceque c'est le cas en France depuis quelques décennies maintenant .

  16. #216
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 352
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 352
    Points : 3 461
    Points
    3 461
    Par défaut
    Citation Envoyé par Starbug Voir le message
    Par contre les clips de rap, avec les gonzesses qui dansent à moitié à poils pendant que les mecs débitent un torrent de débilité (qu'on appelle lyricss...) tout en fouettant les filles avec des liasses de billet ça n'amène pas à la violence
    On dit pas "lyrics" (c'est trop 1700) on dit "flow". Faut être dans le coup les gars.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  17. #217
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 352
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 352
    Points : 3 461
    Points
    3 461
    Par défaut
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Qui es-tu pour juger de notre maîtrise sur ce sujet ?
    Ben vu le ramassis de connerie qui est débité depuis 3 pages sur un pseudo débat sur l'égalité homme/femme, faut pas être un génie pour en déduire que personne ne maîtrise le sujet ici. C'est juste une joute verbale dont le vainqueur est celui qui aura fait la meilleure prose dans son commentaire, avec des arguments trouvé sur Wikipédia. Du caca quoi...

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Dois-je me sentir visé par cette insulte ?
    ça c'est intéressant. Par mon commentaire, cela t'as amené a réfléchir à tes propos, et tu as sûrement eu un court moment de mauvaise conscience, qui c'est forcément retourné contre moi. Ton malaise face à tes propos s'est transformer en une victimisation face aux miens. Comme je ne visais personne en particulier, tu en a déduit que je parlai de toi... Très intéressant tout ça.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  18. #218
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    La question, c'est d'avoir le choix ! Si une femme veut aller se faire trouer la peau pour son pays (malgré les horreurs de la guerre), c'est son choix et son problème.
    La question c'est le choix, mais vous refusez ce qui est directement lié à la possibilité de faire ce choix !

    Soit elles sont considérées "aptes", et dans ce cas, elles peuvent se faire enrôler de force, soit elles ne sont pas considérées aptes, et ne peuvent pas se faire enrôler de force. Et encore une fois, les hommes qui se font enrôler de force, n'ont pas plus le choix !

    En ce, le fait de ne pas être considérées aptes, les empêchent de faire une carrière militaire, mais de l'autre côté les protègent des enrôlements forcés !


    De ce fait, prétexter une injustice en défaveur des femmes est indécent, car, encore une fois, cela revient à considérer que l'incapacité de faire une carrière militaire, est plus "préjudiciable" que le fait de se faire enrôler de force !


    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    La question c'est d'avoir le choix de pouvoir faire ce métier, peu importe ton sexe (ce qui est le cas aujourd'hui, pour ce métier spécifique).
    En même temps, nous n'avons pas les mêmes conditions aujourd'hui, qu'il y a 100 ou 2 000 ans...

    La question n'est pas de pouvoir faire un métier peu importe son sexe, mais bien d'être recruté sur la base de ses capacités, sans être jugé vis à vis de son sexe. Ce qui est déjà une grande nuance, et qui n'est pas le cas aujourd'hui dans l'armée, en la faveur des femmes.


    D'ailleurs, le point était originellement ici, de montrer que les histoires de "injustices" sont plus nuancées que les visions simplistes qu'on essaye de nous faire gober.

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Par contre je trouve l'excuse de la différence de salaire venant du fait des arrêts "grossesse" complètement débile.
    Ce n'est absolument pas ce qui a été dit (tout du moins par moi).

    Je n'ai absolument pas affirmé que c'est l'unique cause des différences de salaires constatées, après corrections statistiques.


    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Tant qu'une femme donnée ne tombe pas effectivement enceinte, il n'y a pas de raison qu'elle soit payée moins sous prétexte qu'elle peut potentiellement donner la vie. C'est tout à fait le genre de truc ancré dans l'inconscient dont je parlais.
    Tu invoques une hypothèse ( truc ancré dans l'inconscient) qu'il est inutile de poser pour expliquer ce phénomène. Notamment, les légères variations de capacités liées au dimorphismes, la non-linéarité du produit des heures travaillées (25h/s != 50% de 50h/s), les opportunités induites par une présence de travail accrue, les heures sup' non-déclarées, la disponibilité, etc. etc.

    Hypothèse qu'il faudrait rejeter en accord du rasoir d'Ockham.


    Un exemple tout bête, je devais avoir une réunion que j'attendais depuis un certain temps, après un parcours administratif laborieux. Un des intervenants a prévenu de son absence le matin même de la réunion pour un problème de garde de ses gosses. La réunion n'a ainsi pas pu se faire, ce qui m'a fait perdre l'opportunité d'utilisation de mon travail par une entreprise intéressée.

    Dans le domaine privé, c'est un contrat de perdu ( 10 000 à 100 000 €), et potentiellement d'autres répercutions en matière de retard et d'opportunités.

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Si on veut vraiment que cela soit moins "inégalitaire" d'un point de vue masculin, on ne paie la femme qu'à X% de son salaire tant qu'elle est en arrêt (comme n'importe quel arrêt longue durée au final, quitte à ce que la mutuelle prenne en charge la différence), et puis voilà.
    Le problème est que l'absence se fait sur une durée relativement longue, et ce motif d'absence relativement fréquent.

    Pour une entreprise, l'absence d'une employée payée e.g. 10€ ne se "rembourse pas" avec 10€. Le recrutement à un coût (argent, temps, ressources humaines) et présente un risque, il faut ensuite former le remplaçant aux us et coutumes de l'entreprise ainsi qu'à sa tâche. Le remplaçant n'ayant pas nécessairement l'expérience et l'expertise de celle qu'il remplace.


    D'autant plus que c'est pour un choix d'ordre personnel, et pas une maladie qui nous tombe dessus sans prévenir, coup du destin.
    En ce, pourquoi ne pas tout simplement donner un compte "parentalité" à chaque employé, en couple ou célibataire, et piocher dessus lors de congés maternité/paternité ? En permettant aux personnes célibataire d'en jouir sous forme pécuniaire ou de congés, sans discriminations ?

  19. #219
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Même chose pour le congés parental où c'est presque tjrs la femme qui le prend car c'est d'une logique comptable implacable : on choisit le plus petit salaire du couple.
    D'un autre côté, c'est aussi elle qui a enfantée, et dois (je suppose ?) aussi se "remettre" de sa grossesse.

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Alors même si la société évolue sur le sujet, il est indispensable de casser le système passéiste en place au travers de lois fortes.
    Tant que les écarts de salaires demeureront, les clivages sexistes aussi.
    Il ne faut pas introduire des inégalités au prétexte de lutter contre.

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    ça c'est intéressant. Par mon commentaire, cela t'as amené a réfléchir à tes propos, et tu as sûrement eu un court moment de mauvaise conscience, qui c'est forcément retourné contre moi. Ton malaise face à tes propos s'est transformer en une victimisation face aux miens. Comme je ne visais personne en particulier, tu en a déduit que je parlai de toi... Très intéressant tout ça.
    Ou alors que je voulais tout simplement éclaircir tes propos afin de les interpréter correctement, sachant qu'on n'est pas 50 000 à parler sur ce sujet.

    Je me passerais par ailleurs de ta branlette psychanalyste à 2 balles, et te ferais remarquer l'hypocrisie et l'ironie, de reprocher aux autres de raconter n'importe quoi.

  20. #220
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Ah donc si en France dans les années 1900+, une femme ne pouvait s'engager dans l'armée, c'était à cause des problèmes de contraception et des risques de viols dans l'armée romaine ?
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Elles font comment les femmes dans l'armée de nos jours ? Elles se font violer / mettre enceinte en boucle (pour les plus chanceuses qui ne se font pas assassiner) par leurs propres camarades ? Sérieusement...
    Oui, parce que le contexte historique est le même depuis 8 000 ans...
    Ainsi un exemple historique a tout sens, à n'importe quel moment de notre histoire...


    Et oui, mes deux précédentes phrases sont ironiques.
    C'est assez osé de rapporter un exemple historique à notre époque contemporaine pour s'en moquer...
    Je m'attendais à un peu mieux que cela de ta part.


    Que vient faire les femmes dans l'armée de nos jours ? Pour rappel, de nos jours, elles ont le "choix de faire une carrière militaire", mais on a aussi abrogé les enrôlements forcés.

    L'exemple de l'armée était un exemple historique pour montrer, comme on l'a déjà répétés plusieurs fois, que les histoires d'injustices, toussa, c'est plus nuancés qu'aux premiers abords, et que tout n'est pas de la décision d'un conseil patriarche dont le seul but est d'asseoir leur domination sur les femmes.


    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    [...] en 2000 ans, le monde et les sociétés ont évolués, et que des règles effectivement pleines de bon sens à l'époque, n'ont pas forcément encore lieu d'être aujourd'hui ?
    Je n'ai pas dit le contraire.

    Cependant, afin de savoir si une "règle" passée a encore du sens aujourd'hui, il faut tout d'abord en comprendre les origines et les intérêts.

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 18/08/2016, 17h42
  2. Un développeur estime que nous vivons dans l’âge des logiciels ratés
    Par Michael Guilloux dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 111
    Dernier message: 07/12/2015, 14h32
  3. Réponses: 23
    Dernier message: 26/05/2012, 01h50
  4. [Débat] Violence dans les films
    Par lper dans le forum Films & TV
    Réponses: 75
    Dernier message: 19/02/2008, 15h34
  5. Récupérer les infos que Eclipse récupere dans les .Class
    Par bortizki.dua dans le forum Eclipse Java
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/01/2008, 16h21

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo