+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée

Discussion: npm en version 5.7.0

  1. #1
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 055
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 055
    Points : 10 316
    Points
    10 316

    Par défaut npm en version 5.7.0

    npm en version 5.7.0,
    l'alignement vers les pratiques DevOps se poursuit.

    npm de npm, Inc est à JavaScript ce que le célèbre Maven de la fondation Apache est à Java. Il fournit des outils de gestion du cycle de vie de l'application, et il s'adosse à un registre de packages pour gérer efficacement les dépendances d'exécution et de développement des projets JavaScript, qu'ils soient backend ou frontend.

    npm est aussi le package manager par défaut de Node.js.

    Nom : 0*6h1j2haQWpM9k84C.png
Affichages : 4346
Taille : 1,1 Ko

    En dépit du foisonnement d'outils disponibles pour l'écosystème JavaScript et malgré les spécificités des développements backend et frontend, npm a su s'imposer comme la référence en la matière, notamment depuis que Bower arrive en fin de vie.

    Le 8 février dernier, Laurie Voss a annoncé sur le compte Twitter de npm que le nombre de packages téléchargés chaque semaine avait atteint 4 milliards, publiant la courbe de l'évolution des téléchargements depuis 2013 :

    Nom : DVeiGjLU0AAc9C2.jpg
Affichages : 2729
Taille : 29,7 Ko

    Les premières versions de npm avaient de nombreux défauts (gestion du cache, gestion de la hiérarchie des packages, lenteurs dues à des téléchargements séquentiels des packages, gestion non déterministe des relations de dépendances...), aboutissant même à la création de Yarn, un gestionnaire de paquets s'adossant sur le registre npm et capable également d'utiliser celui de Bower.

    Ces principaux problèmes ont été traités dans la version 5, au point de remettre en cause l'intérêt de l'usage de Yarn.


    CHANGELOG condensé de la version 5 de npm et des différentes versions mineures :

    v5.0.0 26/05/2017

    • Amélioration très significative des performances en implémentant le téléchargement concurrentiel et une meilleure gestion de la mémoire. Les performances de npm se rapprochent de celles de Yarn.
    • Une dépendance installée via npm install <nom-package> est désormais insérée par défaut dans le package.json. L'option --save devient donc dépréciée et une option --no-save a été ajoutée.
    • Un nouveau fichier package-lock.json est désormais généré automatiquement à chaque usage de npm install s'il est manquant. Ce fichier joue le même rôle que le trop méconnu npm-shrinkwrap.json. Le package-lock.json n'étant pas destiné à être publié sur le registre avec son package, le shrinkwrap est conservé si l'auteur du package souhaite le publier sur le registre afin de forcer le verrouillage des dépendances de son package.
    • Le CLI npm n'affiche plus l'arbre des dépendances complet dans la console, à la place un résumé plus simple et plus lisible est affiché.
    • Réécriture complète du système de cache et d'intégrité (utilisation de SHA512). Si votre projet utilise une version inférieure de npm, un npm cache clean est nécessaire avant de jouer un npm install pour mettre à niveau votre projet. Ajout de la commande npm cache verify pour vérifier l'intégrité du cache. Ajout de nouvelles options à la commande npm cache (--prefer-offline, --prefer-online, et --offline). Gestion des accès concurrents au cache.


    v5.1.0 06/07/2017

    • La commande npm ls servant à lister les packages installés sur un projet affiche toutes les dépendances, ainsi que les dépendances manquantes.
    • Le fichier package-lock.json se met à jour automatiquement lors de l'ajout d'une dépendance via npm install <package-name>.


    v5.2.0 11/07/2017

    • Ajout du binaire npx, écrit pour remplacer la commande npm run-script. En association avec le récent package node, il permet d'ajouter l'environnement Node.js souhaité aux dépendances de votre projet, et donc de choisir quelle version de Node.js utilisera votre projet indépendamment de la version globale installée sur votre machine.


    v5.3.0 14/07/2017

    • Beaucoup de corrections de bogues sur npx.


    v5.4.0 23/08/2017

    • Nouvelle fonctionnalité "did you mean" sur le CLI (Vérification des fautes de frappe sur les commandes à la manière du CLI de git).
    • Corrections de bogues de npx sur Windows.


    v5.5.0 04/10/2017

    • Ajout de fonctionnalités de sécurité pour le registre (authentification à deux facteurs, gestion des tokens...).


    v5.6.0 28/11/2017

    • Ajout de la possibilité de générer un package-lock.json sans pour autant réinstaller les dépendances via une nouvelle option --package-lock-only sur la commande npm install.
    • Corrections de bogues avec node9 empêchant l'exécution correcte de npm.


    v5.7.0 21/02/2018

    Et enfin le 21 février, l'équipe npm a publié la version 5.7.0 dont les apports principaux sont :

    • npm install résout automatiquement les conflits levés par les git merge sur les fichiers package-lock.json et npm-shrinkwrap.json.
    • Ajout d'une nouvelle commande npm ci. Cette commande doit être jouée dans le cadre d'une intégration continue à la place de npm install. Elle assure que l'installation des dépendances se fait exclusivement sur la base du fichier package-lock.json, et si l'installation n'est pas possible, elle sort en erreur permettant de faire échouer le job d'intégration continue proprement. Le répertoire node_modules/ est toujours réinstallé en intégralité.


    Cette dernière fonctionnalité complète les efforts effectués tout au long du développement de la version 5 de npm pour obtenir un comportement rigoureux, consistant et compatible avec les pratiques promues par le mouvement DevOps.

    L'équipe de développement indique par la voix de Rebecca Turner que les mises à jour futures arriveront à un rythme plus soutenu qu'auparavant, leur backlog étant manifestement chargé, ce qui n'augure que du bon compte tenu de la qualité des dernières versions.


    Une nouvelle version du site d'exploration des packages en préparation

    Notons également la publication d'une version preview du site d'exploration des packages.


    Sources :
    - Annonce sur le blog officiel.
    - Notes de versions sur github.
    - Compte Twitter de npm, Inc.

    Et vous ?

    Utilisez-vous npm ou un autre package manager pour vos projets ?
    Préférez-vous Yarn à npm malgré les améliorations de la version 5 ?
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

    Trust me, i'm an engineer !
    https://www.youtube.com/watch?v=rp8hvyjZWHs

  2. #2
    Membre actif
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    95
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 95
    Points : 243
    Points
    243

    Par défaut

    Attention avec cette version, il semble que certain ai eu des problemes avec :
    https://github.com/npm/npm/issues/19883

    il faut passer en 5.7.1

  3. #3
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 840
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 840
    Points : 55 831
    Points
    55 831
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut npm 5.7.0 retiré de la circulation à peine deux jours après sa sortie

    npm 5.7.0 retiré de la circulation à peine deux jours après sa sortie
    la version 5.7.1 publiée pour corriger un problème critique

    Comme nous l’avons annoncé récemment, l’équipe npm a publié la version 5.7.0 du gestionnaire de paquets de Node.js. Pour information, un gestionnaire de paquets est un système qui permet d'automatiser le processus d'installation, désinstallation, et de mise à jour de logiciels installés sur un système informatique. Il permet d'effectuer différentes opérations, comme l'utilisation de paquets provenant de supports variés (CD d'installation, dépôts sur internet, partage réseau…), la vérification des sommes de contrôle de chaque paquet récupéré pour en vérifier l'intégrité et la vérification des dépendances logicielles afin d'obtenir une version fonctionnelle d'un paquetage.

    Il existe de nombreux gestionnaires de paquets en fonction des systèmes d'exploitation et plateformes de développement. NuGet par exemple est un gestionnaire de paquets conçu pour les plateformes de développement de Microsoft, y compris .NET. Pour les utilisateurs de JavaScript et Node.js, c'est le gestionnaire de paquets npm qui, depuis la version 0.6.3 de Node, fait partie de l'environnement et est donc automatiquement installé par défaut.

    Pour revenir à npm 5.7.0, parmi ses principaux apports on notera la résolution automatique des conflits levés par les git merge sur les fichiers package-lock.json et npm-shrinkwrap.json, mais surtout l’introduction de la commande npm ci que l’équipe npm espère voir apporter un gros avantage pour les environnements d'intégration continue.

    Certains utilisateurs qui se sont rués vers cette version du gestionnaire de paquets de JavaScript et Node.js ont toutefois eu une surprise désagréable. Sur Linux, un utilisateur a signalé sur GitHub avoir constaté que les autorisations critiques du système de fichiers ont été modifiées par la dernière version de npm.

    « Ce problème est survenu depuis la sortie de 5.7.0 il y a quelques heures, [cette version] semble avoir complètement changé les permissions de mon système de fichiers et m'a obligé à corriger manuellement les permissions des fichiers et dossiers critiques », a-t-il rapporté. « En exécutant sudo npm en tant qu'utilisateur non root (les utilisateurs root n'ont pas le même effet), les permissions du système de fichiers sont fortement modifiées. Par exemple, si je lance les commandes sudo npm --help ou sudo npm update -g, mon système de fichiers change les propriétaires des répertoires tels que /etc, /usr, /boot, et d'autres répertoires nécessaires pour exécuter le système. Il semble que la propriété est récursivement attribuée à l'utilisateur qui exécute npm. »

    D’autres utilisateurs sur d’autres plateformes ont confirmé avoir constaté des problèmes similaires après l’installation de npm 5.7.0 ; ce qui a suscité beaucoup d'interrogations sur la stabilité de npm 5.7.0. Certains ont indiqué que si vous regardez le dépôt de npm, vous remarquerez que npm 5.7.0 est une préversion et ne devrait donc pas être installée, et ils semblent avoir raison.


    Quoi qu’il en soit, npm 5.7.1 a été publié avec un patch pour corriger ce problème critique. On ne sait pas encore ce qui s’est passé exactement pour que l’équipe npm annonce la sortie officielle de npm 5.7.0. S’il s’agit d’un incident, alors c’est au moins le deuxième depuis le début de cette année. Rappelons en effet que le 6 janvier, de nombreux paquets avaient soudainement disparu. L'équipe npm évoquait un incident opérationnel avec le registre npm qui a provoqué l'indisponibilité temporaire de 97 paquets pendant environ 30 minutes, et 9 paquets supplémentaires pendant environ trois heures.

    L'incident a été causé par les systèmes de npm pour détecter les spams et les codes malveillants sur le registre. Les systèmes automatisés effectuent une analyse statique de plusieurs façons pour signaler des codes et auteurs suspects. Le personnel de npm passe ensuite en revue les éléments marqués pour savoir s’il faut empêcher la distribution des paquets concernés. Mais dans l’examen des éléments signalés avant l'incident, ils se sont trompés dans leur jugement. Et comme conséquence, cela a empêché la distribution du code légitime d'un éditeur aux développeurs dont les projets en dépendent.

    L'erreur a été rapidement identifiée et des procédures ont été suivies pour annuler le blocage. Mais des actions entreprises de manière indépendante par des membres de la communauté ont compliqué le processus entamé par l'équipe npm pour annuler le blocage des paquets, et ont donc nécessité des étapes et du temps supplémentaires. Des changements immédiats ont par la suite été faits pour éviter que ce problème se reproduise à l'avenir.

    Sources : Problèmes causés par npm 5.7.0, Sortie de npm 5.7.1

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Avez-vous eu le temps d’installer npm 5.7.0 ? Si oui, avez-vous rencontré des problèmes similaires ?

    Voir aussi :

    Un incident opérationnel a provoqué la disparition d'une centaine de paquets npm, l'équipe derrière le gestionnaire de paquets de Node.js s'explique
    Node.js 8.9.0 LTS est disponible pour une utilisation en production et Node.js 9.0.0 à des fins de tests et d'expérimentation
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #4
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    972
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 972
    Points : 1 696
    Points
    1 696
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Peut être une boulette dans une récursivité comme tu le dit en employant un chown -R user:user *

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 055
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 055
    Points : 10 316
    Points
    10 316

    Par défaut

    Avez-vous eu le temps d’installer npm 5.7.0 ? Si oui, avez-vous rencontré des problèmes similaires ?
    Wouaw ! Hier soir après avoir rédigé la news j'ai mis à jour mon npm et je me rappelle pas de quelle version j'ai installé. J'avais la tête dans le sac (ça m'a pris 3h pour rédiger la news) et je voulais absolument tester npx et l'exécution de node en tant que dépendance de projet ou dynamiquement via npm avant d'aller me coucher.

    J'ai même pas fait gaffe à cette histoire :'(

    Grand merci à Michael Guilloux pour le gros complément d'information !

    EDIT : Moralité, ne jamais se fier au blog, toujours se fier aux notes de releases techniques !
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

    Trust me, i'm an engineer !
    https://www.youtube.com/watch?v=rp8hvyjZWHs

  6. #6
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    733
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 733
    Points : 2 637
    Points
    2 637

    Par défaut

    Ajout d'une nouvelle commande npm ci. Cette commande doit être jouée dans le cadre d'une intégration continue à la place de npm install. Elle assure que l'installation des dépendances se fait exclusivement sur la base du fichier package-lock.json, et si l'installation n'est pas possible, elle sort en erreur permettant de faire échouer le job d'intégration continue proprement. Le répertoire node_modules/ est toujours réinstallé en intégralité.
    Je suis pas expert de npm, mais c'est pas un gros bout de scotch avec un nom beaucoup trop conceptuel cette commande ?

  7. #7
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 055
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 055
    Points : 10 316
    Points
    10 316

    Par défaut

    Je comprends pas trop ta question/remarque.

    Dans une CI quand tu veux builder un tag donné, tu veux que le résultat soit invariable dans le temps, y compris en tenant compte des dépendances, et des dépendances des dépendances, et des dépendances des dépendances des dépendances, etc ...

    Cette commande permet de réaliser ça, et elle permet surtout de forcer l'équipe de dev à gérer ses dépendances de manière stricte. Si un DevOps impose l'usage de npm ci sur son job Jenkins de build du livrable, l'équipe de dev est obligée :
    - de fixer toutes ses dépendances.
    - d'avoir un package-lock.json à jour.

    Sinon la commande exit en erreur, et le job est en échec.

    Sans cette commande ce n'est pas garanti.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

    Trust me, i'm an engineer !
    https://www.youtube.com/watch?v=rp8hvyjZWHs

  8. #8
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    733
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 733
    Points : 2 637
    Points
    2 637

    Par défaut

    Je ne remets pas en cause l'utilité mais le fait de l'appeler npm ci. Il y aurait peut-être eu moyen de trouver un nom qui reste agnostique par rapport au contexte extérieur. Continuous Integration ne me parait pas faire partie du vocabulaire qui devrait être utilisé dans des primitives d'un package manager. Là ça fait très "fan service magique rien que pour vous"...

  9. #9
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 055
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 055
    Points : 10 316
    Points
    10 316

    Par défaut npm 5.8.0 passe en @latest

    npm 5.8.0 passe en @latest
    intégration de contributions communautaires et travail sur la nouvelle commande npm ci

    Poursuivant son cycle bimensuel d'amélioration continue, l'équipe gérant npm a publié en @latest la version 5.8.0 du CLI.

    Cette version est désormais la version installée par défaut lors de l'exécution d'un npm i npm.

    Elle embarque notamment :

    • plusieurs contributions de la communauté ;
    • un travail important sur la nouvelle commande npm ci destinée à l'utilisation de npm au sein d'une intégration continue ;
    • diverses corrections de bogues ;
    • une mise à jour de la documentation du CLI ;
    • des mises à jour de dépendances.


    Contributions communautaires notables

    Ajout du package detect-newline du célèbre sindresorhus permettant de ne plus utiliser par défaut le caractère LF (connu aussi sous la forme de \n dans les chaînes de caractères) comme caractère de fin de ligne lors de l'enregistrement des fichiers package.json, package-lock.json et npm-shrinkwrap.json. Cette contribution a pour effet de rendre npm agnostique sur le sujet des fins de lignes.

    Support du standard NO_COLOR, pour permettre de désactiver les couleurs ANSI via la présence d'une simple variable d'environnement nommée NO_COLOR permettant d'éviter de configurer chaque CLI indépendamment.

    Message d'erreur plus détaillé lorsque npm échoue lors de la lecture des fichiers package-lock.json et npm-shrinkwrap.json au lieu d'un laconique JSON parse error.

    Support de l'argument --no-proxy pour le CLI en plus du support de la variable d'environnement NO_PROXY. Cet argument sert à définir une liste d'exclusion des domaines qui ne doivent pas être concernés par la configuration éventuelle d'un proxy via les variables d'environnement HTTP_PROXY et HTTPS_PROXY. Avec cet ajout on peut passer par le CLI plutôt que par une variable d'environnement.

    Meilleur support des clefs de variables d'environnement dans le fichier .npmrc. Cf explications détaillées dans les commentaires de la pull request.

    Message d'erreur plus détaillé lors des erreurs levées par des problèmes de permissions d'accès (EPERM/EACCES).

    Améliorations de npm ci

    C'était la principale nouveauté de la version précédente.

    Les benchmarks effectués par la communauté montrent des gains de temps d'exécution d'un facteur 2 à 5 rendant cette commande plus rapide que Yarn dans un contexte d'intégration continue.

    La version 5.8.0 contient de nouvelles améliorations de performance, quelques corrections et une meilleure gestion de la jauge de progression dans le CLI.

    Versions suivantes publiées en @next

    Les versions 5.9.0 et 6.0.0 ont été publiées en pre-release. Nous y reviendrons en détail lors de leur passage en @latest.

    Sources : Notes de version pour la v5.8.0, Article sur le blog officiel

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Avez-vous eu le temps d’installer npm 5.8.0 ?

    Voir aussi :

    Un incident opérationnel a provoqué la disparition d'une centaine de paquets npm, l'équipe derrière le gestionnaire de paquets de Node.js s'explique
    Node.js 8.9.0 LTS est disponible pour une utilisation en production et Node.js 9.0.0 à des fins de tests et d'expérimentation
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

    Trust me, i'm an engineer !
    https://www.youtube.com/watch?v=rp8hvyjZWHs

Discussions similaires

  1. [Kylix] [Kylix 3] Installation version Open
    Par muadib dans le forum EDI
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/03/2003, 16h37
  2. [SYBASE] Versions de Sybase
    Par ora9i dans le forum Sybase
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/10/2002, 12h22
  3. [Kylix] cours & version utilisable de Kylix
    Par Suricate dans le forum EDI
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/09/2002, 18h22
  4. Version étudiant de Delphi 6
    Par Smortex dans le forum EDI
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/07/2002, 11h13

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo