IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 542
    Points : 1 958
    Points
    1 958
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Mais justement, il est bon pour la poubelle. Le droit d'auteur a été conçu dans un monde où les supports matériels seulement permettaient de contenir les oeuvres de l'esprit dans le but de protéger les auteurs des industriels qui faisaient commerce de la fabrication et de la vente de copies de ces supports.

    Dans un monde où la création d'une copie d'un support immatériel coûte littéralement zéro, le droit d'auteur tel quel ne sert plus à rien. Il a été tellement dévoyé qu'il sert désormais aux industriels à saigner leurs propres clients. C'est dire la perversité du truc ...
    Non, le système de droit d'auteurs a été conçu au XVIIIème à une époque où les auteurs scénaristes vivaient de maigres émoluments que leurs concédaient les directeurs de salles de théâtre... qui pouvaient ensuite produire la même pièce toute leur vie.
    Si je ne trompe pas, Molière a connu ce problème. Pourtant aujourd'hui, qui se souvient des interprètes du Médecin malgré lui ou d'Othello ? Imagines-tu payer un salaire de quelques mois aux auteurs de la pièce de théâtre les misérables ?

    La dénaturation et la propagation des œuvres sans consentement de l'auteur ne date pas d'hier, cela remonte à l'imprimerie. A l'époque déjà, il s'agissait surtout pour les imprimeurs de vendre du papier.

    Et aujourd'hui, plus que que le coût, c'est la concentration des producteurs & distributeurs qui menace les auteurs.
    S'imaginer que l'on va rémunérer davantage les auteurs ou couler Sony Musics parce qu'on pirate leurs œuvres est absurde.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  2. #22
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Citation Envoyé par cdubet Voir le message
    Mais helas aussi car le parti pirate en France s est noyé en voulant a tout prix tout faire (et pas simplement se concentrer sur quelques themes).
    Parce qu'un parti politique ne peut pas se faire élire et diriger un pays si il n'a que des préoccupations à ces niveaux là.

    Si tu veux diriger le pays, c'est quand même mieux d'avoir un programme (même si certains prouvent le contraire, c'est nécessaire quand on ne te connait pas) qui cause aussi d'éducation, de social, d'économie, de politique intérieure et extérieure, etc. etc.

    C'est clair qu'un parti ne sera pas élu, si il ne se présente que pour mettre en place des choses à propos du piratage et de la neutralité du net (en exagérant le trait), tout simplement car c'est le cadet des soucis de la majorité de la population.

  3. #23
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    S'imaginer que l'on va rémunérer davantage les auteurs ou couler Sony Musics parce qu'on pirate leurs œuvres est absurde.
    C'est le raisonnement des majors.

    Les gens qui pensent qu'il ne faut pas combattre le "piratage" sur internet pensent quasiment l'inverse. Ils pensent que ça n'a aucun impact sur les ventes. Donc ça ne change rien pour Sony Musics et ça n'a aucune chance de mieux rémunérer les auteurs. Juste ça n'a a pas d'effet donc pourquoi financer une usine à spam comme hadopi ?
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  4. #24
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    S'imaginer que l'on va rémunérer davantage les auteurs ou couler Sony Musics parce qu'on pirate leurs œuvres est absurde.
    C'est le raisonnement des majors.
    Je ne pense pas que les Majors soient si naïves.
    De plus, la plus grande quantité d'études sur le sujet ont justement été financées par la Majors elles même.
    Elles sont donc bien au courant du sujet depuis très longtemps.

    Je pense au contraire que leur raisonnement est le suivant : "Puisqu'on ne peut pas lutter efficacement contre le piratage, on va en tirer le max d'avantage."
    Du coup, elles font leur malheureuse et obtiennent plein d'avantages supposés compensés les pertes hypothétiques de revenus associés au piratage.
    Et c'est comme ça que l'on a un allongement exponentiel de la durée du droit d'auteur ou encore les taxes pour copie privée.

  5. #25
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 542
    Points : 1 958
    Points
    1 958
    Par défaut
    Les majors vivent avec le piratage, tout comme l'empire espagnol vivait avec le piratage dans les caraïbes jusqu'à ce que les puissances européennes y mettent bon ordre.
    Un mal nécessaire.

    Cela n'a pas changé d''un iota la condition des autochtones.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  6. #26
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Les majors vivent avec le piratage, tout comme l'empire espagnol vivait avec le piratage dans les caraïbes jusqu'à ce que les puissances européennes y mettent bon ordre.
    Un mal nécessaire.

    Cela n'a pas changé d''un iota la condition des autochtones.
    L'empire espagnol n'était pas une puissance européenne ??

    De plus, j'ai un peu de mal à voir le rapport entre la copie numérique d'oeuvres protégées par le droit d'auteur et la piraterie dans les Caraïbes...
    Dans un cas, on a quand même des pirates qui attaquent physiquement des bateaux et tuent l'équipage quand ils ne réduisent pas esclavage ou en exigent des rançons...

    Pour finir, les autochtones étaient réduis en esclavage alors avec ou sans piraterie
    Je serai curieux de voir comme tu parviendrais à faire un lien entre les auteurs et les esclaves

  7. #27
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 542
    Points : 1 958
    Points
    1 958
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    L'empire espagnol n'était pas une puissance européenne ??

    De plus, j'ai un peu de mal à voir le rapport entre la copie numérique d’œuvres protégées par le droit d'auteur et la piraterie dans les Caraïbes...
    Dans un cas, on a quand même des pirates qui attaquent physiquement des bateaux et tuent l'équipage quand ils ne réduisent pas esclavage ou en exigent des rançons...

    Pour finir, les autochtones étaient réduis en esclavage alors avec ou sans piraterie
    Je serai curieux de voir comme tu parviendrais à faire un lien entre les auteurs et les esclaves
    Lire "La piraterie a été réduite par l'ensemble des puissances européennes" dans le sens de "les marine françaises, espagnoles et anglaises ont pendu haut et court ces bandes de brigands".

    Le rapport ? les pirates se nommes pirates et écument les hautes mers/la toile pour piller le produit du travail des auteurs-compositeurs-interprètes/indiens autochtones.

    Ils sont admirés par une certaine frange aventurière de la population.

    Les rançons sont réclamées par les pirates des barbaresques me semble't-il, qui écument la Corse, Toulon, l'Italie. Barbe Rouge.... c'est un autre groupe, la prise de nobles en rançon remonte loin, rappelles toi de Richard Cœur de Lyon capturé par les sarassins, et que réussit à faire libérer le courageux prince Jean.

    Non je ne prétend pas que les auteurs soient réduit en esclavage, quoique ... Nom : pirate.png
Affichages : 95
Taille : 932 octets

    Nota Bene: après l'écriture inclusive qui ne m'a pas spécialement convaincu, je cède au djeunisme et me met aux paragraphes. Mais ce n'est guère mieux, en fait j'ai l'impression de me radicaliser.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  8. #28
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Le rapport ? les pirates se nommes pirates et écument les hautes mers/la toile pour piller le produit du travail des auteurs-compositeurs-interprètes/indiens autochtones.
    Mais les "pirates" de la toile ne pillent rien ils copient, et comme tu le dis toi même il n'y a pas de pertes pour les majors.

    Du coup on est en pleine contradiction ...

    A noter que le terme de "pirate" a été introduit par les majors du disque et du cinéma lors de campagnes anti-"piraterie". C'est vraiment le vocabulaire de la propagande.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  9. #29
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Mais les "pirates" de la toile ne pillent rien ils copient, et comme tu le dis toi même il n'y a pas de pertes pour les majors.

    Du coup on est en pleine contradiction ...

    A noter que le terme de "pirate" a été introduit par les majors du disque et du cinéma lors de campagnes anti-"piraterie". C'est vraiment le vocabulaire de la propagande.
    +1
    Quand on copie un fichier numérique : on ne détruit pas, on ne tue pas, on ne viole pas, on ne réduit pas en esclavage et on ne prend en otage personne.
    Y a quand même une sacré différence

    C'est sûr que côté marketing, ça fait plus d'effet que "voleur à la tire", "pickpocket" ou "copieur"

  10. #30
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2016
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Agroalimentaire - Agriculture

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2016
    Messages : 25
    Points : 84
    Points
    84
    Par défaut rappel des principes du droit
    Cette discussion est intéressante; il y manque certaines notions de base du droit privé:
    "pour être fondé de se plaindre (devant une cours de justice), il faut démontrer que l'on subit un préjudice"
    or, si les ventes et le CA des ayants ne diminuent pas consécutivement au téléchargement, la seule réponse normale, c'est "circulez y rien à voir".
    s'il n'y a pas de préjudice, ils ne sont pas fondés de se plaindre.
    et il n'est pas justifié de mobiliser les moyens de répression de la puissance publique, c'est une dépense publique inutile.
    et fait, ce n'est peut être pas les intérêts des majors qui sont ici en jeux, mais une volonté de trouver un prétexte à de la surveillance généralisée.

  11. #31
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par tartenpion32 Voir le message
    "pour être fondé de se plaindre (devant une cours de justice), il faut démontrer que l'on subit un préjudice"
    Où as-tu vu les Majors porter plainte en cours de justice contre le "piratage" massif ?
    Elles font du lobbying, pas besoin de justifier cela légalement.

    De plus, les majors ont réellement eu une baisse de leur CA au début des années 2000 et le réflexe a été de rejeter la faute sur les autres, le piratage, au lieu de se remettre en question.
    Les majors ont vu leur CA baisser car elles n'ont pas su s'adapter aux évolutions technologiques et de consommations des biens culturels amenées par le digital.
    Elles sont restées sur leurs vieux business model de ventes physiques qu'elles ont voulu tordre pour le web au lieu de le repenser totalement.

    Du coup, la "révolution" n'est pas venue des majors mais de tiers tels qu'Apple Music (pour le précurseur sur l'offre légale numérique) mais surtout de Spotify et Deezer.


    Pour ce qui est de la répression du piratage, l'Etat ne fait que tenter de mettre les moyens pour appliquer la lois.
    Le droit d'auteur existe et il est reconnu par l'Etat.
    Celui-ci n'est pas respecté et les contrevenants doivent être identifiés et poursuivis.
    Ils ne s'agit que l'expression des devoirs exécutif et judiciaire de l'Etat.
    Après, grâce au lobbying acharné des majors, l'Etat y met un peu plus de zèle et de moyen que pour d'autres sujets...

  12. #32
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 542
    Points : 1 958
    Points
    1 958
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Mais les "pirates" de la toile ne pillent rien ils copient, et comme tu le dis toi même il n'y a pas de pertes pour les majors.

    Du coup on est en pleine contradiction ...

    A noter que le terme de "pirate" a été introduit par les majors du disque et du cinéma lors de campagnes anti-"piraterie". C'est vraiment le vocabulaire de la propagande.
    Ils pillent et propage le résultat de ce pillage, l'oeuvre se vendant moins. Quand j'ai dis qu'il n'y a avait pas de pertes pour les majors, c'est dans l'hypothèse où ce rapport est véridique: or déjà il y a les coûts de justice. Et que je sache, l'industrie de la musique a été dévastée par le mp3 et la copie qui soit-disant, n'ont jamais fait le moindre mal à quiconque.

    Hormis mettre en scène des escrocs professionnels comme itunes et deezer plébicités par les bobos, parce que c'est cool. Normal, s'il n'y a plus a plus de revenus, on ne peut plus payer les artistes.

    Vivement que tous les emplois de développeurs soient délocalisés en Chine ou fait par des IA afin que la profession comprenne bien ce que le piratage veut dire.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  13. #33
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Hormis mettre en scène des escrocs professionnels comme itunes et deezer plébicités par les bobos, parce que c'est cool. Normal, s'il n'y a plus a plus de revenus, on ne peut plus payer les artistes.
    Les artistes gagnent très bien leur vie lorsqu'ils se produisent sur scène.
    C'est sur, ça demande plus de travail que de se vautrer dans le canapé et d'attendre que les droits d'auteur d'une chanson écrite 15 ans plus tôt viennent remplir le compte en banque.

    Faut arrêter avec ce délire que les "artistes" doivent être millionnaire ou vivre exclusivement de leur droit d'auteur.
    Il n'y a pas si longtemps, les artistes n'avaient rien et vivaient aux crochets des nobles et bourgeois.

    Je ne dis pas qu'il faut revenir au statut des ménestrels qui étaient plus que précaire mais entre les droits d'auteur qui s'étendent sur plus de 80 ans, le statut d’intermittent, les contrats pub, les festivals à gogos et autres manifestations biberonnées aux subventions... Ils ne sont pas plaindre non plus.
    Alors oui, comme partout, il y a ceux qui réussisses et empochent tout et ceux qui galèrent.
    Mais en quoi est-ce différent des autres professions ?

  14. #34
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 542
    Points : 1 958
    Points
    1 958
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Les artistes gagnent très bien leur vie lorsqu'ils se produisent sur scène.
    C'est sur, ça demande plus de travail que de se vautrer dans le canapé et d'attendre que les droits d'auteur d'une chanson écrite 15 ans plus tôt viennent remplir le compte en banque.
    Justement le problème est qu'ils ne touchent plus rien sur leur vente de disques, ou alors des sommes en centimes.

    Et je ne pense pas que madame Taylor Swift (mademoiselle ? est-elle mariée en ce moment, voila une question digne d'intérêt), Enimem ou Claude-Michel Schönberg se soient contentés de rester assis dans leur fauteuils, ils écrivaient beaucoup (avant de mal finir sauf pour le dernier). Quand aux autres, ils ne me semblent pas rouler pas sur l'or si j'en crois les nombreux reportages diffusés. D'ailleurs vu tout ce que l'état vous prend si vous êtes un artiste de droite, c'est impossible (& si vous êtes de gauche, vous partez à Hollywood, ou vous ne payez pas vos impôts, et faites pourrir en prenant un avocat comme cette brave madame Ballasco).

    Déjà qu'il est extrêmement difficile de percer, encore plus d'être disque d'or, que cela prend des années, si en plus on vous interdit d'en vivre.

    A ce propos, le film Cloclo est extrêmement instructif. Mais pour un Cloclo, combien de clodo.

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Faut arrêter avec ce délire que les "artistes" doivent être millionnaire ou vivre exclusivement de leur droit d'auteur.
    Il n'y a pas si longtemps, les artistes n'avaient rien et vivaient aux crochets des nobles et bourgeois.

    Je ne dis pas qu'il faut revenir au statut des ménestrels qui étaient plus que précaire mais entre les droits d'auteur qui s'étendent sur plus de 80 ans, le statut d’intermittent, les contrats pub, les festivals à gogos et autres manifestations biberonnées aux subventions... Ils ne sont pas plaindre non plus.
    Alors oui, comme partout, il y a ceux qui réussisses et empochent tout et ceux qui galèrent.
    Mais en quoi est-ce différent des autres professions ?
    N'oublies pas que la plupart des intermittents sont précaires, même si certains à commencer par les maisons de productions usent et abusent de ce genre de contrat.

    Il serait fort inégalitaire de vouloir en revenir à l'époque des ménestrels. Pourquoi la plèbe aime-t'elle les footballeux qui gagnent cent fois plus, mais pas les artistes à part les pétomanes ? est-ce parce qu'ils ont du gout et expriment des sentiments ?
    Peux-tu me le dire ?

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    A noter que le terme de "pirate" a été introduit par les majors du disque et du cinéma lors de campagnes anti-"piraterie". C'est vraiment le vocabulaire de la propagande.
    Tu tiens là des propos outrageants et je suis outragé. Pourquoi ne pas réserver ton couroux pour un certain activiste du libéralisme qui pollue nos ondes
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  15. #35
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Justement le problème est qu'ils ne touchent plus rien sur leur vente de disques, ou alors des sommes en centimes.
    Mais c'était déjà le cas avant Internet et le piratage...

    Le seul cas où l'artiste touche une somme "raisonnable" sur son cd, c'est quand ils les vend physiquement pendant les concerts ou à la limite, si il a un site à son nom et qu'il revend sans intermédiaire.

    Surtout que puisque l'étude montre que le piratage n'a pas d'influence sur les ventes, si leurs gains ont diminué, cela montre justement que ce sont les intermédiaires qui se sont tout accaparé.

    Comme l'a dit un des intervenants précédents, les artistes qui "galèrent", il y en a une bonne partie, c'est car ils sont rester sur leur système archaïque. Surtout que la plus grosse partie des sommes gagnées par la lutte contre le piratage va/allait à des artistes comme Johnny et compagnie, que des vieux dinosaures qui n'en avait pas besoin financièrement, pendant que les petits artistes inconnus qui débarquent continuent de galérer.

    En admettant que le piratage porte autant préjudice que cela (ce qui n'a toujours pas été démontré, cette étude allant même dans l'autre sens), tout ce qui a été mis en place, ne permet que d'arroser ceux qui sont déjà privilégiés (majors et grosses stars), laissant les petits sur le carreau de toutes façons.


    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Déjà qu'il est extrêmement difficile de percer, encore plus d'être disque d'or, si en plus on vous interdit d'en vivre.
    Bof, quand tu vois des gens comme Jul et autres disque de platine ou de trucs, ça n'a pas l'air si dur que ça

    C'est dur de percer si tu es dans un style de niche (ou que tu ne fais pas "le truc à la mode") et/ou que tu n'as pas les bons contacts (comme dans pleins de métiers), si tu fais la soupe actuelle qu'on entend partout, tu peux percer. Après est-ce que tu vas durer dans le temps, c'est une autre question.

    Et quel rapport avec le fait d'être disque d'or ? C'est une condition sine qua non pour pouvoir vivre de sa musique ? Il ne me semble pas, des milliers d'artistes y arrivent sans.

  16. #36
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Déjà qu'il est extrêmement difficile de percer, encore plus d'être disque d'or, que cela prend des années, si en plus on vous interdit d'en vivre.
    Y a des milliers d'artistes qui vivent de leur art sans vendre des millions de disques.
    Comme déjà dit, ils ont d'autres sources de revenus que la vente de leurs disques, notamment au travers des spectacles et concerts.
    Mais ça, ça demande de se bouger tous les jours ainsi qu'une bonne préparation physique.

  17. #37
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 542
    Points : 1 958
    Points
    1 958
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Mais c'était déjà le cas avant Internet et le piratage...

    Le seul cas où l'artiste touche une somme "raisonnable" sur son cd, c'est quand ils les vend physiquement pendant les concerts ou à la limite, si il a un site à son nom et qu'il revend sans intermédiaire.

    Surtout que puisque l'étude montre que le piratage n'a pas d'influence sur les ventes, si leurs gains ont diminué, cela montre justement que ce sont les intermédiaires qui se sont tout accaparé.

    Comme l'a dit un des intervenants précédents, les artistes qui "galèrent", il y en a une bonne partie, c'est car ils sont rester sur leur système archaïque. Surtout que la plus grosse partie des sommes gagnées par la lutte contre le piratage va/allait à des artistes comme Johnny et compagnie, que des vieux dinosaures qui n'en avait pas besoin financièrement, pendant que les petits artistes inconnus qui débarquent continuent de galérer.

    En admettant que le piratage porte autant préjudice que cela (ce qui n'a toujours pas été démontré, cette étude allant même dans l'autre sens), tout ce qui a été mis en place, ne permet que d'arroser ceux qui sont déjà privilégiés (majors et grosses stars), laissant les petits sur le carreau de toutes façons.

    Bof, quand tu vois des gens comme Jul et autres disque de platine ou de trucs, ça n'a pas l'air si dur que ça
    Une étude faite par un type vivant dans un monde parallèle visiblement :
    Nom : loadimg.png
Affichages : 80
Taille : 13,3 Ko

    Alors que bizarrement un auteur comme Gainsbourg génère encore 1 million d'euro avec ses 200,000 titres vendus par an, alors qu'il ne fait plus de concerts personnellement.
    Mais admettons que ce n'est le genre à se faire trop pirater.

    Ceci dit si c'est si simple, pourquoi ne pas t'être lancé dans une carrière musicale ?
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  18. #38
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Une étude faite par un type vivant dans un monde parallèle visiblement :
    Nom : loadimg.png
Affichages : 80
Taille : 13,3 Ko
    Cette courbe est à mettre en parallèle aux ventes effectuées sur iTunes (et autres plateformes légales) sans parler des écoutes faites sur Youtube.

    C'est comme dire que c'est à cause du piratage qu'on ne vend plus de VHS aujourd'hui avec pour preuve à l'appuis les ventes de VHS des 30 derniers années.
    C'est sûr qu'en ne regardant que les VHS et en oubliant, volontairement, de ne pas regarder les ventes de DVD et de Blu-ray ainsi que les vues sur les plateformes de streaming legales, on a la conclusion que l'on veut.

    Regarde le CA des maisons de disques qui compile les revenus issus de toutes les formes de distribution musicale et tu auras une meilleurs idées de la réalité des choses.
    Et effectivement, il y a une baisse au début des années 2000 due à la révolution internet et aux Majors qui n'ont pas su s'adapter.
    Mais c'est fini depuis longtemps.
    Leur CA a se porte comme un charme aujourd'hui et bien plus haut qu'avant Internet.

  19. #39
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Une étude faite par un gauchiste type vivant dans un monde parallèle, il doit trop lire les inrocks ou libération ou tétu, je ne sais pas:
    Et ton graphique qui prouve tout, provient de ?

    Surtout qu'il s'arrête en 2003, donc difficile de le mettre en corrélation avec le piratage qui était loin d'être aussi démocratisé à l'époque qu'aujourd'hui.

    De plus, il ne s'agit pas d'albums mais de singles, donc l'équivalent des CD 2 titres quoi (j'ai déjà jamais compris qui achetait ça à part les enfants par manque de moyens).

    C'est sûr qu'aujourd'hui, si tu veux juste 1 titre de l'artiste, même si tu ne le pirate pas, tu vas soit acheter la version digitale, soit l'écouter en streaming, tu ne vas pas t'emmerder à acheter un CD 2 titres que tu devras aller enlever de ta chaîne ou de ton autoradio au bout de 7mn pour en mettre un autre.

    C'est ce que certains disaient plus tôt, les supports et l'industrie ont évolué, il faut s'adapter au lieu de vous accrocher au mode de fonctionnement d'il y a 30 ans...


    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Alors que bizarrement un auteur comme Gainsbourg génère encore 1 million d'euro avec ses 200,000 titres vendus par an, alors qu'il ne fait plus de concerts personnellement.
    Mais admettons que ce n'est le genre à se faire trop pirater.
    Et tu crois que la majorité de ce montant vient des ventes de disques ? lol

    Tu oublies la SACEM je pense, Gainsbourg génère autant car ses morceaux sont joués à la radio, utilisés à la télé, etc. etc. Il n'y a pas que les ventes de disques.


    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Ceci dit si c'est si simple, pourquoi ne pas t'être lancé dans une carrière musicale ?
    Quel rapport ?

    C'est simple d'être éboueur aussi, je n'ai pas fait carrière la dedans non plus.

    Et j'ai dit que c'était simple si tu faisais un truc à la mode (musique un peu electro, un vocoder pour trafiquer ta voix si tu sais pas chanter, 5 phrases que tu répètes pendant 3mn, je pense que ça résume 85% des "hits" du moment), pas de façon générale, merci de ne pas déformer ce que je dis.

  20. #40
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 542
    Points : 1 958
    Points
    1 958
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Cette courbe est à mettre en parallèle aux ventes effectuées sur iTunes (et autres plateformes légales) sans parler des écoutes faites sur Youtube.

    C'est comme dire que c'est à cause du piratage qu'on ne vend plus de VHS aujourd'hui avec pour preuve à l'appuis les ventes de VHS des 30 derniers années.
    C'est sûr qu'en ne regardant que les VHS et en oubliant, volontairement, de ne pas regarder les ventes de DVD et de Blu-ray ainsi que les vues sur les plateformes de streaming legales, on a la conclusion que l'on veut.

    Regarde le CA des maisons de disques qui compile les revenus issus de toutes les formes de distribution musicale et tu auras une meilleurs idées de la réalité des choses.
    Et effectivement, il y a une baisse au début des années 2000 due à la révolution internet et aux Majors qui n'ont pas su s'adapter.
    Mais c'est fini depuis longtemps.
    Leur CA a se porte comme un charme aujourd'hui et bien plus haut qu'avant Internet.
    Tu peux sans doute fournir des chiffres précis.

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Surtout qu'il s'arrête en 2003, donc difficile de le mettre en corrélation avec le piratage qui était loin d'être aussi démocratisé à l'époque qu'aujourd'hui.
    Tu te fais des illusions, le début du mp3 ne date pas de 2010.

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    De plus, il ne s'agit pas d'albums mais de singles, donc l'équivalent des CD 2 titres quoi (j'ai déjà jamais compris qui achetait ça à part les enfants par manque de moyens).
    Mais c'est représentatif.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

Discussions similaires

  1. [C#] Récupérer son adresse IP sur Internet
    Par Thomas Lebrun dans le forum Windows Forms
    Réponses: 11
    Dernier message: 28/07/2014, 17h19
  2. Réponses: 36
    Dernier message: 18/07/2011, 19h24
  3. Réponses: 55
    Dernier message: 03/04/2011, 18h58
  4. Problème de son sur internet
    Par Clad3 dans le forum Internet
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/11/2006, 21h20
  5. [Routeur] Voir son serveur web local sur internet
    Par romain3395 dans le forum Applications
    Réponses: 13
    Dernier message: 16/12/2004, 11h36

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo