Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 009
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 009
    Points : 103 237
    Points
    103 237

    Par défaut UE : des agences de presse appellent Google et Facebook à payer des royalties pour des actualités

    UE : des agences de presse appellent Google et Facebook à payer des royalties pour des actualités,
    qui leur font réaliser de gros bénéfices

    Dans une tribune publiée sur le quotidien Le Monde, neuf PDG d’agences de presse européennes ont appelé mercredi les poids lourds de l'Internet à être obligés de payer des droits d'auteur pour avoir utilisé des contenus d'information sur lesquels ils réalisent de gros bénéfices.

    Il s’agit notamment des PDG Emmanuel Hoog de l'AFP, Peter Kropsch de l'agence allemande DPA, Clive Marshall de l’agence britannique Press Association, Jose Antonio Vera de l’agence espagnole EFE, Giuseppe Cerbone de l’agence italienne Ansa, Jonas Eriksson de l’agence suédoise TT, également président de l’Alliance européenne des agences de presse (EANA), Clemens Pig de l’agence autrichienne APA), Marcel van Lingen de l’agence néerlandaise ANP et Patrick Lacroix de l’agence belge Belga).

    L'appel intervient alors que l'UE débat sur une directive visant à faire payer Facebook, Google, Twitter et d'autres acteurs importants pour les millions d'articles qu'ils utilisent ou vers lesquels ils pointent.

    Pour les PDG, « La bataille qui se livre est pourtant essentielle pour tous les citoyens européens : vont-ils pouvoir continuer ou non à l’avenir de recevoir de la part des médias une information fiable et complète ? Un enjeu majeur pour la démocratie. La plupart des consommateurs ont perdu l’habitude de payer ce qu’ils considèrent comme un droit acquis. »

    Et de continuer en affirmant « Qu’aujourd’hui la plupart des consommateurs, en particulier les jeunes, ont perdu l’habitude de payer ce qu’ils considèrent comme un droit acquis. Ils consultent les réseaux sociaux sur leur téléphone portable ou leur ordinateur et ont immédiatement accès aux plus grands médias, à leurs alertes concernant les derniers flashs d’actualité comme à leurs analyses et reportages d’investigation. »

    Les grandes enseignes de l'Internet dégagent « D’énormes bénéfices », soulignent les agences, qui rappellent que « Facebook a triplé ses bénéfices en 2016, avec 10 milliards de dollars de profits » et « Google affiche quelque 20 milliards de dollars de résultat sur un chiffre d'affaires de 90 », grâce essentiellement à l'afflux de la publicité au détriment des médias traditionnels.

    Leur attractivité est due pour beaucoup à l'information gratuite que les consommateurs ont pris l'habitude de trouver sur le net. En effet, les agences rappellent que lire des actualités est la seconde raison pour laquelle les internautes se connectent à Facebook, juste après avoir des nouvelles de sa famille et de ses amis.


    « Facebook est devenu le plus grand média du monde », ont-ils déclaré. « Pourtant ni Facebook ni Google n'ont de salle de rédaction... Ils n'ont pas de journalistes en Syrie risquant leur vie, ni de bureau au Zimbabwe enquêtant sur le départ de Mugabe, ni d'éditeurs pour vérifier et revérifier les informations envoyées par les journalistes sur le terrain. »

    « L'accès à l'information gratuite est censé être l'une des grandes victoires de l'Internet, mais c'est un mythe », affirment les agences.

    « À la fin de la chaîne, informer le public coûte beaucoup d'argent. »

    Pourtant, ce sont les poids lourds du Net qui récoltent d'énormes bénéfices « du travail des autres » en absorbant entre 60 et 70 % des revenus publicitaires, comme Google par exemple qui a connu une croissance d'un cinquième en un an sur le domaine.

    Pendant ce temps, les revenus publicitaires des médias d'information ont chuté de neuf pour cent en France seulement l'année dernière, « un désastre pour l'industrie ».

    « Les années ont passé (sans que rien ne soit fait) et la collecte d’actualités gratuites et fiables est maintenant menacée parce que les médias ne pourront tout simplement plus payer », ont ajouté les agences de presse.

    « Des sources d'informations diverses et fiables, pilier de la démocratie, risquent d'être minées. »

    Les tentatives des médias en France, en Allemagne et en Espagne pour contraindre les géants de l'Internet à payer n'ont fait que les amener à « cracher des miettes symboliques », ont-ils ajouté.

    Les agences de presse ont insisté sur le fait que certains de ces déséquilibres pourraient être corrigés si l'UE leur accordait le droit d'auteur et d'autres droits « liés aux médias ». Cependant, certains membres du Parlement européen craignent que la directive proposée menace le libre accès aux actualités pour les internautes.

    Il n’en sera pas ainsi, ont insisté les agences : « Les internautes ne seraient pas touchés. Simplement, ceux qui empochent désormais une part disproportionnée des recettes publicitaires devraient en partager une partie significative avec ceux qui produisent réellement l'information. »

    Source : Le Monde

    Et vous ?

    Que pensez-vous des revendications des médias ?
    Vous semblent-elles légitimes ou exagérées ? Pourquoi ?
    Partagez-vous les craintes des législateurs qui pensent que cela pourrait menacer le libre accès aux actualités pour les internautes ?

    Voir aussi :

    La CJUE va devoir trancher sur le litige opposant Google à la presse allemande, qui réclame une rémunération pour chaque référencement à un article
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    97
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Japon

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 97
    Points : 241
    Points
    241

    Par défaut

    Pour moi cela depend de qui publie la news. Si celui qui publie la News est Robert car il a souhaite partager sur son mur une news qu'il a vu sur le site du Figaro ; je vois pas pourquoi Facebook devrait payer pour ca !

    C'est du n'importe quoi selon moi. Car dans ce cas autant demander a tout les forums de payer. Exemple: C'est comme si on demander a developpez.net de payer Le Monde car Stéphane le calme (l'auteur de ce post) a relaye la news : http://www.lemonde.fr/idees/article/...9088_3232.html

    C'est du n'importe quoi. Non?

    Bon dans mon exemple, c'est un chroniqueur de developpez.net donc le Monde peut ouvrir sa bouche...
    Mais si c'est un utilisateur lambda qui fait ca ... pourquoi developpez.net devrait payer ?

    Expliquez moi la logique car je suis un peu stupide la (je ne comprend pas).

    PS : Le cas de Google est different car c'est lui qui va chercher les news.

  3. #3
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chargé de projet
    Inscrit en
    novembre 2015
    Messages
    402
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projet
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2015
    Messages : 402
    Points : 1 631
    Points
    1 631

    Par défaut

    Il semble normal que cela génère des revenus pour l'auteur si je puis me permettre un parrallèle :

    Quand un youtuber poste une vidéo sur YT, des revenus publicitaires sont générés mais si infraction au droit d'auteur l'auteur peut décider de laisser la vidéo mais de récupérer les revenus ce qui parait logique non ?

    Et c'est un utilisateur de YT qui a posté la vidéo pas YT.

    Donc sur FB et autre la part publicitaire devrait au moins à 50% revenir a l'auteur (ayant droit) de l'article. (Sauf critique toute les exceptions légales bien sur)
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  4. #4
    Membre chevronné
    Avatar de VivienD
    Homme Profil pro
    Développeur logiciel
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    510
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur logiciel
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 510
    Points : 2 082
    Points
    2 082

    Par défaut

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    [...]

    Pour les PDG, « La bataille qui se livre est pourtant essentielle pour tous les citoyens européens : vont-ils pouvoir continuer ou non à l’avenir de recevoir de la part des médias une information fiable et complète ? Un enjeu majeur pour la démocratie. la plupart des consommateurs ont perdu l’habitude de payer ce qu’ils considèrent comme un droit acquis. »

    [...]
    La bonne blague! Comme si les médias traditionnelles étaient des modèles de fiabilité. Rappelons-nous leur couverture des faits liés aux sciences, statistiques inclues; rappelons-nous des super lunes, du chocolat qui rendrait intelligent, des multiples sorties du système solaire de la part de Voyager 1 et 2, etc.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    [...]

    Et de continuer en affirmant « Qu’aujourd’hui la plupart des consommateurs, en particulier les jeunes, ont perdu l’habitude de payer ce qu’ils considèrent comme un droit acquis. Ils consultent les réseaux sociaux sur leur téléphone portable ou leur ordinateur et ont immédiatement accès aux plus grands médias, à leurs alertes concernant les derniers flashs d’actualité comme à leurs analyses et reportages d’investigation. »

    [...]
    Parce que, comme tout le monde sait, l'accès à internet est gratuit. Non mais, des fois, on se demande.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    [...]

    « Facebook est devenu le plus grand média du monde », ont-ils déclaré. « Pourtant ni Facebook ni Google n'ont de salle de rédaction ... Ils n'ont pas de journalistes en Syrie risquant leur vie, ni de bureau au Zimbabwe enquêtant sur le départ de Mugabe, ni d'éditeurs pour vérifier et revérifier les informations envoyées par les journalistes sur le terrain.»

    [...]
    Mais, lorsque les actualités ne touchent pas le monde géopolitique, on peut se dispenser de "vérifier et revérifier les informations envoyées par les journalistes", quitte à parfois piétiner certains principes judiciaires comme la présomption d'innocence. Deux poids, deux mesures...

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    [...]

    « Les années ont passé (sans que rien ne soit fait) et la collecte d’actualités gratuites et fiables est maintenant menacée parce que les médias ne pourront tout simplement plus payer », ont ajouté les agences de presse.

    « Des sources d'informations diverses et fiables, pilier de la démocratie, risquent d'être minées »

    [...]
    Mea culpa. Ce n'était pas une blague mais les prémices d'un gag récurrent.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    [...]

    Les tentatives des médias en France, en Allemagne et en Espagne pour contraindre les géants de l'Internet à payer n'ont fait que les amener à « cracher des miettes symboliques », ont-ils ajouté.

    Les agences de presse ont insisté sur le fait que certains de ces déséquilibres pourraient être corrigés si l'UE leur accordait le droit d'auteur et d'autres droits « liés aux médias ». Cependant, certains membres du Parlement européen craignent que la directive proposée menace le libre accès aux actualités pour les internautes.

    Il n’en sera pas ainsi, ont insisté les agences : « Les internautes ne seraient pas touchés. Simplement, ceux qui empochent désormais une part disproportionnée des recettes publicitaires devraient en partager une partie significative avec ceux qui produisent réellement l'information. »

    [...]
    Si les géants n'obtiennent plus autant de revenus de la part des informations, alors ne serait-ce qu'une partie des ressources y étant dédiées seront redirigées vers une autre source de recettes, ce qui réduira la visibilité des informations censées être fiables. Donc, oui! Les internautes seront touchés.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous des revendications des médias ?
    Il s'agit là de l'argumentaire entâché de mauvaise foi de la part d'acteurs qui n'ont toujours pas compris que leur baisse de revenus est surtout due à leur manque croissant de crédibilité (absolue ou relative), chose que leur plaidoirie n'améliore pas, loin s'en faut.
    Je sais enfin comment dire "prout" en allemand.
    _____________
    Pro: Programmation en C/C++ (embarqué ou non)
    Loisir: Programmation en C++11/14 avec la STL ou Qt 5

  5. #5
    Membre expert
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    551
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 551
    Points : 3 223
    Points
    3 223

    Par défaut

    Je suis d'accord avec les commentaires ci-dessus, mais il n'empêche que le problème soulevé est bien réel, et pas propre au journalisme. Les auteurs sont mis devant le fait accompli : on affiche votre travail, et vous prenez la part des revenus qu'on veut bien vous donner. Facebook et Google ne se privent pas de s'engraisser allègrement de cette manière, et les éditeurs (mis à part les plus gros, tiens, justement ceux qui tirent la sonnette d'alarme) n'ont aucun pouvoir de négociation en raison de la situation quasi monopolistique de ces deux acteurs. Moi, si j'étais Norman, je ne serais pas spécialement ravie de ne pas savoir quelle part des revenus Google garde pour lui avec mes créations ô combien originales. Avec les maisons d'édition, au moins on savait et la négociation était possible.

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 127
    Points : 6 219
    Points
    6 219

    Par défaut

    Je n'ai rien compris...
    Normalement sur Facebook et Twitter les gens postent des liens vers le site de l'article, par conséquent à chaque fois ça génère potentiellement du trafic sur le site source.
    Google permet aux articles d'être trouvé.

    À quel moment c'est négatif pour le média qui a créé le contenu ?

    Imaginez si Facebook et Twitter disaient "on bloque les liens vers vos sites" et que Google arrête de références ces sites.
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  7. #7
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 512
    Points : 649
    Points
    649

    Par défaut

    Négatif? Ça dépend. S'il n'y qu'un lien, non. Mais Facebook et Google extraient le contenu sans les pubs. Donc les gens ont une idée de l'info sans générer de revenus publicitaires à l'éditeur. Et la pub dans les médias il y en a un paquet.
    Maintenant il est certain que Google et Facebook trouverons toujours un moyen de s'en tirer en restant gagnants.
    Raphchar.
    Prêtez une main et on vous arrachera un bras.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 127
    Points : 6 219
    Points
    6 219

    Par défaut

    Citation Envoyé par raphchar Voir le message
    S'il n'y qu'un lien, non. Mais Facebook et Google extraient le contenu sans les pubs.
    D'accord, est-ce vous avez un screenshot à montrer, parce que je ne vois pas de quoi vous parlez.
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  9. #9
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 647
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 647
    Points : 14 291
    Points
    14 291

    Par défaut

    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Moi, si j'étais Norman, je ne serais pas spécialement ravie de ne pas savoir quelle part des revenus Google garde pour lui avec mes créations ô combien originales. Avec les maisons d'édition, au moins on savait et la négociation était possible.
    Non mais c'est une blague ? Et qui paie Youtube pour héberger gratuitement les vidéos de Norman et lui fournir une visibilité sans égal ?

    Si les médias ne veulent plus que Google référence leurs articles c'est quand même simple, ya un petit fichier robots.txt dans lequel il suffit de mettre :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    User-agent: *
    Disallow: /
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  10. #10
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Responsable des études
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    1 862
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ardennes (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable des études
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 1 862
    Points : 3 856
    Points
    3 856

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    D'accord, est-ce vous avez un screenshot à montrer, parce que je ne vois pas de quoi vous parlez.
    Recherche "Google actualités", t'as un écran avec les titres des journaux les plus regardé, beaucoup de personnes ne vont pas plus loin que le titre, donc payent la pub Google mais pas celle du site duquel l'article provient.
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  11. #11
    Membre expert
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    551
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 551
    Points : 3 223
    Points
    3 223

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Non mais c'est une blague ? Et qui paie Youtube pour héberger gratuitement les vidéos de Norman et lui fournir une visibilité sans égal ?

    Si les médias ne veulent plus que Google référence leurs articles c'est quand même simple, ya un petit fichier robots.txt dans lequel il suffit de mettre :
    Oui, et quand on est mal payé, il suffit d'arrêter de travailler. Le monde est simple, finalement

    Plus sérieusement, il y a une dépendance mutuelle entre l'éditeur et le créateur. Je ne reproche pas aux éditeurs de gagner de l'argent, je leur reproche de rémunérer les créateurs dans l'opacité la plus totale. Par rapport au modèle de support physique, où l'auteur, l'éditeur et le distributeur ont leur part de façon plus ou moins transparente, avec le numérique, c'est beaucoup moins évident et la position dominante des GAFA n'arrange franchement pas les choses.

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 127
    Points : 6 219
    Points
    6 219

    Par défaut

    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
    Recherche "Google actualités", t'as un écran avec les titres des journaux les plus regardé, beaucoup de personnes ne vont pas plus loin que le titre
    Je suis très familier avec Google Actualités.
    On voit bien que le journalisme c'est que de la recopie d'article, il y un lien "voir tous les articles ->" et c'est exactement la même info mais reformulé.
    Un algorithme pourrait être un journal à lui tout seul, il a juste à récupérer les infos provenant de l'AFP et d'autres sites du genre et réécrire le texte.

    Mais je trouve que c'est extremement bénéfique pour les sites. Les visiteurs ont accès aux articles !
    Google News doit ramener énormément de trafic. Les gars ont tord de se plaindre.

    Comme je l'ai dis avant, si Google arrive et dit "Très bien j'enlève votre site de Google News dans ce cas" et ben le site perdrait des visiteurs.
    Les sites de news dépendent plus de Google, que l'inverse...
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  13. #13
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Responsable des études
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    1 862
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ardennes (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable des études
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 1 862
    Points : 3 856
    Points
    3 856

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les sites de news dépendent plus de Google, que l'inverse...
    FAUX !
    Sans sites de news, Google actualité n'aurait rien a montrer donc n'existerait pas.
    Les sites de news existait bien avant l'arrivé de Google actualité, comme je le disais le problème c'est que beaucoup de gens ne lisent que les titres, avant ils les lisaient directement sur les sites de ces journaux ce qui générait du trafic sur leurs sites (et donc du revenu publicitaire), maintenant ce trafic est capté par Google ce qui leur fait perdre beaucoup l'argent.
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 127
    Points : 6 219
    Points
    6 219

    Par défaut

    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
    beaucoup de gens ne lisent que les titres
    Ce n'est pas une très bonne idée puisque souvent l'article n'a pas de rapport avec son titre...
    Je suis convaincu que le bilan est positif pour les sites d'informations, si les titres d'articles n'étaient pas présent sur Google News ils recevraient moins de visiteurs.

    Bon après si les journaux ont du mal à survivre, ils peuvent simplement fermer... (c'est ce qui doit ce passer quand une entreprise n'est pas rentable)
    Ils ont commencé par virer les vrais journalistes il y a des années, ça a fait faire un peu d'économie, mais ça a fait perdre des lecteurs...
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  15. #15
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 647
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 647
    Points : 14 291
    Points
    14 291

    Par défaut

    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Plus sérieusement, il y a une dépendance mutuelle entre l'éditeur et le créateur. Je ne reproche pas aux éditeurs de gagner de l'argent, je leur reproche de rémunérer les créateurs dans l'opacité la plus totale. Par rapport au modèle de support physique, où l'auteur, l'éditeur et le distributeur ont leur part de façon plus ou moins transparente, avec le numérique, c'est beaucoup moins évident et la position dominante des GAFA n'arrange franchement pas les choses.
    Mais Google N'est PAS l'éditeur des vidéos de Norman. Il est l'hébergeur. Cela n'a rien à voir ! L'éditeur des vidéos de Norman c'est Norman lui même.

    Quand aux journaux c'est encore pire, Google n'exploite pas le contenu des journaux il ne fait que les référencer. C'est grâce à ça que les gens vont sur les sites des journaux. En plus d'avoir un référencement gratuit ils voudraient être payés pour les pubs qui sont affichés sur la page de recherche de Google, mais c'est le monde à l'envers !?!

    Bientôt ils vont te demander des royalties pour coller une url d'un de leurs articles sur ton blog ! Ces gens sont des malades !
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  16. #16
    Membre expert
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    551
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 551
    Points : 3 223
    Points
    3 223

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Mais Google N'est PAS l'éditeur des vidéos de Norman. Il est l'hébergeur. Cela n'a rien à voir ! L'éditeur des vidéos de Norman c'est Norman lui même.
    Non, un éditeur perçoit ses revenus. Là, c'est Google qui perçoit les revenus générés par Norman et le rémunère dans la plus totale opacité. Si YouTube était simplement l'hébergeur de Norman, Norman perçevrait ses revenus et paierait YouTube pour l'hébergement. YouTube est de fait l'éditeur de Norman.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Quand aux journaux c'est encore pire, Google n'exploite pas le contenu des journaux il ne fait que les référencer. C'est grâce à ça que les gens vont sur les sites des journaux. En plus d'avoir un référencement gratuit ils voudraient être payés pour les pubs qui sont affichés sur la page de recherche de Google, mais c'est le monde à l'envers !?!
    Google affiche des extraits de contenus propriétaires. Normalement, ça fait l'objet d'un contrat de cession de droits d'auteur ou approchant, comme les anthologies, ce genre de choses. Si Google devait payer les journaux proportionnellement aux revenus générés par la branche Google News, ils le feraient bien sûr ! Ils ne perdraient pas d'argent, ils en gagneraient juste moins.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Bientôt ils vont te demander des royalties pour coller une url d'un de leurs articles sur ton blog ! Ces gens sont des malades !
    Ben écoute, si quelqu'un arrive à monter un empire financier rien qu'en collant des URL, ça ne me choquerait pas.

  17. #17
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 647
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 647
    Points : 14 291
    Points
    14 291

    Par défaut

    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Non, un éditeur perçoit ses revenus. Là, c'est Google qui perçoit les revenus générés par Norman et le rémunère dans la plus totale opacité. Si YouTube était simplement l'hébergeur de Norman, Norman perçevrait ses revenus et paierait YouTube pour l'hébergement. YouTube est de fait l'éditeur de Norman.
    Je t'invite à aller lire la définition du métier d'éditeur. C'est la fabrication du livrable contenant l'oeuvre de l'auteur, c'est à dire la vidéo. Norman peut parfaitement pousser ses vidéos sur Dailymotion, ou n'importe quel autre site de streaming ou même encore sur ses propres serveurs. Youtube n'a absolument aucun droit sur les vidéos de Norman.

    Youtube n'est donc pas l'éditeur de Norman mais bien son hébergeur, et c'est Norman lui-même qui a choisi d'y mettre ses vidéos.

    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Google affiche des extraits de contenus propriétaires.
    Gné ? Google affiche des contenus publics. Ces contenus sont publiés par les journaux à la vue de tous. C'est comme placarder les articles dans la rue. Google ne fait que dire où ils sont.

    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Normalement, ça fait l'objet d'un contrat de cession de droits d'auteur ou approchant, comme les anthologies, ce genre de choses.
    Non ça tombe sous le droit de citation. "Fair use" en droit américain. Il n'y a absolument aucun problème légal, et c'est bien pour cela que les journaux ne peuvent pas poursuivre Google et demandent une directive européenne.

    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Si Google devait payer les journaux proportionnellement aux revenus générés par la branche Google News, ils le feraient bien sûr ! Ils ne perdraient pas d'argent, ils en gagneraient juste moins.
    Et à quel moment les journaux paient Google pour tout le trafic généré par Google News chez eux ?
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  18. #18
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 192
    Points : 678
    Points
    678

    Par défaut

    Si les journaux en question créaient du vrai contenu plutôt que copier les dépèches de l'AFP et rajouter un peu de sucre syntaxique, les gens cliqueraient peut-être sur les lien vers l'article après avoir lu le titre sur google news. Les journaux qui ont des vrais journalistes qui font de l'investigation et des recherches avant d'écrire un article intéressant n'ont pas trop de problèmes à ma connnaissance (où alors ils sont trop occupés à travailler pour avoir le temps de se plaindre de Google toutes les 2 semaines )

  19. #19
    Membre actif
    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    425
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 425
    Points : 256
    Points
    256

    Par défaut

    le vraie problème c'est les bloqueurs de pubs, voilà d'où vient la perte d'argent de ces medias

  20. #20
    Membre expert
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    551
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 551
    Points : 3 223
    Points
    3 223

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Je t'invite à aller lire la définition du métier d'éditeur. C'est la fabrication du livrable contenant l'oeuvre de l'auteur, c'est à dire la vidéo. Norman peut parfaitement pousser ses vidéos sur Dailymotion, ou n'importe quel autre site de streaming ou même encore sur ses propres serveurs. Youtube n'a absolument aucun droit sur les vidéos de Norman.
    Si quand même :
    Citation Envoyé par https://www.youtube.com/t/terms
    8.1 Lorsque vous soumettez du Contenu sur YouTube, vous concédez :

    à YouTube, le droit non exclusif, cessible (y compris le droit de sous-licencier), à titre gracieux, et pour le monde entier d'utiliser, de reproduire, de distribuer, de réaliser des œuvres dérivées, de représenter et d'exécuter le Contenu dans le cadre du Service ou en relation avec la mise à disposition de ce Service et l'activité de YouTube, notamment, sans limitation, pour la promotion et la redistribution de tout ou partie du Service (et des œuvres dérivées qui en résultent), en tout format, sur tout support et via tous les canaux média ;
    Alors non, Norman ne cède pas sa propriété [j'hésite à dire intellectuelle] comme avec les éditeurs classiques, mais ce n'est pas un simple hébergeur. Tant que la vidéo est sur YouTube, elle appartient à YouTube, et c'est YouTube qui la monétise. Norman n'en conserve que la pleine propriété intellectuelle.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Non ça tombe sous le droit de citation. "Fair use" en droit américain. Il n'y a absolument aucun problème légal, et c'est bien pour cela que les journaux ne peuvent pas poursuivre Google et demandent une directive européenne.
    Normalement, le fair use exclut l'utilisation commerciale. Je serais donc curieuse de connaître les revenus de Google News. Ah on peut pas ? Beh voilà le problème.

    L'idée n'est pas d'écraser Google, mais Google étant le maillon intermédiaire de la chaîne (utilisateur => google => contenu), je trouve que la position financière de Google là-dedans est carrément abusée. À partir du moment où Google génère des revenus à partir du contenu propriétaire, il faudrait voir à partager le gâteau, au bout d'un moment.

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 28/04/2015, 17h12
  2. Publier des articles issus des agences de presse
    Par benny-blanco dans le forum Droit du travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/10/2012, 02h22
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 06/06/2010, 13h50
  4. Remplir des listes à partir d'appels de fonction
    Par nickoko dans le forum Général JavaScript
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/07/2006, 11h17
  5. [Free Pascal] Envoyer des données au presse-papier
    Par JoseF dans le forum Free Pascal
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/04/2006, 20h58

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo