La version 1.9 de Kubernetes a été annoncée, elle viendra avec une version stable de kubectl
et plusieurs autres améliorations

La version 1.9 de Kubernetes a été annoncée. Cette nouvelle version viendra apporter plusieurs améliorations au conteneur afin d’offrir à ses utilisateurs des outils stables pour exécuter leurs applications. Les améliorations annoncées pour cette version 1.9 ont pour but notamment de rendre le conteneur plus attrayant notamment pour les grandes sociétés qui recherchent plus de stabilité dans les solutions qu’elles utilisent.

La version 1.9 de Kubernetes qui devrait être disponible dans une semaine viendra avec une version stable des API Workloads. Cela signifie que les outils nécessaires à l’exécution des applications, leurs déploiements, mais aussi les outils pour la gestion des processus en exécution auront acquis un niveau de stabilité tel que les itérations prochaines du système ne devraient pas les faire régresser. La Cloud Native Computing Foundation entend ainsi rassurer les sociétés spécialisées dans le développement de logiciels et autres départements informatiques qui ont hésité jusqu’ici à sauter le pas étant donné qu’une version bêta est souvent sujette à d’éventuels changements et synonyme d’instabilité.

Le projet Kubernetes s'est engagé à maintenir les API qu'ils considèrent comme stables. Une manière pour les équipes derrière le projet de rassurer les utilisateurs pour que ces derniers puissent utiliser les différentes fonctionnalités proposées sans se soucier du fait que des problèmes de stabilité puissent se poser. En outre, l'équipe de publication a été en mesure de modifier les paramètres par défaut de certains de ces systèmes afin de les aligner sur les meilleures pratiques découvertes au cours des phases bêta de chaque fonctionnalité.

En prenant ces engagements sur la stabilité des solutions proposées, le conteneur pourrait être adopté par davantage de grandes sociétés qui étaient jusque là dubitatives du fait du taux de changement très fréquent des caractéristiques des fonctionnalités proposées par le conteneur. Cependant, la stabilité apportée aux API Workloads dans cette nouvelle version devrait aider à résoudre certaines de ces préoccupations. Pour rappel, les API intégrées dans ce groupe sont essentielles pour des applications telles que l'exécution de bases de données sur Kubernetes. La nouvelle version de Kuberenetes fournit également le support en bêta pour l'exécution de conteneurs Windows, une fonctionnalité très attendue par certaines entreprises. Les équipes derrière le conteneur open source ont prévu pour les développeurs d’avoir toujours un plan de contrôle Linux pour gérer les modules Windows au sein d'un cluster Kubernetes, mais donnent également la possibilité à ceux qui souhaitent écrire des applications ciblant un environnement Windows de le faire sans contrainte.

Une autre fonctionnalité majeure de cette version de Kubernetes est la prise en charge en alpha du Container Storage Interface, qui est conçue pour permettre aux développeurs et aux propriétaires de plate-forme de faire communiquer plus facilement différents types de stockage dans un cluster Kubernetes. Cela signifie que les utilisateurs auront la possibilité de paramétrer leur environnement de sorte à pouvoir utiliser différents fournisseurs pour stocker les données utilisées par une application s'exécutant sur Kubernetes. Cela représente une avancée considérable réalisée par le conteneur, car permettant à une grande variété de fournisseurs de s'assurer que leurs offres sont compatibles avec Kubernetes sans avoir besoin de créer un service de support spécifique à chaque fournisseur.

Cette nouvelle version du conteneur open source hébergé par la Cloud Native Computing Foundationarrive arrive à un moment crucial pour le projet Kubernetes. En effet, tous les principaux fournisseurs de cloud offrent désormais un service dédié à l'exécution d'applications multiconteneurs au-dessus de leur infrastructure à l'aide de Kubernetes. Apporter plus de stabilité aux différentes fonctionnalités proposées pourrait aider à gagner la confiance des grandes organisations qui se posent encore des questions, mais aussi de mieux répondre aux attentes de ceux qui ont déjà adopté les solutions proposées.

Source : GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous des nouvelles fonctionnalités annoncées dans cette version ?

Voir aussi

Microsoft lance un nouveau Azure Container Service qui se concentre désormais sur Kubernetes AKS est disponible en préversion publique

Docker annonce le support de la technologie de conteneur rivale Kubernetes et va donner à ses clients un autre choix que son outil Docker Swarm