Hardware : Samsung entame la production de mémoires flash 512 Go
Smartphones, tablettes, à vos marques …

Samsung a donné des indices de ce qui pourrait être la capacité de stockage interne des prochains smartphones et tablettes haut de gamme. La firme a en effet annoncé le lancement de la production de mémoires V-NAND de 512 Go eUFS (embedded Universal Flash Storage). Il s’agit d’ensembles construits autour de puces V-NAND 64 couches empilées avec le contrôleur. Le constructeur double donc la mise par rapport à ses modules de 256 Go tout en faisant dans la constance par rapport à l’espace physique occupé par le module mémoire.

Nom : 512G eUFS.jpg
Affichages : 1430
Taille : 41,0 Ko

Multiplication de cellules rime en principe avec augmentation de la consommation électrique. Samsung souligne cependant avoir procédé à l’introduction de technologies propriétaires au niveau du design de construction des puces, ce, pour minimiser cet effet. Avec cette nouvelle capacité, on s’attend à pouvoir stocker jusqu’à 130 vidéos 4K 3840 x 2160 de 10 minutes environ par clips. Côté performances, les débits séquentiels en lecture et en écriture annoncés sont respectivement de 860 Mo/s et 255 Mo/s.

Dans ces conditions, le transfert d’une vidéo de 5 Go vers un SSD devrait durer 6 secondes approximativement. Ces modules 512 Go devraient faire de bons partis pour une utilisation multitâche puisque capables de gérer jusqu'à 42 000 données entrantes et 40 000 données sortantes, ce, simultanément. Si les microSD sont généralement utilisés pour augmenter l’espace de stockage, il faut souligner qu’en termes d’IOPS ils boivent sérieusement la tasse puisque supplantés de 400 fois.

Au-delà des dispositifs mobiles en pôle position pour accueillir ces mémoires eUFS de 512 Go de capacités, il faut préciser que les usages s’étendent à d’autres sphères dont celle de l’automobile avec les systèmes de divertissement et autres téléviseurs. On entrevoit également un marché supplémentaire pour ces « boîtes à informations » avec la sortie des premiers PC ARM tournant sous Windows 10. La prolifération des réseaux 5G devrait également être un facteur d’adoption au sein de divers systèmes embarqués.

Les mémoires V-NAND font actuellement l’objet d’une demande plus forte que l’offre. Subvenir aux besoins du marché ne sera donc pas évident, mais en tant que leader du marché, Samsung a annoncé des mesures. Le constructeur promet une production conséquente et une intensification du volume de production des V-NAND 512 Go au fil du temps, ce, parallèlement à celui de la version 256 Go.

Rien n’a pour le moment filtré sur les dates de disponibilité de ces mémoires dans des dispositifs. Février 2018 est néanmoins un bon repère quand on sait que le Galaxy S9 pourrait sortir à cette période.


Source

Samsung newsroom

Votre avis

La perspective de posséder un smartphone doté d’une mémoire interne de 512 Go vous réjouit-elle ?