+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 646
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 646
    Points : 47 583
    Points
    47 583
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Interview : Scality Connect permet aux développeurs de stocker des données d'une application AWS sur Azure

    Interview : Scality Connect permet aux développeurs de stocker des données d'une application AWS sur Azure
    sans avoir à modifier l'application

    À l’occasion de Microsoft Ignite 2017 en fin septembre, Scality, spécialiste du stockage d’objets et stockage cloud, a annoncé la disponibilité de Scality Connect pour Microsoft Azure Blob Storage. Développé en collaboration avec Microsoft, Scality Connect permet à n’importe quelle application fonctionnant sous Amazon S3 de prendre en charge Microsoft Azure Blob Storage sans faire de modification. Scality Connect permet en effet à Amazon S3 de « parler » avec Azure Blob Storage – ce qui n'était pas possible avant – grâce à une « couche de traduction » unique, entre toutes les applications compatibles avec Amazon S3 et Microsoft Azure Blob Storage.

    Rappelons qu'Azure Blob Storage de Microsoft permet de stocker tout type de données non structurées telles que des images, des vidéos, des sons, des documents, entre autres. Et Amazon S3 d'AWS est un site d'hébergement de fichiers qui offre des services de stockage à travers des services Web.

    Pour en savoir plus sur Scality Connect pour Microsoft Azure Blob Storage, l’équipe de rédaction de Developpez.com est allée à la rencontre de Bradley King, Chef Architecte et Fondateur de Scality, qui a bien voulu répondre à des questions que pourraient se poser beaucoup de développeurs.


    Bradley King, Chef Architecte et Fondateur de Scality

    Q1- Pouvez-vous nous présenter brièvement Scality et situer l'entreprise sur le marché du cloud ?

    Bradley King : L'entreprise existe officiellement sous le nom de Scality depuis 2009. Je fais partie des cinq fondateurs. Nous avons démarré à Paris avec un système de stockage objet (ce qu'on appelle aujourd'hui software-defined storage). C'est purement un logiciel qui tourne sur un pool de serveurs standards avec beaucoup de disques et qui ensuite présente un système de stockage.

    Le système de stockage a plusieurs types d'interfaces. Il y a des interfaces très simples HTTP REST et des interfaces plus sophistiquées comme tout ce qui est très à la mode aujourd'hui, AWS Amazon S3 (Simple Storage Service). Nous avions une vieille version qui a été remplacée récemment par une autre. Et nous avons également pris l'initiative de rendre la nouvelle version open source, du moins au niveau de l'aspect protocolaire. Nous l'avons appelé Zenko et c'est un logiciel qui tourne typiquement dans un conteneur Docker qui présente un serveur S3 qui peut tourner localement sur un ordinateur portable.

    Tout ceci est nouveau pour nous, depuis un an et demi. Parce que notre cœur de métier, c'est vraiment le stockage objet de très grande capacité. Nous avons aussi un système de fichiers par-dessus le stockage objet et ça le rend un peu spécifique dans l'industrie du stockage : scale out et grosse capacité. On peut faire de l'objet et du stockage fichier sur la même base de code, et sur la même plateforme.

    Pour quelques références, on peut noter Dailymotion, qui a tout son stockage de vidéos (de l'ordre de grandeur de 30 Po de vidéos) sur notre plateforme. Notre client avec le grand nombre d'objets est un client email, avec 200 milliards d'objets sur notre plateforme. C'est donc un logiciel fait pour les capacités de stockage au-delà d'un pétaoctet. Notre plus grand système est de 40-50 Po de stockage.

    Q2- Que proposez-vous concrètement comme solutions aux entreprises et développeurs ?

    Bradley King : Pour les entreprises, c'est un logiciel qui permet de créer des systèmes de stockage et nous sommes en partenariat avec des entreprises comme HPE, Cisco et DELL. Le cœur de l'entreprise c'est les très gros systèmes de stockage que nous vendons aux clients avec des licences au prix par Go. Nous avons fait une transition il y a un peu plus d'un an avec une nouvelle version de l'interface AWS S3 qui tourne dans les conteneurs Docker et qui est désormais open source. Avec cela, nous avons créé Zenko qui pousse vers le multicloud, vers AWS, vers Azure ou en local, et qui ajoute aussi la gestion de cycle de vie aux données et un moteur de recherche pour les tags des objets. Et tout ceci est en open source et peut tourner dans un environnement de développeur, pour leur permettre de faire du développement sur le protocole en local sur leurs machines. Cela permet également aux jeunes entreprises qui entrent dans l'activité d'avoir accès à un protocole assez avancé.

    Q3- Au mois de septembre, Scality a dévoilé Scality Connect pour Microsoft Azure Blob Storage, de quoi s'agit-il exactement ? Et pourquoi avoir choisi Microsoft ?

    Bradley King : Microsoft se trouve dans une position de challenger face à AWS et semble intéressé de mettre en place certaines facilités, pour attirer les clients et leur permettre d’utiliser Azure. Avec Microsoft, nous avons donc décidé de lancer un projet qui permet aux gens de stocker leurs données dans Azure Blob Storage, mais à travers un protocole qu'ils maitrisent mieux, le protocole S3. Il faut noter que, comme le dit Gartner, c'est assez lourd comme travail pour un développeur, après avoir créé son application sur AWS d'aller ensuite stocker les données avec les protocoles d'Azure. Même si c'est conceptuellement similaire, le langage est assez différent. On estime donc que c'est une limitation chez Azure, puisque trois quarts de l'industrie utilise AWS S3.


    Bradley King : Scality Connect pour Microsoft Azure Blob Storage vient donc résoudre ce problème. C'est simplement un autre logiciel qui est en grande partie open source, mais où nous allons utiliser le système de stockage Azure pour permettre aux gens de « parler » S3 à Azure. Notre code va donc tourner dans un conteneur chez Azure. Concrètement, Scality Connect traduit automatiquement les appels API Amazon S3 en appels API Azure Blob Storage, permettant ainsi aux clients équipés d’applications Amazon S3 d’utiliser immédiatement Azure Blob Storage.


    Q4- Quels sont les avantages de Scality Connect pour les développeurs et entreprises ?

    Bradley King : L'avantage principal est qu'on peut stocker immédiatement des données d'une application AWS sur Azure sans avoir à modifier l'application. Cela facilite donc la migration et donne par exemple la possibilité aux développeurs qui veulent tester les outillages qui sont chez Azure, de le faire sans devoir réécrire leur code pour stocker des données chez Azure. Ce qui est très intéressant aussi, c'est qu'une fois qu'on a stocké les données chez Azure, elles sont stockées dans un format natif Azure Blob Storage. Cela veut dire que les services cloud Azure tels qu’Azure Machine Learning, les suites d’outils Microsoft Power BI, entre autres, peuvent fonctionner directement sur les données. On ne pousse pas les données dans un format propriétaire qui ne sera pas utilisable pour les utilisateurs.

    Q5- Comment et à quel prix la fonctionnalité sera-t-elle disponible aux utilisateurs ?

    Bradley King : Scality Connect est disponible depuis le 25 septembre sur le marketplace Azure de Microsoft. Les prix sont vraiment minimes. C'est quelques centimes pour faire tourner pendant une heure (à partir de 0,188 USD/heure), par exemple pour copier les données. On a aussi des modèles de licences pour entreprise si une entreprise veut vraiment le faire tourner tout le temps. Mais, il est disponible à la demande sur le marketplace Azure pour tous les utilisateurs.

    Il faut préciser que les développeurs ont également la possibilité de tester gratuitement, pendant 30 jours, Scality Connect pour Microsoft Azure Blob Storage.

    Pour plus d’informations ou essayer gratuitement Scality Connect pour Microsoft Azure Blob Storage
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Inactif
    Femme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    novembre 2017
    Messages
    64
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 29
    Localisation : France, Landes (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2017
    Messages : 64
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    il y'a un pas de scality connect que je nous franchirons

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2017, 12h39
  2. Réponses: 23
    Dernier message: 04/07/2016, 10h59
  3. Réponses: 9
    Dernier message: 15/09/2014, 13h17
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 02/02/2006, 19h46
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 15/06/2005, 18h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo