+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 7 12345 ... DernièreDernière
  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 921
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 921
    Points : 60 002
    Points
    60 002
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Les professeurs des classes préparatoires alertent sur le faible niveau en sciences du bac S

    Les professeurs des classes préparatoires alertent sur le faible niveau en sciences du bac S
    une menace pour l’enseignement supérieur en informatique ?

    Enquêtes TIMSS, PISA, et bien d'autres études, tous les baromètres internationaux de l'éducation s'accordent sur le fait que le niveau général des Français et en sciences en particulier est en baisse ces dernières années. Et cela a encore été confirmé avec une étude publiée au mois d’octobre par l'Académie française des sciences.

    Dans sa note, l’Académie des sciences a tiré la sonnette d’alarme sur le niveau en sciences des élèves de la filière S en France. Elle explique que l’enseignement des mathématiques et de la physique a été complètement dénaturé, et que la filière S a été progressivement transformée en une filière généraliste dotée d’une légère connotation scientifique. Comme conséquence, les nouveaux bacheliers S arrivent désormais dans l'enseignement supérieur scientifique sans y avoir été véritablement préparés, alors même que les besoins du pays en scientifiques et ingénieurs ne cessent de croître. Et d’après l'Académie des sciences, ce problème serait le résultat des réformes successives du lycée (2000 et 2010 en seconde).

    Pendant ce temps une nouvelle réforme du bac vient d’être lancée en France. Le lundi 13 novembre, la consultation des acteurs de l’enseignement secondaire et supérieur a en effet démarré au ministère de l’Éducation nationale. On parle par exemple de la possibilité la suppression des séries S, L et ES ou la mise en place d’un lycée modulaire, entre autres idées. Mais c’est en tout cas l’occasion pour l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques, d’alerter une nouvelle fois sur le faible niveau en sciences du bac S.

    « Le constat est clair. Nos décideurs ont été interpellés, et c’est une chance de voir qu’une véritable concertation est ouverte pour que chacun puisse exprimer son point de vue sur la finalité du lycée », a déclaré Mickaël Prost, président de cette union, dans un entretien accordé au média Le Figaro. « Il y a un diagnostic établi depuis longtemps. La filière S ne remplit plus son rôle de formation en sciences au lycée », dit-il. Citant la note de l'Académie des sciences, il explique que c'est le caractère généraliste de la filière S, le fait qu’elle ouvre les portes à l’ensemble des formations de l’enseignement supérieur, qui en fait la filière la plus prisée aujourd’hui. « Mais cela se fait au détriment du bagage scientifique, car on peut aller moins loin sur ces sujets », regrette-t-il.

    Concrètement, il estime que le problème réside dans le fait qu'on a coupé dans les derniers programmes tous liens entre les disciplines. Il affirme par exemple que la physique a été « démathisée » pour éviter de confronter les élèves aux difficultés... « On pousse les élèves à développer une seule compétence, c’est-à-dire extraire des informations d’un document, sans leur donner les moyens de comprendre les enjeux scientifiques et les liens avec les maths. Cette rupture a des conséquences importantes avec l’enseignement de la physique dans le supérieur », dit-il.

    Il a donc appelé à la refondation d’une véritable filière scientifique au lycée. On parle en effet d'une réforme du bac, mais pour lui, il s'agit avant tout de réformer le lycée et une réforme du lycée ne peut se faire sans une réforme des contenus ; ce sur quoi il dit avoir beaucoup réfléchi.

    Source : Le Figaro

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la baisse du niveau en sciences du bac S ?
    Y voyez-vous une menace pour l’enseignement supérieur en informatique ?
    Que souhaitez-vous dans la réforme du bac pour que les lycéens soient mieux préparés à l’enseignement supérieur en général et en informatique en particulier ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    I.A. en bêta-test Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    Sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 754
    Points : 553
    Points
    553

    Par défaut

    Quand j'ai entendu parlé de la réforme, j'ai cru qu'il s'alignait sur le brevet des collèges pour ce qui est l'évaluation permanente sur 3 ans. Cela va surement impliqué des épreuves "mini BAC"/nationaux à chaque trimestre pour ne pas l'être.

    A cela une réduction du nombre de matière... Comme je comprend déjà les anciens qui disent que les plus jeunes ne savent plus rien de nos jours...

  3. #3
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    116
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 116
    Points : 275
    Points
    275

    Par défaut

    Après il faut mettre en perspective avec ce qui est demandé sur la marché du travail … 90% des ingénieurs n'utilise pas le ¼ des sujets qu'ils ont appris au lycée.

  4. #4
    I.A. en bêta-test Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    Sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 754
    Points : 553
    Points
    553

    Par défaut

    C'est le syndrome de la spécialisation. Mais pas un manque de culture général, épreuve faisant parti de celle des concours du secteurs publiques, comme celui de la douane, où quelques fois ils ont des besoins en informatique.

  5. #5
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    6 516
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 6 516
    Points : 13 222
    Points
    13 222

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    On pousse les élèves à développer une seule compétence, c’est-à-dire extraire des informations d’un document, sans leur donner les moyens de comprendre les enjeux scientifiques et les liens avec les maths.
    bref rien de bien nouveau , affirmé plus simplement ça s'appelle du bâchotage...
    faire des bêtes de concours, des têtes bien pleines et non bien faites

    sinon quelq'un est-il en mesure de m'expliquer la relation de Chasles par exemple dans les fonctions intégrales ?
    Ne dites pas : "chercher la petite bête" mais plutôt "effectuer un travail d'entomologiste."
    Pour corriger des bugs c'est pareil

  6. #6
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 389
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 389
    Points : 5 400
    Points
    5 400

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    sinon quelq'un est-il en mesure de m'expliquer la relation de Chasles par exemple dans les fonctions intégrales ?
    Ben cela on s'en fiche, une société américaine ou allemande l'a mise dans son outil que nous on achète ou les recruteurs ne prient que par lui (<- troll )

  7. #7
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    60
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 60
    Points : 262
    Points
    262

    Par défaut

    alors même que les besoins du pays en scientifiques et ingénieurs ne cessent de croître
    Selon quelle étude svp ? Je la cherche toujours...

  8. #8
    Membre confirmé Avatar de Darktib
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 54
    Points : 469
    Points
    469

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mimoza Voir le message
    Après il faut mettre en perspective avec ce qui est demandé sur la marché du travail … 90% des ingénieurs n'utilise pas le ¼ des sujets qu'ils ont appris au lycée.
    L'école n'est pas au service des employeurs... Le but de l'éducation n'est pas de former de futurs salariés (ça, c'est le rôle du processus d'embauche), mais de former des citoyens. Et cela passe par de la culture. Bien entendu, la plupart des matières ne seront pas utilisées dans la vie de tout les jours pour la majorité des gens... Seulement, cette culture permet de mieux comprendre le monde, la société, et normalement ça aide à l'ascenseur social (enfin, quand il n'est pas cassé sur d'autres sujets).

    Enfin, ça fait des années qu'on sait que le bac est donné dans une pochette surprise, et que ça râle en prépa parce qu'il faut constamment baisser le niveau en réaction. Merci les abrutis qui ont voulu 85% de réussite au bac...

  9. #9
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    283
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 283
    Points : 1 142
    Points
    1 142

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    sinon quelq'un est-il en mesure de m'expliquer la relation de Chasles par exemple dans les fonctions intégrales ?
    Oui : c'est juste une expression prétentieuse pour dire que l'intégrale sur [a,b] est égale à la somme de l'intégrale sur [a,c] et de l'intégrale sur [c,b] où c appartient à [a,b].
    Service.

  10. #10
    Membre émérite Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    781
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 781
    Points : 2 363
    Points
    2 363

    Par défaut

    La spécialisation n'enseigne rien de plus. Elle spécialise et c'est dommage de perdre des acquis dont on aura besoin pour manager l'IA.
    J'etais plus instruit avec mon bac qu'avec mon +2 d'il y a 25 ans.
    Pour améliorer les acquis, je proposerai bien de mettre sous forme d'algorithme chaque matière.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  11. #11
    I.A. en bêta-test Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    Sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 754
    Points : 553
    Points
    553

    Par défaut

    C'est bien d'avoir mis IA.
    Surtout que mathématique et science physique sont utilisés pour les causes à effet dans les "ensembles certains/déterministes".

  12. #12
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    CTO
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    49
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Tunisie

    Informations professionnelles :
    Activité : CTO

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 49
    Points : 128
    Points
    128

    Par défaut

    C'est plutôt l'école préparatoire qui doit être supprimmée, et ce système de Grandes écoles (qui n'ont rien de grandes d'après le classement de Shangai).

  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 393
    Points
    5 393

    Par défaut

    C'est en parti du au fait qu'on ne fait redoubler plus personne.
    Du coup ceux qui n'ont pas le niveau passent et ralentissent toute la classe.
    Il n'y a plus de sélection, parfois les profs augmentent les notes de tout le monde, pour que la moyenne ne soit pas trop basse.

    Le niveau baisse petit à petit...
    L'éducation nationale ne prend pas de mesure pour changer la situation.
    À moins d'un miracle ça va continuer d'empirer...

    C'est dommage, parce qu'aujourd'hui on peut avoir accès à la culture et la connaissance aisément et les jeunes ne sont pas curieux...
    Il y a des tonnes de cours intéressant sur YouTube par exemple.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

  14. #14
    I.A. en bêta-test Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    Sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 754
    Points : 553
    Points
    553

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    C'est en parti du au fait qu'on ne fait redoubler plus personne.
    Du coup ceux qui n'ont pas le niveau passent et ralentissent toute la classe.
    Il n'y a plus de sélection, parfois les profs augmentent les notes de tout le monde, pour que la moyenne ne soit pas trop basse.
    Oui, cela est fort réel et probable, du collège au lycée.
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Le niveau baisse petit à petit...
    L'éducation nationale ne prend pas de mesure pour changer la situation.
    À moins d'un miracle ça va continuer d'empirer...
    Les classes prépa évalue la situation via à vis des pays ou "écoles" les plus exigent. la classe prépa c'est deux ans tout en sachant que la première année fait déjà une grosse sélection. Ensuite les écoles d'ingénieurs proposent de passer un concours d'admission. Rien à voir avec l'entrée en BTS ou à l'Université. Les concours d'entrée en écoles d'ingénieurs sont surement plus difficile maintenant, d'où le manque de temps/moyens et donc le besoin d'étudiant un peu mieux formé en amont. Je n'ai jamais rencontré d'ingénieur qui applique des méthodes sans les avoirs vraiment compris ou qui résout des problèmes machinalement comme une calculatrice.
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    C'est dommage, parce qu'aujourd'hui on peut avoir accès à la culture et la connaissance aisément et les jeunes ne sont pas curieux...
    Il y a des tonnes de cours intéressant sur YouTube par exemple.
    Reste plus qu'a ouvrir une boite et prendre des responsabilités.

  15. #15
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur intégration
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    48
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur intégration
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 48
    Points : 158
    Points
    158

    Par défaut

    La formation scientifique apprend à conduire et à tenir un raisonnement complexe/long avec des concepts abstrait. Cela sert sur le développement de programmes informatiques complexe.

    Dans l'informatique scientifique. Sans généraliser, mais des jeunes n'ayant pas une formation scientifique poussée passent 4/5j ours sans réussir à correctement implémenter un algorithme. Et quand je donne le même travail à réaliser par un profil plus scientifique, ayant généralement fait math sup/spé, avant l'école d ingénieur d'informatique, le travail est réalisé en une demi journée.
    La formation scientifique, au delà des formules et théorèmes qui ne seront plus utilisés dans la vie d'informaticien, ces enseignements forment le cerveau et sont utile pour le métier d'informaticien.

    Je reconnais que je cite dans un contexte "particulier" qui n'est pas généralisable à toute l'informatique. Ecrire du code embarqué dans un satellite est différent de développer un site marchand...
    De mon expérience, un développeur avec un niveau en science insuffisant, va parfois avoir tendance à créer 2/3 objets la où 1 seul, plus abstrait ou complexe suffit. Je veux dire qu'il va avoir tendance à plus morceler son code, créant plus de classe et ce qui rend le code plus difficile à lire/maintenir/faire évoluer/corriger.

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    941
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 941
    Points : 1 671
    Points
    1 671

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    sinon quelq'un est-il en mesure de m'expliquer la relation de Chasles par exemple dans les fonctions intégrales ?
    Tu ne sais pas additionner deux vecteurs ? C'est pourtant un résultat intuitif quand il est correctement expliqué. Ton message est révélateur de l'incompréhension induite par l'enseignement des mathématiques en France : on ne vous a jamais dit que l'espace des fonctions continues a une structure d'espace vectoriel. Tout comme on ne vous a sans doute jamais dit qu'une intégrale ce n'est jamais qu'une somme continue (d'où le S de l'intégrale, d'où l'aire sous la courbe). C'est comme ça qu'on construit l'intégrale de Riemann que vous avez du voir en prépa : par passage à la limite.

    Ce n'est pas un hasard si autant de français sont bloqués avec les mathématiques ou en ont gardé un souvenir douloureux. On peut lire le troll classique du grand mathématicien russe Vladimir Arnol'd concernant l'enseignement des mathématiques en France : http://smf4.emath.fr/Publications/Ga...e_78_19-29.pdf

    Et sur l'origine de l'effondrement de l'enseignement scientifique au lycée : https://www.causeur.fr/niveau-franca...rou-bac-147848
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  17. #17
    I.A. en bêta-test Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    Sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 754
    Points : 553
    Points
    553

    Par défaut

    Les usages en IT sont très limité donc... Sauf pour le design (gradian et Objet 3D). Au final avec un tel niveau d'étude en math et physique/chimie, le simulateur/émulateur est à la porté de tous...

    La conception d'outils de CAO et DAO un métier qui doit être payé à juste valeur...

    Citation Envoyé par tp1024 Voir le message
    De mon expérience, un développeur avec un niveau en science insuffisant, va parfois avoir tendance à créer 2/3 objets la où 1 seul, plus abstrait ou complexe suffit. Je veux dire qu'il va avoir tendance à plus morceler son code, créant plus de classe et ce qui rend le code plus difficile à lire/maintenir/faire évoluer/corriger.
    Quand je pense que j'ai raté l'EDI qui présente le code source/commentaire sous forme de graphe avant une exploration plus algorithmique/académique...

  18. #18
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2017
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2017
    Messages : 22
    Points : 24
    Points
    24

    Par défaut

    Le fameux débat du niveau qui baisse, qu'est-ce qu'on l'aime
    Certains ont tellement l'idée d'une élite en tête qu'ils en oublient que l'éducation (et les études en général) devraient être accessible à tou.te.s.

    Qu'on ne donne pas assez de moyens à l'éducation ou qu'elle est mal branlée, c'est un consensus logique.
    Mais que certains osent dire que c'est une honte que le BAC ait un taux de réussite qui s'élève à 85%, ça montre la connerie de la pensée méritocratique
    Qui plus est quand les études sociologiques prouvent que les études supérieures sont un déclencheur efficace

    Donnez plus de moyens à l'éducation, accompagnez plus les élèves, arrêtez de les mettre en concurrence, ne comptez plus les années et ne parlez plus de "réussite", de "génie" ou encore d'"élite".
    Ça passera tout seul.

  19. #19
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 553
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 553
    Points : 3 731
    Points
    3 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par Lydem Voir le message
    Le fameux débat du niveau qui baisse, qu'est-ce qu'on l'aime
    Certains ont tellement l'idée d'une élite en tête qu'ils en oublient que l'éducation (et les études en général) devraient être accessible à tou.te.s.
    C'est bien vrai, on devrait simplement demander les tables de multiplication au Bac S. 99.9% de reussite devrait etre un minimum pour un pays civilisé.

  20. #20
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 393
    Points
    5 393

    Par défaut

    Citation Envoyé par Lydem Voir le message
    Le fameux débat du niveau qui baisse, qu'est-ce qu'on l'aime
    Certains ont tellement l'idée d'une élite en tête qu'ils en oublient que l'éducation (et les études en général) devraient être accessible à tou.te.s.
    Non mais d'accord l'éducation doit être accessible à tous, mais ça ne veut pas dire qu'on doit donner un doctorat à tout ceux qui ont la patiente de glander en cours suffisamment longtemps, non plus...
    Il faut un minimum d'exigence.

    Des fois il faudrait dire "Pour le moment tu n'as pas le niveau nécessaire pour passer à la classe suivante".
    Là il y a trop d'accumulations de manque d'acquis.
    Les sujets d'examens sont de plus en plus facile.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 21/05/2009, 12h31
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 17/07/2007, 16h28
  3. Récupérer les noms des classes parents
    Par see++ dans le forum Général Python
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/03/2007, 17h35
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 16/08/2006, 09h19
  5. specifier les chemins des .class
    Par draken dans le forum Eclipse Java
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/07/2003, 09h35

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo