Services de cloud computing public : le marché enregistre une croissance de 28,6 % au premier semestre 2017 selon IDC,
le segment SaaS détient 68,7 % de part de marché

Les derniers résultats publiés par le cabinet d'analyse IDC (International Data Corporation) montrent que le marché mondial des services de cloud computing public a progressé de 28,6 % sur un an au premier semestre 2017 avec un chiffre d'affaires global de 63,2 milliards de dollars. D'après les informations collectées, le total des revenus dans cette première moitié de l'année en cours est légèrement supérieur aux prévisions de l'IDC.

« Le niveau d'adoption du cloud public s'accélère de nos jours et cela résulte essentiellement du fait que les entreprises reconnaissent que le cloud est devenu le point de départ de pratiquement toutes les innovations informatiques de ces 24 derniers mois, notamment l'IA, la chaîne de blocs ou blockchain, l'informatique quantique et bien d'autres. Cela dit, les organisations qui ne sont pas sur le cloud public seront de plus en plus isolées du monde de l'innovation technologique », a déclaré Frank Gens , vice-président principal et analyste en chef chez IDC. Selon l'International Data Corporation, une croissance plus forte que prévu a été observée dans toutes les régions, cependant l'Asie/Pacifique a enregistré la plus forte croissance régionale avec 38,9 % et représente désormais 11,5 % du revenu global généré par les services de cloud public. À en croire le cabinet d'analyse, cette situation s'explique en grande partie par la forte consommation de services de cloud public en Chine où on enregistre une croissance de 55,6 % en une année au premier semestre 2017.

Nom : Sans titre.png
Affichages : 431
Taille : 14,3 Ko

L'exploitation du rapport de l'IDC montre également que parmi les trois principaux segments des services de cloud public à savoir SaaS (Software as a Service), PaaS (Platform as a Service) et IaaS (Infrastructure as a Service), le segment SaaS, qui détient 68,7 % de la part de marché globale, est le segment le plus lent avec un taux de croissance de 22,9 % en un an. Le plus petit segment quant à lui est représenté par PaaS avec 13,6 % de la part de marché des services de cloud public. Cependant, le marché PaaS continue d'afficher une croissance plus forte que les deux autres segments avec un taux de croissance annuel de 50,2 % au premier semestre 2017. Le segment IaaS par contre représente 17,8 % du marché des services de cloud public au premier semestre et continue d'afficher une forte croissance annuelle de 38,1 %. Selon le cabinet IDC, ce dernier segment en l'occurrence l'IaaS est dominé par Amazon Web Services en termes de parts de marché et de croissance. Le cabinet ajoute qu'au cours des trois dernières années, les principales sociétés de technologie ont plus porté leur attention sur l'IaaS du cloud public ; il s'agit essentiellement des principaux acteurs de la technologie en Amérique du Nord (Microsoft, Google, Oracle et IBM) ; ainsi que de plusieurs fournisseurs basés en Asie/Pacifique à l'instar de Fujitsu, Alibaba et Huawei.

« Les entreprises considèrent maintenant le cloud comme leur priorité en matière de stratégie informatique et de logiciel, car les avantages du cloud sont clairs et largement démontrés dans la plupart des secteurs », a déclaré Eric Newmark , vice-président du programme SaaS chez IDC. Ce dernier ajoute que « de nombreuses entreprises ont choisi des solutions faciles à déployer dans le cloud et évaluent actuellement les possibilités de migrer leurs systèmes stratégiques plus importants (ERP, etc.) vers un modèle SaaS : ces projets, conjugués aux efforts des entreprises pour adopter la transformation numérique, continueront de favoriser une forte croissance du SaaS. ». Larry Carvalho, responsable de la recherche dans le segment PaaS déclare :«  dans le processus de transformation numérique, l'adoption rapide de la technologie des conteneurs dans le segment PaaS a permis aux développeurs de disposer d'outils supplémentaires leur permettant d'accélérer le développement et le déploiement d'applications importants. » Carvalho soutient également que tous les fournisseurs sont en train de modifier leurs solutions pour intégrer l'automatisation dans le cycle de vie complet de l'application.

Source : International Data Corporation

Et vous ?

Que pensez-vous des conclusions de l'analyse du cabinet IDC ?

Voir aussi

  IDC : les dépenses liées aux services de cloud public vont atteindre 266 milliards de dollars en 2021, soit le double du volume de 2017

L'IDC prévoit une augmentation annuelle dans les dépenses en infrastructures cloud de 12,4 % en 2017, pour un marché qui va peser 40 milliards $

Alibaba Cloud : peut-on faire confiance au cloud chinois ? Le fournisseur défie les principaux acteurs du marché