Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre actif

    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    128
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pérou

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 128
    Points : 244
    Points
    244
    Par défaut Une administration exemplaire
    Vu dans Le journal de l'économie":
    Projet de dépense :
    Nom : snap_01.png
Affichages : 176
Taille : 519,8 Ko
    Projet de financement :
    Nom : snap_02.png
Affichages : 167
Taille : 501,4 Ko

    Il est précisé que le financement se fera à l'aide d'emprunt(s ?).

    Au moins, il y aura quelque chose à rembourser, et si on peut pas, on remboursera les intérêts seulement !

    L'état fouille les poches du peuple pour payer les dettes, mais dépense tout de même plus que ce qu'il y trouve.

    Je n'administre pas mes affaires personnelles comme ça. Et vous, que pensez-vous en voyant cela ?

    PS : souriez : la présentatrice vous envoie un gros bisou.

  2. #2
    Membre expert
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 291
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 60

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 291
    Points : 3 855
    Points
    3 855
    Par défaut
    Paul_Le_Heros
    Il est précisé que le financement se fera à l'aide d'emprunt(s ?).

    Au moins, il y aura quelque chose à rembourser, et si on peut pas, on remboursera les intérêts seulement !

    L'état fouille les poches du peuple pour payer les dettes, mais dépense tout de même plus que ce qu'il y trouve
    Si le gvt Français veut relancer l'économie par une politique "keynésienne" en contractant plus d'emprunts cela accroitra le déficit budgétaire ce qui est n'est pas permis par le Conseil Economique UE à cause de son taux plafond de 3%...

    La seule issue praticable pour faire une politique "keynésienne" c'est d'avoir une Banque Centrale indépendante de la BCE, donc avoir une monnaie en propre et faire contracter les dits emprunts sans limite par le Trésor(banque de l'état) auprès de sa propre Banque Centrale (banque centrale aux ordres aussi)...
    Tel est le cas des USA ou l'état s'endette sans limite auprès de la FED ou au Japon (mécanisme de la planche à billet)...
    Aux USA et au Japon ,une faible partie des bons du trésor est émise sous forme d'emprunts publics auprès des marchés financiers(obligations étatiques) dont la logique de fonctionnement échappe totalement aux états et n'est gouvernée que par des considérations de court terme, donc spéculatives...
    Dans le contexte monétaire actuel de l'EU ou le déficit budgétaire est limité et en butée en plus pour tous les états en proie à des crises économiques ,si l' Etat veut rebooster les investissements il faut une réglementation fiscale ciblant uniquement les nouveaux investissements (zones franches).
    Les investissements existants devant rester sous les anciennes règles fiscales car toute réduction de fiscalité les touchant accroit le maudit déficitaire qu'on cherche à combattre ...
    De tels double mondes du régime fiscal sont à la base des succès économiques des pays émergents :Chine, Brésil, Inde , Afrique du sud, Corée du Sud ...
    Ces pays sont tous confrontés à la base au même problème de déficit budgétaire : tout déficit budgétaire étant libellé en monnaie locale non convertible équivaut à une impossibilité d'investir car les intrants économiques sont importés et donc libellés en devises...
    Le seul moyen d'avoir des ressources en devises pour investir c'est d'avoir localement une faible fiscalité ,poussée jusqu'à l'exonération d'impôts sur l'investissement (impôt foncier),sur le CA et les Bénéfices réalisés , les dits états se contentant uniquement des rentrées de salaires stipulées en devises ...
    Cette politique est évidement limitée dans le temps ,car stipulé comme une espèce de concession

  3. #3
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 010
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 010
    Points : 15 855
    Points
    15 855
    Par défaut
    Citation Envoyé par Paul_Le_Heros Voir le message
    Il est précisé que le financement se fera à l'aide d'emprunt(s ?).
    Au moins, il y aura quelque chose à rembourser, et si on peut pas, on remboursera les intérêts seulement !
    L'état fouille les poches du peuple pour payer les dettes, mais dépense tout de même plus que ce qu'il y trouve.
    critiquer l'Etat parce qu'il emprunte c'est un peu un mauvais procés
    D'une part les taux d'intérêt sont très bas à peine 1-2% ensuite de toute façon si l'Etat réinjecte ce qu'il emprunte, la grosse tartufferie qui n'est jamais dite ( par les médias) c'est que de toute façon l'Etat récupère une partie sous forme de taxes et d'impôts
    Citation Envoyé par Paul_Le_Heros Voir le message
    Je n'administre pas mes affaires personnelles comme ça. Et vous, que pensez-vous en voyant cela ?
    comparons ce qui est comparable: mr tout-le-monde n'a en général comme source d'argent que son salaire donc quand il emprunte il faut travailler pour rembourser les crédits à moins de se retrouver au chômage
    La puissance publique récupère de toute manière toujours des rentrées fiscales quoi qu'il arrive à moins d'un méga crash économique
    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    La seule issue praticable pour faire une politique "keynésienne" c'est d'avoir une Banque Centrale indépendante de la BCE, donc avoir une monnaie en propre et faire contracter les dits emprunts sans limite par le Trésor(banque de l'état) auprès de sa propre Banque Centrale (banque centrale aux ordres aussi)...

    Ade salaires stipulées en devises ...
    Cette politique est évidement limitée dans le temps ,car stipulé comme une espèce de concession
    ehh avoir une banque centrale indépendante de la BCE
    1-quel intérêt ? Cela risque de faire doublon
    2-ensuite il faut qu'elle possède des fonds bref des réserves en capital bref pour financer l'Europe ça se chiffre en milliards d'euros
    3-c'est contraire il me semble au principe de fonctionnement économique de la CEE car les Etats, les acteurs économiques doivent emprunter auprès d'organismes financiers ( bref les banques)=> d'où le problème qui est arrivé d'emprunts "toxiques" mais ça c'est un autre sujet.

    Cependant oui le système pourrait changer , ce projet de fond de soutien européen suite à la crise de 2008 des subprimes et de la Grèce il en a été question mais maintenant on n'entend plus parler

    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    Tel est le cas des USA ou l'état s'endette sans limite auprès de la FED ou au Japon (mécanisme de la planche à billet)...
    Que ce soit la FED ou la BCE au fond c'est la même chose non ?
    car Mario Draghi a "crée" un paquet de liquidités ces derniers temps ( les fameux Quantitative Easing).

    Ensuite pour ce qui est de "la planche à billet" c'est totalement dépassé cette vision car étant donné que la monnaie qui circule dans la zone euro est majoritairement ( 80%) sous forme de jeux d'écritures éléctroniques ça n'a plus de sens parce que c'est totalement sous contrôle..
    en fait l'Euro devient une monnaie virtuelle de facto et tout est fait pour faire disparaître les liquidités matérielles bref billets et pièces de monnaie (avec le paiment sans contact, porte-monnaie électronique notamment)
    donc le risque d'avoir une récession avec une hyperinflation comme en 1929 est très peu probable
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  4. #4
    Membre expert
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 291
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 60

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 291
    Points : 3 855
    Points
    3 855
    Par défaut
    ehh avoir une banque centrale indépendante de la BCE
    1-quel intérêt ? Cela risque de faire doublon
    2-ensuite il faut qu'elle possède des fonds bref des réserves en capital bref pour financer l'Europe ça se chiffre en milliards d'euros
    3-c'est contraire il me semble au principe de fonctionnement économique de la CEE car les Etats, les acteurs économiques doivent emprunter auprès d'organismes financiers ( bref les banques)=> d'où le problème qui est arrivé d'emprunts "toxiques" mais ça c'est un autre sujet.
    1- l'intérêt est qu'elle finance exclusivement l'économie française pas celle de la Grèce Ionienne ou de la lointaine Lituanie, ce qu'elle fait présentement avec des Fonds Français ...
    2- les fonds Français ou quote-part française dans les actifs de la BCE sont plus que suffisants présentement pour financer l'économie française y compris son déficit budgétaire

    3- c'est la ou le bat blesse le plus et tout mon propos était axé sur ce point : non seulement l'économie des Etats est aux mains des marches financiers, les états n'ont aucun pouvoir d'action économique sur le marché quand il dérape et donc impossibilité d'une politique économique quelconque ,pire ils sont pieds et liés aux mains des marchés !!!

    Mat.M
    Que ce soit la FED ou la BCE au fond c'est la même chose non ?
    car Mario Draghi a "crée" un paquet de liquidités ces derniers temps ( les fameux Quantitative Easing).
    [QUOTE]
    Je l'ignore ,en quoi consiste-elles ,crédits à destination des états ou des investisseurs ?
    Si c'est à destination des entreprises via les banques donc via les maudits marchés ,on tourne en rond...!!!

    Mat.M
    Ensuite pour ce qui est de "la planche à billet" c'est totalement dépassé cette vision car étant donné que la monnaie qui circule dans la zone euro est majoritairement ( 80%) sous forme de jeux d'écritures électroniques ça n'a plus de sens parce que c'est totalement sous contrôle..
    La planche à billet est une expression hyperbolique qui veut dire un jeu d'écriture comptable octroyant des crédits au Trésor pour financer son déficit en contrepartie de recettes fiscales escomptées....
    Donc que le jeu d'écriture soit sur un registre papier ou électronique ne change rien au fait que cela crée une valeur libératoire monétaire immédiate pour l' Etat...

    Mat.M
    en fait l'Euro devient une monnaie virtuelle de facto et tout est fait pour faire disparaître les liquidités matérielles bref billets et pièces de monnaie (avec le paiment sans contact, porte-monnaie électronique notamment)
    La monnaie a toujours été virtuelle depuis que la parité Or a été abandonnée ..
    Qu'elle soit:
    -libellée en Monnaie Fiduciaire (billets et pièces métalliques qui ont tendance à se raréfier via paiement électronique, chèques et traites en papiers devenus désuets via virements électroniques),qui représente une valeur très faible de la Masse Monétaire Totale
    - Monnaie Comptable portée sur les comptes d'écritures comptables des banquiers étant celle qui nous intéresse le plus sur le plan économique .Que les comptes soit sur un registre papier ou électronique est une question de support, qui ne change rien au fond du problème économique.
    Sauf de favoriser par la rapidité des transfert les spéculations des spéculateurs financiers qui enrichir une entreprise dans la demi-journée et ruine une autre ...

  5. #5
    Membre actif

    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    128
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pérou

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 128
    Points : 244
    Points
    244
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    «…comparons ce qui est comparable:…»
    Mais c'est dire que le principe des vases communiquant ne s'applique qu'aux vases, pas aux citernes de grande capacité.

    Argument politique sans valeur, et même insultant pour celui qui l'entend… comme la plupart des "justifications" politiques de ces dernières 40 années.

  6. #6
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 010
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 010
    Points : 15 855
    Points
    15 855
    Par défaut
    Citation Envoyé par Paul_Le_Heros Voir le message
    Mais c'est dire que le principe des vases communiquant ne s'applique qu'aux vases, pas aux citernes de grande capacité.
    .
    citernes de grande capacité ? A combien s'élèvent les recettes fiscales ?
    Citation Envoyé par Paul_Le_Heros Voir le message
    Argument politique sans valeur, et même insultant pour celui qui l'entend… comme la plupart des "justifications" politiques de ces dernières 40 années
    .
    ce n'est pas lié à la politique ce qui vaut pour la BCE vaut pour la FED
    Je n'ai pas d'opinion politique j'essaie simplement de désassembler un méchanisme...
    c'est comme prendre une montre et un tournevis ,enlever le couvercle et séparer les composants de la montre.
    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    La planche à billet est une expression hyperbolique qui veut dire un jeu d'écriture comptable octroyant des crédits au Trésor pour financer son déficit en contrepartie de recettes fiscales escomptées....
    nous sommes bien d'accord et pour ce qui est de l'expression hyperbolique reste à déterminer l'extrémum , est-ce que le domaine de définition est l'infini ?
    C'est pour ça qu'on a inventé non seulement les échelles logarithmiques mais aussi le Google
    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    Donc que le jeu d'écriture soit sur un registre papier ou électronique ne change rien au fait que cela crée une valeur libératoire monétaire immédiate pour l' Etat...
    bien d'accord mais le problème avec la monnaie matérielle c'est qu'on n'en a pas le contrôle et en plus elle peut être exportée ( quoique la monnaie électronique aussi)
    Ce qui fait que l'organisme émetteur imprime des billets sans cesse jusqu'à ne plus savoir en faire
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  7. #7
    Membre expert
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 291
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 60

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 291
    Points : 3 855
    Points
    3 855
    Par défaut
    Mat.M
    nous sommes bien d'accord et pour ce qui est de l'expression hyperbolique reste à déterminer l'extrémum , est-ce que le domaine de définition est l'infini
    L'extremum de l'expression hyperbolique aka la Masse Monétaire en Circulation selon la majorité des économistes est un taux d'inflation de 2% considéré comme un point d'équilibre et qui permet de redémarrer la croissance...



    Quant aux QE c'est une nouvelle version du multiplicateur monétaire de Keynes...
    Jusqu'à maintenant les Banques Centrales agissait sur le taux directeur pour baisser ou augmenter les demandes de prêts des banques commerciales et ces prêts sont crées ex-nihilo par les Banques Centrales, rappelons-le...
    Avec les QE elles agissent non par un taux directeur ,mais par une disponibilité en volume de liquidités...
    De plus une partie du volume des liquidités disponibles est utilisée pour acquérir les bons du Trésor et Obligations auprès des banques commerciales, ce que j'ai nommé planche à billet...
    Ce qui rends ta remarque sur les Actifs de la BCE:
    2-ensuite il faut qu'elle possède des fonds bref des réserves en capital bref pour financer l'Europe ça se chiffre en milliards d'euros
    sans objet ,car la Monnaie qu'elle crée est créée ex-nihilo ,et elle ne fait que la porter à son Actif et en face au Passif elle enregistre les créances sur les banques commerciales et les Bons du Trésor...
    Donc la "planche à billet virtuelle" qui consiste à créer de la Monnaie ex-Nihilo pour acheter des Bons du Trésor et autres Obligations publiques continue d'exister bel et bien ,même si le nom a changé et s'est anglicisé!!!

Discussions similaires

  1. schema de fonction systeme et messagerie pour une administration
    Par gentildouce dans le forum Architecture
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/04/2014, 18h18
  2. Application pour gérer une administration.. Quel langage choisir ?
    Par amydinfo dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/09/2009, 13h00
  3. Editeur WYSIWYG pour une administration
    Par dutom007 dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/09/2009, 19h18
  4. [Administration]comment réaliser une administration pro
    Par gballou dans le forum PostgreSQL
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/01/2006, 16h33
  5. Réponses: 9
    Dernier message: 07/07/2005, 09h34

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo