1. #1
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    14 969
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 54
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 14 969
    Points : 28 796
    Points
    28 796
    Billets dans le blog
    4

    Par défaut Utiliiser les tablespace maintenant ou plus tard ?

    Bonjour,

    Je travaille sur un projet personnel avec une BDD Postgresql. Pour le moment, tout est sur mon ordinateur portable avec un seul disque dur mais, si je vais au bout de ce projet, que je le mets en ligne et qu'il rencontre le succès, la BDD pourrait grossir au point où la répartition des données sur plusieurs tablespaces pourrait être significativement utile. J'envisage ainsi un tablespace par schéma (actuellement j'ai deux schémas, un pour les données de l'application et un pour les données de référence telles que pays, villes, types...) pour les données et un tablespace pour les index, voire deux tablespaces pour les index liés à chaque schéma.

    1) Est-il relativement facile, dans Postgresql, de répartir après coup la base de données en plusieurs tablespaces ou bien dois-je prévoir cette architecture dès maintenant ?
    2) La répartition que j'envisage vous semble t-elle bonne ?
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  2. #2
    Rédacteur
    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    17 242
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 17 242
    Points : 39 941
    Points
    39 941
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    1) non du fait de l'inertie des données. Dans PG c'est bien plus difficile que dans SQL Server par exemple, ou l'on peut faire cela à chaud. Dans PG le ALTER TABLE ... SET TABLESAPCE ... bloque la table...
    2) non... Il y a 10 ans oui ! Aujourd'hui la séparation INDEX / TABLE n'est pas spécialement intéressante que sur certaines tables. En fait il faudrait plus isoler les tables les plus sollicitées en écritures sur des TABLESPACE différents conduisant à des disques physiques spécifiques.
    Il est bien évidemment plus facile de faire cela au départ de la base, parce que depuis la version 9.2, il est possible de déplacer des TABLESPACE via le file system, après coup.

    Autrement dit : créer les tablespace adéquat au départ, mais tous sur le même disque et au fur et à mesure de la montée en charge, les déplacer par la file system.

    Dans les deux cas, aucune possibilité de faire cela à chaud.

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *

  3. #3
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    14 969
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 54
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 14 969
    Points : 28 796
    Points
    28 796
    Billets dans le blog
    4

    Par défaut

    OK merci Fred !
    En fait il faudrait plus isoler les tables les plus sollicitées en écritures sur des TABLESPACE différents conduisant à des disques physiques spécifiques.
    Donc mon idée de séparer le schéma du référentiel, par nature peu modifié, du schéma général, par nature celui où s'enregistreront les données des utilisateurs, est une bonne idée ?
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  4. #4
    Rédacteur
    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    17 242
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 17 242
    Points : 39 941
    Points
    39 941
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    De prime abord oui....

    Pour info, je créé aussi des storage Read Only, mais cela n'est pas supporté par PG....
    En revanche le partitionnement existe, mais il est catastrophique dans PG ! Même le staff PG convient qu'il faut revoir la copie !
    https://wiki.postgresql.org/wiki/Table_partitioning

    En particulier, tu ne peut pas :
    • partitionner en hash
    • faire un UPDATE sur la clf de partitionnement si la ligne change de partition
    • avoir de FK sur les partitions
    • avoir de contrainte d'unicité ni de clef primaire
    • avoir de déclencheur de niveau ligne
    • gérer, administrer les partitions
    • ...


    Le plus effrayant c'est que le staff de PG regarde les autres solutions (oracle, MySQmerde, DB2..) mais pas la plus élégante, celle de SQL Server...

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    14 969
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 54
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 14 969
    Points : 28 796
    Points
    28 796
    Billets dans le blog
    4

    Par défaut

    Si j'ai un jour besoin de partitionner la BDD, c'est que je serai devenu riche !

    On va se contenter de créer un tablespace pour le schéma général et un pour le schéma du référentiel ; ça devrait suffire. Quitte à créer plus tard d'autres schémas sur d'autres tablespace si je développe des extensions à mon projet.

    Merci pour ton expérience.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  6. #6
    Membre expérimenté
    Avatar de kedare
    Homme Profil pro
    System Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    1 504
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Espagne

    Informations professionnelles :
    Activité : System Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 1 504
    Points : 1 630
    Points
    1 630

    Par défaut

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    En revanche le partitionnement existe, mais il est catastrophique dans PG ! Même le staff PG convient qu'il faut revoir la copie !
    C'est corrigé avec PostgreSQL 10

    https://www.postgresql.org/docs/10/s...titioning.html

  7. #7
    Rédacteur
    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    17 242
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 17 242
    Points : 39 941
    Points
    39 941
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par kedare Voir le message
    Apparemment oui, il va falloir que je teste cela...

    Mais ça reste ultra lourdingue car il faut créer
    • autant de tables + 1 que de partitions...
    • autant de contraintes CHECK que de partitions...

    et pour chaque index ou chaque contrainte que l'on voudrait poser sur la table il faut aller la créer pour chacune des tables partitionnées...
    En sus il est possible de faire des partitions qui se recouvrent par erreur ! Mais aussi d'oublier des données partitionnées...
    Extrait de la doc :
    "There is no automatic way to verify that all of the CHECK constraints are mutually exclusive."

    Ce qui est con et que je reproche à PG, c'est de vouloir singer Oracle y compris en y prenant ce qu'il y a de pire, alors qu'il serait sous doute plus intelligent de s'inspirer du meilleur de ce que l'on trouve chez l'ensemble des éditeurs de SGBDR !

    En sus il n'est toujours pas possible de faire un UPDATE sur la clé de partitionnement si la nouvelle valeur change la ligne de partition :
    "
    The schemes shown here assume that the partition key column(s) of a row never change, or at least do not change enough to require it to move to another partition. An UPDATE that attempts to do that will fail because of the CHECK constraints. If you need to handle such cases, you can put suitable update triggers on the partition tables, but it makes management of the structure much more complicated.
    "

    Par exemple sous SQL Server partitionner en 10 une table suivant un critère de date par exemple, se fait en 3 instructions, que voici :

    Étape 1 :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    -- création des intervalles de partitionnement qui définie la logique de découpage des intervalles
    CREATE PARTITION FUNCTION PF_DATE (date)
    AS RANGE LEFT
    FOR VALUES ('2008-01-01', '2009-01-01', '2010-01-01', '2011-01-01', '2012-01-01', '2013-01-01', '2014-01-01', '2015-01-01', '2016-01-01', '2017-01-01')
    GO
    --> aucune erreur possible de chevauchement des intervalles, ni oubli !
    Étape 2 :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    -- création du schéma de partitionnement qui indique ou stocker chaque intervalle
    CREATE PARTITION FUNCTION PS_DATE 
    FOR PARTITION PS_DATE
    ALL TO (MonStorage)
    GO
    --> ici toutes les partitions sont stockées dans le même "storage"
    Variante de l'étape 2

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    -- autre possibilité de schéma de partitionnement
    CREATE PARTITION FUNCTION PS_DATE 
    FOR PARTITION PS_DATE
    TO (StoreOld, Store2007, Store2008, Store2009, Store2010, Store2011, Store2012, Store2013, Store2014, Store2015, Store2016, Store2017)
    GO
    --> ici chaque partition est stockée sur un "storage" différent
    Étape 3 application du partitionnement à une table :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    CREATE CLUSTERED INDEX X_PART_DATE ON MaTable (MaDate)
       ON PS_DATE(MaDate);
    Pour info ce n'est pas la seule commande pour partitionner une table...

    Fin du fin, réutilisabilité....

    Si l'on veut partitionner les index de la table aussi, il suffit de les créer (ou de le reconstruire) avec le même paramètre :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    CREATE INDEX X_123 ON ON MaTable (MaDate, MaColonne1, MaColonne2, ...)
       ON PS_DATE(MaDate);
    Avec PG, il aurait fallu créer 10 index...

    Si l'on veut partitionner une autre table avec le même critère, il suffit de faire de même que dans l'étape 3 :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    CREATE CLUSTERED INDEX X_PART_DATE ON MonAutreTable (MonAutreDate)
       ON PS_DATE(MonAutreDate);
    Ceci est par exemple très utile lorsque l'on a des tables maître/détails et que l'on veut aligner le partitionnement ! Exemple facture/détail facture.

    Avec PG, il aurait fallu créer 11 tables et 10 contraintes CHECK...

    Et le changement d'une ligne d'une partition à l'autre est trivial. À l'UPDATE la ligne migre de partition, y compris les index alignés...

    Bref, à quand un partitionnement enfin automatique ???

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *

  8. #8
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    14 969
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 54
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 14 969
    Points : 28 796
    Points
    28 796
    Billets dans le blog
    4

    Par défaut

    J'ai vu que IDENTITY est aussi arrivé dans la 10. Apparemment, c'est pour eux un synonyme de leur SERIAL.

    Citation Envoyé par Postgresql 10

    Add identity columns for assigning a numeric value to columns on insert (Peter Eisentraut)

    These are similar to SERIAL columns, but are SQL standard compliant.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  9. #9
    Membre expérimenté
    Avatar de kedare
    Homme Profil pro
    System Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    1 504
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Espagne

    Informations professionnelles :
    Activité : System Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 1 504
    Points : 1 630
    Points
    1 630

    Par défaut

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Bref, à quand un partitionnement enfin automatique ???
    D'après ce que j'ai pu voir (Je ne sais plus où), le système de partitionement est pour le moment basique mais est prévu pour évoluer rapidement dans les prochaine versions et aussi prévu pour la modularité, a voir ce que ca va donner dans les prochaine versions.

  10. #10
    Rédacteur
    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    17 242
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 17 242
    Points : 39 941
    Points
    39 941
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par kedare Voir le message
    D'après ce que j'ai pu voir (Je ne sais plus où), le système de partitionement est pour le moment basique mais est prévu pour évoluer rapidement dans les prochaine versions et aussi prévu pour la modularité, a voir ce que ca va donner dans les prochaine versions.
    C'est ce qui était dit, il y a déjà fort longtemps...
    Dans cet article :
    https://blog.developpez.com/sqlpro/p...paraison_postg
    datant d'octobre 2011, soit près de 6 ans, je pointait déjà du doigt ce problème qui était d'ailleurs mentionné dans la feuille de route de PG :
    « They are hard to fix in 9.0, but should continue to be improved in the future releases.« .

    Or nous sommes en version 10 et l'évolution n'est toujours pas là !

    Je doute que ce soit faisable dans l'état actuel de PG, connaissant le moteur MVCC et la façon dont il est mal foutu comparativement à Oracle ou SQL Server....

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *

  11. #11
    Membre expérimenté
    Avatar de kedare
    Homme Profil pro
    System Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    1 504
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Espagne

    Informations professionnelles :
    Activité : System Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 1 504
    Points : 1 630
    Points
    1 630

    Par défaut

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Je doute que ce soit faisable dans l'état actuel de PG, connaissant le moteur MVCC et la façon dont il est mal foutu comparativement à Oracle ou SQL Server....
    Le budget ne peux pas toujours être justifié pour SQL Server ou Oracle

  12. #12
    Rédacteur
    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    17 242
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 17 242
    Points : 39 941
    Points
    39 941
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par kedare Voir le message
    Le budget ne peux pas toujours être justifié pour SQL Server ou Oracle
    Cela dépend effectivement des cas. Mais souvent les entreprises ne font pas d'études préalable et se retrouvent à payer beaucoup plus cher avec du libre qu'avec du SQL Server ou du Oracle. Car les manques nécessite parfois des outils tiers qui coutent souvent beaucoup plus cher que la licence d'origine, soit en licence pure, soit en complexité, soit en administration (bref en TCO).

    J'ai en mémoire un collectivité locale qui voulait absolument du PG parce que pas de licence à payer, mais il fallait une réplication à faible latence entre deux sites distants de plus de 100 km (base critique). Avec PG, il nous fallait mettre en œuvre à l'époque un système de capture et réplication d'IO, mais la volumétrie était telle qu'il fallait une FO dédié car la bande passante du VPN ne le supportait pas. Cout de l'opération.... plus de 1 millions d'euros !
    Il a fallut les convaincre que SQL Server savait faire cela nativement, sous forme de transaction (et non plus d'IO), en mode compressé et que cela passait sans aucun problème dans leurs tuyaux....
    Bilan des opérations la solution SQL Server a été retenue et aujourd'hui elle équipe tous les services de prévision des crues en France et a été vendue à l'étranger (notamment en europe)...
    À l'origine c'était du PG...

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *

  13. #13
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    14 969
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 54
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 14 969
    Points : 28 796
    Points
    28 796
    Billets dans le blog
    4

    Par défaut

    Le budget ne peux pas toujours être justifié pour SQL Server ou Oracle
    Quand on a une base de données dont la taille nécessite un partitionnement des tables, je pense qu'on a généralement assez de budget pour se payer une licence SQL Server !

    Comme j'ai écrit plus haut, en ce qui concerne mon projet à l'origine de cette discussion :
    Si j'ai un jour besoin de partitionner la BDD, c'est que je serai devenu riche !
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

+ Répondre à la discussion
Cette discussion est résolue.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 12/07/2016, 16h22
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 23/05/2011, 10h57
  3. Enregistrer une liste de commande pour les reexecute plus tard
    Par rosty38 dans le forum Général Python
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/10/2010, 16h57
  4. Réponses: 7
    Dernier message: 28/03/2004, 01h28

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo