IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

Des chercheurs développent une IA capable de déterminer si un sujet est gay ou hétéro


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #21
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 726
    Points : 16 820
    Points
    16 820
    Par défaut
    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    Mais si comme le suggère l'étude cela dépends du taux d'hormone (testostérone)
    Quoi ?!
    L'étude dit que l’homosexualité dépend du taux de testostérone ?
    Mais dans le sens => un homme avec peu de testostérone est gay ?

    À mon avis tu peux donner des stéroïdes à un gay ça deviendra un gay sous stéroïde mais pas un hétérosexuel ! ^^

    Si tu prends un hétérosexuel que tu le bourre de testostérone pendant trop longtemps, avec l'aromatisation de la testostérone en œstrogène, le type va commencer à avoir des sentiments, à pleurer, à vouloir des câlins, il va trouver les bébés mignon, etc... mais il sera toujours hétérosexuel. (faudrait demander au sportif pro)
    Keith Flint 1969 - 2019

  2. #22
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 969
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 969
    Points : 3 370
    Points
    3 370
    Par défaut
    J'ai une idée d'algorithme concernant les ministres, une sorte de checklist: pas besoin d'IA, il suffit de vérifier:

    - leur(s) compte(s) en banque
    - leurs avoirs
    - leurs casiers
    - lien avec la FM?
    - lien avec la pègre
    - précédents jobs
    - situation familiale

    Rien que ça, ça permettra de faire un sérieux tri.
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  3. #23
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 969
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 969
    Points : 3 370
    Points
    3 370
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Quoi ?!
    L'étude dit que l’homosexualité dépend du taux de testostérone ?
    Mais dans le sens => un homme avec peu de testostérone est gay ?

    À mon avis tu peux donner des stéroïdes à un gay ça deviendra un gay sous stéroïde mais pas un hétérosexuel ! ^^

    Si tu prends un hétérosexuel que tu le bourre de testostérone pendant trop longtemps, avec l'aromatisation de la testostérone en œstrogène, le type va commencer à avoir des sentiments, à pleurer, à vouloir des câlins, il va trouver les bébés mignon, etc... mais il sera toujours hétérosexuel. (faudrait demander au sportif pro)
    s'ils veulent être au top de la scène, ils sont forcement "heureux"
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  4. #24
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 329
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 329
    Points : 3 192
    Points
    3 192
    Par défaut
    l'IA est juste un terme inventé par des commerciaux. mais ça n'existe pas, je préfère le nom d'application expert.

  5. #25
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2014
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2014
    Messages : 2
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Quoi ?!
    L'étude dit que l’homosexualité dépend du taux de testostérone ?
    Mais dans le sens => un homme avec peu de testostérone est gay ?

    À mon avis tu peux donner des stéroïdes à un gay ça deviendra un gay sous stéroïde mais pas un hétérosexuel ! ^^

    Si tu prends un hétérosexuel que tu le bourre de testostérone pendant trop longtemps, avec l'aromatisation de la testostérone en œstrogène, le type va commencer à avoir des sentiments, à pleurer, à vouloir des câlins, il va trouver les bébés mignon, etc... mais il sera toujours hétérosexuel. (faudrait demander au sportif pro)
    Bonjour à tous,

    Juste pour te répondre sur l'homosexualité.

    L'orientation sexuel est défini à la naissance (même avant) en faite.

    En fonction du pique de testostérone pendant une période durant la grossesse, on naît soit homosexuel soit hétérosexuel.

    Une vidéo très bien expliquée est sur youtube, voila le lien pour ceux qui veulent se renseigner



    Si jamais l'url ne passe pas (proxy du boulot, je ne sais pas si le lien fonctionne ) le youtubeur est "Max Bird" et le nom de la vidéo "IDÉE REÇUE #24 : L'homosexualité est contre-nature ? "

    Bonne journée à vous

  6. #26
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 161
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 161
    Points : 7 934
    Points
    7 934
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kimari21 Voir le message
    L'orientation sexuel est défini à la naissance (même avant) en faite.

    En fonction du pique de testostérone pendant une période durant la grossesse, on naît soit homosexuel soit hétérosexuel.
    Je reste particulièrement sceptique sur le sujet mais supposons...
    Au delà de l'orientation déterminée (sic) dès la naissance, il y a le comportement sexuel qui lui, fait appel au libre arbitre de chaque individu (à son éducation, son caractère, les traumatismes subits ou non subits durant l'enfance et la petite enfance, etc...).

    Que se passe t'il lorsqu'une personne n'est pas en phase entre son orientation biologique et son comportement ?
    Est-elle malheureuse pour autant ?
    La société va t'elle décider de le "reprogrammer" ?
    Ou encore, sous couvert de la protection de l'enfance, va t'on décider de stériliser de manière préventive tous les nouveaux nés identifiés comme "homo" ?

    Bref, cette dérive vers l'eugénisme m'effraie pas mal car on nie totalement la psychologie de l'individu pour ne s'intéresser qu'à ses caractéristiques biologiques (supposées).

  7. #27
    Membre expert Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 199
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 199
    Points : 3 836
    Points
    3 836
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Bref, cette dérive vers l'eugénisme m'effraie pas mal car on nie totalement la psychologie de l'individu pour ne s'intéresser qu'à ses caractéristiques biologiques (supposées).
    l'eugénisme est déjà bien ancrée dans nos civilisations occidentales, mais n'assume pas son nom.

    96% des parents porteurs d'un enfant trisomique choisissent l'IVG

    Concrétement, on réduit le nombre de malades avant la naissance, réduisant ainsi leur possibilité de se reproduire...

    (Au cas où pour être clair : ce petit rappel n'implique absolument pas que je cautionnerait un eugénisme sur l'orientation sexuelle. ou quelque discrimination que ce soit liée à ce sujet.)

  8. #28
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 075
    Points
    3 075
    Par défaut
    Citation Envoyé par Old Geek Voir le message
    Que ces chercheurs sont des autistes, que publier ça à l'heure actuel est criminels. Dommage que ces chercheurs ne soient pas capable de comprendre que la majorité des humains de cette planète sont plus proche du macaque que de l'homme avec tout ce que ça implique. Ne pas oublier que 85% de cette planète est encore convaincu de l'existence d'un dieu (voir plusieurs).
    N'oublions pas que dans ces pays nanti d'un dieu d'amour les homosexuels sont des abominations (Tchétchènie, Russie, Iran, tous les pays musulmans, tous les pays d'Afrique noire, etc.) et que mettre un tel outil dans les pattes de certaines polices (chez nous il y avait "la mondaine") est pour le moins discutable même si ce n'est pas dans l'intention de leurs auteurs.

    Rien qu'en France rappelez-vous les manifestations hystériques contre le mariage homo comme si ça allait retirer quoi que ce soit au mariage hétéro.

    Paradoxalement ce sont dans les pays pourtant très catholiques d'Amérique du Sud : Brésil, Argentine (et son pape plus soucieux des musulmans que des chrétiens qui sont massacrés dans ces pays du Moyen-orient), Uruguay, Colombie et, bientôt, Chili que le mariage gay est passé sans même que le clergé avale une hostie de travers.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  9. #29
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 075
    Points
    3 075
    Par défaut
    Bon je vois que nous avons affaire à des forts en maths, ce qui est normal dans un forum IT alors que moi, à ce niveau je suis plutôt un cancre las.

    Aussi je voudrais pouvoir aborder la question par le biais des sciences humaines, depuis la philosophie : les mots que l'on emploie réfèrent-ils bien au réel, ce qui a permis à Jacques Lacan d'affirmer que le réel est l'impossible à supporter, tout simplement parce qu'il est trop plein de signifiants et que, en exclure, introduit le concept de castration (symbolique, je vous rassure). Ce que disait simplement Alfred Korzybski en rappelant que "la carte n'est pas le territoire" ou, plus trivialement, Léo Ferré affirmant : "les mots que vous employez n'étant plus les mots, mais une sorte de conduits avec lesquels les analphabètes se font bonne conscience". C'est ce qu'on appelle la doxa. Il n'y a qu'à voir ce qu'on appelle par "pédophilie" pour s'en convaincre, mais là n'est pas le sujet du jour.

    Un petit point cependant que souligne Max Bird c'est la trouille des parents sur le seul mot d'homosexualité qu'il faudrait à tout prix dissimuler à leurs progénitures de peur qu'elles l'attrapent encore plus facilement qu'une maladie contagieuse. Un présupposé d'une attraction, d'un désir qui serait consubstantiellement lié à l'homosexualité comme l'avait analysé mon vieux maître (je rigole mais il avait un an de moins que moi) Guy Hocquenghem dans son premier livre "le désir homosexuel" où il aborde ce point. Le psychanalyste américain Greenson affirme que les désirs homosexuels refoulés sont la principale constante qu'il observe sur ses patients hommes.

    Autre point qui tempère l'analyse morphologique c'est le caractère que j'appellerais yin/yang de la sexualité. Les purs hétéros tout comme les purs homos sont bien rares et ce n'est pas pour rien que Dame Nature a quelque peu androgyné nos corps et il ne faut pas s'étonner que cela transparaisse aussi dans la psychologie.

    Mais, ces constatations faites, il faut revenir au social. Rare et même très rares sont les sociétés où un homme ne peut être accepté autrement que hétéro et, même, il faudra qu'il en rajoute dans les "sexual roles". Parmi ces exceptions on peut citer certaines tribus d'Amazonie chez qui même, pour rigoler un peu sur l'interdit à la mode : la "pédophillie", les relations de n'importe quel type sont libres à partir de l'âge où on en a envie, donc à partir de 12 ans.

    Donc je doute qu'une étude morphologique pourra apporter un point qualitatif sur quelque chose qui, outre la dimension quantitative, est toute en nuance selon les registres de l'inconscient et du conscient.

    Autre point qui cloche, car j'en ai rencontré pas mal et ça a failli être mon sujet de thèse si j'avais continué en sciences humaines, ceux qui "ont viré leur cuti". Autant l'homo "classique" est conscient de sa préférence sexuelle dès la maternelle, autant il y en a qui ont joué le rôle hétéro en toute honnêteté (donc ce ne sont pas des "honteuses") jusqu'au moment où ils ont conclu que ce n'était pas leur nature profonde. Rien de réactionnel au demeurant pour la plupart, ils pouvaient avoir d'excellents rapports avec leur compagne mais...

    L'inverse, par contre, ne semble pas exister. Ce qui est explicable car le conditionnement social va dans le sens hétéro, mais jamais homo. On exclue de cette spaltung les bisexuels qui sont, naturellement, comme on dit, "à voile et à vapeur" mais que le conditionnement social empêche d'assumer leur part homo.

    Bref tout ça introduit une complexité, la "dialectique du vivant", et je doute que cette observation morphologique soit bien significative. Déjà que c'est bien difficile à un psychothérapeute de terrain de le démêler d'un patient bloqué.

    Petite anecdote pour finir sur le thème "L'homosexualité c'est pas naturel". Dans je ne sais plus quelle réserve animalière leurs propriétaires étaient très fiers d'avoir une espèce rare de vautour. Lesquels se reproduisaient sans trop de souci. Toutefois, un jour, ils voient un oeuf abandonné sur le terrain. Les soigneurs tentent de le placer à des couples "normaux" mais ceux-ci n'en veulent pas. En désespoir de cause ils mettent cet oeuf dans le nid d'un couple de vautour gays. Ceux-ci un peu perturbés se décident à le couver et se relayent pour cela. Une fois éclos le poussin a eu son infâme viande mâchouillée, si je peux dire, par les deux parents adoptifs et s'est très bien développé.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  10. #30
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 075
    Points
    3 075
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Je reste particulièrement sceptique sur le sujet mais supposons...
    Au delà de l'orientation déterminée (sic) dès la naissance, il y a le comportement sexuel qui lui, fait appel au libre arbitre de chaque individu (à son éducation, son caractère, les traumatismes subits ou non subits durant l'enfance et la petite enfance, etc...).

    Que se passe t'il lorsqu'une personne n'est pas en phase entre son orientation biologique et son comportement ?
    Est-elle malheureuse pour autant ?
    La société va t'elle décider de le "reprogrammer" ?
    Ou encore, sous couvert de la protection de l'enfance, va t'on décider de stériliser de manière préventive tous les nouveaux nés identifiés comme "homo" ?

    Bref, cette dérive vers l'eugénisme m'effraie pas mal car on nie totalement la psychologie de l'individu pour ne s'intéresser qu'à ses caractéristiques biologiques (supposées).
    Ce que j'aime bien dans cette explication du déterminisme embryonnaire c'est qu'il explique que, indépendamment de toute sélection génétique, il y a le même nombre d'homos partout, même en Iran et en Tchétchènie. Mon vieux maître (cette fois oui, car il était nettement plus âgé que moi), Jean Rostand affirmait que "je est chimie". Parce que, de par ma culture darwinienne, je me demandais comment les homos pouvaient encore exister puisqu'ils sont persécutés pratiquement partout et, qu'en plus, et par choix, ils ne se reproduisent qu'exceptionnellement.

    Ceci dit la biologie pose le terrain, après cela relève du niveau psycho-sociologique. Tout comme un hétéro, un homo a de grandes variété de désirs quant à son partenaire.

    Un point qu'aborde Max Bird en tant que biologiste (avec ce nom en forme de pseudo je devine qu'il est ornithologue) c'est l'utilité sociale des homos. Point qu'il ne développe pas. Sujet tabou dans la bienpensance car si on leur accorde, du bout des lèvres, "le droit à la différence", ça s'arrête là. Or l'Histoire a montré que, même en dehors de leurs activités principales, ils étaient des pédagogues, des formateurs. Tous les "grands" homos avaient des jeunes amis/disciples avec lesquels ils se donnait du mal pour leur apprendre des choses (Jean Cocteau avec son jeune ami Raymond Radiguet avec lequel il bataillait pour qu'il ne se dissipe pas et écrive puisque c'était là son talent). On comprend alors, si on est un tantinet paranoïaque (ça aide à se poser des questions), la fonction sociale de cette chasse aux "pédophiles" mal nommés puisqu'on l'a étendue jusqu'à l'âge du mineur légal alors que la racine grecque pédo signifie un enfant, un prépubère. Privé de la rencontre naturelle avec un "grand qui sait" et qui pourrait l'aider à développer son potentiel, il reste cantonné à végéter entre son étroite famille et les fonctionnaires de l'éducnat. Avec les résultats culturels désastreux que l'on sait. Fin d'une civilisation, vous ai-je dit.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  11. #31
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 726
    Points : 16 820
    Points
    16 820
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
    Or l'Histoire a montré que, même en dehors de leurs activités principales, ils étaient des pédagogues, des formateurs. Tous les "grands" homos avaient des jeunes amis/disciples avec lesquels ils se donnait du mal pour leur apprendre des choses (Jean Cocteau avec son jeune ami Raymond Radiguet avec lequel il bataillait pour qu'il ne se dissipe pas et écrive puisque c'était là son talent).
    On va peut être se calmer un petit peu, être homosexuel et plus âgé ne fais pas automatiquement de toi un grand pédagogue.

    Même si il y a plusieurs exemples de couples homosexuels qui ont produit des grandes choses, comme Verlaine et Rimbaud (qui avaient une hygiène pas terrible pendant un moment il me semble).
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #32
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 165
    Points
    1 165
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
    Ce que j'aime bien dans cette explication du déterminisme embryonnaire c'est qu'il explique que, indépendamment de toute sélection génétique, il y a le même nombre d'homos partout, même en Iran et en Tchétchènie. Mon vieux maître (cette fois oui, car il était nettement plus âgé que moi), Jean Rostand affirmait que "je est chimie". Parce que, de par ma culture darwinienne, je me demandais comment les homos pouvaient encore exister puisqu'ils sont persécutés pratiquement partout et, qu'en plus, et par choix, ils ne se reproduisent qu'exceptionnellement.
    la vidéo explique que c'est parce que ce n'est pas génétique, mais une "malformation/anomalie" du noyau qui peut arriver à n'importe quel individus. Le jour ou l'on autorisera à augmenter la testostérone des embryons en cas de manque lors de cette phase, il n'y aura logiquement plus d'homo-sexuel ?

    J'imagine que à l'heure sa doit être possible techniquement, puisque des médecins peuvent modifier l'adn d'un embryons des parents atteint de la maladie de Charcot.
    http://www.lemonde.fr/sciences/artic...8_1650684.html

  13. #33
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    82
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 23
    Localisation : France, Haute Loire (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 82
    Points : 57
    Points
    57
    Par défaut
    Je suis désoler mais c'est du grand n'importe quoi c'est chercheur son payer des mille et des cent pour faire n'importe quoi utiliser l'intelligence artificiel pour voir si une personne est homosexuel ou hétérosexuel n'est une avancer mais une régression. On peut pas savoir par le physique l'orientation sexuel d'une personne. Nul n'a le droit de juger sur l'apparence de quelqu'un. Je suis convaincus que cette Intelligence Artificiel débile ne devrai pas exister elle ne servira à rien à par au futur riche patron qui son homophobe. Cette technologie ne sert à rien au lieux que c'est chercheur s'intéresse à cela vaudrais mieux qu'il intéresse au test turing à ce moment on pourras parler d'avancer, d'intelligence artificiel.

    Avant de parler d'intelligence artificiel merci d'aller voir la définition car déterminer quelque chose d'après une base de donnée n'est pas une intelligence artificiel

    Je suis bien déçu de ce que les chercheur font avec leur technologie je pense ne pas être le seul déçu
    L’Échec est la preuve que l'on à essayer
    Les question bête n'existe pas la seul chose bête c'est la personne qui n'auras pas poser la question

  14. #34
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 674
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 674
    Points : 13 851
    Points
    13 851
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
    [...] plus trivialement, Léo Ferré affirmant : "les mots que vous employez n'étant plus les mots, mais une sorte de conduits avec lesquels les analphabètes se font bonne conscience".
    « Biologiquement, je m´arrange avec l´idée que je me fais de la biologie : je pisse j'éjacule je pleure
    Il est de toute première instance que nous fabriquions nos idées comme s'il s'agissait d'objets manufacturés. »

    in La Solitude, album mythique avec Zoo, sorti en '71.

    Désolé, j'ai pas pu résister

    (et ça ne nous rajeunit pas -- mais ça fait plaisir !)
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  15. #35
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Mentaliste
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    872
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Mentaliste
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 872
    Points : 1 811
    Points
    1 811
    Par défaut
    Citation Envoyé par Old Geek Voir le message
    QNe pas oublier que 85% de cette planète est encore convaincu de l'existence d'un dieu (voir plusieurs).
    Ce n'est pas être convaincu de l'existence d'un Dieu qui importe, c'est de croire en quelque chose tout court dont notre cerveau a besoin. Si tu n'as pas compris ça, et au travers du mépris que tu affiche dans ton post tu mérite encore bien plus de downs, même si tu en as déjà énormément.
    .I..

  16. #36
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 075
    Points
    3 075
    Par défaut
    Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
    Ce n'est pas être convaincu de l'existence d'un Dieu qui importe, c'est de croire en quelque chose tout court dont notre cerveau a besoin.
    Oui, ça s'appelle le déisme et c'est la prédisposition psychopathologique pour accéder aux religions qui, elles, sont du domaine sociologique. Donc il y a ceux qui ont besoin d'un dieu et ceux qui n'en ont pas besoin. C'est comme les névroses ça ne met pas en cause l'intelligence de la personne. Moi je suis comme Laplace : "je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse".
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  17. #37
    Membre du Club
    Femme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2017
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2017
    Messages : 13
    Points : 41
    Points
    41
    Par défaut USA et régulation
    Les chercheurs mettent d’ailleurs de l’emphase sur le fait que la technologie est déjà utilisée par certains gouvernements à ces fins. Leur recherche a donc pour but de prévenir le public des dangers auquel il s’expose et dans la mesure du possible en appeler à une forme de régulation.
    En Europe, il y a des lois qui pénalisent l'exploitation ce genre d'analyse (droit à l'image, protection des données personnelles, discrimination pénalisée sur d'assez larges critères).
    Même s'il est difficile de faire valoir ses droits, la législation freine le développement et l'usage de ce genre d'application.
    Aux USA, tout est permis avec les données.

  18. #38
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Juriste IP/IT
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Juriste IP/IT

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 4
    Points : 14
    Points
    14
    Par défaut
    Dans l'hypothèse où ce type d'algorithme deviendrait à l'avenir un outil privilégié par les recruteurs dans le cadre des procédures d'embauche, l'un des principaux problèmes juridiques que les spécialistes seraient amenés à envisager consisterait en l'éventuel développement de différentes formes de discrimination inhérentes à l'utilisation de cette technologie.

    En effet, l'observation des usages qui ont été faits d'algorithmes initialement conçus dans le but de faciliter la phase de recrutement a permis a des scientifiques de parvenir à la conclusion que ces systèmes sensés être émancipés des biais moraux de l'être humain sont parfois susceptibles de reproduire certaines de ses dérives, notamment en matière de discrimination.

    http://science.sciencemag.org/content/356/6334/183.full

    De ce fait, le risque de création et d'accroissement de difficultés de nature discriminatoire que peut faire craindre la technologie présentée ici semble d'autant plus élevé que son rôle d'origine est d'emblée constitué de la mission de s'appliquer à déceler les diverses orientations sexuelles des individus concernés. Par conséquent, il apparaît de plus en plus nécessaire de s'interroger sérieusement sur la mise en place d'un régime juridique dédié à l'encadrement de l'emploi d'algorithmes tendant à opérer des distinctions entre des candidats potentiels à un poste particulier, surtout dans la mesure où un nombre en constante augmentation des nouvelles idées consacrées à l'amélioration de l'efficacité des processus de recrutement ont vocation à se matérialiser sous la forme de systèmes d'intelligence artificielle.

    https://pierre-antoine-rizk.com/2017...ination/#_edn5

  19. #39
    Expert éminent Avatar de BufferBob
    Profil pro
    responsable R&D vidage de truites
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    3 008
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : responsable R&D vidage de truites

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 3 008
    Points : 8 340
    Points
    8 340
    Par défaut
    d'autant qu'il s'agit de faire de la classification sur une base statistique, en clair ça revient ni plus ni moins à faire des généralités sur les gays et les hétéros

    il y a des généralités que l'on peut faire, dans un cadre spécifique, et qui vont permettre d'aller plus loin dans une démarche (comme admettre que la constante de gravitation terrestre vaut 1 par exemple, ou que la vitesse de la lumière est de 3x10^8 m/s etc.)

    et il y en a que l'on ne peut pas faire, car elles touchent directement à des questions éthiques et/ou n'apportent rien de réellement pertinent ou de plus qu'une vision biaisée des choses sur lesquelles il faut s'abstenir de baser de nouvelles théories

    en l'occurrence ce modèle visant à déterminer l'orientation sexuelle ne peut être considéré que comme un indicateur avec une pertinence très relative

  20. #40
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 211
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 211
    Points : 7 550
    Points
    7 550
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Ce que je note surtout, c'est qu'on utilise là de l'apprentissage machine. Or, je le rappelle, le but de l'apprentissage machine est de reproduire, de la manière la plus proche que possible, ce qui se fait déjà. Si on veut gagner en objectivité, ce n'est pas de l'apprentissage machine qu'il faut utiliser, mais du système expert. Toute la difficulté de ce dernier étant d'établir les règles et les mesures sur lesquelles les baser.

    L'apprentissage machine, ça fait gagner du temps, pas nécessairement de la qualité. On ne gagne en qualité que si celle-ci dépend du temps passé sur la tâche. C'est pour ça que ça marche bien sur les jeux, style AlphaGo : il y a des critères évidents de qualité (e.g. nombre de captures, surface de territoire), la difficulté étant dans la recherche des moyens pour les maximiser, qui est avant tout une question de technique d'exploration et de temps.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 20/02/2017, 17h55
  2. Des chercheurs découvrent une faille de sécurité critique dans SSL
    Par Hinault Romaric dans le forum Sécurité
    Réponses: 26
    Dernier message: 04/10/2011, 11h04
  3. Réponses: 53
    Dernier message: 28/08/2011, 18h15
  4. Réponses: 20
    Dernier message: 25/01/2011, 12h12
  5. Réponses: 13
    Dernier message: 03/05/2007, 21h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo