USA : Amazon poursuivi pour avoir vendu des lunettes de protection défectueuses
pouvant causer une cécité permanente

Aux États-Unis, un couple de la Caroline du Sud a décidé d’attaquer l’entreprise de vente en ligne Amazon. Ils accusent Amazon de leur avoir vendu des lunettes de protection « défectueuses » pouvant entraîner un inconfort temporaire ou une cécité permanente. Ces paires de lunettes devaient être utilisées pour contempler l’éclipse du 21 août dernier. D’après leur dire, les lunettes qu’ils ont reçues seraient à l’origine des lésions oculaires, des maux de tête et des troubles de la vision dont ils ont été victimes plus tard.

Dans les documents judiciaires déposés devant la Cour fédérale cette semaine, Thomas Corey Payne et sa fiancée, Kayla Harris, ont déclaré qu’ils ont commencé à ressentir les symptômes évoqués après avoir vu l’éclipse solaire totale du 21 août en utilisant des lunettes achetées sur Amazon. Le couple souffrirait actuellement de « flou, d’un point central aveugle, d’une sensibilité accrue, de changements dans la perception de la couleur et d’une vision déformée ».

Payne et Harris accusent le détaillant de négligence et de pratiques commerciales déloyales. D’après eux, Amazon « a négligemment fait la promotion, commercialisé et distribué des lunettes Éclipse défectueuses » à la veille de l’éclipse.

Nom : 0.jpg
Affichages : 1317
Taille : 80,9 Ko

À partir du 10 août, Amazon avait procédé à un rappel de certaines lunettes de protection, sans toutefois préciser la marque des produits concernés ni fournir de détails sur le nombre d’unités rappelées. L’entreprise avait aussi pris le soin d’envoyer un mail à ses clients concernés pour les mettre en garde contre les risques auxquels ils s’exposaient en utilisant ces lunettes. « Observer le soleil ou une éclipse en se servant de certains filtres ou lunettes pourrait entraîner une perte de vision temporaire ou une cécité permanente. Amazon n’a pas reçu confirmation du fournisseur de votre commande que [vos lunettes] proviennent d’un fabricant recommandé. Nous vous recommandons de NE PAS utiliser le produit pour regarder le soleil ou l’éclipse », pouvait-on lire à l’intérieur du mail d’avertissement envoyé par Amazon.

Malheureusement, Payne et Harris ont déclaré n’avoir reçu aucun avis de la part d’Amazon et encore moins le mail d’avertissement envoyé deux jours avant l’éclipse par la société. Les plaignants ont indiqué dans leur plainte que « le mail de rappel d’Amazon en date du 19 août était malheureusement une mesure insuffisante et beaucoup trop tardive. Cette notification par mail ne suffisait pas à prévenir les clients de la nature défectueuse des lunettes. »

En dehors des dommages et intérêts, les demandeurs réclament des moyens financiers pour assurer le « suivi médical » nécessaire à la correction des problèmes oculaires provoqués par cette exposition à l’éclipse. Amazon n’a toujours pas commenté l’affaire.


Source : The Washington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

USA : Amazon va rembourser 70 millions $ à des parents pour des achats in-app effectués par leurs enfants sans leur consentement
USA : Amazon refuse de fournir à la police des données audio de son dispositif connecté Echo dans une enquête pour meurtre