Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Purism s’apprête à expédier aux acheteurs le 3e lot de Librem 5 avec l'audio pour les appels déjà fonctionnel
    Librem5 : un smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée
    Dont la survie dépend de la réussite d’une levée de fonds

    2017 pourrait bien être l’année où les partisans du libre et de l’open source verront le bout du tunnel avec le smartphone dont ils rêvent. Les projets se multiplient dans ce sens avec Linux au centre de tous les développements. Le cas postmarketOS, une version d’Alpine Linux destinée à remplacer Android et iOS sur des smartphones existants en est une illustration. Si de ce côté on en est encore au stade des balbutiements, la société Purism a pour sa part quelque chose de concret à offrir.

    1,5 million de dollars, c’est le montant que recherche actuellement cette société pour passer à l’étape de production à grande échelle du Librem5, son smartphone tout Linux orienté sécurité et vie privée. Purism ? Voilà qui sonne bizarre quand on est habitué à des noms comme Apple, Samsung ou autres Huawei. Ce qu’il faudrait noter c’est qu’il s’agit d’une société qui construit des ordinateurs vendus avec PureOS, une distribution Linux dérivée de Debian personnalisée avec un maximum de paquets orientés sécurité et vie privée.


    Le constructeur a fixé le prix à l’unité du smartphone de ce smartphone à 599 $. Il embarque PureOS (avec une ouverture à toutes les autres distributions) appelé à tourner sur un hard pour le moment constitué : d’un processeur ARM I.MX6, une carte graphique Vivante avec un pilote libre, 3 Go de mémoire vive, deux caméras, un port jack et le dénominateur commun de capteurs dont disposent les smartphones actuels. Côté téléphonie il faudrait noter qu'une société dénommée Matrix a annoncé un partenariat avec Purism. Le smartphone bénéficiera de son protocole d’appels décentralisés et chiffrés.

    Le compte à rebours est désormais lancé. Plus que 59 jours pour que le Librem5 réussisse où l’Ubuntu Edge a échoué à savoir : réunir les fonds nécessaires pour passer à la production à grande échelle. Encore 96 % des fonds requis à lever et peut-être que les partisans du libre auront un smartphone conforme à leurs exigences. Affaire à suivre …

    Sources : Purism, Annonce Matrix

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi :


    Ubuntu Edge ne verra pas le jour, la campagne de Crowdfunding de Canonical se solde par un échec
    Canonical se lance dans une campagne de Crowdfunding pour financer Ubuntu Edge, la société espère réunir 32 millions de dollars pour le smartphone
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    C'est bien beau de faire un OS linux pour les smartphones, mais pour les applis ils ont pensé à faire quelque chose ?

  3. #3
    Membre éprouvé
    C'est bien MAIS....
    Bonjour,
    Microsoft s'est cassé les dents, Mozilla, Tizen, BlackBerry dans une certaine mesure aussi. Les 2 systèmes bien implantés sont Android et iOS, et cela va être difficile de supprimer cela sans l'aide de gros constructeurs+des applications qui devront être portées sur ce nouveau système, ou qu'il puisse faire comme WINE une couche permettant de faire tourner nativement des Applications Android (iOS ou autre) sur le téléphone avec une couche graphique qui soit "familière".
    Si le téléphone est super-performant à un prix défiant tout concurrence, pourquoi pas, mais je n'y crois pas trop.

    Sinon cela restera un marché de Niche.
    Bonne fin de journée

  4. #4
    Membre chevronné
    Carte sd ? Batterie amovible ? Je suis toujours à la recherche d'un successeur du nokia N900 qui fait tourner un vrai Linux.

  5. #5
    Membre expérimenté
    Sinon cela restera un marché de Niche
    ils visent un marché de niche : celui des partisans du libre (appelé l'Open-Source/Open-Hardware) et par extension quelques anti-système écologiste ou anti-espionage. Ils ont déjà leur clientèle de base, ils vendent déjà des ordinateurs portable sur le même principe : Le Purism Librem 13 et le Librem 15 https://puri.sm/products/librem-13/
    Ils ont là un téléphone qui pourrait convaincre bien des gouvernement par les garanties de "non spyware" qu'il apporte. Mais soyons claire plus un appareil est libre plus il est cher et/ou peu performant. Leur avantages c'est d'apporter un bon compromis. Au prix du haut de gamme on a du moyen de gamme correct. Personnellement je rêve d'acheter ce genre de produit.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  6. #6
    Membre actif
    Citation Envoyé par Greg-dev Voir le message
    C'est bien beau de faire un OS linux pour les smartphones, mais pour les applis ils ont pensé à faire quelque chose ?
    Sur le site officiel, ils annoncent des applications HTML5. Personnellement, vu l'usage que j'ai de mon téléphone dit "smart", cela m'irait très bien.

    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    Personnellement je rêve d'acheter ce genre de produit.
    Je partage cet avis, le projet est prometteur.

  7. #7
    Membre averti
    Pour les applis rien ne les empècherais d'y mettre la couche de compatiblité Android issu de Jolla … Projet intéressant mais le montant demandé ne me donne pas confiance malheureusement

  8. #8
    Membre habitué
    Pour les applis, ils ne peuvent pas porter les appli android s'ils veulent garantir la sécurité et la vie privée, car les appli android posent un réel problème à cela (cf. mla news concernant les tracker francais pour la publicité géolocalisée par exemple)...

    Ils doivent garder la main sur les appli ajoutées sinon, la sécu, c'est du vent...

  9. #9
    Membre éprouvé
    Intéressé, mais des questions :
    Est-ce que ARM est open hardware?
    Est-ce que les CPU iMX produits par NXP sont open hardware et quels crédit leur accorder question sécurité/vie privée?

  10. #10
    Membre chevronné
    Si et seulement si il font de l'accessibilité avec Orca lecteur d'écran et loupe de Gnome).
    Et que le surcoût ne soit pas trop elevé par rapport à mon i§phone qui est accessible nativement
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  11. #11
    Membre émérite
    Citation Envoyé par grigric Voir le message
    Pour les applis, ils ne peuvent pas porter les appli android s'ils veulent garantir la sécurité et la vie privée, car les appli android posent un réel problème à cela (cf. mla news concernant les tracker francais pour la publicité géolocalisée par exemple)...

    Ils doivent garder la main sur les appli ajoutées sinon, la sécu, c'est du vent...
    On peut imaginer une solution sandboxé, avec un sandbox par applis et un système de personnalisation des accès pour les sandbox.
    Ton applis lampe de poche demande répertoire + localisation? Le sandbox lui founit un repertoire faux (genre deux contact "John Smith" et "Alfred Dupond") et une position genre en latlon(0,0).
    Ton appli whattsapp demande ton accès répertoire (toujours légitime) et à la localisation (rarement légitime), le sandbox fournit le vrai répertoire mais une position bidon.

  12. #12
    Rédacteur/Modérateur

    Je me sers surtout de mon téléphone pour faire du géocaching (www.geocaching.com), j'ai donc besoin :
    1) d'un bon GPS
    2) d'un logiciel qui me situe sur une carte et qui sache lire les fichiers gpx (pour trouver mes petites boites).

    Je n'ai pas trouvé* d'informations sur le GPS et pour le point 2, si les applications androïd peuvent être utilisées, c'est bon.

    * : je suis anglophobe.
    Modérateur Mageia/Mandriva Linux
    Amicalement VOOotre
    Troumad Alias Bernard SIAUD à découvrir sur http://troumad.org
    Mes tutoriels : xrandr, algorigramme et C, xml et gtk...

  13. #13
    Membre averti
    Citation Envoyé par archqt
    Si le téléphone est super-performant à un prix défiant tout concurrence, pourquoi pas, mais je n'y crois pas trop.
    Déjà si on arrive à avoir sur le marché un smartphone open source (plus ou moins) on pourra être heureux et espérer que ça progresse et que le prix baisse. Moi je pense qu'il y a de l'espoir quand on voit la somme des promesses de dons pour Canonical.

    Citation Envoyé par MaximeCh Voir le message
    Intéressé, mais des questions :
    Est-ce que ARM est open hardware?
    Est-ce que les CPU iMX produits par NXP sont open hardware et quels crédit leur accorder question sécurité/vie privée?
    "ARM propose des architectures, qui sont vendues sous licence de propriété intellectuelle aux concepteurs." C'est pour ça entre autre que les cartes Raspberry Pi ne sont pas open hardware comme peuvent l'être les cartes Arduino. De tout façon Linux lui-même n'est pas totalement open à cause des blobs.

    Un téléphone Open Hardware/Software : https://learn.adafruit.com/arduin-o-...phone/overview
    Il coûte environ 120€ à fabriquer et ne permet que de téléphoner (c'est un téléphone, en même temps)
    Sinon : https://learn.adafruit.com/piphone-a...phone/overview
    Même prix qu'au dessus et plus performant mais pas totalement open c'est comme un Librem5 avec 1 Go au lieu de 3, moins compact et moins sexy mais aussi beaucoup moins chère. Et surtout c'est du home made

    Je vais suivre l'évolution de ce Librem5, ça pourrait marcher si leur campagne de Crowdfunding est faite plus intelligemment que celle de Canonical. Surtout qu'ils demandent bien moins.

    Oubliez le GooglePlay, le contenu est conséquent mais il y a surtout des daubes ou des spywares. On peut vivre sans Google.

  14. #14
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par deathman8683 Voir le message

    Un téléphone Open Hardware/Software : https://learn.adafruit.com/arduin-o-...phone/overview
    Il coûte environ 120€ à fabriquer et ne permet que de téléphoner (c'est un téléphone, en même temps)
    Sinon : https://learn.adafruit.com/piphone-a...phone/overview
    Même prix qu'au dessus et plus performant mais pas totalement open c'est comme un Librem5 avec 1 Go au lieu de 3, moins compact et moins sexy mais aussi beaucoup moins chère. Et surtout c'est du home made
    Un téléphone Arduino c'est sympa, ça mange pas de pain, on peut faire confiance à la puce Atmel pour la sécurité
    Un téléphone raspberry comme ton second lien l'indique, c'est une puce Qualcom, avec un module ARM Trustzone qui a des problèmes de sécurité :
    https://www.slashgear.com/android-so...tion-31442245/

    NXP est en discussion pour être racheté par Qualcom, même si c'est pas fait : https://www.fool.com/investing/2017/...g-trouble.aspx
    Les puces iMX d'NXP présentes dans le futur Librem ont aussi du trustzone.
    J'imagine que ma question revient à "quel crédit accorder à trustzone pour la sécurité?".
    Refroidit par les CPUs Intel et AMD qui abritent des serveurs http en sous-marin, je cherche à comprendre en quoi trustzone est différent!

    Citation Envoyé par deathman8683 Voir le message
    Oubliez le GooglePlay, le contenu est conséquent mais il y a surtout des daubes ou des spywares. On peut vivre sans Google.
    Oui Google Mobile Services est une plaie...

    Citation Envoyé par troumad Voir le message
    Je me sers surtout de mon téléphone pour faire du géocaching (www.geocaching.com), j'ai donc besoin :
    1) d'un bon GPS
    2) d'un logiciel qui me situe sur une carte et qui sache lire les fichiers gpx (pour trouver mes petites boites).

    Je n'ai pas trouvé* d'informations sur le GPS et pour le point 2, si les applications androïd peuvent être utilisées, c'est bon.

    * : je suis anglophobe.
    1) Librem + GPS yabon.
    2) Il existe des plugins openstreemap qui indiquent ta position GPS sur une carte, par contre pour la simplicité d'utilisation et/ou les anglophobes je sais pas...
    Mais à partir du moment où tu cherches à avoir ton appli android gps qui va bien tu retombes dans les Google Mobile Services qui gèrent les relevés GPS comme ils l'entendent... qui est la première raison à l'emergence de smartphones linux
    Tu soulèves le problème de l'écosystème d'applications sur ce genre de smartphone et c'est pas du tout cuit.

  15. #15
    Expert confirmé
    Ils ont l'air géniaux vos téléphones libres déjà existant, mais comment j'accède à mes mails, comment j'envoie des textos et comment je gère mon agenda avec ?
    Parce que de ce que je vois, l'arduino c'est une grosse brique qui fait pas tout ça, et qui en plus va m'exploser les poches du pantalon.


    A côté de ça le Librem se rapproche du million
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  16. #16
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    Ils ont l'air géniaux vos téléphones libres déjà existant, mais comment j'accède à mes mails, comment j'envoie des textos et comment je gère mon agenda avec ?
    Pour ce que j'en sais, c'est possible, je ne vois pas de raison pour laquelle tu ne pourrais pas faire une interface minimaliste e-mail/agenda/textos/appels pour un mini écran tactile, mais effectivement il faut porter des treillis pour pouvoir le faire rentrer dans ta poche

  17. #17
    Membre averti
    Il est aussi possible de se faire un petit boitier en PLA avec une imprimante 3D

    Il existe des modules GSM avec le 3G, pour la 4G DIY ce n'est pas encore abordable niveau tarif (plusieurs centaines d'€ à débourser). Cela dit pour lire des mails c'est suffisant.

    L'avantage du Open Hardware c'est qu'avec un peu de technique, la communauté peux concevoir tout les services imaginables que le matos permet. Il faut reconnaître que pour l'ArduinoPhone nous n'avons pas encore beaucoup de solutions logicielles toutes faites offrant Agenda, SMS, etc. Pour le PiPhone c'est plus facile car il suffit de piocher dans les solutions présentes dans toute distribution Raspbian (presque tout les logiciels de Debian, pour les autres il suffit de les compiler nous-même) mais on sort un peu du Open hardware.

    Oui pour librem5 ça progresse plutôt bien

    Ça reste un appareil qui consomme beaucoup d'énergie et coûte chère mais s'il ne se calait pas sur les perf des modèles privateurs équipés d'Android, seuls les intégristes du libres (j'estime en faire partie) y verrait un intérêt et le projet aurai bien du mal à aboutir. Je soutiens le projet mais ne compte pas m'équiper de leur appareil (si je peux me contenter à long terme d'un téléphone DIY). Il est notable que nous n'aurons pas un téléphone plus chère qu'un modèle privateur plus ou moins équivalent en perf contrairement à leurs ordi portables qui coûtent vraiment chère.

    Pour vendre en masse le produit fini (et pouvoir donc finalement baisser les tarifs) il va aussi falloir proposer de s'en équiper pour 1€ avec des forfaits hors de prix (si les opérateurs acceptent de soutenir un projet qui fait front à leur collaborateurs habituels qui risquent de faire pression) car c'est comme ça que ça marche à notre époque. Faire comprendre à la masse que s'endetter n'est pas une bonne chose est un autre combat (qui mérite clairement d'être mené).

  18. #18
    Membre éprouvé
    Je suis de plus en plus intéressé, mais ai demandé des éclaircissements sur leur attitude vis-à-vis de Trustzone avant!
    https://forums.puri.sm/t/librem-5-ph...one-specs/1513

  19. #19
    Expert confirmé
    Eh voilà, la barre des 1,5M$ est atteinte (et dépassée) : https://puri.sm/shop/librem-5/

    La production des Librem 5 va vraiment avoir lieu !

  20. #20
    Chroniqueur Actualités

    Librem 5, le smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée, passe l’étape de crowdfunding avec brio
    Que faut-il en attendre ?

    La campagne de levée de fonds du Librem 5 annoncée sur cette plateforme à la fin du mois d’août s’est terminée avec plus de 2 millions de dollars contre 1,5 million requis. En réalité, les 1,5 million de dollars ont été atteints une dizaine de jours avant la clôture de la campagne. Que dire si ce n’est qu’il s’agit là d’une démonstration d’un réel intérêt des utilisateurs ? Purism, la société derrière ce projet dispose désormais des moyens nécessaires pour passer à la production à grande échelle de ce smartphone tout Linux orienté sécurité et vie privée. Tour d’horizon des promesses…

    Le Librem 5 est annoncé comme un compatible 4G avec un affichage sur 5 pouces. Il sera doté d’un processeur i.MX8 à architecture ARM doté d’une isolation avec la partie chargée de la téléphonie. Il est prévu que le processeur soit assisté par une GPU Vivante avec pilotes libres. Enfin, l’appareil sera doté de 3 Go de RAM, 32 Go d'espace de stockage, un capteur photo arrière et avant, un port USB Type-C et un port Jack. Pour ce qui est des aspects sécurité liés au matériel, Purism a prévu d’intégrer un kill switch matériel pour agir sur l’appareil photo, le microphone, le Wifi et le bluetooth. À noter également qu’il n’y a pas de capteur d’empreintes digitales prévu dans le design actuel.


    La campagne de levée de fonds du Librem 5 a été marquée par l’entrée en collaboration de Purism avec une société dénommée Matrix. Le partenariat doit déboucher sur l’adaptation d’un protocole d’appels décentralisés et chiffrés au Librem 5. Faisant suite à Matrix, l’équipe KDE et la fondation GNOME ont annoncé des associations avec Purism avec pour objectifs respectifs d’adapter les environnements graphiques Plasma mobile et GNOME au Librem 5. À ce sujet, il faut dire que le Librem 5 gagne en capacité d’exécution d’applications développées en Qt et GTK+. Samsung travaille sur « Linux on Galaxy », une application qui permet de lancer sa distribution préférée sur un smartphone S8/S8+, preuve que Linux possède une certaine richesse en termes d’applications ; grâce aux partenariats avec KDE et GNOME, le Librem 5 pourra également en profiter.

    Passé la date du 10 octobre où le cap du million de dollars et demi a été atteint, l’entreprise a annoncé un partenariat avec NextCloud GmbH. L’entreprise fournit une suite d’outils logiciels client-serveur utiles pour la création et l’utilisation de services d’hébergement de fichiers. L’offre est similaire aux alternatives propriétaires avec la particularité qu’elle est open source et utilisable sur un serveur privé. Il est prévu que le service de stockage et de partage de fichiers soit intégré au Librem 5 via son système d’exploitation PureOS, une déclinaison de la distribution Debian.

    La campagne de levée de fonds terminée, il ne reste plus qu’à trouver une entreprise pour matérialiser l’appareil à grande échelle. S’en suivront les réglages logiciels étalés sur l’année 2018. Le Librem 5 ne sera donc visible sur les vitrines qu’en 2019. Pour ce qui est du prix, ce n’est plus un secret, il faudra débourser 599 $.

    Source

    Purism

    Votre avis

    Que pensez-vous de ce smartphone ?

    En ferez-vous l'acquisition ?

    Voir aussi :

    Ubuntu Edge ne verra pas le jour, la campagne de Crowdfunding de Canonical se solde par un échec
    Canonical se lance dans une campagne de Crowdfunding pour financer Ubuntu Edge, la société espère réunir 32 millions de dollars pour le smartphone
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

###raw>template_hook.ano_emploi###