IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 538
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 538
    Points : 155 615
    Points
    155 615
    Par défaut Avoir un « mauvais » emploi pourrait être pire pour votre santé que ne pas avoir un emploi
    Avoir un « mauvais » emploi pourrait être pire pour votre santé que ne pas avoir un emploi,
    d'après les résultats d'une étude

    Dans une nouvelle étude, des chercheurs ont suivi 1116 adultes britanniques sans emploi entre 2009 et 2010. Ceux qui ont trouvé de bons emplois ont bénéficié d'une amélioration des résultats en matière de santé mentale, alors que ceux qui ont trouvé des emplois stressants, mal payés ou instables ne voyaient aucune amélioration. En fait, les indicateurs physiques du stress chronique étaient encore plus élevés chez les personnes qui travaillaient dans de mauvais emplois que chez ceux qui restaient au chômage.

    Aussi, ResearchGate s’est entretenu avec l'auteur de l'étude, Tarani Chandola, sociologue médical à l'Université de Manchester, pour avoir son commentaire.

    ResearchGate. Quel était le but de cette recherche ?

    Tarani Chandola. J'essayais de tester l'hypothèse commune selon laquelle avoir n’importe quel emploi est meilleur que n’avoir aucun emploi. Je me suis penché sur le travail, le stress et la santé pendant un certain nombre d'années, et les gens acceptent que le fait d'avoir un emploi stressant ne soit pas bon pour votre santé physique et mentale. Toutefois, la plupart des gens disent « mais au moins vous avez un emploi », en supposant implicitement que le chômage est bien pire pour votre santé que d'avoir un travail stressant et de mauvaise qualité.

    Qu’est-ce qui différencie les « bons » emplois des « mauvais » ?

    J'ai utilisé les définitions de l'OCDE sur les emplois de mauvaise qualité en fonction d'une faible rémunération (environ ou juste en dessous du salaire minimum), d'une faible sécurité d'emploi, d'une faible satisfaction au travail et d'une forte anxiété professionnelle. Ceux qui travaillaient dans le cadre de l'absence de ces caractéristiques défavorables de l'emploi étaient dans de bons emplois et ceux qui avaient deux ou plusieurs de ces caractéristiques étaient dans des emplois de mauvaise qualité.

    Comment exercer un « bon » travail affecte-t-il la santé des anciens chômeurs ?

    Il y a une amélioration marquée de la santé mentale des adultes qui ont commencé à travailler dans de bons emplois, en particulier par rapport à tout changement de santé mentale pour leurs pairs qui sont restés au chômage.

    Qu'en est-il du moment où les chômeurs commencent à travailler dans de mauvais emplois ?

    Il n'y avait pas eu d'amélioration dans la santé mentale des adultes qui ont commencé à travailler dans de mauvais emplois : leur niveau de santé mentale était très semblable à celui de ceux qui restaient au chômage. Mais les niveaux de biomarqueurs liés au stress chronique parmi ceux qui ont commencé à travailler dans de mauvais emplois étaient beaucoup plus élevés que leurs pairs qui sont restés au chômage. Ces biomarqueurs liés au stress sont très différents de l'autoperception du stress et sont basés sur des taux élevés d'hormones, de niveaux inflammatoires, métaboliques et cardiovasculaires tels que la pression artérielle et le cholestérol.

    Votre étude porte sur les adultes britanniques. Pensez-vous que les résultats seraient similaires dans d'autres pays ?

    Oui, quelques autres études dans des pays comme l'Australie ont également constaté que les adultes sans emploi qui sont réemployés dans de mauvais emplois ont une santé plus pauvre que ceux qui sont restés au chômage.

    Recommanderiez-vous que les chômeurs refusent des emplois de mauvaise qualité ?

    Non, mais si les travailleurs soupçonnent que leur travail les rend malades, ils doivent faire quelque chose à ce sujet. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils doivent laisser leur mauvais travail, mais plutôt informer leur docteur à ce sujet, en informant leurs gestionnaires sur la façon dont leur travail les diminue. Les employeurs ont le devoir de protéger la santé de leurs travailleurs et doivent faire des ajustements raisonnables s'ils ont un handicap. Des méthodes de travail flexibles, telles que la réduction des heures de travail, sont l'une des façons dont les personnes avec des conditions de santé limitées peuvent gérer le travail et leur santé.

    Source : Research Gate

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ? Partagez-vous les conclusions de l'auteur ?
    Ces résultats peuvent-ils s'appliquer dans le domaine de l'IT ? Pourquoi ?
    Que pouvez-vous conseiller à ceux qui se retrouvent dans la situation du « mauvais » emploi ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Directeur de projet
    Inscrit en
    novembre 2014
    Messages
    196
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2014
    Messages : 196
    Points : 331
    Points
    331
    Par défaut
    J'essayais de tester l'hypothèse commune selon laquelle avoir n’importe quel emploi est meilleur que n’avoir aucun emploi. Je me suis penché sur le travail, le stress et la santé pendant un certain nombre d'années, et les gens acceptent que le fait d'avoir un emploi stressant ne soit pas bon pour votre santé physique et mentale. Toutefois, la plupart des gens disent « mais au moins vous avez un emploi », en supposant implicitement que le chômage est bien pire pour votre santé que d'avoir un travail stressant et de mauvaise qualité.
    Des méthodes de travail flexibles, telles que la réduction des heures de travail, sont l'une des façons dont les personnes avec des conditions de santé limitées peuvent gérer le travail et leur santé.
    Implicitement "Personne mécontente de son emploi" = "Personnes avec des conditions de santé limitées"

    Mais la solution est la "Des méthodes de travail flexibles"

    Macron sort de ce corps !!!!!

  3. #3
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    1 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 1 817
    Points : 1 540
    Points
    1 540
    Par défaut
    Les employeurs ont le devoir de protéger la santé de leurs travailleurs
    Ils ont surtout l'intérêt ! Malheureusement il est indirect, pas d'bol !
    "Heureusement qu'il y avait mon nez, sinon je l'aurais pris en pleine gueule" Walter Spanghero

  4. #4
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 018
    Points
    3 018
    Par défaut
    Je me souviens de mon époque où j'étais chômeur chronique puisque ayant plus de 40 ans. Quand je racontais ma situation à certains ils faisaient une sombre mine comme si j'avais attrapé le SIDA. je les rassurais en leur disant que, hormis la trésorerie, ça avait des bons côtés, on pouvait faire ce qu'on avait envie ou... ne rien faire du tout.

    J'ai toutefois eu une exception de la part d'un notaire qui me disait que j'étais un heureux homme parce que j'avais du temps pour vivre et c'était là l'essentiel. Du coup je lui tenais une réflexion inverse en rappelant, quand même, qu'au niveau de la trésorerie ce n'était pas optimal.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  5. #5
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    39
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Loiret (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 39
    Points : 90
    Points
    90
    Par défaut
    Qu'être chômeur soit moins mauvais pour la santé qu'avoir un mauvais boulot, je pense que c'est vrai, par contre l'expression "au moins t'as un boulot" n'est en rien lié à la santé, mais intimement lié au portefeuille. Je pense qu'il y a interprétation sur la base même de la recherche, dommage. Mais bon, dans les deux cas, le moral prend une méchante claque, et je ne parle de pas de l'estime personnelle et la confiance en soi.

  6. #6
    Expert confirmé
    Avatar de shenron666
    Homme Profil pro
    avancé
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    2 433
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : avancé

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 2 433
    Points : 4 873
    Points
    4 873
    Par défaut
    Je n'ai pas attendu une étude pour arriver à la même conclusion il y a bien des années de cela.
    Dès lors que l'on comprend que la santé physique est influencée par le moral...
    Si on est pas heureux dans son travail, on change
    Tutoriels OpenGL
    Je ne répondrai à aucune question en MP
    - Si c'est simple tu dis que c'est compliqué et tu le fait
    - Si c'est compliqué tu dis que c'est simple et tu le sous-traite ou le fait faire par un stagiaire.

  7. #7
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Directeur de projet
    Inscrit en
    novembre 2014
    Messages
    196
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2014
    Messages : 196
    Points : 331
    Points
    331
    Par défaut
    Ou on travail moins pour vivre plus. La sobriété heureuse 😁

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 29/05/2017, 16h59
  2. Le saphir pourrait être le nouveau matériau pour fabriquer les écrans de téléphones
    Par ASTICun dans le forum Forum général Solutions d'entreprise
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/06/2014, 16h06
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 21/01/2014, 17h13
  4. obligé d'être root pour executer !
    Par JAimeBienCoderBourre dans le forum OpenGL
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/05/2005, 22h02

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo