IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Analyste
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 424
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 424
    Points : 76 702
    Points
    76 702
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut Une augmentation du Smic favorise l’automatisation et le chômage dans les métiers automatisables
    Une augmentation du Smic favorise l’automatisation et le chômage dans les métiers automatisables
    d’après une étude aux États-Unis

    Dans une nouvelle étude, deux économistes, Grace Lordan de la London School of Economics et David Neumark de l’Université de Californie à Irvine, ont analysé 35 ans de données de recensement des États-Unis. Les données couvrent la période allant de 1980 à 2015. L’objectif était d’étudier l'effet des augmentations du salaire minimum sur l'emploi dans les emplois automatisables. Entendez par emplois automatisables, les emplois pour lesquels les entreprises peuvent trouver plus facile de remplacer des hommes par des machines.

    Dans leur étude, ils ont mis l'accent sur les travailleurs peu qualifiés, qui peuvent donc être rapidement remplacés par des machines en cas d’augmentation du salaire minimum. Ils se sont plus précisément concentrés sur les travailleurs ayant au plus un diplôme d'études secondaires parce qu'ils sont la cible des lois sur le salaire minimum. C'est en effet cette population qui est plus menacée par le chômage en cas d'un salaire minimum plus élevé.

    Au terme de leur étude, les deux chercheurs ont constaté que « l'augmentation du salaire minimum diminue de manière significative la part de l'emploi automatisable détenue par les travailleurs peu qualifiés et augmente la probabilité que les travailleurs peu qualifiés dans les emplois automatisables passent au chômage ». Autrement dit, un salaire minimum plus élevé encourage l’employeur à automatiser des emplois. Selon leurs calculs, une augmentation de 1 $ du salaire horaire minimum peut coûter des dizaines de milliers d'emplois à l'échelle nationale.

    Ils notent également que les effets moyens masquent une hétérogénéité significative par industrie et groupe démographique, y compris les effets négatifs importants pour les travailleurs âgés et peu qualifiés dans l'industrie manufacturière. En outre, les effets des hausses du salaire minimum sont devenus plus prononcés à mesure que les robots se sont améliorés, car il devenait de plus en plus économique de les utiliser. En d’autres termes, avec le développement des technologies d’automatisation, l’impact d’une hausse du salaire minimum est censé être beaucoup plus important.

    Cette étude a sérieusement été controversée surtout qu’au début de cette année, 19 États américains ont décidé d’augmenter le salaire minimum ; ce qui avait déjà déclenché un débat : le salaire minimum tue-t-il les emplois notamment dans la classe ouvrière ? Ou la rend-il un peu plus riche, avec peu ou pas de perte d'emploi au niveau global ?

    Quoi qu’il en soit, l’automatisation gagne de plus en plus de domaines, même si certains sont plus menacés que d’autres. Ce qui est donc certain, c’est qu’une bonne partie des emplois existants aujourd’hui seront automatisables dans les années à venir avec le progrès dans le domaine de l’IA et la robotique. Donc, la question mérite d’être étudiée dès maintenant, même au niveau de la France qui figure parmi les pays européens les moins menacés par l’automatisation.

    En effet, un rapport de McKingsley Global Institute affirmait en avril dernier que la France dispose de l’un des plus faibles potentiels d’automatisation en Europe. Intéressant, mais en chiffres, ça veut dire que 43,1 % (seulement ?) des secteurs d’activités dans l’Hexagone pourraient être automatisés en adaptant les technologies actuelles. En France, où le chômage va grandissant, faut-il donc supprimer le Smic pour restaurer l’emploi ? Cette situation ne serait-elle pas plutôt favorable aux développeurs et IT Pro ?

    Source : The National Bureau of Economic Research

    Et vous ?

    En France, le Smic est-il responsable du chômage et de la robotisation à outrance ?
    Faut-il supprimer le Smic pour restaurer l'emploi ?
    Qu’en est-il pour les emplois développeurs et IT ? Faut-il augmenter le Smic pour augmenter la robotisation et donc stimuler l'Emploi IT ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti Avatar de jvallois
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 66
    Points : 390
    Points
    390
    Par défaut Autre piste
    À mon avis, tant que les charges des entreprises seront calculées sur les salaires et non sur les seuls bénéfices, les salariés seront toujours des variables d'ajustement !

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 234
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 234
    Points : 2 809
    Points
    2 809
    Par défaut
    j'aurais rajouter "facilement" devant automatisable moi dans le titre. car tout est automatisable c'est plus ou moins compliqué c'est tout.

  4. #4
    Inactif
    Femme Profil pro
    Ingénieur développement de composants
    Inscrit en
    août 2017
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 40
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement de composants

    Informations forums :
    Inscription : août 2017
    Messages : 2
    Points : 25
    Points
    25
    Par défaut
    Moralité il ne faut pas trop les payer pour qu'ils conservent leurs boulots.

    Cette logique esclavagiste.

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 18 491
    Points
    18 491
    Par défaut
    Non mais les questions sérieux ...

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    En France, le Smic est-il responsable du chômage et de la robotisation à outrance ?
    La civilisation est-elle responsable du chômage ? Quel était le taux de chômage chez Les Goths et les Huns ?

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Faut-il supprimer le Smic pour restaurer l'emploi ?
    Faut-il restaurer l'esclavage pour réduire le chômage ?

    Une étude de scientifique américains prouverait que la déclaration des droits de l'homme empêcherait l'économie d'atteindre le plein emploi.

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Qu’en est-il pour les emplois développeurs et IT ? Faut-il augmenter le Smic pour augmenter la robotisation et donc stimuler l'Emploi IT ?
    Vous trouvez qu'on a besoin de stimuler l'emploi dans l'IT ? Le nombre de dev double tous les 5 ans et on en a pas assez pour pourvoir tous les postes !!
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Avatar de Paul TOTH
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    8 073
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 8 073
    Points : 26 128
    Points
    26 128
    Par défaut
    Citation Envoyé par jvallois Voir le message
    À mon avis, tant que les charges des entreprises seront calculées sur les salaires et non sur les seuls bénéfices, les salariés seront toujours des variables d'ajustement !
    tu parles des cotisations salariales ? "ce ne sont pas des charges mais des cotisations" comme dirait Gérard

    http://www.filoche.net/2017/07/31/ma...-du-jamais-vu/

    et question cotisations, moi qui ne suis ni salarié ni employeur, je m'y connais ! URSSAF, RSI et CIPAV me coûtent un bras.
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  7. #7
    Membre confirmé
    Profil pro
    maçon
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    225
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Haute Loire (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : maçon

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 225
    Points : 465
    Points
    465
    Par défaut
    Les gars ont analysé 35 ans de données pour arriver à cette conclusion . Bravo !!!
    Trop fort les gonzes . Pour être cohérents avec eux même j'espère qu'ils sont payés en dessous du smic afin de garantir le plein emploi des économistes .

    Ils auraient mieux fait d'analyser sur la même période le nombre d'inepties ou théories fumeuses avancées par les dits économistes .

    Economiste voilà un plein emploi de vacuité
    D'ailleurs Jacques Attali ne disait il pas
    Un grand économiste, c'est quelqu'un qui saura très bien expliquer demain pourquoi ce qu'il a prévu hier ne s'est pas produit aujourd'hui.
    Et il sait de quoi il parle

  8. #8
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    1 563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 1 563
    Points : 3 401
    Points
    3 401
    Par défaut
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    [B][SIZE=4]
    Et vous ?

    En France, le Smic est-il responsable du chômage et de la robotisation à outrance ?
    Faut-il supprimer le Smic pour restaurer l'emploi ?
    Qu’en est-il pour les emplois développeurs et IT ? Faut-il augmenter le Smic pour augmenter la robotisation et donc stimuler l'Emploi IT ?
    Seule la course aux bénéfices est responsable du chômage. Quant à la robotisation, bien qu'elle joue sur le nombre d'emplois nécessaire, n'est qu'une suite logique à l'amélioration des process. Car, une fois encore, l'amélioration des process ne sert que les bénéfices. On parle beaucoup de pénibilité, notamment dans les travaux répétitifs. Le travail "à la chaîne" est pénible et non valorisant, mais sert toujours les intérêts des bénéficiaires. Si jamais on changeait nos habitudes de consommation, si on préférait la qualité à la quantité, si on acceptait d'accorder moins d'importance au patrimoine (non pas culturel, mais financier) et plus d'importance à notre qualité de vie, alors peut être qu'on pourrait faire basculer les grandes fortunes qui nous gouvernent.

  9. #9
    Membre expert
    Avatar de Metalman
    Homme Profil pro
    Doctorant - Ingénieur Sys/Réseau/Sécu
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    1 050
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant - Ingénieur Sys/Réseau/Sécu
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 1 050
    Points : 3 528
    Points
    3 528
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Non mais les questions sérieux ...

    La civilisation est-elle responsable du chômage ? Quel était le taux de chômage chez Les Goths et les Huns ?

    Faut-il restaurer l'esclavage pour réduire le chômage ?

    Une étude de scientifique américains prouverait que la déclaration des droits de l'homme empêcherait l'économie d'atteindre le plein emploi.
    Je plussoie Marco46.
    Si seulement certains s'étaient intéressés à l'histoire, ils se rendraient compte qu'à l'époque (1800~1860) où les ouvriers étaient payés une misère par jour, travaillaient 14-15h par jour, dormaient dans des dortoirs géants les uns sur les autres... les usines/manufactures n'étaient que très peu automatisées/mécanisées.
    A chaque avancée de la mécanisation, les horaires ont pu se réduire, et les salaires "légèrement" s'améliorer (12h/jour de travail, logement particulier "minuscule" mais au moins on ne dort pas sur son collègue de travail aviné)... après cela, on a demandé l'amélioration des conditions de vie & travail, et la mécanisation/automatisation a progressé malgré tout.
    Les ouvriers vivent-ils tous chez des marchands de sommeil ou des centres d'hébergement d'urgence, aujourd'hui ? Non.
    Combien d'heures travaillent-ils ? environ 7h/jour sur 5 jour/semaine.
    Travaillent-ils de leurs propres mains sans aucune aide ? Non plus : nombre d'outils les aident... et ils ne meurent plus à 26 ans en moyenne.

    Je ne comprends pas que des gens aussi mal informés osent proposer un retour en arrière au nom du bienfait de la réduction du chômage... quand on peut mesurer une amélioration des conditions de vie générale & des plus faibles nettement plus importante.

    Développez vos écoles et les conditions de vie des plus fragiles, et cela augmentera le nombre de travailleurs aptes à devenir techniciens ou ingénieurs pour les métiers de demain.
    (tels que les paternalistes de cette époque qui ont accepté de construire des "maisons"/HLM pour les familles ouvrières... car après tout, quoique l'on en dise, ils ont accepté de financer de leurs poches de grand patron des projets sociaux "autour" de leurs usines pour toucher des facteurs autres que ceux influant directement la productivité interne...)


    EDIT : j'oubliais, le chômage existait aussi dans les années 1860... et la productivité était moindre. Expliquez-moi en quoi produire moins (donc augmenter les prix) va aider les ouvriers à travailler tout en ne pouvant rien n'acheter ?
    --
    Metalman !

    Attendez 5 mins après mes posts... les EDIT vont vite avec moi...
    Les flags de la vie : gcc -W -Wall -Werror -ansi -pedantic mes_sources.c
    gcc -Wall -Wextra -Werror -std=c99 -pedantic mes_sources.c
    (ANSI retire quelques fonctions comme strdup...)
    L'outil de la vie : valgrind --show-reachable=yes --leak-check=full ./mon_programme
    Et s'assurer que la logique est bonne "aussi" !

    Ma page Developpez.net

  10. #10
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 038
    Points
    1 038
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Ce système qui les enrichies (1% de la pop dispose de 99% de la richesse) les perdra très bientôt.

    A force de mettre au chômage tous le monde et de baisser les salaires les gens ne consommerons tous simplement plus et ne ferons plus d'emprunt dans les banques.
    Et dans pas trop longtemps on automatisera les boulots de politicien, managers, ceo/pdg, économistes... donc eux aussi serons aux chômages et remplacé par des robots plus compétents qu'eux.

  11. #11
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    1 563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 1 563
    Points : 3 401
    Points
    3 401
    Par défaut
    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    Ce système qui les enrichies (1% de la pop dispose de 99% de la richesse) les perdra très bientôt.

    A force de mettre au chômage tous le monde et de baisser les salaires les gens ne consommerons tous simplement plus et ne ferons plus d'emprunt dans les banques.
    Et dans pas trop longtemps on automatisera les boulots de politicien, managers, ceo/pdg, économistes... donc eux aussi serons aux chômages et remplacé par des robots plus compétents qu'eux.
    Faut pas les prendre pour des imbéciles non plus. Ça fait très longtemps que ça dure, je ne vois pas pourquoi ça changerait

  12. #12
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 157
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 157
    Points : 7 872
    Points
    7 872
    Par défaut
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    En France, le Smic est-il responsable du chômage et de la robotisation à outrance ?
    La robotisation à outrance en France ?????
    Côté robotisation, la France est loin d'être un leader http://resources.grouperandstad.fr/5...e-sur-lemploi/

    Le SMIC ne concerne que les métiers à faibles qualifications.
    Affirmer qu'il est le seul responsable du chômage est une totale aberration.
    On a énormément de charges qui pèsent sur les entreprises et surtout, plus encore que les charges et cotisations, c'est la législation qui change tout le temps qui est le principal problème.
    Impossible de construire un business plan ne serait ce que sur 6 mois quand les lois changent toutes les semaines...

  13. #13
    Membre chevronné

    Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    710
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 710
    Points : 1 764
    Points
    1 764
    Par défaut
    Il est vraiment incroyable que des chercheurs publient un tel contenu d'inepties.

    Est-ce que l'amélioration technologique de nos outils (de production ou non) est un mal? Dans notre société capitaliste où le travail est roi, malheureusement, oui.

    En quoi est-ce que produire mieux, plus facilement, et donc être plus productif, devrait être un mal pour les membres de la société?

    On peut remplacer une grande partie d'un travail répétitif grâce à des robots, en produisant mieux et plus efficacement? Mais parfait, je suis à 200% pour, à condition que tout le monde, y compris les travailleurs, en profite, que ce soit en temps de travail allégé, en niveau de vie, avec une baisse de l'âge de la retraite, etc... Et pas uniquement la finance...

    Ce ne sont pas les charges le problème, c'est la répartition de nos gains de productivité hallucinants gagnés depuis plus de 100 ans, dont on peut voir la plus grande et mauvaise conséquence dans notre société financiarisée à outrance, qui est cette concentration d'argent maximum vers une ultra minorité. Tout le monde a au moins un peu profité des gains de productivité, clairement, mais dans des déséquilibres tellement criants que ca en devient n'importe quoi.

    Si on pouvait rééquilibrer ce gain de productivité, et en faire équitablement profiter autant les travailleurs que la finance, les charges ne seraient plus un problème, et ce n'est pas aux 35h que l'ont serait, mais à beaucoup moins... Et avec un niveau de vie très convenable pour tous.

  14. #14
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 376
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 376
    Points : 17 062
    Points
    17 062
    Par défaut
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Quoi qu’il en soit, l’automatisation gagne de plus en plus de domaines, même si certains sont plus menacés que d’autres. Ce qui est donc certain, c’est qu’une bonne partie des emplois existants aujourd’hui seront automatisables dans les années à venir avec le progrès dans le domaine de l’IA et la robotique.
    on entend cet argument sans cesse or c'est très discutable car une bonne partie de l'économie française repose sur l'artisant local.
    Je vois mal le boulanger du coin employer un robot pour enfourner ses baguettes , en 3secondes il a aussi vite fait lui-même qu'avec un robot qui est un investissement onéreux

    Citation Envoyé par blbird Voir le message
    On peut remplacer une grande partie d'un travail répétitif grâce à des robots, en produisant mieux et plus efficacement?
    ok mais la robotisation n'a pas vocation de produire mieux mais de produire plus c'est une logique industrielle.
    La robotisation a pour intérêt d'augmenter la productivité d'un process industriel.
    On peut très bien augmenter la productivité d'un flux industriel et faire des produits de qualités médiocres..
    D'ailleurs par quoi définit-on une meilleure production ?
    Ensuite ça devient un lieu commun , un argument récurrent d'affirmer que la robotisation va changer le monde du travail, la robotisation ça existe depuis plus de 20 ans maintenant.
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Le SMIC ne concerne que les métiers à faibles qualifications.
    ehhh est-ce désigner les emplois en SSII ? non je
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    On a énormément de charges qui pèsent sur les entreprises et surtout, plus encore que les charges et cotisations, c'est la législation qui change tout le temps qui est le principal problème.
    si les charges sociales sont trop élevées en France ce qui est discutable car c'est une valeur relative c'est que les entreprises françaises font une marge bénéficiaire totalement insuffisante et qu'elles n'exportent pas assez ( d'ailleurs le déficit de la balance commerciale se creuse encore)
    Parce que si les entreprises n'exportent pas assez, forcément sur un marché hexagonal saturé et bouché les entreprises paient plus de charge et de fiscalité c'est tout bête...contrairement à l'Allemagne qui exporte majoritairement avec un excédent commercial de 300 milliards.
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Impossible de construire un business plan ne serait ce que sur 6 mois quand les lois changent toutes les semaines...
    un business plan ne se construit pas sur des lois économiques un business plan se construit sur un marché,une clientèle d'abord.
    La législation a effectivement un impact mais on pense d'abord au marché
    Citation Envoyé par olaxius Voir le message
    Economiste voilà un plein emploi de vacuité
    D'ailleurs Jacques Attali ne disait il pas
    Et il sait de quoi il parle
    c'est un mauvais procès fait à Attali; je l'ai entendu plusieurs fois et ce qu'il disait était plein de bon sens....

  15. #15
    Membre chevronné

    Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    710
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 710
    Points : 1 764
    Points
    1 764
    Par défaut
    Par mieux, j'entendais surtout "plus". Bien que le processus de production soit aussi, à mon sens, plus sûr avec un robot qu'avec des humain.

  16. #16
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    614
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 614
    Points : 688
    Points
    688
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    j'aurais rajouter "facilement" devant automatisable moi dans le titre. car tout est automatisable c'est plus ou moins compliqué c'est tout.
    C'est justement ce que dit l'article…

    Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
    tu parles des cotisations salariales ? "ce ne sont pas des charges mais des cotisations" comme dirait Gérard

    http://www.filoche.net/2017/07/31/ma...-du-jamais-vu/

    et question cotisations, moi qui ne suis ni salarié ni employeur, je m'y connais ! URSSAF, RSI et CIPAV me coûtent un bras.
    Et pourtant, tu a remarqué que tu n'y connais pas grand chose sur, par exemple, la taxe d'apprentissage…*Tiens, il y a marqué "taxe" et non "cotisation"… Taxe qui finance les centre de formation des apprentis redevable par…*les entreprises qui versent un salaire. Le genre d'impôt (oui, c'est un impôt) qui me convainc que si j'ai besoin d'une ressource, je n'embauche personne mais fait appel à un indep'…

    Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
    Seule la course aux bénéfices est responsable du chômage.
    Du coup, la seule alternative est de convaincre tout le monde que seul la course au déficit nous sauvera et réduira le chômage. Mais j'ai toujours eu un peu de mal à convaincre qu'il est préférable de favoriser la course au déficit… Enfin, sauf mon comptable lors du bilan annuel…

    Car, une fois encore, l'amélioration des process ne sert que les bénéfices.
    D'un autre coté, cette "amélioration du process" (qui ne veut rien dire dans le cas présent mais on ne va pas s'embêter avec des notions comme le process) n'est que le résultat du travail…*En d'autres termes, si on veut sauver le travail, il faut supprimer le travail… Heu…

    Si jamais on changeait nos habitudes de consommation, si on préférait la qualité à la quantité, si on acceptait d'accorder moins d'importance au patrimoine (non pas culturel, mais financier) et plus d'importance à notre qualité de vie, alors peut être qu'on pourrait faire basculer les grandes fortunes qui nous gouvernent.
    Tout à fait…*Sauf que l'on veut avant tout un emploi pas trop mal payé, et qui "donne" ces emplois ? Bon, alors Révolution !!! Mais pas là, on est la semaine du 15 août, on ne va pas s'assoir sur les congés payés par les grandes fortunes…

    Citation Envoyé par Metalman Voir le message
    Je ne comprends pas que des gens aussi mal informés osent proposer un retour en arrière au nom du bienfait de la réduction du chômage... quand on peut mesurer une amélioration des conditions de vie générale & des plus faibles nettement plus importante.
    Sauf que tu ne peux pas comparer les situations historiques avec le présent. Au 19ème siècle, on produisait pour le marché local, on embauchait à l'usine d'à coté qui produisait pour la région. La concurrence, en terme d'emploi, ça pouvait être le voisin qui était prêt à travailler pour un sous de moins que toi. Aujourd'hui, si la main d'œuvre est trop cher, on délocalise. Ce que cet article dit est juste une constatation historique que nous pouvons illustrer par ce qu'a fait MacDo : les manifs ont entrainé une réévaluation des minimums pour les équipiers, et bien ils sont devenus plus cher que les bornes automatiques et MacDo a remplacé la moitié de ses équipiers de caisse par des bornes…

    Développez vos écoles et les conditions de vie des plus fragiles, et cela augmentera le nombre de travailleurs aptes à devenir techniciens ou ingénieurs pour les métiers de demain.
    Mais c'est exactement ce qui est mis en évidence par ailleurs : les emplois à plus fortes qualification sont les emplois qui sont le moins susceptibles d'être automatisable…

    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    A force de mettre au chômage tous le monde et de baisser les salaires les gens ne consommerons tous simplement plus et ne ferons plus d'emprunt dans les banques.
    D'un autre coté, #lesGens qui ne consomme déjà plus, on s'en fiche. L'économie marche avec ceux qui consomment.

    Et dans pas trop longtemps on automatisera les boulots de politicien, managers, ceo/pdg, économistes... donc eux aussi serons aux chômages et remplacé par des robots plus compétents qu'eux.
    Sauf que eux sont investisseurs, l'emploi en lui même…*Quand aux politiques, à ma connaissance, nous sommes en démocratie, les "politiciens" sont élus par le peuple. Si ils sont incompétents, ce n'est pas un défaut du politique mais du peuple qui élit un incompétent. On n'a toujours que les politiques qu'on mérite…

  17. #17
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 376
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 376
    Points : 17 062
    Points
    17 062
    Par défaut
    Citation Envoyé par martopioche Voir le message
    D'un autre coté, #lesGens qui ne consomme déjà plus, on s'en fiche. L'économie marche avec ceux qui consomment.
    ah bon ?
    Tout notre modèle économique ( et social) repose précisément sur la consommation ( qui représente une bonne partie du PIB de la France d'ailleurs)
    C'est tout bête moins de personnes qui consomment c'est des emplois qui finissent par disparaitre, ça entraine de la désinflation donc les entreprises font moins de marges bénéficiaires et ressentent le poids des charges et fiscalité

  18. #18
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    1 563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 1 563
    Points : 3 401
    Points
    3 401
    Par défaut
    Citation Envoyé par martopioche Voir le message
    Du coup, la seule alternative est de convaincre tout le monde que seul la course au déficit nous sauvera et réduira le chômage. Mais j'ai toujours eu un peu de mal à convaincre qu'il est préférable de favoriser la course au déficit… Enfin, sauf mon comptable lors du bilan annuel…
    Ça fait toujours plaisir de voir qu'on est compris Quand je parlais de course au bénéfice, c'était dans le sens où un fabriquant de vêtement va préférer vendre un vêtement de merde qui coute pas chère à produire (le client content, il peut en acheter plein !) plutôt qu'un vêtement de qualité sur lequel la marge serait minime. Donc rien a voir avec une course au déficit ou ne ne sais quoi

    Citation Envoyé par martopioche Voir le message
    D'un autre coté, cette "amélioration du process" (qui ne veut rien dire dans le cas présent mais on ne va pas s'embêter avec des notions comme le process) n'est que le résultat du travail…*En d'autres termes, si on veut sauver le travail, il faut supprimer le travail… Heu…
    Le cas échéant je parlais plutôt des processus industriels permettant de produire plus pour moins chère. Désolé si ce n'était pas clair. Et ça, ce n'est pas le résultat DU travail, mais D'UN travail, créé dans ce sens.

    Citation Envoyé par martopioche Voir le message
    Tout à fait…*Sauf que l'on veut avant tout un emploi pas trop mal payé, et qui "donne" ces emplois ? Bon, alors Révolution !!! Mais pas là, on est la semaine du 15 août, on ne va pas s'assoir sur les congés payés par les grandes fortunes…
    Je n'ai en aucun cas parlé d'emplois, mais d'habitude de consommation. Nous sommes le système. C'est nous qui, par notre soif de consommation, continuons d'alimenter les grosses bêtes à fric.

  19. #19
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    698
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 698
    Points : 1 834
    Points
    1 834
    Par défaut
    On pourrait compenser l'augmentation du smic avec un retour des coups de fouet pour augmenter la productivité?

  20. #20
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    614
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 614
    Points : 688
    Points
    688
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    on entend cet argument sans cesse or c'est très discutable car une bonne partie de l'économie française repose sur l'artisant local.
    Je vois mal le boulanger du coin employer un robot pour enfourner ses baguettes , en 3secondes il a aussi vite fait lui-même qu'avec un robot qui est un investissement onéreux
    D'un coté, ça tombe bien, il est rappelé que justement la France a un des potentiels d'automatisation les plus faibles…
    Après, c'est vrai pour le boulanger, mais moins pour le supermarché avec un service de cuisson de pain puisque l'amortissement se fera sur la quantité…*vendue moins cher qu'un boulanger. Du coup, on ne va pas chez le boulanger…

    ok mais la robotisation n'a pas vocation de produire mieux mais de produire plus c'est une logique industrielle.
    Heu… Non…*Enfin, tout dépend de l'attente…*Premier exemple : sans "robotisation", essaye de faire souder les composants d'une carte électronique moderne… Deuxième exemple : STO Express qui en Chine a remplacé son centre de tri par des robots. Certes, le cout a baissé de 70 % et le rendement a été amélioré de 30 %, mais les erreurs sont aussi minimes…*Donc oui, ça "produit mieux".

    Ensuite ça devient un lieu commun , un argument récurrent d'affirmer que la robotisation va changer le monde du travail, la robotisation ça existe depuis plus de 20 ans maintenant.
    La "robotisation" (et l'AI), c'est les nouveaux mots clef pour déchainer les passions. L'automatisation par contre, elle existe depuis des siècles. Les moines copistes remplacés par l'imprimerie, les couturières par la machine à tisser, les faucheurs par les moissonneuses-batteuses, les crieurs public par la télé, les coupeurs de glace par les congélateurs, les allumeurs de réverbères par les interrupteurs… L'automatisation a de tout temps fait disparaitre des emplois.

    un business plan ne se construit pas sur des lois économiques un business plan se construit sur un marché,une clientèle d'abord.
    La législation a effectivement un impact mais on pense d'abord au marché
    Un business plan, j'en sais rien (en fait, je n'en connais aucun de sérieux qui a plus de 6 mois…), mais une stratégie d'entreprise d'appuie autant sur le marché que sur la législation. Si la législation ne permet pas la mise en œuvre… Bah, soit l'entreprise fait changer la législation, soit elle va voir ailleurs (et d'ailleurs, j'en connais une en France qui ira peut être voir ailleurs car la législation liée au PSE favorise l'aspect social à la compétence…

    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    C'est tout bête moins de personnes qui consomment c'est des emplois qui finissent par disparaitre, ça entraine de la désinflation donc les entreprises font moins de marges bénéficiaires et ressentent le poids des charges et fiscalité
    Non mais faut arrêter de croire qu'il n'existe que le marché de la merde pour les masses…*Il parait que nous ne sommes pas assez payé, que nous avons perdu du pouvoir d'achat, pourtant nos entreprises font de plus en plus de bénéfices… Si nous ne consommons pas, comment ? Ah bah, peut être que le français n'est pas seul dans l'Univers…

    Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
    Ça fait toujours plaisir de voir qu'on est compris Quand je parlais de course au bénéfice, c'était dans le sens où un fabriquant de vêtement va préférer vendre un vêtement de merde qui coute pas chère à produire (le client content, il peut en acheter plein !) plutôt qu'un vêtement de qualité sur lequel la marge serait minime. Donc rien a voir avec une course au déficit ou ne ne sais quoi
    Ben j'ai compris exactement ce que tu a écris qui n'est pas ce que tu écris ici…

    Admettons, mais on en revient au même point…*Tu écris juste qu'une entreprise préférera un marché où on vend beaucoup à forte marge qu'un marché où on ne vends pas à faible marge… Tu préfère payer cher une pomme peu nutritive ou peu cher une pomme très nutritive ???

    Je n'ai en aucun cas parlé d'emplois, mais d'habitude de consommation. Nous sommes le système. C'est nous qui, par notre soif de consommation, continuons d'alimenter les grosses bêtes à fric.
    Mais nous consommons l'emploi…*Enfin, vous, moi, je ne suis pas employé… Aujourd'hui et depuis des années, l'emploi est une demande des salariés, pas un besoin des entreprises…

Discussions similaires

  1. Comment négocier une augmentation de salaire ?
    Par Oberown dans le forum Salaires
    Réponses: 72
    Dernier message: 18/11/2016, 15h33
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 04/01/2009, 17h59
  3. Demander une augmentation pendant période d'essai
    Par Mathusalem dans le forum Paie
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/07/2007, 09h28
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 23/05/2007, 15h39
  5. demander une augmentation ?
    Par isachat666 dans le forum Salaires
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/05/2007, 00h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo