Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #681
    Membre expert
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    646
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 646
    Points : 3 920
    Points
    3 920

    Par défaut

    Citation Envoyé par Romane Voir le message
    Quelque soit le moyen employé toute taxe, impot ou charge finit nécessairement par retomber sur l'acheteur
    parce que c'est le seul qui paye
    Pas ici justement, c'est là qu'Amazon brille par son intelligence machiavélique. Si ça avait été répercuté sur l'acheteur français, ça aurait signifié des taxes proportionnellement plus équitables entre les entreprises françaises (par exemple) et Amazon, et donc un lissage des prix qui aurait pu inciter l'acheteur à se tourner éventuellement vers la concurrence. Or là, c'est exactement l'inverse qui se produit. L'acheteur français peut continuer d'acheter chez n'importe quel fournisseur d'Amazon hors entreprises françaises au même tarif. Seuls les tarifs des produits fournis par les entreprises locales vont augmenter.

  2. #682
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2006
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2006
    Messages : 22
    Points : 29
    Points
    29

    Par défaut

    la réponse d'Amazon a été dictée par la structure de la taxe
    "la mise en relation des internautes par une plateforme"

    Seul le vendeur est clairement identifié géographiquement
    Pour les acheteurs c'est beaucoup plus problématique :

    Comment sait-on que l'acheteur est en France ?
    un Firewall ou un VPN en 2 minutes il est en Alaska

    Les données individuelles du compte ?
    ca se change

    Le site lui-même ?
    On peut avoir un compte sur amazon.com en étant en France

    L'adresse de livraison ?
    imaginons que ce soit un cadeau que l'on fasse livrer directement

    Le paiement ?
    paypal

    Le vendeur lui c'est facile de savoir qu'il est en France
    ca fait parti de son identification : N°TVA, compte bancaire, adresse ...

    Même si c'est ca qui fait le plus parler je ne pense pas que ce soit cette partie de la taxe qui rapportera le plus
    Le business d'Amazon c'est la donnée

    Les deux autres volets seront plus importants a mon avis
    la vente des données à des fins publicitaires
    la publicité ciblée en ligne


    Comment vont-ils appliquer le surcout a ces services ?
    S'ils le font en fonction de l'adresse de leurs clients français en combien de temps les commandes vont être passées depuis Madrid ou Londres ?
    en fonction des profils français vendus ?
    Plus lourd, contournable par ceux qui s'en donneront la peine


    Dernier point non des moindres : l'audit
    Comment on vérifie que les GAFA ont bien appliqué la règle ?

  3. #683
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 50
    Points : 90
    Points
    90

    Par défaut

    Le pire avec ces politiciens, c'est qu'ils se croient très malins alors que ce sont des abrutis finis. Pensaient-ils vraiment que les grands groupes allaient accepter de se faire plumer comme les petits commerçants? Evidemment, la réponse est non. Ces gens-là ont largement plus que les moyens de trouver des astuces et des montages pour éviter toute forme d'impôt !!!

  4. #684
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 008
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 008
    Points : 6 470
    Points
    6 470
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    On est visiblement en désaccord sur la fin et les moyens (et je n'ai aucun problème à être en désaccord avec certains cours d'entreprenariat, que j'ai aussi reçus). Personnellement je pense que c'est une conception toxique de l'entreprise
    Et je pense qu'on est beaucoup à être d'accord là-dessus ici. Pour autant, c'est la conception générale et celle qu'on met en modèle de réussite. Ceux qu'on appelle "grands entrepreneurs", ce ne sont pas les grands philanthropes, ceux qui font le plus d'emplois, ou que sais-je d'un tant soit peu social. Ce sont ceux qui ont les meilleurs succès financiers. Je n'ai jamais entendu qui que ce soit encenser telle ou telle entreprise parce qu'elle faisait de l'emploi ou amenait un service ô combien nécessaire. J'ai souvent entendu les politiciens se vanter de créer *potentiellement* quelque dizaines d'emplois en attirant de grandes entreprises ici ou là, mais jamais entendu remercier une entreprise pour les emplois qu'elle a effectivement créés (en dehors du cirage de pompe pendant les dîners pros).

    La culture de l'entreprise ne s'appuie pas sur les valeurs qu'on souhaiterait. Cela n'empêche pas certains de faire autrement, mais est-ce que ce sont eux qui réussissent le mieux ? Non, tout simplement parce que la définition même de l'entreprise ne s'appuie pas sur ces piliers là. Alors on peut penser que ceux qui visent le pognon sont de mauvais entrepreneurs, mais comme la culture et la définition de l'entreprise se bâtissent là-dessus, j'ai plus l'impression que ce genre de discours est de l'ordre du rêve éveillé. C'est la notion même d'entreprise qui est à combattre, car elle pose ses propres bases comme ça. Des types d'organisations, il y en a d'autres, et je pense que si on vise d'autres valeurs, alors il faut parler d'autres organisations, pas d'entreprise.

    C'est de toute évidence un désaccord sur la forme, et non sur le fond, mais je ne vais pas dire que tel ou tel dictateur est un mauvais dictateur en faisant la pirouette que je ne suis pas d'accord avec la définition usuelle de ce que devrait être un dictateur. Quand les bases sont posées, il ne faut pas faire comme si elles étaient différentes, sinon c'est ajouter de la confusion là où il n'y en a pas besoin.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  5. #685
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    0
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique
    Secteur : Arts - Culture

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 0
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut Il existe des possibles...

    Oui la question de la prise de commande des multinational sur les choix politiques questionnent.
    Ce que je ne comprend pas c'est pourquoi les entreprises ne cherchent pas d'autres créneaux, à faire autrement ?
    Nous avons quitté Amazon il y a quelques années en nous coupant de 20% du CA. Nous ne payons aucun post FB, et aujourd'hui nous allons essayer de passer tout notre SI en OpenSource (en participant à l'évolution ;-).
    https://pourpenser.blogspot.com/2013...te-amazon.html

    Oui c'est pas facile de quitter une plateforme comme celle-ci surtout lorsque note CA est très important, mais la liberté est à ce prix. Pour nous notre travail n'avait clairement plus de sens si l'ensemble des revenus partait pour Amazon plutot que dans les projets.

    Je trouve bien que le gouvernement tente des actions de redistribution des ressources auprès des GAFA. Cela me semble nécessaire de redistribuer les richesses lorsqu'elle sont d'une part accumulées à ce niveau-là et d'autre part prélevé sur un éco-système : ici qu'une part des ressources prisent en France reviennent en France me semble normal.
    Il est logique qu'Amazon contourne les règles, son objectif n'est pas du tout de payer les frais d'éducation, de santé, de retraite des Français.
    Cela permet de se rendre compte de l'ampleur des problématiques de la mondialisation et d'y trouver des solutions entre personnes non-raisonnables. Et à l'interieur de cette nébuleuse, il me reste des choix de conscience, et de ce que je souhaite moi faire. Ai-je vraiment envie de faire travailler (ou travailler pour) Amazon ?
    Si non alors je prend mes dispositions.

  6. #686
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    novembre 2013
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Marne (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2013
    Messages : 11
    Points : 184
    Points
    184

    Par défaut

    Franchement, qui se soucie des déclarations de ce bouffon ?

  7. #687
    Modérateur

    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    16 163
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 16 163
    Points : 32 224
    Points
    32 224
    Billets dans le blog
    10

    Par défaut Taxer c'est voler !

    Amazon a bien raison de répercuter la taxe.
    De toute manière, c'est toujours le consommateur final qui paie la taxe.
    Quand on taxe le lait, ce n'est pas la vache qui paie.

    https://www.contrepoints.org/2019/08...jamais-d-impot
    https://www.contrepoints.org/2019/07...0-000-employes

    #TaxerCEstVoler #CePaysEstFoutu #LiberonsNous !

    Nom : Taxercestvoler.jpg
Affichages : 270
Taille : 34,1 Ko
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  8. #688
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    0
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique
    Secteur : Arts - Culture

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 0
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    #TaxerCEstVoler #CePaysEstFoutu #LiberonsNous !
    Hum cet été mon fils c'est cassé le bras, pas à proximité de chez nous, il a vu un médecin, passé des radios, eu un platre, nous n'avons rien payé.
    Dans quelques mois c'est la rentrée, mes trois enfants vont pouvoir aller à l'école.
    La femme de mon voisin est malade et depuis plus de 10 ans, chaque jour, une infirmière passe la voir.
    Le réseau routier est incroyable...
    Je suis content qu'une redistribution des richesses puisse permettent tout cela et plus encore.
    Pour moi le vole n'est pas la taxe, mais d'une part le gaspillage gaspillage de cette taxe, et d'autre part la corruption.
    Quand au pays qui est foutu, si suffisamment de gens le pense alors oui, sinon moi je vois une jeunesse tellement dynamique, et un pays avec tellement de possible que je n'y crois pas.
    Bel continuation

  9. #689
    Membre régulier Avatar de tony76
    Homme Profil pro
    Déeloppeur pour le plaisir....
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    87
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Déeloppeur pour le plaisir....

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 87
    Points : 75
    Points
    75

    Par défaut

    Franchement il y en à qui crois encore au monde des bisounours c'est beau ça
    Tout se sait un jour, il suffit de l'apprendre !

  10. #690
    Membre éprouvé
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 768
    Points : 927
    Points
    927

    Par défaut

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Taxer c'est voler
    L’impôt des sociétés est une taxe, un revenu non négligeable pour l'état. Du coup, tu es pour la suppression totale des impôts des sociétés, c'est à dire le financement d'une partie des biens collectifs tel que les piscines municipales, les routes départementales, les nationales, les hôpitaux, le financement des transports en commun (métro, ...), ....

    Tu proposes dans ce cas, de supprimer les impôts des sociétés et de reporter le financement des services ci-dessus (cité comme exemple) par les impôts des particuliers. En compensation, le particulier sera bien mieux en compensation.

    La taxe a été mise en place pour essayer de rétablir une certaine justice sociale par rapport aux entreprises concurrentes qui payent quant à elle des impôts, qui participent aux efforts collectifs. Les entreprises concurrentes, en payant des impôts, sont dans l'incapacité de proposer des prix aussi bas et avec autant service que Amazon. Cette taxe va relancer la concurrence ou sinon il aurait fallu encourager les entreprises concurrentes à s'évader fiscalement pour être au même niveau que Amazon.

    En théorie, la dernière option se tient mais elle me parait extrêmement risqué économiquement, sans un minimum de redistribution. Pour n'importe quel service, il faudrait pour tout au prix fort. C'est à double tranchant, il faut être vraiment du bon côté de la barrière financièrement.

    Pour moi, c'est beaucoup trop risqué, c'est pourquoi je trouve qu'il vaut mieux taxer Amazon plutôt favoriser les entreprises à s'évader fiscalement.
    Les entreprises concurrentes vont pouvoir plus facilement s'aligner sur les prix. Les particuliers iront plus voir ailleurs pour des prix plus avantageux (et service) et si un jour, Amazon veut reprendre ses parts de marché, il prendra en charge la taxe à sa charge pour ne pas la répercuter sur le prix final.

    La taxe est juste un impôt non payé. Elle est certe imparfaite mais au moins elle a le mérite d’exister et il y avait une urgence.

  11. #691
    Modérateur

    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    16 163
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 16 163
    Points : 32 224
    Points
    32 224
    Billets dans le blog
    10

    Par défaut

    Citation Envoyé par pourpenser49
    Hum cet été mon fils c'est cassé le bras, pas à proximité de chez nous, il a vu un médecin, passé des radios, eu un platre, nous n'avons rien payé.
    Vous avez payé depuis assez longtemps des cotisations de sécurité sociale qui représentent une part non négligeable de vos revenus complets. Il est probable que le médecin, les radios et le plâtre, vous les ayez payés déjà plusieurs fois, en fait.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  12. #692
    Modérateur

    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    16 163
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 16 163
    Points : 32 224
    Points
    32 224
    Billets dans le blog
    10

    Par défaut

    Citation Envoyé par weed
    L’impôt des sociétés est une taxe, un revenu non négligeable pour l'état. Du coup, tu es pour la suppression totale des impôts des sociétés, c'est à dire le financement d'une partie des biens collectifs tel que les piscines municipales, les routes départementales, les nationales, les hôpitaux, le financement des transports en commun (métro, ...)
    1) C'est marrant comme à chaque fois qu'on parle ne serait-ce que de diminuer la fiscalité, c'est toujours les mêmes exemples qui reviennent : "Et les routes ! Et l'école ! Et les transports en commun ! Et les hôitaux..."
    Sauf qu'il existe quelques routes privées et il en existe ailleurs dans le monde.
    Sauf qu'il existe aussi des écoles privées et qui ont plutôt de meilleurs résultats que les publiques.
    Sauf qu'il existe des transports en commun privés efficaces et parfois assez bon marché, et même des transports en commun qui étaient publics et sont devenus privés pour le bonheurs de leurs clients qui ont moins à débourser pour un service équivalent (transport aérien).
    Sauf qu'il existe des cliniques privées qui sont plutôt mieux gérées que les hôpitaux publics...

    2) Le rôle de l'état, ce sont les fonctions régaliennes : sécurité, justice, diplomatie.
    La TVA suffirait largement à couvrir ces frais. On pourrait sans doute payer aussi quelques trucs dans votre liste au père Noël.

    Bref, un autre monde avec moins de fiscalité est possible sans que ce soit le chaos ou la pauvreté généralisée.

    La France est championne du monde de la fiscalité. Bien des pays, même tout proches, font au moins aussi bien dans bien des domaines en dépensant moins, donc en prélevant moins d'impôts.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  13. #693
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 008
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 008
    Points : 6 470
    Points
    6 470
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Moi je demande à avoir des analyses chiffrées et sourcées avant de partir dans ce genre de débats. Parce que les effets d'annonce, c'est facile à faire mais ça ne prouve rien du tout. Mais comme ça nécessiterait probablement bien plus d'effort et de temps que ce qui est usuellement mis sur un forum, je suggère que les personnes intéressées aillent débattre dans un sujet dédié. Surtout que ça part un peu hors sujet.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  14. #694
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 820
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 820
    Points : 26 486
    Points
    26 486

    Par défaut

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Vous avez payé depuis assez longtemps des cotisations de sécurité sociale qui représentent une part non négligeable de vos revenus complets. Il est probable que le médecin, les radios et le plâtre, vous les ayez payés déjà plusieurs fois, en fait.
    Certes?. Mais c'est la marque d'un pays civilisé. On ne sait pas qui, demain, aura besoin de soins médicaux. On paye tous, et ceux sur qui le malheur tombe(genre mon fils à sa naissance, un mois d'hôpital, 18 mois de rééduc, et c'est pas fini) sont protégés. Et si mon fils sera un jour un citoyen productif non handicapé, c'est bien grâce à ce système de redistribution.

    Parce-que le fils de pauvre, lui, dans un système non-redistributif, avec les pathologies de mon petit, il finit avec un bras et une jambe inutilisable, parce-que ses parents ne peuvent pas payer les soins. et sera un boulet financier pour la société toute sa vie. Redistribuer, c'est investir dans les pauvres pour que ceux-ci et leurs enfants puissent devenir productifs à leur tour.

    Après, on peut gloser sur certaines gabegies. Mais j'en ai assez vu(des gabegies) dans le privé pour me garder de conclure sur l'incurie de l'état. J'ai assez de vue sur des concurrents entre public et privé(cliniques et hôpitaux, nos clients), pour savoir qu'il y a des aberrations des deux cotés. Pas les mêmes, certes, mais à la fin, c'est l’hôpital public qui a trouvé ce qui n'allait pas chez mon fils, après que la clinique privée aie jeté l'éponge. Hasard?
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  15. #695
    Membre régulier Avatar de tony76
    Homme Profil pro
    Déeloppeur pour le plaisir....
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    87
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Déeloppeur pour le plaisir....

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 87
    Points : 75
    Points
    75

    Par défaut

    c'est touchant le fils de ou la petite fille de, sur des que ça touche des enfants

    mais vous payez déjà pour ça, et en plus vous payez encore (mutuelle, non pris en charge, surplus, dépassement d'honoraire, etc...)
    je vous rappel que sur votre bulletin de salaire on vous retire tout les mois

    et en plus

    les pauvres comme vous dite, même si vous payez 20 fois vos cotisations ils en verront pas la couleur, il y aurais tellement d'exemple:
    qui se souvient de la vignette sensé être donner au plus enceint il attende encore, et encore tellement d'autre......

    arrêter de croire au monde des bisounourse, il faut donner ok mais faut pas abusé et pour revenir a la taxe GAFA Amazon à fait ce que toute entreprise aurais fait
    comme touché de l'argent publique, et faire des 100 aine de licenciements.
    Tout se sait un jour, il suffit de l'apprendre !

  16. #696
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 820
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 820
    Points : 26 486
    Points
    26 486

    Par défaut

    Citation Envoyé par tony76 Voir le message
    mais vous payez déjà pour ça, et en plus vous payez encore (mutuelle, non pris en charge, surplus, dépassement d'honoraire, etc...)
    je vous rappel que sur votre bulletin de salaire on vous retire tout les mois
    ai-je dit le contraire? J'ai dit justement que payer, c'est la marque d'une société civilisée. Les cotisations retraite et santé sont du revenu différé. L'employeur paye maintenant, on touchera quand on aura besoin.

    J'ai payé parce-qu’on m'a obligé à payer(et mon petit est en couverture 100% jusqu'à ses 3 ans révolus, sinon je serais ruiné, même avec mon bon salaire). La tendance naturelle, c'est de se dire "j'en ai pas besoin". Jusqu'au jour ou on en a besoin, en fait. Et comme on a déjà tout dépensé, on est dans le zag.

    Citation Envoyé par tony76 Voir le message
    les pauvres comme vous dite, même si vous payez 20 fois vos cotisations ils en verront pas la couleur, il y aurais tellement d'exemple:
    qui se souvient de la vignette sensé être donner au plus enceint il attende encore, et encore tellement d'autre......
    Juste non. Au CAMSP où mon petit est traité, il y a des gens très pauvres aussi, dont l'enfant, souvent encore plus cabossé que le mien(qui déjà...), et qui profitent aussi d'une qualité de soins impeccable. J'ai même vu des roms, une fois. Ils vivent de fouille de poubelles et autres recyclages douteux, mais leurs enfants sont scolarisés, soignés, et on peut espérer que certains deviendront des citoyens productifs. Pas tous, hein, je ne suis pas naïf, le changement culturel nécessaire est colossal, et tous n'y parviendront pas tous en une seule génération. Mais c'est l'idée. Qu'on ne décide pas à la naissance que certains sont pauvres et donc sacrifiables. Je ne crois pas que les roms payent des masses de charges sociales, hein. Et ça ne me gène pas de payer pour eux. Je sais pertinemment qu'après guerre, d'autres payaient pour mes grands-parents, spécialement du coté maternel. On ne sait jamais quand on aura besoin du système. Lui cracher dessus quand seuls les autres en ont besoin, ça me parait terriblement court-termiste, comme vision.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  17. #697
    Membre éprouvé
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 768
    Points : 927
    Points
    927

    Par défaut

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    1) C'est marrant comme à chaque fois qu'on parle ne serait-ce que de diminuer la fiscalité, c'est toujours les mêmes exemples qui reviennent : "Et les routes ! Et l'école ! Et les transports en commun ! Et les hôitaux..."
    Sauf qu'il existe quelques routes privées et il en existe ailleurs dans le monde.
    Et oui, ce sont toujours les mêmes exemples, mais on me ressort à chaque fois le cas desroutes privés tel que les autoroutes. Mais les autoroutes réprésente juste une toute petite partie du réseau nationnale, la plus grande part est représenté par les nationnales et surtout les départementales. Je te rappelle que l'on a un réseaux très dense et donc assez couteux.
    Si une société privé se chargait d'une partie du réseau, comment se financerait elle ?
    Tu es bien d'accord, qu'il n'est pas envisageable d'installer un péage pour des portions de routes départementales. Ce serait beacoup trop compliqué à gérer. Que proposerais tu dans ce cas pour financer l'entretien, la maintenance. Par le biais des impots des particuliers?


    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Sauf qu'il existe des transports en commun privés efficaces et parfois assez bon marché, et même des transports en commun qui étaient publics et sont devenus privés pour le bonheurs de leurs clients qui ont moins à débourser pour un service équivalent (transport aérien).
    Heureusement que tu précise "parfois assez bon marché" mais j'ai des doutes quand même.

    La ratp est fortement financé par la région idf et les entreprises y contribuent également. Il s'agit d'une volonté politique afin de garder un ticket de métro plus accéssible malgré des couts toujours plus importants (trouver des solution pour transporter toujours plus de personnes qui grandit, rénover les tunnels qui fuient avec l'eau et éviter l'éboulement, ...).
    Actuellement, je ne connais pas le prix unitaire du ticket, mais si les entreprises ne mettaient pas la main à la poche, je pense qu'il serait au moins 2 fois plus cher.

    Ce choix stratégique de maintenir un prix abordable est d'inciter aussi bien les travailleurs que les touristes à privilégier les transports plutôt que les transports individuels, beaucoup plus poluants
    L'air en idf est très polué, ne trouves tu pas ce choix stratégique est une bonne idée?


    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    La France est championne du monde de la fiscalité. Bien des pays, même tout proches, font au moins aussi bien dans bien des domaines en dépensant moins, donc en prélevant moins d'impôts.
    Il faut tenir compte également des spécificités de la France. Un tout petit pays est souvent plus simple à gouverner.

    On peux diminuer la fiscalité de toutes les entreprises mais on ne peux pas le faire du jour au lendemain. La taxe pour Amazon permet juste de réaligner un tout petit peu ses impots par rapports à ceux de ses concurrents. Il était pas normal qu'il y ait une telle différence, une telle injustice social. Cette taxte permettrait, dans un second temps, par exemple de baisser les impots des sociétés concurrentes pour revenir à une fiscalité plus égalitaire et décente à la fois.

  18. #698
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 403
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 403
    Points : 3 206
    Points
    3 206

    Par défaut

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    1) C'est marrant comme à chaque fois qu'on parle ne serait-ce que de diminuer la fiscalité, c'est toujours les mêmes exemples qui reviennent : "Et les routes ! Et l'école ! Et les transports en commun ! Et les hôitaux..."
    Sauf qu'il existe quelques routes privées et il en existe ailleurs dans le monde.
    Sauf qu'il existe aussi des écoles privées et qui ont plutôt de meilleurs résultats que les publiques.
    Sauf qu'il existe des transports en commun privés efficaces et parfois assez bon marché, et même des transports en commun qui étaient publics et sont devenus privés pour le bonheurs de leurs clients qui ont moins à débourser pour un service équivalent (transport aérien).
    Sauf qu'il existe des cliniques privées qui sont plutôt mieux gérées que les hôpitaux publics...
    Ce serait bien que pour chacun des exemples que tu cites, toi même sache donner des exemples précis :
    Sauf qu'il existe quelques routes privées et il en existe ailleurs dans le monde. Lesquels ?
    A ma connaissance, les autoroutes ont toutes été construites sur des fonds publics, la très grande majorité, et sont en concession au privé, mais reste propriété de l'état.

    Sauf qu'il existe aussi des écoles privées et qui ont plutôt de meilleurs résultats que les publiques.Lesquelles ?
    Aujourd'hui les écoles les plus prestigieuses, celles de l'élite sont semble-t'il celles de l'état : ENA, X, Mines, ENS...
    Au classement de Shangaï, surprise totale, toutes les premières places sont trustées par des universités (publiques) et dans ce classement, les universités françaises surclassent largement ces écoles françaises si élitistes.
    Au fait tu aurais pas tendance à cracher dans la soupe non ? Vu ton propre job, celui qui doit te permettre de payer tes factures à la fin du mois ?

    Sauf qu'il existe des transports en commun privés efficaces et parfois assez bon marché, et même des transports en commun qui étaient publics et sont devenus privés pour le bonheurs de leurs clients qui ont moins à débourser pour un service équivalent (transport aérien). Cette phrase mériterait un bel exemple argumenté, quand on sait qu'aujourd'hui nombre de compagnies de prestige sont des compagnies nationales. Emirates par exemple, considérée comme la meilleure au monde bien souvent.

    Sauf qu'il existe des cliniques privées qui sont plutôt mieux gérées que les hôpitaux publics... Sur ce problème bien spécifique il y aurait beaucoup à dire en France. Mais ce que l'on attend d'un hôpital ou d'une clinique c'est avant toute autre chose la qualité des soins, pas la bonne gestion. Et il est notoire qu'avec la tarification à l'acte, les cliniques bénéficient d'un système qui les favorisent car elles ne traitent que ce qu'elles savent bien faire. Les hopitaux traitent tout, le complexe, le tout-venant, et tout ce qui ne bénéficie pas d'une tarification avantageuse.

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    2) Le rôle de l'état, ce sont les fonctions régaliennes : sécurité, justice, diplomatie.
    La TVA suffirait largement à couvrir ces frais. On pourrait sans doute payer aussi quelques trucs dans votre liste au père Noël.

    Bref, un autre monde avec moins de fiscalité est possible sans que ce soit le chaos ou la pauvreté généralisée.
    Tu as bien appris ta leçon, tu écoutes quelle radio toute ta journée ? Laisse-moi deviner : RMC ? Ah non RTL ? Europe 1? France Inter ? Ah oui zut, elles disent toutes la même chose...

    Au fait estimation de la fraude à la TVA en Europe: 50 milliards au bas mot https://www.liberation.fr/planete/20...siecle_1725371. Le casse du siècle, mais chaque année dis donc...

    Oui effectivement un autre monde est possible, avec moins de fiscalité, si ceux qui devaient payer leur du le payaient vraiment.
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    La France est championne du monde de la fiscalité. Bien des pays, même tout proches, font au moins aussi bien dans bien des domaines en dépensant moins, donc en prélevant moins d'impôts.
    Voui
    La championne du monde serait plutôt celle qui ferait effectivement rentrer tout son du dans les caisses de l'état. L'herbe est toujours plus verte ailleurs. Par contre on a jamais vu autant de cadeaux en dizaines de milliards d'euros que depuis deux ans (sept avec Hollande, mais c'était déjà Macron le petit malin hahaha) en France. A croire qu'on a même pas besoin de fric, et qu'on en a de trop, va comprendre Charles ? Ah non Phil...

  19. #699
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 571
    Points : 17 294
    Points
    17 294

    Par défaut Google, Facebook, Amazon vont témoigner aux Etats-Unis contre la taxe numérique française

    Google, Facebook, Amazon vont témoigner aux Etats-Unis contre la taxe numérique française,
    Que le Bureau du représentant américain au commerce extérieur a qualifiée de « déraisonnable »

    Définitivement adoptée le 11 juillet dernier par le Sénat français, le projet de loi visant à instaurer une taxe sur les grandes enseignes du numérique a été publiée le 25 juillet au Journal officiel sans contrôle du Conseil constitutionnel, malgré la promesse de Bruno Le Maire. La taxe qualifiée de taxe GAFA s'applique à hauteur de 3 % sur les revenus des services numériques gagnés en France par les entreprises de plus de 25 millions d'euros de chiffre d'affaires français et 750 millions d'euros (838 millions de dollars) dans le monde. Cette taxe n’impose pas seulement le bénéfice, souvent consolidé dans des pays à très faible fiscalité comme l'Irlande, mais le chiffre d'affaires, en attendant une harmonisation des règles au niveau de l'OCDE.

    Seulement, Donald Trump et les entreprises américaines n’ont pas apprécié cette nouvelle taxe française et chacune des deux parties a de bonnes raisons. A la veille de son adoption finale par le Sénat français, l’administration Trump a décidé d’ouvrir une enquête sur la taxe Gafa française pour déterminer si elle constitue une pratique commerciale déloyale. Selon un article publié le mardi par Reuters, Google, Facebook Inc et Amazon.com Inc et bien d’autres sociétés témoigneront lundi prochain lors d'une audition du gouvernement américain sur la taxe sur les services numériques du gouvernement français.

    Nom : ustr01.jpg
Affichages : 1764
Taille : 41,4 Ko

    Le mois dernier, le président américain Donald Trump a menacé de taxer les vins français en représailles de la taxe numérique. Pour la Maison-Blanche, « la mesure unilatérale de la France semble cibler les entreprises technologiques américaines innovantes qui fournissent des services dans des secteurs distincts de l'économie ». Le Bureau du représentant américain au commerce extérieur qui a ouvert une enquête sur la taxe en juillet a qualifié la mesure de « déraisonnable ». Le bureau pourrait émettre de nouveaux tarifs sur les produits français ou d'autres restrictions commerciales après la fin de la période de commentaires du public, le 26 août, a rapporté Reuters.

    Le processus qui a conduit à l’adoption d’une taxe numérique adaptée au marché français

    En mars 2019, à cause de la réticence de quatre pays, dont l’Irlande, la Suède, le Danemark et la Finlande, les pays membres de l’Union européenne ont officiellement abandonné l’initiative d’un projet de loi qui visait à instaurer une taxe numérique européenne ciblant les GAFA afin de limiter l’optimisation fiscale pratiquée par de nombreuses multinationales. Les ministres des Finances européens avaient préféré attendre les démarches initiées à l’OCDE (l’organisation de coopération et de développement économique) où des discussions étaient en cours pour parvenir à un accord sur une taxe internationale sur les géants du numérique d’ici à 2020.

    La France a décidé de faire cavalier seul à cause du manque d’accord au niveau européen. L'Assemblée nationale a adopté le 4 juillet, par 34 voix pour et 13 abstentions, sans aucun vote contre, le projet de loi visant à instaurer la nouvelle taxe sur les grandes enseignes du numérique. Le projet de loi a été voté auparavant en première lecture au Palais Bourbon, puis au Sénat au printemps dans des versions différentes. Le texte a ensuite fait l'objet d'un compromis en commission mixte paritaire en fin juin. Le 11 juillet, c’était le tout du Sénat français d’approuver la nouvelle taxe numérique.

    Finalement, le texte de la loi régissant la taxe sur les activités numériques en France a été publié le 25 juillet 2019 au Journal officiel sans aucun contrôle constitutionnel, modifiant ainsi le code général des impôts. Cette taxe numérique adaptée au marché français, qui vise en majorité les multinationales américaines et qui sera rétroactive puisqu’entrant en vigueur à partir du 1er janvier 2019, a été promulguée malgré les tentatives américaines d'intimidation.

    Les Etats-Unis et les sociétés américaines contre une taxe numérique qui vise les grandes entreprises numériques américaines en France

    Si dans le fond, les États-Unis semblent d’accord avec le principe de taxer plus lourdement diverses multinationales (taxation des activités digitales et taxation minimum), ils estiment, néanmoins, que « cela devrait être fait sur une base plus large que la sélection d’un secteur particulier », comme l’a précisé, en mars dernier, Chip Harter, responsable du Trésor et délégué US pour les discussions fiscales internationales. La Maison-Blanche ne soutient pas la version française de la taxe GAFA de la France dès le départ. Mais le ministre de l’Économie Bruno le Maire a déclaré en mars que la France « est un État libre et souverain qui décide de sa taxation et qui la décide librement et souverainement ».

    Nom : ustr02.jpg
Affichages : 1749
Taille : 23,0 Ko

    Les représentants des géants du numérique sont conviés à témoigner le lundi lors d'une audition du gouvernement américain sur la taxe français, mais ces entreprises ont déjà produit des témoignages par écrit. Selon Reuters, Alan Lee, responsable de la politique fiscale mondiale de Facebook, a déclaré que la taxe « pose des difficultés pour le modèle économique de Facebook et entravera la croissance et l'innovation dans l'économie numérique » et nécessiterait une refonte de ses systèmes. Selon M. Lee, « bien que nous ayons les données nécessaires pour calculer l'impôt, il nous faudrait plus de temps et de ressources pour saisir ces données et les conserver aux fins de l'impôt et de la vérification ».

    L’unité Google d’Alphabet Inc. a aussi produit un témoignage par écrit. Selon Reuters, son conseiller en politique commerciale, Nicholas Bramble, a déclaré que l'impôt français est « une rupture radicale par rapport aux règles fiscales établies de longue date et vise uniquement un sous-ensemble des entreprises » et est « susceptible de générer des litiges sur la question de savoir si des activités numériques spécifiques ont été "fournies en France" ou dans une autre région ».

    La taxe « représente un précédent troublant, s'écarte inutilement du progrès vers des politiques fiscales internationales stables et durables et peut affecter de façon disproportionnée les sociétés américaines ayant leur siège aux Etats-Unis », a déclaré Jennifer McCloskey, vice-présidente des politiques au Conseil de l'industrie des technologies de l'information, qui représente Amazon, Facebook, Apple Inc., Google et bien d'autres entreprises, et qui témoignera également lundi dans l’affaire de la taxe française.

    Dans son témoignage écrit pour l’audience du Bureau du représentant américain au commerce, Peter Hiltz, directeur de la politique fiscale internationale d'Amazon, a déclaré que plus de 10 000 petites et moyennes entreprises françaises qui vendent sur les boutiques en ligne d'Amazon ont informées que certains frais vont augmenter de 3 % pour les ventes effectuées sur Amazon.fr à compter du 1er octobre. Il a ajouté que « les produits et services américains vendus par l'intermédiaire de la boutique en ligne d'Amazon en France coûteront plus cher » en raison de la taxe.

    Nom : ustr03.jpg
Affichages : 1732
Taille : 38,6 Ko

    Le géant du commerce électronique a fait une annonce similaire sur son site Web pour la France en début du mois. Dans un entretien accordé au Parisien, Mounir Mahjoubi, député LREM et membre d’un comité mandaté par les parlementaires dans le cadre d’une enquête sur l’état et les pratiques de la grande distribution dans ses relations commerciales avec les fournisseurs en France, s’est insurgé contre la décision d’Amazon France de vouloir répercuter la taxe Gafa sur ses tarifs aux entreprises françaises qui utilisent sa plateforme de vente en ligne.

    Dans leur témoignage écrit, d’autres entreprises américaines touchées par la taxe ont ajouté qu' « il y a une forte probabilité que le coût de la taxe soit répercuté sur toute la chaîne d'approvisionnement ». Selon Reuters, le groupe d’entreprises a déclaré que la taxe « est injustifiable en ce qu'elle viole les accords internationaux et déraisonnable en ce qu'elle est discriminatoire, rétroactive et incompatible avec les principes des politiques fiscales internationales ».

    D'autres pays de l'UE, dont l'Autriche, la Grande-Bretagne, l'Espagne et l'Italie, trouvent aussi qu'une taxe sur les grandes multinationales de l'Internet telles que Facebook et Amazon est nécessaire parce qu’elles font des profits dans des pays à faible fiscalité comme l'Irlande, peu importe d'où proviennent leurs revenus. Ces pays comptent également instaurer des plans pour leurs propres taxes numériques. Mais cette réaction massive des multinationales américaines et de l’administration Trump ne va-t-elle pas les faire reculer ?

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Quels commentaires faites-vous des témoignages des entreprises américaines sur la taxe numérique française ?
    Pensez-vous que la France va revoir plus tard sa loi face à la réaction des Etats-Unis ?
    Pensez-vous que les autres pays européens emboiteront le pas à la France ?

    Lire aussi

    Les États-Unis jugent la taxe GAFA française « extrêmement discriminatoire », et menacent la France d'une riposte
    L'UE abandonne sa taxe GAFA jugée discriminatoire par les États-Unis, qui envisagent désormais de saisir l'OMC en représailles
    France : le Sénat adopte la taxe GAFA, les deux chambres du Parlement vont maintenant tenter de se mettre d'accord sur une version commune
    Trump affirme que les USA pourraient taxer le vin français en représailles de la taxe numérique, dont l'équité est remise en doute par l'USTR
    Amazon France compte répercuter la « taxe Gafa » sur ses tarifs aux entreprises françaises, aui utilisent sa plateforme de vente en ligne
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #700
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Dev Analyst
    Inscrit en
    mars 2018
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev Analyst
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2018
    Messages : 11
    Points : 8
    Points
    8

    Par défaut

    "parce qu’elles font des profits dans des pays à faible fiscalité comme l'Irlande"

    - Et pas uniquement ! Franchement vous imaginez 10 grosses boîtes américaines venir s'installer en France !? Prête à déployer leurs Customer Service, Tech Support pour couvrir toute l'Europe voir même l'Inde/Russie etc. ?
    Même si la France baisserait le niveau de fiscalité, je me taperais des barres vu le niveau d'anglais des Francais... je doute que Paris dispose d'assez de personne pour palier ce problème.. ?

    Idem niveau recrutement.. En France c'est :
    - Tu dois avoir entre 18 et 30 ans
    - Avoir un diplôme scolaire de type bac +4/5 en IT // les diplomes made in AFPA, good luck.
    - De preference être célibataire, avoir le permis, et être blanc (il faut être franc et réaliste, nos compagnies un point de vue "élitiste" différent de la réalité)
    - Avoir des années d'expérience professionelle (c'est parfait quand t'as 18ans!)
    - Accepté le SMIC

    C'est facile de blâmer un pays comme l'Irlande, quand on y est jamais aller ?

    Plusieurs compagnies se sont installer en Angleterre/Londres pour le côté Sales.. on en parle de leur fiscalité ?

    Certaines compagnies se sont tout de même installer en France, pour avoir un pied-a-terre, pour faciliter certains services professionnelles en IT/Sales (ex: Google à Paris)

    Concernant cette taxe, elle est débile, le gouvernement à ZERO connaissance en informatique. Parce que les compagnies trouveront toujours un moyen d'éviter cette taxe.. autrement ca sera comme d'hab les consommateurs francais qui vont subir (Merci qui ? Le gouvernement francais pour ce fi.. fu...).

    La France part en cacahuète, tout le monde s'enfout, et reste dans leur routine d'arrogance/élitiste, plutôt que se sortir les doigts, et comprendre de nos erreurs.

Discussions similaires

  1. Liste des mots français pour application JAVA
    Par elitost dans le forum Général Java
    Réponses: 15
    Dernier message: 16/08/2010, 15h57

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo