+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
  1. #21
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    353
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 353
    Points : 1 895
    Points
    1 895

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Un indep dans l'informatique il fait minimum 4000 boules net par mois une fois qu'il a payé toutes ses charges. Ou alors il ne devrait pas être indep. Et la plupart des indeps travaillent dans des missions au milieu d'autres prestas et sont donc entre 35 et 40h comme tout le monde.
    Déjà 4000 c'est au dessus du plafond auto entreprise, donc ça veux dire plus de 55% de charges en portage et un peu moins en SARL ou en SASU.
    Donc ca veux dire plus de 8000 euros de CA par mois, c'est ce que tu veux dire ? Je crois qu'il y à peut être des DBA "Séniors" Oracles ou SQL Serveur quoi doivent gagner ça, mais il ne sont pas aux 35 heures je peux te le dire, et je doute que d'autres professions comme les développeurs PHP arrivent à avoir un montant aussi élevé, surtout avec la concurrence Offshore à 4 euros de l'heure

    Enfin c'est pas le sujet, je trouve juste caricatural de se focaliser sur les 35 heures alors que pour une partie importante des travailleurs (les indépendants, profession libérales, les gérants, les managers, les commerciaux, ...) ça existe pas... juste un rappel.

    Ce que j'en pense ? Ceux qui sont au 35 heures ? Bravo à eux, profitez en bien, vous avez fait le bon choix

  2. #22
    Membre éclairé
    Avatar de Aurelien Plazzotta
    Homme Profil pro
    UML/SQL/Python/Knowledge Management
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    271
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : UML/SQL/Python/Knowledge Management

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 271
    Points : 878
    Points
    878

    Par défaut

    Oui, le plafond auto-entrepreneur (en activité de services), est de 32 600 € HT/an, ce qui représente idéalement 2 700 €/mois; pour percevoir 4K€ net/mensuel en indépendant il faut décrocher de gros contrats et recourir à un autre statut.
    Pour la SARL et l'EURL, c'est 45% de charges sociales sur le CA et 80% de charges pour la SASU (la rémunération principale est constituée des dividendes par action à la fin de chaque exercice fiscal, soit au bout d'1 an, d'ici là démerde toi avec tes 20% restants tous les mois).
    Oui, en France, l'entrepreneuriat est légal mais puni par la loi.

    C'est bien trop coûteux de se lancer dans les affaires et créer son entreprise. Ajoutez la culture du salariat enseignée à l'école et le tour est joué, on obtient une population frileuse et assistée.
    Je ne mets pas tout le monde dans le même panier mais une large majorité de travailleurs et chercheurs d'emploi est totalement hermétique à la création d'entreprise
    Je porte l'épée brisée, et sépare les vrais rois des tyrans. Qui suis-je ?

  3. #23
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    197
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Nouvelle-Zélande

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 197
    Points : 526
    Points
    526

    Par défaut

    Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
    Oui, le plafond auto-entrepreneur (en activité de services), est de 32 600 € HT/an, ce qui représente idéalement 2 700 €/mois; pour percevoir 4K€ net/mensuel en indépendant il faut décrocher de gros contrats et recourir à un autre statut.
    Pour la SARL et l'EURL, c'est 45% de charges sociales sur le CA et 80% de charges pour la SASU (la rémunération principale est constituée des dividendes par action à la fin de chaque exercice fiscal, soit au bout d'1 an, d'ici là démerde toi avec tes 20% restants tous les mois).
    Oui, en France, l'entrepreneuriat est légal mais puni par la loi.

    C'est bien trop coûteux de se lancer dans les affaires et créer son entreprise. Ajoutez la culture du salariat enseignée à l'école et le tour est joué, on obtient une population frileuse et assistée.
    Je ne mets pas tout le monde dans le même panier mais une large majorité de travailleurs et chercheurs d'emploi est totalement hermétique à la création d'entreprise

    Dire que c'est puni par la loi me semble vraiment abusé, et pour la culture salariale enseignée à l’école je veux bien une explication car je n'ai vraiment pas l'impression d'avoir été poussé vers le salariat dans ma jeunesse.

    Il ne faut pas oublier que pour avoir des bonnes entreprises il faut des bons salariés et que le salariat n'est pas une tare. Je déteste cette geguerre patronat/salariat comme si tous les patrons étaient des connards et que tous les salariés rêvent que d'une planque et de bosser le moins possible. Mais c'est comme tout, dans les médias on parle des patrons qui licencient abusivement et qui font de l'évasion fiscale et ça donne la généralité patron = exploitant du peuple, tout comme on parle des grévistes et des blocages qui donne la généralité salarié = profiteur fainéant.

    Je te rejoins sur le fait que la majorité des salariés est hermétique à la création d'entreprise mais à mon avis c'est plus dû au manque d'exemples (et à la peur que ça engendre) que d'une volonté absolue "par défaut". Je pense qu'un paquet de salariés ne savent même pas comment s'y prendre si il voulaient créer une société.
    Désolé pour les rétines, clavier QWERTY

  4. #24
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 494
    Points : 484
    Points
    484

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Déjà 4000 c'est au dessus du plafond auto entreprise, donc ça veux dire plus de 55% de charges en portage et un peu moins en SARL ou en SASU.
    Donc ca veux dire plus de 8000 euros de CA par mois, c'est ce que tu veux dire ? Je crois qu'il y à peut être des DBA "Séniors" Oracles ou SQL Serveur quoi doivent gagner ça, mais il ne sont pas aux 35 heures je peux te le dire, et je doute que d'autres professions comme les développeurs PHP arrivent à avoir un montant aussi élevé, surtout avec la concurrence Offshore à 4 euros de l'heure
    Heu… 8000 € de CA, c'est du 380 €/jour pour un mois plein (donc comme je le disais pour un freelance qui ne s'absente pas). Si je prends les chiffres proposés par Hopwork (qui ont le mérite d'exister), un dev backend, c'est en médian 400/jour. Web/mobile, c'est du 350 (ce qui nous mène à 7350 de CA soit 3675 de revenu). Quand on regarde plus particulièrement les technos, c'est régulièrement bien au dessus de 400/jour…

    Citation Envoyé par Mrsky Voir le message
    Dire que c'est puni par la loi me semble vraiment abusé, et pour la culture salariale enseignée à l’école je veux bien une explication car je n'ai vraiment pas l'impression d'avoir été poussé vers le salariat dans ma jeunesse.

    […]

    Je te rejoins sur le fait que la majorité des salariés est hermétique à la création d'entreprise mais à mon avis c'est plus dû au manque d'exemples (et à la peur que ça engendre) que d'une volonté absolue "par défaut". Je pense qu'un paquet de salariés ne savent même pas comment s'y prendre si il voulaient créer une société.
    Moi, je n'ai pas l'impression d'avoir été "poussé" vers autre chose… Tout le secondaire ne prépare qu'aux études supérieurs ou aux formations professionnelles (parce qu'en France, les "pas-bons", ils doivent s'orienter vers une formation professionnelle, les "bons", ils ne sont pas encore compétents pour travailler…). Ensuite tout dépend de celles-ci. Dans mon cas, fac, la seule voie qui semblait connue était DEA -> thèse -> post-doc -> concours du public… Dans d'autres filières, dont les écoles, on va avoir une petite formation "CV/entretiens". Les formations sur la création d'entreprise, il faut les chercher (dans les formations autres que commerciales).

    Quand au fait que la majorité des salariés restent salariés, le résultat des discussions que j'ai (je suis "freelance") est surtout qu'en restant salarié, ils n'ont pas l'inquiétude du revenu. Celui-ci tombe chaque mois, ils n'ont pas à chercher un client ni à courir derrière pour se faire payer (j'admet que si j'ai 100 % des factures payées, j'ai aussi 100 % des factures ayant eu besoin d'au moins une relance…). Ajoute à ça la lourdeur administrative, et c'est évident que ça n'incite pas à se mettre à son compte…

  5. #25
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 938
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 938
    Points : 3 622
    Points
    3 622

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Que pensez-vous des arguments de Luis Pedro Coelho ?
    D'après moi il n'a pas utilisé les meilleures arguments contre les longues semaines.
    De ce que j'ai compris il dit juste qu'en faisant trop d'heures on augmente les chances de produire des bugs.
    Et qu'en bossant moins d'heures on développe des outils pour nous aider au travail.

    Mais d'après moi celui qui reste au boulot tard tous les jours devient de moins en moins productif.
    Il a moins d'imagination, il a moins de recul, il est moins motivé, il peut rester bloquer sur des problèmes.
    Alors que quand tu quittes le boulot tôt tu peux trouver des solutions pendant ton temps libre.
    C'est bien de se changer les idées, d'avoir d'autres activités.

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    La durée de travail devrait-elle être définie en fonction du domaine, la branche, le métier ?
    Ben à la limite peut être qu'un emploi qui consiste à être disponible au cas où un client appelle pour demander quelque chose, là on peut faire + d'heures de disponibilités.
    Même si c'est chiant d'attendre.

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Quelle est votre opinion sur le débat sur les 35 heures de travail en France ?
    Il faudrait que le salarié et l'employeur puissent se mettre d'accord pour dépasser les 35h, mais les heures supplémentaires devraient être compté en RTT ou payé.

    Il y a des gens qui souhaitent faire plus d'heures.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

  6. #26
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Etudiant Communiste
    Inscrit en
    juin 2017
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : France, Creuse (Limousin)

    Informations professionnelles :
    Activité : Etudiant Communiste

    Informations forums :
    Inscription : juin 2017
    Messages : 27
    Points : 99
    Points
    99

    Par défaut

    Ahah rester concentrer c'est fa... Oh, une mouche !

    Il ne faut pas oublier une chose : le climat social est un facteur essentiel à l'entreprise. On peut faire 20h par semaine et avoir une productivité dégueulasse si on a une ambiance de travaille pourrie.
    A l'inverse, on peut enchainer 40h de travail sans trop de difficulté si on a une bonne ambiance de travail.

    Je ne dis pas que ca fait tout, mais dans l'esprit français, l'entreprise, c'est quelque chose d'assez rasoir. Alors se lever, aller bosser, rentrer, c'est pas engageant. Par contre, se lever, voir des potes et bosser dans la bonne humeur, ca passe beaucoup mieux.

  7. #27
    Expert éminent Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    2 428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 2 428
    Points : 7 140
    Points
    7 140

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Déjà 4000 c'est au dessus du plafond auto entreprise, donc ça veux dire plus de 55% de charges en portage et un peu moins en SARL ou en SASU.
    Donc ca veux dire plus de 8000 euros de CA par mois, c'est ce que tu veux dire ? Je crois qu'il y à peut être des DBA "Séniors" Oracles ou SQL Serveur quoi doivent gagner ça, mais il ne sont pas aux 35 heures je peux te le dire, et je doute que d'autres professions comme les développeurs PHP arrivent à avoir un montant aussi élevé, surtout avec la concurrence Offshore à 4 euros de l'heure
    Alors petite précision qui a son importance, je parle pour la région parisienne, je ne connais pas l'état des autres marchés. Mais en RP tu ne trouveras pas de développeur en auto-entreprise, le plafond de CA serait atteint en un trimestre. Et non il n'y a pas que des profils d'experts séniors, j'ai vu plein plein plein de profils variés de l'intégrateur html/css, en passant par le webdesigner UX, au co-CTO freelance à 850e de TJM. J'ai jamais vu personne en dessous de 400e de TJM tout simplement parce qu'en dessous tu n'as aucun intérêt à être indep. Et j'ai vu tous ces gens travailler en mission aux côtés d'autres prestas salariés eux de leur SS2I. Et tout ce beau monde fait entre 35 et 40h par semaine (hors période de bourre évidemment).

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Enfin c'est pas le sujet, je trouve juste caricatural de se focaliser sur les 35 heures alors que pour une partie importante des travailleurs (les indépendants, profession libérales, les gérants, les managers, les commerciaux, ...) ça existe pas... juste un rappel.

    Ce que j'en pense ? Ceux qui sont au 35 heures ? Bravo à eux, profitez en bien, vous avez fait le bon choix
    Pour moi les 35h sont faites pour s'appliquer dans le monde de l'industrie et une partie du tertiaire, là où tu as besoin d'horaires fixes pour organiser les ouvertures de ton magasin / service et les rotations d'équipes dans l'industrie. Enfin ce que je veux dire c'est qu'elles ont été conçues essentiellement pour être compatible avec ce monde là. C'est le monde de la fin des années 90 début 2000 (dans la tête des politiciens), AVANT le début réel de l'ère de l'information.

    Pour ce qui est de l'informatique et en particulier du développement, il ne faut pas perdre de vue que nous avons un besoin de volume d'auto-formation sans aucun équivalent dans aucun autre métier. La vitesse d'évolution techniques, notamment ces dernières années et notamment sur la partie web est absolument hallucinante. J'ai besoin d'environ 10 heures par semaine minimum pour me maintenir à jour et pour progresser. Ce temps là ne fait pas parti stricto censu du temps de travail (ton employeur ne te paie pas pour ça, le client de ta SS2I encore moins), mais il est absolument vital sous peine de sacrifier son employabilité à moyen terme.

    Je suis donc convaincu qu'aucun dev ne devrait passer plus de 35h à travailler pour un client, en fait je pense même que c'est déjà trop de temps passer à produire. Mais bref, il faut passer du temps quotidiennement à se former, et passer 30 minutes par jour sur des sites comme dev.com ce n'est pas de la formation c'est de la branlette. Je parle de pratique réelle, de lectures théoriques importantes (lire les classiques, R. Martin, Fowler, etc ...)
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

    Trust me, i'm an engineer !
    https://www.youtube.com/watch?v=rp8hvyjZWHs

  8. #28
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 494
    Points : 484
    Points
    484

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Pour moi les 35h sont faites pour s'appliquer dans le monde de l'industrie et une partie du tertiaire, là où tu as besoin d'horaires fixes pour organiser les ouvertures de ton magasin / service et les rotations d'équipes dans l'industrie. Enfin ce que je veux dire c'est qu'elles ont été conçues essentiellement pour être compatible avec ce monde là. C'est le monde de la fin des années 90 début 2000 (dans la tête des politiciens), AVANT le début réel de l'ère de l'information.
    C'est qu'on se rends compte que pas grand monde n'a parcouru le Code du Travail ou même lu son contrat de travail… "35h", c'est la durée légale de travail, ce qui n'a rien à voir avec les horaires de travail. La majorité des contrats de travail en info (hors exploit') sont des "contrats cadre" qui permettent justement de ne pas imposer des horaires (relativement, un règlement intérieur peut imposer des horaires de présence). Ces "35h" définissent la base horaire de la rémunération puisque le temps de travail est la base de la rémunération de l'emploi.

    Pour ce qui est de l'informatique et en particulier du développement, il ne faut pas perdre de vue que nous avons un besoin de volume d'auto-formation sans aucun équivalent dans aucun autre métier. La vitesse d'évolution techniques, notamment ces dernières années et notamment sur la partie web est absolument hallucinante. J'ai besoin d'environ 10 heures par semaine minimum pour me maintenir à jour et pour progresser.
    Ah bon ? C'est si spécifique que ça ? La médecine n'évolue pas entre la sortie d'école d'un médecin et la fin de sa carrière ? Il n'y a pas de nouveaux matériaux/outils/techniques entre le début et la fin de carrière d'un employé du bâtiment ? L'ingénieur en électronique, il continue à utiliser des ampoules triodes ? C'est quoi l'évolution technique "hallucinante" qui nécessite de passer 1/3 de son temps de travail et qui, si ils n'étaient pas réalisés, impacteraient de manière significative les 2/3 de production ?

  9. #29
    Expert éminent Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    2 428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 2 428
    Points : 7 140
    Points
    7 140

    Par défaut

    Citation Envoyé par martopioche Voir le message
    C'est qu'on se rends compte que pas grand monde n'a parcouru le Code du Travail ou même lu son contrat de travail… "35h", c'est la durée légale de travail, ce qui n'a rien à voir avec les horaires de travail. La majorité des contrats de travail en info (hors exploit') sont des "contrats cadre" qui permettent justement de ne pas imposer des horaires (relativement, un règlement intérieur peut imposer des horaires de présence). Ces "35h" définissent la base horaire de la rémunération puisque le temps de travail est la base de la rémunération de l'emploi.
    Tous les devs qui ont des contrats au forfait jour dans les SS2I ne sont pas dans le contexte que tu décris. Ils sont tous aux 37h30 + RTT. Il y a même des décisions de justice à ce sujet sur des cas où les salariés sont allés au prudhomme contre des SS2I d'esclavagistes qui souhaitaient les forcer à travailler sans compter leurs heures (et sans les payer bien évidemment).

    Citation Envoyé par martopioche Voir le message
    Ah bon ? C'est si spécifique que ça ? La médecine n'évolue pas entre la sortie d'école d'un médecin et la fin de sa carrière ? Il n'y a pas de nouveaux matériaux/outils/techniques entre le début et la fin de carrière d'un employé du bâtiment ? L'ingénieur en électronique, il continue à utiliser des ampoules triodes ? C'est quoi l'évolution technique "hallucinante" qui nécessite de passer 1/3 de son temps de travail et qui, si ils n'étaient pas réalisés, impacteraient de manière significative les 2/3 de production ?
    L'évolution n'est pas au même rythme. Bon alors après je travaille exclusivement sur des technos frontend depuis quelques années, c'est probablement accentué par l'effervescence de cette partie des technos de devs mais il y a énormément de nouveaux outils, de nouveaux frameworks, de nouvelles libs, de nouvelles techniques chaque année. En frontend aujourd'hui si tu cesses complètement de faire une veille techno effective et hebdomadaire pendant 2 ans tu es complètement outdated et ton employabilité en prend un sacré coup.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

    Trust me, i'm an engineer !
    https://www.youtube.com/watch?v=rp8hvyjZWHs

  10. #30
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Alternant concepteur développeur
    Inscrit en
    février 2014
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Alternant concepteur développeur
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : février 2014
    Messages : 25
    Points : 15
    Points
    15

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    L'évolution n'est pas au même rythme. Bon alors après je travaille exclusivement sur des technos frontend depuis quelques années, c'est probablement accentué par l'effervescence de cette partie des technos de devs mais il y a énormément de nouveaux outils, de nouveaux frameworks, de nouvelles libs, de nouvelles techniques chaque année. En frontend aujourd'hui si tu cesses complètement de faire une veille techno effective et hebdomadaire pendant 2 ans tu es complètement outdated et ton employabilité en prend un sacré coup.
    Il y a, pour moi, une différence entre autoformation et veille technologique, l'autoformation c'est vraiment un besoin spécifique pour un travail en cours tandis que la veille technologique sera plus de se tenir au courant de l'actualité IT.

  11. #31
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 494
    Points : 484
    Points
    484

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Tous les devs qui ont des contrats au forfait jour dans les SS2I ne sont pas dans le contexte que tu décris. Ils sont tous aux 37h30 + RTT.
    Oui, et qu'est ce qu'une "RTT" sinon une compensation en terme de journée de repos du dépassement des 35 h légales ce qui fait que le temps de travail légal reste de 35h. Je parle évidemment de temps de travail légal, pas des cas où la légalité est enfreinte. Et ça n'a pas plus de rapport avec les heures de présence.

    L'évolution n'est pas au même rythme. Bon alors après je travaille exclusivement sur des technos frontend depuis quelques années, c'est probablement accentué par l'effervescence de cette partie des technos de devs mais il y a énormément de nouveaux outils, de nouveaux frameworks, de nouvelles libs, de nouvelles techniques chaque année. En frontend aujourd'hui si tu cesses complètement de faire une veille techno effective et hebdomadaire pendant 2 ans tu es complètement outdated et ton employabilité en prend un sacré coup.
    Tu est "outdated" et "ton employabilité" en prend un coup ??? Vous changez de framework sur vos projets tous les 15 jours ??? Si tu ne fait pas de veille pendant 2 mois, le projet actuel cesse de fonctionner ? Et coté "employabilité", si la compétence en une techno est requise, il importe au recruteur que j'ai une expérience dans le domaine, voir une formation, pas que j'ai fait la veille…
    Ah, je viens de demander "2 mois" car il parait que ça bouge super-vite en info… Si mon comptable ne se tient pas au courant des évolutions du JO, il y a de fortes chances qu'il plombe les boites de ses (petits) clients. Si un scientifique ne fait pas sa biblio en permanence, il court le risque de plomber ses conclusions et perdre des mois de travail. À nouveau, le "risque" en dev, c'est quoi ?
    Enfin, je ne sais pas si il n'y a pas confusion entre "veille" et "formation". La veille, c'est un suivi de l'évolution pour anticiper son évolution. Si l'activité de veille n'a pas en général une incidence sur les jours à venir (et on peut accepter les discussions à la machine à café), ça s'appelle de la procrastination. Si l'activité est d'être compétent sur une techno, ça s'appelle de la formation (auto ou non). Sauf que si la formation est nécessaire pour le projet actuel, elle devrait être budgétée dans ce projet. Sinon (si c'est juste pour être "employable plus tard"), elle n'a rien à faire dans le temps de travail.

  12. #32
    Membre chevronné
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 69
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 869
    Points : 2 053
    Points
    2 053

    Par défaut

    Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
    Oui, le plafond auto-entrepreneur (en activité de services), est de 32 600 € HT/an, ce qui représente idéalement 2 700 €/mois; pour percevoir 4K€ net/mensuel en indépendant il faut décrocher de gros contrats et recourir à un autre statut.
    Pour la SARL et l'EURL, c'est 45% de charges sociales sur le CA et 80% de charges pour la SASU (la rémunération principale est constituée des dividendes par action à la fin de chaque exercice fiscal, soit au bout d'1 an, d'ici là démerde toi avec tes 20% restants tous les mois).
    Oui, en France, l'entrepreneuriat est légal mais puni par la loi.

    C'est bien trop coûteux de se lancer dans les affaires et créer son entreprise. Ajoutez la culture du salariat enseignée à l'école et le tour est joué, on obtient une population frileuse et assistée.
    Je ne mets pas tout le monde dans le même panier mais une large majorité de travailleurs et chercheurs d'emploi est totalement hermétique à la création d'entreprise
    Pour avoir pratiqué les deux (le salariat et la SARL) je peux vous dire que pour le dernier cas c'est un piège à cons de première. C'était déjà le cas dans dans la fin des années 80 et ça n'a pas dû s'arranger depuis.

    Au moins le salarié paye des impôts sur ce qu'il a gagné et même, en deçà d'un certain niveau, il ne paye rien. A son compte, en SARL, rien que de déposer le capital (20.000 F à l'époque) l'État en rafle déjà 1 %. Et ce n'est pas fini ! S'il n'y avait que les impôts sur les bénéfices, mais non, si vous êtes en perte (normal au début) vous devez payer l'IFA (Imposition forfaitaire annuelle) 7.000 F à l'époque. Vous avez aussi une "taxe sur le chiffre d'affaire" (vaut mieux vendre des boîtes de Buitoni que des ordinateurs). Vous payez aussi pour les retraites des autres, mais vous n'y avez pas droit pour vous, etc. etc. Vous n'avez pas droit à la Sécu, vous devez prendre une assurance privée qui rembourse presque rien.

    Et puis ça les arrange bien les patrons les "autoentrepreneurs" ce sont de pauvres cloches qui font de la sous-traitance en n'ayant aucune garantie d'être payé. Au moins avec un CDD ou en intérim on avait des garanties, l'ASSEDIC et la Sécu, là que dalle. A l'époque où je liquidais les "canards boiteux" (boîtes en dépôts de bilan) j'étais bien payé avec des contrats de 3-6 mois qui me donnaient droit à un an d'ASSEDIC payé au SMIC. C'est comme ça que j'ai fait mes études en sciences humaines.

    En Amérique du sud, là, vous pouvez vous mettre à votre compte. Tout le bénéf est pour votre poche. Il faut être en SA grosse et grasse pour collecter la IVA et commencer à payer des impôts.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  13. #33
    Membre chevronné
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 69
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 869
    Points : 2 053
    Points
    2 053

    Par défaut

    Sur le sujet de l'article, la réponse est claire : non ! Et ce n'est pas récent. Déjà quand Paul Lafargue avec Karl Marx et Friedrich Engels étudiaient les filatures, ils avaient constaté qu'un patron belge donnait des congés conséquents à ses ouvriers. "J'y gagne", disait-il, "l'ambiance est bonne et le travail produit est meilleur".

    Pour revenir dans le petit monde des développeurs il y avait eu le cas du développement de SQL Server (version 6) qui, comme d'hab dans tous les projets, était en retard sur la date de sortie escomptée. Ces braves gens étaient crevés au point que le chef de projet leur a dit : "vous êtes trop fatigués pour faire du bon boulot, je vous donne et j'exige que vous preniez 15 jours de vacances". Ce furent les développeurs qui protestèrent pour la forme. Mais après les 15 jours de congés ils étaient détendus et purent reprendre leur job avec efficacité.

    Peut-être serait-il bien de considérer aussi qu'un job intellectuel de haut niveau ne peut pas se traiter en heures de bureau. Il faudrait trouver d'autres formules ou des activités complémentaires et différentes.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  14. #34
    Provisoirement toléré Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 134
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    La durée de travail devrait-elle être définie en fonction du domaine, la branche, le métier?
    Oui.
    Certains métiers ont même deux niveaux. Le temps de disponibilité à exercer un métier et le temps de travail effectif.
    Observation qui ne plaira pas à tous le monde et qui ne sera jamais envisagé.

    C'est pour les développeurs comme avoir une sonde sur la tête qui vérifie que le développeur/développeuse réfléchie bien à un sujet. (qui peut ne pas être le bon en faite)

    En tous cas avec une telle remarque de la part de l'auteur, je comprend mieux pourquoi le matériel informatique et même les consoles de jeux ont une durée de vie de plus en plus courte, "tant qu'a polluer, autant utiliser les choses les plus récentes pour le faire". C'est au tour des super-calculateurs ?

  15. #35
    Membre régulier
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 36
    Points : 117
    Points
    117

    Par défaut

    Citation Envoyé par raphchar Voir le message
    Pour regarder l'exemple de l'ouvrier qui décharge les camions, je ne suis pas d'accord. "Si sous le poids de la fatigue, au-delà des 40 heures, il ne décharge plus qu'un camion par heure au lieu de trois camions, il va quand même décharger plus de camions s'il travaille pendant 50 heures au lieu de 40". S'il accumule la fatigue, il commencera la semaine en ne déchargeant plus que deux camions au lieu de trois. S'il est embauché pour plus qu'une semaine, je ne suis pas sûr que ce soit rentable.
    Y'a toujours un biais dans ces jolies études : Tout comme le développeur l'ouvrier va accumuler la fatigue et les petites bévues au bout d'un certain temps... jusqu'à foutre une palette parterre. Il faudrait aussi chiffre le coût des erreurs liées à la fatigue... C'est comme en voiture lorsqu'on ne se repose pas on devient moins attentif... et gare a l'accident... Même chose en développement : passé un certain nombre d'heures sans repos les petites erreurs d'inattention s'enchaînent (pointeur non référencé, script SQL chargé avec la mauvaise valeur dans la colonne montant, etc...) sans pour autant volonté de mal faire... et les clients se retrouvent avec des factures de plusieurs millions d'euros qu'il faudra annuler par la suite et refaire.... Je vous perle pas du bug caché dans le tréfonds du système et dont on aura connaissance plusieurs mois après avec plusieurs de méga de data accumulés à corriger....

    Tout cela a un coût qu'il faut bien prendre en compte dans la productivité.... Sans compter l'atteinte à l'image de marque de l'entreprise si le client final est victime de l'erreur (et ça c'est souvent plus préjudiciable qu'une simple palette à terre)

    Salariés reposés = productivité nominale
    Salariés fatigués = (productivité maximale - coût des erreurs)

    Avec cette règle de calcul pas sûr que Salariés fatigués > Salariés reposés en terme de productivité

    Chez nous on essaye de prendre du temps pour se détendre et réfléchir avant de développer n'importe quoi n'importe comment
    Et quand je suis trop fatigué je rentre chez moi à 17H au lieu partir à 18H-18H30 du coup le lendemain je plus suis en forme et j'avance plus vite
    en gros je récupère l'heure et demie perdue la veille avec du code de meilleure qualité d'où moins de temps de tests et moins de corrections à la clé = productivité nominale

  16. #36
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 494
    Points : 484
    Points
    484

    Par défaut

    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    Chez nous on essaye de prendre du temps pour se détendre et réfléchir avant de développer n'importe quoi n'importe comment
    Et quand je suis trop fatigué je rentre chez moi à 17H au lieu partir à 18H-18H30 du coup le lendemain je plus suis en forme et j'avance plus vite
    en gros je récupère l'heure et demie perdue la veille avec du code de meilleure qualité d'où moins de temps de tests et moins de corrections à la clé = productivité nominale
    Heu…*Juste une question pour comprendre parce que je ne suis pas très bon en maths : si le lendemain, tu récupère l'heure et demi, ça veut bien dire que du temps du lendemain est attribué à faire le travail de la veille… Du coup, tu viens une heure et demi plus tôt ou le retard s'accumule ?

  17. #37
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 186
    Points : 371
    Points
    371

    Par défaut

    Perso j'ai du mal à évaluer le nombre d'heures maximum par semaine à ne pas dépasser.
    Ce que je sais c'est qu'il y a des jours où les neurones ne veulent pas, simplement. Les idées ne viennent pas, le code est modifié sans fin pour essayer de retrouver le fil perdu... et puis il y a des jours où il faut absolument qu'une "bulle" soit maintenue, pour isoler de toutes distractions, et où les horaires (arbitraires) de travail sont une gène.
    La programmation, ce n'est pas "à heures fixes", mais quand ça vient.

    Pour ça que le système idéal me semble être le télé travail, avec toute lattitude pour le développeur de choisir les heures où il bosse pour autant que les délais soient tenus. Cela avec un système de pointage (par la connection à distance au serveur de l'entreprise par exemple) pour savoir combien d'heures sont prestées.

    Dans ce contexte là, je ne crois vraiment pas que le problème soit un nombre d'heures fixe par semaines. Mais un système de délais "juste" (ne nécessitant pas de dépasser un certain maximum d'heures par semaine, pour rester dans les normes), et la liberté pour le programmeur de s'organiser comme il veut, avec des rushs s'il a l'inspiration, et des jours de congés quand il ne l'a pas (quitte à se connecter la nuit si, au milieu d'une insomnie ... oui c'est du vécu).

    Mais dur de faire comprendre et accepter un tel système à des employeurs "conventionnels" ...
    AngularJS + quelques pincées discrètes de JQuery, et votre projet est bien parti ^^

  18. #38
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 494
    Points : 484
    Points
    484

    Par défaut

    Citation Envoyé par michel.bosseaux Voir le message
    Pour ça que le système idéal me semble être le télé travail, avec toute lattitude pour le développeur de choisir les heures où il bosse pour autant que les délais soient tenus. Cela avec un système de pointage (par la connection à distance au serveur de l'entreprise par exemple) pour savoir combien d'heures sont prestées.
    Je ne vois pas le rapport avec le "télétravail"…*Le télétravail est le fait de déporter de manière régulière le lieu de réalisation ailleurs que le lieu habituel de l'entreprise. Il n'y a pas de notion de "liberté horaire". C'est même le contraire puisque la réalisation du télétravail est contractualisée dans le contrat de travail et stipule où et quand…

  19. #39
    Membre régulier
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 36
    Points : 117
    Points
    117

    Par défaut

    Citation Envoyé par martopioche Voir le message
    Heu…*Juste une question pour comprendre parce que je ne suis pas très bon en maths : si le lendemain, tu récupère l'heure et demi, ça veut bien dire que du temps du lendemain est attribué à faire le travail de la veille… Du coup, tu viens une heure et demi plus tôt ou le retard s'accumule ?
    Non : quand tu est plus frais tu fait moins d'erreurs, tu code plus vite avec l'esprit plus clair => tu gagne du temps => moins de bugs = temps gagné en tests, code de meilleure facture
    C'est particulièrement vrai en début de journée sur des grosses séquences de codage : en fin de journée le rythme de codage ralenti et les petites erreurs s'accumulent => c'est là que l'on perd du temps
    en croyant en gagner car le lendemain faudra commencer par debugger ce qu'on a mal codé la veille....

  20. #40
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 494
    Points : 484
    Points
    484

    Par défaut

    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    Non : quand tu est plus frais tu fait moins d'erreurs, tu code plus vite avec l'esprit plus clair => tu gagne du temps => moins de bugs = temps gagné en tests, code de meilleure facture
    C'est particulièrement vrai en début de journée sur des grosses séquences de codage : en fin de journée le rythme de codage ralenti et les petites erreurs s'accumulent => c'est là que l'on perd du temps
    en croyant en gagner car le lendemain faudra commencer par debugger ce qu'on a mal codé la veille....
    Ça ne réponds pas à la question de rattraper le lendemain le travail non accompli la veille…

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 26/03/2009, 08h59
  2. Les Freelances sont ils recherchées ou pas ?
    Par VinceF dans le forum Freelance
    Réponses: 30
    Dernier message: 05/01/2009, 12h46
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 06/05/2007, 22h37
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 04/04/2007, 13h43
  5. Les événement sont-ils synchrones ?
    Par fregolo52 dans le forum Framework .NET
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/09/2006, 16h44

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo