+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 415
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 415
    Points : 39 892
    Points
    39 892
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Navigateurs Web : Google continue de dominer alors que Microsoft Edge et Safari se disputent la 4e place

    Navigateurs Web : Google continue de dominer alors que Microsoft Edge et Safari se disputent la 4e place
    derrière Internet Explorer et Firefox

    Dans le royaume des navigateurs Web, c’est Google Chrome le roi, que ce soit sur PC ou mobile. Sur ce point, tous les grands baromètres donnent le même verdict. Net Applications a déclaré Google Chrome leader des navigateurs Web de bureau en mai 2016, après plus d’une décennie de suprématie d’Internet Explorer. De son côté, le service Web d’analyse StatCounter avait déjà sacré le navigateur de Google depuis 2012.

    Depuis lors, Google continue de creuser l’écart entre lui et ses concurrents. Le navigateur de Google détient depuis un bon moment plus de 50 % de part de marché et n’est pas loin de s’approprier les deux tiers du marché. Net Applications et StatCounter ont en effet publié leurs dernières statistiques mensuelles. Le premier donne une part de marché de 59,49 % à Google Chrome en fin juin, soit une petite hausse de 0,13 point de pourcentage en un mois. Le second attribue à Google 63,21 % de part de marché. Cela représente toutefois une petite baisse de 0,12 point de pourcentage en un mois.

    Pour information, StatCounter se base sur les statistiques collectées sur plus de 3 millions de sites couvrant diverses activités dans différentes régions du monde. Chaque mois, plus de 15 milliards de visites de pages sont enregistrées sur ces sites. Le code de suivi de StatCounter permet donc d’identifier les navigateurs utilisés entre autres caractéristiques suivies. En ce qui concerne Net Applications, ils disposent d’un réseau de plus de 40 000 sites Web. Pour chacun de ces sites, Net Applications compte le nombre de visiteurs uniques, et seulement une unique visite par site, par jour. Ses calculs sont effectués sur la base d’environ 160 millions de visites uniques par mois.

    En se concentrant sur les statistiques de Net Applications, on remarque que le principal concurrent de Google Chrome – Internet Explorer – continue de s’enfoncer. Après être passé en dessous des 20 % de part de marché en janvier 2017, IE est aujourd’hui à 16,84 pour cent, en baisse de 0,71 point de pourcentage sur un mois. Mozilla Firefox, à la 3e place, stagne quant à lui avec 12,02 %. Ensuite viennent Microsoft Edge (5,65 %) et Safari (3,72 %).


    Net Applications : évolution des parts de marché des navigateurs Web de bureau

    Chez StatCounter, c’est plutôt Firefox qui se trouve à la deuxième place. En mai 2016, le navigateur de Mozilla était déjà plus populaire que les deux navigateurs de Microsoft réunis, après avoir dépassé Internet Explorer trois mois plus tôt. Aujourd’hui, Firefox conforte sa deuxième place avec 14 % de part de marché, une petite baisse cependant par rapport à ses 14,17 % en fin mai. Internet Explorer n’a plus que 9,28 % de part.

    À l’instar de Net Applications, les chiffres de StatCounter montrent que Microsoft Edge et Safari se disputent la 4e place. Mais ici, le navigateur d’Apple domine encore son nouveau concurrent qui n’a en réalité pas encore pu le dépasser. Toutefois, l’écart se réduit progressivement étant donné que Safari stagne depuis plusieurs mois. Pendant ce temps, Microsoft incite davantage les utilisateurs de Windows 10 à surfer avec Microsoft Edge.


    StatCounter : évolution des parts de marché des navigateurs Web de bureau

    Les statistiques de Developpez.com (basées sur les données de Google Analytics) confirment également le classement de StatCounter : Google est leader avec 53,66 % et suivi respectivement par Firefox (24,73 %), Internet Explorer (11,25 %), Safari (5,34 %) et Microsoft Edge (2,71 %).

    Sources : Net Applications, StatCounter

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces statistiques ?
    Utilisez-vous encore Internet Explorer ? Pourquoi ?
    Combien de temps donnez-vous à Microsoft Edge pour être plus populaire que Safari d’Apple ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Avatar de Aurelien Plazzotta
    Homme Profil pro
    UML/SQL/Python/Knowledge Management
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    271
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : UML/SQL/Python/Knowledge Management

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 271
    Points : 879
    Points
    879

    Par défaut

    Et le navigateur Opéra d'Opera Software, il est où ? Son directeur technologique est le créateur du CSS. L'entreprise a été la première à intégrer un groupe de travail du consortium W3C pour faire avancer la recherche de nouvelles normes du web et a aussi innové en matière de compression de données et de gestion du parallélisme avec les onglets et bien d'autres chose que j'ignore.

    Je trouve cela honteux d'avoir noyé Opera parmi la classification "others". L'entreprise a certes toujours été larguée au compteur des parts de marché avec ses éternels 2% mais je trouve que les deux articles cités en source du présent article faussent l'information en masquant délibérement un acteur de poids pour le fondre dans les supposés 2,29% de parts de marché pour la catégorie "autres".

    Concernant Chrome, il n'est pas étonnant qu'il domine Firefox, il sera toujours plus en avance technologiquement que le navigateur de la fondation Mozilla tant que Google finance 90% des recettes de Firefox, grâce à son plan triennal en échange de l'implémentation du moteur de recherche Google par défaut sur Firefox.
    Le plan a été renouvellé deux fois il me semble et permet à Google d'ordonner à l'équipe de Mozilla de ne jamais surpasser technologiquement Chrome.

    Depuis la signature de ce pacte, aucun progrès technologique notable n'a été a signaler du côté de Firefox. De plus, les innovations de Chrome ne sont jamais déployées avant des semaines voire des mois sur Firefox pour ne pas faire ombrage au premier. Firefox n'est plus leader depuis que Google finance Mozilla il y a près d'une décennie.

    Le projet de Mozilla de développer un système d'exploitation mobile aurait été un moyen de diversifier ses revenus et de se libérer partiellement de l'emprise de Google sur sa trésorerie et in fine, sur la gouvernance des équipes de Firefox, à moins bien sûr, que Mozilla n'eût l'intention de renforcer son partenariat publicitaire avec Google et son moteur de recherche sur feu son OS mobile ...

    EDIT:
    Ok Uther, merci pour toutes ces précisions
    Je porte l'épée brisée, et sépare les vrais rois des tyrans. Qui suis-je ?

  3. #3
    Expert éminent Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 506
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 506
    Points : 8 154
    Points
    8 154

    Par défaut

    J'ai l'impression que tu as quelques trains de retard voire des informations complètement fausses.

    Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
    Et le navigateur Opéra d'Opera Software, il est où ? Son directeur technologique est le créateur du CSS. L'entreprise a été la première à intégrer un groupe de travail du consortium W3C pour faire avancer la recherche de nouvelles normes du web et a aussi innové en matière de compression de données et de gestion du parallélisme avec les onglets et bien d'autres chose que j'ignore.
    Bah justement Opera a renoncé a tout ça : ce n'est plus qu'une surcouche de Blink, le moteur de Chrome.
    Il a clairement encore son intérêt au niveau de l'expérience utilisateur, mais il n'a plus le moindre pouvoir sur l'avenir du web. Pour le coup si il y a un navigateur qui est complètement dépendant de Google, c'est bien lui.

    Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
    Concernant Chrome, il n'est pas étonnant qu'il domine Firefox, il sera toujours plus en avance technologiquement que le navigateur de la fondation Mozilla tant que Google finance 90% des recettes de Firefox, grâce à son plan triennal en échange de l'implémentation du moteur de recherche Google par défaut sur Firefox.
    Pour info le partenariat de Mozilla avec Google est terminé depuis 2014, Justement parce que Mozilla voulait en finir avec sa dépendance financière à Google. Maintenant, il y a des accords différent en fonction des régions du monde : Bing pour les USA, Baidu pour la Chine, ...

    Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
    Depuis la signature de ce pacte, aucun progrès technologique notable n'a été a signaler du côté de Firefox. De plus, les innovations de Chrome ne sont jamais déployées avant des semaines voire des mois sur Firefox pour ne pas faire ombrage au premier. Firefox n'est plus leader depuis que Google finance Mozilla il y a près d'une décennie.
    N'importe quoi! A l'époque ou Google a commencé à le financer, Firefox était quasiment inexistant sur le marché des navigateurs. L'apport de Google a été capital pour passer d'un navigateur tout neuf, bâti sur les cendre de Netscape, mais qui avait perdu son support financier, à un des navigateurs majeurs qui a tiré le marché des navigateurs web pendant longtemps.

    Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
    Le projet de Mozilla de développer un système d'exploitation mobile aurait été un moyen de diversifier ses revenus et de se libérer partiellement de l'emprise de Google sur sa trésorerie
    Bah, ils ont essayé, ils se sont plantés, fin de l'histoire.
    C'était justement, une autre manière de se rendre plus indépendant, notamment sur le mobile qui est un marché très fermé aux navigateurs alternatifs. Malheureusement, ils sont arrivés bien trop tard avec un concept bien trop limitant. Ça ne servait à rien de continuer à dépenser des fortunes sur un OS qui n'avait clairement aucun espoir de percer.

  4. #4
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 4
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut Et Opera dans tout ça ?

    C'est vrai que je suis du même avis que Aurelien Plazzotta mais sur d'autres sujets...

    Opera est pour moi, le meilleur de tous actuellement. Commençons par l'interface qu'il propose et l'integration des messagerie, du bloqueur de pub (pour ceux qui l'utilisent), un vpn et extraction de vidéo très utile dans les tutos et pleins d'autres choses...

    La popularité de Opera ne lui permet pas de se placer 5eme mais plutot dans "autres" et c'est très dommage.

    Pendant ce temps, les autres navigateurs continuent à bouffer de la batterie et à mal gérer les onglets quand on en a plus de 20, chose que Opera gère par excellence sans

  5. #5
    Membre chevronné Avatar de psychadelic
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    899
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 899
    Points : 2 113
    Points
    2 113

    Par défaut

    les "inventeurs" du css sont Håkon Wium Lie et Bert Bos.

    Opera Software à été fondé en 1995 par Jon Stephenson von Tetzchner et Geir Ivarsøy

    Bert Bos n'a jamais travaillé pour Opera.

    Håkon Wium Lie n'est "arrivé" chez Opera qu'en 1999, soit 4 ans après la création d'Opéra (ou 2ans après sa "mise sur le marché" faite en 1997).



    Avec l'arrivée des multiples specs d'HTML5, et des grosses carences techniques de ces différentes technos, plus l'arrivée massive de l'utilisation d'internet sur les smartphones et les tablettes, sans oublier "la guerre" contre FlashPlayer, celle des codecs vidéo, etc.. etc... (on oublie aussi les carabistouilles sur le format svg, smil, et des grosses conneries faites sur les fontes, encore merci Adobe ! )

    Bref, vu l'ampleur de la montagne à gravir, l'ensemble des firmes produisant des navigateurs internets ont du réviser leur copie à la fois sur le moteur de rendu et sur le moteur javascript.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_de_rendu_HTML
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_JavaScript

    Il suffit de regarder le test des navigateurs ( https://html5test.com/ ) pour se rendre compte des manquements restant à combler.

    Donc même google à abandonner son ancien moteur de rendu ( WebKit ) en utilisant Blink (initié par Chromium), Opéra à suivi (en abandonnant presto)

    Du coté de Mozilla, la réécriture d'un moteur de rendu est sur les rails, mais en attendant ils ont 50 points de retard sur les navigateurs basés sur Blink. (html5test)

    Et même Microsoft, avec son navigateur Edge est passé à EdgeHTML (exit Trident) et Chakra, car les perfs de son ancien moteur JS était largement surclassé (même par Mozila) et que MS commence à lorgner sur la galaxie NodeJS.

    Quand à Apple, on à carément l'impression qu'ils ont completement baissés les bras, Safari est sans doute le pire des navigateurs internet du moment; ce qui me semble assez dingue et même inquiétant pour une boite de ce qualibre !


    Pour en revenir à Opera, Jon Stephenson von Tetzchner à finit par claquer la porte, en 2011, quand il à vu les bétises que faisait Håkon Wium Lie; (la vers 15 était une catastrophe, et j'ai perdu tous mes bookmarks avec la mise à jour, plus de signets..)

    Alors Depuis, en 2015 Jon Stephenson von Tetzchner à refait surface avec un nouveau navigateur : Vivaldi ( https://vivaldi.com/ ) que j'utilise maintenant, car il est resté dans l'esprit de l'ancien Opéra, avec de bonnes évolutions.


    Désolé pour ce long papier, mais l'opéra d'aujourd'hui n'est plus que l'ombre de lui-même, et s'il n'y a un navigateur à ne pas perdre de vue, ce serait plutôt Vivaldi.


    des ptits liens en plus :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Compar...rowser_engines
    https://en.wikipedia.org/wiki/Compar...ngines_(HTML5)
    https://en.wikipedia.org/wiki/Compar..._Style_Sheets)


    une BD sur la création d'Opera...
    http://opera-fr.ovh/opera-a-20-ans/


    PS: Vivaldi aussi à une très belle gestion de signets
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  6. #6
    Membre chevronné
    Avatar de SurferIX
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    806
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 806
    Points : 1 867
    Points
    1 867

    Par défaut

    Citation Envoyé par psychadelic Voir le message
    PS: Vivaldi aussi à une très belle gestion de signets
    Super intéressant, premier post que je trouve constructif depuis belle lurette sur dvp. J'ai installé Vivaldi et les deux premiers points que je note : (1) mêmes options en ligne de commande que Chrome, génial (Opéra, par exemple, n'a pas la possibiltité de démarrer en mode privé) (2) tout le déboguage est identique à Chrome on dirait qu'ils ont recompilé Chrome avec une interface un peu différente ! -> bye bye Opera
    "Ceci dit" n'est pas correct. Cf Wikipedia. Cela dit est du français correct.
    Je suis parfois... ⇛ ☆★ En direct ★☆

  7. #7
    Expert éminent Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 506
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 506
    Points : 8 154
    Points
    8 154

    Par défaut

    Citation Envoyé par psychadelic
    Il suffit de regarder le test des navigateurs ( https://html5test.com/ ) pour se rendre compte des manquements restant à combler.
    Oui enfin attention html5test est un test quantitatif. Ca me parait une très mauvaise idée pour juger de la qualité d'un navigateur, d'autant plus qu'il contient des chose qui ne sont pas encore dans le standard Web.

    Citation Envoyé par psychadelic
    Donc même google à abandonner son ancien moteur de rendu ( WebKit ) en utilisant Blink (initié par Chromium), Opéra à suivi (en abandonnant presto)
    Ça n'est pas tout a fait ça : il faut voir que le projet Chromium est contrôlé par Google pour servir de base a Chrome. Donc il n'a pas vraiment abandonné Webkit pour récupérer le moteur d'un autre projet. Il a fait lui même un fork de Webkit, qu'il a appelé Blink, pour pouvoir facilement faire toute les modifs qu'il voulait au moteur pour coller au besoins de Chrome sans avoir a en répondre à Apple où au reste de la communauté Webkit.

    Mais au fond il gare la base de Webkit. Aujourd'hui, pas même Google ou Microsoft ne peuvent se permettre de recréer un moteur de zéro.

    Citation Envoyé par psychadelic
    Du coté de Mozilla, la réécriture d'un moteur de rendu est sur les rails, mais en attendant ils ont 50 points de retard sur les navigateurs basés sur Blink. (html5test)
    La aussi, ils ne vont pas faire une réécriture complète juste de certains points bien particuliers pour obtenir de meilleures performance (accélération 3D, parallélisme du CSS) et stabilité (sandboxing des drivers). Le cœur du moteur reste le même pour le moment.

    Enfin il y a bien une réécriture presque de zero qui s'appelle Servo, mais c'est juste un projet de R&D qui sert a tester les idées à intégrer à Firefox. Il ne sera probablement jamais un vrai moteur. Pou en arriver là, il faudrait qu'il mettent autant de personnes dessus que sur Firefox (ce qui est loin d'être le cas actuellement) pendant de longues années.

    Citation Envoyé par psychadelic
    Et même Microsoft, avec son navigateur Edge est passé à EdgeHTML (exit Trident) et Chakra, car les perfs de son ancien moteur JS était largement surclassé (même par Mozila) et que MS commence à lorgner sur la galaxie NodeJS.
    Là encore, rien de structurellement nouveau : EdgeHTML est avant tout un Trident auquel ils ont viré les fonctionnalités de compatibilité avec les anciens Internet Explorer. Le changement de nom est surtout marketing pour permettre de faire oublier l'héritage de IE. Chakra qui est arrivé avec IE9 (si je me souviens bien) était déjà une bien plus grosses nouveauté.

    Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
    Super intéressant, premier post que je trouve constructif depuis belle lurette sur dvp. J'ai installé Vivaldi et les deux premiers points que je note : (1) mêmes options en ligne de commande que Chrome, génial (Opéra, par exemple, n'a pas la possibiltité de démarrer en mode privé) (2) tout le déboguage est identique à Chrome on dirait qu'ils ont recompilé Chrome avec une interface un peu différente ! -> bye bye Opera
    Rien de surprenant : tout comme Opera, Vivaldi est basé sur Chromium dont il a visiblement repris même une partie de l'interface. Bref ces deux navigateur sont un peu des super addons de Chromium. Ils apportent certainement des nouveauté a l'expérience utilisateur, mais au niveau des standards du web, il ne font que renforcer la main mise de Google vu qu'ils dépendent entièrement de lui.

  8. #8
    Membre chevronné Avatar de psychadelic
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    899
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 899
    Points : 2 113
    Points
    2 113

    Par défaut

    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Oui enfin attention html5test est un test quantitatif. Ça me parait une très mauvaise idée pour juger de la qualité d'un navigateur, d'autant plus qu'il contient des choses qui ne sont pas encore dans le standard Web.
    C'est justement la raison pour laquelle j'ai cité le site (HTML5TEST) car il permet de se rendre compte de tout ce qui manque encore à réaliser pour les navigateurs internet.

    Il suffit de regarder le test des navigateurs ( https://html5test.com/ ) pour se rendre compte des manquements restant à combler.
    relis moi mieux stp....


    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Ça n'est pas tout a fait ça : il faut voir que le projet Chromium est contrôlé par Google pour servir de base a Chrome. Donc il n'a pas vraiment abandonné Webkit pour récupérer le moteur d'un autre projet. Il a fait lui même un fork de Webkit, qu'il a appelé Blink, pour pouvoir facilement faire toute les modifs qu'il voulait au moteur pour coller au besoins de Chrome sans avoir a en répondre à Apple où au reste de la communauté Webkit. Mais au fond il gare la base de Webkit. Aujourd'hui, pas même Google ou Microsoft ne peuvent se permettre de recréer un moteur de zéro.
    Je n'ai écris nulle part que les nouveau moteurs de rendu sont partis de zéro.
    Donc même google à du abandonner son ancien moteur de rendu ( WebKit ) en utilisant Blink (initié par Chromium), Opéra à suivi (en abandonnant presto)
    Les nouveaux sont bien sur des forks des anciens, ils représentent des milliers d'heures d'écriture de code; bien sur que tout n'est pas à jeter...
    Mais pour moi, quand on fork du code/projet, on abandonne bien un développement pour se consacrer au nouveau. Je ne pense pas avoir fait une erreur sémantique (qui puisse trahir le sens de ce que je dis) sur ce coup la...

    De toutes façon mon propos ne s'intéresse pas de savoir comment sont réellement réalisés ces moteurs de rendus, mais par le fait qu'il à bien fallut devoir tout repenser pour réponde aux nouveaux enjeux de l'HTML5.

    Et ceux du CSS3 (qui y sont inclus) aussi : j'ai découvert récemment le CCS3TEST : http://css3test.com
    Autant te prévenir d'avance, ce n'est pas le score de tel ou tel navigateur qui m'intéresse ici, mais la liste (conséquente) des instructions css3 que l'ensemble des navigateurs doivent réaliser pour respecter cette norme.
    (pour ma part j’attends avec impatience l'utilisation pleine et entière des variables en css3 sur l'ensemble des navigateurs) => http://caniuse.com/#search=var , https://developer.mozilla.org/fr/doc..._variables_CSS
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  9. #9
    Expert éminent Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 506
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 506
    Points : 8 154
    Points
    8 154

    Par défaut

    Citation Envoyé par psychadelic
    C'est justement la raison pour laquelle j'ai cité le site (HTML5TEST) car il permet de se rendre compte de tout ce qui manque encore à réaliser pour les navigateurs internet.
    Il suffit de regarder le test des navigateurs ( https://html5test.com/ ) pour se rendre compte des manquements restant à combler.
    Sauf que justement, certaines de ces choses ne sont pas forcément de vrais manques et gagneraient à être jetées à la poubelle ou au moins complètement revues par rapport à leur implémentation actuelle qui pourtant donne des points au html5.

    Citation Envoyé par psychadelic
    Les nouveaux sont bien sur des forks des anciens, ils représentent des milliers d'heures d'écriture de code; bien sur que tout n'est pas à jeter...
    Mais pour moi, quand on fork du code/projet, on abandonne bien un développement pour se consacrer au nouveau. Je ne pense pas avoir fait une erreur sémantique (qui puisse trahir le sens de ce que je dis) sur ce coup la...
    Oui en effet on d'accord sur le fond, pas sur les mots employés.
    A la limite on peut dire que Google abandonne la communauté Webkit. Mais pour moi, quand on forke on projet, on ne l'abandonne pas, c'est plutôt le contraire : on essaie de se l'approprier d'avantage. Rien du travail de Google n'est abandonné, c'est juste que son travail à venir va bénéficiera a une communauté plus restreinte et qu'ils contrôlent mieux.

    Citation Envoyé par psychadelic
    De toutes façon mon propos ne s'intéresse pas de savoir comment sont réellement réalisés ces moteurs de rendus, mais par le fait qu'il à bien fallut devoir tout repenser pour réponde aux nouveaux enjeux de l'HTML5.
    Justement mon propos est que les moteurs ont certes eu de nombreux changement internes plus ou moins lourds sur la durée mais s'appuient toujours sur les mêmes bases historique, à par Servo (qui reste encore loin d'être utilisable).

  10. #10
    Membre chevronné Avatar de psychadelic
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    899
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 899
    Points : 2 113
    Points
    2 113

    Par défaut

    On va pas se battre, les specs de la famille HTML5 sont justes encadrés par le W3C ; ce qui y est mis est proposé par les membres de ce consortium, cad : Microsoft, Apple, Google, Mozilla, et d’autres comme l’INRIA en France.
    Il y a certainement des trucs qui n’aboutirons pas, mais en principe ils ne s’amusent pas à en rajouter pour le plaisir, car leur but c’est d’avoir « le même web pour tous » (~ la devise du W3C).

    Les points données par le html5test n’en demeurent pas moins un moyen d'évaluer et mesurer dans le temps les efforts fournis par les fabricants de navigateurs*: en 2010 pas un seul d’entre eux ne dépassait les 200 points!
    (il y a un graphe sur leur site)

    Alors même si le HTML5Test n’est pas forcément la panacée, il n’en reste pas moins un bon indicateur, qui n’a ne serait-ce que le mérite d’exister et de mettre d’accord sur des tests standardisés.
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 20/04/2011, 09h06
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 30/04/2010, 18h29
  3. Réponses: 30
    Dernier message: 20/07/2009, 15h35
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 16/07/2009, 16h49
  5. Quel langage pour une barre pour navigateur web type google bar ?
    Par ido_web dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/05/2006, 15h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo