Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #161
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    retraite
    Inscrit en
    février 2015
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraite

    Informations forums :
    Inscription : février 2015
    Messages : 11
    Points : 15
    Points
    15

    Par défaut Très inexpérimenté

    Très peu actif sur le site, mais lecteur assidu de la newsletter, et également abonné à Kaspersky depuis longue date, je ne changerai pas aujourd'hui.
    Cet avec ce genre de décision du parlement européen, que les élus nous détourne de l'Europe !
    Le pouvoir ne rend pas nécessairement intelligent, d'ailleurs, un certain Bedos à dit: Pour les aveugles, on dit non-voyant, pour les sourds, non-entendant, et pour les cons, non-comprenant.

  2. #162
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Chargé d'affaire
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé d'affaire
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 3
    Points : 11
    Points
    11

    Par défaut informatique et parlement europeen

    on voit finalement qui est à la solde de quelqu'un .
    on voit bien au fil des pseudo loi qui sortent de l'europe, que les lobbys sont tous puissants notamment ceux qui reflechissent en dollars.
    on voit de mieux en mieux que ces gens la bas, pour lesquel d'aucun n'ont voté et qui de par leur statut sont inattaquables.
    en effet, nous ne pouvons ni les revoquer , ni les poursuivre pour trahison, ou haute trahison.
    nous sommes dans une democratie, dirigée par un systeme feodal , c'est ca la modernité... nouveau millenaire qui commence comme le dernier.....
    je suis bien inquiet car personne ne bouge.
    attendons ...attendons .... encore et bientôt nous n'aurons plus de forum...

  3. #163
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 2
    Points : 3
    Points
    3

    Par défaut Réponse de Kaspersky au Parlement Européen


  4. #164
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 148
    Points : 6 238
    Points
    6 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par lubric_monkey Voir le message
    on voit finalement qui est à la solde de quelqu'un .
    On ne sait pas...
    Peut être qu'un jour le parlement européen qualifiera Google/Apple/Microsoft/Facebook d'entreprise malveillante ^^ (j'y crois à mort)
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  5. #165
    Membre actif
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 86
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 187
    Points : 297
    Points
    297

    Par défaut

    Citation Envoyé par lubric_monkey Voir le message
    on voit finalement qui est à la solde de quelqu'un .
    on voit bien au fil des pseudo loi qui sortent de l'europe, que les lobbys sont tous puissants notamment ceux qui reflechissent en dollars.
    on voit de mieux en mieux que ces gens la bas, pour lesquel d'aucun n'ont voté et qui de par leur statut sont inattaquables.
    en effet, nous ne pouvons ni les revoquer , ni les poursuivre pour trahison, ou haute trahison.
    nous sommes dans une democratie, dirigée par un systeme feodal , c'est ca la modernité... nouveau millenaire qui commence comme le dernier.....
    je suis bien inquiet car personne ne bouge.
    attendons ...attendons .... encore et bientôt nous n'aurons plus de forum...
    Hélas !

  6. #166
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 18
    Points : 23
    Points
    23

    Par défaut Comparer

    Lorsque l'on voit le nombre de mouchards installés dans W10.
    C'est d'un ridicule...

  7. #167
    Membre confirmé Avatar de AndMax
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2017
    Messages
    164
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2017
    Messages : 164
    Points : 596
    Points
    596

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Le texte voté par le Parlement en session plénière (476 voix pour, 151 voix contre, et 36 abstentions) propose donc une stratégie générale et des lignes directrices pour traiter ces problèmes. Parmi les lignes directives, il y en a une qui demande aux États de l'UE « de procéder à un examen complet des équipements logiciels, informatiques et de communication, ainsi que des infrastructures utilisées dans les institutions afin d’exclure les programmes et appareils potentiellement dangereux et d’interdire ceux qui ont été confirmés comme malveillants ».

    Voilà une EXCELLENTE décision. C'est une condition de base pour assurer la souveraineté des états sur leur SI, et la sécurité des données des administrés. Ceci n'est rien d'autre qu'un des éléments pour mettre en œuvre le RGPD.

    Mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie pour les états de l'UE ? Devront-ils étudier le code source des logiciels installés dans les administrations pour s'assurer qu'il n'y a pas de fonctionnalités malveillantes (et donc demander l'accès aux sources aux éditeurs privateurs) ? Est-ce que les états membres de l'UE (qui sont presque tous en faillite) pourront se donner les moyens de procéder à ces "examens complets" (ce qui signifie aussi un examen pour chaque mise à jour) ?

    Ou est-ce comme avec les voitures ? Est-ce juste du pipeau, et le moteur pourra continuer de dissimuler son véritable fonctionnement ? Dans les scandales liés aux moteurs de voitures, aucune leçon n'a été tirée et finalement personne n'étudiera le code source des puces du moteur ou de l'échappement avant homologation et avant qu'elles ne polluent l'air qu'on respire pendant des années.

    Bref, moi j'aimerais bien voir la mise en œuvre de ce texte dans les différents états membres, et enfin voir une interdiction de mouchards célèbres dans les administrations, comme ceux de Microsoft, Google ou Apple, enfin voir une interdiction de périphériques qui excellent dans des pratiques d'obsolescence programmée, ou l'arrêt définitif de la publicité faite à des réseaux malveillants comme Facebook.

    Certains se fâchent vite en voyant leur Kaspersky bien aimé cité en exemple, et crient au complot. Mais si on appliquait réellement ce texte, ce serait la fin pour la majorité des logiciels privateurs américains en Europe.

  8. #168
    Membre averti
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 680
    Points : 317
    Points
    317

    Par défaut

    Bonjour,


    j’ai choisi easer internet security comme antivirus et part feu sous conseil d’un informaticien

    https://www.eset.com/fr/home/product...rity/download/


    l’avez-vous testé

    est aussi un logiciel espion ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Salutations
    Battant

  9. #169
    Membre actif
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 86
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 187
    Points : 297
    Points
    297

    Par défaut

    Concrètement les conseilleurs ne sont pas les payeurs et ces conseillers là n'échappent pas à la règle !
    Pourquoi toute cette phraséologie ?
    Nous avons assez peur comme cela !


    Citation Envoyé par AndMax Voir le message
    Voilà une EXCELLENTE décision. C'est une condition de base pour assurer la souveraineté des états sur leur SI, et la sécurité des données des administrés. Ceci n'est rien d'autre qu'un des éléments pour mettre en œuvre le RGPD.

    Mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie pour les états de l'UE ? Devront-ils étudier le code source des logiciels installés dans les administrations pour s'assurer qu'il n'y a pas de fonctionnalités malveillantes (et donc demander l'accès aux sources aux éditeurs privateurs) ? Est-ce que les états membres de l'UE (qui sont presque tous en faillite) pourront se donner les moyens de procéder à ces "examens complets" (ce qui signifie aussi un examen pour chaque mise à jour) ?

    Ou est-ce comme avec les voitures ? Est-ce juste du pipeau, et le moteur pourra continuer de dissimuler son véritable fonctionnement ? Dans les scandales liés aux moteurs de voitures, aucune leçon n'a été tirée et finalement personne n'étudiera le code source des puces du moteur ou de l'échappement avant homologation et avant qu'elles ne polluent l'air qu'on respire pendant des années.

    Bref, moi j'aimerais bien voir la mise en œuvre de ce texte dans les différents états membres, et enfin voir une interdiction de mouchards célèbres dans les administrations, comme ceux de Microsoft, Google ou Apple, enfin voir une interdiction de périphériques qui excellent dans des pratiques d'obsolescence programmée, ou l'arrêt définitif de la publicité faite à des réseaux malveillants comme Facebook.

    Certains se fâchent vite en voyant leur Kaspersky bien aimé cité en exemple, et crient au complot. Mais si on appliquait réellement ce texte, ce serait la fin pour la majorité des logiciels privateurs américains en Europe.

  10. #170
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 54
    Points : 1 155
    Points
    1 155

    Par défaut Kaspersky installe un centre de données en Suisse

    Kaspersky installe un centre de données en Suisse
    pour plus de transparence et regagner la confiance des utilisateurs

    Déjà l’année dernière, le CEO de Kaspersky Eugene Kaspersky était prêt à ouvrir le code source de ses produits aux autorités américaines contre tout soupçon d'espionnage. Depuis le mardi 20 novembre 2018, la firme russe a officiellement inauguré son centre de données à Zurich en Suisse. Il faut comprendre que ce centre de données inclut la « chaîne de montage de logiciels », les serveurs qui stockent et traitent les données de Kaspersky Security Network et le tout premier Centre de transparence, c'est ce qu'a laissé entendre l'équipe de la firme. Toujours selon l'équipe Kaspersky, le déménagement d'infrastructure vers la Suisse permettra de compiler et signer des produits de la firme sous la supervision d’une organisation tierce, avant de les distribuer aux utilisateurs.

    Cette délocalisation vient à point nommé, car depuis le feuilleton des soupçons d'espionnage basé sur sa proximité avec le gouvernement russe, la firme a eu du mal à s'imposer dans bon nombre de pays européens suite au vote du parlement européen qualifiant Kaspersky de logiciel malveillant sur la base des accusations des USA. Cette relocalisation a pour mission principale de restaurer la confiance des utilisateurs vis-à-vis des produits de la firme russe, en la dédouanant ainsi de toute affinité avec le Kremlin. « Nous réfléchissions depuis assez longtemps déjà à une sorte de centre de transparence, avant même la répudiation. C'est cette dernière qui nous a donné la motivation nécessaire. Voilà la preuve que nous n'avons rien à cacher. » A répondu le CEO Eugene Kaspersky pour ce qui concerne la création de ce centre de données de Zurich. Ce centre de données va se charger de traiter les données des consommateurs européens pour un investissement de départ de 3 millions de dollars auquel s'ajouteront 9 millions supplémentaires dans l'optique de traiter les données des utilisateurs nord-américains, japonais, australiens, sud-coréens et singapouriens. Cependant, il faut souligner que le centre de transparence est le second plan de la firme pour regagner la confiance des clients, des entreprises et des pouvoirs publics. À ce propos, le CEO Eugene Kaspersky a affirmé que « la transparence est la nouvelle normalité pour l'industrie IT. Nous sommes fiers d'être des précurseurs dans ce processus ».

    Nom : swiss-assembled-security-featured-reduit.jpg
Affichages : 919
Taille : 147,0 Ko

    En somme, « un audit seul ne suffit pas, pas plus qu'un contrôle du code source, mais comme nous envisageons l'un et l'autre, nous réduisons nettement le risque pour les régulateurs », a souligné Shingarev, VP of Public Affairs chez Kaspersky Lab quant à la possibilité d'audit indépendant des processus exécuté par une grande entreprise de consultance.

    Source : Levif

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    La transparence dans le code peut-elle sauver Kaspersky ?
    Êtes-vous d'accord avec l'affirmation d'Eugene Kaspersky selon laquelle « la transparence est la nouvelle normalité pour l'industrie IT » ?

    Voir aussi

    Le Parlement européen qualifie Kaspersky de logiciel malveillant sur la base des accusations des USA et appelle les États membres à le bannir
    Kaspersky annonce le déplacement de ses infrastructures en Suisse à cause des soupçons d'espionnage basés sur sa proximité avec le gouvernement russe
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 18
    Dernier message: 12/04/2016, 14h49
  2. Réponses: 20
    Dernier message: 26/11/2015, 15h47
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 23/09/2009, 11h02
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2009, 00h41
  5. Bannir les proxy et mettre à jour les listes dynamiquement
    Par Guillaume.G dans le forum Sécurité
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/04/2008, 19h17

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo