Discussion: Consultant BI ODI

  1. #1
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Indre (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 36
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut Consultant BI ODI

    Salut,

    Je suis jeune diplômé et j'ai une proposition pour un poste de consultant BI ODI/JAVA avec une grande partie d'ODI et un peu de java.

    j'ai à la base une formation de développeur java EE mais j'ai aussi des connaissances en BI. Cependant j'ai jamais entendu parlé d'ODI, je connais pas cette techno et ca me fait un peu peur de me lancer dans un truc que je ne connais. Je veut dire sur le long terme concernant l’évolution de carrière. Je sais que pour un développeur java EE (ou de n'importe quelle autre techno) il y a le fameux plafond de verre dés qu'on arrive un certains age où les entreprise ne veulent plus embaucher les gens avec trop d'xp.

    Qu'en est il du domaine de la BI ?

    Est ce qu'on évolue forcément en chef de projet dans le domaine de la BI ?

    Est ce que expert BI ça existe ?

    Y a t il des entreprises non SSII dans laquelle on peut finir sa carrière tranquille en tant qu'expert BI en province ?


    Aussi je suis plus à l'aise dans la technique que dans tous ce qui est prise de parole en public, réunions etc..

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    3 737
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 3 737
    Points : 15 931
    Points
    15 931
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Salut,

    Je suis jeune diplômé et j'ai une proposition pour un poste de consultant BI ODI/JAVA avec une grande partie d'ODI et un peu de java.

    j'ai à la base une formation de développeur java EE mais j'ai aussi des connaissances en BI. Cependant j'ai jamais entendu parlé d'ODI, je connais pas cette techno et ca me fait un peu peur de me lancer dans un truc que je ne connais.
    Salut,

    ODI c'est Oracle Data Integration, c'est l'ETL Sunopsis qui a été racheté par Oracle. Malgré le fait que ce soit Oracle, je n'ai pas l'impression que ce soit très utilisé, je verrai plus d'offres pour DataStage, Informatica, SSIS ou Talend. Et mon avis que tout ce qui est racheté par Oracle est tôt ou tard laissé en déperdition. Et c'est bête parce qu'ODI a plutôt des avantages.

    Et bon, faut pas non plus avoir peur de l'inconnu... j'ai commencé systèmes embarqués, j'ai fait du java, puis de la BI... tu as une formation dans l'informatique, on t'a appris à savoir être polyvalent et changer de techno rapidement. Et franchement, les outils d'ETL et de reporting, c'est simple. Le plus complet, c'est de l'architecture unix, du scheduling et de la base de données...

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Je veut dire sur le long terme concernant l’évolution de carrière. Je sais que pour un développeur java EE (ou de n'importe quelle autre techno) il y a le fameux plafond de verre dés qu'on arrive un certains age où les entreprise ne veulent plus embaucher les gens avec trop d'xp.

    Qu'en est il du domaine de la BI ?
    Bon alors, je vais casser le mythe tout de suite : contrairement à ce qu'a dû dire la SSII qui t'a vendu ça, un développeur Java et un développeur BI a à peu près la même courbe de carrière. Il aura autant de potentiel d'être architecte, chef de projet, expert ou finir sur une mission pourrie de 5 ans où on fait de la merde. Globalement, pour moi les salaires sont très similaires.

    On t'a sûrement dit qu'un développeur BI fait toute la chaîne, c'est-à-dire ETL et reporting, mais c'est souvent faux, tu fais en général l'un ou l'autre. Et un développeur ETL est assimilé très technique, tandis qu'un développeur reporting est souvent assimilé technique OU fonctionnel, mais pas toujours les deux.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Est ce qu'on évolue forcément en chef de projet dans le domaine de la BI ?
    Heu... non, personne ne force à l'évolution en chef de projet. Déjà comme tous les bac+5 qui rentrent les pieds dans le plat en disant "moi ma ssii elle m'a promis que dans deux ans je serai chef de projet" tu auras des déconvenues...

    Tu es développeur BI, tu peux rester développeur BI, tu peux devenir expert, architecte, etc. et comme partout dans le monde et dans tous les domaines, tu peux trouver un poste hybride, mais non t'es pas un Pokémon et tu n'évolues pas en Chef de projet BI au niveau 35...

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Est ce que expert BI ça existe ?
    Define : expert BI.
    Tu peux avoir des années en conception de Datawarehouse et connaître les pièges, tu peux savoir optimiser une requête de base de données ou tuner une structure, tu peux connaître toutes les fonctions et les contournements d'un ETL précis...

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Y a t il des entreprises non SSII dans laquelle on peut finir sa carrière tranquille en tant qu'expert BI en province ?
    Voir ci-dessus : au même titre qu'un développeur java, oui. Mais il faut sûrement être plus conceptuel, plutôt orienté reporting qu'ETL et avoir plusieurs cordes à son arc, technologiquement parlant. Et je pense pas qu'en te focalisant sur ODI tu auras des chances incroyables de trouver.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Aussi je suis plus à l'aise dans la technique que dans tous ce qui est prise de parole en public, réunions etc..
    Pourquoi vouloir devenir chef de projet alors
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!

  3. #3
    Membre chevronné
    Avatar de fiftytwo
    Homme Profil pro
    Consultant ITSM
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pologne

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant ITSM

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 515
    Points : 1 793
    Points
    1 793

    Par défaut

    Dans ton cas je te conseille de prendre contact avec glutinus (membre eminent de ce forum et specialiste BI) et de linviter a te repondre dans cette discussion
    "bye bye !" : Antonio Ferrara , 12 mars 2003 - check also my flight's diary and my flight's reports

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    3 737
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 3 737
    Points : 15 931
    Points
    15 931
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par fiftytwo Voir le message
    Dans ton cas je te conseille de prendre contact avec glutinus (membre eminent de ce forum et specialiste BI) et de linviter a te repondre dans cette discussion
    C'est pas ce que j'ai fait une demi-heure avant ta réponse ?
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!

  5. #5
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    BI
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    1 972
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : BI

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 1 972
    Points : 6 295
    Points
    6 295

    Par défaut

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    ODI c'est Oracle Data Integration, c'est l'ETL Sunopsis qui a été racheté par Oracle. Malgré le fait que ce soit Oracle, je n'ai pas l'impression que ce soit très utilisé, je verrai plus d'offres pour DataStage, Informatica, SSIS ou Talend. Et mon avis que tout ce qui est racheté par Oracle est tôt ou tard laissé en déperdition. Et c'est bête parce qu'ODI a plutôt des avantages.

    tsst tsst cher collègue BI, tu te trompes sur ODI

    ODI est très utilisé et contrairement aux autres outils d'Oracle, qui est très bon en bases de données et très mauvais en outils, cet outil n'a pas été conçu par Oracle et est plutôt bien conçu. En fait son gros souci est son prix. Quand Sunopsis (entreprise lyonnaise) a été vendue à Oracle, le prix de la license a bondi, ce qui fait que même certains grands compte n'ont pas voulu continuer à payer. Je vois pas mal d'offres en ODI, ce qui d'ailleurs me pose problème, que je vais expliquer plus bas.

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    On t'a sûrement dit qu'un développeur BI fait toute la chaîne, c'est-à-dire ETL et reporting, mais c'est souvent faux, tu fais en général l'un ou l'autre. Et un développeur ETL est assimilé très technique, tandis qu'un développeur reporting est souvent assimilé technique OU fonctionnel, mais pas toujours les deux.
    Je suis peut-être l'exception qui confirme la règle mais si pendant mes 3 premières années de BI j'ai fait des briques de projet BI, c'est-à-dire ou uniquement de la maintenance et conception SQL de datawarehouse ou uniquement du Business Object (restitution), pendant les 5 ans qui ont suivi j'ai eu la chance de ne faire que des projets de A à Z, c'est-à-dire toute la chaine, de l'expression de besoin, à la modélisation, l'alimentation et la restitution. Le top en terme d'intérêt technique et fonctionnel. Mais pour cela il faut avoir des clients pas trop gros ou alors un gros compte qui fait un projet hors "plan quinquennaux", c'est-à-dire qu'il ne segmente pas son projet et n'en fait pas une armée mexicaine.

    Et c'est sur ce point qu'est arrivé mon souci:

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Je veut dire sur le long terme concernant l’évolution de carrière.[...]
    Qu'en est il du domaine de la BI ?

    Est ce qu'on évolue forcément en chef de projet dans le domaine de la BI ?

    Est ce que expert BI ça existe ?

    Y a t il des entreprises non SSII dans laquelle on peut finir sa carrière tranquille en tant qu'expert BI en province ?
    À un moment, après mes 5 ans en projets de A à Z dont 2 ans chez le même client pour un poste très complet et très intéressant, de plus en plus on me donnait des missions uniquement en ODI en alimentation car on voyait cela dans mon CV. Et cela m'arrive encore très régulièrement. Mais ça me gonfle grave de faire que de l'alimentation. Donc je cherche paradoxalement à faire retirer mon étiquette ODI ou en tout cas n'étant censé faire que cela. En fait après mes 5 années très intéressantes, je ne veux plus revenir à faire de l'alim "de base" mais qui est malheureusement le besoin principal des clients.

    En fait pour moi Expert BI, que je suis d'une certaine façon, c'est savoir faire un projet de A à Z dans une techno donnée, mais surtout des principes de projet BI. Mais dans l'esprit de certains commerciaux, pas de celui qui a été l'artisan de mes bons projets BI, un Expert BI c'est celui qui connait le plus d'outils possible SSIS, Datastage, ODI, Talend, Informatica,.... (+ en restit Business Objects, Cognos, Microstrategy...) mais en se moquant plus ou moins de compétences des modélisation et de savoir faire de gestion de projet BI: en effet ça ne rentre pas dans les cases des mots clés d'outils que les commerciaux peuvent trouver....et les besoins en BI sont majoritairement en alim "de base".

    Le problème c'est que ces outils n'ont rien à voir. Si certains ETL sont puissants, souvent ils ont un écosystème propriétaire avec des fonctions propres et c'est une boite noire qui n'utilise pas la puissance de la base de données (comme Datastage). En ce qui concerne SSIS, il est facile à appréhender, pas cher pour les entreprises car souvent inclus dans leur licence Office, mais techniquement il n'est pas intéressant du tout : une fonction SQL qui fait cela en une seule étape est remplacé par 10 étapes, et à moins d'utiliser les scripts. Et restent les ELT comme ODI et Talend (je crois qu'Informatica peut être ETL et ELT) qui sont puissants mais respectent le principe des bases de données en utilisant leur moteur.

    Dis de façon résumé, à part les ELT (comme ODI), les outils d'alimentations sont des clickodromes qui n'ont pour moi pas d'intérêt technique, surtout si on ne fait que ça et qu'on ne fait pas le reste du projet.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Aussi je suis plus à l'aise dans la technique que dans tous ce qui est prise de parole en public, réunions etc..
    Tout dépend ce qu'on appelle technique. Même si j'apprécie beaucoup ODI par sa puissance et aussi par sa pertinence technique, je trouve cela de moins en moins intéressant d'en faire car par certains côté c'est aussi un clickodrome puisque qu'on ne fait que tirer des flèches, et même s'il faut de solides compétences SQL, on fait de moins en moins de SQL.

    Pour qui est de la prise de parole en public, moi qui suis reservé cela ne m'a jamais posé de soucis en BI car tu ne vas pas voir les foules, mais tu vas voir les gens en petites réunions, réunions de travail, ateliers. Ça fait d'ailleurs partie de ce qui est très intéressant en BI : essayer de comprendre le métier de l'utilisateur, avec l'utilisateur, et modéliser son besoin.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    j'ai à la base une formation de développeur java EE mais j'ai aussi des connaissances en BI.
    Il faut vraiment savoir ce que tu apprécies le mieux. Le développement java avec des algorithmes ou la BI avec notamment la modélisation de bases de données et SQL qui est un langage ensembliste. Mais au bout d'un moment quand tu suis les rails c'est très difficile de revenir. Glutinus vient du java et s'est fait happé par la BI et a priori il ne regrette pas:

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    j'ai commencé systèmes embarqués, j'ai fait du java, puis de la BI.
    Moi j'ai fait du développement client/serveur et je me suis fait aussi happé par la BI, et tant que je faisais de la modélisation et des projets de A à Z j'ai apprécié, mais après ça s'est compliqué faute d'avoir des projets de A à Z.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Je sais que pour un développeur java EE (ou de n'importe quelle autre techno) il y a le fameux plafond de verre dés qu'on arrive un certains age où les entreprise ne veulent plus embaucher les gens avec trop d'xp.
    Oui c'est peut-être cela aussi.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    j'ai à la base une formation de développeur java EE mais j'ai aussi des connaissances en BI.
    De toute façon il faut faire son choix en fonction de ce qu'on apprécie, de ses compétences et des possibilités d'évolution. Il ne faut pas perdre de vue que dans les 2 domaines, comme dans tout les domaines, il y a aussi des inconvénients qui peuvent au bout d'un moment sembler rédhibitoire: les CRUD à perte de vue en java, ou les alims à perte de vue en ODI.

    Même si on ne devient pas forcément chef de projet, il faut ou bien se remettre en cause perpétuellement et apprendre toutes les nouvelles technos qui vont sortir, la veille technologique, ou alors évoluer (AMOA, Expert, Chef de projet). Le souci pour moi c'est que si en développement (delphi, php, java, python) la veille technologique est intéressante, en revanche la veille technologique en BI n'a pas pour moi aucun intérêt en BI. Une fois qu'on connait un ELT on peut se mettre aux autres sans soucis, mais ce n'est pas vraiment de la veille techno, et surtout à part les ELT la veille technologique de savoir faire du SSIS ou un ETL propriétaire me donne des boutons car ils n'ont pas d'intérêts technologiques.


    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Y a t il des entreprises non SSII dans laquelle on peut finir sa carrière tranquille en tant qu'expert BI en province ?
    Les places sont très chères. Par entreprise il n'y a souvent besoin que d'un UNIQUE expert BI pour la faire tourner tout les jours. Et il y a moins de sièges sociaux en province.

  6. #6
    Membre chevronné
    Avatar de fiftytwo
    Homme Profil pro
    Consultant ITSM
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pologne

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant ITSM

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 515
    Points : 1 793
    Points
    1 793

    Par défaut

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    C'est pas ce que j'ai fait une demi-heure avant ta réponse ?
    Aha , sauf que entre le moment ou jai charge la page puis poste la reponse je suis alle prendre un cafe , comme tout bon consultant qui se respecte
    "bye bye !" : Antonio Ferrara , 12 mars 2003 - check also my flight's diary and my flight's reports

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    3 737
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 3 737
    Points : 15 931
    Points
    15 931
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    tsst tsst cher collègue BI, tu te trompes sur ODI

    ODI est très utilisé et contrairement aux autres outils d'Oracle, qui est très bon en bases de données et très mauvais en outils, cet outil n'a pas été conçu par Oracle et est plutôt bien conçu. En fait son gros souci est son prix. Quand Sunopsis (entreprise lyonnaise) a été vendue à Oracle, le prix de la license a bondi, ce qui fait que même certains grands compte n'ont pas voulu continuer à payer. Je vois pas mal d'offres en ODI, ce qui d'ailleurs me pose problème, que je vais expliquer plus bas.
    Merci pour ton retour. Effectivement je vois peu d'offres mais peut-être que je fais plus attention lorsque je vois d'autres licenses. Cela dit je connais un peu ODI pour avoir été formé dessus.
    Et peut-être que le cercle consanguin parisien fait qu'il y a en proportion moins. Si l'auteur du post est en province, il aura peut-être plus de choix sur cette technologie.

    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    Je suis peut-être l'exception qui confirme la règle mais si pendant mes 3 premières années de BI j'ai fait des briques de projet BI, c'est-à-dire ou uniquement de la maintenance et conception SQL de datawarehouse ou uniquement du Business Object (restitution), pendant les 5 ans qui ont suivi j'ai eu la chance de ne faire que des projets de A à Z, c'est-à-dire toute la chaine, de l'expression de besoin, à la modélisation, l'alimentation et la restitution. Le top en terme d'intérêt technique et fonctionnel. Mais pour cela il faut avoir des clients pas trop gros ou alors un gros compte qui fait un projet hors "plan quinquennaux", c'est-à-dire qu'il ne segmente pas son projet et n'en fait pas une armée mexicaine.
    A reflexion, cela est peut-être également dû au type de client. Je suis chez les grosses banques, qui paient souvent des grosses licenses, et qui ont une DSI très cloisonnée. D'où le fait qu'ils ont des équipes dédiées ETL, et des équipes dédiées restitution, des fois des équipes dédies modèle (chez un de mes clients le bureau d'à côté était l'équipe de modélisation du DWH, et sans rire, en 18 mois je n'ai jamais vu personne rentrer ni sortir de ce bureau… et on m'a confirmé que cette équipe existait bien).

    Mais comme tu dis, chez deux de mes clients, j'aurai pu toucher également à toute la chaine. Sauf que chez le premier au final la restitution était correcte et n'avait pas besoin de maintenance ; et chez le deuxième ma chef de projet préférait garder la partie restitution. Il faut savoir que la restitution est la partie qui fait l'interface avec les utilisateurs, qui s'en fichent de la base de données ou de la structure en étoile. Donc garder ce périmètre, c'est s'assurer des faveurs et des bonnes vues avec le management.

    Donc je vais nuancer avec le joker, certes facile, mais vrai : ça dépend du contexte, et de ses habitudes (en regardant mon CV j'ai quand même en charge 80% d'ETL mais je sais également faire du reporting).

    Au passage, je suis justement sur une branche de reporting chez mon client actuel mais en statistique, c'est très peu sur mes dix ans de carrière.


    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    Et c'est sur ce point qu'est arrivé mon souci:

    À un moment, après mes 5 ans en projets de A à Z dont 2 ans chez le même client pour un poste très complet et très intéressant, de plus en plus on me donnait des missions uniquement en ODI en alimentation car on voyait cela dans mon CV. Et cela m'arrive encore très régulièrement. Mais ça me gonfle grave de faire que de l'alimentation. Donc je cherche paradoxalement à faire retirer mon étiquette ODI ou en tout cas n'étant censé faire que cela. En fait après mes 5 années très intéressantes, je ne veux plus revenir à faire de l'alim "de base" mais qui est malheureusement le besoin principal des clients.
    J'essaie de faire pareil… mais quand tu as fait 80% de ta carrière sur de l'ETL, si tu en retires le principal, que reste-t-il pour convaincre ?

    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    En fait pour moi Expert BI, que je suis d'une certaine façon, c'est savoir faire un projet de A à Z dans une techno donnée, mais surtout des principes de projet BI. Mais dans l'esprit de certains commerciaux, pas de celui qui a été l'artisan de mes bons projets BI, un Expert BI c'est celui qui connait le plus d'outils possible SSIS, Datastage, ODI, Talend, Informatica,.... (+ en restit Business Objects, Cognos, Microstrategy...) mais en se moquant plus ou moins de compétences des modélisation et de savoir faire de gestion de projet BI: en effet ça ne rentre pas dans les cases des mots clés d'outils que les commerciaux peuvent trouver....et les besoins en BI sont majoritairement en alim "de base".

    Le problème c'est que ces outils n'ont rien à voir. Si certains ETL sont puissants, souvent ils ont un écosystème propriétaire avec des fonctions propres et c'est une boite noire qui n'utilise pas la puissance de la base de données (comme Datastage). En ce qui concerne SSIS, il est facile à appréhender, pas cher pour les entreprises car souvent inclus dans leur licence Office, mais techniquement il n'est pas intéressant du tout : une fonction SQL qui fait cela en une seule étape est remplacé par 10 étapes, et à moins d'utiliser les scripts. Et restent les ELT comme ODI et Talend (je crois qu'Informatica peut être ETL et ELT) qui sont puissants mais respectent le principe des bases de données en utilisant leur moteur.
    En fait, d'une manière ou d'une autre, je voulais pousser atlantx à définir ce qu'est pour lui un expert BI – ou du moins de ressortir ce qu'a dit la SSII - même si pour moi je rejoins ton idée, le plus important c'est surtout l'art et la manière de modéliser. Plus l'effort est déporté sur ça, plus le développement en tant que tel sera simple, quelque soit l'outil. Et certes, il reste souvent le "comment implémenter cette règle bizarre dans les limites de mon ETL", même si ce que je trouve que le charme de l'informatique, c'est de trouver plusieurs solutions différentes pour arriver à ses fins (mais avec des degrés "d'élégance" différents !).

    Informatica est un pur ETL, cependant tu peux forcer la lecture de la base de données pour y mettre la requête de ton choix. Donc si tu sais ce que tu fais, tu peux y mettre des trucs puissants (comme des requêtes analytiques), mais le plus gros effet pervers, c'est de récupérer un projet où le gars d'avant ne connaissait pas Informatica et est passé par du pur SQL au lieu d'utiliser les fonctions maison. Tu te retrouves donc avec un "code" simple en apparence, mais qui cache en fait une requête de 4000 lignes (déjà vu) très mal optimisée, pendant que ton CP avait chiffré que la correction serait simple.

    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    Dis de façon résumé, à part les ELT (comme ODI), les outils d'alimentations sont des clickodromes qui n'ont pour moi pas d'intérêt technique, surtout si on ne fait que ça et qu'on ne fait pas le reste du projet.
    Amen. Je suis sur Informatica et j'adore ton terme de "clickodrome", mais après une ou deux missions techniques où tu as bien compris les bonnes pratiques, le plus important c'est le modèle, l'architecture et le fonctionnel derrière. Par contre quand tu fais un "code" propre et lisible, les corrections sont très rapides. Mais ça m'est arrivé rarement, parce qu'il fallait que je tombe sur un "code" fait par quelqu'un qui pense et modélise comme moi – et surtout pas un sagoin qui fait les trucs salement sans convention de nommage.



    @atlantx : désolé si l'échange et le débat avec phili_b t'embrouille plus qu'autre chose. Là par contre où il y a un point d'entente :

    - Ce n'est jamais vraiment noir ou blanc. Un chef de projet est un CP, un développeur un dev, mais il y a des milliers de nuances dedans. J'ai déjà fait un poste où le matin j'interviewai l'utilisateur, le midi je modélisais et pensais à l'architecture du projet, l'après-midi je rédigeai les specs et le soir je chapotais mes petits développeurs, et après 19h je mettais en pratique toutes mes connaissances du produit pour optimiser ce traitement pour qu'il passe en dessous d'une heure.
    - Il y a fort peu de chances que tu sois polyvalent et en Java J2EE et en Business Intelligence. Et en BI, ça dépend aussi de la taille de l'équipe, tu peux te retrouver à faire tout (ce qui est le plus intéressant) comme être monotâche (ce qui, tu l'as deviné, est inintéressant). En Java aussi, remarque. Mais je pense qu'il y a plus de marge de manœuvre en BI.
    - En province, moins de place, plus de polyvalence ; sur Paris, plus de place, plus de manœuvres, mais plus de spécialisations, et potentiellement de places monotâche sans intérêt. Très souvent.
    - Ha oui, et sinon ODI est relativement facile à prendre en charge. Les ETL comme ODI sont graphiques, relativement ergonomiques, donc avec une formation et quelqu'un qui t'appuie à la journée tu seras opérationnel assez rapidement. Donc pas d'inquiétude, tu n'apprends pas vraiment à utiliser un nouveau langage, mais un nouvel outil.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!

  8. #8
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    BI
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    1 972
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : BI

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 1 972
    Points : 6 295
    Points
    6 295

    Par défaut

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    J'essaie de faire pareil… mais quand tu as fait 80% de ta carrière sur de l'ETL, si tu en retires le principal, que reste-t-il pour convaincre ?
    Je te remercie de retourner le couteau dans la plaie Et encore sur 20 ans de carrière dont 15 ans de BI je n'ai fait "que" 5 ans à haute dose d'ODI, donc pas 80%. Donc j'essaye de faire valoir que je connais plus que cela.

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    En fait, d'une manière ou d'une autre, je voulais pousser atlantx à définir ce qu'est pour lui un expert BI – ou du moins de ressortir ce qu'a dit la SSII - même si pour moi je rejoins ton idée, le plus important c'est surtout l'art et la manière de modéliser.
    Tout à fait c'est une très bonne question: qu'est-ce qu'il perçoit de la BI en croisant ce qu'on lui a dit et ce que lui vend la ssii ? Et à partir de là qu'est-ce qu'il veut vraiment faire.

    Sachant que les commerciaux lambda ne comprennent pas la BI et ne savent vendre que des outils (à part les commerciaux vraiment spécialisés en BI), même si on sait faire largement plus que de l'ETL c'est-à-dire « le plus important [...] l'art et la manière de modéliser ». D'ailleurs leur perception était encore pire quand je faisais beaucoup de Business Objects, ils ne comprenaient pas que BO c'était en fait la partie émergée de l'iceberg BI, même si j'avais participé à la partie immergée.

    edit: Je suis d'accord avec toute ton analyse de ton dernier message.

  9. #9
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Indre (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 36
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    Merci de vos retours votre discussion était très intéressante.

    Je vais essayer de répondre à vos remarque et etre plus claire.

    Avant ça je vais repréciser une info que j'ai eu entre temps. Après ce que j'ai compris c'est un projet de migration technologique vers ODI. Dans ce projet il y a une grande majorité de développement ODI et une partie de développement Java et je serait à priori en charge de la partie java, mais je suis plus bien sur de ce que j'ai compris..

    J'ai fait ma petite recherche sur le net et je crois que les projet BI en ODI peuvent être couplé avec Java notamment avec des web services Java ou des API REST en java. Avez vous déjà rencontré ce type de projet ?

    Je pense qu'il faut que je clarifie ce point pour savoir ce que je vais faire concrètement. La SSII m'a aussi dis que je pourrais au bout de quelques mois basculer vers des projets Java.

    Comme je l'ai dis je viens de sortir d'une formation de 3 mois en JEE/angularjs et je souhaiterai à priori pas trop perdre en compétence sur ces langages ce qui risque d’être le cas si j'accepte cette mission (en tout cas pour la partie front avec angular)

    Comme je l'ai dis mes études sont en fait orienté BI puis après quelques mois d'inactivité j'avais du mal a retrouver du boulot et j'ai fais une formation jave EE / angularJS. J'ai fais cette formation car je souhaite devenir développeur et rester dans la technique sur long terme donc pour revenir sur ce que tu as dis glutinus je ne veut pas etre chef de projet mais au contraire etre expert technique sur une techno donnée.

    D'où ma question de savoir les évolutions possible en BI car je doute que des postes d'expert technique BI où qu'il soient viable/intéressants sur le tres long terme.


    C'est ce que j'ai cru comprendre des inquiétudes de phili_b. Il se plaignait de voir de plus en plus d'offre en ODI et très peu en restitution de donnés. Au final pourquoi ces inquiétudes ?


    C'est la que découle la question : comment voyez vous la suite de votre carrière ? d'après ce que j'ai lu avant vous avez environ 10 ans de carrières en BI avec une majorité en développement d'ETL est ce que vous pouvez toujours prétendre à des postes techniques ? Si j'ai bien compris, en province, pour intégrer un client final et avoir une situation plus stable qu'en SSII pour finir sa carrière il faut etre très polyvalent. Est ce cela qui t’inquiète phili_b ?

    Ensuite qu'en est il d'ODI ? est ce finalement un outil qui a de l'avenir ? Vous avez été contradictoire sur cette techno mais j'ai pas bien saisi ce qui en est ressorti.

    Enfin tu as parlé du peu d’intérêt technologique à de faire de la veille techno en BI, j'ai pas bien compris pourquoi. Est ce parce que les techno sont facile à maîtriser comme tu le dis ?

    Encore merci de vos retour.


    PS : Il faut que je précise qu mon profil les intéresses car j'ai cette "double casquette" or ça fait au moins 2 ans que j'ai pas fait de BI et que je crois pas trop que c'est possible d'avoir une double compétence Java et BI.. Apres c'est peut etre moi qui ai mal compris la mission et qu'en fait je vais simplement intervenir comme développeur java dans des projets BI. Ce genre de besoin existe t il dans des projet BI lié à ODI ?

  10. #10
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Indre (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 36
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    J'attends vos réponses avec impatiences

    Je dois donner ma réponse lundi.

  11. #11
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    BI
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    1 972
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : BI

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 1 972
    Points : 6 295
    Points
    6 295

    Par défaut

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    J'ai fait ma petite recherche sur le net et je crois que les projet BI en ODI peuvent être couplé avec Java notamment avec des web services Java ou des API REST en java. Avez vous déjà rencontré ce type de projet ?
    J'ai failli rencontrer des web services frais ça a été annulé. En fait l'équipe web indique que les bonnes pratiques sont les web services. Mais pour cela l'équipe BI (l'équipe dans laquelle je travaillais) demandait du développement spécifique et en plus c'était peu évolutif, c'est pour cela qu'on a freiné des 4 fers. Donc la connexion backoffice via Jdbc est restée.

    D'après ce que j'en ai vu les web services ODI n'ont rien à voir avec du développement: c'est du paramétrage d'interface de connexion. Voir la doc oracle et le schéma d'architecture.

    Donc si tant est qu'il y ait du développement java, ça serait à mon avis du côté client webservice de l'application, mais pas du côté serveur web services en ODI. Aucune idée pour du REST mais le principe est très certainement le même.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Je pense qu'il faut que je clarifie ce point pour savoir ce que je vais faire concrètement. La SSII m'a aussi dis que je pourrais au bout de quelques mois basculer vers des projets Java.
    Moui. Si c'est du "vrai" java pourquoi pas, c'est du paramétrage d'interface, non tu vas avoir l'étiquette BI.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Comme je l'ai dis mes études sont en fait orienté BI puis après quelques mois d'inactivité j'avais du mal a retrouver du boulot et j'ai fais une formation jave EE / angularJS.
    Avec 20 d'xp si j'étais sûr qu'on me prenne, je la ferais cette formation java EE / angular Mais mon cas est particulier. Et puis des gens faisant du java peuvent être aussi lassé de faire du CRUD au bout d'un certain temps comme je disais.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    J'ai fais cette formation car je souhaite devenir développeur et rester dans la technique sur long terme donc pour revenir sur ce que tu as dis glutinus je ne veut pas etre chef de projet mais au contraire etre expert technique sur une techno donnée.
    Vers 35 ou 40 ans tu te reposeras la question ou la ssii te la reposera, en attendant continue à te perfectionner et de rester dans la technique si ça te plait.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    D'où ma question de savoir les évolutions possible en BI car je doute que des postes d'expert technique BI où qu'il soient viable/intéressants sur le tres long terme.
    Si c'est possible mais il faut apprendre toutes les technos de la terre.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    C'est ce que j'ai cru comprendre des inquiétudes de phili_b. Il se plaignait de voir de plus en plus d'offre en ODI et très peu en restitution de donnés. Au final pourquoi ces inquiétudes ?
    Non tu ne m'as pas compris ou je me suis mal exprimé. J'ai fait beaucoup de développement SQL à un moment donné (avant que les ETL aient du succès), puis beaucoup de restitution BO, puis beaucoup d'alimentation ODI puis enfin des projets de A à Z. Je vois pas mal d'offres d'alimentation et pas mal d'offres de restitution mais peu d'offre de A à Z. Or ne faire que de l'alim ou de la restit devient vite lassant, ce qui rend un projet BI intéressant c'est l'aspect transverse technique et l'aspect métier.

    Autrement dit c'est plus intéressant de savoir faire des spécs, de la modélisation, de l'ODI, du BO que de connaitre toutes les technos de la terre en alim (ODI, Informatica, SSIS, Datastage) ou toutes les technos de la terre en restit (BO, Microstrategy, Cognos). Le souci c'est que les commerciaux savent mieux vendre les outils que les connaissances transversales, d'autant plus que les demandes sont plus fréquentes. Mais 10 ans après d'apprendre des technos à 90% similaires devient lassant, on n'a plus l'impression d'évoluer.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    C'est la que découle la question : comment voyez vous la suite de votre carrière ? d'après ce que j'ai lu avant vous avez environ 10 ans de carrières en BI avec une majorité en développement d'ETL est ce que vous pouvez toujours prétendre à des postes techniques ? Si j'ai bien compris, en province, pour intégrer un client final et avoir une situation plus stable qu'en SSII pour finir sa carrière il faut etre très polyvalent. Est ce cela qui t’inquiète phili_b ?
    J'ai toujours des offres mais peu en A à Z. Autrement dit le TJM et l'intérêt n'augmentent plus, et c'est là que se pose en BI la question, à défaut d'être chef de projet, au moins d'être AMOA. Ou alors accepter un poste d'alim et restit hyper répetitif jusqu'à ta retraite. Finalement les 2 personnes que j'ai vu qui n'étaient pas lassé par ce boulot...c'était des gens d'origine non informaticienne qui connaissent la structure de données amonts sur le bout des doigts et savent faire de la recherche de données sans modèle de données.

    En fait l'hyperpolyvalence est pour continuer à survivre en ssii et accepter toutes les technos. Mais une fois au chaud chez un client il "suffit" de connaitre la techno qu'il a choisi.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Ensuite qu'en est il d'ODI ? est ce finalement un outil qui a de l'avenir ? Vous avez été contradictoire sur cette techno mais j'ai pas bien saisi ce qui en est ressorti.
    À moyen terme oui, à long terme aucune techno n'est valable à très long terme. Il semble, mais je ne connais pas, que l'évolution suivante serait les applications de type ESB.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Enfin tu as parlé du peu d’intérêt technologique à de faire de la veille techno en BI, j'ai pas bien compris pourquoi. Est ce parce que les techno sont facile à maîtriser comme tu le dis ?
    Pour utiliser des outils BI, notamment les ETL, il est préférable d'avoir de solides compétences en modélisation et en SQL (surtout pour les ELT comme ODI). Sans ces connaissances c'est compliqué. Mais si tu maitrises la modélisation et le SQL, l'utilisation d'un ETL est très simple. Et donc effectivement à partir de là la veille techno n'a pas beaucoup d'intérêt.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    PS : Il faut que je précise qu mon profil les intéresses car j'ai cette "double casquette" or ça fait au moins 2 ans que j'ai pas fait de BI et que je crois pas trop que c'est possible d'avoir une double compétence Java et BI.. Apres c'est peut etre moi qui ai mal compris la mission et qu'en fait je vais simplement intervenir comme développeur java dans des projets BI. Ce genre de besoin existe t il dans des projet BI lié à ODI ?
    Les clients cherchent toujours les moutons à cinq pattes. Mais souvent les projets BI sont au minimum à 90% vraiment BI, c'est-à-dire avec peu de développement en java. Mais comme la plupart des gens qui font de la BI, sauf moi, n'aiment pas le développement java alors ils ont besoin de "vrais" développeur java...qui risquent de perdre leur compétence java.

    Attention de bien comprendre qu'avec 20 ans d'expériences je peux être lassé de la BI, mais que j'ai passé d'excellente années à faire de la BI dès lors que c'était des projets de A à Z.

    Il faut simplement garder en tête que de passer de BI à java ou le contraire (ou de système et réseaux à java ou le contraire), est toujours compliqué en raison des étiquettes qu'on se colle sur le dos et de la perte de compétence induite sur la branche qu'on a délaissé.


    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Apres c'est peut etre moi qui ai mal compris la mission et qu'en fait je vais simplement intervenir comme développeur java dans des projets BI.
    Donc si tu veux refaire de la BI, comme Glutinus l'a fait, aucun risque, en revanche si tu veux rester dév java la seule solution serait que tu sois un "vrai" développeur java sur des projets BI. Et encore tu risques de ne faire que du java basique, c'est-à-dire en fait quelques lignes de java et pas de JEE, maven, junit, spring, jenkins etc.... Il faut donc pour garder tes compétences que tu sois dans une équipe 100% développement java au service d'un projet BI, et non le développeur java homme à tout faire pour faire ce qui s'apparente d'avantage à du script.

  12. #12
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Indre (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 36
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    J'ai failli rencontrer des web services frais ça a été annulé. En fait l'équipe web indique que les bonnes pratiques sont les web services. Mais pour cela l'équipe BI (l'équipe dans laquelle je travaillais) demandait du développement spécifique et en plus c'était peu évolutif, c'est pour cela qu'on a freiné des 4 fers. Donc la connexion backoffice via Jdbc est restée.

    D'après ce que j'en ai vu les web services ODI n'ont rien à voir avec du développement: c'est du paramétrage d'interface de connexion. Voir la doc oracle et le schéma d'architecture.

    Donc si tant est qu'il y ait du développement java, ça serait à mon avis du côté client webservice de l'application, mais pas du côté serveur web services en ODI. Aucune idée pour du REST mais le principe est très certainement le même.


    Moui. Si c'est du "vrai" java pourquoi pas, c'est du paramétrage d'interface, non tu vas avoir l'étiquette BI.

    Avec 20 d'xp si j'étais sûr qu'on me prenne, je la ferais cette formation java EE / angular Mais mon cas est particulier. Et puis des gens faisant du java peuvent être aussi lassé de faire du CRUD au bout d'un certain temps comme je disais.

    Vers 35 ou 40 ans tu te reposeras la question ou la ssii te la reposera, en attendant continue à te perfectionner et de rester dans la technique si ça te plait.

    Si c'est possible mais il faut apprendre toutes les technos de la terre.

    Non tu ne m'as pas compris ou je me suis mal exprimé. J'ai fait beaucoup de développement SQL à un moment donné (avant que les ETL aient du succès), puis beaucoup de restitution BO, puis beaucoup d'alimentation ODI puis enfin des projets de A à Z. Je vois pas mal d'offres d'alimentation et pas mal d'offres de restitution mais peu d'offre de A à Z. Or ne faire que de l'alim ou de la restit devient vite lassant, ce qui rend un projet BI intéressant c'est l'aspect transverse technique et l'aspect métier.

    Autrement dit c'est plus intéressant de savoir faire des spécs, de la modélisation, de l'ODI, du BO que de connaitre toutes les technos de la terre en alim (ODI, Informatica, SSIS, Datastage) ou toutes les technos de la terre en restit (BO, Microstrategy, Cognos). Le souci c'est que les commerciaux savent mieux vendre les outils que les connaissances transversales, d'autant plus que les demandes sont plus fréquentes. Mais 10 ans après d'apprendre des technos à 90% similaires devient lassant, on n'a plus l'impression d'évoluer.

    J'ai toujours des offres mais peu en A à Z. Autrement dit le TJM et l'intérêt n'augmentent plus, et c'est là que se pose en BI la question, à défaut d'être chef de projet, au moins d'être AMOA. Ou alors accepter un poste d'alim et restit hyper répetitif jusqu'à ta retraite. Finalement les 2 personnes que j'ai vu qui n'étaient pas lassé par ce boulot...c'était des gens d'origine non informaticienne qui connaissent la structure de données amonts sur le bout des doigts et savent faire de la recherche de données sans modèle de données.

    En fait l'hyperpolyvalence est pour continuer à survivre en ssii et accepter toutes les technos. Mais une fois au chaud chez un client il "suffit" de connaitre la techno qu'il a choisi.

    À moyen terme oui, à long terme aucune techno n'est valable à très long terme. Il semble, mais je ne connais pas, que l'évolution suivante serait les applications de type ESB.


    Pour utiliser des outils BI, notamment les ETL, il est préférable d'avoir de solides compétences en modélisation et en SQL (surtout pour les ELT comme ODI). Sans ces connaissances c'est compliqué. Mais si tu maitrises la modélisation et le SQL, l'utilisation d'un ETL est très simple. Et donc effectivement à partir de là la veille techno n'a pas beaucoup d'intérêt.



    Les clients cherchent toujours les moutons à cinq pattes. Mais souvent les projets BI sont au minimum à 90% vraiment BI, c'est-à-dire avec peu de développement en java. Mais comme la plupart des gens qui font de la BI, sauf moi, n'aiment pas le développement java alors ils ont besoin de "vrais" développeur java...qui risquent de perdre leur compétence java.

    Attention de bien comprendre qu'avec 20 ans d'expériences je peux être lassé de la BI, mais que j'ai passé d'excellente années à faire de la BI dès lors que c'était des projets de A à Z.

    Il faut simplement garder en tête que de passer de BI à java ou le contraire (ou de système et réseaux à java ou le contraire), est toujours compliqué en raison des étiquettes qu'on se colle sur le dos et de la perte de compétence induite sur la branche qu'on a délaissé.




    Donc si tu veux refaire de la BI, comme Glutinus l'a fait, aucun risque, en revanche si tu veux rester dév java la seule solution serait que tu sois un "vrai" développeur java sur des projets BI. Et encore tu risques de ne faire que du java basique, c'est-à-dire en fait quelques lignes de java et pas de JEE, maven, junit, spring, jenkins etc.... Il faut donc pour garder tes compétences que tu sois dans une équipe 100% développement java au service d'un projet BI, et non le développeur java homme à tout faire pour faire ce qui s'apparente d'avantage à du script.

    C'est exactement ce que je crains.. Si j'accepte cette mission je risque de ne faire que du java très basique et perdre les connaissance que j'ai acquis sur tout les framework java ee et javascript. Je risque aussi d'être étiqueté développeur BI ce qui n'est pas un mal en sois. C'est un choix de carrière qui se pose pour moi.. et je ne peux pas donner de réponse tout de suite..
    Le développement Java EE full stack m'a plutôt plû, même si on peut tomber dans la routine du CRUD je trouve ce type de développement plus créatif et je peux utiliser mes compétences pour développer des projets perso que je peut mettre à la disposition du grand publique je pourrais aussi intégrer un client final plus facilement en tant que développeur java ee full stack qu'en ayant une casquette BI surtout si je dois avoir de l’expérience sur des projet de A à Z et que ces projets sont rare. Concernant la BI je trouve qu'on reste trop dépendant de la techno dans laquelle on s'est spécialisé mais que d'un autre j'ai l'impression que la moyenne d'age est plus élevé chez les BI que chez les dev java, que le métier est moins accessible, plus rémunérateur et qu'on peut terminer sa carrière comme dans la BI j'ai rarement vue des développeur java qui ont 60 ans alors que des BI si. Toi même et glutinis deviez avoir plus de 40 ans avec vos 20 ans d’expériences alors qu'il y a tout un topic épinglé où une pléthore de dév java ou .NET se demande à quelle age il faut penser à une reconversion en se plaignant du jeunisme..

  13. #13
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    BI
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    1 972
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : BI

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 1 972
    Points : 6 295
    Points
    6 295

    Par défaut

    Bien résumé et analysé, que ça soit du côté BI ou java. Tu as toutes les cartes en main maintenant

    Reste à savoir si la discussion lundi sera honnête ou s'ils vont t'enjoliver la mission. Ne perds pas de vue les conséquences éventuelles d'un refus non plus.

  14. #14
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Indre (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 36
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    Une autre question se pose c'est la cohérence de mon CV sur le long terme. J'ai fait des études BI, un peu de AMOA puis une formation dev java ee et revenir sur de la BI serait vraiment incohérent.
    Il me faut aussi maintenant une xp longue durée pour avoir de la crédibilité.

  15. #15
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    BI
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    1 972
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : BI

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 1 972
    Points : 6 295
    Points
    6 295

    Par défaut

    Personne n'est plus obligé de travailler jusqu'à la fin de ces jours dans le même domaine, et on peut au bout d'un certain temps changer de domaine.

    En revanche tu as tout à fait raison: il ne faut pas changer de domaine tout les ans, et garder une certaine continuité dans son CV. C'est d'ailleurs tout l'intérêt de refuser certaines missions ou au contraire de saisir des opportunités.

    Tant que les intérêts de la ssii recoupe mes intérêts ça se passe bien, quand on commence à me proposer des missions complétement aléatoires et illogiques par rapport à mon CV, j'ai tendance à vouloir m'en aller.

    D'ailleurs il ne faut pas perdre de vue que c'est au bout du compte l'intérêt à long terme, de la ssii comme du client final en cas de CDI, d'avoir une continuité dans notre CV. Dépanner de temps en temps car on ne fait pas tout le temps le travail qui nous plait, et qu'il faut que ça soit fait, pourquoi pas, mais faire tout le temps du hors sujet, non merci.

    Tu pourrais très bien revenir à la BI mais alors il faudrait que tu t'y tiennes pendant un certain temps. Et idem le java si tu veux te spécialiser dans le domaine. Mais pas aller de l'un à l'autre chaque année au gré des vents: c'est pratique pour le commercial mais tu vas vite avoir un CV décousu difficile à faire valoir au bout de quelques années.

    Donc il faut que tu fasses maintenant un choix pour les 3 à 5 ans à venir AMOA, BI, ou java. AMOA en début de carrière à moins d'être allergique à la technique, cela ne me parait pas forcément le mieux. Et tu disais préférer le java.

  16. #16
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Indre (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 36
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    Personne n'est plus obligé de travailler jusqu'à la fin de ces jours dans le même domaine, et on peut au bout d'un certain temps changer de domaine.

    En revanche tu as tout à fait raison: il ne faut pas changer de domaine tout les ans, et garder une certaine continuité dans son CV. C'est d'ailleurs tout l'intérêt de refuser certaines missions ou au contraire de saisir des opportunités.

    Tant que les intérêts de la ssii recoupe mes intérêts ça se passe bien, quand on commence à me proposer des missions complétement aléatoires et illogiques par rapport à mon CV, j'ai tendance à vouloir m'en aller.

    D'ailleurs il ne faut pas perdre de vue que c'est au bout du compte l'intérêt à long terme, de la ssii comme du client final en cas de CDI, d'avoir une continuité dans notre CV. Dépanner de temps en temps car on ne fait pas tout le temps le travail qui nous plait, et qu'il faut que ça soit fait, pourquoi pas, mais faire tout le temps du hors sujet, non merci.

    Tu pourrais très bien revenir à la BI mais alors il faudrait que tu t'y tiennes pendant un certain temps. Et idem le java si tu veux te spécialiser dans le domaine. Mais pas aller de l'un à l'autre chaque année au gré des vents: c'est pratique pour le commercial mais tu vas vite avoir un CV décousu difficile à faire valoir au bout de quelques années.

    Donc il faut que tu fasses maintenant un choix pour les 3 à 5 ans à venir AMOA, BI, ou java. AMOA en début de carrière à moins d'être allergique à la technique, cela ne me parait pas forcément le mieux. Et tu disais préférer le java.
    C'est vrai que j'ai une préférence pour le java. Je compte du coups refuser la mission qui m'est proposée par ce soucis de cohérence, la nécessité d'avoir une expérience longue dans mon CV et le flou qui entoure cette mission (vais je pourvoir monter suffisamment en compétence en BI pour pouvoir continuer dans ce domaine deux ans après mes études en BI ? ou vas t on seulement m'assigner des taches de dév java très/trop simplistes pour pouvoir ensuite travailler en tant que dev java ) est problématique.

    Peut etre qu'au bout de 3 voir 4 ans ou même plus je reviendrai à la BI ou même je m'orienterais vers la big data (qui est il me semble très technique et proche de java).

    La seule chose qui me fait un peu peur maintenant c'est sur le très long terme dans 15 20 ans ou plus.. Le métier de développeur java oua autre vieilli très mal apparemment, ce qui il me semble n'est pas le cas pour la BI. Du coups je penserai peut etre à me réorienter à ce moment la vers la BI ou peut etre que je passerai chef de projet ou encore freelance.. Ou peut etre que d'ici la les mentalités auront changés. On verra

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    3 737
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 3 737
    Points : 15 931
    Points
    15 931
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Merci de vos retours votre discussion était très intéressante.

    Je vais essayer de répondre à vos remarque et etre plus claire.

    Avant ça je vais repréciser une info que j'ai eu entre temps. Après ce que j'ai compris c'est un projet de migration technologique vers ODI. Dans ce projet il y a une grande majorité de développement ODI et une partie de développement Java et je serait à priori en charge de la partie java, mais je suis plus bien sur de ce que j'ai compris..

    J'ai fait ma petite recherche sur le net et je crois que les projet BI en ODI peuvent être couplé avec Java notamment avec des web services Java ou des API REST en java. Avez vous déjà rencontré ce type de projet ?
    C'est ce qui fait la force d'ODI, me semble-t-il. Donc non, ce discours ne me choque pas.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Je pense qu'il faut que je clarifie ce point pour savoir ce que je vais faire concrètement. La SSII m'a aussi dis que je pourrais au bout de quelques mois basculer vers des projets Java.
    Toujours, toujours, toujours - répète-le trois fois - se méfier de ce que dit une SSII. Une SSII n'est pas bienveillante : elle fait ce qu'il faut pour avoir du business. Des fois, ça abonde dans ton sens. Des fois, un pauvre gars paumé va être sur les bonnes missions. Donc à toi de driver pour avoir les missions en java, si c'est ce que tu veux.

    Je te donne mon exemple dans ma carrière : je suis développeur en systèmes embarqués (systèmes temps réel, VHDL, C embarqué, assembleur, transistors, electro technique…), mais j'ai fait un stage en banque, en java justement. Quand j'ai cherché du taf, je trouvais pas en SE, donc j'ai mis en avant mon expérience banque et j'ai postulé pour les SSII orientées systèmes d'information. On m'a pris pour faire du Java.
    Ma première mission c'était du VB. Tu vas dire "Ha, ils sont intelligents, le VB c'est de l'objet, pas con le morpion". Bah non. BUSINESS IS BUSINESS.
    Ensuite on m'a envoyé faire du Java. "comme tu l'as demandé Glutinus". Bah non. C'était pour renforcer un pôle en vue de préparer la maintenance (bon poste pour junior, ça).
    Mais ça n'a pas marché, on m'a envoyé faire de la BI. J'ai jamais entendu parlé. Ils m'ont payé la formation. Mais c'était pour un forfait. BUSINESS IS BUSINESS.
    Mais j'ai voulu refaire du java. On m'a donc trouvé une mission, loin de chez moi, mais tu vois je peux pas refuser, en plus le client en face de moi m'a parlé de mille évolutions de poste, que je pourrai être CP bientôt etc. Mais une fois chez le client, le java a été off-shorisé, les développeurs sont restés sur une vieille techno utilisée nulle part. Et moi je me suis retrouvé par hasard sur l'application BI. C'était vraiment du hasard.
    Après on m'a quand même recontacté pour du java. Mais je n'en avais pas fait, et puis j'ai adoré la base de données, le scheduling, le système, etc. Donc j'ai fait mon choix, et j'ai refusé de repasser sur de l'objet.
    Je pense que je suis plus épanoui que si j'étais resté sur du java. Mais il est clair que j'ai rien fait, et que ce n'était qu'à chaque fois un besoin de ma SSII.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Comme je l'ai dis je viens de sortir d'une formation de 3 mois en JEE/angularjs et je souhaiterai à priori pas trop perdre en compétence sur ces langages ce qui risque d’être le cas si j'accepte cette mission (en tout cas pour la partie front avec angular)
    Là, je comprends pas, ta SSII t'assure que tu vas être sur la partie java du projet. Qu'est-ce qui te fait penser que tu ne feras pas du java ou du J2EE ?

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Comme je l'ai dis mes études sont en fait orienté BI puis après quelques mois d'inactivité j'avais du mal a retrouver du boulot et j'ai fais une formation jave EE / angularJS. J'ai fais cette formation car je souhaite devenir développeur et rester dans la technique sur long terme donc pour revenir sur ce que tu as dis glutinus je ne veut pas etre chef de projet mais au contraire etre expert technique sur une techno donnée.
    Qu'est-ce que tu définis comme développeur ? En quoi pour toi quelqu'un qui fait de la BI n'est pas développeur, par rapport à quelqu'un fait du java ?

    Encore une fois, il ne faut pas imaginer par tous les moyens que faire de la BI, ce n'est pas faire du développement.
    Là où ça ne ressemble pas à du développement, c'est que c'est souvent graphique, si je peux donner une image un peu éhontée, c'est utiliser FrontPage pour faire du HTML sachant qu'après tu peux bidouiller.

    Dans des petites structures, tu peux te retrouver à faire du fonctionnel, interviewer l'utilisateur pour savoir son besoin, modéliser ton application, la développer, puis l'intégrer, puis avoir les retours d'utilisateur et le former. Dans des grosses structures, tu fais souvent que la modélisation technique (quand tu as de la chance) et le développement.

    Développer, c'est pas simplement taper des lignes de code depuis le premier caractère et le compiler. Un développeur :
    - met en place une solution depuis des spécifications (qu'elles soient complètes ou sur un post-it)
    - aide à la recette et corrige sur les retours.
    Ni plus ni moins. En ce sens, même moi qui ne tape plus de lignes de code, me considère comme développeur. Après, une personne peut avoir une casquette de développeur + une casquette de maîtrise d'ouvrage, d'architecte, d'administrateur, etc.

    Pour donner un exemple, l'utilisateur veut une omelette jambon champignons, la MOA va dresser la liste des ingrédients, où les acheter, leur degré de fraîcheur etc. puis le développeur va cuisiner en tant que tel. Mais le développeur, s'il n'y a personne, peut aussi faire la liste des ingrédients etc.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    D'où ma question de savoir les évolutions possible en BI car je doute que des postes d'expert technique BI où qu'il soient viable/intéressants sur le tres long terme.
    Qu'est-ce qui te fait dire ça ? Tu as des échos de personnes déchues après de l'expertise technique ? L'expertise technique se porte bien, mais sûrement plutôt sur Paris. On a peut-être besoin de plus de polyvalence en province – et encore, pas sûr.

    J'ai connu des certifiés sur des technos, ce sont des "experts", bon certes ils ont un bon bagage sur Unix aussi par exemple… mais ils seront tranquilles tant que la techno vivra. Et elle vit.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    C'est ce que j'ai cru comprendre des inquiétudes de phili_b. Il se plaignait de voir de plus en plus d'offre en ODI et très peu en restitution de donnés. Au final pourquoi ces inquiétudes ?

    C'est la que découle la question : comment voyez vous la suite de votre carrière ? d'après ce que j'ai lu avant vous avez environ 10 ans de carrières en BI avec une majorité en développement d'ETL est ce que vous pouvez toujours prétendre à des postes techniques ? Si j'ai bien compris, en province, pour intégrer un client final et avoir une situation plus stable qu'en SSII pour finir sa carrière il faut etre très polyvalent. Est ce cela qui t’inquiète phili_b ?
    Ca, je peux pas te répondre. Je ne compte pas partir de Paris (ou du moins si je pars, c'est pour une grande ville hors France).
    A Paris, à 10 ans t'es encore viable. Mais le plus important, c'est de pas mettre ton CV que t'es développeur, mais que tu es touche à tout, d'un point de vue organisationnel. Sur mon CV, même si c'est marqué littéralement "CONSULTANT", c'est écrit entre les lignes que je suis développeur. Mais j'ai quand même des connaissances bancaires. J'ai chapoté et formé une équipe de développeurs. J'ai fait des chiffrages. J'ai participé à des comités. J'ai dirigé une recette. J'ai modélisé des datamarts. J'ai écrit des dossiers d'exploitation. J'ai formé des utilisateurs. J'ai administré leurs accès. J'ai rédigé des specs techniques de 300 pages.

    Si c'est écrit juste "développeur, test unitaire, recette", c'est sûr que t'iras pas loin. Aujourd'hui, pour avoir un poste, il faut savoir se vendre – encore plus en SSII, mais c'est aussi le cas pour les clients finaux. Regarde les Linkedin de gens à 10 années d'expérience. Ils sont tous "Responsables". Tu crois qu'il n'y a que des "Superviseurs" dans toutes les équipes ? Comment avancerait-on sinon ?

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Ensuite qu'en est il d'ODI ? est ce finalement un outil qui a de l'avenir ? Vous avez été contradictoire sur cette techno mais j'ai pas bien saisi ce qui en est ressorti.
    C'est une techno qui a une part de marché, au même titre que d'autres. Après tu auras plus ou moins d'applications dessus. Mais tu en trouveras.
    En quoi c'est l'avenir ? Ca fait plus d'une dizaine d'années que ça existe, ça vivra tant que les commerciaux d'Oracle et des SSII vendront des projets.
    J'avoue ne pas comprendre ta question, c'est comme demander si java c'est l'avenir, ça existe, ça vit, et ça vivra certainement jusqu'à ce que ça meurt – très pléonasme, mais je vois pas trop comment te répondre autrement.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    Enfin tu as parlé du peu d’intérêt technologique à de faire de la veille techno en BI, j'ai pas bien compris pourquoi. Est ce parce que les techno sont facile à maîtriser comme tu le dis ?
    Les plus connues, oui. Elles sont bien vendues parce qu'elles sont ergonomiques, faciles à intégrer, et il est facile de former des développeurs. Et la majorité ressemble les unes les autres.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    PS : Il faut que je précise qu mon profil les intéresses car j'ai cette "double casquette" or ça fait au moins 2 ans que j'ai pas fait de BI et que je crois pas trop que c'est possible d'avoir une double compétence Java et BI.. Apres c'est peut etre moi qui ai mal compris la mission et qu'en fait je vais simplement intervenir comme développeur java dans des projets BI. Ce genre de besoin existe t il dans des projet BI lié à ODI ?
    Le truc, c'est que la double casquette est, à mon humble avis, rare.
    Pourquoi ? Parce que les clients ou les boites qui embauchent (SSII ou "client final") recherche un type de compétence, de manière "brique". Les petites boites provinciales qui ne veulent qu'un "informaticien" auront certainement besoin de la double compétence. Mais elle va chercher les gens déjà formés. Et malheureusement, quand on commence une carrière, s'il est possible de bifurquer, il est rare de pouvoir maintenir les deux compétences.

    Citation Envoyé par atlantx Voir le message
    J'attends vos réponses avec impatiences

    Je dois donner ma réponse lundi.
    Un samedi ?

    PS : désolé, j'ai lu "je dois donner ma réponse aujourd'hui".
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!

  18. #18
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    BI
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    1 972
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : BI

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 1 972
    Points : 6 295
    Points
    6 295

    Par défaut

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Dans des petites structures, tu peux te retrouver à faire du fonctionnel, interviewer l'utilisateur pour savoir son besoin, modéliser ton application, la développer, puis l'intégrer, puis avoir les retours d'utilisateur et le former. Dans des grosses structures, tu fais souvent que la modélisation technique (quand tu as de la chance) et le développement.

    Développer, c'est pas simplement taper des lignes de code depuis le premier caractère et le compiler. Un développeur :
    - met en place une solution depuis des spécifications (qu'elles soient complètes ou sur un post-it)
    - aide à la recette et corrige sur les retours.
    Effectivement faire du développement au sens large, en BI ou non, ce n'est pas que réaliser, mais concevoir une solution, faire des réunions avec le métier, modéliser, suivre la production en direct ou avec l'équipe de production selon la taille de la boite.

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Qu'est-ce que tu définis comme développeur ? En quoi pour toi quelqu'un qui fait de la BI n'est pas développeur, par rapport à quelqu'un fait du java ?

    Encore une fois, il ne faut pas imaginer par tous les moyens que faire de la BI, ce n'est pas faire du développement.
    Ben si si si justement. Pour moi actuellement faire du développement BI ce n'est pas faire du développement au sens premier, c'est-à-dire algorithmique.

    Tant que les ETL n'étaient pas montés en gamme restaient le langage procédural de base de données (T-SQL ou PL/SQL) qui est algorithmique, mais quand même assez basique et teinté d'une forte dose de SQL, et le SQL qui, dans le cas des requêtes complexes, n'est certes pas algorithmique mais fait appel à la logique ensembliste qui est passionnante.

    Mais depuis que les ETL sont devenus majoritaires, pour moi ce n'est plus du développement au sens premier, et c'est ce qui fait ma lassitude à propos de la BI. Et heureusement que je me suis restreint qu'aux ELT qui avait gardé un lien avec le SQL et la modélisation sans utiliser de boite noire: je n'ai pas été lassé grâce à ça avant d'en avoir fait le tour.

    Pour se convaincre que ce n'est pas du tout la même forme de développement, un développeur traditionnel a horreur du SQL, mais moi je ne l'ai pas en horreur (au contraire) car il y a la logique ensembliste, mais il sait qu'il est quand même contraint de l'utiliser directement (ou indirectement via un ORM), en revanche il ne voudra pas obstinément utiliser un ETL ni BO sauf à la marge. Et inversement la plupart des développeurs BI, surtout les plus jeunes qui ont pu se spécialiser tôt pendant leurs études, contrairement à moi qui l'ai appris au boulot car ce n'était peu ou pas encore enseigné, ont depuis très longtemps abandonné le développement et n'aime pas le développement au sens traditionnel. Ce qui peut aussi se comprendre car en BI on met l'accent sur la modélisation et la compréhension du métier.

    Donc certes on appelle cela du développement dans les 2 domaines, mais ce n'est pas du tout la même chose, et je comprend qu'un dév java ne veuillent pas faire du BI en raison de l'absence de développement traditionnel, et inversement un dév BI ne veuille pas faire de java.

    @atlantx
    Donc, de mon point de vue, atlantx, tu as tout à fait raison d'imaginer que faire de la BI ce n'est pas du développement, ou en tout pas du développement dans le sens où l'entendent les développeurs traditionnels. Après ce n'est pas un jugement de valeur. Rien ne dit que dans 7 ans, par opportunité, chômage, lassitude du dév traditionnel ou intérêt pour la BI, tu retournes à la BI. Mais c'est définitivement pas la même façon de développer, si tu le sais et que tu vas vers la BI en connaissance de cause, pas de souci, en revanche si tu ne le savais pas tu pourrais avoir de fortes déconvenues si tu t'attendais à développer traditionnellement.

    Après, pour reboucler sur ce que dit Glutinus, que développer ce n'est pas réaliser, mais aussi analyser, concevoir et suivre la bonne mise en application, alors là oui il y a des points en commun, et que ce soit en java ou en BI il ne faut pas se contenter que de développer mais ouvrir en parrallèle son champ de compétence et que c'est ça qui peut renouveler son intérêt.

Discussions similaires

  1. Merci de consulter le support Microsoft
    Par Deepin dans le forum Windows
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/09/2014, 00h31
  2. Consulter la doc java
    Par Elmilouse dans le forum Eclipse Java
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/07/2005, 19h20
  3. tps de consultation
    Par bloody22 dans le forum JavaScript
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/06/2005, 11h01
  4. [DROIT] Consultant indépendant et Assedics
    Par BuLma dans le forum Licenciement
    Réponses: 12
    Dernier message: 14/12/2003, 01h25

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo