Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Maroc

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 639
    Points : 16 920
    Points
    16 920

    Par défaut Google peut-il breveter sa technique de compression vidéo basée sur l'ANS ?

    Google cherche à breveter l'application de compression vidéo de l'Asymetric Numeral Systems
    Une démarche qui n'a pas plu à l'inventeur de la méthode

    L’Asymetrical Numerical Systems (ANS) est une famille des méthodes de codage entropique qui est en train de prendre le dessus actuellement sur le codage de Huffman et le codage arithmétique dans les compresseurs de données utilisés notamment par les géants comme Apple, Facebook et Google. La particularité de ce codage est sa vitesse époustouflante, il combine des caractéristiques du codage arithmétique et le codage de Huffman pour être 30 fois plus rapide. En raison de cela, ANS est utilisé dans le compresseur Zstandard de Facebook, le compresseur LZFSE d’Apple et le compresseur Draco 3D de Google. Les tests de Benchmark montrent que le codage arithmétique le plus rapide a une vitesse de décodage de l'ordre de 50 Mo/s contre 1500 Mo/s pour l’ANS. L’ANS bat également le codage de Huffman, dont l’implémentation standard zlibh de gzip a une vitesse de 300 Mo/s.

    L’ANS a été introduit par Jarosław (Jarek) Duda en tant que méthode ouverte, le but étant d’éviter le même sort que le codage arithmétique, dont l’adoption a été bloquée pendant plusieurs années à cause des brevets. Cependant, certains acteurs essaient désormais de breveter des applications basiques de l’ANS, y compris Google pour le compresseur vidéo AV1.

    Pour simplifier, cette solution mathématique va accélérer de façon significative l’encodage d’informations numériques. Son inventeur l’a introduite au public pour que tout le monde puisse en bénéficier gratuitement. ANS est probablement l’une des plus grandes inventions dans la compression de données depuis les 20 dernières années, mais Google cherche à breveter cette technologie pour qu’ils puissent l’utiliser spécifiquement pour les codecs vidéo.

    « Une belle façon de remercier un pauvre académique de la part d’une firme de plusieurs milliards de dollars qui prône le "Don't be evil", qui exploite son [Jarek] travail gratuitement et qui les a aidés [Jarek] durant les trois dernières années » a écrit Jarek dans un forum. « À un moment donné, ils m’ont donné l’espoir d’une collaboration avec mon université, puis silence radio… probablement en raison de cette démarche de brevet. »

    Selon Jarek, si jamais ce brevet général est donné à Google, les gens auront peur d’utiliser ANS pour la compression image et vidéo durant les 20 prochaines années, ce qui va la paralyser comme il a été le cas avec le codage arithmétique.

    Bien que l’inventeur d’ANS soit furieux de la décision de Google, certains pensent que l’entreprise cherche surtout à se prémunir contre les patents trolls, surtout que le géant de la recherche est connu pour avoir largement contribué à AV1. De plus, Google n’a jamais eu recours à des brevets pour affecter ou tuer la compétition.

    Une meilleure compression de vidéos veut dire une vitesse de chargement plus rapide et donc les gens regarderont plus de contenu (et donc plus d’annonces publicitaires). Google ne peut donc qu’encourager l’adoption de cette technologie.

    Cette histoire relance le débat encore une fois sur l’efficacité du système de brevets, certains appellent à l’abolir une fois pour toutes en raison des répercussions négatives des brevets sur l’industrie. Tandis que d’autres pensent que les brevets sont bénéfiques, seulement ils ne sont pas adaptés à tout ce que les gens brevettent aujourd’hui, comme les algorithmes, les solutions logicielles et même l’ADN.

    Source : encode.ru - cbloom rants

    Et vous ?

    Pensez-vous que les brevets de logiciels impactent négativement l'innovation ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    CTO
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Tunisie

    Informations professionnelles :
    Activité : CTO

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 54
    Points : 144
    Points
    144

    Par défaut

    Il me semble que les découvertes mathématiques ou bien les algorithmes ne sont pas brevetable, ni dans l'UE ni aux USA. Comment se fait-il que Google peut breveté un algorithme de compression (qui n'utilise pas un hardware spécifique qui lui est: brevetable) ?

  3. #3
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    327
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 327
    Points : 694
    Points
    694

    Par défaut

    Comment ça supprimer les brevets? Supprimer tout les brevets ou proposer une nouvelle façon de faire?

  4. #4
    Responsable Qt & Livres


    Avatar de dourouc05
    Homme Profil pro
    Ingénieur de recherche
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    23 696
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur de recherche
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 23 696
    Points : 149 172
    Points
    149 172

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dhafer1 Voir le message
    Il me semble que les découvertes mathématiques ou bien les algorithmes ne sont pas brevetable, ni dans l'UE ni aux USA. Comment se fait-il que Google peut breveté un algorithme de compression (qui n'utilise pas un hardware spécifique qui lui est: brevetable) ?
    Pas mal d'algorithmes et de techniques sont brevetables aux US, par exemple une technique de rendu de Doom 3 (https://en.wikipedia.org/wiki/Id_Tech_4). En Europe, il faut que le logiciel soit couplé avec du matériel pour être brevetable (avoir une existence matérielle), si mes souvenirs sont exacts.
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt ou PyQt (tutoriels, FAQ, traductions), HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  5. #5
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 31
    Points : 83
    Points
    83

    Par défaut

    Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
    En Europe, il faut que le logiciel soit couplé avec du matériel pour être brevetable (avoir une existence matérielle), si mes souvenirs sont exacts.
    C'est faux. Tu ne peux pas breveter du logiciel, mais tu peux breveter une méthode, donc en particulier une méthode de compression, de rendu, ou de n'importe quoi. Le brevet peut alors couvrir une implémentation logicielle (ou matérielle) de cette méthode, en tant qu'utilisation pratique. Le logiciel n'est vu que comme un container, ce qui est protégé, c'est la méthode.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    7 353
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 7 353
    Points : 10 560
    Points
    10 560

    Par défaut

    Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
    Une meilleure compression de vidéos veut dire une vitesse de chargement plus rapide et donc les gens regarderont plus de contenu (et donc plus d’annonces publicitaires). Google ne peut donc qu’encourager l’adoption de cette technologie.
    Mais juste dans leurs rêves, bon sang !

    Ils ne le savent pas, chez Google, que ça les fait ch13r, les gens, de se taper les pubs, et qu'ils n'attendent qu'une chose, c'est que la vidéo qu'ils ont choisie de regarder veuille bien commencer, avec bien sûr un effet de rejet des sponsors des pubs passées, donc l'inverse de l'effet escompté.

    Quels boulets !
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  7. #7
    Membre averti
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 680
    Points : 317
    Points
    317

    Par défaut

    Bonjour,

    Il est urgent que l'inventeur de ce format réagisse est en face en format libre et ouvert open source comme le FLAC ou le ogg.

    Cet inventeur a raison. Google est tout simplement malhonnête en procédant de la sorte . Google veux voler une bonne idée il est urgent de sauver ce format en faisons un format ouvert qui appartiendrait à une association et qui donc ne serait pas brevetable.

    Qui veut en faire de ce format un format ouvert et libre qui appartiennent à une association ?

    Que pensez-vous ?

    Salutations
    Battant

  8. #8
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    137
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 137
    Points : 269
    Points
    269

    Par défaut

    Il y a vraiment des gens qui parlent avant de réfléchir. Pourtant tout est donné dans l'article.
    Google n'a jamais utilisé ses brevets pour les imposer aux autres. Google utilisent ses brevets pour ne pas se faire attaquer, c'est un moyen de defense.

    Jarek est un pauvre bisounours qui ne comprend pas le monde dans lequel il vit. Oui Google veut breveter l'ANS car s'il ne le fait pas, d'autres le feront a sa place.

  9. #9
    Membre averti
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 680
    Points : 317
    Points
    317

    Par défaut

    Bonjour,

    Un moyen de défense non C'est un moyen de bloquer ce format est de se l'approprier et donc de s'approprier un travail qui n'ont pas fait Cette manière de faire me semble injuste . Le faite que d'autres sociétés peuvent breveté ce format à la place de Google une chose et dans ce cas là Google a raison mais ils agissent selon moi de manière malhonnête en de brevetetant un format qui pourrait être un format ouvert

    Pour moi, un format c'est mieux si il est ouvert car on pourra en coller des vidéos sur le long terme et ça sera bien pour l'archivage des données on se rassure que dans disant on pourra trouver des encodeurs dans ce format sans problème .

    Je pense que le créateur de ce format voudrais que ce format reste ouvert et moi aussi

    Que ce soit Google Apple ou un autre le faite de profiter ce format est incorrect. Ce format devrait rester ouvert. Si ce format reste ouvert c'est beaucoup plus honnête que si il est breveté car si il est breveté c'est qu'il est volé à son créateur et il sera beaucoup plus difficile pour les développeurs de l'appeler monter car il faudra payer des redevances ce qui pourrait développeurs indépendants ne sera peut-être pas possible

    Qui d'entre vous voudrais que ce format reste ouvert ?

    Que pensez-vous ?

    Meilleures salutations
    Battant

  10. #10
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    109
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 109
    Points : 112
    Points
    112

    Par défaut

    Pour ma part, je suis pour une suppression des brevets.

    Ces derniers tue l’innovation et fragilise les entreprises novatrices.

  11. #11
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 16
    Points : 36
    Points
    36

    Par défaut brevet d'une entreprise commercial = le début de la fin

    Il n'y a pas 36 façons de procéder pour atteindre l'objectif que prétend vouloir atteindre ggggle avec un brevet censé les protéger:
    affilier le détenteur du brevet à une association ou fondation dont l'objectif et les statuts inclus l'obligation de licence sans contrepartie des brevets qu'elle détient.
    Il me semble que c'est simple et sans bavure.
    Après on est libre de penser ce que l'on veut de la "politique" de brevets aux states.
    A mon sens le terme brevet est malvenus pour beaucoup de son usage la-bas.
    Il me semble que dans bien des cas il s'agit plus d'une licence d'exclusivité que de brevet.
    Le nécessité d’inventivité et de nouveauté dans le domaine en question me semble plus que permissive, d'où l'industrie des patents trolls.

  12. #12
    Membre averti
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 680
    Points : 317
    Points
    317

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zuthos Voir le message
    Pour ma part, je suis pour une suppression des brevets.

    Ces derniers tue l’innovation et fragilise les entreprises novatrices.
    Bonjour,

    Je suis tout à fait d'accord avec vous alors faisons-nous encourageront le libre et les formats ouverts

    Il faudrait mettre à ce format le même statut que les formats ouverts.

    Dites-moi, comment s'en protéger les formats ouverts quel est leur statut ?

    S'il s'agit d'une licence telles que le GPL par exemple mettons la même pour le format en question .

    J'ai toutefois remarqué que il y avait une association ou une fondation derrière un logiciel libre

    Est-ce que c'est la même chose pour un format ouvert ?

    S'il faut une fondation ou une association pour protéger ce format il est urgent que les développeurs et d'autres personnes en créer une

    Merci pour les renseignements

    Meilleures salutations

    Citation Envoyé par tarassboulba Voir le message
    Il n'y a pas 36 façons de procéder pour atteindre l'objectif que prétend vouloir atteindre ggggle avec un brevet censé les protéger:
    affilier le détenteur du brevet à une association ou fondation dont l'objectif et les statuts inclus l'obligation de licence sans contrepartie des brevets qu'elle détient.
    Il me semble que c'est simple et sans bavure.
    Après on est libre de penser ce que l'on veut de la "politique" de brevets aux states.
    A mon sens le terme brevet est malvenus pour beaucoup de son usage la-bas.
    Il me semble que dans bien des cas il s'agit plus d'une licence d'exclusivité que de brevet.
    Le nécessité d’inventivité et de nouveauté dans le domaine en question me semble plus que permissive, d'où l'industrie des patents trolls.
    Bonjour,

    Vous avez raison il s'agit plutôt d'une licence d'exclusivité Dans Google cherche une seule chose récupérer l'argent des licences l'utilisation de ce format. Comme je l'ai dit plus haut, pour les développeurs indépendants cela est vraiment nouvelle car ils ne pourront pas se payer ses licences et donc ils choisiront un autre format

    Qui vote pour que cela reste un format ouvert ?

    Salutations
    Battant

  13. #13
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    amateur
    Inscrit en
    juillet 2015
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2015
    Messages : 7
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut Une escroquerie

    Un brevet couvre une invention, c'est à dire quelque chose qui n'était pas connu avant le dépôt du brevet.
    Ce qui ne s'applique pas au cas de l’ANS qui a été introduit par Jarosław (Jarek) Duda en tant que méthode ouverte. Pourvu que cette méthode aie été rendue publique?
    Si Jarek a travaillé en sous-marin avec GOOGLE, et n'a fait aucune communication, il s'est fait doubler par GOOGLE, qui au mieux le citera dans les inventeurs.
    Mais le libre usage par une licence ouverte est gâché.

  14. #14
    Futur Membre du Club Avatar de jgdaprem
    Homme Profil pro
    Spécialiste en information Brevets, Marques, développement de systèmes de recherche et gestion PI
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en information Brevets, Marques, développement de systèmes de recherche et gestion PI
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 3
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut Etat de l'art antérieur (Prior Art)

    Si la méthode est librement trouvable sur divers supports, magazines scientifiques ou publications diverses... étant donné l'état de l'art antérieur, ce n'est plus brevetable puisque pas nouveau ... à mon humble avis ...

  15. #15
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    178
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 178
    Points : 378
    Points
    378

    Par défaut

    « Une belle façon de remercier un pauvre académique de la part d’une firme de plusieurs milliards de dollars qui prône le "Don't be evil"
    Attention à Google Translate quand même : en français, on dit "un pauvre universitaire". Et en anglais on écrit "asymmetric" avec deux m.

    Je suis en général très hostile à Google, mais ça m'étonne un peu que, alors que le codec VP9 de Google est ouvert et gratuit, ils cherchent à faire breveter un algorithme notoirement public.

  16. #16
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    amateur
    Inscrit en
    juillet 2015
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2015
    Messages : 7
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut Antériorité et innovation

    Citation Envoyé par jgdaprem Voir le message
    Si la méthode est librement trouvable sur divers supports, magazines scientifiques ou publications diverses... étant donné l'état de l'art antérieur, ce n'est plus brevetable puisque pas nouveau ... à mon humble avis ...
    Selon toute apparence, il y a au moins cet article de Jarek Duda , publié début 2014.

    Par ailleurs cette page déclare:
    "The first demonstration of ANS coder was published by author at Wolfram in March 2008 that means it is not likely that this method will ever be patented because time for filing patent is running out and author confirmed several times that he has no intent to patent this method."

    GOOGLE a déposé une demande de brevet en 2016. En première lecture le brevet prétend à une amélioration de l'ANS, ce qui signifierait que seules ces améliorations seraient couvertes par le brevet?

  17. #17
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    3 932
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 3 932
    Points : 100 131
    Points
    100 131

    Par défaut L'université Jagiellonian où enseigne le professeur qui a introduit l’Asymetrical Numerical Systems (ANS)

    L'université Jagiellonian où enseigne le professeur qui a introduit l’Asymetrical Numerical Systems (ANS),
    s'oppose au dépôt de brevet de Google

    L’Asymetrical Numerical Systems (ANS) est une famille des méthodes de codage entropique qui est en train de prendre le dessus actuellement sur le codage de Huffman et le codage arithmétique dans les compresseurs de données utilisés notamment par les géants comme Apple, Facebook et Google.

    La particularité de ce codage est sa vitesse époustouflante, il combine des caractéristiques du codage arithmétique et le codage de Huffman pour être 30 fois plus rapide. En raison de cela, ANS est utilisé dans le compresseur Zstandard de Facebook, le compresseur LZFSE d’Apple et le compresseur Draco 3D de Google.

    Les tests de Benchmark montrent que le codage arithmétique le plus rapide a une vitesse de décodage de l'ordre de 50 Mo/s contre 1500 Mo/s pour l’ANS. L’ANS bat également le codage de Huffman, dont l’implémentation standard zlibh de gzip a une vitesse de 300 Mo/s.

    L’ANS a été introduit par Jarosław (Jarek) Duda, un professeur à la faculté de mathématiques et d'informatique de l'Université Jagiellonian à Cracovie (Pologne), en tant que méthode ouverte, le but étant d’éviter le même sort que le codage arithmétique, dont l’adoption a été bloquée pendant plusieurs années à cause des brevets. Cependant, certains acteurs essaient désormais de breveter des applications basiques de l’ANS, y compris Google pour le compresseur vidéo AV1.

    « Une belle façon de remercier un pauvre académique de la part d’une firme de plusieurs milliards de dollars qui prône le "Don't be evil", qui exploite son [Jarek] travail gratuitement et qui les a aidés [Jarek] durant les trois dernières années » a écrit Jarek dans un forum. « À un moment donné, ils m’ont donné l’espoir d’une collaboration avec mon université, puis silence radio… probablement en raison de cette démarche de brevet. »

    Selon Jarek, si jamais ce brevet général est donné à Google, les gens auront peur d’utiliser ANS pour la compression image et vidéo durant les 20 prochaines années, ce qui va la paralyser comme il a été le cas avec le codage arithmétique.

    Bien que l’inventeur d’ANS soit furieux de la décision de Google, certains pensent que l’entreprise cherche surtout à se prémunir contre les patents trolls, surtout que le géant de la recherche est connu pour avoir largement contribué à AV1

    De son côté, l'Université Jagiellonian a l’intention d’exiger le retrait de la demande de brevet déposée par Google aux États-Unis : « Nous comprenons l'intention originale et idéaliste de notre employé (...) qui voulait que la méthode de codage ANS reste accessible au public gratuitement. Par conséquent, le dépôt de la demande de brevet auprès du bureau américain des brevets sans le consentement préalable du Dr Duda peut être considéré comme controversé à la fois en termes commerciaux et éthiques », a fait valoir Adrian Ochalik, porte-parole de l’université. « Nous demanderons le retrait de la demande de brevet par Google, tout comme l'auteur du code, nous n'aimerons pas que l'accès soit limité par tous les moyens. »

    L’EPO (European Patent Office, l’office européen des brevets) a donné son avis en tant qu’ISA (Internal Searching Authority) sur le sujet. Dans son avis provisionnel, l’office a déclaré que « L'objet de la revendication ne comporte pas d'activité inventive au sens de l’article 33(1) et (3) PCT. »

    En 2016, une tentative pour breveter de la solution de Duda a également été faite en Grande-Bretagne, mais le tribunal britannique a statué qu'un contenu en ligne gratuit ne pouvait pas faire l'objet d'une procédure de brevet.

    Source : Office européen des brevets, annonce de l'université en Pologne

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #18
    Futur Membre du Club Avatar de jgdaprem
    Homme Profil pro
    Spécialiste en information Brevets, Marques, développement de systèmes de recherche et gestion PI
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en information Brevets, Marques, développement de systèmes de recherche et gestion PI
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 3
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut

    Citation Envoyé par Axel Mattauch Voir le message
    GOOGLE a déposé une demande de brevet en 2016.
    En première lecture le brevet prétend à une amélioration de l'ANS, ce qui signifierait que seules ces améliorations seraient couvertes par le brevet?
    Je ne pense pas ... ce n'est pas parce que vous améliorez une chose que vous détiendrez systématiquement un brevet sur cette chose ou ses améliorations (ajoutez une aile à un avion... ça reste un avion ...)

    Comme dit plus loin, l'OEB a bien fait son job en détectant qu'il n'y avait pas de nouveauté puisque déjà publié avant la demande de brevet ... bravo !

    Le mieux, pour garder libre de droits une invention, c'est de la rendre publique ... sur divers magazines scientifiques, ou par l'intermédiaire de prestataires
    par exemple http://www.researchdisclosure.com/

  19. #19
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 069
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 069
    Points : 66 550
    Points
    66 550
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Google peut-il breveter sa technique de compression de vidéo basée sur l'ANS ?

    Google peut-il breveter sa technique de compression de vidéo basée sur l'ANS ?
    Jarek Duda trouve marginal le travail supplémentaire effectué par Google

    Qu'est-ce que l'Asymmetric numeral systems (ANS) ?

    Très largement utilisée, la compression de données est une opération de codage nécessaire pour réduire la taille de transmission ou de stockage des données. Cette opération informatique consiste à transformer une suite de bits donnée en une suite de bits plus courte pouvant restituer les mêmes informations, ou des informations voisines, en utilisant un algorithme de décompression. Il existe donc deux grandes familles d'algorithmes de compression : les algorithmes de compression sans perte qui restituent après décompression une suite de bits strictement identique à l'originale. Et les algorithmes de compression avec perte qui restituent une suite de bits qui est plus ou moins voisine de l'originale selon la qualité désirée. Les premiers sont donc utilisés pour les archives, les fichiers exécutables ou les textes, alors que les derniers sont utiles pour les images, le son et la vidéo.

    Pour la compression de données sans perte, on distingue principalement le codage entropique (codage de Huffman et codage arithmétique principalement) et le codage algorithmique. Le codage arithmétique permet une compression équivalente ou meilleure (selon le cas) à celle du codage de Huffman, mais il ne fut que peu utilisé, car son implémentation était trop complexe, et donc coûteuse en termes de calcul. C'est là que l'ANS entre en jeu.

    L'Asymmetric numeral systems (ANS) est une famille de méthodes de codage entropique introduite par Jarek Duda, un chercheur de l'Université Jagellonne, et qui est utilisée dans la compression des données depuis 2014 en raison de l'amélioration des performances par rapport aux méthodes précédemment utilisées. L'ANS combine le taux de compression du codage arithmétique avec un coût de traitement similaire à celui du codage Huffman.

    Avec ces avantages, l'ANS a été rapidement adopté par les entreprises de la technologie. Il a par exemple été utilisé dans l'algorithme de compression ZStandard de Facebook. Apple l'a également incorporé dans son algorithme de compression LZFSE. Google en a fait de même, en utilisant cette technique non seulement dans sa bibliothèque Draco de compression de graphiques 3D, mais encore pour son format d'image pour le Web appelé Pik. Tout cela a été possible parce que Jarek Duda a décidé de mettre son travail dans le domaine public.

    Mais comme nous l'avons rapporté il y a un an maintenant, Google cherche à breveter une méthode de compression vidéo basée sur l'ANS, ce qui a rendu furieux le chercheur de l'Université Jagellonne. « Une belle façon de remercier un pauvre universitaire de la part d’une firme de plusieurs milliards de dollars qui prône le "Don't be evil" », disait Jarek Duda. Il critique Google pour avoir exploité son travail gratuitement et bénéficié de son aide pour enfin vouloir breveter ce qu'il considère comme son travail. « À un moment donné, ils m’ont donné l’espoir d’une collaboration avec mon université, puis silence radio… probablement en raison de cette démarche de brevet », avait-il déclaré. Selon Jarek, si jamais ce brevet est accordé à Google, les gens auront peur d’utiliser l'ANS pour la compression d'image et vidéo durant les 20 prochaines années, ce qui pourrait paralyser la méthode comme cela a été le cas avec le codage arithmétique.

    Les versions des deux parties et ce que pense l'Office européen des brevets

    Ce que Google veut breveter, c'est l'utilisation de la méthode ANS pour la compression vidéo. La question est donc de savoir si le travail supplémentaire de Google est assez significatif pour qu'on puisse le considérer comme une invention. De l'avis de Google, oui. La firme de Mountain View rejette l'idée selon laquelle elle serait en train de tenter de breveter le travail de Jarek Duda. Un porte-parole de l'entreprise aurait en effet soutenu que l'universitaire a juste proposé un concept théorique qui n'est pas directement brevetable, alors que ses avocats cherchent à breveter une application spécifique de cette théorie qui reflète le travail supplémentaire des ingénieurs de Google.


    Bien évidemment, Jarek Duda n'est pas de cet avis. Le chercheur estime pour sa part que cette « invention » de Google n'est qu'une simple application de l'ANS à un pipeline de décodage vidéo conventionnel. Cette affirmation se baserait sur le fait que la compression d'images et de vidéos fonctionne fondamentalement de la même manière que la compression de texte. Si c'est le cas, alors les algorithmes ANS pourraient être utilisés pour coder des données d'image à partir d'une vidéo aussi facilement qu'une chaîne de symboles alphanumériques.

    Les schémas de compression vidéo les plus efficaces représentent les trames vidéo en tant que blocs de pixels et utilisent des transformations mathématiques pour représenter ces blocs en utilisant des symboles qui peuvent être compressés efficacement. La seule innovation significative de Google, selon Duda, serait l'utilisation de l'ANS pour coder ces symboles.

    Mais Duda va plus loin en expliquant qu'il avait même suggéré la technique exacte que Google essaie de breveter dans un échange en 2014 avec des ingénieurs de l'entreprise. On peut voir d'ailleurs dans une discussion Google Groupes que Jarek Duda proposait d'échanger avec Google sur ce sujet : « Je voudrais proposer une discussion sur la possibilité d’appliquer [l'ANS] dans la compression vidéo comme VP9 - il devrait être plus de 10 fois plus rapide que le codage arithmétique, offrant un taux de compression similaire », avait-il écrit.

    En se basant sur tout cela, le chercheur estime que le travail de Google n'est pas une innovation en soi ; un avis partagé par l'Office européen des brevets (OEB). Dans une décision préliminaire rendue en février, l'OEB réfute le fait que le travail de Google soit une « invention ». L'Office européen des brevets estime en effet que les informations fournies par Duda dans la discussion de 2014 citée « permettraient à une personne qualifiée de réaliser [ce qu'a fait Google] sans avoir à appliquer des compétences créatives. »

    Jarek Duda veut que Google le reconnaisse comme l'inventeur original et garantisse de manière légale que le brevet soit disponible pour tous, ou mieux encore, renonce à breveter l'utilisation de l'ANS pour la compression vidéo. Google est donc mal parti pour se voir accorder le brevet, mais ce n'est pas encore la décision finale de l'OEB. Et une décision est également attendue du côté de l'USPTO, l'office américain des brevets.

    Discussion Google Groupes sur l'ANS (2014), Décision préliminaire de l'Office européen des brevets

    Source

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette situation ?
    D'après vous, doit-on breveter des inventions basées sur des technologies ouvertes ?
    La compression d'images et de vidéos fonctionne-t-elle fondamentalement de la même manière que la compression de texte pour qu'on rejette la demande de brevet de Google ?

    Voir aussi :

    Pour la première fois, Google perd un de ses 36 000 brevets pour une « interférence », ce qui pourrait lui coûter son Project Loon
    L'université Jagiellonian où enseigne le professeur qui a introduit l'Asymetrical Numerical Systems (ANS) s'oppose au dépôt de brevet de Google
    Google cherche à breveter l'application de compression vidéo de l'Asymetric Numeral Systems, une démarche qui n'a pas plu à l'inventeur de la méthode
    Apple condamné à verser plus d'un demi-milliard de dollars à la société VirtnetX par la justice américaine, pour violation de brevets
    BlackBerry intente une action en justice contre Facebook, le réseau social et ses filiales WhatsApp et Instagram auraient violé ses brevets
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #20
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2014
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2014
    Messages : 10
    Points : 16
    Points
    16

    Par défaut

    • Que pensez-vous de cette situation ?
    • D'après vous, doit-on breveter des inventions basées sur des technologies ouvertes ?


    Ce que je vais dire est sujet a caution, car c'est une souvenir d'un cour de droit informatique que j'ai eu, mais il me semble que la loi européenne ne permet que le brevet d'un logiciel, c'est a dire son code source. En ce qui concerne les codes c'est le droit d'auteur qui s'applique, c'est a dire que Google ne peut pas breveter une idée ou un algorithme, seulement le code l'implémentant, et donc n'importe qui pourrait ré implémenter cet algorithme a sa façon et ce ne serrait pas considéré comme du plagiat.

    Je dis tout cela de mémoire, d'un cour qui ne m'inspirait pas vraiment, donc très fortement sujet a caution.

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 13/12/2015, 18h23
  2. Méthode de compression universelle
    Par fanmanga dans le forum Algorithmes et structures de données
    Réponses: 21
    Dernier message: 02/09/2015, 12h40
  3. [ZipArchive] Changer la méthode de compression
    Par birdyz53 dans le forum Bibliothèques et frameworks
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/07/2009, 11h58
  4. Méthode de compression : cast sensible
    Par sperca dans le forum Débuter
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/03/2009, 14h52
  5. compression de données du point de vue algorithmique
    Par GoldenEye dans le forum Algorithmes et structures de données
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/06/2002, 16h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo