Chine : une IA réussit un examen de mathématiques pour l'entrée à l'université
mais avec un score légèrement supérieur à la note de passage

Une intelligence artificielle a passé un examen de mathématiques en Chine pour l’entrée à l’université. Cet examen appelé localement Gaokao s’est déroulé jeudi à Chengdu, une ville du sud-est de la Chine.

Le robot concerné a pour nom de code AI-MATHS. Il est alimenté par onze serveurs et a été conçu par une société chinoise locale. La machine a terminé les deux versions de l’examen de mathématiques en seulement 22 minutes et sans utiliser de connexion internet. Le test est constitué de deux versions que les candidats doivent terminer le plus rapidement possible et avec la meilleure note pour espérer décrocher leur entrée à l’université. Cet examen varie en fonction des régions.

Nom : f44d307d90c01aa2e3d901.jpg
Affichages : 3861
Taille : 34,4 Ko

« Il faut savoir qu’un être humain prendrait au moins deux heures pour terminer le test. J’espère que l’année prochaine, la machine pourra améliorer ses performances sur les raisonnements logiques et les algorithmes de calcul pour atteindre les 130 points », a déclaré Lin Hui, le PDG de l’entreprise qui possède le robot.

Après correction de sa copie de juin, AI-Maths a obtenu la note de 105 points sur les 150 points maximums à la première version du test et 100 points sur un maximum de 150 points à la seconde version. Il y a quelques mois déjà, en février 2017, le robot s’était essayé à ce test et avait obtenu 93 points. C’est tout juste ce qu’il fallait pour valider l’épreuve, sachant que la note minimale qu’il faut obtenir pour réussir le test est de 90 points. Le robot AI-Maths a vraisemblablement progressé, passant de 93 points à 105.

Les IA sont plus douées avec les chiffres que les humains, mais elles s’en sortent moins bien quand il s’agit de l’expression du langage. « Par exemple, le robot a eu du mal à comprendre et distinguer les mots 'élèves' et 'enseignants' dans le test. Il n’a pas réussi à comprendre les questions qui contenaient ces mots, ce qui lui a valu 0 point », a ajouté Lin Hui.

L’entreprise qui a créé AI-Maths participe à un projet du Ministère chinois des Sciences et des Technologies qui a pour objectif de développer plusieurs robots Gaokao capables de réussir aux examens d'entrée dans les universités chinoises comme celles de Pékin ou de Tsinghua et avec de meilleures notes, d’ici 2020.

« Il ne s’agit pas d’un test de tout ou rien pour le robot. Le but de cette opération est d’entrainer son intelligence artificielle pour lui permettre d’appréhender le raisonnement humain et d’apprendre à utiliser correctement les chiffres », a déclaré Lin.

Source : China.org

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

La première chanson composée par une intelligence artificielle vient de voir le jour en attendant la sortie d'un album complet en 2017
Une intelligence artificielle explore Mario Bros et apprend de ses erreurs grâce à sa « curiosité », la démo est disponible en téléchargement