Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    1 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 1 113
    Points : 29 862
    Points
    29 862
    Par défaut Comme avec iOS 11, Apple va mettre fin au support des applications 32-bits sur macOS
    Comme avec iOS 11, Apple va mettre fin au support des applications 32-bits sur macOS
    son plan sera amorcé dès janvier 2018

    Apple a prévu d’enterrer définitivement les logiciels 32-bits sur tous ses systèmes d’exploitation, que ce soit sur mobile avec iOS ou sur les ordinateurs de type desktop et laptop avec macOS dans leurs prochaines déclinaisons respectives.

    La firme de Cupertino avait annoncé, dès le début de la WWDC 2017 que son futur système d’exploitation pour mobile, iOS 11, devrait amorcer un changement important par rapport aux anciennes versions en ce qui concerne la prise en charge des applications 32 bits et 64 bits. Apple a annoncé que son futur iOS 11 a été conçu pour supporter exclusivement des applications 64 bits et, donc l’installation ou le lancement d’applications 32 bits ne sera pas pris en charge. L'utilisateur recevra simplement un message d'erreur lui demandant de procéder à la mise à jour vers la version 64 bits de l'application qu'il essaye d'ouvrir.

    Il semble que cette mesure devrait aussi affecter le système d'exploitation pour ordinateurs, desktop et laptop, de la marque à la pomme. Les dernières informations émanant de la conférence Platform State of the Union d’Apple lors du WWDC laissent penser que macOS suivra vraisemblablement la même voie qu’iOS 11 pour ce qui est de la prise en charge des logiciels 32-bits avec l'OS.

    En effet, pendant la présentation de macOS High Sierra, Apple a précisé aux développeurs que ce système d’exploitation serait « la dernière version de macOS à prendre en charge les applications 32 bits sans aucun compromis. »

    Que ce soit sur iOS ou sur macOS, Apple a prévu de laisser un temps d’adaptation aux utilisateurs et aux développeurs avant de bannir de manière définitive les logiciels 32 bits de ses systèmes d’exploitation. Avec le système d’exploitation macOS High Sierra, Apple va commencer à alerter de plus en plus « fréquemment » l’utilisateur pendant le lancement ou l’utilisation de logiciels 32 bits, au fur et à mesure que l’échéance se rapprochera.

    À partir du mois de janvier 2018, toutes les applications qui seront répertoriées sur le Mac App Store devront obligatoirement et exclusivement être de type 64 bits. Apple n’acceptera plus d’applications 32 bits sur son portail, mais autorisera encore des mises à jour d’applications 32 bits déjà installées. À partir du mois de juin 2018, toutes les mises à jour d’applications devront être obligatoirement et exclusivement de type 64 bits.

    Les utilisateurs qui souhaiteront continuer d'utiliser des applications 32 bits avec des systèmes d'exploitation d'Apple devront utiliser des versions plus anciennes de macOS (Sierra ou antérieur), ou tout simplement passer chez Windows ou Linux si le fait d'utiliser d'anciennes versions de macOS les dérange.

    Source : ibTimes

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    WWDC 2017 : Apple dévoile iOS 11, avec un Siri plus intelligent et le support de la réalité augmentée pour iPad et iPhone
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur C++
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    203
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 203
    Points : 588
    Points
    588
    Par défaut
    Yes. Bien joué. J'ai hâte que toutes les distributions Linux abandonnent aussi cette architecture qu'on ai une en moins à maintenir et pousser les réfractaire à migrer.

  3. #3
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 027
    Points
    1 027
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par Markand Voir le message
    Yes. Bien joué. J'ai hâte que toutes les distributions Linux abandonnent aussi cette architecture qu'on ai une en moins à maintenir et pousser les réfractaire à migrer.
    Ban non, le i386 et i686 sont encore maintenue dans les archi x86 32bits
    Et puis en plus exotique rien que pour debian : https://wiki.debian.org/SupportedArchitectures

    m68k Motorola Unofficial Amiga, !AtariST, very old Macintoshes, some old Sun hardware (sun3)
    y'en as qui utilise encore ce truc

  4. #4
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    1 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 1 113
    Points : 29 862
    Points
    29 862
    Par défaut Un outil basé sur Clang et Wine permet d’exécuter des applications 32 bits sur macOS Catalina
    Un outil basé sur Clang et Wine permet d’exécuter des applications 32 bits sur macOS Catalina
    Bien qu’Apple ait annoncé le support exclusif des applis 64 bits pour le dernier macOS

    Une équipe de passionnés a récemment publié les détails sur leur dernière création : un utilitaire basé sur une version personnalisée du compilateur Clang et sur la couche logicielle de compatibilité grâce à laquelle il est possible d’utiliser des applications Windows sur Linux, FreeBSD et macOS plus connue sous le nom de Wine (Wine Is Not an Emulator). Cet utilitaire permet la création de segments de code 32 bits dans un processus 64 bits sur macOS Catalina qui est disponible depuis octobre dernier. Autrement dit, il permet d’exécuter des applications 32 bits sur macOS Catalina.

    En ce qui concerne le support des applications 32 bits avec les récentes versions de son système d’exploitation macOS (à partir de High Sierra 10.13.4), il faut rappeler comme la marque à la pomme l’indique sur son site : « Apple a travaillé avec les développeurs pour la transition de leurs apps et, en 2018, Apple les a informés que macOS Mojave serait la dernière version de macOS à exécuter des apps 32 bits. La transition d’Apple vers la technologie 64 bits est maintenant terminée. À partir de macOS Catalina, les apps 32 bits ne sont plus compatibles avec macOS ».

    Nom : macos-catalina-upgrade-hero.jpg
Affichages : 338
Taille : 34,2 Ko

    Le compilateur personnalisé conçu par le groupe « the CodeWeavers » dispose d’un certain nombre de fonctionnalités qui prennent en charge la conception « 32-on-64-bits Wine ». Ces fonctionnalités sont activées lorsque vous compilez avec l’option « -mwine32 » (par opposition à -m32 ou -m64) qui est une variante de -m64 avec des fonctionnalités supplémentaires telles que la prise en charge des conventions d’appel 32 bits de Microsoft (cdecl32, stdcall32, thiscall32, thiscall32, fastcall32), la prise en charge des pointeurs 32 et 64 bits, la définition de la macro « __i386_on_x86_64_64__ » et même la création automatique d’un thunk (translation ou mappage de données) 64 bits vers 32 bits approprié.

    Quelques précisions sur les aspects techniques du projet

    Le compilateur développé par « the CodeWeavers » met en avant le concept « d’espaces d’adresse ». Il maintient un espace d’adresse de pile implicite courant, un espace d’adresse de stockage implicite courant et un espace d’adresse de pointeur implicite courant. L’espace d’adresse implicite de la pile indique au compilateur où réside une variable de la pile. Le type d’adresse de l’opérateur appliqué à une variable de pile est un pointeur de la taille appropriée. Si la variable se trouve dans l’espace d’adressage 32 bits, le pointeur qui en résulte a une taille de 32 bits. S’il se trouve dans l’espace d’adressage 64 bits, l’adresse est un pointeur 64 bits.

    Par défaut, lors de la compilation avec -mwine32, l’espace d’adresse implicite de la pile est l’espace d’adresse 32 bits. Il y existe une option de ligne de commande, -mstack64, pour remplacer cela. Le compilateur ne contrôlant pas l’emplacement de la pile au moment de l’exécution, c’est à Wine que revient la responsabilité de s’assurer que les threads qui exécutent du code compilé avec l’espace d’adressage de la pile 32 bits sont bien situés dans les 4 Go de mémoire virtuelle du processus et que les modules avec du code compilé avec l’espace d’adressage de stockage de 32 bits sont effectivement chargés dans les 4 Go.

    L’espace d’adresse de stockage implicite indique au compilateur où les données statiques et le code se trouvent. Ainsi, si vous prenez l’adresse d’une variable statique ou d’une fonction, vous obtenez un type de pointeur de la taille appropriée. Il en va de même pour les chaînes de caractères littéraux.

    Par défaut, lors de la compilation avec -mwine32, l’espace d’adresse de stockage implicite correspond à l’espace d’adresse 32 bits. Cela peut être modifié par l’option en ligne de commande « -mstorage-address-space={default | ptr32} ». De plus, il peut être modifié en code à l’aide de :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    #pragma clang storage_addr_space ({default | ptr32})
    #pragma clang storage_addr_space(push, {default | ptr32})
    #pragma clang storage_addr_space(pop)
    Les développeurs notent que leur travail a été couronné de succès parce que macOS Catalina donne la possibilité de créer des segments de code 32 bits dans un processus 64 bits, ce qui leur a permis d’activer l’utilisation de « i386_set_ldt () » dans les processus 64 bits. Ils précisent toutefois que cette fonctionnalité est limitée par la protection de l’intégrité du système (SIP), une limitation qui impose pour le moment la désactivation de ce dernier.

    « Le reste du travail consistait à modifier Wine pour utiliser ce compilateur et cette fonctionnalité de l’OS. Il s’agissait essentiellement de corriger les erreurs de compilation résultant de l’interfaçage des bibliothèques système (utilisant des pointeurs 64 bits) et des API Win32 (utilisant des pointeurs 32 bits). De plus, partout où il y avait une dépendance architecturale, il fallait revoir et éventuellement modifier l’architecture. Cela, bien sûr, inclut tout le code du langage d’assemblage », a expliqué Ken Thomases, un membre des CodeWeavers.

    De plus amples informations sur le projet sont disponibles sur le site dédié mis en place par les développeurs de CodeWeavers.

    Source : Apple, Winehq

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette initiative ?
    Pensez-vous que Wine, au vu des nombreuses opportunités qu’il offre en matière de portage et de recyclage d’anciens logiciels, puisse devenir un élément clé des projets futurs touchant au domaine du logiciel libre ?

    Voir aussi

    Wine 4.0 : le logiciel pour faire tourner les applications Windows sur Linux et macOS est disponible avec le support de Direct3D 12 et Vulkan
    Comme avec iOS 11, Apple va mettre fin au support des applications 32-bits sur macOS, son plan sera amorcé dès janvier 2018
    Sortie de LLVM et Clang 9.0 avec une implémentation finalisée de la génération de code pour RISC-V l'architecture libre de processeur
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 17/01/2020, 23h25
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 05/10/2017, 22h58
  3. Microsoft envisagerait de mettre fin à la vente des Lumia d’ici décembre
    Par Michael Guilloux dans le forum Windows Phone
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/09/2016, 14h19
  4. Réponses: 16
    Dernier message: 17/01/2012, 17h50

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo