Eclipse Oxygen (4.7) M7 : quelles sont les nouveautés et améliorations apportées
par la dernière version de test avant les releases candidates de l’EDI Java ?

Dans le but d’accompagner les développeurs et répondre à leurs besoins, l’EDI Eclipse évolue à travers ses différentes versions. En intégrant de nouvelles fonctionnalités et améliorations, ou encore en supprimant d’autres qui sont jugées dépassées ou inutiles, Eclipse cherche à rester un EDI de référence et regrouper autour de lui la plus grande communauté de développeurs à l’échelle internationale. Cela dit, la dernière version de test et d’évaluation (M7) d’Eclipse Oxygen (4.7) apporte aux développeurs des nouveautés et améliorations intéressantes. Il faut noter qu’il s’agit de la dernière version avant les releases candidates d’Eclipse Oxygen (4.7).

En matière de compatibilité avec les plateformes, les éditeurs ont choisi de ne plus supporter Linux PPC 32-bit. Ils envisagent également pour la prochaine version (4.8), de supprimer le support pour les builds ppc64. Il faut également noter que le SDK Eclipse et les produits de la plateforme Eclipse seront livrés en tant qu’images disque Apple signées sur Mac OS X. Sur cette plateforme, les builds sont disponibles en format dmg (Apple Disk Image) signé sur la page de téléchargement d’Eclipse.

En ce qui concerne le codage, la nouvelle version propose une gamme de fonctionnalités plus ou moins remarquables. Parmi lesquelles, la possibilité d’utiliser les pseudosélecteurs dans les définitions des préférences CSS. Ce qui permettra aux autres plug-ins installés d’étendre les nœuds de préférences CSS au lieu de les redéfinir. D'ailleurs, cela rend le thème noir d’Eclipse plus cohérent. Voici la démonstration :

Nom : code-completion-dark-theme-old.png
Affichages : 5262
Taille : 36,4 Ko
Un style utilisant EGit avant la nouvelle version

Nom : code-completion-dark-theme-new.png
Affichages : 5216
Taille : 36,1 Ko
Un style utilisant EGit après la nouvelle version

Une autre fonctionnalité pour toucher le quotidien du développeur concerne l’affichage des erreurs/avertissements superposées grâce à l’icône de la vue des problèmes, lors du démarrage. Par défaut, l'icône de la vue des problèmes ne montre plus de superposition d'erreurs/avertissements après le démarrage, à moins que la vue des problèmes ne se trouve au-dessus de la pile de vues. Dans cette version, une option a été ajoutée parmi les préférences pour activer l’affichage de cette superposition d’erreurs, même si la vue est réduite ou n’est pas affichée au-dessus des autres. Il suffit d’aller dans : Preferences > General > Startup and Shutdown.

Nom : problems-view-startup-preference.png
Affichages : 5185
Taille : 20,9 Ko

De plus, la gestion des différentes versions pour une fonctionnalité déjà incluse est désormais possible. Ceci n’était précédemment possible que pour les plugins. Maintenant, dans l’onglet Included Features, et grâce à un nouveau bouton Versions…, il est possible de synchroniser la fonctionnalité avec les versions actuelles incluses ou de définir celles-ci pour être synchronisées à la construction.

Nom : pde-version-included-feature.png
Affichages : 5207
Taille : 13,1 Ko

Ce n’est pas terminé ! « Le rechargement de la plateforme cible déjà active » est une autre fonctionnalité ajoutée par cette nouvelle version. L’éditeur de cibles affiche désormais un lien pour recharger la plateforme cible si elle est déjà active au lieu de demander de la redéfinir. Le rechargement peut se faire également par clic sur le bouton « Recharger » dans la page de préférence Plug-in Development > Target Platform.

Nom : pde-target-editor-reload.png
Affichages : 5151
Taille : 69,8 Ko

Un principe classique d'éditeur, si un fichier de la cible a été modifié, le clic sur ce lien vous demande d'enregistrer les modifications apportées avant de recharger.

Il s'agit juste de quelques fonctionnalités parmi celles apportées par la milestone 7 d'Eclipse Oxygen (4.7). La liste exhaustive est disponible sur le site d'Eclipse.

Source : Eclipse

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Nouvelle version de l'EDI Eclipse. Neon permet aux développeurs de stocker leurs paramètres dans le cloud