IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Politique Discussion :

Réforme du code de travail : ce qui va changer avec les nouvelles ordonnances

  1. #661
    Membre émérite
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 2 995
    Points
    2 995
    Par défaut
    Citation Envoyé par rattlehead Voir le message
    Miterrand avait tenu ses promesses dés son entrée à l'elysée :-) on essaye de nous faire croire qu'on etait dans les années 70 et que maintenant on rentre dans le 21ème siecle.
    désolé mais par exemple le CDI ne date que du début des années 70. entre temps on a eu les CDD les auto entrepreneurs les ci les ça. et est ce qu'on a eu moins de chomage.
    bah NON!!! regarde sur internet. Yvon gattaz le pere de Pierre Gattaz en 1986 a dit. supprimer l'autorisation administrative de licenciement(il fallait qu'un inspecteur du travail valide le licenciement) on va créer
    300000 emplois. Philippe Seguin s'est exécuté. il a supprimé l'autorisation. Résultat ca n'a pas créé un emploi . ca en a supprimé.
    Et 30ans plus tard son fils nous fait le meme coup!!!
    Merci de nous rappeler que le capitalisme financier est héréditaire, tout comme la noblesse. Mais je ne vous ai pas autorisé à entonner le "Ah ça ira". Gardes ! Mâtez ces politically incorrect.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  2. #662
    Membre émérite
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 2 995
    Points
    2 995
    Par défaut
    De toute façon le "droit du travail", réformé ou non, j'm'en fout quand j'ai bu mon anisette. Puisque de toute façon on est inembauchable à 40 ans (et même avant). Alors qu'est-ce qu'un chômeur, devenu un intouchable économique, a à foutre de la "réforme du code du travail". Et, ce n'est pas comme mes vilaines pensées, je n'ai pas l'impression d'être tout seul dans ce cas.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  3. #663
    Membre du Club
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 14
    Points : 54
    Points
    54
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Comme on en a déjà parlé il y a X mois, plafonner les licenciements abusifs, n'a rien à voir et n'aura pas forcément des conséquences sur l'emploi...
    Aujourd'hui si une entreprise va mal financièrement, ou n'a pas assez de contrat, si elle licencie, ce n'est pas pour embaucher hein.
    Et les grosses qui vont bien, et qui licencient quand même, ce n'est pas pour embaucher non plus.
    Une entreprise embauche si elle a des commandes, point barre, et plafonner les licenciements abusifs ne donnent pas de commandes.
    Donc pour la x ème fois : quel est ton argument irréfutable qui démontre que plafonner les licenciements abusifs, va faciliter les emplois ?
    Le principal but est de réduire l'incertitude financiere liée aux indemnités de licenciements. La France est l'un des rares pays en Europe a ne pas les plafonner. L'idée est donc de permettre aux boites francaises d'anticiper ce qu'elles risquent "au pire" et de ne pas geler des investissements pour rien : plus d'investissements => plus d'emploi.
    Accessoirement cela permettra aussi :
    - d'attirer des investisseurs étrangers pour qui l'incertitude actuelle est un repoussoir : plus d'investissements => plus d'emploi
    - d'aligner plus de pays européens sur les memes regles, car il s'agit aussi d'une stratégie Européenne ! Meilleure intégration => meilleure économie => plus d'emplois.
    Enfin j'ai l'impression que beaucoup de personnes dans ce forum idéalisent la justice : faire une confiance aveugle aux juges des prud'hommes pour etre impartial en toutes circonstances me semble déplacé : l'affaire du "mur des cons" a bien montré qu'il y a des juges orientés politiquement. Donc pour éviter de possibles "injustices", je pense qu'il est parfaitement justifié d'instaurer un bareme contraignant.

  4. #664
    Membre du Club
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 14
    Points : 54
    Points
    54
    Par défaut
    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    On verra. Pour le moment Macron tient mieux ses promesses que ses prédécesseurs depuis De Gaulle. Je pense qu'on peut y croire. En tout cas je comprends l'idée. Reste à voir si ça marchera. Mais il faut essayer. Rien n'empêche un autre gouvernement ensuite de revenir sur cette loi, même si ça met les patrons dans la rue.
    Je suis moi aussi optimiste sur l'impact de ces reformes mais pas sur leur avenir. Malgre tous les cris de cassandre, le chomage baissera durant le quinquennat, en partie grace a l'amelioration de l'economie Europeenne, en partie grace a cette loi travail.
    Mais d'ici la Macron aura secoué trop d'intérets, trop de status privilégiés (il veut encore s'attaquer aux dépenses publics et aux retraites, sujets encore plus explosifs !) et il ne sera probablement pas réélu. Et meme s'il l'est, un autre parti prendra la releve dans 10 ans et leur premiere mesure sera un roll back. Il est notre Schröder, sauf que son successeur ne sera pas une Merkel...

  5. #665
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 180
    Points
    10 180
    Par défaut
    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    Le principal but est de réduire l'incertitude financiere liée aux indemnités de licenciements. La France est l'un des rares pays en Europe a ne pas les plafonner. L'idée est donc de permettre aux boites francaises d'anticiper ce qu'elles risquent "au pire" et de ne pas geler des investissements pour rien : plus d'investissements => plus d'emploi.
    Encore une fois, on parle de plafonner le licenciements abusifs seulement donc les licenciements qui n'ont pas lieu d'être...

    Et encore une fois, même en réduisant cette "incertitude" financière (lol), la PME qui va virer un mec pour une raison X ou Y, si son carnet de commande n'augmente pas, au mieux, elle réembauchera une autre personne pour remplacer celle virée. Résultat sur le chômage => strictement que dalle dans le meilleur des cas, et une augmentation de celui-ci dans le pire des cas.

    Permettre aux entreprises d'anticiper ce qu'elles risquent "au pire" ? Le pire qu'elles risquent c'est couler par manque de commande, et donc dans ce cas là, cela passera par un licenciement économique prévu par la loi, et non par un licenciement abusif, donc rien à voir avec le plafonnement dont on parle.

    Quant aux investisseurs étrangers, si ils n'investissent pas en France, c'est surtout car on a viré toute notre industrie pour la remplacer dans du tertiaire, ce n'est pas qu'ils ont peur d'investir, c'est surtout qu'ils n'ont plus grand chose dans quoi investir, à part dans la pierre...


    Quant au fait d'aligner les pays européens sur les mêmes règles pour diminuer le chômage, il aura déjà fallu s'aligner sur les cotisations, les taxes et les salaires, plutôt que sur le plafonnement des licenciements abusifs, mais merci de nous confirmer que nous allons donc nous "aligner" sur les autres pays européens, avec son lot de CDI à 0h ou à 1€ de l'heure, pour finir comme en Allemagne ou au R-U avec moins de chômeurs sur le papier, mais une population sous le seuil de pauvreté de plus en plus grande.

    Vous voulez filer du boulot aux gens ? Bah déjà faut arrêter de délocaliser, il faut arrêter de trop robotiser / automatiser sans redistribution des richesses derrière, il faut plus d'innovation, etc etc C'est bien beau de vouloir donner du travail aux gens, mais le chômage 0 c'est une utopie, cela n'arrivera jamais dans un système où il y a des moins en moins de postes pour une population active de plus en plus grande, et où un chômage élevé permet justement au patronat de tirer les salaires vers le bas...

    Si vous vous souciez tant que ça du sort des gens (enfin là je m'adresse plus à LSMetag qui parlait d'égoïsme), politiquement, vous n'avez strictement rien compris à la vie, ce n'est pas Macron et son "en marche pour toujours plus de libéralisme" qu'il fallait voter... On voit justement ce que cela donne dans les pays plus libéraux que nous (Allemagne, R-U, USA,... ). -_-

    Tout ce qu'à fait Macron jusqu'à maintenant, ça aide plus les gens aisés que les plus pauvres hein...

  6. #666
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 180
    Points
    10 180
    Par défaut
    D'ailleurs, le gel par le gouvernement, de tous nouveaux contrats aidés, c'est pour aider les gens à trouver du travail... C'est sûr que ça va aider les PME, les collectivités locales et les associations ça :p

  7. #667
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    septembre 2017
    Messages
    79
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2017
    Messages : 79
    Points : 155
    Points
    155
    Par défaut Inquiet
    Ce qui m'inquiète c'est surtout le CDI de projet, le travail se trouvant en SSII c'est la fin de l'intercontrat ? de la formation ? Déjà que le turnover est haut et que le chômage augmente, certain devront n'ont pas se battre pour avoir un CDI, mais se battre pour décrocher un projet ? Beaucoup, beaucoup plus de concurrence ...

    Et pour les entreprises, seront elle intéressé ? Beaucoup d'entreprises n'ont pas les compétences en interne pour seulement rédiger un cahier des charges cohérent avec leurs besoins, alors les imaginer concevoir le projet sur le plan technique et chercher eux mêmes des salariés j'ai des doutes.

    Mais pour un certain nombre d'entreprise se serait intéressant de fonctionner comme ça et sans doute très rentable financièrement. Avoir quelqu'un capable de faire la maitrise d'ouvrage et la maitrise d'oeuvre pour déléguer la réalisation, se serais un gros gain de temps/d'argent et de qualité pour les projets ça revaloriserais grandement les compétences et l'expérience, ça permettrais sans doute de faire travailler des gens dans des conditions plus saines notamment au niveau relationnel et ça changerais beaucoup de chose en bien. Mais pour cela faut que les gens change. Or malheureusement la tendance est au petits cadre chef de projet, parfois même pas issue du milieu iT qui se contente de déléguer l'ensemble à des prestataires avec la bénédiction d'une direction trop éloignés de la réalité.

  8. #668
    Expert confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    vilain troll de l'UE
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 616
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : vilain troll de l'UE

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 616
    Points : 4 288
    Points
    4 288
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Encore une fois, on parle de plafonner le licenciements abusifs seulement donc les licenciements qui n'ont pas lieu d'être...
    Il y a pas mal de situations (harcèlement entre autres) qui font sauter le plafond. Certaines choses n'ont de plus par forcément leur place au prudhommes mais plus dans le circuit judiciaire classique.

    Sinon perso j'attend quelques explications détaillées et pas les premiers cris d'orfraies avant de statuer.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  9. #669
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 445
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 445
    Points : 17 335
    Points
    17 335
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
    Merci de nous rappeler que le capitalisme financier est héréditaire, tout comme la noblesse. Mais je ne vous ai pas autorisé à entonner le "Ah ça ira". Gardes ! Mâtez ces politically incorrect.
    monsieur Chauve Souris avec tout le respect que je vous dois , Rattlehead parlait du droit du travail et pas du capitalisme et de la finance.
    Ne mélangez pas tout merci

  10. #670
    Membre du Club
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 14
    Points : 54
    Points
    54
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Encore une fois, on parle de plafonner le licenciements abusifs seulement donc les licenciements qui n'ont pas lieu d'être...
    Je conteste le caractere meme d'abusif qui reste fondamentalement subjectif et qui est typiquement utilisé par des individus qui pensent que la société leur doit un travail. La société me doit un environnement sur et prospere dans lequel je peux m'épanouir, via un travail ou pas. Mais elle ne me doit pas un job. Je pense que la France sera un pays beaucoup plus sain le jour ou un employé lambda, apprenant son licenciement, ne se jettera plus sur les murs en criant au meurtre. Plutot il prendra ses indemnités de licenciements en silence, levera son majeur et traversera la rue pour prendre un autre job. J'ai vécu dans des pays en plein emploi (en general autour de 4% de chomage pas 0...) ou ca se passe comme ca, meme pour des etrangers. La pression est sur les employeurs pour garder les bons éléments, pas sur les employés. Et je ne parle pas que des positions de cadres, le besoin de main d'oeuvre est partout, meme au "bistrot" du coin...
    Je relie ce point a ta remarque sur les suppressions d'emplois aidés. Apparemment ils ne permettent a quasiment personne de trouver un travail stable apres leur terme. Donc vraiment ce ne sont que des subventions/aumones-de-travail au "mieux", du clientelisme de base pour s'assurer des votes aux prochaines élections au pire... Le gouvernement va dévoiler un plan de formation de 15 milliards a ce sujet, on va voir ce qu'ils proposent.

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    ...pour finir comme en Allemagne ou au R-U avec moins de chômeurs sur le papier, mais une population sous le seuil de pauvreté de plus en plus grande
    Parce que la France et ses plus de 6 millions de chomeurs toutes catégories confondues, ce n'est pas une armée de pauvres déja ?

    De maniere plus générale, je te conseille de faire attention dans tes remarques. J'ai lu plusieurs de tes commentaires : tu as souvent des accents jusqu'au-boutistes et tu es toujours dans l'émotionnel. Tu es la cible idéale des populistes. Ce qui semble malheureusement déja acté quand je lis ca
    Si vous vous souciez tant que ça du sort des gens (enfin là je m'adresse plus à LSMetag qui parlait d'égoïsme), politiquement, vous n'avez strictement rien compris à la vie, ce n'est pas Macron et son "en marche pour toujours plus de libéralisme" qu'il fallait voter...
    Bref si on ne vote pas comme toi, on n'a "rien compris a la vie", belle ouverture d'esprit. Je ne sais pas si tu appelles au vote FN ou FI, ce qui a peu d'importance car ce ne sont vraiment que les 2 faces d'une meme piece, mais laisse moi te dire : en politique les extremes ne sont jamais une solution.

  11. #671
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 180
    Points
    10 180
    Par défaut
    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    Je conteste le caractere meme d'abusif qui reste fondamentalement subjectif et qui est typiquement utilisé par des individus qui pensent que la société leur doit un travail. La société me doit un environnement sur et prospere dans lequel je peux m'épanouir, via un travail ou pas. Mais elle ne me doit pas un job. Je pense que la France sera un pays beaucoup plus sain le jour ou un employé lambda, apprenant son licenciement, ne se jettera plus sur les murs en criant au meurtre. Plutot il prendra ses indemnités de licenciements en silence, levera son majeur et traversera la rue pour prendre un autre job. J'ai vécu dans des pays en plein emploi (en general autour de 4% de chomage pas 0...) ou ca se passe comme ca, meme pour des etrangers. La pression est sur les employeurs pour garder les bons éléments, pas sur les employés. Et je ne parle pas que des positions de cadres, le besoin de main d'oeuvre est partout, meme au "bistrot" du coin...
    Sauf que dans ces pays, la politique de recrutement n'est pas du tout la même qu'en France... Si tu prends le cas des USA par exemple, oui tu peux perdre ta place du jour au lendemain, mais oui tu peux retrouver une place aussi du jour au lendemain, car si tu as un peu d'expérience, et/ou que tu montre que tu as la niak, on est prêt à te laisser ta chance, contrairement à la France, où il faut de plus en plus être Bac + 10000 et avoir des compétences dans 150 trucs différents n'ayant aucun liens entres eux, moins de 25 ans mais avec 15 ans d'expérience.

    En France, on est déjà tellement strict sur le recrutement, que du coup oui, je trouve cela normal d'être plus exigeant sur les raisons d'un licenciement. Si il était si facile de retrouver un emploi, les gens n'aurait pas si peur de perdre le leur, tout simplement... Pour que cela fonctionne, il faut licenciement facilité ET recrutement moins exigeant. Sauf que la encore, on commence par ce qui arrange l'employeur, et pas l'employé, donc quand on vient nous dire que l'on est égoïste et que l'on ne pense pas aux chômeurs et aux gens au RSA, c'est un peu contradictoire...

    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    Je relie ce point a ta remarque sur les suppressions d'emplois aidés. Apparemment ils ne permettent a quasiment personne de trouver un travail stable apres leur terme. Donc vraiment ce ne sont que des subventions/aumones-de-travail au "mieux", du clientelisme de base pour s'assurer des votes aux prochaines élections au pire... Le gouvernement va dévoiler un plan de formation de 15 milliards a ce sujet, on va voir ce qu'ils proposent.
    Bah écoute, l'année dernière cela représentait du travail pour 1 millions de personnes, dont 64% n'aurait pas eu de contrat sans ces aides. Donc on est d'accord que c'est un cache misère et pas une solution pérenne, mais encore une fois, vaut-il mieux 1 millions de personnes avec des contrats qui peuvent les aider à se réinsérer sur un vrai poste (pas forcément la où ils ont eu le contrat aidé, mais en leur fournissant une expérience professionnelle supplémentaire), qu'un million de personne au RSA ?

    La aussi, ce que je reproche à Macron, c'est de faire les choses à l'envers. Si il a un plan de formation qui arrive, pourquoi ne pas le mettre en place avant de supprimer ce qui existe déjà ? La on va encore mettre dans la galère plusieurs dizaines de milliers de personnes, en attendant que, on ne sait pas quand, il présente son plan de formation qui peut-être aidera mieux ces gens. Sauf que ces gens ne vivent pas demain, ils vivent aujourd'hui.

    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    Parce que la France et ses plus de 6 millions de chomeurs toutes catégories confondues, ce n'est pas une armée de pauvres déja ?
    Si, alors pourquoi en vouloir encore plus ?

    Vous êtes en pleine contradiction, si vous les trouvez déjà nombreux, pourquoi s'extasier devant des orientations politiques qui ne vont faire qu'accentuer ce nombre ? Encore une fois, on a des exemples multiples autour de nous, je ne comprends pas que vous vouliez vous obstiner sur cette voie.

    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    De maniere plus générale, je te conseille de faire attention dans tes remarques. J'ai lu plusieurs de tes commentaires : tu as souvent des accents jusqu'au-boutistes et tu es toujours dans l'émotionnel. Tu es la cible idéale des populistes. Ce qui semble malheureusement déja acté quand je lis ca

    Bref si on ne vote pas comme toi, on n'a "rien compris a la vie", belle ouverture d'esprit. Je ne sais pas si tu appelles au vote FN ou FI, ce qui a peu d'importance car ce ne sont vraiment que les 2 faces d'une meme piece, mais laisse moi te dire : en politique les extremes ne sont jamais une solution.
    Rien à voir avec le fait de voter comme moi ou non, vous n'avez rien compris à la vie si vous vous inquiétez du sort des plus démunis, et que vous votez pour un parti ultra libéral, peu importe le nom de ce parti (il s'agit qu'en l'occurrence, c'est En Marche et Macron, mais cela aurait pareil peu importe le parti). Tout ce qu'a fait passer ou ce qu'à prévu Macron depuis qu'il est élu, favorise plus les 1% que les plus pauvres ou les classes moyennes, donc oui je suis dans l'émotionnel, car on m'a élevé de façon à me soucier et à éprouver de l'empathie envers mon prochain, donc oui, quand des lois frappent toujours les mêmes pour favoriser des gens déjà aisés, cela me fait réagir. Car oui, on peut me traiter d'égoïste, mais au contraire, je me soucis beaucoup plus des autres que de moi-même...

    Quant à savoir de qui je suis la cible, ou pour qui j'appelle à voter, désolé mais raté, mauvaise "lecture" de ta part concernant les extrêmes, je suis abstentionniste (bouuuuh il fait parti de ceux qui critique alors qu'il ne vote pas, bouuuuuuh )

  12. #672
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 032
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 032
    Points : 2 151
    Points
    2 151
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Sauf que dans ces pays, la politique de recrutement n'est pas du tout la même qu'en France... Si tu prends le cas des USA par exemple, oui tu peux perdre ta place du jour au lendemain, mais oui tu peux retrouver une place aussi du jour au lendemain, car si tu as un peu d'expérience, et/ou que tu montre que tu as la niak, on est prêt à te laisser ta chance, contrairement à la France, où il faut de plus en plus être Bac + 10000 et avoir des compétences dans 150 trucs différents n'ayant aucun liens entres eux, moins de 25 ans mais avec 15 ans d'expérience.
    En France tu as 16 millions de salariés, 5 millions de fonctionnaires et 6.2 millions de personnes inscrites à Pole Emploi (dont 70 000 en info, si on tiens compte de toutes les catégories). Bref, on a pas 10% de chômeurs mais prés de 30%. Tu perds ton taf, tu as de sérieux problèmes .... le truc je change de boite en claquant des doigts, cela ne marche pas ici. Quand au nouvelles lois, travail, sachant qu'un bac + 5 (débutant et hors info) cela vaut 1600 euros net. ca va purger dans les boites.

  13. #673
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 445
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 445
    Points : 17 335
    Points
    17 335
    Par défaut
    Citation Envoyé par yolle Voir le message
    En France tu as 16 millions de salariés, 5 millions de fonctionnaires et 6.2 millions de personnes inscrites à Pole Emploi (dont 70 000 en info, si on tiens compte de toutes les catégories). Bref, on a pas 10% de chômeurs mais prés de 30%.
    est-ce dire que les fonctionnaires , d'après ce que je peux comprendre sont des chômeurs ?
    Faudrait pas exagérer non plus

  14. #674
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 032
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 032
    Points : 2 151
    Points
    2 151
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    est-ce dire que les fonctionnaires , d'après ce que je peux comprendre sont des chômeurs ?
    Faudrait pas exagérer non plus
    Non tu as rien compris. 16 (privé) + 5 (public) = 21 millions de personnes qui sont/recherchent le statut de salarié. Sur ces 21 millions tu en as 6.2 millions inscrites (toute catégorie) à Pole Emploi soit un peu moins de 30%.

  15. #675
    Membre régulier Avatar de BXDSPORT
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    mars 2002
    Messages
    346
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Mayenne (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : mars 2002
    Messages : 346
    Points : 96
    Points
    96
    Par défaut
    Nous voulons américanisé la France alors que l'amérique est trés endettés et où il y a un taux de pauvre trés important ....
    Cordialement à tous

    Votre savoir devient mon savoir qui deviendra votre savoir, telle est la connaissance qui appartient à tous

  16. #676
    Membre régulier Avatar de BXDSPORT
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    mars 2002
    Messages
    346
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Mayenne (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : mars 2002
    Messages : 346
    Points : 96
    Points
    96
    Par défaut
    En tant que chef d'entreprise j'appliquerai la loi lors de mes prochaines embauches sans me préoccuper ni la loi Elkomeri ni les loi Macron. Le but dans mon action future salariale c'est la discussion. La rupture conventionnel ou la volonté réciproque (il existe toujours, c'est la base du droit mais l'état n'aime pas car il ne le contrôle pas) seront utilisés.
    Je veux des professionnels en tant que salarié mais pas dans la pensée du Medef. La loi qui va mettre en place est fait pour les grandes entreprises pas les petites. Malgré ce qui est dit.
    Les petites sont toujours sur la technique DERMERDE TOI
    Cordialement à tous

    Votre savoir devient mon savoir qui deviendra votre savoir, telle est la connaissance qui appartient à tous

  17. #677
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 445
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 445
    Points : 17 335
    Points
    17 335
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Si tu prends le cas des USA par exemple, oui tu peux perdre ta place du jour au lendemain, mais oui tu peux retrouver une place aussi du jour au lendemain, car si tu as un peu d'expérience, et/ou que tu montre que tu as la niak, on est prêt à te laisser ta chance, contrairement à la France, où il faut de plus en plus être Bac + 10000 et avoir des compétences dans 150 trucs différents n'ayant aucun liens entres eux, moins de 25 ans mais avec 15 ans d'expérience.
    salut faut voir que le marché économique aux USA n'est pas le même qu'en France...le marché des USA c'est plus de 300millions de consommateurs à comparer à la France avec 60millions
    Donc quand on veut créer une entreprise aux USA on est quasi certain de faire un chiffre d'affaire minimal bref si on crée une entreprise qui ne dégage pas au minium un million de dollars aux USA c'est pas la peine.
    Ensuite une entreprise qui fait du chiffre d'affaire conséquent sur un marché aussi important que les USA avec des consommateurs ayant un pouvoir d'achat assez élevé, elle gagne de l'argent ce qui permet d'embaucher
    Un éditeur de logiciel américain peut se permettre d'embaucher 5,10,20 informaticiens supplémentaires le marché est immense.
    Sans compter que les USA sont capables d'exporter largement leurs technologies.
    Ce qui est loin d'être le cas en France.

    la France fait partie de l'Union européeenne oui mais le marché européen n'est pas le même que celui des USA et pourtant il y a du potentiel
    Le problème du marché européen ce sont les différences culturelles...
    Et puis aussi les habitudes de consommation aux USA ne sont pas les mêmes qu'en France ( j'ai entendu cela à très juste titre dans l'émission d'économie sur Europe 1 ce dimanche)..
    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    JDe maniere plus générale, je te conseille de faire attention dans tes remarques. J'ai lu plusieurs de tes commentaires : tu as souvent des accents jusqu'au-boutistes et tu es toujours dans l'émotionnel. Tu es la cible idéale des populistes.
    ehhhh être dans l'émotionnel en parlant de Macron ou Mélenchon ou de qui que ce soit ou de la loi Macron je veux bien mais je ne vois pas en quoi on peut être dans l'émotionnel , il faudrait que l'on m'explique...
    être dans l'émotionnel ça c'est un truc typique du développement personnel et de la Communication avec un grand C puisqu'on est dans l'ère de la comm' à tout prix;
    bref à la limite des injonctions du consumérisme et de la société de consommation...c'est à dire qu' être dans l'émotionnel ça peut susciter l'achat compulsif
    puisque la finitude de notre société et de notre civilisation c'est le consumérisme et au final le nihilisme

    D'accord pour parler d'émotionnel quand il s'agit des moments particuliers de la vie ( une rencontre amoureuse, un drame familial) mais je ne vois pas trop en quoi la politique peut déclencher de l'émotionnel.
    On est en plein dans Mussolini ou la propagande national-socialiste ( sans vouloir faire un énième point Goodwin)
    Ensuite c'est un truc de psychologie typiquement nord-américain c.a.d. qu'il faut se laisser attendrir et emporter par des "évangélistes" quels qu'ils soient (comme les hommes politiques) ..

  18. #678
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 720
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 720
    Points : 7 477
    Points
    7 477
    Par défaut
    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    Il est notre Schröder, sauf que son successeur ne sera pas une Merkel...
    Je pense qu'on a une "Merkel" depuis 2007 (voire 2002), et que là, on vient d'élire une "Thatcher",
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  19. #679
    En attente de confirmation mail
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    1 221
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 1 221
    Points : 1 565
    Points
    1 565
    Par défaut
    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    Le principal but est de réduire l'incertitude financiere liée aux indemnités de licenciements. La France est l'un des rares pays en Europe a ne pas les plafonner. L'idée est donc de permettre aux boites francaises d'anticiper ce qu'elles risquent "au pire" et de ne pas geler des investissements pour rien : plus d'investissements => plus d'emploi.
    Accessoirement cela permettra aussi :
    - d'attirer des investisseurs étrangers pour qui l'incertitude actuelle est un repoussoir : plus d'investissements => plus d'emploi
    - d'aligner plus de pays européens sur les memes regles, car il s'agit aussi d'une stratégie Européenne ! Meilleure intégration => meilleure économie => plus d'emplois.
    Enfin j'ai l'impression que beaucoup de personnes dans ce forum idéalisent la justice : faire une confiance aveugle aux juges des prud'hommes pour etre impartial en toutes circonstances me semble déplacé : l'affaire du "mur des cons" a bien montré qu'il y a des juges orientés politiquement. Donc pour éviter de possibles "injustices", je pense qu'il est parfaitement justifié d'instaurer un bareme contraignant.
    t'y crois à ces balivernes!!! on est un des pays les plus attractifs au monde pour les entreprises. le 3eme ou 4ème il me semble.
    donc tout ça c'est du vent. c'est juste pour que les grosses boites puissent licencier en paix.
    Incertitude. on nous parle de ces entrepreneurs qui prennent des risques. désolé mais embauché une planche pourrie fait aussi parti du risque.
    d'autant que les prud'hommes c'est extrement long!!! tu peux te retrouver avec des procedures qui prennent plus de 3ans. moi perso ca fait 5ans!!!!

  20. #680
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 614
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 614
    Points : 31 074
    Points
    31 074
    Par défaut
    Tout ça c'est bien gentil, mais je suis plutôt de l'avis de Jacques Attali : pour résoudre le chômage, il faut former les gens. Point. La rigidité du code du travail n'est qu'une question de style, avec des avantages mineurs et des inconvénients mineurs. C'est de la poudre aux yeux. En fait, la loi travail, c'est pour Macron la même chose que le mariage pour tous de Hollande : un écran de fumée pour masquer l'inaptitude à régler les vrais problèmes. Et dans les deux cas, ça ne sert qu'à un pour cent de la population(bon, l'avantage du mariage pour tous, c'est qu'il ne nuisait à personne, au moins, la loi travail, c'est plus discutable).
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

Discussions similaires

  1. Que peut contenir mon champ date
    Par pierrot10 dans le forum Requêtes
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/04/2009, 12h55
  2. Contrat de travail / heure sup que faire?
    Par boubou131 dans le forum Contrat
    Réponses: 14
    Dernier message: 23/08/2007, 14h23
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 28/06/2007, 12h58
  4. Que doit contenir mon URL pour me connecter à maBase
    Par maxinformatique dans le forum JDBC
    Réponses: 22
    Dernier message: 03/04/2007, 16h27
  5. Que doit contenir un dossier de programmation ?
    Par b30ff dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 11
    Dernier message: 26/06/2004, 19h09

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo