1. #1
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    352
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 352
    Points : 1 890
    Points
    1 890

    Par défaut Tous les indicateurs du réchauffement climatique sont au rouge

    Tous les indicateurs du réchauffement climatique sont au rouge
    L’espoir de maintenir la hausse de la température moyenne sous la barre fatidique des 2 °C s’éloigne de plus en plus



    <<Alors que les Etats-Unis menacent de quitter l’accord de Paris et que s’est ouverte lundi 8 mai, à Bonn (Allemagne), la session annuelle des négociations climatiques, le réchauffement de la planète se poursuit, à bride abattue. Selon les données du National Climatic Data Center (NCDC) américain, le premier trimestre de l’année en cours est en effet le deuxième plus chaud jamais enregistré, à moins de 2/10ede degré Celsius derrière les trois premiers mois de l’année 2016.

    Or celle-ci, marquée par un phénomène El Niño d’une intensité exceptionnelle, a été celle de tous les excès. Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), sa température moyenne a excédé de 1,1 °C les niveaux de l’ère préindustrielle, battant ainsi le record de l’année 2015. Qui elle-même battait le record de l’année précédente.

    Depuis 2014, les émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) semblent toutefois stagner autour de 41 milliards de tonnes par an – en incluant les émissions dues à la déforestation et à l’utilisation des sols. Mais ce palier se situe à un niveau élevé et l’accumulation de CO2 dans l’atmosphère, principale cause du réchauffement en cours, ne faiblit pas.

    Le 5 mai, le dernier pointage de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) indiquait qu’un nouveau record était atteint, avec une concentration atmosphérique de CO2 de plus de 410 parties par million (ppm) relevé au laboratoire de Mauna Loa – un niveau jamais atteint depuis le pliocène, il y a quelque 2 millions d’années. Le taux atmosphérique de CO2 est demeuré sous 280 ppm tout au long du dernier million d’années.

    Tous les indicateurs sont, et demeurent, au rouge. Chaque jour, la perspective s’éloigne un peu plus de pouvoir conserver le climat terrestre sous la barre des 2°C d’augmentation de la température moyenne, par rapport à l’ère préindustrielle – aujourd’hui, plus personne ou presque ne nourrit encore l’espoir de le maintenir sous le seuil de 1,5 °C de réchauffement, pourtant inscrit dans le marbre de l’accord de Paris, adopté en décembre 2015 au terme de la COP 21.
    Les phénomènes s’aggravent

    Non seulement les températures moyennes continuent de s’élever inexorablement, mais tous les phénomènes liés à l’élévation du mercure s’accentuent. Les surfaces de banquise, en Arctique tout comme en Antarctique, ont atteint des niveaux exceptionnellement bas tout au long de 2016. Au mois de novembre, le déficit de glaces de mer par rapport à la moyenne 1980-2010 affichait 4 millions de km2, une anomalie sans précédent connu à cette période de l’année. Aucun rebond ne se fait jour depuis début 2017 : au nord comme dans l’hémisphère austral, les surfaces de banquise sont nettement en deçà des normales. En avril, selon le National Snow and Ice Data Center (NSIDC), ce déficit excédait légèrement 1 million de kilomètres carrés…
    Le dernier El Niño laisse comme des stigmates dans le système climatique

    Les températures élevées ne contribuent pas uniquement à la réduction des superficies de banquises : elles endommagent également la productivité biologique de l’océan. Depuis 2016, comme de nombreux autres récifs tropicaux, la Grande Barrière de corail, en Australie, a été touchée par un phénomène de blanchissement et de mortalité des coraux à grande échelle. Seuls deux autres épisodes semblables ont été jusqu’à présent observés, en 1998 et en 2002. Avec, comme conséquence, comme l’a noté fin mars l’OMM dans son bilan de l’année écoulée, « des impacts importants sur la chaîne alimentaire marine, les écosystèmes et les pêcheries ».

    D’autres phénomènes s’aggravent plus vite qu’escomptés. Des chercheurs français et suisses viennent ainsi de conduire une nouvelle analyse, publiée fin avril dans la revue Geophysical Research Letters, suggérant que la montée du niveau marin s’est accélérée au cours des deux dernières décennies. Celle-ci aurait été 25 % à 30 % plus rapide entre 2004 et 2015 qu’entre 1993 et 2004… En cause : la perte de glace des calottes polaires du Groenland et de l’Antarctique qui s’accélère fortement depuis vingt ans.
    Des scientifiques perplexes

    A cette accélération de fond viennent s’ajouter des sursauts ponctuels. Le puissant Niño de 2015-2016 a fait bondir le niveau des mers. Selon l’OMM, celui-ci s’est élevé de 1,5 centimètre entre les mois de novembre 2014 et de février 2016 – soit quatre à cinq années de hausse moyenne en moins de seize mois.



    Plus étonnant : certaines manifestations de ce dernier Niño semblent n’avoir pas disparu avec lui, laissant comme des stigmates dans le système climatique. Ainsi, des accumulations d’eaux chaudes dans le Pacifique, au large de pays d’Amérique centrale, ont-elles persisté alors même que les indices majeurs marquant l’activité d’un Niño avaient disparu… Ces étrangetés climatiques, qui plongent les scientifiques dans la perplexité, sont à l’origine des pluies diluviennes et des coulées de boue qui ont frappé en mars la Colombie et le Pérou, causant plusieurs centaines de morts.

    Dans le Pacifique, la situation actuelle est suffisamment inhabituelle pour que les scientifiques de la NOAA prévoient un retour possible d’El Niño avant la fin de l’année. Généralement, l’« enfant terrible du Pacifique » revient tous les trois à sept ans, et un retour si rapide n’a jusqu’à présent été observé qu’il y a plus d’un demi-siècle. Difficile, toutefois, d’affirmer qu’il s’agit là d’une nouvelle manifestation du réchauffement en cours. Source >>




    Isaac Asimov nous prévient en 1989 du danger climatique et appel à la création d'un gouvernement fédéral mondial


  2. #2
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 671
    Points : 2 924
    Points
    2 924

    Par défaut

    Nom : tintin_3.jpg
Affichages : 189
Taille : 61,3 Ko
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  3. #3
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 931
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 931
    Points : 3 610
    Points
    3 610

    Par défaut

    Il faudrait arrêter de se focaliser uniquement sur le CO²...
    C'est pas ça qui est responsable à 100.00% du réchauffement climatique... C'est même très très loin d'être le cas !
    Et il existe beaucoup de problèmes écologique plus grave que le réchauffement climatique.

    Et vous ne voyez que le mauvais côté, mais plus vite l'humain détruira son environnement plus vite l'humain disparaîtra.
    Une fois que l'humaine aura disparu, la nature pourra reprendre son cours correctement.
    Ce qui est triste c'est que l'humain va faire disparaitre énormément d’espèces avant de disparaitre.

    Vous voulez participer à la diminution d’émission de CO² ?
    Arrêter de prendre l'avion pour aller en vacances.
    Consommez local, n'importez plus de produit.
    Conduisez un vélo au lieu d'une voiture.

    Les entreprises peuvent produire autant de CO² qu'elles veulent, il leur suffit de payer la taxe carbone...
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

  4. #4
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 931
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 931
    Points : 3 610
    Points
    3 610

    Par défaut

    Pour avoir un autre point de vue sur le CO² :
    https://youtu.be/DBOC8lC6KBU
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

  5. #5
    Membre confirmé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    927
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 927
    Points : 545
    Points
    545

    Par défaut

    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  6. #6
    Membre expert
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    1 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 57

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 1 897
    Points : 3 262
    Points
    3 262

    Par défaut

    bonjour

    Le fait que la terre soit le seul astre parmi les plus connus de nous disposant d'une couche d'ozone protectrice ,d'atmosphère ,et d'eau devrait nous inciter à méditer sérieusement sur cette accident universel (accident pour les mécréants évidemment) et suivant la théorie des accidents la terre pourrait devenir un astre mort comme la lune ou un astre invivable comme Mars ou partir en débris avant le réchauffement prévu !!!..
    Nous n'avons présentement aucun moyen d'influer sur ce cours de la vie des astres, autre que l'instinct du lapin effrayé qui va se terrer en entendant un bruit !!!

    Si un tel réchauffement est inscrit dans la vie de l'astre ,aucune mesure humaine ne pourra le contrarier ,comme aucune mesure humaine n'as été à la base de sa naissance !!!
    Tout le reste est spéculation vaine de faux savants incapable de prévoir la météo sur une semaine ou faire varier l'axe de rotation d'un centième de minute !!!
    l'homme n'est qu'un vermisseau nuisible à ses semblables !!!

  7. #7
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 931
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 931
    Points : 3 610
    Points
    3 610

    Par défaut

    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    la terre pourrait devenir un astre mort comme la lune
    Ne vous inquiétez pas l'homme disparaîtra bien avant la fin de la vie sur terre.
    Il faudrait juste que l'homme ne fasse pas disparaitre trop d’espèces sur son chemin.
    La terre se portera beaucoup mieux une fois qu'elle sera débarrassé de l’espèce humaine.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

  8. #8
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2006
    Messages
    62
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2006
    Messages : 62
    Points : 101
    Points
    101

    Par défaut

    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    bonjour

    Le fait que la terre soit le seul astre parmi les plus connus de nous disposant d'une couche d'ozone protectrice ,d'atmosphère ,et d'eau
    Oula, met toi à jour, ce n'est plus le cas, rien que Mars à tout ce que tu cite enfin pas sur pour la couche d'ozone car le bouclier magnétique de Mars est baisé et l'atmosphère "fuit" (abus de langage vu que la gravité fait que ça revient forcement sauf gros coup de vent solaire)

    Comme quoi la perturbation de notre bouclier magnétique peut avoir des conséquences catastrophique, cf les essais nucléaire des Américains dans la stratosphère dans les Années 60, il parait que cela à mis 40ans à se restabiliser, lien de cause à effet ? la couche d'ozone c'est récemment stabilisé (pourtant on ne peut pas dire que l'on pollue moins qu'avant).

  9. #9
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 931
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 931
    Points : 3 610
    Points
    3 610

    Par défaut

    Je pense qu'il est très probable que la vie et l’intelligence soit apparu ou apparaîtront dans d'autres planètes que sur terre.
    Il y a une infinité d'étoiles, généralement autour d'une étoile il y a plusieurs planètes.
    Donc statistiquement c'est jouable que certaines planètes possèdent, possédaient, ou posséderons toutes les conditions nécessaire à l'apparition de la vie.

    Il faut prendre en compte le temps également, peut être que sur certaines planètes il y a avait de la vie il y a quelques milliards d'années, peut être qu'il y aura de la vie sur certaine planètes dans quelques milliards d'années.
    Le truc dont on est sur à 100% c'est que jamais l'humain ne colonisera une autre planète pour y vivre, faut pas déconner non plus...
    Même les plus riches au monde dans des siècles ne vivront jamais ailleurs que sur terre.

    Et sinon pour le réchauffement climatique :
    L’année la plus chaude du XXe siècle ? 1934
    Climat : pourquoi les températures stagnent depuis 15 ans
    Le réchauffement climatique s'est stabilisé depuis 15 ans

    Bon après vous allez dire que c'est sujet à controverse que tous les scientifiques ne sont pas d'accord.
    De toute façon il manque un paquet de mesure pour être précis.

    La terre se réchauffe et se refroidit selon les époques, même quand l'homme n'intervient pas.
    Là par exemple ya un cycle d'un peu plus de 100 000 ans :


    Et en zoomant il y a des trucs un peu comme ça :


    Et en million d'années le CO² doit faire un truc comme ça :


    Même sans intervention humaine le CO² et la température augmentent.
    Si ça se trouve on interprète mal, peut être que le réchauffement climatique est lié au soleil et que quand il fait plus chaud le taux de CO² augmente.

    La meilleure stratégie serait peut être de s'occuper des océans, de nettoyer le plus possible et de faire en sorte que l'écosystème fonctionne correctement.
    Parce que l'océan absorbe un peu de CO², mais si la vie disparaît dans les océans ce sera un problème.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

  10. #10
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 671
    Points : 2 924
    Points
    2 924

    Par défaut

    Citation Envoyé par survivals Voir le message
    la couche d'ozone c'est récemment stabilisé (pourtant on ne peut pas dire que l'on pollue moins qu'avant).
    Ca c'est parce que l'on a banni les CFC par un accord international à la fin des années 80. Le protocole avait été ratifié et appliqué, même par l'Amérique de Reagan/Bush père. Aujourd'hui, 30 ans plus tard, vu le niveau d'effondrement cognitif généralisé (merci la télé-poubelle et la destruction de l'école dans la plupart des pays de l'OCDE), je doute fortement qu'un accord similaire puisse être seulement signé.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  11. #11
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    1 953
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 1 953
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Et sinon pour le réchauffement climatique :
    L’année la plus chaude du XXe siècle ? 1934
    Climat : pourquoi les températures stagnent depuis 15 ans
    Le réchauffement climatique s'est stabilisé depuis 15 ans

    Bon après vous allez dire que c'est sujet à controverse que tous les scientifiques ne sont pas d'accord.
    Encore une fois, essaie de chercher des liens plus récents.

    Typiquement, le "record" de 1934, on en a déjà discuté ici, c'est un article de 2007, depuis, ce record a été battu au moins 3 ou 4 fois (2014, 2015 et 2016 sûr, 2010 aussi il me semble).

    Du coup les deux autres liens, c'est pareil, ils sont un peu "dépassés", cela fait 3 ans de suite que l'on bat les records de températures, qui ne font qu'augmenter, du coup, on a peut-être "dépassé" cette fameuse stagnation.

  12. #12
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 931
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 931
    Points : 3 610
    Points
    3 610

    Par défaut

    Admettons que ce soit vrai, il n'empêche que pendant quasiment 15 ans la température n'a pas évolué et pourtant l'homme a continué de produire beaucoup de CO².

    Je veux bien que le CO² soit un gaz à effet de serre, que les gaz à effet de serres réchauffent la planète et que l'humain produit du CO².
    Mais à mon avis le réchauffement de la planète n'est pas lié au CO² produit par l'homme.

    Ce n'est pas quand l'homme a émis le plus de CO² que la planète s'est le plus réchauffée...
    Il n'y a pas du tout de corrélation direct.

    Il existe tellement de pollution plus grave que le CO²...
    Parmi tous les gaz que l'homme émet c'est très loin d'être le pire...

    Cela dit le CO² est un excellent argument pour le nucléaire :
    Le nucléaire émet moins de CO2 que le solaire et l'éolien
    Lors d'un débat récent sur le photovoltaïque, plusieurs internautes ont souligné que le nucléaire émet lui aussi du CO2, si l'on inclut toutes les étapes de la filière. Oui, mais moins que les énergies renouvelables, selon cette analyse.

    Donc si on veut vraiment réduire le CO² il faut faire plus de nucléaire ! (ce sera encore plus efficace que le solaire ! Et l’éolien, mais de toute façon c'est pas efficace du tout...)
    Puisque vous semblez dire que le CO² c'est ultra dangereux et que l'humanité risque très vite de disparaitre si on continu à en émettre.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

  13. #13
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 037
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 037
    Points : 6 802
    Points
    6 802

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Puisque vous semblez dire que le CO² c'est ultra dangereux et que l'humanité risque très vite de disparaitre si on continu à en émettre.
    Une fois de plus tu mélanges tout ... Oui le CO² n'est pas la source polluante majeure mais sur le réchauffement climatique c'est lui qui a le plus fort impact de par les volumes émis.

  14. #14
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    1 953
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 1 953
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Admettons que ce soit vrai, il n'empêche que pendant quasiment 15 ans la température n'a pas évolué et pourtant l'homme a continué de produire beaucoup de CO².
    Mais tu as lu les articles que tu mets ? Extrait de ton 3ème lien (l'Express)

    Plusieurs hypothèses sont explorées pour tenter d'expliquer ce "plateau", comme une éventuelle baisse d'activité solaire, une quantité plus importante dans l'atmosphère de particules, qui réfléchiraient les rayons du soleil, ou encore une absorption accrue de chaleur par les océans en profondeur.
    Donc ils te disent que cela seraient des changements "ailleurs" qui compenseraient l'augmentation de chaleur lié au CO², pas qu'il n'y a aucun lien entre augmentation de la chaleur et CO² ou que la chaleur n'augmente plus.

    et un peu plus bas :

    Selon eux, la stabilisation actuelle ne serait que temporaire et, même s'il peut se reproduire à l'avenir, la tendance sur plusieurs décennies au réchauffement "va très probablement se poursuivre avec l'augmentation des gaz à effet de serre".



    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Mais à mon avis le réchauffement de la planète n'est pas lié au CO² produit par l'homme.
    Et c'est lié à quoi alors ? Bizarrement les scientifiques de TON article, disent qu'avec l'augmentation des gaz à effets de serre, cela va continuer de faire augmenter la chaleur. Donc en gros, tu viens nous dire que cela n'a aucun lien, en nous amenant un lien d'un article qui dit que c'est lié ?


    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il n'y a pas du tout de corrélation direct.
    Non, tout le monde sait bien que c'est à cause de la disparition des pirates. Et comment peux-tu affirmer qu'il n'y a pas du tout de corrélation directe, alors que tu disais toi-même juste avant que les scientifiques n'étaient pas d'accord entre eux. Tu es donc mieux renseigné qu'eux ?

  15. #15
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 931
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 931
    Points : 3 610
    Points
    3 610

    Par défaut

    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Oui le CO² n'est pas la source polluante majeure mais sur le réchauffement climatique c'est lui qui a le plus fort impact de par les volumes émis.
    En fait non le gaz à effet de serre avec l'impact le plus fort c'est la vapeur d'eau, mais ça ce régule avec les océans.

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Et comment peux-tu affirmer qu'il n'y a pas du tout de corrélation directe, alors que tu disais toi-même juste avant que les scientifiques n'étaient pas d'accord entre eux.
    J'ai vu la courbe de la température de la terre avec la courbe du CO² émit par l'homme et ça colle pas du tout.

    Après vous fait comme vous voulez si vous pensez que c'est réellement l'émission de CO² produit par l'homme qui est principalement responsable du réchauffement climatique, vous êtes libre.
    Moi de mon côté je ne suis pas du tout convaincu...

    La température de la terre change naturellement, le taux de CO² aussi.
    L'homme fait bien pire à la planète que d'émettre du CO²...
    C'est cool que l'intégralité des politiques et des médias soient à fond derrière une cause "écologique*", mais si ça pouvait être sur une pollution plus dangereuse pour la terre.
    Le CO² ne va pas tuer la planète.
    Au temps des dinosaures le taux de CO² était beaucoup plus élevé que ça...

    Si ils veulent se rendre utile qu'ils fassent quelque chose pour les océans, ou contre les produits chimique dans l'agriculture, ou pour les abeilles, etc...

    * = il faut juste payer et t'as le droit d'émettre du CO².
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

  16. #16
    Membre éprouvé Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Développeur J2EE
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    488
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur J2EE

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 488
    Points : 1 093
    Points
    1 093

    Par défaut

    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Ca c'est parce que l'on a banni les CFC par un accord international à la fin des années 80. Le protocole avait été ratifié et appliqué, même par l'Amérique de Reagan/Bush père. Aujourd'hui, 30 ans plus tard, vu le niveau d'effondrement cognitif généralisé (merci la télé-poubelle et la destruction de l'école dans la plupart des pays de l'OCDE), je doute fortement qu'un accord similaire puisse être seulement signé.
    En fait non, le trou dans la couche d'ozone a commencé à diminuer continue de croitre mais un tout petit moins vite qu'avant. Ce qui signifie qu'on ne comprend pas la chimie des agents destructeurs de l'ozone, notamment le tétrachlorométhane (CCL4), qui ont été bannis après le protocole de Montréal.

    En ce qui concerne l'augmentation de la montée de mer, nul n'a prouvé qu'il s'agisse d'un phénomène durable ou simplement temporaire du au phénomène El Ninõ que l'on a depuis 3 ans. Cela fait long pour ce phénomène mais on a déjà eu des cas identiques au XXème sicle, et d'ailleurs le pôle nord avait déjà quasiment disparu à l'époque. Il s’empêche qu'il se reconstitue extrêmement rapidement

    Et la montée des eaux elles-même est une tendance à long terme due à la sortie de l'ère glacière :

    Nom : Post-Glacial_Sea_Level-11.png
Affichages : 96
Taille : 23,0 Ko

  17. #17
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2006
    Messages
    62
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2006
    Messages : 62
    Points : 101
    Points
    101

    Par défaut

    Comparaison de la température et niveau de CO2 dans les 1000 dernières années.

    Nom : CO2.jpg
Affichages : 92
Taille : 21,0 Ko

    Nom : temp.gif
Affichages : 93
Taille : 37,2 Ko

    Je cherche le niveau de CO2 depuis les 2 millions d'années précédentes mais je ne le trouve pas pour le moment.

    On voit bien qu'en l'an 1000 le CO2 n'est corrélé à la température par rapport à 2000, et donc on peut se demander si il n'y a pas d'autres facteurs au réchauffement climatique, après je ne dis pas que le fort taux de CO2 ne risque pas d'accentuer en s'ajoutant aux autres paramètres.

    Et par principe quand des scientifiques du GIEC exclu des données comme l'optimum médiéval pour dire que leur modèle est bon, j'ai l'impression de me faire manipuler/entuber.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Incide..._Research_Unit

  18. #18
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 671
    Points : 2 924
    Points
    2 924

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Encore une fois, essaie de chercher des liens plus récents.

    Typiquement, le "record" de 1934, on en a déjà discuté ici, c'est un article de 2007, depuis, ce record a été battu au moins 3 ou 4 fois (2014, 2015 et 2016 sûr, 2010 aussi il me semble).

    Du coup les deux autres liens, c'est pareil, ils sont un peu "dépassés", cela fait 3 ans de suite que l'on bat les records de températures, qui ne font qu'augmenter, du coup, on a peut-être "dépassé" cette fameuse stagnation.
    Oui et non... Disons que la stagnation a duré une quinzaine d'années à partir du record de 1998 (année el niño monstrueux), sans explication concluante (donc on a préféré cacher la poussière sous le tapis), mais on observe depuis 2013 une putain d'accélération du réchauffement climatique. Sans plus d'explication si ce n'est la fonte du pergélisol (donc émissions de méthanes), mais la hausse semble trop brusque. Conclusions : les changements climatiques sont plus sauvages que les scénarii du GIEC. De là à dire que le GIEC est encore trop optimiste...

    Après faut pas oublier que quand on parle du climat, y'a une putain de putain d'inertie en jeu. Par exemple ça me paraitrait pas déconnant que le boom d'émission de la Chine à partir de l'an 2000 ne produise des effets qu'une dizaine d'années plus tard.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  19. #19
    Membre éprouvé Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Développeur J2EE
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    488
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur J2EE

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 488
    Points : 1 093
    Points
    1 093

    Par défaut

    N'oubliez pas que le carbone a une durée de vie moyenne de cinq ans dans l'atmosphère, après quoi il retombe sur terre où il est utilisé par la flore ou dans l'océan où il est se transforme en acide ou est assimilé par le plancton.

    D'où sans doute l'acidification observée de l'océan, mais le phénomène n'est pas uniforme et touche surtout le nord de l'océan atlantique. Sachant que le pH des océans varie au cours de l'année de plusieurs dizaines dixièmes, et que les espèces animales savent réguler leur chimie interne, nul ne peut dire quel sera l'impact réel.
    J'aimerais également savoir comment on détermine l'acidité des océans au XIX siècle et avant (notamment 1700 qui est fréquemment cité), sachant qu'on a inventé le concept du pH en 1906 et qu'on a commencé à faire des relevés mondiaux que vers les années 80.

    Bizarre mais on ne nous dit pas que nous sommes de nouveau dans des années d'El Ninõ, comme en 1998. A l'époque, il n'avait duré qu'une année, mais ce n'est pas la norme

    Nom : elnino.png
Affichages : 78
Taille : 211,8 Ko

  20. #20
    Membre expert
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 931
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 931
    Points : 3 610
    Points
    3 610

    Par défaut

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    D'où sans doute l'acidification observée de l'océan
    C'est loin d'être le facteur principal de l'acidification des océans.
    L'homme déverse plein de déchets dans les océans, ça doit avoir un impact plus important que le CO²...

    L'effet des résidus de pilules contraceptives sur les poissons
    Que deviennent les résidus des pilules de contraceptifs, d'antibiotiques ou d'antidépresseurs ?
    Vous allez me dire qu'aujourd'hui il existe des études qui affirment que tous les produits chimique que consomment les humains n'ont pas d'impact dans l'écosystème marin.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    Aidez la chaîne Nolife, abonnez-vous : http://www.nolife-tv.com/

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 23/01/2013, 12h16
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 06/04/2012, 16h41
  3. [XL-2003] Evènement si tous les groupes de radio boutons sont cliqués
    Par pomdeterfrite dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/04/2011, 13h49
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 11/06/2009, 12h34
  5. Réponses: 22
    Dernier message: 24/08/2005, 18h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo