Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Maroc

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 700
    Points : 18 833
    Points
    18 833

    Par défaut Google cède au fisc italien et accepte de payer la somme de 306 millions d'euros

    Google cède au fisc italien et accepte de payer la somme de 306 millions d'euros
    Pour régler un long contentieux qui l'oppose à Rome

    Google vient de céder devant le fisc italien, le géant de la recherche a accepté de payer la somme de 306 millions d’euros d’arriérés d’impôts à l’Italie et à l’Irlande afin de mettre un terme à une investigation concernant les pratiques d’évasion fiscale de l’entreprise durant les dix dernières années. Les enquêteurs de Milan accusent la firme de Mountain View d’avoir généré un milliard d’euros de revenus en Italie et en Irlande entre 2009 et 2013.

    Nom : n-GOOGLE-large570.jpg
Affichages : 966
Taille : 26,1 Ko

    La signature de cet accord marque une nouvelle victoire de l’administration fiscale italienne face aux géants du numérique. La somme que devra verser Google va permettre de régler le contentieux qui l’oppose à Rome. En effet, Google est accusé d’avoir eu recours à l’optimisation fiscale pour payer le moins d’impôts possible. L’entreprise a placé son siège social européen en Irlande, un pays où la fiscalité sur les entreprises est beaucoup plus attrayante (seulement 12,5 % d’imposition sur les bénéfices des sociétés contre 27,5 % en Italie). Ainsi, Google a déclaré la totalité de ses revenus sur ce territoire afin d’éviter une taxation plus lourde.

    La somme que devra payer Google constitue une compensation qui porte sur la période 2002-2015. Le fisc italien, afin d’éviter des déclarations fumeuses de la part de l’entreprise dans le futur, a prévu de mettre en place « des accords préventifs sur la taxation correcte à l’avenir en Italie des activités [de Google] ».

    Google a pour sa part précisé que cet accord a pour but d’« éviter un long contentieux », ce qui laisse entendre que la société n’est pas d’accord avec les conclusions du fisc italien. Google a tenu à rappeler que ce versement s’ajoute à « l’impôt sur les sociétés déjà réglé en Italie durant cette période » et jugé trop faible par le fisc italien qui ne cesse de réclamer que la société paye des impôts qui reflètent son activité réelle dans le pays. Il n’a pas été précisé si ce montant correspond véritablement aux sommes réelles qui n’ont pas été perçues.

    Ce n’est pas la première fois que l’Italie s’illustre face à l’évasion fiscale des géants de la tech. Fin de l'année 2015, le quotidien italien La Reppublica a confié qu’après plusieurs mois de négociations, Apple Italia, qui dépend du siège européen d’Apple en Irlande, a accepté de débourser 318 millions d’euros au fisc. Après cet accord, l’entreprise a signé au courant de l’année 2016 un nouvel accord couvrant les exercices de son année fiscale. Il faut rappeler que cette filiale d'Apple a été accusée par les autorités d’avoir échappé à 880 millions d’impôts sur le revenu (IRES) sur la période allant de 2009 à 2012 en transférant une partie des revenus à sa filiale irlandaise.

    Google dans le collimateur des autorités en France

    Si Google est arrivé à régler son contentieux avec le fisc italien, il n’en reste pas moins en France. L’entreprise subit actuellement une enquête du Parquet national financier. L’État français réclamerait la somme faramineuse de 1,6 milliard d’euros au géant de la recherche, soit dix fois celle obtenue par un accord avec la Grande-Bretagne il y a un mois. « En ce qui concerne la France, il y a un redressement de 1,6 milliard infligé à cette entreprise », a indiqué une source proche du dossier, dévoilant pour la première fois le montant réclamé par le fisc français au géant de l'Internet. Toutefois, ni Bercy ni Google n’ont confirmé ce chiffre. Le ministre des Finances et des comptes publics, Michel Sapin, a fait savoir qu’il n’y aura pas de négociation comme au Royaume-Uni (ou en Italie). « Nous ne sommes pas dans une logique de négociation. Nous sommes dans une logique de mise en œuvre des règles applicables », a fait savoir Bercy, début 2016.

    Une chose est sûre, la guerre contre l’évasion fiscale des géants du numérique est partie pour de bon. En août 2016, la Commission européenne avait infligé une amende record de 13 milliards d’euros à Apple, un verdict que la firme a qualifié comme étant “exaspérant” et a fait appel afin de chercher une annulation complète ou partielle de la décision.

    Source : Le Monde - Le Point

    Et vous ?

    Pensez-vous que les États européens vont arriver à mettre un terme à l'évasion fiscale ? Ou bien leur politique va pousser les entreprises à réduire leurs effectifs dans ces pays ?

    Voir aussi :

    France : le Conseil constitutionnel censure la « taxe Google » qui souhaitait lutter contre l'optimisation fiscale des grandes entreprises
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2016
    Messages
    162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2016
    Messages : 162
    Points : 348
    Points
    348

    Par défaut

    > La signature de cet accord marque une nouvelle victoire de l’administration fiscale italienne

    Mais non! Si google accepte de payer 306 millions d E, c'est qu'il y a bien plus à protéger en ne changeant rien au problème structurel à l'origine de cette conciliation.

    > ... à l’optimisation fiscale pour payer le moins d’impôts possible. L’entreprise a placé son siège social européen en Irlande, un pays où la fiscalité sur les entreprises est beaucoup plus attrayante

    Ceci dit je comprend pourquoi la news est outrancièrement inutile,

    > Source : Le Monde - Le Point

    Fallait il vraiment le lire pour le deviner..

    Corrigez moi si le dumping social structurel de l'UE a était corrigé, il me semble bien que non.

  3. #3
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 007
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 007
    Points : 6 464
    Points
    6 464
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    [troll]
    En fait, c'est la CIA qui a demandé à Google de payer, pour que les Italiens aient moins de raison de quitter l'UE !
    [/troll]
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  4. #4
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2016
    Messages
    162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2016
    Messages : 162
    Points : 348
    Points
    348

    Par défaut

    ce troll mérite un débat, il me semble tout à fait fondé Je dis cela suite à obama qui à explicitement soutenu EMerde. et oui le respect de la diplomatie toussa c'est bon pour les pechnos...

Discussions similaires

  1. Royaume-Uni : Google accepte de payer 130 millions de £ aux autorités
    Par Stéphane le calme dans le forum Politique
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/02/2016, 09h42
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 31/12/2015, 10h38
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 09/07/2013, 17h00
  4. Google cède le projet HTTP Archive à l’Internet Archive
    Par Hinault Romaric dans le forum Performance Web
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/06/2011, 13h33
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 04/07/2010, 23h20

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo