Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Apple : un chiffre d'affaires en hausse pour le second trimestre
    Apple détient une trésorerie de 250 milliards de dollars
    Dont 90 % sont détenus en dehors des États-Unis

    Apple devrait dévoiler aujourd’hui les résultats de son premier trimestre. Les analystes s’attendent à un chiffre d’affaires de 53 milliards de dollars, un chiffre solide si l’on tient compte du fait que la firme de Cupertino n’a pas dévoilé de nouveaux produits durant la période qui suit Noël.


    Mais une donnée intéressante que devrait annoncer Apple concerne sa trésorerie qui atteint les 250 milliards de dollars. Selon Marketwatch, la trésorerie que détient Apple dépasse les réserves en devises du Royaume-Uni et du Canada combinées. Il est clair qu’avec une telle somme en cash, Apple n’a aucun problème de fin de mois et peut même se permettre de prendre le contrôle de sociétés géantes comme Walmart et Proctor & Gamble et toujours avoir de l’argent en banque.

    Si le coffre-fort d’Apple est plein à craquer, 90 % de sa trésorerie est placée à l’étranger en dehors des États-Unis, ce qui veut dire que la firme pourrait être l’un des plus grands bénéficiaires des exemptions fiscales proposées par l’administration Trump pour le rapatriement de fonds. Actuellement, les entreprises américaines qui rapatrient leur fonds de l’étranger doivent le faire avec un taux d’imposition de 35 %. Ce taux pourrait être réduit à 10 %, une mesure appréciée par le PDG d’Apple Tim Cook.

    Il aura fallu quatre années et demie à Apple pour doubler sa trésorerie. Durant le premier trimestre fiscal de 2017, Apple amassait 3,6 millions de dollars chaque heure, une performance qui a permis à l’entreprise de terminer le mois de décembre avec 246,09 milliards de dollars en cash, un record pour une entreprise cotée. Apple pèse également un poids considérable en bourse, puisqu’elle est la première capitalisation boursière américaine et mondiale avec 753 milliards de dollars.

    Si Apple affiche d'excellents résultats du côté financier, beaucoup pensent que l’entreprise devrait mettre la main dans son coffre-fort et investir plus pour doper l’innovation. Apple pourrait très bien acquérir Netflix qui pèse seulement 65 milliards de dollars au lieu de créer son propre service de streaming. Une dernière rumeur informe que la firme de Cupertino serait en lice pour le rachat de la division de puces-mémoires de Toshiba.

    Source : Marketwatch

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Apple estime que la Commission européenne a commis des erreurs fondamentales et refuse de payer les 13 milliards d'euros demandés par la Commission
    Redressement fiscal d'Apple en Europe : le délai de recouvrement est passé de près d'un mois, mais Bruxelles se montre optimiste
    Six semaines dans une usine d'assemblage d'iPhone en Chine : un témoignage vécu de la réalité des ouvriers de Pegatron
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné
    En ordre de grandeur, pour comparaison c'est plus que le PIB de la plupart des pays Africains, et un dixième du PIB français.

    C'est énorme !!

    Et malgré ça, Apple préfère s’endetter pour faire des achats plutôt que de puiser dans ses réserves de cash
    Je fais appel aux esprits de Ritchie, Kernighan, Stroustrup et Alexandrescu
    Donnez moi la force, donnez moi le courage de coder proprement !

    « Ça marche pas » n'est PAS une réponse convenable, merci de détailler le souci en fournissant l’environnement, le code source, les commandes et les messages d'erreur.

    Ce club possède également un chat / clavardage, on y trouve quelques perles entre deux sessions d'entraides.

  3. #3
    Membre habitué
    Je suis pas expert mais je pense que c'est plus rentable un prêt à quelques % que de devoir rapatrier sa trésorerie pour pouvoir l'utiliser et en perdre 35%.
    C'est quand même hallucinant ce chiffre. Faut pas s'étonner que l'économie se casse la gueule quand des entreprises monopolisent et concentrent autant les capitaux. Si on continue dans ce sens la, les plus grosse boîtes vont finir par acheter des états (si ce n'est déjà le cas d'une manière indirecte), former des milices privés et on va se retrouver dans un monde gouverné par les corporations. L'éclate quoi. Tout ça à cause des fanboy apple.

  4. #4
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Daïmanu Voir le message
    Et malgré ça, Apple préfère s’endetter pour faire des achats plutôt que de puiser dans ses réserves de cash
    Apple peut se permettre d'agir ainsi pour deux raisons.
    Déjà ils doivent emprunter à des taux ridiculement bas au vue du contexte économique actuel et du fait que la prise de risque par la banque est quasiment nulle.
    S'autofinancer nécessiterait certainement de rapatrier l'argent placé à l'étranger et serait l'occasion de payer quelques jolies taxes.
    Apprends comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir.
    Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire.

  5. #5
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par GeoTrouvePas Voir le message
    Apple peut se permettre d'agir ainsi pour deux raisons.
    Déjà ils doivent emprunter à des taux ridiculement bas au vue du contexte économique actuel et du fait que la prise de risque par la banque est quasiment nulle.
    S'autofinancer nécessiterait certainement de rapatrier l'argent placé à l'étranger et serait l'occasion de payer quelques jolies taxes.
    Oui mais ne serait ce pas justement normal qu'Apple paye ces fameuse taxes qui sont moindres que celles qu'il évite avec son optimisation fiscale ?
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  6. #6
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par arond Voir le message
    Oui mais ne serait ce pas justement normal qu'Apple paye ces fameuse taxes qui sont moindres que celles qu'il évite avec son optimisation fiscale ?
    Bien évidemment que ça serait juste qu'ils finissent par payer les taxes afférentes mais si le fisc américain admet ou tolère ce genre de pratique...
    C'est le principe de l'optimisation fiscale menée par ces grandes entreprises, rester constamment à la limite de la loi.
    Apprends comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir.
    Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire.

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Salut à tous.

    Impressionnant ce trésor de guerre d'Apple ! Ça fait des envieux

    Ce qui serait intéressant, c'est de connaitre le type d'investissement qu'Apple a réalisé et dans quel pays.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  8. #8
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message

    Ce qui serait intéressant, c'est de connaitre le type d'investissement qu'Apple a réalisé et dans quel pays.
    Beaucoup d'avocats fiscalistes dans tous les pays du monde pour effectuer cette évasion fiscale massive.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Avoir 250 milliards de dollars de cash et refuser de payer 13 milliards d'impôts tout en exploitant les ouvriers comme des esclaves c'est honteux.

    Personnellement je boycott les produits Apple et je préfère les systèmes ouverts, vous devriez faire de même !



    Philippe Poutou sort de mon corp !
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  10. #10
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par GeoTrouvePas Voir le message
    S'autofinancer nécessiterait certainement de rapatrier l'argent placé à l'étranger et serait l'occasion de payer quelques jolies taxes.
    Donc ils tiennent le monde en otage en préférant laisser dormir de l'argent inutilement plutôt que de le laisser financer des projets utiles au travers les impôts.

    Fichue logique capitaliste (pour rester poli) !
    Je fais appel aux esprits de Ritchie, Kernighan, Stroustrup et Alexandrescu
    Donnez moi la force, donnez moi le courage de coder proprement !

    « Ça marche pas » n'est PAS une réponse convenable, merci de détailler le souci en fournissant l’environnement, le code source, les commandes et les messages d'erreur.

    Ce club possède également un chat / clavardage, on y trouve quelques perles entre deux sessions d'entraides.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Salut à tous.

    Et dire que vers les 1998, Apple a faillit être en faillite

    Citation Envoyé par Marco46
    Beaucoup d'avocats fiscalistes dans tous les pays du monde pour effectuer cette évasion fiscale massive.
    Je ne parle pas de l'évasion fiscal mais comment se présente les placements constituant ce trésor de guerre d'Apple ?
    Sont-ce des placements dans des paradis fiscaux ?

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  12. #12
    Membre confirmé
    250 Milliards gagné grâce a l’évasion fiscale généralisé organisé dans tout les pays du monde (non c'est pas de l'optimisation).
    Et aussi grâce aux hommes politiques de la planète qui ont tous baissés leurs frocs devant le chantage et/ou l'argent de la pomme vérolée de Steve jobs le saint patron des escrocs en chemise cravate qui font croire a leurs fans qu'acheter Apple c'est être des cons... pardon des consommateurs d’élite prêt a claquer près de 1000 euros/dollars pour avoir leurs objet fétiche qui leurs permettra d'atteindre l'orgasme rien qu'en le tenant dans leurs mains, je vous le disais pôvre cons...
    Si vous êtes libre, choisissez le Logiciel Libre.

  13. #13
    Chroniqueur Actualités

    Apple : un chiffre d'affaires en hausse pour le second trimestre
    Apple : un chiffre d'affaires en hausse pour le second trimestre
    Malgré des ventes trimestrielles de l'iPhone qui sont en baisse

    Apple a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre de l’année fiscale 2017. On est loin des trimestres record qu’a connus Apple lors d'exercices précédents. Les ventes de l’iPhone ont reculé, mais l'entreprise est arrivée quand même à faire grimper son chiffre d’affaires ainsi que ses profits trimestriels et demeure une impressionnante machine à cash.



    Apple continue d’afficher d’excellents résultats, l’entreprise a engendré 11 milliards de dollars de profits et 52,9 milliards de dollars en chiffre d’affaires, comparés aux 10,5 milliards de dollars de profits et les 50,6 milliards de dollars en chiffre d’affaires réalisés durant la même période l’année dernière. Les marges brutes de l'entreprise ont atteint 38,9 % ce qui dépasse légèrement les estimations.

    Apple a vendu 50,76 millions d’iPhone de janvier à mars, contre 51,19 millions l’année dernière durant la même période. Malgré cette baisse légère des ventes durant le deuxième trimestre de 2017, les revenus ont augmenté. En effet, Apple continue de tirer le prix de ses iPhone vers le haut pour les vendre plus cher (iPhone 7 Plus) et propose en même temps un iPhone moins cher comme un bon entrée de gamme (iPhone SE). Une chose est sûre, les clients d’Apple optent pour ses terminaux les plus chers.

    Si les ventes de l’iPhone ont reculé, celles du Mac sont en hausse. Les ordinateurs d’Apple se sont bien vendus en ce début d’année après le renouvellement des machines de l’entreprise. Ainsi, les ventes ont augmenté de 4 % et les revenus de 14 %.

    Les ventes de l’iPad ont connu une baisse de 13 % par rapport à la même période l’année dernière et leurs revenus ont reculé de 11,8 %. Cela marque trois années de baisse consécutives des ventes de la tablette d’Apple, malgré l’introduction de plusieurs nouveaux modèles dont l’iPad Pro. L’iPad vendu à 329 dollars, le seul produit de ce segment lancé durant le second trimestre n’a pas vraiment eu assez de temps pour affecter les ventes de ce trimestre, on devrait peut-être voir une amélioration des ventes lors du prochain trimestre, mais qui sera probablement aux dépens du chiffre d’affaires.

    Lors de l’annonce des résultats d’Apple, Luca Maestri, le directeur financier d’Apple, a informé que les ventes de l’iPad ont augmenté aux États-Unis et leur chiffre d’affaires a connu une hausse pour les iPad dont l’écran est de 9,7 pouces ou plus. Cela suggère que la baisse des ventes de la tablette est due aux marchés internationaux d’Apple et le déclin général des ventes des tablettes en raison de la popularisation des smartphones avec des écrans de plus en plus larges.

    La catégorie des “autres produits” qui regroupe tout de l’Apple TV à l’Apple Watch en passant par Beats et les iPod, a affiché d’excellents. Les revenus liés à cette catégorie ont augmenté de 31 % d’année en année, probablement grâce au succès des AirPods vendus à 159 dollars et qui ont reçu d’excellentes notes dans les enquêtes de satisfaction auprès de la clientèle.

    Enfin, le chiffre d’affaires issu des services comme iCloud, Apple Music, et les magasins d'applications et iTunes ont augmenté de 18 %, soit une hausse de 1 milliard de dollars par rapport à l’année dernière. Cette catégorie devrait continuer à croitre, puisque Apple va proposer plus de services pour ses utilisateurs.

    Une trésorerie record

    Comme prévu, la trésorerie d’Apple a dépassé la barre symbolique de 250 milliards de dollars pour atteindre 256,8 milliards de dollars. Toutefois, 90 % de cette somme est toujours bloquée en dehors des États-Unis. Au niveau actuel, les liquidités d’Apple dépassent la capitalisation boursière de Walmart, Coca-Cola, Pfizer ou encore Disney. De fait, seulement dix entreprises américaines valent plus de 250 milliards de dollars.

    En dépit de son trésor de guerre important, Apple ne détient que 17 milliards de dollars aux États-Unis, en effet, la firme a évité de rapatrier ses capitaux afin de ne pas s’acquitter le taux d’imposition de 35 % prévu par la législation américaine. Apple préfère s’endetter, une stratégie qui est bien moins coûteuse grâce à des taux bas compris entre 2,5 et 3,5 %.

    Source : Business Wire - Le Monde

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Apple estime que la Commission européenne a commis des erreurs fondamentales et refuse de payer les 13 milliards d'euros demandés par la Commission
    Six semaines dans une usine d'assemblage d'iPhone en Chine : un témoignage vécu de la réalité des ouvriers de Pegatron
    Apple détient une trésorerie de 250 milliards de dollars dont 90 % sont détenus en dehors des États-Unis
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

###raw>template_hook.ano_emploi###