Affichage des résultats du sondage: Quand donnez-vous le meilleur de vous-même ? En équipe ou quand vous travaillez seul ?

Votants
33. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Quand je travaille seul, car en équipe c'est pas possible

    17 51,52%
  • Quand je travaille en équipe, parce que c'est plus motivant

    7 21,21%
  • Peu importe, je donne toujours le meilleur de moi

    6 18,18%
  • Autre (à préciser)

    2 6,06%
  • Pas d'avis

    1 3,03%
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    269
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 269
    Points : 8 729
    Points
    8 729

    Par défaut Quand donnez-vous le meilleur de vous-même ? En équipe ou quand vous travaillez seul ?

    Quand donnez-vous le meilleur de vous-même ? En équipe ou quand vous travaillez seul ?
    Des études lient la collaboration à la médiocrité


    La formulation « collaboration au travail » relève d’un jargon très employé depuis de nombreuses années maintenant dans les milieux du travail. Elle est présentée comme un des éléments qui favorisent la créativité et la productivité d'une entreprise. Seulement, si les regards sont généralement fixés sur l’entreprise, qu'en est-il de ses ressources humaines ? Des études de la Harvard Business Review et de l’American Psychological Association viennent jeter un regard particulier sur les implications qu’a l’adoption de ce modèle de travail sur le comportement des employés.

    L’étude de la Harvard Business Review révèle que la collaboration au travail tend à déplacer la plus grande charge de travail sur les épaules de l’employé le plus compétent. D’après celle-ci, 20 à 35 % des travaux à valeur ajoutée sont en réalité réalisés par 3 à 5 % des employés de l’entreprise. Une deuxième étude (celle de l’American Psychological Association) citée par le magazine Inc. vient mettre de l’emphase sur cet aspect particulier de l’étude précédente en présentant les espaces de travail collaboratifs comme des environnements « qui tolèrent la médiocrité ». Cela s'explique par le fait que certains employés peuvent profiter de la couverture du groupe pour ne rien faire.

    Il peut également arriver que d'autres employés assez créatifs et compétents ne puissent pas imposer leurs idées dans le travail en équipe, et finissent eux aussi à ne pas donner le meilleur d'eux-mêmes. À titre d'exemple, jetons un œil à l’un des exercices favoris des milieux ayant adopté la collaboration au travail comme modèle : le brainstorming. Rien ne prouve que les idées formulées au cours d’une séance de brainstorming sont supérieures en nombre et en qualité à celles que chacun des participants à la séance aurait formulées en travaillant tout seul. La photo ci-dessous, certes amusante, montre ce qui pourrait se passer dans une séance de brainstorming. Un esprit vif, fatigué par des échanges qui débouchent souvent sur des idées (pas toujours les meilleures) imposées par d'autres, se retrouve en train de bâiller.

    Nom : baille.PNG
Affichages : 3590
Taille : 118,1 Ko

    La collaboration au travail pourrait donc tout aussi bien être un frein à la créativité d’un individu qu’on aurait alors vite fait de taxer de médiocre. Finalement, ce ne serait pas toujours les hommes qui sont le problème, mais le modèle de travail. La question demeure donc entière : quand donnez-vous le meilleur de vous-même ? En équipe ou quand vous travaillez seul ?

    Sources : Inc, HBR

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    En situation de travail, êtes-vous plus à l'aise en équipe ou tout seul ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert confirmé
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 212
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 212
    Points : 5 975
    Points
    5 975

    Par défaut

    Les deux mais selon certaines conditions.
    En équipe cela peut très bien fonctionner quand l'équipe est homogène et qu'on est pas constamment dérangé, ou qu'on travaille avec un binôme de même vitesse, et que les tâches sont bien dispatchées.
    En solo quand on arrive à bien s'immerger dans la tâche à effectuer sans être déranger.

    Au final ce n'est qu'une question de cohésion et de calme pour moi.
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  3. #3
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    12
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 12
    Points : 49
    Points
    49

    Par défaut Le modèle du développement libre

    Si on regarde le fonctionnement du développement libre :
    Les gens ont extrêmement peu de contact physique voire pas du tout, tout se passe au travers d'échanges sur des forum ou des wikis, les gens se responsabilisent eux-même sur les développement à faire et prennent eux-mêmes les initiatives. Il n'y a pas de chef d'équipe, pas de surveillance, pas de cadre méthodologique, pas de normes écrites car elles s'imposent d'elles-mêmes. La motivation vient de la volonté de laisser une contribution la plus significative possible, de la reconnaissance, parfois de l'admiration de la communauté. Les gens développent seuls, sur leur temps libre et sont tout content. De temps en temps il y a un grand raout en général une fois l'an, pour faire connaissance, pour définir les grandes lignes en mangeant des pizzas et en buvant des bières...
    Et il sort de ce modèle des logiciels tout à fait fantastiques qui battent parfois largement les logiciels professionnels...

  4. #4
    Membre à l'essai Avatar de Sylvie-C
    Femme Profil pro
    sans emploi
    Inscrit en
    mars 2016
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Mayenne (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans emploi

    Informations forums :
    Inscription : mars 2016
    Messages : 3
    Points : 10
    Points
    10

    Par défaut Définitivement seule !!!

    Pour moi, globalement (pas seulement en ce qui concerne le développement informatique donc), tant qu'on privilégiera la compétition et non la collaboration dans les entreprises, c'est-à-dire tant qu'on ne donnera pas plus d'importance aux personnalités, profils psychologiques dans le recrutement des employés, le travail collectif rendra la créativité plus difficile, étouffera les moins agressifs, même s'ils sont plus créatifs voire compétents.

    Tout dépend donc de l'ambiance de travail, trop négligée et pourtant essentielle à mon sens.

    En clair, trop de "dents longues" recrutées pour leur côté ambitieux (dans le mauvais sens du terme) peuvent nuire à la créativité d'une entreprise, dans le sens où ce sont des gens prêts à écraser leurs collègues par tous les moyens pour se mettre en valeur.

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Architecte Web / Android
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    4 514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte Web / Android
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 4 514
    Points : 11 560
    Points
    11 560

    Par défaut

    En terme de quantité de travail abattu , je vais toujours plus vite seul , puisque je n'attends pas après un collègue pour avoir sa partie.

    En revanche le travail d'équipe permet souvent de sortir des choses de meilleur qualité. Tout simplement car mes collègues vont me donner leur point de vu , qui sont peut être meilleur que le mien , ce qui permet de remettre en question son travail et donc de l’améliorer.

    En terme de volume de travail , je donne donc le meilleur de moi même seul.
    En terme de qualité de travail , je donne le meilleur de moi même en équipe.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  6. #6
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    653
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 653
    Points : 2 327
    Points
    2 327

    Par défaut

    'Collaboration' Creates Mediocrity, Not Excellence, According to Science
    Encore une fois, on est obligé de croire un titre sensationnaliste limite putaclic (celui d'origine, pas celui de dvp) sur parole, parce que l'étude en question n'est jamais citée dans le texte, et ça coûte 11$ si on veut la lire.

    Je remets juste l'abstract qui est disponible :

    While high performers contribute substantially to their workgroups and organizations, research has indicated that they incur social costs from peers. Drawing from theories of social comparison and conservation of resources, we advance a rational perspective to explain why high performers draw both intentional positive and negative reactions from peers and consider how cooperative work contexts moderate these effects.

    A multisource field study of 936 relationships among 350 stylists within 105 salons offered support for our model and an experiment with 204 management students constructively replicated our findings and ruled out alternative explanations. Results indicated that peers offered more support and also perpetrated more undermining to high performers. Paradoxical cognitive processes partly explain these behaviors, and cooperative contexts proved socially disadvantageous for high performers. Findings offer a more comprehensive view of the social consequences of high performance and highlight how peer behaviors toward high performers may be calculated and strategic rather than simply reactionary.
    Si l'on s'en tient à ça, à aucun moment la collaboration n'est assimilée à la "médiocrité", à des "top performers en exode" ou à un "environnement chaotique".

    Par ailleurs, l'auteur mélange allègrement les problèmes : relations sociales et politiques au sein d'une entreprise, performance, aménagement des locaux (open space), carriérisme, etc, sans préciser s'il s'agit d'envoyer des fusées sur la lune ou de produire des yaourts, quelle est la "performance" dont on parle (problem solving, chiffre d'affaires à court terme, robustesse et qualité d'un produit, satisfaction client, innovation ?), quelles sont la structure et l'histoire de l'entreprise.

    Enfin, l'autre article sur les 5 raisons du malheur des top employés sur lequel il s'appuie n'est pas basé sur une étude scientifique ni même sur une enquête d'opinion, juste... sur l'expérience de son auteur.

    Du coup, ça fait pas un peu léger pour se permettre de sortir des titres aussi tonitruants qui invoquent la Science comme caution ?

  7. #7
    Expert confirmé
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    1 855
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 1 855
    Points : 5 876
    Points
    5 876
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Le perfectionniste que je suis considère que mon travail est de meilleure qualité quand fait par moi-même, alors que devoir se mettre d'accord avec des collègues prend du temps et nécessite de devoir accepter des compromis pour ne pas les froisser, même si pour moi c'est se mettre une balle dans le pied. Pour faire un parallèle technique, c'est comme les principes SOLID, surtout les deux dernières (ID) : si on met en place un design où chaque implémentation est indépendante (i.e. on dépend d'abstractions uniquement) et définie ses propres interfaces en fonction de ses besoins, chaque implémentation peut faire ce qu'elle veut en fonction de sa perspective. Alors que dès qu'on met des dépendances en place, on commence à faire le forcing pour s'assurer que ça marche correctement une fois assemblé. Pour moi une équipe c'est pareil : qu'on se mette d'accord sur les grandes lignes, mais après chacun est responsable de son boulot, chacun à sa façon.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  8. #8
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 148
    Points : 359
    Points
    359

    Par défaut

    En équipe on fait surtout ce qui est acceptable par les autres, et souvent certains égos surdimensionnés fagocitent toute la place donc pas évident de s'exprimer pleinement dans ces conditions. Donc en équipe lorsque les conditions sont défavorables je reste volontairement à 50% de mes capacités et je laisse les "experts" se pavaner pour ne pas nuire à la bonne route du projet ce qui selon moi est l'objectif principal.

  9. #9
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    20
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 20
    Points : 43
    Points
    43

    Par défaut Seul ou...

    Seul ou en parallèle avec un partenaire qui comprend vite les besoins et les objectifs.

  10. #10
    Membre expert Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    vilain troll de l'UE
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 501
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : vilain troll de l'UE

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 501
    Points : 3 816
    Points
    3 816

    Par défaut

    En équipe, seul y a personne pour relire et c'est pas bon pour la qualité du travail effectué (et ma motivation, si mon boulot mérite pas qu'on alloue quelqu'un pour relire, c'est que tout le monde s'en fout).
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  11. #11
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    503
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 503
    Points : 1 748
    Points
    1 748

    Par défaut

    Citation Envoyé par LeclercqBertrand Voir le message
    Si on regarde le fonctionnement du développement libre :
    Les gens ont extrêmement peu de contact physique voire pas du tout, tout se passe au travers d'échanges sur des forum ou des wikis, les gens se responsabilisent eux-même sur les développement à faire et prennent eux-mêmes les initiatives. Il n'y a pas de chef d'équipe, pas de surveillance, pas de cadre méthodologique, pas de normes écrites car elles s'imposent d'elles-mêmes. La motivation vient de la volonté de laisser une contribution la plus significative possible, de la reconnaissance, parfois de l'admiration de la communauté. Les gens développent seuls, sur leur temps libre et sont tout content. De temps en temps il y a un grand raout en général une fois l'an, pour faire connaissance, pour définir les grandes lignes en mangeant des pizzas et en buvant des bières...
    Et il sort de ce modèle des logiciels tout à fait fantastiques qui battent parfois largement les logiciels professionnels...
    Pas du tout.

    La majorité des projets open source populaires sont développés et soutenus par des entreprises.
    En France il y a du fromage, à l'étranger il y a du travail.

  12. #12
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 276
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 276
    Points : 2 839
    Points
    2 839

    Par défaut

    Citation Envoyé par yento Voir le message
    La majorité des projets open source populaires sont développés et soutenus par des entreprises.
    Peut-etre mais c'est surtout que les gens dans l'open source sont en moyenne meilleurs que sur un travail rémunéré.
    En fait cette moyenne est plus haute parcequ'il n'y a pas les tocards qui ne savent pas aligner plus de 5 lignes de codes sans perdre de vue le reste de l'application. Ces meme tocards préfèrent bien évidement les grosses équipes où leurs nullités est rattrapées par les meilleurs.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    3 922
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 3 922
    Points : 17 053
    Points
    17 053
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Et tiens, truc inédit... Si on se demande si c'est pas corrélé avec la nature des gens, introversion / extraversion?
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!

  14. #14
    En attente de confirmation mail

    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    642
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 642
    Points : 2 273
    Points
    2 273

    Par défaut

    Seul. Parce que je suis une grosse tête de mort.

  15. #15
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 3
    Points : 15
    Points
    15

    Par défaut

    Je préfère coder seul, sans personne pour regarder par dessus mon épaule ou scruter ma branche Git chaque matin.

    Pour autant, je trouve aussi les réunions d'équipes indispensables ; cela permet de ne pas s'éparpiller dans le travail et de faire part d'éventuelles difficultés à ses collègues. C'est utile, donc, mais je n'ai pas non plus toujours l'impression de travailler lors d'un SCRUM...

  16. #16
    Membre confirmé Avatar de MyCatCanCode
    Femme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    78
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 44
    Localisation : France, Haut Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 78
    Points : 571
    Points
    571

    Par défaut

    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Le perfectionniste que je suis considère que mon travail est de meilleure qualité quand fait par moi-même, alors que devoir se mettre d'accord avec des collègues prend du temps et nécessite de devoir accepter des compromis pour ne pas les froisser, même si pour moi c'est se mettre une balle dans le pied. Pour faire un parallèle technique, c'est comme les principes SOLID, surtout les deux dernières (ID) : si on met en place un design où chaque implémentation est indépendante (i.e. on dépend d'abstractions uniquement) et définie ses propres interfaces en fonction de ses besoins, chaque implémentation peut faire ce qu'elle veut en fonction de sa perspective. Alors que dès qu'on met des dépendances en place, on commence à faire le forcing pour s'assurer que ça marche correctement une fois assemblé. Pour moi une équipe c'est pareil : qu'on se mette d'accord sur les grandes lignes, mais après chacun est responsable de son boulot, chacun à sa façon.
    J'ai 2 collègues qui travaillent de cette façon : ils implémentent des fonctionnalités en parallèle, l'un en Android, l'autre en iOS. C'est vrai que ça a l'air de bien marcher.
    Moi, je travaille sur une appli Xamarin, j'ai également ce pattern pour chaque plateforme...

    En revanche, pour le "single responsibility", ça risque d'être compliqué parfois !

  17. #17
    Expert confirmé
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    1 855
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 1 855
    Points : 5 876
    Points
    5 876
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par MyCatCanCode Voir le message
    En revanche, pour le "single responsibility", ça risque d'être compliqué parfois !
    Niveau code, si c'est dur de savoir lequel des deux (ou plus) devrait prendre la responsabilité, le plus simple me semble être d'ajouter un intermédiaire dont ce sera le job attitré. Pas de jaloux.

    Si tu veux dire que ne donner qu'un seul boulot à chaque dév est difficile, il ne faut pas oublier qu'on ne précise pas le niveau de la responsabilité. Donc il suffit de monter ou descendre en granularité pour ajuster. Un dév de responsabilité plus haute devra donc s'assurer de construire sur les travaux des dévs de responsabilité plus basse.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  18. #18
    Expert éminent Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    2 820
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 77
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 2 820
    Points : 8 394
    Points
    8 394

    Par défaut

    Salut à tous.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz
    L’étude de la Harvard Business Review révèle que la collaboration au travail tend à déplacer la plus grande charge de travail sur les épaules de l’employé le plus compétent.
    Et donc, il a fallu faire une étude pour démontrer ce que le bon sens sait déjà ???
    Que la maillon faible de l'équipe est le collaborateur le plus compétent car c'est sur lui que repose tout le projet.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz
    cet aspect particulier de l’étude précédente en présentant les espaces de travail collaboratifs comme des environnements « qui tolèrent la médiocrité ».
    Rien de nouveau, non plus ! Personnellement, je nomme cela des boulets.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz
    Cela s'explique par le fait que certains employés peuvent profiter de la couverture du groupe pour ne rien faire.
    Il y a bien mieux que cela, certains font leur travail par ces collaborateurs compétents.
    On nomme cela de la sous-traitance, voire aussi déléguer les responsabilités.

    Glander dans une entreprise, c'est tout un art où certains excellent.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz
    Il peut également arriver que d'autres employés assez créatifs et compétents ne puissent pas imposer leurs idées dans le travail en équipe, et finissent eux aussi à ne pas donner le meilleur d'eux-mêmes.
    D'une part le collaborateur ne doit surtout pas quitter l'équipe, car tout repose sur lui.
    Et de ce fait, ce sont les collaborateurs les moins compétents qui ont les promotions.

    D'autre part, comme il n'a jamais de promotion, il prend cela comme une punition et n'est plus motivé.
    En général, il va démissionner de son poste et c'est là que la direction va lui proposer un poste afin de le garder.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz
    La collaboration au travail pourrait donc tout aussi bien être un frein à la créativité d’un individu qu’on aurait alors vite fait de taxer de médiocre.
    Comment convaincre que notre idée est meilleur qu'une autre ? Voilà une bonne question à débattre dans un remue-méninge.
    Il faut être visionnaire et ce n'est pas par un vote à main levée où l'on peut faire le bon choix.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz
    Finalement, ce ne serait pas toujours les hommes qui sont le problème, mais le modèle de travail.
    La méthode de travail n'est pas en cause. Tout au contraire, le frein repose bien sur les hommes qui ont du mal à communiquer et à comprendre l'intérêt d'une telle idée.
    Ce genre d'échange est du niveau de l'opinion ou de la croyance et non de la vérité.
    En d'autre terme, il s'agit d'un travail de sourds où l'on ne peut convaincre que des gens qui sont déjà convaincu.
    Se mettre à la portée des autres est une qualité qui manque à beaucoup de manager !

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz
    quand donnez-vous le meilleur de vous-même ?
    Je considère qu'il a deux phases, celle de la compréhension puis celle de la réalisation.
    Autant je considère que dans la phase de compréhension, le travail en équipe permet d'avoir une vision commune et de ne pas se tromper sur ce qu'il faut faire.
    Autant je considère que dans la phase de réalisation, je donne le meilleur de moi-même quand je suis seul.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  19. #19
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    653
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 653
    Points : 2 327
    Points
    2 327

    Par défaut

    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    La collaboration au travail pourrait donc tout aussi bien être un frein à la créativité d’un individu qu’on aurait alors vite fait de taxer de médiocre.
    Comment convaincre que notre idée est meilleur qu'une autre ? Voilà une bonne question à débattre dans un remue-méninge.
    Il faut être visionnaire et ce n'est pas par un vote à main levée où l'on peut faire le bon choix.
    Et laisse-moi deviner, le visionnaire dans ton équipe c'est le plus souvent toi, et LA bonne idée est TON idée ?

    Plus sérieusement, je ne suis pas d'accord avec ça. La créativité, ce n'est pas de laisser carte blanche de A à Z à un individu providentiel et les autres n'ont qu'à suivre. Ca peut être de laisser plusieurs personnes être imaginatives dans leur coin puis dans un deuxième temps leur demander de présenter et confronter leurs idées et laisser l'équipe choisir. La créativité n'est pas non plus une qualité uniquement individuelle. Elle peut émerger d'un groupe.

    Le mythe du petit génie visionnaire face aux boulets est d'une part générateur, chez les soi-disant boulets, d'autres frustrations à l'opposé de celles décrites dans l'article (abêtissement, sentiment de dépossession, perte de sens du travail) et d'autre part dangereux pour l'organisation parce qu'il implique que le jour où le petit génie quitte la boîte, la boîte meurt, et on n'aura rien fait contre.

    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    Je considère qu'il a deux phases, celle de la compréhension puis celle de la réalisation.
    Autant je considère que dans la phase de compréhension, le travail en équipe permet d'avoir une vision commune et de ne pas se tromper sur ce qu'il faut faire.
    Autant je considère que dans la phase de réalisation, je donne le meilleur de moi-même quand je suis seul.
    Sauf que l'activité même de développer est une alternance de phases de compréhension et de réalisation espacées de quelques secondes...

  20. #20
    Expert éminent Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    2 820
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 77
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 2 820
    Points : 8 394
    Points
    8 394

    Par défaut

    Salut Luckyluke34.

    Citation Envoyé par Luckyluke34
    Et laisse-moi deviner, le visionnaire dans ton équipe c'est le plus souvent toi, et LA bonne idée est TON idée ?
    Tu as tout faux. Je suis plutôt le type qui écoute ce que les autres ont à dire.
    Je fais en sorte que chacun à son temps de parole et je m'exprime en général à la fin du tour de table.
    Je n'ai aucun a priori sur les idées des autres.
    Le plus gros problème lors de ces tours de table, est de comprendre l'idée et ensuite de la traduire d'une manière compréhensible pour tout le monde.

    Citation Envoyé par Luckyluke34
    Plus sérieusement, je ne suis pas d'accord avec ça.
    C'est ton droit !

    Citation Envoyé par Luckyluke34
    La créativité, ce n'est pas de laisser carte blanche de A à Z à un individu providentiel et les autres n'ont qu'à suivre.
    Pourquoi "laisser carte blanche" à un individu ? Il n'a jamais été question de cela.
    J'ai l'impression que tu crois qu'avoir une idée, c'est comme une dictature, celui qui exprime son idée devient le chef des opérations.

    Une personne expose son idée, et ensuite nous débattons tous de la pertinence de cette idée.
    Fréquemment des questions sont posées sur le pourquoi du comment.
    C'est dans cette phase de compréhension, voire même dans la confrontation de ce que l'on croit avoir compris, que d'autres idées jaillissent.

    Il n'a jamais été question de voter par oui ou par non, mais d'essayer de comprendre l'idée.

    Citation Envoyé par Luckyluke34
    Ca peut être de laisser plusieurs personnes être imaginatives dans leur coin puis dans un deuxième temps leur demander de présenter et confronter leurs idées et laisser l'équipe choisir.
    C'est un individu qui expose son idée et non pas un groupe d'individu.
    Pourquoi lui ? Parce qu'il a souvent plus d'expérience que les autres membres de l'équipe.

    Citation Envoyé par Luckyluke34
    La créativité n'est pas non plus une qualité uniquement individuelle. Elle peut émerger d'un groupe.
    Peu probable !

    Citation Envoyé par Luckyluke34
    Le mythe du petit génie visionnaire ...
    Drôle d'idée que celle là ???

    Citation Envoyé par Luckyluke34
    ... face aux boulets est d'une part générateur, chez les soi-disant boulets, d'autres frustrations à l'opposé de celles décrites dans l'article (abêtissement, sentiment de dépossession, perte de sens du travail) et d'autre part dangereux pour l'organisation parce qu'il implique que le jour où le petit génie quitte la boîte, la boîte meurt, et on n'aura rien fait contre.
    Le problème des boulets, entre autre la frustration, repose essentiellement sur un problème de communication.
    On a peur de s'exprimer, on ne sait pas comment le dire, on a peur du chef et de se faire mal juger, voire d'être ridicule.
    Cela s'apprend ! Faut encore laisser parler et non monopoliser le temps de la parole dans une équipe.

    Je voie plusieurs problèmes à cela :
    1) faire parler les gens qui ont des difficultés à s'exprimer.
    2) exposer clairement l'idée qui est souvent à l'état embryonnaire dans la tête de celui qui l'expose.
    3) trouver un consensus sur la pertinence de cette idée.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

Discussions similaires

  1. Selon vous, le meilleur parseur XML ?
    Par Community Management dans le forum XML/XSL et SOAP
    Réponses: 22
    Dernier message: 05/06/2012, 12h39
  2. Quel est pour vous le meilleur éditeur xml ?
    Par neo.51 dans le forum XML/XSL et SOAP
    Réponses: 87
    Dernier message: 20/02/2010, 20h04
  3. Comment définiriez-vous la meilleure stratégie de tests ?
    Par olrt dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 51
    Dernier message: 30/11/2007, 18h11
  4. Quel est selon vous le meilleur AV du marché ?
    Par lavazavio dans le forum Sécurité
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/10/2005, 08h30

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo