Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    802
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 802
    Points : 27 640
    Points
    27 640
    Par défaut Facebook travaille sur une interface cerveau-machine pour lire les pensées
    Facebook travaille sur une interface cerveau-machine pour lire les pensées
    Et utiliser des applications de messagerie et de réalité augmentée

    La conférence des développeurs Facebook dénommée F8 s’est tenue mercredi dernier. En marge de celle-ci, Regina Dugan, responsable du groupe Building 8 chargé de concevoir les systèmes matériels du futur chez Facebook a annoncé que le géant des réseaux sociaux travaille actuellement sur des capteurs permettant de lire les ondes cérébrales.

    Nom : type from brain.jpg
Affichages : 3591
Taille : 16,7 Ko

    « Les smartphones permettent de se connecter à des personnes éloignées avec facilité, seulement, ceci se fait au détriment d'autres personnes en notre présence », s’est exprimée Regina lors de la conférence des développeurs Facebook. Facebook s’est donc proposé de contourner cette addiction au smartphone.

    La solution ? Proposer une interface cerveau-machine permettant d’interagir avec une application de messagerie par voie cérébrale. Plus nécessaire de regarder sur l’écran de votre smartphone pendant que vous conversez avec un tiers. Il suffira de penser et le message que vous souhaitez adresser à une personne qui vous contacte via votre smartphone lui sera transmis.

    Autour du projet, une équipe de 60 chercheurs en apprentissage machine et en développement de neuro-prothèses. Un expert en interfaçage cerveau-machine et un autre en imagerie neuronale viendront gonfler les rangs de l’équipe dont le but est de créer un système permettant de transférer 100 mots par minute entre le cerveau et le smartphone, une cadence jugée 5 fois plus importante que celle d’une saisie à la main.

    Facebook entend créer des capteurs non intrusifs capables d’aider à lire les ondes cérébrales, « une technologie qui n’existe pas encore », d’après Régina Dugan. Pour y parvenir, les équipes de chercheurs entendent mettre à profit l’imagerie optique pour extirper les mots du cerveau « avant qu’ils ne soient prononcés ». Plus précisément, il s’agira de lire le signal généré par les changements d’état des neurones et de le transmettre en silence à un correspondant sur un smartphone.

    Toujours d’après les développements de Regina Dugan à la F8, une autre application envisagée pour l’interface cerveau-machine est la possibilité de transmettre ses pensées non pas vers une application de messagerie, mais vers un humain. L’objectif est de permettre à un humain de « ressentir le message » qui provient de l’interface en cours de développement par le biais de la peau.

    Sur ce point-ci particulièrement, les équipes de Regina Dugan ont démontré qu'un manchon haptique mis en vibration suivant des motifs bien définis, peut permettre de transmettre des messages au cerveau. Un employé de Facebook nommé Francis pour les besoins de la communication a appris à « ressentir » 9 mots en revêtant un tel manchon. Le manchon joue le rôle de capteur qui pourra être utilisé en conjonction avec l’interface cerveau-machine quand elle sera fonctionnelle. Regina Dugan a laissé filtrer que cette configuration pourrait permettre à une personne de penser en mandarin et à une autre de « ressentir » le message en espagnol.

    Regina Dugan a également évoqué l’ouverture sur la réalité augmentée. Elle a en effet affirmé que les systèmes de réalité augmentée actuels manquent d’une interface permettant d’agir au sein de l’environnement de réalité augmentée par la pensée.

    À côté de tous les avantages qu’on pourrait leur trouver, ces projets futuristes que Regina Dugan qualifie « d’interfaces vocales silencieuses » posent des problèmes de confidentialité des données. Elle affirme en effet que : « de même que vous prenez beaucoup de photos et que vous décidez de partager certaines, de même vous avez beaucoup de pensées et vous décidez de partager certaines sous la forme de paroles. Ce sont ces paroles que vous avez déjà décidé d’envoyer au centre de traitement dédié de votre cerveau que nous nous proposons de transformer en texte ».

    Ainsi, seul le message que vous avez décidé d’envoyer à un tiers par voie cérébrale devrait être transmis. Facebook nous en a assuré, mais sera-ce effectivement le cas ? Au-delà des exploits techniques, il y aura les problèmes d’éthique qui se poseront. Avec de telles technologies à sa portée, Facebook aura plus que jamais les moyens de collecter encore plus d’informations sur les utilisateurs de ses services. Le géant des réseaux sociaux modifiera-t-il ses tendances ? Attendons patiemment 2019 pour voir les premiers systèmes du genre à l’œuvre et collecter les retours.


    Sources : The guardian, Facebook

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Neuralink d'Elon Musk proposera bientôt des ordinateurs à implanter dans le cerveau, pour permettre aux humains de rivaliser avec l'IA
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    52
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 52
    Points : 98
    Points
    98
    Par défaut
    Je dis bravo à ce genre de recherche, enfin des recherches qui vont dans ce sens. Pas ceux qui vont dans le sens qui n'en finira jamais comme les megapixels..., les créations de bibliothèques qui existent déjà.
    Ceci dit, j'aimerais bien me projeter dans le futur (2025) et lire un article de developpez.com disant que wikileaks aurait publier des documents attestant que la CIA/NSA avait implanté des dispositifs hard/soft dans les interfaces cerveau-machine de facebook leur permettant de collecter les penser des gens des pays alliés. J'aimerais voir ma tête à ce moment là.

  3. #3
    Membre régulier
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    39
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 39
    Points : 89
    Points
    89
    Par défaut
    avec cela, on me dire que Elon Musk est "fou" avec son projet de puce dans le cerveau. Je me demande ou est qu'ils vont s’arrêter en faite ces mecs.

  4. #4
    Membre expérimenté Avatar de SkyZoThreaD
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    554
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 554
    Points : 1 501
    Points
    1 501
    Par défaut
    Citation Envoyé par akoho Voir le message
    Je dis bravo à ce genre de recherche, enfin des recherches qui vont dans ce sens.
    Citation Envoyé par akoho Voir le message
    Ceci dit, j'aimerais bien me projeter dans le futur (2025) et lire un article de developpez.com disant que wikileaks aurait publier des documents attestant que la CIA/NSA avait implanté des dispositifs hard/soft dans les interfaces cerveau-machine de facebook leur permettant de collecter les penser des gens des pays alliés. J'aimerais voir ma tête à ce moment là.
    Du coup pas bravo du tout... ou tu es en contradiction avec toi-même..

    Je pense que tout ça doit être très sérieusement encadré et qu'aucun code à sources fermées ne doit jamais intégrer une interface neuronale. Il faut effectivement tirer les leçons de nos amis lanceurs d'arlettes et ne pas laisser les boites faire baver les clients débiles sur des produits qui les asservissent.
    Sinon dans 10 ans on endentera des gens te dire:
    "ha bon? tu bloques l'accès à ton cerveau toi? faut arrêter... moi j'ai rien à cacher !"
    .... Connard !
    La liberté est à la sociologie ce que l'instant présent est à la physique relativiste.

  5. #5
    En attente de confirmation mail
    Femme Profil pro
    pape n'aimant pas les censeurs
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Vatican

    Informations professionnelles :
    Activité : pape n'aimant pas les censeurs

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 803
    Points : 1 374
    Points
    1 374
    Par défaut
    Mince!!! Fessebook va finir par savoir ce que je pense de leurs agissements...

    PS: Merci à Fessebook qui pourra bientôt tout savoir de leurs utilisateurs jusqu'à leur pensées intimes... Mais attention, c'est pour la bonne cause: Pour offrir à ses clients un service de meilleure qualité!!!

  6. #6
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    1 706
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 1 706
    Points : 4 378
    Points
    4 378
    Par défaut
    J'attends avec impatience le jour où un petit malin fera "ressentir" une sodomie à quelques centaines de millions de personnes.
    Ce procès pour le plus grand "violeur en série" s'annonce passionnant.

    Plus sérieusement, une utilisation logique (et utile) serait pour les paraplégiques.

  7. #7
    Membre habitué

    Homme Profil pro
    Développeur .Net et Web, Ingénieur en Analyse et Conception de SII
    Inscrit en
    octobre 2014
    Messages
    81
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Congo-Kinshasa

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .Net et Web, Ingénieur en Analyse et Conception de SII
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2014
    Messages : 81
    Points : 131
    Points
    131
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Ça sera une grande avancée dans la science mais cela aura trop de conséquences nefastes à la santé . . . :p:
    Fely Kanku Developpeur .Net et analyste programmeur

  8. #8
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    699
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 699
    Points : 1 807
    Points
    1 807
    Par défaut
    Je me demande parfois si certains utilisateurs de FaceBook pensent avant d'envoyer leurs postes.

    J'espère juste qu'à minima on aura le temps de relire avant de poster.
    Sinon ça promet une belle pagaille.
    "Oh non encore l'autrre qi poste sur son chat ses enfants,...."
    Ca va être la guerre :¨P
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  9. #9
    Expert éminent Avatar de BufferBob
    Profil pro
    responsable R&D vidage de truites
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    2 832
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : responsable R&D vidage de truites

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 2 832
    Points : 7 779
    Points
    7 779
    Par défaut
    ça ne va pas plaire aux alarmistes des IA tueuses de la NSA qui violent la vie privée qu'on étale en toute intimité sur twitter, la réalité est bien moins paranoïaque et flippée mais au contraire beaucoup plus simple et porteuse d'espoir :


    on notera au passage qu'il s'agit de la chaine officielle de Microsoft, indiquant par là que MS a déjà la sienne, Facebook ne fait que lui emboiter le pas
    Avant donc que d'écrire, apprenez à penser.
    Selon que notre idée est plus ou moins obscure, l'expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.
                                                        - Nicolas Boileau, L'Art poétique

  10. #10
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2018
    Messages
    30
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Burundi

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2018
    Messages : 30
    Points : 10
    Points
    10
    Par défaut
    Ce serait très génial mais je ne doute pas que de graves conséquences pour s'en suivre sibien que tout ce que l'on pense n'est pas nécéssairement ce que nous envoyons!
    je m'imagine une fois l'on serait condamné d'envoyer un message non visé pour l'avoir seulement pensé. ce serait très grave même en cas de fausses inténtions.

  11. #11
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    600
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 600
    Points : 17 938
    Points
    17 938
    Par défaut Facebook se rapproche de vous permettre de faire la saisie avec votre esprit
    Facebook se rapproche de vous permettre de faire la saisie avec votre esprit
    Grâce à un futur appareil non envahissant

    Annoncé pour la première fois lors de sa conférence des développeurs dénommée F8 en avril 2017, Facebook se rapproche de l’objectif final de son projet de saisie de mots sur un ordinateur directement à partir de votre cerveau, sans nécessiter de chirurgie envahissante pour le faire fonctionner, a rapporté CNN Business dans un article publié mardi. Dans le cadre du projet, l'entreprise a collaboré avec plusieurs universités, y compris l'Université de Californie à San Francisco, dont le géant des réseaux sociaux a aidé à payer les chercheurs pour étudier si des électrodes placées dans le cerveau humain pouvaient vous aider à « décoder » la parole des ondes cérébrales en temps réel.

    Une étude publiée dans Nature Communications montre que, bien qu’il ait encore plusieurs étapes à franchir, le rêve de Facebook pourrait devenir réalité. En effet, l’étude a montré que les chercheurs pouvaient instantanément voir - sous forme de texte sur un écran d'ordinateur - un mot ou une phrase qu'un participant prononçait en regardant l'activité cérébrale, pourvu qu'il fasse partie d'un ensemble limité de réponses à des questions prédéterminées. En plus, une nouvelle étude en cours financée par Facebook dans le cadre du projet tentera d'utiliser l'activité cérébrale pour aider une personne qui ne peut pas communiquer en parlant, a rapporté CNN Business.

    Nom : Face01.jpg
Affichages : 2180
Taille : 22,2 Ko

    Facebook s’attend à ce que ses efforts contribuent à aider à révéler quels signaux cérébraux sont essentiels pour la fabrication d’un wearable non envahissant qu'il prévoit de vous faire porter dans les années à venir.

    « Nous nous attendons à ce que cela prenne plus de 10 ans », a déclaré Mark Chevillet, directeur de recherche à Facebook Reality Labs et qui dirige l’équipe d'interface cerveau-ordinateur de la société, à CNN Business au sujet de l’ensemble du projet. « C'est un programme de recherche à long terme », a-t-il ajouté.

    Il y a deux ans, en marge de la conférence des développeurs Facebook 2017, Regina Dugan, alors responsable du groupe Building 8 chargé de concevoir les systèmes matériels du futur chez Facebook, a annoncé que le géant des réseaux sociaux avait commencé à travailler sur des capteurs mystérieux permettant de lire les ondes cérébrales et qui vous permettraient un jour de saisir 100 mots par minute.

    Nom : Face02.png
Affichages : 1985
Taille : 157,6 Ko

    Même si les recherches sur l’interface cerveau-ordinateur avancent, le gadget final n’existe pour l’instant que dans l’esprit du plus grand des réseaux sociaux. Les chercheurs qui travaillent depuis des décennies n’ont pas encore de solution, car non seulement les recherches sont couteuses, mais encore les gadgets doivent être implantés sous le crâne de l'utilisateur et connectés à un ordinateur pour effectuer même les tâches les plus simples.

    Depuis l’annonce en 2017 des travaux en cours, Facebook est resté silencieux sur ses recherches. Ce n’est que récemment, lors d'une conférence à Harvard en mars, que Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, est revenu dessus en affirmant qu'il était enthousiaste à l'idée de « remodeler nos plateformes informatiques pour qu'elles soient fondamentalement davantage axées sur les gens et la façon dont nous traitons le monde ». Mais les résultats de recherches publiés dans la semaine, les nouveaux efforts de Facebook et la nouvelle recherche en cours montrent que le projet de l’entreprise est toujours d’actualité.

    L’étude de l’UCSF portant sur le « décodage » en temps réel d'un dialogue de questions-réponses utilisant l'activité corticale humaine publiée mardi

    Selon CNN Business, l'étude comprenait trois patients épileptiques qui ont reçu une petite plaque d'électrodes implantées sur le cerveau dans l'espoir de découvrir d'où provenaient leurs crises d'épilepsie. Ils se sont portés volontaires pour participer à l'étude de Facebook pendant leur séjour hospitalier. Dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont demandé aux participants d'écouter les questions tout en surveillant leur activité cérébrale. Les algorithmes d'apprentissage machine ont fini par déterminer comment repérer quand les participants répondaient à une question et laquelle des 24 réponses ils choisissaient, a rapporté CNN Business.

    Selon le rapport d’étude, les algorithmes de « décodage » de la parole utilisés par les scientifiques étaient précis jusqu'à 61 % du temps lorsqu'il s'agissait de déterminer laquelle des 24 réponses standard un participant prononçait, juste après que la personne ait fini de parler. Edward Chang, neurochirurgien et professeur de neurochirurgie à l'UCSF, coauteur de l'étude, croit que c'est un « résultat très important » qui pourrait aider les personnes qui ont perdu la capacité de parler.

    Quant à Chevillet, qui travaillait auparavant à l'Université Johns Hopkins en tant que professeur auxiliaire de neurosciences, a déclaré que le travail de l'UCSF est « un jalon important mais quelque peu attendu », car l'interprétation des signaux du cerveau tend à se faire hors ligne plutôt qu'en temps réel. CNN Business a également rapporté que Facebook n'a aucun intérêt à fabriquer un dispositif médical, mais que ce qui l’intéresse, c'est comprendre les signaux neuronaux nécessaires pour créer une interface vocale silencieuse. Toutefois, Chang a qualifié l’étude publiée dans le journal de « preuve de concept ».

    Une autre étude parrainée par Facebook et des efforts de l’entreprise pour construire un wearable non envahissant sont en cours

    La nouvelle étude parrainée par Facebook que l’UCSF a commencé et qui porte également sur le projet d'interface cerveau-ordinateur est beaucoup plus importante et plus longue. M. Chang travaillera pendant un an avec un seul participant cette fois (un homme qui ne peut plus parler). Afin de rétablir chez le patient certaines de ses capacités de communication, M. Chang va suivre l'activité de son cerveau avec le même type de réseau d'électrodes utilisé sur les patients épileptiques sur la période de l’étude. « Nous avons encore beaucoup de pain sur la planche pour trouver comment faire en sorte que cela fonctionne », a-t-il dit.

    S’il y parvient, cela pourrait un jour aider toute une gamme de personnes, de celles qui ont perdu la capacité de parler en raison de diverses lésions cérébrales, à celles qui veulent simplement contrôler un ordinateur ou envoyer un message avec leur esprit, a rapporté CNN.

    M. Chevillet a indiqué également que son équipe de recherche de Facebook Reality Labs poursuit ses travaux pour trouver des moyens non intrusifs de comprendre ce qui se passe dans le cerveau. Il s'agit d'étudier comment la lumière peut être capable de suivre indirectement l'activité cérébrale, en particulier en utilisant la spectroscopie dans l'infrarouge proche pour mesurer les niveaux de saturation en oxygène dans votre cerveau.

    Nom : Face03.jpg
Affichages : 1959
Taille : 32,0 Ko
    Un casque que l'équipe de recherche sur l'interface cerveau-ordinateur de Facebook utilise pour étudier l'oxygénation du sang dans le cerveau
    .

    Neuralink d’Elon Musk, qui a aussi des activités de mise sur pied d’une interface cerveau–ordinateur, est en avance sur Facebook. Dévoilée il y a peu, la firme a annoncé il y a deux semaines que des essais concluants ont été conduits sur des animaux avec sa machine et qu’elle espérait procéder aux premiers tests sur des humains l’année prochaine.

    M. Chevillet a décrit le futur appareil de type « think-to-type » de Facebook comme une paire de lunettes qui utilise la réalité augmentée et inclut une méthode basée sur le cerveau pour tout faire depuis l'envoi d'un message texte jusqu'au simple ajustement du volume d'une chanson en passant par le simple fait d'exécuter l'équivalent du clic de souris. « Les cas d'utilisation que nous envisageons sont certainement pour tout le monde », a-t-il ajouté.

    Des lunettes qui permettent de saisir plus rapidement avec la pensée seront les bienvenues à condition que les données des cerveaux ne soient pas exposées aux pirates informatiques.

    Source : CNN Business, Rapport d’étude de l’UCSF

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Seriez-vous prêts à acheter les lunettes de type « think-to-type » de Facebook ?

    Lire aussi

    Facebook travaille sur une interface cerveau-machine pour lire les pensées, et utiliser des applications de messagerie et de réalité augmentée
    Neuralink d'Elon Musk annonce que l'interface cerveau - ordinateur est prête pour des tests sur les humains, et entend procéder aux premiers en 2020
    Neuralink d'Elon Musk, la discrète firme qui travaille sur des ordinateurs à implanter dans le cerveau, lève le voile sur le secret, sous peu
    Libra : Facebook renonce à sa vision ambitieuse sur la cryptomonnaie, suite aux pressions des régulateurs
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #12
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    44
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 44
    Points : 51
    Points
    51
    Par défaut
    Personnellement, je vais passer mon tour.

  13. #13
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    février 2014
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2014
    Messages : 16
    Points : 63
    Points
    63
    Par défaut mouias
    Grâce à un futur appareil "non envahissant" ...

  14. #14
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 476
    Points : 1 098
    Points
    1 098
    Par défaut
    6 mois après la sortie de l'appareil on apprend que celui-ci analyse et enregistre les fonctions cérébrales du sujet a des fin "d"amélioration" bien entendu, 6 mois après facebook annonce un nouvel outil publicitaire a destination des entreprises pour proposer des produits au sujet dont l'activité cérébrale est la plus a même d'accepter facilement la pub... Je dois être complotiste, facebook n'y a pas pensé.

  15. #15
    Membre chevronné Avatar de nirgal76
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    852
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 852
    Points : 1 849
    Points
    1 849
    Par défaut
    Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
    6 mois après la sortie de l'appareil on apprend que celui-ci analyse et enregistre les fonctions cérébrales du sujet a des fin "d"amélioration" bien entendu, 6 mois après facebook annonce un nouvel outil publicitaire a destination des entreprises pour proposer des produits au sujet dont l'activité cérébrale est la plus a même d'accepter facilement la pub... Je dois être complotiste, facebook n'y a pas pensé.
    Quoique tu imagine, Facebook a forcément imaginé pire.

Discussions similaires

  1. Réponses: 18
    Dernier message: 08/03/2019, 19h31
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 18/06/2012, 20h21
  3. créer une interface utilisateur console pour requetes sur mysql
    Par begonia dans le forum Shell et commandes GNU
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/03/2007, 15h16
  4. Quellue interface pour travailler sur une grosse table ?
    Par grinder59 dans le forum MS SQL Server
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/12/2006, 16h25

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo