1. #1
    Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Ressources humaines
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ressources humaines
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 3
    Points : 2
    Points
    2

    Par défaut Stack Technique: quelle boîte à outils pour les indépendants (ou débutants) ?

    Bonjour,

    je dois recommander un ensemble d'outils et de méthodes à une communauté composée d'ingénieurs et de développeurs qui vont devoir travailler ensemble sur des projets de systèmes embarqués (objets connectés grands publics, M2M pour l'industrie et robotique connectée), et je suis quelque peu perdue

    On me demande de mettre à leur disposition une sorte de "boîte à outils" avec des resources documentaires et des outils (libres et/ou sous licence) afin de faciliter leur coopération, la montée en compétence des débutants et de normaliser les process de travail afin d'appliquer ce cadre aux prochains projets.

    Y'a t-il des méthodes et outils propres à ces sujets ou est-ce selon les compétences / préférences de chacun ? auquel ca, quels méthodes et outils/stacks technique me recommandez-vous ?

    Merci beaucoup

  2. #2
    Modérateur

    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    1 790
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 1 790
    Points : 5 666
    Points
    5 666

    Par défaut

    Salut,
    C'est une sacrée peau de banane qu'on t'a donner là !
    Citation Envoyé par emiliemakake Voir le message
    je dois recommander un ensemble d'outils et de méthodes à une communauté composée d'ingénieurs et de développeurs qui vont devoir travailler ensemble sur des projets de systèmes embarqués (objets connectés grands publics, M2M pour l'industrie et robotique connectée), et je suis quelque peu perdue

    On me demande de mettre à leur disposition une sorte de "boîte à outils" avec des resources documentaires et des outils (libres et/ou sous licence) afin de faciliter leur coopération, la montée en compétence des débutants et de normaliser les process de travail afin d'appliquer ce cadre aux prochains projets.

    Y'a t-il des méthodes et outils propres à ces sujets ou est-ce selon les compétences / préférences de chacun ? auquel ca, quels méthodes et outils/stacks technique me recommandez-vous ?
    Tes questions portent sur un marché qui se cherche encore, où il n'y a aucun standard, où tout le monde essaye de sortir du lot et clairement c'est la guerre !

    Concernant les outils collaboratifs, d'autres utilisateurs seront plus qualifiés que moi pour te répondre (personnellement je pense à Github qui est extrêmement répandu chez les développeurs informatiques, du côté électronique il n'y a quasiment rien.)

    Pour les ressources documentaires, c'est là qu'il y a un problème.

    Exemple en domotique et objets connectés principalement orientés "habitation" mais pas que :
    • EnOcean
    • ZigBee
    • Z-Wave
    • Loxone
    • HomeMatic (eQ-3)
    • digitalSTORM
    • KNX
    • Qivicon
    • Bluetooth Smart
    • Apple HomeKit
    • ...

    Tous sont des acteurs en concurrences, certains sont des regroupements d'entreprises comme Qivicon dirigé par la Deutsche Telekom, certain on mis au point des produits radio propriétaires, d'autres s'appuie le Bluetooth Low Energie ou sur ZigBee, il y a aussi des protocoles de communication différent MQTT ou carrément des trucs propriétaires ! C'est une arène et dans quelques années la majorité aura complètement disparue.

    Dans les objets connectés industriels, Machine to Machine, robotique, deux grands opérateurs télécom de l'internet des objets "sans fils" essayent de s'imposer :
    • SigFox (Français) avec deux gros actionnaires Intel et Total.
    • LoRaWAN (alliance LoRa) avec derrière IBM, Orange, Bouygues, ST Microelectronics, CISCO pour les plus gros.


    Sans compter la véritable jungle des plateformes de développement (cartes électroniques) pour mettre en oeuvre tout ça...... c'est facile, tu as à minima tous les fabricants de composants électroniques
    ST
    Atmel
    Microchip
    Cypress
    Texas Instruments
    NXP
    ...

    Tes questions portent sur un sujet tellement vaste que personne ne peut répondre. Il faut savoir que aujourd'hui le manque de standard (donc de méthode, donc de compétences ciblés et donc d'outils dédiés) est la cause de l'incompréhension de ce marché, qui n'est toujours pas à la hauteur des estimations et qui ne décolle toujours pas. Nous devrions déjà être inondés de ces objets connectés. Aujourd'hui c'est un véritable festival de flop ou d'effet de mode (Apple et ses montres en savent quelque chose et même Google s'est pris les pieds dans le tapis avec ses GoogleGlass) ou encore de tentatives désespérées pour connecter tout et n'importe quoi avec l'espoir de déclencher un besoin qui n'arrive pas.

    Comment te recommander quelques choses dans un tel chantier ?

    A moins que tu puisses préciser ta demande ? Le public est constitué de développeurs et d'ingénieurs dans quelles disciplines car un électronicien et un informaticien ne vont pas s'intéresser au même aspect du problème par exemple.
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  3. #3
    Expert éminent
    Avatar de Auteur
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    6 746
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 6 746
    Points : 9 184
    Points
    9 184

    Par défaut

    bonjour,

    comme l'a indiqué Vincent, il faut préciser ta demande. Essaye d'entrer en contact avec les demandeurs pour connaître leurs besoins exacts :
    - dans quels domaines ?
    - sur quoi (matériels) veulent-ils travailler ?
    - le budget (car je présume qu'il y en a un) ?
    - avec quels types de licences (open source, propriétaires) ? Il existe aussi le open hardware

  4. #4
    Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Ressources humaines
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ressources humaines
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 3
    Points : 2
    Points
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par Auteur Voir le message
    bonjour,

    comme l'a indiqué Vincent, il faut préciser ta demande. Essaye d'entrer en contact avec les demandeurs pour connaître leurs besoins exacts :
    - dans quels domaines ?
    - sur quoi (matériels) veulent-ils travailler ?
    - le budget (car je présume qu'il y en a un) ?
    - avec quels types de licences (open source, propriétaires) ? Il existe aussi le open hardware
    L'idée est de produire un cadre qui sera amélioré au fil des projets,
    - les domaines sont l'ingénierie logicielle, électronique et mécanique majoritairement (quelques exemples: prototypage objets connectés, développement robotique - hardware et software, développement web parfois, projets basés sur machine learning, deep learning ou algorithmie)
    - le choix matériel vient parfois des commanditaires quand ils ont un besoin précis mais pas les compétences, parfois des experts qui doivent justement proposer le matériel ou la techno qu'ils estiment être la meilleure solution
    - le budget dépend de chaque projet
    - justement, je n'ai aujourd'hui aucun poids dans la décision des licences, qui sont souvent imposées par les commanditaires en fonction des licences qu'ils possèdent et peuvent mettre à disposition des experts

    Merci pour vos réponses

  5. #5
    Modérateur

    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    1 790
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 1 790
    Points : 5 666
    Points
    5 666

    Par défaut

    Excuse moi mais je vais être obligé de reformuler car il y a des choses qui m'échappent dans ta mission.

    L'idée est de produire un cadre qui sera amélioré au fil des projets

    1. - je dois recommander un ensemble d'outils et de méthodes à une communauté composée d'ingénieurs et de développeurs qui vont devoir travailler ensemble sur des projets de systèmes embarqués
    2. - on me demande de mettre à leur disposition une sorte de "boîte à outils" avec des ressources documentaires et des outils (libres et/ou sous licence) afin de faciliter leur coopération, la montée en compétence des débutants et de normaliser les process de travail
    3. - les domaines sont l'ingénierie logicielle, électronique et mécanique majoritairement (quelques exemples: prototypage objets connectés, développement robotique - hardware et software, développement web parfois, projets basés sur machine learning, deep learning ou algorithmie)
    4. - le choix matériel vient parfois des commanditaires quand ils ont un besoin précis mais pas les compétences, parfois des experts qui doivent justement proposer le matériel ou la techno qu'ils estiment être la meilleure solution
    5. - le budget dépend de chaque projet
    6. - je n'ai aujourd'hui aucun poids dans la décision des licences, qui sont souvent imposées par les commanditaires en fonction des licences qu'ils possèdent et peuvent mettre à disposition des experts

    Y'a t-il des méthodes et outils propres à ces sujets ou est-ce selon les compétences / préférences de chacun ? auquel ca, quels méthodes et outils/stacks technique me recommandez-vous ?


    Vous voulez être à ce carrefour ?
    Nom : Capture du 2017-04-13 21-45-58.png
Affichages : 179
Taille : 48,7 Ko
    Autant dans les grandes lignes, je comprends ce que tu écris, autant dès que j'y regarde de prés je ne comprends plus car sa ressemble à faire le boulot de plusieurs sociétés très spécialisées (ce qui est souvent impossible) !?

    Exemple :
    Qui dit encadrer un projet dit répondre a beaucoup de questions. Est ce que vous avez prévu du personnel formé pour encadrer les projets ? Parce que j'imagine que le but n'est pas d’accueillir des candidats et de leurs dire "bon, tout le bazarre est sur la table au fond de la pièce alors démerdez vous.... allez on se revoit à la fin du stage".
    Qui dit base documentaire, dit au préalable une grande maîtrise technique sur un thème où il n'y a ni standard et où c'est la jungle.

    Généralement, former des professionnels ou futurs professionnels c'est le job d'organisme bien spécifique. Vous allez former vos clients en interne ?

    Les fournisseurs possèdent un catalogue de matériels (récents) très impressionnant, ils ont des commerciaux, des technico-commerciaux (pour les questions techniques) mais aussi des Ingénieurs d'applications (pour les questions vraiment pointues). Vous voulez acheter du matériel ?

    C'est un public pro ou amateur qui s'adressera a vous ?

    Il existe énormément de cartes électroniques (carte mère) avec des cartes électroniques (périphériques) a empiler pour faire un prototype rapide et ainsi valider un concept. J'ai été un professionnel de l'électronique et je peux te dire que ce genre de pratique ne se retrouve pas ou très peu chez les professionnels.



    Si mon ancien labo de R&D (avec une population qui ressemble fortement a tes futurs clients) avait fait appel a ta société, nos attentes/exigences auraient été celle-ci :
    • Attente d'une formation de qualité avec une grande plus-value technique.
    • Pas ou très peu d'amusement du genre prototypage car nous étions tous déjà professionnels et c'est des choses que nous savons déjà faire.
    • Attente de démonstrations/démonstrateurs pour voir tout le potentiel.
    • Pas ou peu d'intérêt de nous montrer des technologies liés impérativement a des outils trop chers (dans mon labo nous avions des compilateurs de chez IAR à 5000€ la licence alors lorsque venait le choix d'un nouveau composant programmable, on regardait de prés si on allait pas devoir racheter un nouveau compilateur.)
    • Avoir des présentations sur les tendances technologiques sur les objets connectés afin de ne pas nous lancer dans une impasse (malheureusement ça n'existe pas à ce jour)
    • Apprendre des choses reproductibles chez nous.
    • Evidemment répondre aux questions (questions techniques).


    Je suis surpris qu'on demande a quelqu'un dont la spécialité est les Ressources Humaines, de s'occuper d'un projet aussi technique et qui demande plusieurs compétences poussées. Ou alors ta mission est juste de faire des liens entres différents organismes spécialisés ?

    Ça m'intrigue vraiment tes questions.
    Je vois bien que c'est flou pour toi, je le ressens dans tes écris qui reste tout aussi vague mais pourrais tu faire un synoptique de ta demande ?

    ps : je soupçonne, derrière ce qu'on t'a confié, une tentative de surfer sur la tendance, Maker, Startup, Arduino & Co. Voilà comment ça se passe, une personne ou un groupe de personnes (souvent électronicien/informaticien) valident une idée ou un concepts, dans les nouvelles technologies, à l'aide de cartes électroniques empilables (Arduino par exemple, c'est le plus connu) afin de gagner du temps et surtout de l'argent car ce genre de cartes empilables ne coûtent pas cher. Ensuite, la startup lance un appel a financement participatif sur des plateformes très connues (Crowdfunding). Enfin, si les fonds sont levés, le produit passe en mode production et il faut tout refaire chez un professionnel pour avoir ne serait ce que la certification "CE" car avec des cartes électroniques à empiler c'est pas possible !
    Je pense que l'idée derrière ta demande c'est d'encadrer ce type de public qui est à l'origine amateur (un professionnel ne démarre pas un projet de cette manière). L'idée qu'on te confie est peut être de mettre en place un cadre stimulant pour ce genre de coopération ? Mais si votre public est professionnel ça va être un vrai défi car pour répondre a des pros, il faut être pro soit même et là on parle en plus de plusieurs disciplines
    .
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  6. #6
    Modérateur

    Homme Profil pro
    Ingénieur électricien
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    453
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur électricien

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 453
    Points : 1 301
    Points
    1 301

    Par défaut

    Bonjour Emilie

    Je rejoins les propos de Vincent, mais quand je vois que tu parles de développement électronique et mécanique ainsi que du prototypage robotique hardware, je me demande si vous (pas toi mais ton entreprise) avez bien saisis ce que cela nécessite:
    - Atelier électronique pour la réalisation: 1x ou 2x pour tous, Station à souder, petite perceuse à colonne, possibilité de couper, détourner et graver (chimique ou anglaise) des circuits imprimés (ou la fabrication à la limite c'est fait en extérieur, mais cela nécessite quand même de quoi couper les CI), four à refusion (si on doit faire des platines taille finale avec SMD, c'est quasi obligatoire), réserve de composants standards avec les armoires de stockage adaptées.
    - Matériel électronique pour les tests: individuel, Alimentation de laboratoire, générateur de fonction, oscilloscope, platine de développement des micros que vous voulez utiliser, plaque d'essai, multimètres, jeux de câbles et pointes de touche.
    - Atelier mécanique: 1x pour tous, Perceuse à colonne, Fraiseuse, Tour, Jeu d'outils manuel (limes, scilles, taraudage), Imprimante 3D je mets de côté la découpeuse laser Sans compter que pour utiliser ces machines, il faut des personnes formées, sinon les assurances accident professionnelles ne vous couvriront pas.

    Et dans les trois catégories, il faut du matériel professionnel, pas celui pour les modélistes. Pour l'électronique c'est en centaines voir en millier d'€ par appareil, pour la mécanique c'est en milliers voir en dizaines de millier d'€ par machine outil que cela se compte.
    Je me demande si vous avez prévu cela, où si vous penser pouvoir tout sous-traiter en extérieur?

    Après pour le pack logiciel: CAO mécanique et CAO électronique, on trouve de tout, du libre, du gratuits et du pro à + de 10'000€ la licence individuelle.

    Je laisse la partie pour le développent du soft embarqué, je ne suis qu'un amateur à ce niveau. Quand à la doc, apprendre à la chercher rapidement sur internet, c'est quand même une base du métier.

    Delias

Discussions similaires

  1. Intel® INDE en tant qu'outil pour les développeurs de jeux indépendants
    Par Francis Walter dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/01/2016, 13h09
  2. Barre d'outil pour formulaire indépendant
    Par cbleas dans le forum IHM
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/02/2008, 08h21
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 14/12/2005, 23h08
  4. Quel Outil pour les applis Industrielles ET bases de données
    Par ThierryAIM dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/04/2003, 09h14

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo