+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    2 662
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 2 662
    Points : 56 480
    Points
    56 480

    Par défaut Les budgets IT des grandes entreprises pourraient connaître une croissance de 4,5 % en 2017

    Les budgets IT des grandes entreprises pourraient connaître une croissance de 4,5 % en 2017
    grâce au cloud, à la sécurité et aux outils analytiques

    Selon une étude de Morgan Stanley, une banque américaine d’investissement opérant dans 42 pays, menée auprès de 100 grandes entreprises américaines et européennes (réalisant entre 500 millions de dollars et plus de 20 milliards de dollars de chiffre d’affaires ; 75 % des entreprises étant américaines), les budgets IT vont connaître une croissance de 4,5 % au courant de l’année 2017. Parmi les priorités des DSI figurent le cloud computing, les logiciels de sécurité, les outils analytiques, l’équipement réseau et les applications ERP et CRM.

    Étant donné que de plus en plus d’entreprises optent pour des solutions hybrides, il n’est pas étonnant de voir les investissements en matériel (comme les serveurs, les PC et les imprimantes) figurer à la fin de cette liste de priorités. D’ailleurs, l’étude a noté une augmentation dans le rythme de l’adoption du cloud. La banque assure que les données « suggèrent que 22 % des charges de travail des applications vont migrer vers le cloud public d’ici la fin 2017 et 49 % d’ici la fin de l’année 2020 contre 19 % aujourd’hui ».

    Pour ce qui concerne la migration vers les services cloud, Amazon et Microsoft sont les fournisseurs qui suscitent le plus d’intérêt.

    Bien qu'ayant fait l’expérience d’une baisse continue de ses revenus, la banque a trouvé qu’IBM « reste attractif pour des consommateurs dans des segments comme la sécurité, le cloud, et l’IA/ machine learning ». Morgan Stanley va plus loin en soulignant que cela devrait aider l’équipementier, dans l’ensemble, à renouveler le contrat de ses clients : « dans l’intelligence artificielle, IBM dépasse Google, Amazon, Salesforce et Microsoft tant en termes de parts de marché que de notoriété ».

    D'autres rapports ont soutenu les conclusions de Morgan Stanley, notamment pour ce qui concerne l'intérêt du cloud computing pour les entreprises.

    Pour sa part, le Syntec Numérique s’attend à une croissance de 3 % dans les dépenses en IT au courant de l’année 2017. « La croissance du secteur est portée par les SMACS (social, mobility, analytics, cloud & security). En progression de 15 % en 2016, les SMACS atteindront 19 % du marché logiciels et services informatiques en 2017, tandis que le reste du marché ne progressera que de 0,5 % », indique le Syntec. Il constate par ailleurs une forte progression (66 %) des dépenses numériques générées par les directions métier. L’efficacité opérationnelle, l’innovation et le développement sont les priorités de ces dernières.

    « Avec 4 % de hausse, c’est l’édition de logiciels qui profitera le plus de l’accélération en 2017, tirée notamment par les secteurs « Industrie et Banque/Assurance/Finance ». Après une progression de 21,6 % en 2016, le SaaS devrait représenter 17 % du marché des logiciels en 2017. La part des SMACS sur le secteur devrait quant à elle atteindre 30 % en 2017 ».

    « La révolution numérique est bien en marche et nous constatons l’élan grandissant des entreprises pour engager un processus de transformation numérique. Nos adhérents qui les accompagnent le confirment. Nos enjeux pour les prochains mois seront de porter notre voix vers les candidats aux présidentielles pour mettre le numérique au cœur de leurs actions. Nous devons faire entendre que le numérique est la nouvelle manière de produire des usages et doit devenir une priorité nationale. Cette transformation digitale de l’économie et de la société que nous appelons de nos vœux sera source de progrès, mais aussi de croissance et d’emplois », a commenté le président du Syntec Numérique, Geoffroy de Bentzmann.

    Source : Syntec Numérique, Morgan Stanley

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    172
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 172
    Points : 319
    Points
    319

    Par défaut

    L'IT ne demeure pourtant guère qu'une dépense aux yeux des grands dirigeants élitistes français qui méprisent ce secteur et qui souhaitent absolument faire mieux moins cher en externalisant et/ou en réduisant les budgets alors qu'aux US le secteur IT se porte à merveille et les vannes des budgets sont grandes ouvertes pour proposer tous les services qu'on connait tous aujourd'hui ... tout le contraire de la France en somme.

  3. #3
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    718
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 718
    Points : 2 597
    Points
    2 597

    Par défaut

    Il s'agit d'une étude américaine concernant le marché américain!!!

    Y-a-t-il un seul "gogo" sur ce site pour croire que l'économie européenne fonctionne très exactement à l'image de celle des USA???

  4. #4
    Membre éprouvé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 511
    Points : 1 112
    Points
    1 112

    Par défaut

    Non.

    Il y a juste un décalage de 5-10 ans entre ce qui se fait aux US et ce qui finit par se faire en Europe.

    Exemples multiples : le taux de pénétration du smartphone comparé, du cloud, du BYOD, etc... aujourd'hui on le voit avec l'IA déjà bien implantée aux US dans la finance et dont on discute encore en Europe. Ou l'approche sur la sécurité où les firmes américaines investissent massivement depuis 2 ans et en France, la sécurité reste considérée comme une option inenvisageable dans la dépense.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  5. #5
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    1 120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 1 120
    Points : 7 385
    Points
    7 385

    Par défaut

    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Il s'agit d'une étude amréricaine concernant le marché américain!!!

    Y-a-t-il un seul "gogo" sur ce site pour croire que l'économie européenne fonctionne très exactement à l'image de celle des USA???
    Tu as lu la news ???
    Si tu avais lu la news au lieu de déblatérer n'importe quoi tu aurais lu que la première étude est US + Europe et la 2eme étude est sur la France...

    de Morgan Stanley, une banque américaine d’investissement opérant dans 42 pays, menée auprès de 100 grandes entreprises américaines et européennes
    Pour sa part, le Syntec Numérique (FRANCE ! ) s’attend à une croissance de 3 % dans les dépenses en IT au courant de l’année 2017.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  6. #6
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    718
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 718
    Points : 2 597
    Points
    2 597

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Tu as lu la news ???
    Si tu avais lu la news au lieu de déblatérer n'importe quoi tu aurais lu que la première étude est US + Europe et la 2eme étude est sur la France...
    1. Une étude US + Europe avec...

    75 % des entreprises étant américaines
    Donc... une étude du marché US!!!

    2. Syntec Numérique n'a pas fait d'étude et ne donne qu'un avis!!!

    Et qui est Syntec Numérique pour avoir un avis sur la question??? Son site internet le dit...

    Syntec Numérique est constituée de 18 permanents :
    6 experts dans le juridique, fiscal, finance, droit social et droit des affaires
    5 experts de la communication et des affaires publiques
    4 professionnels des métiers adhérents
    3 personnes en charge du travail administratif

    Autant dire que des spécialistes du marché de l'informatique!!!

    Perso, je vais aller demander à mon boulanger ce qu'il pense du marché de l'informatique dans le futur


    Effectivement certains devraient lire avant de de donner un avis

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 02/01/2017, 19h56
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 12/07/2014, 14h38
  3. Réponses: 20
    Dernier message: 26/01/2011, 18h38
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 25/01/2011, 12h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo