+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
  1. #21
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    1 839
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 66
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 1 839
    Points : 5 237
    Points
    5 237
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Le problème n'est pas libre ou pas libre, open ou pas open, le problème est : Où sont les serveurs contenant les données ?
    - Aux USA, les US peuvent y mettre leur nez
    - En Russie (c'est ce que souhaitent les Russes) le Russes peuvent y mettre leur nez
    - En Chine, en Europe, en Afrique, en Australie etc... pareil.

    Donc même avec du logiciel libre, si les serveurs sont aux USA, la NSA, CIA ou FBI pourront y mettre leur nez ... par la force si nécessaire. µSoft, Google, Apple et autres ça ne change rien, au contraire, µSoft a eu les moyens de bloquer la procédure ... et c'est certainement pas donné à tout le monde, même avec des serveurs à l'étranger et sous environnement libre.
    Pierre GIRARD

  2. #22
    Membre actif
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    583
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 583
    Points : 216
    Points
    216

    Par défaut

    Bonjour,

    À propos du lieu les serveurs dans les logiciels livres le serveur peut être ou le client installe le logiciel sur le serveur donc peut-être aussi dans son pays Dans les logiciels propriétaires ce n'est pas possible

    En faite est-ce que c'est le lieu serveur qui fait foi ou le lieu Du for juridique de la société en effet il m'est arrivé de voir Grace à Fox Flagues que le serveur été par exemple aux États-Unis alors que la société était en France

    Merci pour le renseignement


    Salutations
    Battant

  3. #23
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    877
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 877
    Points : 477
    Points
    477

    Par défaut

    Il faut distinguer 2 choses :

    - physiquement un serveur qui se trouve dans un pays peut être perquisitionné par la police , exemple un serveur français est saisi par les autorités française , même chose pour un serveur US , AU ou NZ ...
    - une application qui finit en .fr , .be , .ch , .co.uk ... est tout à fait consultable par les autorités du dit pays. Un site peut être en .com ou .biz ou .duchmolle , si celui ci est sous juridiction française, la police française peut exiger toute information de ce site. Faut il encore que le site en question ai une représentation en france ou un niveau administratif compétant pour répondre en France.

    Genre yandex qui est Russe , n'a pas spécialement de détachement en France , c'est plus compliqué que Google si la police doit demander des accès pour des comptes mails de français.

  4. #24
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    1 839
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 66
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 1 839
    Points : 5 237
    Points
    5 237
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Et en plus :
    Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
    dans le dépôt de recourt originel https://www.washingtonpost.com/news/...02/Opinion.pdf
    on voit qu'il est écris que les individus concernés habitent aux USA au moment de l'interpellation pour vol de secret commerciaux, il n'est nul part fait menions qu'ils sont citoyens Américains
    C'est finement observé, si non seulement leur compte est sur des serveurs hors USA et qu'en plus, ils ne sont pas Américains ??? si Google n'est pas aussi ferme que Microsoft, ils risquent de perdre gros, surtout si ce sont des ressortissants Russe et que leur courrier est sur un serveur Google en Russie

    Si c'est en Europe, normalement, et si j'ai bien compris, il y a des accords croisés. Le plus simple, dans ce cas est de faire fonctionner les mécanismes légaux. Et en plus, en faisant tout ce bazar au lieu d'agir discrètement, ils donnent le temps de vider les comptes directement ou par des complices.
    Pierre GIRARD

  5. #25
    Membre éprouvé Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Développeur J2EE
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    488
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur J2EE

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 488
    Points : 1 093
    Points
    1 093

    Par défaut

    Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
    dans le dépôt de recourt originel https://www.washingtonpost.com/news/...02/Opinion.pdf
    on voit qu'il est écris que les individus concernés habitent aux USA au moment de l'interpellation pour vol de secret commerciaux, il n'est nul part fait menions qu'ils sont citoyens Américains
    La loi américaine s'applique aux individus étrangers lambdas et c'est heureux. Ce qui doit être la raison pour laquelle c'est le ministère de la justice américain qui est saisi.

  6. #26
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    1 839
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 66
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 1 839
    Points : 5 237
    Points
    5 237
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Oui, bien sur, et c'est parfaitement normal, mais le problème n'est pas là. En gros, un ressortissant Français, par exemple, serait arrêté aux USA pour un délit quelconque. Et la police américaine viendrait en France, sans rien demander à personne, pour perquisitionner au domicile du suspect. Quel pays démocratique accepterait une telle chose ? Et pire encore dans des pays soumis à des dictatures.

    Le compte Google d'un ressortissant Français sur un serveur Google situé en France, ça serait exactement la même chose. Seules les autorités judiciaires/policières françaises peuvent faire des perquisitions en France. Et c'est très bien comme ça.

    Je pense que si Google se comporte comme Microsoft, c'est juste : Normal, et qu'il a de bonnes raisons de tenir tête au juge.
    Pierre GIRARD

  7. #27
    Membre éprouvé Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Développeur J2EE
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    488
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur J2EE

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 488
    Points : 1 093
    Points
    1 093

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
    Oui, bien sur, et c'est parfaitement normal, mais le problème n'est pas là. En gros, un ressortissant Français, par exemple, serait arrêté aux USA pour un délit quelconque. Et la police américaine viendrait en France, sans rien demander à personne, pour perquisitionner au domicile du suspect. Quel pays démocratique accepterait une telle chose ? Et pire encore dans des pays soumis à des dictatures.

    Le compte Google d'un ressortissant Français sur un serveur Google situé en France, ça serait exactement la même chose. Seules les autorités judiciaires/policières françaises peuvent faire des perquisitions en France. Et c'est très bien comme ça.

    Je pense que si Google se comporte comme Microsoft, c'est juste : Normal, et qu'il a de bonnes raisons de tenir tête au juge.
    Ca n'a aucun rapport, on parle de droit de l'hébergement, qui est couvert en France par la Loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN, transposition des directives 2000/31/CE & 2002/58).
    Et la LCEN ne fait pas distingo selon l'emplacement géographique du serveur hébergeant les données.
    Les policiers n'ont pas à se déplacer physiquement à l'étranger dans ce cas.

    On ne parle pas d'envoyer un agent physiquement sur place.

  8. #28
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 412
    Points : 39 762
    Points
    39 762
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Accès aux données stockées à l’étranger : un tribunal américain rejette l’opposition de Google

    Accès aux données stockées à l’étranger : un tribunal américain rejette l’opposition de Google
    à un mandat de perquisition des forces de l’ordre

    Google vient d’être débouté par un juge américain après son recours pour annuler un mandat de perquisition l’obligeant à fournir des données stockées à l’étranger aux forces de l’ordre.

    En vertu de la SCA (Stored Communications Act) qui réglemente la divulgation de données en possession des fournisseurs de services, le gouvernement fédéral a demandé à un tribunal de lui délivrer un mandat pour ordonner à Google de produire du contenu stocké lié à un certain nombre de comptes Gmail. Le mandat, délivré le 30 juin 2016, demandait à Google de fournir entre autres des contenus de messages, des pièces jointes, des métadonnées de photos, des données de localisation, des historiques de recherche et des contacts Google. Pour l’ensemble des comptes, Google s’est plié à la demande en fournissant les enregistrements qui étaient stockés aux États-Unis. Pour certains comptes, Google n’a donc fourni aucune information ou seulement une partie. Google fait valoir que les informations manquantes sont stockées à l’étranger et, citant le cas de Microsoft, soutient que le gouvernement ne peut l’obliger à divulguer le contenu qu'il stocke en dehors des États-Unis.

    Le juge Laurel Beeler, qui a été saisi pour statuer sur la question de savoir si Google doit produire du contenu stocké en dehors des États-Unis, n’est cependant pas du même avis que la société. Pour le cas de Microsoft cité en exemple, le juge souligne que le stockage des données était lié à l’emplacement de l’utilisateur, alors que pour Google, la situation est bien différente. Pour le cas de Google, les données des utilisateurs n’ont pas d’emplacement fixe, mais sont toutes récupérables à partir des États-Unis.

    Les fichiers des utilisateurs de Gmail peuvent en effet être divisés en composants, et différentes parties d'un seul fichier peuvent être stockées dans différents endroits (y compris dans différents pays). Google exploite également une sorte de réseau intelligent. Pour des raisons de performance, de fiabilité et d’autres gains d’efficacité, les données des utilisateurs sont déplacées automatiquement d’un endroit à l’autre, y compris dans des pays différents. L'emplacement d’une donnée peut donc changer entre le moment où un mandat est délivré et le moment où les documents demandés par le mandat sont produits.

    « Google dispose d'un système distribué où les algorithmes déterminent la façon dont il envoie et stocke les données - en paquets ou parties de composant - pour des raisons d'efficacité globale du réseau », explique le juge. Laurel Beeler estime donc que nous nous trouvons dans une situation où le contenu recherché est couvert par le mandat même s’il est stocké en dehors des États-Unis. Le juge avance également que Google a une équipe juridique aux États-Unis qui produit des informations en réponse à des mandats de perquisition et à d'autres demandes de procédure légale. Et c’est seulement cette équipe qui est autorisée à accéder et à produire le contenu des communications des utilisateurs ; ce qui veut dire que les informations demandées ne peuvent être obtenues autrement. Les données peuvent ne pas être stockées aux États-Unis, mais si Google peut y accéder depuis les États-Unis, le tribunal estime donc que la société doit les fournir aux forces de l’ordre compte tenu des circonstances, notamment leur emplacement susceptible de varier.

    « Le fournisseur de service - Google - se trouve dans le district et est soumis à la juridiction du tribunal. Le mandat est adressé au seul endroit où l'on peut accéder et fournir l'information que le gouvernement cherche. Cette divulgation est une application domestique de la SCA », stipule le juge. « Le tribunal ordonne donc à Google de produire tout contenu (demandé dans le mandat de perquisition) qui est récupérable à partir des États-Unis, quel que soit l'emplacement réel des données ».

    Source : Décision du tribunal

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Accès aux données privées : Microsoft remporte un autre appel, les données stockées en Europe ne seront pas transmises au gouvernement américain
    USA : un juge autorise Microsoft à poursuivre en justice le gouvernement américain pour contrer l'obligation de silence sur la surveillance d'emails
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #29
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 435
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 435
    Points : 4 801
    Points
    4 801
    Billets dans le blog
    6

    Par défaut

    C'est moi ou les juges américains ignore le fait qu'il existe des mandats internationaux, certes le procédure est longue et n'est pas accepté par tous les pays mais c'est plus efficace que ces procès en boucle, ils veulent donner à Google des raisons de changer de pays ou faire avancer des enquêtes judiciaires ?
    merci de me mettre des quand mes messages sont pertinent, et pour les pas contents voici mon service client pour eux

    [Projet en cours] Strategy(nom provisoire) - Advance wars like
    cordova-plugin-file-hash Plugin cordova servant à obtenir le hash d'un fichier

  10. #30
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 803
    Points : 1 632
    Points
    1 632

    Par défaut

    Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
    C'est moi ou les juges américains ignore le fait qu'il existe des mandats internationaux, certes le procédure est longue et n'est pas accepté par tous les pays mais c'est plus efficace que ces procès en boucle, ils veulent donner à Google des raisons de changer de pays ou faire avancer des enquêtes judiciaires ?
    Lorsque l'on est "Maître du Monde", on a pas besoin de passer par les mandats internationaux!!! On juge et le reste du monde dit merci en se prosternant!!!

    Dans le monde de l'économie, il y a tout les jours des exemples d'intervention de tribunaux américains qui interviennent sur des cas qui ne sont même pas du ressort des USA. Essaie un peu de porter plainte en France contre une société US. Même si tu obtiens gain de cause auprès du tribunal français, tu peux toujours courir pour faire appliquer le jugement aux USA

  11. #31
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    1 839
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 66
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 1 839
    Points : 5 237
    Points
    5 237
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Oui, ou la condamnation sans appel d'une banque française qui a commercé avec Cuba malgré l'embargo décidé par les seuls USA (sous prétexte que la banque en question est présente sur le sol américain). En fait, les exemples ne manquent pas.
    Pierre GIRARD

  12. #32
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 22
    Localisation : Congo-Kinshasa

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 4
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut

    sa crain fort le monde du net je veux me faire mes propres serveurs dans deux ans pour éviter tout ça

Discussions similaires

  1. Réponses: 56
    Dernier message: 14/03/2011, 20h40
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 31/05/2009, 19h28
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 20/06/2008, 18h17
  4. Comment éviter que google répete des mots qui sont dans la description du meta tag
    Par tese84 dans le forum Balisage (X)HTML et validation W3C
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/09/2006, 07h55
  5. [OS] Coder un nouvel OS, qu'est-ce que on doit recoder ?
    Par AsmCode dans le forum Programmation d'OS
    Réponses: 46
    Dernier message: 06/07/2005, 15h02

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo