IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #101
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 062
    Points
    1 062
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Étonnant, dans mon école on avait du matos derriere génération qui servait à rein (on exploitait jamais la machine à fond).
    Les écrans plat des pc étaient meme tactile ! (truc totalement inutile aussi)

    Le manque de budget sa dépend ou visiblement... pas dans mon école en tous cas ou j'avais le sentiment qu'il le jetais par les fenêtres.

    Juste pour le cours de réso ou c'était la crise, on avaient des vieux routeurs cisco. On pouvait pas profiter du coup des dernières innovations technologique.

  2. #102
    Membre confirmé
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    163
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Côtes d'Armor (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 163
    Points : 624
    Points
    624
    Par défaut
    Non ça n'a rien d'étonnant, c'est juste une question de répartition. Embaucher des profs, ça coûte cher et ce n'est pas très visible. Acheter du matériel, "ça fait bien dans les journaux" et ça coûte beaucoup moins cher (d'autant plus que c'est un coût ponctuel et que ça fait tourner l'industrie en contrepartie).

  3. #103
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 038
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 038
    Points : 2 189
    Points
    2 189
    Par défaut
    Citation Envoyé par zobal Voir le message
    Non ça n'a rien d'étonnant, c'est juste une question de répartition. Embaucher des profs, ça coûte cher et ce n'est pas très visible. Acheter du matériel, "ça fait bien dans les journaux" et ça coûte beaucoup moins cher (d'autant plus que c'est un coût ponctuel et que ça fait tourner l'industrie en contrepartie).
    De plus pour des trucs genre Ecole 42, le matos est filé par des marques en contre parti de quelques photos de salles de "cours" dans la presse dans le cadre des publi-reportages (entre guillemet salle de cours) donc même ça ne coute pas grand chose voir rien ... le plus cher, c'est la masse salariale mais dans ce genre de boite il y en a pratiquement pas.

  4. #104
    Membre habitué Avatar de Archibald29
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    112
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 112
    Points : 130
    Points
    130
    Par défaut Les points positifs
    Perso j'ai vu un reportage sur cette école et j'ai trouvé les méthodes très pertinentes :
    - mise en conditions réelles
    - sélection sur les capacités d'adaptation
    - sélection sur la détermination
    - travail en groupe

    ça ne m'étonne pas du tout que les élèves soient recrutés sans diplômes ou même bien avant la fin de la formation.

    Je trouve que souvent nos informaticiens "classiques" et "issus du sérail" ont tendance à ronronner un peu et à se satisfaire de leurs pratiques sans trop vouloir se remettre en question. Nous avons besoin (aussi) de développeurs atypiques et issus de filières différentes des filières classiques ("scolaire") de formation.

    J'ai vu beaucoup de gens issus de formations classiques de grande qualité dans les entreprises mais les meilleurs étaient souvent des autodidactes ou issus de formation non informatique - et passionnés.

    Je trouve que souvent les informaticiens (assurèment très bons techniquement) manquent de savoir faire relationnel et ce nouveau sang injecté dans la profession apporte justement cela.

    Pour ce qui est de la pénurie d'informaticiens elle est selon moi bien réelle, et surtout en ce qui concerne des informaticiens qui soient de bon communiquants et à forte capacité d'adaptation. Les salaires sont ceux que l'on sait négocier - c'est bel et bien la loi de l'offre et de la demande.


  5. #105
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 038
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 038
    Points : 2 189
    Points
    2 189
    Par défaut
    Citation Envoyé par Archibald29 Voir le message
    Perso j'ai vu un reportage sur cette école et j'ai trouvé les méthodes très pertinentes :
    - mise en conditions réelles
    - sélection sur les capacités d'adaptation
    - sélection sur la détermination
    - travail en groupe

    ça ne m'étonne pas du tout que les élèves soient recrutés sans diplômes ou même bien avant la fin de la formation.

    Je trouve que souvent nos informaticiens "classiques" et "issus du sérail" ont tendance à ronronner un peu et à se satisfaire de leurs pratiques sans trop vouloir se remettre en question. Nous avons besoin (aussi) de développeurs atypiques et issus de filières différentes des filières classiques ("scolaire") de formation.

    J'ai vu beaucoup de gens issus de formations classiques de grande qualité dans les entreprises mais les meilleurs étaient souvent des autodidactes ou issus de formation non informatique - et passionnés.

    Je trouve que souvent les informaticiens (assurèment très bons techniquement) manquent de savoir faire relationnel et ce nouveau sang injecté dans la profession apporte justement cela.

    Pour ce qui est de la pénurie d'informaticiens elle est selon moi bien réelle, et surtout en ce qui concerne des informaticiens qui soient de bon communiquants et à forte capacité d'adaptation. Les salaires sont ceux que l'on sait négocier - c'est bel et bien la loi de l'offre et de la demande.

    C'est exactement ce que je disais :
    je veux des médecins autodidactes, je veux des avocats atypiques, des architectes formés sur le tas ... marre de tous ces diplômés (qui soyons clair, ne se prennent pas pour de la M***), je veux du relationnel, de la passion Bordel, de la passion ....

    tout le monde sait trés bien que :

    - Le portugais est maçon.
    - L'arabe est voleur.
    - Le Français râleur.
    - L'italien feignant,
    ...
    - Les hommes politiques honnêtes.
    - L'informaticien diplômé asocial.

    Bon là, on a fait le tour.

  6. #106
    Expert éminent
    Avatar de Kannagi
    Homme Profil pro
    cyber-paléontologue
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    3 090
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : cyber-paléontologue

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 3 090
    Points : 9 688
    Points
    9 688
    Par défaut
    Citation Envoyé par yolle Voir le message
    C'est exactement ce que je disais :

    je veux des médecins autodidactes, je veux des avocats atypiques, des architectes formés sur le tas ... marre de tous ces diplômés (qui soyons clair, ne se pernnent pas pour de la M***), je veux du relationnel, de la passion Bordel, de la passion ....
    Je serais presque d'accord avec toi , mais l'informatique je te l'apprend est quelque chose de très technique dans le sens on devient bon en pratiquant et les passionner eux pratique beaucoup.
    On faite tu fait un faux amalgame , on ne dit pas souvent " c'est en forgeant qu'on devient forgeron" ?
    De même que si on veut être bon en sport ben il faut faire beaucoup de sport CQFD.

    J'avais lu quelqu'un qui avait fait un très beau comparatif , on ne devient as un Maitre en arts martiaux en lisant des bouquins ou on faisant des exercices de fitness , mais on pratiquant beaucoup.
    Cela de mon point de vue s'adapte très bien a l'informatique.

    Après je ne nie pas que des cours théorique et une formation est inutile (quand on est suivi par des bons professeurs) mais notre niveau ne dépend que de notre pratique principalement.

    Ou je suis d'accord c'est que je ne trouve pas les argument positif très pertinent , je ne vois pas en quoi il seront plus 'social' que l'informaticien moyen.
    Je ne vois pas non plus comment avec une tel formation il puissent être meilleur , j'ai l'impression que niveau formation on va de un extrême a un autre , en Fac trop de théorie pas assez de pratique '42' aucune théorie et beaucoup de pratique.
    Avoir un équilibre des deux me semble beaucoup mieux (même si je pense que la pratique doit être entre 60-70%).

  7. #107
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 582
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 582
    Points : 17 836
    Points
    17 836
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kannagi Voir le message
    Après je ne nie pas que des cours théorique et une formation est inutile (quand on est suivi par des bons professeurs) mais notre niveau ne dépend que de notre pratique principalement.
    c'est certain qu'on n'apprend pas les arts martiaux avec des bouquins...
    cependant pour chaque domaine considéré il y a toujours une forme de "philosophie" et de vision ( globale ) sensée représenter la vocation, ce à quoi on tend de ce domaine.
    La philosophie des arts martiaux en autres, c'est dans une situation d'agression, neutraliser son adversaire sans le blesser.
    Cela permet d'être zen dans la vie aussi.

    Citation Envoyé par yolle Voir le message
    je veux du relationnel, de la passion Bordel, de la passion ....
    vouloir du relationnel, de la passion...il y a des libellules de nuit pour ça , attention on verbalise les clients maintenant
    je

  8. #108
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 038
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 038
    Points : 2 189
    Points
    2 189
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kannagi Voir le message
    mais l'informatique je te l'apprend est quelque chose de très technique dans le sens on devient bon en pratiquant et les passionner eux pratique beaucoup.
    Je te rassure, j'ai un bac + 6 en info et plus de 20 ans d’expérience, interne et ssii, je comprends plein de truc.

  9. #109
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 062
    Points
    1 062
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kannagi Voir le message
    je te l'apprend est quelque chose de très technique dans le sens on devient bon en pratiquant et les passionner eux pratique beaucoup.
    Non l'informatique la vrai c'est pas passer toute la journée devant son écran à pisser du code, ça représente max 30%.

    Le développement logiciel c'est d'une part de la conception ensuite c'est suivre appliquer des process (test logiciel, vérification des exigences....) et respecter des normes (iso 27001...).
    C'est ce que l'on apprend après bac+3 généralement.

    Perso je recherche dans mon équipe plus que des types capables d'aligner 1000 lignes de code lors des entretiens je leurs demandes jamais de coder. Étrangement dans mes tests la majorité de ceux qui réussisse sont des personnes ayant bac+4/bac+5, je me suis redue compte récemment que 80% viennent des écoles INP au passage.

  10. #110
    Expert éminent
    Avatar de Kannagi
    Homme Profil pro
    cyber-paléontologue
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    3 090
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : cyber-paléontologue

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 3 090
    Points : 9 688
    Points
    9 688
    Par défaut
    @yolle ok désolé mon message pouvait être assez arrogant

    @RyzenOC
    Je ne te parle pas du métier d'informatique dans son ensemble je parlais ici des compétences de l'informatique (principalement ici les langages de programmation et l'algorithmique), on devient bon on pratiquant je ne dis rien de plus rien de moins.
    Après j'imagine que tout dépend des secteurs , je suis plus dans celui du Jeux Vidéo ou il faut être bon dans un domaine et à part coder très souvent , faire des demo makers y'a pas de méthode miracle pour garder un bon niveau.
    De plus cela te permet (dans mon domaine) on faisant des projets perso a petit échelle d'anticipé sur les plus gros les blocages de développement qui peut arriver ,d'avoir une idée de ce que l'architecture global représentera aussi , et plus tu as de l'expérience et plus tu devine/anticipe les bonnes et mauvaises pratique.
    (Sinon je n'ai certes pas continuer après BAC+3).

  11. #111
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 805
    Points : 2 912
    Points
    2 912
    Par défaut
    Citation Envoyé par zobal Voir le message
    Et alors ? En quoi ça l'autorise à donner des leçons sur l'enseignement de l'informatique ?

    Arrêter de réduire les budgets des universités au lieu de financer en grande pompe des formations douteuses serait également un projet pouvant apporter quelque chose à la société.
    +1, c'est ça le noeud du problème.

    Un enseignement supérieur déconnecté des entreprises est voué à l'échec. Mais un enseignement supérieur au contenu entièrement inspiré par les entreprises et subordonné à elles est dangereux pour les libertés individuelles des futurs travailleurs et la réflexion sur les nouvelles technologies dans son entier.

    Il y a certainement des choses à revoir dans le mix "apprentissage intellectuel et théorique" / "adéquation aux besoins des employeurs" adopté par les écoles d'ingé et les universités, mais au moins ce système avait jusqu'à présent le mérite de s'intéresser aux deux côtés du miroir.

  12. #112
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 582
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 582
    Points : 17 836
    Points
    17 836
    Par défaut
    Citation Envoyé par zobal Voir le message
    Et alors ? En quoi ça l'autorise à donner des leçons sur l'enseignement de l'informatique ?
    Je ne comprends pas, en quoi Xavier Niel est-il arrogant ?

    Sinon la question est singulière : l'enseignement de l'informatique par Xavier Niel ça tient de l'enseignement privé donc s'il a les moyens financiers de le faire rien ne peut l'empêcher.
    De même que j'ai envie ou non d'aller dans cette école.
    Quant à "donner des leçons" c'est parce que créer une telle école tient beaucoup en partie du snobisme plutôt que d'une volonté pragmatique.

    Autrement formulé, Xavier Niel veut refaire en quelque sorte le lycée Louis-le-Grand (lycée très élitiste) mais pour les codeurs..c'est mon point de vue
    Citation Envoyé par Luckyluke34 Voir le message
    Un enseignement supérieur déconnecté des entreprises est voué à l'échec. Mais un enseignement supérieur au contenu entièrement inspiré par les entreprises et subordonné à elles est dangereux pour les libertés individuelles des futurs travailleurs et la réflexion sur les nouvelles technologies dans son entier.
    bien d'accord ; de toute façon cela amène à la quesstion de savoir si en entreprise on est vraiment libre...salarié en entreprise c'est marche ou crève ; si on n'adopte pas la politique ou la culture de l'entreprise soit on prend la porte soit on se fait éjecter.
    Et la politique de l'entreprise en général , c'est trimer pour rapporter financièrement , s'investir totalement au détriment parfois de la vie privée et de la personne ( cf le développement personnel )
    Citation Envoyé par yolle Voir le message
    - L'italien feignant,
    .
    hou le vilain cliché ; sait-on que le célébre alpiniste Reinhold Messner malgré son patronyme à consonnance germanique est né en Italie ? Dans le Haut Adige ?
    Et quid des val d'aostans ?

  13. #113
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 805
    Points : 2 912
    Points
    2 912
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    Autrement formulé, Xavier Niel veut refaire en quelque sorte le lycée Louis-le-Grand (lycée très élitiste) mais pour les codeurs..c'est mon point de vue
    Comparaison quand même un peu hasardeuse. Louis le Grand est un établissement public aux méthodes d'enseignement traditionnelles très encadrées, où la transmission d'un savoir par les professeurs tient une place prépondérante contrairement à 42.

    Par ailleurs, l'élitisme à Louis le Grand tient à la fois à l'origine sociale des élèves et à l'exigence de l'enseignement de la seconde jusqu'aux classes prépa qui sont taillées sur mesure pour les concours des plus grandes écoles. C'est un élitisme précis et effectif alors que celui de 42 n'est pour l'instant que péremptoire et mal défini - attendons des chiffres concrets et une idée plus précise des jobs décrochés par les nouveaux diplômés pour en juger.

    A part le rythme de travail soutenu (quoique 42 s'en défend, préférant parler de liberté des étudiants de bosser quand ils veulent), je ne vois pas beaucoup de points communs.

  14. #114
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 582
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 582
    Points : 17 836
    Points
    17 836
    Par défaut
    Citation Envoyé par Luckyluke34 Voir le message
    Comparaison quand même un peu hasardeuse.
    j'ai pourtant bien écrit "en quelque sorte".
    Et comparaison n'est pas raison

  15. #115
    Membre confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    1 164
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 1 164
    Points : 580
    Points
    580
    Par défaut
    J'ai été autodiacte avant pendant 4 ans avant de passer un vrai diplôme, la formation sert à obtenir une compétence plus rigoureuse, on apprend et appréhende les problèmes plus rapidement.
    Au lieu de passer 4 ans à faire de va veille tout seul avec une formation on va deux fois plus vite .

    IL est important de se structurer la tête , le web demande de plus en plus de compétence, notamment pour les framworks, résoudre un problème en quelque ligne ne suffisent plus
    (sans compté qu'il faut essayer de factoriser du code pour ne pas devoir recoder plus tard la même chose, ou essayer de faire quelques chose de trop sophistiqué donc trop long à implémenter face à la limite de temps).

    Je pense que pour essayer d'évaluer un diplômer ou pas c'est de mettre en situation un problème qu'ils n' aurons jamais rencontré.

    Je pense que l'autodidacte va beaucoup plus tâtonner et mettre du temps face le résultat face à profil qui a suivi une formation, plus la difficulté augmente plus il y aura un écart.
    c'est mon avis ....

  16. #116
    Membre confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    1 164
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 1 164
    Points : 580
    Points
    580
    Par défaut
    J'ai été autodiacte pendant 4 ans avant de passer un vrai diplôme, la formation sert à obtenir une compétence plus rigoureuse, on apprend et appréhende les problèmes plus rapidement.
    Au lieu de passer 4 ans à faire de va veille tout seul avec une formation on va deux fois plus vite .

    IL est important de se structurer la tête , le web demande de plus en plus de compétence, notamment pour les framworks, résoudre un problème en quelque ligne ne suffisent plus
    (sans compté qu'il faut essayer de factoriser du code pour ne pas devoir recoder plus tard la même chose, ou essayer de faire quelques chose de trop sophistiqué donc trop long à implémenter face à la limite de temps).

    Je pense que pour essayer d'évaluer un diplômer ou pas c'est de mettre en situation un problème qu'ils n' aurons jamais rencontré.

    Je pense que l'autodidacte va beaucoup plus tâtonner et mettre du temps face le résultat face à profil qui a suivi une formation, plus la difficulté augmente plus il y aura un écart.
    c'est mon avis ....

  17. #117
    Membre expert
    Avatar de e-ric
    Homme Profil pro
    Bienfaiteur de tritons et autres bestioles
    Inscrit en
    mars 2002
    Messages
    1 538
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Bienfaiteur de tritons et autres bestioles

    Informations forums :
    Inscription : mars 2002
    Messages : 1 538
    Points : 3 841
    Points
    3 841
    Par défaut
    Salut

    Lyon semble souffrir du voisinage de Genève, c'est sûr que côté salaire, y a pas photo.
    Il est amusant de voir comme les chefs d'entreprise dans l'IT oublient que les salariés ont parfois une vision rationnelle de l'économie et cherchent comme eux à gagner leur vie.

    Le défaut de main-d'oeuvre en France est surtout lié au fait que les salariés ne sont vus que comme une source de coût et donc qu'il faut les comprimer, cela se ressent que la motivation et la mobilité des gens. Je me rappelle d'une grande banque française qui, faisant bien parler d'elle à l'époque, se plaignait de ne pas trouver de compétences informatiques, évidemment si côté salaire, la référence c'est l'Inde, cela devient un peu difficile ne serait-ce que pour vivre en IDF ... Sans compter les profils type mouton à cinq pattes histoire d'avoir une grande marge de négociations et de la fausser.

    Quant à M. Niel, je pense qu'il est de bonne volonté mais ce n'est pas dit que les diplômés de son école trouveront facilement du travail, les vieilles habitudes ont la peau dure. M. Wauquier n'est qu'un homme politique, il appartient à une catégorie qui ne trouve pas de solution (ils sont plutôt le problème) et font que tenir des postures (ou des impostures au choix).


    Cdlt

    M E N S . A G I T A T . M O L E M
    Debian 64bit, Lazarus + FPC -> n'oubliez pas de consulter les FAQ Delphi et Pascal ainsi que les cours et tutoriels Delphi et Pascal

    "La théorie, c'est quand on sait tout, mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche, mais qu'on ne sait pas pourquoi. En informatique, la théorie et la pratique sont réunies: rien ne marche et on ne sait pas pourquoi!".
    Mais Emmanuel Kant disait aussi : "La théorie sans la pratique est inutile, la pratique sans la théorie est aveugle."

  18. #118
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 038
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 038
    Points : 2 189
    Points
    2 189
    Par défaut
    Citation Envoyé par e-ric Voir le message
    Quant à M. Niel, je pense qu'il est de bonne volonté mais ce n'est pas dit que les diplômés de son école trouveront facilement du travail, les vieilles habitudes ont la peau dure.
    Niel est un homme d'affaire, en aucune façon un samaritain (Il suffit de voir les conditions de travail chez FREE) il se fout que les mecs bossent ou pas à leurs sorties. En ce moments des centres de formations privés reçoivent partout en france du fric pour former aux IT, il veut juste sa part du gâteau. L’état va payer 5 millions d'euros par an. Le jour ou le fric n'est plus versé par l'état, que sa marge ne lui convient plus, il se casse ....

  19. #119
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 582
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 582
    Points : 17 836
    Points
    17 836
    Par défaut
    Je vais faire un copier-coller d'une réponse que j'ai donnée dans un autre fil de discussion et qui rejoint la réponse de Yolle

    En France,on veut détruire ni plus ni moins la formation professionnelle institutionnelle ( comme l'AFPA ) notamment celle destinée au tertaire.
    Je suis bien placé pour le savoir car je voulais faire une formation Concepteur informatique dans un centre AFPA qui n'aura pas lieu faute de financement

    Qu'est-ce qu'il va se passer ? Les organismes publics offriront un nombre limité de formations essentiellement dans le bâtiment ou la restauration donc pour faire une formation dans l'informatique eh bien il faudra aller dans des établissements genre Ecole42 gratuit pour le moment.
    Et quand ils auront le monople ça finira par être payant donc on va vers un système à l'américaine où il faut prendre un crédit pour financer ses études doucement mais sûrement

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 26/06/2011, 18h48
  2. Avis et aide pour une école d'informatique
    Par altera dans le forum Etudes
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/01/2009, 12h15
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 02/10/2007, 12h44
  4. Réponses: 17
    Dernier message: 19/06/2007, 14h18

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo