1. #161
    Membre émérite Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    800
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 800
    Points : 2 448
    Points
    2 448

    Par défaut

    Je le laisserai bien faire, vu que cela brûle d'envie chez Free de s'attaquer au marché des professionnels. Juste pour voir.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  2. #162
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 317
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 317
    Points : 12 479
    Points
    12 479

    Par défaut

    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    la neutralité du net et le QOS sont intimement lié selon moi :
    Entre bloqué purement et simplement un groupe de service (par exemple je bloque l’accès aux réseau sociaux, tu devra payer 5€/mois de plus pour y accéder)
    Ou en restreignant sont accès (en bridant la connexion sur Facebook à 56ko/s) sauf si tu me paye 5€/mois de plus
    c'est plus ou moins ma même chose.
    Ah mais c'est pas du tout l'exemple que tu as donné. L'exemple que tu as donné c'est : Le FAI paie un fournisseur de service pour garantir à ses abonnés un débit en créant une interconnexion privilégiée. Ça ok pas de soucis. C'est pas la même chose que de dégrader l'accès à un service pour ses abonnés contre rançon.

    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    C'est plus compliqué. Déja l'opérateur doit avant tous respecter la loi du pays en vigueur, son taf c'est donc de transporter des octets en accord avec la réglementation du pays. Si un octet ne respecte pas la loi, l'opérateur doit soit le modifier soit l’empêcher d'arriver à destination.
    Faire respecter la loi c'est le taf de la police. Si une décision de justice dit de bloquer tel trafic qui va de là à là, bah ok. Ca c'est respecter la loi. Mais bloquer un contenu arbitrairement non désolé l'opérateur est même probablement dans l'illégalité.

    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    Sans vouloir me faire passer pour l'avocat du diable on peut en toute légitimité lancer le débat suivant : Les gafam sont responsable d'une grosse partie du traffic, ils sont responsable d'une partie de l'usure du réseau. Par conséquent on peut parfaitement se poser la question, es ce que les gafam devrait payer pour accéder au réseau du fai ? ou présenter autrement, les consommateurs doivent t'il payer pour accéder à certains type de service ? Netflix ou youtube sont par exemple des tombeuse de réseau 3g/4g, doivent t'elle participer plus activement à l'amélioration du réseau mobile ?

    On peut être pour ou contre. Mais c'est des questions qui me semble légitime et non idiote de se poser.
    C'est une question qui ne semble pas idiote si on ne comprend pas comment internet est structuré ou si on a des actions chez les FAI grand public.

    Les GAFAM ont chacun leur réseau, et crois le ou pas, mais ils paient pour que ce réseau existe. Ils sont raccordés aux autres via d'autres opérateurs, et crois-le ou pas, mais ils les paient.

    Les FAI grands publics ont également chacun leur réseau, et crois le ou pas, mais ils paient pour que ce réseau existe et qu'il soit raccordé à internet.

    Internet c'est pas une entité à part, c'est la somme de tous les réseaux raccordés entre eux.

    Si on pense que la question est légitime, on devrait également penser que Orange & co devraient payer les GAFAM pour que leurs utilisateurs puissent accéder à leurs services dont les GAFAM entretiennent des centaines de milliers de serveurs gratuitement. Après tout ce n'est pas Google qui pousse les vidéos sur les machines des utilisateurs de Orange, c'est les utilisateurs de Orange qui viennent les chercher !

    Bref, j'ai juste renversé la logique, on voit à quel point c'est stupide. Et pourtant c'est déjà beaucoup beaucoup plus logique puisque encore une fois Google ne pousse rien chez les abonnés des FAI, se sont les abonnés qui viennent chercher le contenu.

    Il faut donc être sans foi ni loi pour proposer une telle idiotie.

    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    Un autre point également, faut avoir une vision international. En France on a une connexion internet pas cher et illimité. Ce qui n'est pas le cas aux USA/Canada ou tu paye très cher ton go (en connexion fixe je précise). C'est un élément qui me semble important a prendre en compte pour mieu comprendre les enjeux. Dans le cas de la France on risquerais effectivement de se faire baiser mais au USA en moyenne les consommateurs pourrais payer moins cher leurs connexion internet. Tous dépend de comment cela sera mis en place.
    edit: et oui le fai peut augmenter ces marge tous en baissant la moyenne des prix des abonnements que payerons les consommateurs aux USA.
    Si en France on paie pas cher pour nos abonnements c'est parce qu'on a un opérateur qui a décidé de faire la guerre aux autres plutôt que de s'assoir autour d'une table en gentil oligarque. C'est un épiphénomène franco-français.

    Si les citoyens américains et canadiens veulent un accès à internet à meilleur prix c'est assez simple il faut plus de concurrence, et ça veut dire exploser la tronche aux gros opérateurs. La concentration est contre l'intérêt des consommateurs.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  3. #163
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    64
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 64
    Points : 159
    Points
    159

    Par défaut

    je pense que le problème vient que le débit dans le cœur du réseau ne gros pas aussi vite que les lien qui arrive à la maison.

    si tous les clients d'un opérateur veulent consulter le même serveur en même moment, le réseau n'arrivera pas à suivre.

  4. #164
    Membre habitué
    Profil pro
    Architecte logiciel
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    74
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte logiciel

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 74
    Points : 134
    Points
    134

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Pas très bien manifestement.

    Que l'opérateur propose d'acheter des GO supplémentaires, pas de soucis.

    Que l'opérateur fasse une distinction entre les types d'applications là il y a un gros problème.

    L'opérateur n'a pas à se mêler de savoir si un octet est relatif à Youtube ou Linkedin. Son taf c'est de transporter des octets, point final.
    La neutralité du web est qu'il n'y ait pas de restriction sur le débit et l'accès en fonction des sites.
    Ce n'est pas la garantie que tout soit en illimité et sans paiement au Go.

    Par exemple quand Free limitait volontairement le débit sur youtube, il violait la neutralité du web. Mais qu'un opérateur téléphonique (ce qui est le cas présenté) te fasse des forfaits dédiés sur la quantité ne l'est pas.

  5. #165
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    60
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 60
    Points : 121
    Points
    121

    Par défaut

    La neutralité du web est qu'il n'y ait pas de restriction sur le débit et l'accès en fonction des sites.
    Ce n'est pas la garantie que tout soit en illimité et sans paiement au Go.

    Par exemple quand Free limitait volontairement le débit sur youtube, il violait la neutralité du web. Mais qu'un opérateur téléphonique (ce qui est le cas présenté) te fasse des forfaits dédiés sur la quantité ne l'est pas.
    Encore une fois le problème n'est pas qu'il fasse un forfait limitant la quantité de données mais qu'il fasse aussi une sélection par rapport au type de données transportées. Par exemple, avec cet opérateur portugais, j'aurais besoin de : skype, facebook, youtube, gmail et de google drive, ce qui signifie que je n'ai pas un abonnement à payer, mais quatre car il les traite comme des flux de données différents ce qui est inadmissible !! (Surtout que je n'en ai rien à faire des autres services proposés par les forfaits.)

    La neutralité du net est essentiel au bon fonctionnement d'Internet !

    Pour résumer : limiter la quantité (indistinctement) OUI ; limiter un protocole ou un flux spécifique : NON !
    Nous serons en danger le jour où les machines seront capable de glander.

  6. #166
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    juin 2003
    Messages
    5 616
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2003
    Messages : 5 616
    Points : 9 903
    Points
    9 903
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Je viens de tomber sur cet article (écrit il y a moins d'un mois) où une analyse statistique faite sur plus d'un million de commentaires en faveur de l'abrogation de la neutralité du net ont été générés artificiellement par un bot !
    https://hackernoon.com/more-than-a-m...d-e9f0e3ed36a6


  7. #167
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    536
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 536
    Points : 13 994
    Points
    13 994

    Par défaut Verdict imminent concernant l'avenir de la loi sur la neutralité du Net

    Verdict imminent concernant l'avenir de la loi sur la neutralité du Net
    La FCC explique comment le consommateur sera protégé une fois la loi abrogée

    Sous l’impulsion de son président Ajit Pai, la Federal Communications Commission (FCC) serait sur le point de démanteler la loi sur la neutralité du Net. Le verdict final pourrait tomber cette semaine. Après quoi, la FCC pourrait en partie déléguer la régulation d’Internet, en général, et le contrôle des fournisseurs d’accès Internet (FAI), en particulier, à la Federal Trade Commission (FTC).

    Rappelons que la loi sur la neutralité du Net a été mise en place pour éviter les dérives en tout genre en ce qui concerne la gestion d’Internet. Elle permet, par exemple, de lutter contre l’abus de position dominante ou les pratiques anticoncurrentielles dans l’industrie du numérique. Elle empêche notamment les FAI de déployer comme bon leur semble des outils de restrictions ou de contrôle qui leur permettraient de bloquer un contenu arbitrairement ou de rançonner leur clientèle.

    Malheureusement, les contraintes que cette loi impose aux FAI ne semblent pas satisfaire Ajit Pai. Ce dernier prône la mise en place d’un Internet libre au sein duquel les entreprises de câblodistribution et de télécommunication seront plus épanouies afin d’instaurer dans l’industrie du numérique un climat plus propice à l’investissement. Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet et la loi sur la neutralité du réseau en vigueur actuellement ne permettrait pas d’atteindre cet objectif.

    En dépit des protestations, des actes de soutien pour le maintien de la loi sur la neutralité du réseau et de l’aveu d’impuissance de la FTC qui a reconnu ne pas être en mesure d’encadrer les FAI tout en veillant aux intérêts du consommateur aussi bien que le fait la réglementation actuelle, la FCC vient une nouvelle fois d’illustrer sa ferme résolution à abroger dans les plus brefs délais la loi sur la neutralité du Net.

    Dans un mémorandum d’entente présenté comme une ébauche de convention bilatérale entre les deux agences de régulations américaines que sont la FTC et la FCC, il est décrit la manière dont ces deux entités devraient travailler ensemble pour s’assurer que les FAI tiennent leurs promesses après que la réglementation sur la neutralité du Net aura été supprimée.

    Le mémorandum d’entente en question est toutefois assez évasif puisqu’il stipule simplement que « la FCC surveillera le marché des services à haut débit et identifiera les obstacles à l’accès sur ce marché, notamment en examinant les plaintes informelles déposées par les consommateurs. » Il incombera aussi à l’agence de régulation américaine d’enquêter et de prendre les mesures qui s’imposent « en cas de non-respect, total ou partiel, par un fournisseur d’accès à Internet des recommandations de l’Internet Freedom Order. »

    La FTC de son côté devrait « enquêter et prendre des mesures coercitives contre les fournisseurs de services Internet pour des actes ou pratiques injustes, trompeurs ou autrement illicites, y compris, mais sans s’y limiter, relatives à l’exactitude des divulgations faites par ces fournisseurs conformément aux recommandations de l’Internet Freedom Order. »

    Il faut préciser que l’Internet Freedom Order est la nouvelle réglementation qui devrait remplacer la neutralité du Net. Elle permettra à la FCC de prendre des mesures contre les entreprises qui n’informent pas correctement le public des limitations, des blocages ou des priorisations qu’elles appliquent. Mais cette disposition semble tellement creuse qu’on serait tenté de penser qu’un FAI qui communique suffisamment sur les pratiques portant atteinte aux intérêts des consommateurs qu’il applique ou va appliquer ne risquera rien.

    Paradoxalement, le risque que les FAI faussent les règles de l’équité sur l’accès au réseau et bafouent les droits des internautes en s’engageant, par exemple, dans des pratiques (limitation, blocage…) allant à l’encontre des intérêts des consommateurs ou en donnant la priorité à leur propre contenu ne semble pas inquiéter outre mesure la FCC.

    Certains estiment que l’abrogation de la loi sur la neutralité du Net ouvrirait la voie à la privatisation de la gestion du trafic Internet et à l’impunité, sachant qu’une trop forte concentration des pouvoirs et la priorisation de la recherche du profit vont en général à l’encontre des intérêts du consommateur.

    Source : Restoring internet freedom FCC-FTC MoU (PDF)

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Partagez-vous les craintes des personnes qui estiment que l’abrogation de cette loi ouvrirait la voie à la privatisation de la gestion du trafic Internet et à l’impunité ?

    Voir aussi

    USA : un projet de loi pour supprimer la neutralité du Net et interdire des initiatives visant à la restaurer à l'avenir
    Neutralité du Net : le PDG d'Orange s'érige contre ce principe, « il faut nous laisser faire », a-t-il demandé dans son plaidoyer
    USA : Donald Trump autorise les FAI à vendre l'historique Web des internautes sans leur consentement, quelles solutions pour les Américains ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #168
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chargé de projet
    Inscrit en
    novembre 2015
    Messages
    354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projet
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2015
    Messages : 354
    Points : 1 383
    Points
    1 383

    Par défaut

    "Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet " à partir de la qu'est ce que vous voulez argumenter ?
    Franchement si il pouvait lui arriver un accident se serait vraiment dommage
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  9. #169
    Membre expert Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    895
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 895
    Points : 3 147
    Points
    3 147

    Par défaut

    Citation Envoyé par arond Voir le message
    "Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet " à partir de la qu'est ce que vous voulez argumenter ?
    Franchement si il pouvait lui arriver un accident se serait vraiment dommage
    C'est genre de types qui voudrait faire la même chose avec la Terre, je pense. Ça donnerait ça, ce qui est encore plus flippant :
    « Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique du climat »
    Mon blog de développeur web.

    Projet : BakuJS

  10. #170
    Membre chevronné
    Avatar de VivienD
    Homme Profil pro
    Développeur logiciel
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    499
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur logiciel
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 499
    Points : 1 947
    Points
    1 947

    Par défaut

    Si cette abrogation passe, ça embrasera sûrement les ardeurs des homologues de la FCC se trouvant de notre côté de l'Atlantique, et vu ce qu'est la mentalité de nos chères institutions nationales et européennes...
    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    C'est genre de types qui voudrait faire la même chose avec la Terre, je pense. Ça donnerait ça, ce qui est encore plus flippant :
    « Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique du climat »
    À ton avis, à quoi est dû le scepticisme de certains grandi américains à l'égard du réchauffement climatique?
    Je sais enfin comment dire "prout" en allemand.
    _____________
    Pro: Programmation en C/C++ (embarqué ou non)
    Loisir: Programmation en C++11/14 avec la STL ou Qt 5

  11. #171
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 648
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 648
    Points : 2 717
    Points
    2 717

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    C'est genre de types qui voudrait faire la même chose avec la Terre, je pense. Ça donnerait ça, ce qui est encore plus flippant :
    « Selon lui, les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique du climat »
    C'est déjà ce qu'ils font dans le monde.
    Pourquoi les pauvres deviennent plus pauvres et les riches, plus riches!
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  12. #172
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Architecte Web / Android
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    5 044
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte Web / Android
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 5 044
    Points : 13 259
    Points
    13 259

    Par défaut

    Pai’s views echo those of the big broadband companies. That might have something to do with the huge sums AT&T, Comcast and Verizon throw toward lobbying, collectively spending $11m in the first quarter of 2017
    Source : https://www.theguardian.com/technolo...-open-internet

    Je crois que tous est dit. Ce gars et ses petits copains se font copieusement rincer par ceux qui veulent voir la neutralité tomber. A partir de là difficile pour le peuple de lutter.
    Il y'a sur les réseau sociaux US , un très forte mobilisation contre cette loi , mais j'ai bien peur que ce soit en vain ...

    Quand tu vois que tous les grands acteurs d'internet (hors FAI evidemment) on pris position contre cette abrogation , ca donne une idée du niveau d'intelligence de la décision.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  13. #173
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 317
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 317
    Points : 12 479
    Points
    12 479

    Par défaut

    Très bon petit papier de Benjamin Bayart publié dans Libération.

    Il y a également un podcast sur France Culture avec le président de l'ARCEP que je n'ai pas encore eu le loisir d'écouter.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  14. #174
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    536
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 536
    Points : 13 994
    Points
    13 994

    Par défaut C’est officiel, la FCC a abrogé la loi sur neutralité du Net

    C’est officiel, la FCC a abrogé la loi sur neutralité du Net
    Mais il faudra attendre avant que cette décision ne prenne effet

    La Federal Communications Commission (FCC) a voté ce jeudi afin de mettre un terme à une série de règles encadrant la « neutralité du Net », ouvrant ainsi la voie à la mise en place de nouvelles politiques destinées à la régulation d’Internet. Ce vote s’est déroulé suivant le principe de la discipline de parti qui oblige les députés issus d’un même groupe parlementaire à voter de façon uniforme en suivant les consignes de leur parti politique. Les commissaires actuels de l’autorité de régulation étant dans leur grande majorité issus du parti des républicains, y compris son président, cette procédure d’abrogation apparaissait pour certains observateurs comme une simple formalité.

    Nom : 0.jpg
Affichages : 4529
Taille : 71,1 Ko

    Il faut préciser qu’aux États-Unis, la FCC est dirigée par cinq commissaires (dont un est élu président de l’organisation) désignés par le président des USA et confirmés par le Sénat. Au moins deux des cinq sièges disponibles doivent être occupés par des personnes qui ne sont pas affiliées au parti au pouvoir. Ce sont ces cinq personnes qui votent pour déterminer la ligne de conduite que devra suivre l’agence. Actuellement trois des cinq membres de ce conseil restreint sont républicains, y compris son président, d’où le résultat de trois voix contre deux (3-2) obtenu au terme du vote.

    Les conséquences du vote

    En dépit des protestations (des experts techniques, du Congrès, du peuple américain…) et des actes de soutien pour le maintien de la loi sur la neutralité du réseau, la FCC a donc donné son feu vert pour que puisse être supprimée la réglementation de 2015 encadrant la neutralité du réseau et les protections qu’elle avait contribué à mettre en place. Le « Restoring Internet Freedom » adopté en parallèle par la FCC recadre le rôle de régulateur de l’industrie du haut débit de l’agence et redéfinit les règles qui concourent notamment à empêcher le blocage et la limitation de contenus par les FAI.

    De plus, malgré l’aveu d’impuissance de la FTC qui a reconnu ne pas être en mesure d’encadrer les FAI tout en veillant aux intérêts du consommateur aussi bien que le faisait la réglementation abrogée, la FTC se positionne désormais comme le nouveau régulateur de l’industrie du haut débit au côté de la FCC. Un mémorandum d’entente présenté comme une ébauche de convention bilatérale entre les deux agences de régulations américaines que sont la FTC et la FCC décrit d’ailleurs la manière dont ces deux entités devraient travailler ensemble pour s’assurer que les FAI tiennent leurs promesses après l’abrogation de la loi sur réglementation sur la neutralité du Net.

    Dans sa formulation la plus élémentaire, la loi sur la neutralité du réseau adoptée sous l’ère Obama empêchait les entreprises de câblodistribution et de télécommunication d’appliquer des politiques à caractère discriminatoire ou anticoncurrentiel qui auraient pu porter atteinte à l’intérêt supérieur des consommateurs. Elle assurait notamment aux consommateurs un accès libre au contenu Web et empêchait les fournisseurs de services à haut débit de privilégier leur propre contenu. Ces pratiques sont maintenant autorisées tant qu’elles sont divulguées.

    Qui est Ajit Pai ?

    De par sa formation initiale, Ajit Pai est avocat. Entre 1998 à 2001, il a travaillé pour la division antitrust du Département de la Justice des États-Unis, en se concentrant sur le secteur des télécommunications. Mais en 2001, il a obtenu un poste de conseiller juridique contentieux chez Verizon, l’un des plus importants FAI aux USA, qui préconise depuis longtemps la fin de la neutralité du Net.

    Après son passage chez Verizon, il a occupé divers postes au sein du Comité judiciaire du Sénat des USA et au Département de la Justice, avant de devenir directeur juridique adjoint de la FCC en 2007. En 2011, il est allé travailler pour le cabinet d’avocats Jenner & Block, un cabinet spécialisé dans la défense des entreprises opérant dans le secteur des télécommunications. En 2008, le sénateur Mitch McConnell le recommandera au président Obama pour le poste de commissaire à la FCC, un poste qu’il va occuper à partir de mai 2012 jusqu’à ce qu'il soit nommé à la tête de la FCC par le nouveau président des USA Donald Trump en janvier 2017.

    Le président de la FCC, Ajit Pai, a estimé que les contraintes imposées par cette loi tendaient à restreindre la concurrence et l’investissement dans le marché stratégique des services à haut débit de l’industrie du numérique. D’après lui, l’ancienne réglementation favorisait les fournisseurs de contenu à l’instar de Netflix au détriment des fournisseurs d’accès à Internet (FAI) comme Verizon, AT&T. Il estime également que les intérêts financiers des entreprises devraient primer sur l’intérêt général pour conduire la politique d’Internet et la loi sur la neutralité du réseau ne permettrait pas d’atteindre cet objectif, d’où sa volonté de mettre tout en œuvre pour l’abolir.

    Suivant sa logique, son organisation devrait moins s’impliquer dans les opérations de régulation. Au lieu de cela, « l’autorité de régulation » qu’est censée être la FCC devrait plutôt s’employer à collaborer davantage avec les entreprises de l’industrie du numérique qu’elle supervise. Rappelons que la Federal Communications Commission est une agence indépendante du gouvernement des États-Unis. Elle a été créée par le Congrès américain en 1934 et a en charge de réguler les télécommunications ainsi que les contenus des émissions de radio, télévision et Internet.

    Que pourrait-il se passer après le vote ?

    Les commissaires démocrates qui ont voté contre le programme de déréglementation du président Ajit Pai n’ont pas mâché leurs mots afin de signifier leur « profond désaccord » après cette « décision irréfléchie visant à faire reculer les règles de neutralité du réseau ».

    D’après le commissaire démocrate Clyburn : « il y a une erreur fondamentale sous-jacente aux actions et à la rhétorique de la majorité actuelle : l’hypothèse selon laquelle ce qui est mieux pour les fournisseurs de haut débit serait forcément la meilleure chose pour l’Amérique. Ce qui m’attriste, c’est que l’agence qui est censée protéger tourne ainsi le dos à ses devoirs. Mais ce que je suis heureux de pouvoir dire, c’est que la lutte pour sauver la neutralité du Net ne se termine pas aujourd’hui. Cette agence n’a pas le dernier mot, Dieu merci. »

    Pour sa part, Rosenworcel, le second commissaire, a déclaré : « je suis en profond désaccord avec le processus de corruption qui nous a amenés à ce point et je désapprouve le mépris que cette agence a montré envers nos citoyens en poursuivant sur la voie actuelle. Cette décision met la Federal Communications Commission du mauvais côté de l’histoire, du mauvais côté de la loi et du mauvais côté du public américain. »

    Plusieurs procureurs généraux ont déclaré avant le vote qu’ils s’opposeraient à la décision finale si elle aboutissait à la suppression de la loi, invoquant des problèmes survenus pendant la période de consultation publique. D’autres critiques ont dit qu’ils envisageaient de prendre des mesures de défiance afin d’annuler la décision de la FCC qu’ils considèrent comme une erreur.

    USTelecom, un groupe de lobbying représentant des FAI et d’autres entreprises du secteur, a déclaré après le vote qu’ils avaient « retrouvé la confiance » qui leur permettrait d’investir à nouveau dans les réseaux, notamment dans les communautés rurales. De son côté, l’organisation baptisée Internet Association, dont les membres incluent des géants de la Tech comme Alphabet, Facebook et Pandora Media Inc, a déclaré que « ce combat est loin d’être fini ».

    Pour autant, la réglementation sur la neutralité du Net ne devrait pas disparaitre aussi soudainement puisque les nouvelles dispositions adoptées par la FCC doivent d’abord être inscrites au registre fédéral avant de prendre effet, ce qui peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

    Source : Reuters, Fortune, Federal Communications Commission to Seat four new Commissioners, CNBC

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi

    USA : un projet de loi pour supprimer la neutralité du Net et interdire des initiatives visant à la restaurer à l'avenir
    Neutralité du Net : le PDG d'Orange s'érige contre ce principe, « il faut nous laisser faire », a-t-il demandé dans son plaidoyer
    USA : Donald Trump autorise les FAI à vendre l'historique Web des internautes sans leur consentement, quelles solutions pour les Américains ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #175
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chargé de projet
    Inscrit en
    novembre 2015
    Messages
    354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projet
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2015
    Messages : 354
    Points : 1 383
    Points
    1 383

    Par défaut

    Est ce trop drama de dire "Winter is Coming ?"
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  16. #176
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 522
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 522
    Points : 5 600
    Points
    5 600

    Par défaut

    Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
    Qu’en pensez-vous ?
    Le combat n'est pas fini.
    Même les états veulent se battre pour la neutralité du net :
    California, Washington, NY take steps after net neutrality vote
    The Federal Communications Commission may have voted to roll back net neutrality rules, but some state lawmakers and attorneys general say they'll battle the feds to make sure online traffic is treated equally.

    Politicians from California, Washington and New York said Thursday they'll use a mix of legislative action and legal moves to fight the FCC's repeal of net neutrality regulation, which was voted on earlier in the day.
    Peut être que la FCC va perdre.
    «Ne jouez pas sur les mots, mademoiselle Deray.» Commissaire Bialès
    «Carlos and Carmen Vidal just had a child / A lovely girl with a crooked smile / Now they gotta split 'cause the Bronx ain't fit»

  17. #177
    Membre du Club
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    43
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 43
    Points : 60
    Points
    60

    Par défaut

    je plains l'internaute US , c'est lui qui va en faire les frais et les FAI Us s'en mettre plein les poche soit en faisans plus payer le client , soit en racketannt les fourniseeur de contenus.

    Et il ose faire passer celas pour améliorer le réseaux télécom US !!!!!

    Les dérégulations ne servent qu'a une chose, que les PDG s'en mettent plein les poches. Le marché ne sais pas s'auto réguler ont à vue cela à plusieurs reprise au US et surtout coté financier ( Crise de 1929 , Crise des subprime ) avec les conséquence funeste que celà à eu (2em guerre mondiale , crise mondial en 2009 ) .

  18. #178
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    décembre 2009
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2009
    Messages : 13
    Points : 29
    Points
    29

    Par défaut

    Ce que j'en pense, c'est que les internautes américains n'ont pas fini d'en baver.
    Une belle victoire des groupes de lobbying (encore une dira-t-on) contre l'intérêt général.

    Les FAI US ont peut être regagné en confiance, mais je doute que ce soit le cas des internautes... voire des entreprises qui dépendent de la neutralité du net...

  19. #179
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    38
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 38
    Points : 103
    Points
    103

    Par défaut

    Citation Envoyé par arond Voir le message
    Est ce trop drama de dire "Winter is Coming ?"
    Drama ? Non.
    Cliché ? Totalement

  20. #180
    Membre chevronné
    Avatar de VivienD
    Homme Profil pro
    Développeur logiciel
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    499
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur logiciel
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 499
    Points : 1 947
    Points
    1 947

    Par défaut

    Citation Envoyé par arond Voir le message
    Est ce trop drama de dire "Winter is Coming ?"
    Pas tant que ça, vu que ça crée un précédent fourni par "l'exemple" que beaucoup tentent de nous faire suivre.
    Je sais enfin comment dire "prout" en allemand.
    _____________
    Pro: Programmation en C/C++ (embarqué ou non)
    Loisir: Programmation en C++11/14 avec la STL ou Qt 5

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 22/11/2016, 09h56
  2. Réponses: 14
    Dernier message: 10/12/2014, 14h41
  3. Réponses: 64
    Dernier message: 29/09/2011, 17h15
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 01/05/2010, 06h56

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo