+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #61
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 768
    Points : 2 814
    Points
    2 814

    Par défaut

    J'ai peut-être pas tout compris, mais Google News et consorts affichent autre chose que des fragments d'articles ?

    Comment on peut affirmer qu'on peut "rester informé au quotidien sans avoir forcément à se rendre sur le site web des éditeurs de presse" ?

    Si je me souviens bien il y a un droit à la citation en France. Si les éditeurs de presse veulent conclure des accords avec les sites d'actualités, grand bien leur fasse, mais inscrire dans la loi l'obligation de rémunérer les ayant droit pour un titre et un snippet de 200 caractères quitte à piétiner le droit à la citation, bof quoi...

  2. #62
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Tarn (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 47
    Points : 138
    Points
    138

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il y a des sites comme Le Parisien qui force l'utilisateur a payé pour voir l'article, mais l'utilisateur se rend sur un autre site où il y a la même news...
    Il y a des sites qui donnent un accès intégral à un article payant si on arrive sur la page de cet article depuis un moteur de recherche. Je suppose donc qu'ils sont ravis d'être référencés par les moteurs de recherche.

  3. #63
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 391
    Points
    5 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par Luckyluke34 Voir le message
    mais Google News et consorts affichent autre chose que des fragments d'articles ?
    Moi je n'ai vu qu'un titre et une photo et pas d'autres fragments.
    Je trouve que montrer un titre ce n'est pas abusé de la part de Google.

    Citation Envoyé par pascal-od Voir le message
    Il y a des sites qui donnent un accès intégral à un article payant si on arrive sur la page de cet article depuis un moteur de recherche.
    Ah bon ?
    Quel site payant et quel moteur de recherche ?
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

  4. #64
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Tarn (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 47
    Points : 138
    Points
    138

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ah bon ?
    Quel site payant et quel moteur de recherche ?
    Financial times et google par exemple.

  5. #65
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 391
    Points
    5 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par pascal-od Voir le message
    Financial times et google par exemple.
    Ah ouais
    On dirait que ça fonctionne, je suis allé là :
    https://www.ft.com/
    Il y a un titre "Italian populist parties rekindle talks to form government" en cliquant dessus j'arrive à "Leverage our market expertise. Become an FT Subscriber."

    Après j'ai recherché "Italian populist parties rekindle talks to form government" dans Google et en cliquant sur le résultat j'ai accès à l'article !

    Ça doit être au Financial Times de régler ce problème.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

  6. #66
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Tarn (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 47
    Points : 138
    Points
    138

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ça doit être au Financial Times de régler ce problème.
    Ce n'est pas un problème, c'est voulu. Il faut que l'internaute qui arrive depuis un moteur de recherche reste sur le site et lise l'article pour ne pas le faire fuir directement en lui proposant la page d'abonnement. La même technique est utilisée sur un certain nombre de sites. Évidement en contrepartie cela permet à l'internaute un peu malin d'accéder aux articles gratuitement.

  7. #67
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 391
    Points
    5 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par pascal-od Voir le message
    Ce n'est pas un problème, c'est voulu. Il faut que l'internaute qui arrive depuis un moteur de recherche reste sur le site et lise l'article pour ne pas le faire fuir directement en lui proposant la page d'abonnement.
    AAAAAAAAAH ! Bien vu
    C'est bien joué de la part du Financial Times.

    Peut être que ça fait comme Le Parisien et qu'au bout de quelques articles tu te fais bloquer.
    Après ya peut être moyen de bricoler quelque chose avec l'outil de développement du navigateur (inspecter la page et masquer des div ou ce genre de choses).
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

  8. #68
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chargé de projet
    Inscrit en
    novembre 2015
    Messages
    348
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projet
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2015
    Messages : 348
    Points : 1 349
    Points
    1 349

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    AAAAAAAAAH ! Bien vu
    C'est bien joué de la part du Financial Times.

    Peut être que ça fait comme Le Parisien et qu'au bout de quelques articles tu te fais bloquer.
    Après ya peut être moyen de bricoler quelque chose avec l'outil de développement du navigateur (inspecter la page et masquer des div ou ce genre de choses).
    Sauf si ils utilisent une redirection en php ?
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  9. #69
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 391
    Points
    5 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par arond Voir le message
    Sauf si ils utilisent une redirection
    J'ai testé et il n'y a pas de redirection sur le site du Parisien, ça ne charge pas un autre contenu.
    L'article s'affiche puis un bloc vient se mettre par dessus.

    J'ai masqué ça :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    <div class="overlay __web-inspector-hide-shortcut__" data-require="modules/overlay" style="top: 0px;">
    Et j'ai vu l'article.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

  10. #70
    Membre expérimenté Avatar de nirgal76
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    799
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 799
    Points : 1 681
    Points
    1 681

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Mais qu'ils crèvent tous ces journaux, les gens n'en ont plus rien à foutre de : Le Monde, Le Figaro, Libération, L'Express, BFM TV, etc...
    Ce sont des organes de propagande financé par des milliardaires, ils sont déficitaire parce que personne ne les achètent, mais les milliardaires continu de mettre de l'argent à l'intérieur pour pouvoir faire leur propagande.
    Le plus scandaleux c'est que l'état les subventionne à fond tout ça pour qu'ils recopient tous la même info.
    Aide à la presse - Les journaux les plus aidés par l'Etat

    Il y a des journaux indépendant qui fonctionne grâce aux dons.
    Si les reportages plaisent les gens décident d'y participer financièrement.
    Qui ferait un don pour que BFM TV continu ?
    Le soucis c'est que les gens ne se tournent pas vers d'autres presses, ils s'informent sur facebook tweeter et cie et godent n'importe quelle ânerie et la relaye sans vérifier une seule seconde. On se passe une photo, une vidéo ou autres extraite d'un contexte sans se poser plus de question que ça (et le pire, c'est que les journalisnes en font de même !).
    Bref, on a la presse que l'on mérite.

  11. #71
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 391
    Points
    5 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
    Le soucis c'est que les gens ne se tournent pas vers d'autres presses, ils s'informent sur facebook tweeter et cie
    Tous les journaux sont présent sur Facebook, Twitter et compagnie.
    Si 20 Minutes ou BFM créer un article il peut devenir viral sur les réseaux.

    Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
    On se passe une photo, une vidéo ou autres extraite d'un contexte sans se poser plus de question que ça (et le pire, c'est que les journalisnes en font de même !)
    Ouais les médias traditionnels font ça, et c'est pas systématique qu'ils s'excusent après avoir appris qu'ils ont donné une fausse information...

    Après ce qu'il peut ce passer sur Facebook, c'est que quand un mensonge est partagé, un ami (qui partage l'opinion ou pas) va venir essayer d'expliquer pourquoi c'est faux.
    Il suffit d'avoir des amis en désaccord ou qui aiment dire aux autres qu'ils se trompent, ça ne devrait pas être difficile à trouver...

    Le problème dans la presse officielle, c'est qu'ils partagent et véhiculent tous une idéologie commune et qu'ils appliquent les mêmes filtres.
    Alors que sur Facebook c'est plus libre et des infos qui ne sont pas passé dans les médias mainstream peuvent y circuler (mais ça va changer, les réseaux seront filtré et les messages qui ne vont pas dans le sens de l'idéologie du pouvoir seront moins visible. Facebook s'est fait taper sur les doigts parce que les étasuniens se sont partagé des discours de Trump sur Facebook et le système n'aime pas quand ce n'est pas son cheval qui gagne (là c'était Hillary)).

    C'est une pratique dictatorial, il y aura un filtrage, pour empêcher les gens de penser différemment.

    Normalement il devrait y avoir une liberté de pensé et les gens devraient pouvoir croire en ce qu'ils veulent.
    Il devrait y avoir une liberté d'expression et tout le monde devrait pouvoir dire ce qu'il veut (tant qu'il n'incite pas à la haine ni à la violence).

    Avant la démocratie c'était "Cause toujours", maintenant ça va être "Tu peux toujours parler personne ne t'entends".
    Ça va être pareil avec les algorithmes de Google, les infos qui n'iront pas dans le bon sens seront mal référencé.
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

  12. #72
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 921
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 921
    Points : 60 009
    Points
    60 009
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Copyright : l’UE sur le point de finaliser une grosse machine de censure et sa taxe sur les liens Internet

    Copyright : l’UE sur le point de finaliser une grosse machine de censure et sa taxe sur les liens Internet
    que contiennent ses dernières propositions ?

    Comme nous l'avons rapporté, les gouvernements des États membres de l'Union européenne ont récemment adopté leur position sur la réforme du droit d'auteur, mais sans apporter de changements significatifs au filtrage automatique des téléchargements (uploads) et aux dispositions visant à taxer les liens.

    Les informations sur cette directive européenne sur le copyright - un projet de réforme des droits d’auteur dans le cadre du marché numérique unique - ont été divulguées début 2017 par Julia Reda, eurodéputée membre du Parti Pirate (PP). Il s'agit d'un parti politique engagé dans la protection des droits et libertés fondamentales, aussi bien dans le domaine numérique qu'en dehors.

    Deux articles dans le texte initial proposé par la Commission européenne avaient particulièrement provoqué pas mal de remous. Le premier, l’article 11, traitait du droit de reproduction des publications de presse et de les rendre accessibles au public. Le second, l’article 13, préconisait d’obliger les services d’hébergement d’œuvres à surveiller les téléversements (uploads) de leurs utilisateurs, en mettant par exemple en place des technologies de filtrage des contenus.

    Le Parlement européen et le Conseil de l'UE ont eu plus d'un an et demi pour corriger les lacunes de la proposition de la Commission, mais malgré les discussions qu'ils ont eues, les dernières versions proposées par les deux institutions de l'UE restent encore problématiques.

    Les détails du texte adopté par le Conseil qui représente les gouvernements des États membres

    Comme le rapporte Julia Reda, la proposition adoptée vendredi dernier par le Conseil de l'UE forcerait les plateformes d'Internet à implémenter des machines de censure. La présidence bulgare du Conseil est d'accord avec l'objectif de la Commission d'obliger les plateformes d'Internet à surveiller tous les téléchargements de leurs utilisateurs dans le but de détecter les violations de droits d'auteur. Mais, les gouvernements des États membres de l'UE sont conscients que cela entraînera nécessairement des suppressions d'actes d'expression totalement légaux, ce qui serait donc en violation de la législation de l'UE et la Charte des droits fondamentaux.

    L'astuce utilisée a donc été de supprimer entièrement la protection des plateformes d’Internet qui, aujourd’hui, ne sont pas responsables du contenu que publient leurs utilisateurs. Le texte adopté les gouvernements de l'UE rend ces plateformes directement responsables de toutes les violations de droits d'auteur commises par leurs utilisateurs, puis leur propose d'éviter cette responsabilité si elles peuvent montrer qu'elles ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher que du contenu protégé soit mis en ligne illégalement par leurs utilisateurs. Et quelle est la meilleure manière de le prouver si ce n'est de déployer des filtres automatiques de téléchargements ?

    Ainsi, dans les lignes du texte, les États membres de l'UE n'imposent pas le filtrage automatique des téléversements, ce qui pourrait entrainer des violations de la liberté d'expression. Mais entre les lignes, c'est ce que stipule leur texte, parce que les plateformes d'Internet seront dans l'obligation de filtrer automatiquement les contenus mis en ligne, comme preuve de leur volonté d'éviter la violation des droits d'auteur. « De manière tragique, le seul point de désaccord qui subsiste au Conseil est de savoir si cette proposition est suffisamment mauvaise ou devrait être pire », s'étonne Julia Reda.

    Rappelons que cette mesure, propulsée par la France, menace n'importe quel type d'hébergeurs, y compris les plateformes comme GitHub et Wikipédia, ce qu'ont dénoncé Mozilla et la Free Software Foundation.


    En plus de créer des machines de censure, le texte adopté par le Conseil de l'UE créerait encore un désordre total en ce qui concerne le copyright pour les éditeurs de presse, en permettant à chaque État membre d'implémenter sa propre version de la taxe sur les liens. On pourrait donc avoir 28 versions différentes si c'est ce texte qui est adopté définitivement.

    Cette taxe sur les liens se rapporte au droit de reproduction des publications de presse et de les rendre accessibles au public. D'après Julia Reda, le gouvernement allemand s'oppose à un accord sur les types d'extraits de contenu d'information qui devraient tomber sous coup de la taxe sur les liens et qui devraient donc être soumis à une taxe lorsqu'ils sont partagés. Berlin pense que le fait qu'un extrait constitue une création intellectuelle originale par son auteur ou non ne devrait pas être un critère. Autrement dit, n'importe quel extrait de publication de presse devrait être concerné.

    C'est bien une position extrême qui a été adoptée par l'Allemagne et qui ne fait pas l'unanimité. Pour régler la question, la présidence du Conseil de l'UE a proposé que chaque pays décide lui-même. Le partage d'extraits « négligeables » d'un article devrait rester gratuit, mais les États membres doivent clarifier ce qu'ils entendent par « négligeable » : des extraits d'articles qui « ne sont pas l'expression de la création intellectuelle de leurs auteurs » ou des extraits qui n'ont « aucune importance économique indépendante », quelle que soit la longueur.

    Rappelons que cela contredit fondamentalement l'objectif de créer un marché numérique unique qui met en avant des règles communes. Au lieu d'une loi européenne unique, on pourrait en avoir 28. Mais les lois extrêmes vont naturellement s'imposer, puisque pour éviter d'être poursuivies, les plateformes d'Internet opérant à l'échelle internationale seraient obligées de se conformer à la version la plus stricte. Selon Julia Reda, on ne sait pas non plus si les simples liens seront affectés. Le problème est que les liens contiennent presque toujours le titre des articles auxquels ils sont associés, et l'on ne peut pas dire actuellement si le titre d'un article peut être considéré comme un extrait « négligeable » au sens du Conseil de l'UE. Cela pourrait donner susciter des batailles juridiques - comme cela a commencé avec l'entrée en vigueur du RGPD - et des années d'incertitude juridique autour des hyperliens, si c'est cette version qui est définitivement adoptée.

    Ci-dessous, les positions des différents gouvernements sur les dernières propositions relatives à la taxe sur les liens et le filtrage automatique des téléchargements.


    L'état des discussions au niveau du Parlement qui représente les citoyens des États membres

    Maintenant que les membres du Conseil de l'UE ont adopté leur position sur la réforme du droit d'auteur, seul le Parlement européen peut les arrêter. Mais quelle est la position de ceux qui sont censés représenter les citoyens de l'Union européenne ?

    Ce que révèle l'eurodéputée est que la situation semble pire au niveau du Parlement européen. L'eurodéputé Axel Voss a récemment publié une nouvelle version du texte qu'il souhaite que la commission des affaires juridiques approuve lors de son prochain vote les 20 et 21 juin. Après ce vote, il sera presque impossible de faire des changements significatifs. Mais que propose-t-il ?

    La dernière version de M. Voss élargit le champ d'application de la proposition de censure à toutes les plateformes Web dont l'objectif est de « donner accès au contenu protégé mis en ligne par les utilisateurs » et « d'optimiser » ce contenu. Par optimisation, il fait référence à une longue liste d'actions, y compris « l'affichage » des téléchargements. « Et dans sa version, les services Web ne peuvent même pas éviter d'être tenus pour responsables en mettant en œuvre des filtres de téléchargement. Pour se protéger d'une poursuite, ils devraient obtenir des licences de tous les détenteurs de droits existant sur la planète avant de permettre aux téléchargements des utilisateurs d'être mis en ligne, au cas où le téléchargement contiendrait (une partie de) leurs œuvres », explique Julia Reda.

    En ce qui concerne la « taxe sur les liens », le texte d'Axel Voss viserait à forcer les médias européens à former un cartel sur lequel tout le monde va s'aligner. Vu que, dans la réalité, les éditeurs de presse semblent avoir intérêt à autoriser les moteurs de recherche et autres plateformes en ligne à partager leur contenu, l'objectif de ce cartel serait de s'assurer qu'aucun média ne puisse accorder des licences gratuites aux moteurs de recherche sur la base que « le fait d'être référencé dans un moteur de recherche ne doit pas être considéré comme une rémunération juste et proportionnée [de l'utilisation des extraits d'articles de presse] ».

    Dans les mois à venir, le Conseil de l’UE et le Parlement européen, qui constituent les deux organes législatifs de l’Union européenne, vont travailler pour sortir un texte définitif. Mais ce qu’on voit aujourd’hui laisse croire qu’on a plus ou moins la version définitive de la prochaine loi sur le copyright.

    Sources : Julia Reda, Texte du Conseil de l'UE, Texte du Parlement européen

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Selon vous, qu'est-ce qui motive les institutions de l'UE à mettre en place de telles mesures ?
    Est-ce dans l'intérêt des citoyens de l'Union ?

    Voir aussi :

    Les moteurs de recherche devraient-ils rémunérer les éditeurs de presse pour afficher leurs articles ? Un projet adopté par les ambassadeurs de l'UE
    Ce que l'UE prépare à propos des liens et téléchargements de fichiers sur internet : des actions courantes sur le Web pourraient devenir illégales
    UE : la France et deux autres pays militent pour le filtrage automatique des contenus mis en ligne, dans le cadre de la réforme sur le droit d'auteur
    Mozilla et la Free Software Foundation condamnent la réforme de l'UE sur le droit d'auteur qui propose un filtrage massif de contenu sur Internet
    Google et Facebook sous le coup de 4 accusations dans 4 pays pour avoir enfreint le RGPD, quelques heures seulement après son entrée en vigueur
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #73
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 235
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 235
    Points : 11 885
    Points
    11 885

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Qu'en pensez-vous ?
    La folie technocratique dans toute sa splendeur !
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

    Trust me, i'm an engineer !
    https://www.youtube.com/watch?v=rp8hvyjZWHs

  14. #74
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    549
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 549
    Points : 1 098
    Points
    1 098

    Par défaut

    L'Europe, le paradis des lobbyistes, dont certainement les pires : les ayant-droits.

    Ce texte serait une honte s'il était approuvé.

  15. #75
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    116
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 116
    Points : 275
    Points
    275

    Par défaut

    Autant avec le RGPD ont a eu une avancé, là on va nous prendre pour des guignols de classe mondial !

  16. #76
    Membre expérimenté
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    455
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 455
    Points : 1 382
    Points
    1 382

    Par défaut

    A vrai dire, cela dépend. Si les sites laissent les bots de référencement pomper leurs pages non. Par contre s'ils ont configuré un fichier d'exclusion et que ce dernier est ignoré par les moteurs de recherche, là il y a sans doute un problème de vole de ressources.

  17. #77
    Membre émérite Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    782
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 782
    Points : 2 365
    Points
    2 365

    Par défaut

    La SACEM se frotte déjà les mains...

    En résumé, il s'agit d'une censure pure et dure où on ne pourra plus citer une source sans rémunérer les producteurs. Vive le troll
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  18. #78
    ec
    ec est déconnecté
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    128
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 128
    Points : 309
    Points
    309

    Par défaut C'est un jeu à sommes positives

    Les éditeurs font un mauvais procès aux moteurs de recherche. Tous y gagnent. Beaucoup d'articles/lecteur seraient ignorés sans les moteurs de recherche. De plus cela permet de lutter contre les orientations des propriétaires de journaux qui ne sont jamais neutres.... de même que ces moteurs ne sont pas neutres. Cela entre dans le domaine de la citation. Pourquoi les moteurs de recherche seraient-ils exclus du droit de citation ?

  19. #79
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3 354
    Points : 5 391
    Points
    5 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Rappelons que cette mesure, propulsée par la France, menace n'importe quel type d'hébergeurs, y compris les plateformes comme GitHub et Wikipédia, ce qu'ont dénoncé Mozilla et la Free Software Foundation.
    Le gouvernement Français doit être le pire de toute l'Union Européenne (peut être ex aequo avec l'Allemagne).
    On a enchaîné Sarkozy, Hollande et Macron, j’espère qu'on finira par se ressaisir un jour... (jusqu'où va t'on descendre ? Si Macron ce n'est pas le fond et qu'on réussi encore à creuser après lui c'est flippant )

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    La présidence bulgare du Conseil est d'accord avec l'objectif de la Commission d'obliger les plateformes d'Internet à surveiller tous les téléchargements de leurs utilisateurs dans le but de détecter les violations de droits d'auteur. Mais, les gouvernements des États membres de l'UE sont conscients que cela entraînera nécessairement des suppressions d'actes d'expression totalement légaux, ce qui serait donc en violation de la législation de l'UE et la Charte des droits fondamentaux.
    "surveiller tous les téléchargements de leurs utilisateurs" ça me rappelle vaguement Hadopi. (il y a le respect du copyright en commun dans les 2 projets)

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Selon vous, qu'est-ce qui motive les institutions de l'UE à mettre en place de telles mesures ?
    D'habitude quand la France propose des lois pour faire respecter le copyright c'est pour faire plaisir à l'industrie de l'audiovisuelle (cinéma, musique).
    La France a dépensé énormément d'argent dans Hadopi pour dissuader les gens de partager des fichiers sous copyright sur les réseaux P2P sans passer par un VPN ou une seedbox.

    Mais là je ne sais pas...

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Est-ce dans l'intérêt des citoyens de l'Union ?
    Je ne vois pas le côté positif pour les citoyens...

    Peut être que le texte ne sera pas voté.
    Comment ça va ce passer le vote ? Il faut une décision unanime des 28 ?
    "Alors il entrait le type et il disait une baguette pas trop cuite" Émile.
    «You may be black, you may be white, you may be Jew or Gentile. It don't make a difference in our house. And this is fresh!»

  20. #80
    Expert éminent sénior
    Avatar de Médinoc
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    26 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 26 730
    Points : 39 144
    Points
    39 144

    Par défaut

    Le "pays des droits de l'homme" est tombé bien bas...
    SVP, pas de questions techniques par MP. Surtout si je ne vous ai jamais parlé avant.

    "Aw, come on, who would be so stupid as to insert a cast to make an error go away without actually fixing the error?"
    Apparently everyone.
    -- Raymond Chen.
    Traduction obligatoire: "Oh, voyons, qui serait assez stupide pour mettre un cast pour faire disparaitre un message d'erreur sans vraiment corriger l'erreur?" - Apparemment, tout le monde. -- Raymond Chen.

Discussions similaires

  1. [WD-2010] Problème modification des liens d'accès aux fichiers
    Par angelino69 dans le forum VBA Word
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/02/2012, 09h52

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo