Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #441
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 187
    Points : 18 849
    Points
    18 849

    Par défaut

    Citation Envoyé par cdusart Voir le message
    Vous n'avez pas l'impression que les écoutes sur l'entourage de Trump étaient justifiées ? Vous ne vous êtes pas rendu compte qu'encore un proche de Trump de plus s'est retrouver à faire un plaider coupable dans une affaire récente ?
    Non.

    On ne place pas des écoutes téléphoniques à tout va, selon notre bon vouloir.
    Les écoutes téléphoniques sont réalisées dans un cadre très précis, quand on a déjà plus qu'une suspicion, et pour certains types d'affaires. L'unique et simple fait qu'un proche se retrouve coupable d'une chose ne suffit, à lui seul, en rien à justifier d'une écoute téléphonique.

    De plus, on est ici dans le cadre d'une élection présidentielle, cela peut s'assimiler à de l'espionnage politique, ce qui est plutôt dangereux pour la démocratie.


    Citation Envoyé par cdusart Voir le message
    Ce que je critique c'est le double standard, dès que le fbi bougeait autour de clinton, la terre entière était informé, mais pour trump il fallu attendre que les élection soient passé pour que l'on entende parler d'un certain nombre d'affaires.
    Déjà, avec Wikileaks, la Terre entière était au courante de l'affaire.

    Dans le cas de Trump, l'affaire était un peu plus "confidentielle", et je crois me souvenir que c'était Trump lui-même qui affirmait faire l'objet de surveillances, choses que son opposition essayait de nier/minimiser.

    Les affaires touchant Hillary étaient peut-être aussi un peu plus veilles/matures que celles touchant Trump.

    Donc non, pas de doubles standard à ma connaissance.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  2. #442
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur R&D
    Inscrit en
    novembre 2015
    Messages
    62
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur R&D

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2015
    Messages : 62
    Points : 207
    Points
    207

    Par défaut

    Par exemple, Paul Manaford était suivi par le fbi depuis 2014. Le fbi aurait-il du arrêter son enquête au moment ou il a intégré la campagne de Trump ?

  3. #443
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 187
    Points : 18 849
    Points
    18 849

    Par défaut

    Citation Envoyé par cdusart Voir le message
    Par exemple, Paul Manaford était suivi par le fbi depuis 2014. Le fbi aurait-il du arrêter son enquête au moment ou il a intégré la campagne de Trump ?
    Ta formulation est malhonnête.

    Je n'ai jamais parlé d'arrêter une enquête, mais ai parlé d'écoutes téléphonique. D'après Wikipédia, la surveillance a débutée avant l'annonce de Donald Trump de concourir à la présidentielle. La question reste donc de savoir quelle était la nature de cette surveillance (i.e. incluait-elle de l'écoute téléphonique à ce moment ?), les motivations qui ont conduits à la surveillance téléphonique, ainsi que de savoir si le FBI connaissait la décision de Trump de se présenter préalablement à son annonce (i.e. donc avant le début de la surveillance).

    Tu ne précises pas aussi que cette personne est un lobbyiste impliquée dans d'autres élections, et que d'après Wikipédia, les charges ne couvrent aucune activités liées aux présidentielles de 2016. Sachant aussi que le fait de placer sur écoute une telle personnalité, a de grandes chances d'aboutir à des écoutes politiques, du fait de sa position.

    Le jugement n'étant pas rendu, je ne peux pas me prononcer quant à la véracité des dîtes charges.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  4. #444
    Membre chevronné
    Avatar de VivienD
    Homme Profil pro
    Développeur logiciel
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur logiciel
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 511
    Points : 2 088
    Points
    2 088

    Par défaut

    Ôtez-moi d'un doute, mais l'espionnage politique n'est pas un problème inconnu aux États-Unis d'Amérique, vu que le scandale du Watergate en est l'archétype occidental moderne.
    Je sais enfin comment dire "prout" en allemand.
    _____________
    Pro: Programmation en C/C++ (embarqué ou non)
    Loisir: Programmation en C++11/14 avec la STL ou Qt 5

  5. #445
    Membre éprouvé
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 675
    Points : 931
    Points
    931
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par cdusart Voir le message
    Vous n'avez pas l'impression que les écoutes sur l'entourage de Trump étaient justifiées ? Vous ne vous êtes pas rendu compte qu'encore un proche de Trump de plus s'est retrouver à faire un plaider coupable dans une affaire récente ? Ce que je critique c'est le double standard, dès que le fbi bougeait autour de clinton, la terre entière était informé, mais pour trump il fallu attendre que les élection soient passé pour que l'on entende parler d'un certain nombre d'affaires.
    Il y a pas de double standard. Je me souviens plus du Nom du gars qui a menti au FBI.

    - L' élection était gagné
    - Et dans son esprit ce n'était pas véritablement une discussion, parce que tout ce qui avait dit à Poutine est que la question des sanctions sera probable réévalué. C,est tout.

    En gros, le gars a eu le malheur de faire ce qu'il aura du faire le jour suivant quand Trump aurait été officiel investie. C'est tout !

    Et cela devient plus embarrassant pour les Démocrates:

    intel i7
    OpenSuse Leap 42.2
    Plasma et Cinnamon

  6. #446
    Membre éprouvé
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 675
    Points : 931
    Points
    931
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par VivienD Voir le message
    Ôtez-moi d'un doute, mais l'espionnage politique n'est pas un problème inconnu aux États-Unis d'Amérique, vu que le scandale du Watergate en est l'archétype occidental moderne.
    Le Watergate est une histoire de financement frauduleux et probablement de pot de vin. En comparaison, le Watergate est de la petite bière. Là on se retrouve avec des membres du FBI ayant sollicité un mandat de surveillance en invoquant une preuve bidon ( soit ils le savaient qu'elles étaient bidons, soit ils ont préféré ne pas vérifié la valeur de ces fausses preuves) Soit ils sont incompétents, soit ils ont utilisé l'agence pour des fins politiques. Ou même les deux, parce quand la Maison Blanche était victime de fuite, tout l'effectif du FBI était attribué à 'l'intervention russe' .

    Et enfin, il y a Hillary Clinton qui devrait être en prison pour de multiples raison, qui ne semble pas intéressé le FBI.
    intel i7
    OpenSuse Leap 42.2
    Plasma et Cinnamon

  7. #447
    Membre éprouvé
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 675
    Points : 931
    Points
    931
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par cdusart Voir le message
    Vous n'avez pas l'impression que les écoutes sur l'entourage de Trump étaient justifiées ? Vous ne vous êtes pas rendu compte qu'encore un proche de Trump de plus s'est retrouver à faire un plaider coupable dans une affaire récente ? Ce que je critique c'est le double standard, dès que le fbi bougeait autour de clinton, la terre entière était informé, mais pour trump il fallu attendre que les élection soient passé pour que l'on entende parler d'un certain nombre d'affaires.

    Si tu parles du memo de Nunes, va le lire un coup et va écouter ce que nunes a lui-même a admis sur ce mémo notamment à propos de fameux footnote.
    En quoi 15s de video d'un journaliste prise en caméra caché prouve quoique ce soit ? comme je l'ai dis auparavant, on verra comment l’enquête de Mueller va finir.
    Ce type est le journaliste vedette de CNN. Même le patron de CNN l'a également confirmé, en caméra cachée. Pour ce qui est de l'enquête Mueller est sera sans effet. Parce que les preuves retenues d'une enquête sont sans valeur si le mandat a été acquis avec des fausses preuves. Mueller va probablement finir sans pension de vieillesse. Ou en prison pour haute trahison, parce que le type était sur l'équipe qui devait certifiée de la valeur des preuves qui allait être présenté à la commission Warren.

    Avec tout les gens qui le détestent, si il y avait eu de quoi faire une mise en accusation contre Trump, ce serait déjà fait. Essaie de te servir un peu de ta cervelle, tu crois vraiment que l'on peut convaincre des gauchistes de voter pour Trump en trollant sur Facebook ?

    Citation Envoyé par cdusart Voir le message
    Plus sérieusement évitez de vous documenter via des chaînes douteuses, le deuxième lien vidéo pointe sur une chaîne d'un gars réputé pour promouvoir les théories conspirationnistes et confondre opinion et faits entre autre
    Quand on veux tuer son chien, on l'accuse de rage. Un procédé digne des enfants. Une accusation n'est pas suffisante, Tu dois démontré qu'il a tort.pour prouve ton point.

    Citation Envoyé par cdusart Voir le message
    Et la richesse de Trump est aussi quelque chose de conflictuelle; si vous voulez voir un truc marrant et comprendre un partie du problème, allez voir ce que Ivanka dis de son père dans le documentaire born rich
    Non ce qui est conflictuel, c'est de vendre de l'uranium américain aux Russes, avant les élections. Et de déclarer qu'ils sont une menace pour la démocratie après les élections. Ce qui est conflictuel, c'est de se braquer sur les Russes, alors que les Chinois avaient 100 fois plus de raison de craindre Trump. Les renégociations étaient un élément majeur de sa campagne.
    intel i7
    OpenSuse Leap 42.2
    Plasma et Cinnamon

  8. #448
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    327
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 327
    Points : 11 333
    Points
    11 333

    Par défaut Fake news et vie privée : Mark Zuckerberg encore invité à témoigner devant le Parlement UK

    Fake news et vie privée : Mark Zuckerberg encore invité à témoigner devant le Parlement UK
    un refus pourrait donner lieu à une convocation formelle

    Une commission parlementaire britannique a demandé au patron de Facebook, Mark Zuckerberg, de comparaître devant elle, estimant que ses explications officielles jusqu’ici « ont constamment sous-estimé le risque » des fausses actualités et de la violation de la vie privée des utilisateurs.

    Mike Schroepfer, directeur technique de Facebook a déjà été auditionné par le Comité britannique du numérique, de la culture, des médias et des sports. Mais estimant insatisfaisantes les réponses apportées par le directeur technique quant aux publicités, la collecte de métadonnées et l'interférence des réseaux sociaux dans le monde politique, le comité de régulation, avec en tête le député Collins, a adressé une lettre à Rebecca Stimson, responsable de la politique publique de Facebook au Royaume-Uni. Il souhaite la présence de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook pour plus d’éclaircissement sur le sujet.

    Si les demandes à comparaître envoyées au PDG jusque-là restées sans suite sont des invitations, cela pourrait prendre l’allure d’une convocation formelle, a déclaré Collins. Il déclare : « ça vaut la peine de noter que, bien que M. Zuckerberg ne relève pas normalement du Parlement britannique, il honorera cette demande la prochaine fois qu'il entrera dans le pays. Nous espérons qu'il répondra positivement à notre demande, mais si ce n'est pas le cas, le comité décidera d'émettre une convocation formelle pour qu'il comparaisse lorsqu'il sera prochainement au Royaume-Uni. »

    Nom : AP_18100709060691-640x480.jpg
Affichages : 1602
Taille : 46,0 Ko

    Selon le comité, beaucoup de questions sont restées sans réponse et il voudrait que le PDG de Facebook les aborde personnellement. Certaines de ces questions, les plus importantes sont les suivantes :

    • Quel est le pourcentage de sites sur Internet sur lesquels Facebook suit les utilisateurs ?
    • Combien de développeurs votre équipe de lutte contre les violations a-t-elle sanctionnés entre 2011 et 2014 ?
    • Combien de clics ou de balayages d'écran faut-il pour modifier les paramètres de confidentialité de Facebook sur un smartphone ? Quelles mesures prenez-vous pour réduire le long processus de modification des paramètres de confidentialité ?
    • Quelle est ka proportion d'annonces de campagnes politiques qui sont diffusées sur votre plateforme à l'échelle mondiale ? Avez-vous une estimation approximative basée sur les données moyennes sur les dépenses de campagne ?
    • Combien d'argent vous êtes-vous fait à partir d'annonces frauduleuses ? Lorsque vous découvrez qu'elles ont été frauduleuses, retournez-vous l'argent à l'acheteur des publicités ?

    Mark Zuckerberg serait invité à comparaître au Royaume-Uni le 24 mai, date fixée par le comité de régulation. Le chef de Facebook devrait se rendre en Europe plus tard ce mois-ci pour témoigner de la propagation croissante des fausses actualités et les responsables britanniques veulent que Londres soit inclus dans l'itinéraire du voyage. Facebook a jusqu'au 11 mai pour répondre à l'invitation afin de donner des explications à plus de quarante (40) millions d'utilisateurs qu'il compte au Royaume-Uni.

    Source : news vire

    Et vous ?

    Quel est votre avis par rapport à cette invitation ?
    Facebook devrait-il répondre de tous les usages que ses utilisateurs en font ?

    Voir aussi

    Cambridge Analytica ferme ses portes suite au scandale lié aux données Facebook la couverture médiatique a chassé presque toute sa clientèle
    Mark Zuckerberg est invité à se présenter devant le parlement européen pour s'expliquer suite au scandale Cambridge Analytica
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #449
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    927
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 927
    Points : 1 980
    Points
    1 980

    Par défaut

    Pourquoi est-ce le patron lui-même qui gère ça ? Il n'y a pas de service communication ou juridique chez Facebook ? Ou bien Mark Zuckerberg fait partie de tous ces services en même temps ?

    On aime montrer sa tête en tout cas...
    "If you can't teach it then you don't know it."

  10. #450
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 822
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 822
    Points : 2 953
    Points
    2 953

    Par défaut

    L'avantage que ce soit lui, c'est qu'il peut dire "je vous apporterai une réponse rapidement", leurs laissant le temps de réfléchir.
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  11. #451
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 023
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 023
    Points : 103 764
    Points
    103 764

    Par défaut Mentir ou répandre des « fake news » était considéré comme un délit dans le Massachusetts colonial

    Mentir ou répandre des « fake news » était considéré comme un délit dans le Massachusetts colonial,
    fondé par les puritains

    Après l’élection « surprise » de Donald Trump, Facebook a été accusé d’avoir influencé les campagnes présidentielles des États-Unis en laissant diffuser sur sa plateforme des fake news, ce qui aurait contribué à donner un coup de pouce au candidat républicain, lui permettant d’accéder à la Maison-Blanche. Mark Zuckerberg a tout d’abord trouvé cette idée ridicule, avant de présenter ses excuses et de commencer à prendre au sérieux le problème d'une possible ingérence russe dans l'élection américaine via des fake news sur le réseau social.

    Mais saviez-vous ce qu’il en aurait coûté de répandre de telles nouvelles sous d’anciennes lois ?

    Mentir ou répandre des « fake news » était considéré comme un délit dans le Massachusetts colonial. En 1645, la colonie de Massachusetts Bay a adopté une loi qui stipule :

    « Considérant que la vérité dans les mots aussi bien que dans les actions est exigée de tous les hommes, en particulier des chrétiens, qui sont les profès du Dieu de la Vérité; et tandis que tout mensonge est contraire à la vérité, et que certaines sortes de mensonges ne sont pas seulement pécheurs (comme le sont tous les mensonges), mais pernicieux pour le bien public, et nuisibles à des personnes particulières:

    « Il est donc ordonné par ce tribunal et son autorité, que toute personne ayant l'âge de discrétion (qui est de quatorze ans) qui dit ou publie un mensonge, sciemment et volontairement, pouvant être pernicieux pour le bien public, ou tendant à causer des dommages ou blesser une personne en particulier, ou avec l'intention de tromper et d'abuser des gens avec de fausses nouvelles et rapports, ... cette personne sera condamnée à une amende pour la première infraction de dix shillings, ou si la partie est incapable de la payer, elle se verra enchaînée ... dans un endroit ouvert pour une période ne dépassant pas les deux heures.

    « Pour la seconde infraction de ce genre, dont toute personne sera légalement condamnée, l’auteur devra payer la somme de vingt shillings, ou être fouettée sur son corps nu, le nombre de coups ne dépassant pas les dix.

    « Et pour la troisième offense, l’auteur devra débourser quarante shillings, ou, si le parti ne peut pas payer, être fouetté avec plus de nombre de coups, qui ne devront pas excéder les quinze.

    « Pour la quatrième infraction, la sanction est de 10 shillings de plus que celle d’avant, ou, si l’auteur est incapable de les payer, il recevra 5 à 6 coups de plus que la précédente sanction, le nombre de coups ne dépassant pas les 40 ».

    Nom : massachussets.png
Affichages : 1017
Taille : 216,1 Ko

    La colonie à prédominance puritaine espérait clairement inculquer les valeurs chrétiennes dans la communauté en menaçant de punir tous les mensonges, non seulement les mensonges qui ont endommagé un individu particulier, mais aussi tous les mensonges « pernicieux ». au bien public.

    Si quelqu'un avait menti au sujet d'une personne en particulier, cette dernière pouvait intenter des poursuites pour diffamation, ce qui a souvent été fait. La personne qui avait menti pouvait également faire face à des sanctions pénales, surtout si elle l’avait fait au sujet d'un membre important du gouvernement ou de l'église. Cela avait été typique de la common law anglaise pendant des siècles. L'impulsion était de protéger la réputation des hommes importants, parce que la stabilité du gouvernement dépendait de leurs bonnes relations entre eux (et avec la couronne) et de la confiance de la nation dans leur intégrité. C'était, en substance, la vieille conception de « fake news ».

    La nouvelle conception de « fake news », qui a surgi au dix-septième siècle, avait trait à des événements plutôt que des gens particuliers. Si l'on mentait à propos d'un événement supposé, en particulier d'une manière qui mettait en danger le bien public, on pouvait faire face à une accusation au pénal d’avoir menti ou de répandre des « fake news ».

    Le mensonge est souvent accompagné d'autres délits. Il est donc parfois difficile de séparer le délit de mentir à d’autres accusations auxquelles un individu peut être confronté simultanément, par exemple lorsque quelqu'un est accusé de mensonge et de vol, de mensonge et de blasphème, ou de mensonge pour piéger une jeune femme afin d’abuser d’elle.

    Aujourd'hui, les lois générales du Massachusetts n'évoquent pas une interdiction de diffuser des fake news, sauf en ce qui concerne la diffamation, aussi bien orale qu’écrite.

    Source : MassGov

    Voir aussi :

    Fake news et vie privée : Mark Zuckerberg encore invité à témoigner devant le Parlement UK, un refus pourrait donner lieu à une convocation formelle
    France : la proposition de loi pour combattre les fake news est d'ores et déjà prête, louable initiative ou prémices liberticides ?
    Fake news : les humains auraient tendance à plus les répandre que les bots sur Twitter, d'après des chercheurs du MIT
    Bad News, un jeu invitant à devenir un magnat des fake news et de la désinformation, pour « vacciner » les internautes face à ce fléau
    États-Unis : les électeurs de Trump partagent l'essentiel des fake news, selon une étude de l'université d'Oxford
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #452
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 822
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 822
    Points : 2 953
    Points
    2 953

    Par défaut

    Ce doit être très embarassant d'être politiciens dans cette région
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  13. #453
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    509
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 509
    Points : 1 392
    Points
    1 392

    Par défaut

    G Walker Bush, qui est un héritier de ces puritain a déclaré que "l'effet du menssonge l'emporte sur la vérité", au sujet de ces manipulations sur l'Irak.
    Ces mensonges ont provoqué la mort de milliers d'irakins et de Gi morts pour les intérêts des riches américains comme lui et son père.
    Sera-t-il fouété pour cela ? J'en doute.
    Ca ne l'empechera pas d'aller à l'église et de recevoir la bénédiction du curée.
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  14. #454
    MikeRowSoft
    Invité(e)

    Par défaut

    On dirait bien que les USA est beaucoup plus fragmenté que l'on ne pourrait le croire.

  15. #455
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 028
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 028
    Points : 4 062
    Points
    4 062

    Par défaut

    Très bonne loi ^^. Il nous faudrait la même. Même les peines seraient acceptables par rapport au préjudice occasionné.

  16. #456
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 187
    Points : 18 849
    Points
    18 849

    Par défaut

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Très bonne loi ^^. Il nous faudrait la même. Même les peines seraient acceptables par rapport au préjudice occasionné.
    Oui, et qui décide de ce qui est "vrai" de ce qui est "faux" ?

    Tant qu'à faire, on pourrait créer un journal pour recenser tout le "vrai", ainsi on saura que tout ce qui n'y apparaît pas est faux. D'ailleurs, on pourrait appeler ce journal "Vérité".
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  17. #457
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 028
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 028
    Points : 4 062
    Points
    4 062

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Oui, et qui décide de ce qui est "vrai" de ce qui est "faux" ?

    Tant qu'à faire, on pourrait créer un journal pour recenser tout le "vrai", ainsi on saura que tout ce qui n'y apparaît pas est faux. D'ailleurs, on pourrait appeler ce journal "Vérité".
    Après enquête et jugement j'entends, par exemple les procédures de diffamation.

  18. #458
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 187
    Points : 18 849
    Points
    18 849

    Par défaut

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Après enquête et jugement j'entends, par exemple les procédures de diffamation.
    Sauf qu'il y aura toujours moyen de montrer que "ce n'est pas si faux que cela", ou que "ce n'est pas tout à fait vrai".

    Si j'affirme que Dieu n'existe pas, est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont croyants ? Si je dis que le patriarcat n'existe plus en France, est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont des féministes ? Si je dis que l'homéopathie, ce n'est que du sucre, est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont clients de FakeMed ? Si je dis que la migration engendre quelques problèmes (e.g. monté de l'antisémitisme en Allemagne d'après Arté), est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont trop à gauche ?


    C'est juste se tromper de combat. Le problème n'est pas tant dans la véracité de l'information, que dans son argumentation. Il faut s'autoriser d'avoir tord pour les bonnes raisons.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  19. #459
    Membre chevronné
    Avatar de VivienD
    Homme Profil pro
    Développeur logiciel
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur logiciel
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 511
    Points : 2 088
    Points
    2 088

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Oui, et qui décide de ce qui est "vrai" de ce qui est "faux" ?

    Tant qu'à faire, on pourrait créer un journal pour recenser tout le "vrai", ainsi on saura que tout ce qui n'y apparaît pas est faux. D'ailleurs, on pourrait appeler ce journal "Vérité".
    Plagiat!

    Je sais enfin comment dire "prout" en allemand.
    _____________
    Pro: Programmation en C/C++ (embarqué ou non)
    Loisir: Programmation en C++11/14 avec la STL ou Qt 5

  20. #460
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 028
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 028
    Points : 4 062
    Points
    4 062

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Sauf qu'il y aura toujours moyen de montrer que "ce n'est pas si faux que cela", ou que "ce n'est pas tout à fait vrai".

    Si j'affirme que Dieu n'existe pas, est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont croyants ? Si je dis que le patriarcat n'existe plus en France, est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont des féministes ? Si je dis que l'homéopathie, ce n'est que du sucre, est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont clients de FakeMed ? Si je dis que la migration engendre quelques problèmes (e.g. monté de l'antisémitisme en Allemagne d'après Arté), est-ce que je ne risques pas de me faire sanctionner si les juges sont trop à gauche ?


    C'est juste se tromper de combat. Le problème n'est pas tant dans la véracité de l'information, que dans son argumentation. Il faut s'autoriser d'avoir tord pour les bonnes raisons.
    Comment juge-t-on la diffamation alors ? La vérité ce sont des faits non ? Si on prouve que les faits indiqués n'ont pas eu lieu, comme dans les enquêtes de police, alors c'est un mensonge non ?

Discussions similaires

  1. Google lance la guerre contre les publicités indésirables
    Par Amine Horseman dans le forum Sécurité
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/05/2015, 17h20
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 03/09/2013, 00h32
  3. Facebook, Twitter, Google : des sociétés de publicité déguisées
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 16
    Dernier message: 05/05/2013, 20h23
  4. Réponses: 37
    Dernier message: 19/10/2010, 09h51
  5. Réponses: 12
    Dernier message: 02/07/2009, 08h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo