Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 700
    Points : 18 791
    Points
    18 791
    Par défaut Edward Snowden : l'élection de Trump n'est pas notre premier souci
    Edward Snowden : l'élection de Trump n'est pas notre premier souci
    C'est la surveillance de masse qu'il faudrait remettre en cause

    Edward Snowden, le lanceur d’alerte réfugié en Russie depuis 2013 s’est exprimé jeudi soir dans une vidéoconférence organisée par le moteur de recherche néerlandais StartPage. Durant la conférence, il s’est montré particulièrement tranquille surtout que l’on sait que c’est sa première sortie depuis la victoire de Donald Trump élu président des États-Unis face à sa rivale démocrate Hillary Clinton. Pour Snowden, cette élection est « un moment sombre dans l'histoire de la nation » américaine, mais « ce n'est pas la fin de l'histoire ». « Si nous travaillons ensemble, nous pouvons construire quelque chose de meilleur, et profiter d'une société plus libre au bénéfice de tous ». Il faut rappeler qu’en 2013, il avait déclaré qu’une société dystopique était « à une élection » des États-Unis.

    Nom : Edward-Snowden.jpg
Affichages : 5965
Taille : 41,9 Ko
    Edward Snowden

    L’ancien sous-traitant de la NSA a rappelé que le président Barack Obama n’a pas tenu ses promesses sur la fin de la surveillance massive, la fermeture de Guantánamo, les frappes de drones et les exécutions extrajudiciaires. « C'était un moment où nous avons tous cru, moi y compris, que l'arrivée de la bonne personne au pouvoir allait tout changer, mais cela n'a pas été le cas », a-t-il regretté. C’est pourquoi le lanceur d’alerte ne semblait pas trop perturbé par la victoire de Trump, bien que son élection soit venue à sa grande surprise. « Nous ne pouvons rien espérer d'un Obama, et nous ne devrions pas craindre un Donald Trump : nous devrions plutôt construire par nous-mêmes. »

    Snowden a rappelé que les administrations Bush et Obama ont été derrière la mise en place d’un système de surveillance généralisée extrêmement performant et dont va hériter Trump durant son prochain mandat. Snowden est particulièrement familier avec ce système puisqu’il avait révélé en 2013 des informations classées top-secrètes de la NSA concernant la captation des métadonnées des appels téléphoniques aux États-Unis, ainsi que les systèmes d’écoute sur internet des programmes de surveillance PRISM, XKeyscore, Boundless Informant et Bullrun du gouvernement américain et les programmes de surveillance Tempora, Muscular et Optic Nerve du gouvernement britannique. Pour justifier ses révélations, il a indiqué que son « seul objectif est de dire au public ce qui est fait en son nom et ce qui est fait contre lui. » De tels programmes pourraient permettre au prochain président de rester éternellement au pouvoir. En France également, les attaques terroristes récentes ont été suivies par l’accord de nouveaux pouvoirs de surveillance aux forces de sécurité, ce qui fait qu’elles pourraient être utilisées abusivement dans le futur. « La surveillance massive n'a jamais apporté de résultat concret dans le contre-terrorisme », a dit Snowden. « La surveillance massive n'a rien à voir avec l'antiterrorisme, c'est plutôt une question de pouvoir », a-t-il expliqué.

    Snowden a jugé que l’importance excessive accordée à ces élections est une erreur grave, pour lui, le véritable pouvoir réside dans le pouvoir social et civique qui peuvent être exploités pour introduire des changements importants. L’ancien sous-traitant de la NSA a cité plusieurs cas où de nouvelles lois de surveillance de masse ont été imposées au Royaume-Uni et en Chine, sans oublier le récent scandale de Yahoo. Snowden propose de mettre en place des dispositifs qui permettent une surveillance ciblée des individus réputés dangereux sans pour autant être intrusifs pour la population. Il incite aussi à recourir aux appareils et logiciels chiffrés ou de protocoles comme Tor. Pour lui, la connaissance informatique est la clé de la liberté et permet aux citoyens de contrer cette surveillance. « Un vote ne sera jamais assez pour être citoyen », a dit le lanceur d’alerte.

    Déjà, plusieurs firmes sont inquiètes des pouvoirs grandissants accordés aux services de renseignement et craignent que la surveillance de masse puisse mettre en péril les données de leurs clients. Pour cette raison, certaines firmes ont commencé à installer leurs serveurs et données en dehors des États-Unis afin de les protéger des mandats de recherche émis sur le territoire américain. « Les pouvoirs d’un gouvernement sont légués à un autre lors des élections suivantes », a dit Snowden. « Réformer ces pouvoirs est maintenant la plus grande responsabilité de ce président, depuis belle lurette. » Snowden fait référence ici au président Obama qui a encore quelques mois devant lui à la Maison-Blanche.

    Malgré son ton calme et insouciant, cette élection de Trump ne sonne pas bien pour l’activiste américain. Le milliardaire est un ami de Vladimir Poutine et un grand partisan de la peine capitale pour les traitres. Il avait tweeté en 2014 que « Snowden a engendré de gros dégâts aux États-Unis. Un espion, à l'époque où notre pays était respecté et fort, il aurait été exécuté ». Il faudrait noter aussi que l’administration Obama avait décidé de poursuivre Edward Snowden en accordance avec l’Espionnage Act, une vieille loi fédérale qui date de 1917.

    Snowden ne semblait pas inquiet pour son avenir et sa sécurité, il s’est même montré rassurant. « Je suis la partie la moins importante de ce qui se passe ! L'important, c'est nous, la société », a-t-il affirmé. « Le président [Poutine] a assuré que le peuple de Russie me considère comme un défenseur des droits de l'Homme, et il a affirmé que la Russie n'extrade pas les défenseurs des droits de l'Homme ». Toutefois, il n’a pas écarté la possibilité « que ce type [Donald Trump, NDLR], qui se présente comme un champion des accords, ne soit pas en train d'essayer de passer un accord » avec la Russie pour l’extrader aux États-Unis. « Imaginons qu'un accord soit passé, et que je sois extradé… Vous savez, si j'étais vraiment soucieux de ma propre sécurité et si mon avenir personnel était au centre de mes préoccupations, je serais toujours à Hawaï [lieu de sa dernière affectation pour la NSA, où il a décidé de dévoiler le système au monde] », a-t-il expliqué.

    Snowden a fait savoir qu’il pense avoir agi dans le bon sens et qu’il est satisfait de sa façon d’agir jusqu’à aujourd’hui. Et pour conclure, il affirmé que les élections étaient « un moment obscur pour l’histoire des États-Unis, mais pas la fin de l’histoire ».




    Source : The Guardian

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Shadow Brokers : un autre « Edward Snowden » serait-il à l'origine de la fuite ? la théorie d'un dénonciateur en interne semble plus plausible
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 640
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 640
    Points : 4 107
    Points
    4 107
    Par défaut
    Citation Envoyé par The guardian
    Malgré son ton calme et insouciant, cette élection de Trump ne sonne pas bien pour l’activiste américain. Le milliardaire est un ami Vladimir Poutine et un grand partisan de la peine capitale pour les traitres. Il avait tweeté en 2014 que « Snowden a engendré de gros dégâts aux États-Unis. Un espion, à l'époque où notre pays était respecté et fort, aurait été exécuté ».
    Mais quand est-ce que la propagande s'arrête? Depuis quand Poutine et Trump sont amis?
    Puis quand Snowden a balancé ce qu'il savait, était-il moins "insouciant" qu'aujourd'hui? Le gars donne de sa personne pour une cause bien plus grande que son confort et on trouve le moyen de retourner le truc sur l'ignoble Trump, alors que le message est justement le contraire : ce n'est pas lui LE gros problème.

  3. #3
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    737
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 737
    Points : 1 412
    Points
    1 412
    Par défaut
    Trump est un instrument au mains de Poutine. Il a été soutenu par Poutine qui va pouvoir le manipuler. Le jour ou Trump réalisera le visage fourbe de Poutine, il sera trop tard pour réagir et pour les USA. Il va lui faire croire à un possible raprochement pour obtenir du soutiens (pour avoir une respectabilité (OTAN, ONU, OMC...)) et des territoire (en mer) mais toujours dans le même sens. Et le jour ou Poutine ira trop loin, Trump réagira et Poutine s'offusquera innocemmente et les tensions reprendront.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  4. #4
    Membre éprouvé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 053
    Points : 1 036
    Points
    1 036
    Par défaut
    Je crois que tu n'as rien capté au sujet... Snowden surfe sur la vague anti-trump pour attirer l'attention sur la surveillance généralisée. Entre autres, il semble sous-entendre qu'il ne croit pas que le Président Trump puisse se priver d'un tel outil, tout comme ses prédécesseurs Obama et Bush.
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  5. #5
    Membre expert Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 050
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 050
    Points : 3 779
    Points
    3 779
    Par défaut
    code :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    #define while (for (mtu < (hlen + sizeof (struct (frag_hdr ) + 8), goto fail_toobig, mtu -= hlen + sizeof( struct frag_hdr ))
    Tiré du noyau linux, il s'agit de définir une sureté sur les connexions réseaux. Peut-être décliné pour "esquiver" les écoutes.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  6. #6
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    5 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 5 448
    Points : 14 405
    Points
    14 405
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    Trump est un instrument au mains de Poutine. Il a été soutenu par Poutine qui va pouvoir le manipuler. Le jour ou Trump réalisera le visage fourbe de Poutine, il sera trop tard pour réagir et pour les USA.
    Qu'est ce qu'il ne faut pas lire...
    Tu crois qu'un gus comme Trump est un nouveau-né ? Tu crois que les pingouins de l'administration US en place et à venir sont tous tombés de la dernière averse ? Tu crois que tous les soutiens républicains sont des benêts oui-oui complètement idiots ?
    Non mais faut arrêter : tous s'accordent à dire que Trump est un opportuniste pragmatique et à ce titre il peut être dans certains cas difficilement prévisible.
    Le seul point positif (prévisible) c'est qu'en étant justement opportuniste, il ne devrait pas trop souvent s'entêter dans une voie sans issue quelque soit le dossier.

    La devise de Trump c'est "US First" et après moi la fin du monde. Tu crois que cela fera bon ménage avec tous les dirigeants de la planète (y compris Poutine) ?
    Poutine est bien trop proche de la Chine pour avoir une franche camaraderie avec Trump et puis l'Histoire ne plaide pas en faveur d'une relation "apaisée".

    Bref, si l'autre forain à la maison blanche applique, ne serait-ce que le quart, de ses propositions, m'est d'avis qu'il va falloir faire des photos de sa vie d'avant
    Je suis beaucoup plus méfiant vis-à-vis de son bras droit Mike Pence qui lui peut s'avérer autrement plus problématique que la tête de gondole.
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  7. #7
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    -
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    334
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : -

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 334
    Points : 1 158
    Points
    1 158
    Par défaut
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    La devise de Trump c'est "US First" et après moi la fin du monde.
    Ou plus simplement la devise de Trump, c'est "Trump First".

  8. #8
    Membre éprouvé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 053
    Points : 1 036
    Points
    1 036
    Par défaut
    Quel pays ne fait pas passer ses intérêts avant celui des autres ?
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 929
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 929
    Points : 3 145
    Points
    3 145
    Par défaut
    Trump, le bouc émissaire qui va se prendre toutes les m* du monde à des causes des autres, ensuite (ou avant) ils le tueront et mettront Hillary ou Obama au pouvoir.
    Ce sera la bonne occasion de lancer la ww3 contre la Russie qui aura tué (false flag) le président.
    Affaire classée défense.

    L'affaire JFK ne vous rappelle rien?...
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 929
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 929
    Points : 3 145
    Points
    3 145
    Par défaut
    Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
    Quel pays ne fait pas passer ses intérêts avant celui des autres ?
    La France! (suppo d'Israel et suppo des USA)
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  11. #11
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 150
    Points
    10 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
    Trump, le bouc émissaire qui va se prendre toutes les m* du monde à des causes des autres, ensuite (ou avant) ils le tueront et mettront Hillary ou Obama au pouvoir.
    Ce sera la bonne occasion de lancer la ww3 contre la Russie qui aura tué (false flag) le président.
    Affaire classée défense.

    L'affaire JFK ne vous rappelle rien?...
    La vache, le mec n'a pas encore pris ses fonctions, que vous en êtes déjà à prévoir son assassinat par les illuminati / les franc-maçons et toute la clique ?

    Et donc s'il se fait assassiner, cela sera forcément pour cacher la merde des autres, mais cela n'aura rien à voir avec la merde qu'il aura potentiellement pu mettre d'ici là ?

    Y'a des soldes au rayon boule de cristal pour Noël ?

    Y'a déjà des manifs de plusieurs millions de personnes qui se lancent aux USA contre son élection, si ça part trop en cacahuète, ça se trouve il sera remis en cause avant même d'avoir pris ses fonctions, donc calmez-vous un peu sur les prédictions. ^^

  12. #12
    Membre éprouvé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 053
    Points : 1 036
    Points
    1 036
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Y'a déjà des manifs de plusieurs millions de personnes qui se lancent aux USA contre son élection
    Si c'est comme la victoire quasi-certaine d'Hillary...

    Quelque 300 personnes ont battu le pavé à Baltimore, sur la côte Est
    [...]
    A San Francisco, quelque 1.000 jeunes, surtout des lycéens
    [...]
    A New York, quelque 200 manifestants anti-Trump se sont réunis
    [...]
    Mercredi, des dizaines de milliers de personnes étaient déjà descendues dans les rues après l'annonce de la victoire du républicain.

    http://www.bfmtv.com/international/n...s-1058212.html
    Donc non ce n'est pas une vague manifestante qui déferle sur les US, ce sont des manifs après-coup d'un électorat démocrate trop sur de lui et qui a du mal à avaler la pilule... Le Président Trump ne démissionnera pas pour ça.
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  13. #13
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 150
    Points
    10 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
    Donc non ce n'est pas une vague manifestante qui déferle sur les US, ce sont des manifs après-coup d'un électorat démocrate trop sur de lui et qui a du mal à avaler la pilule... Le Président Trump ne démissionnera pas pour ça.
    Sauf qu'il y a eu plus de mouvements que ça, certains plus gros, et cela a continué tous les jours depuis, et qu'il y en a même dans les états qui ont voté pour Trump, donc le coup des Démocrates...

    Il y a plus de gens qui ont voté Hillary que Trump, que ça te plaise ou non, sachant qu'à côté de ça, il y a eu 50% d'abstention, il n'y a donc qu'un quart de la population pour Trump, donc cela peut potentiellement concerné également des gens qui ne sont pas Démocrates.

    De plus, je n'ai pas dis qu'il allait démissionner, mais que si cela continuait et s'amplifiait, il pourrait y avoir éventuellement une remise en cause. T'as été acheté ta boule de cristal aussi pour être si catégorique ?

  14. #14
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 640
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 640
    Points : 4 107
    Points
    4 107
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Y'a déjà des manifs de plusieurs millions de personnes qui se lancent aux USA contre son élection
    Je comprends pas bien ce que ça signifie? Il faut refaire des élections parce que le résultat ne convient pas? Y a des démocrates qui rêvent de dictature du moment que c'est leurs idées qui sont mise en place.

    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Il y a plus de gens qui ont voté Hillary que Trump, que ça te plaise ou non, sachant qu'à côté de ça, il y a eu 50% d'abstention, il n'y a donc qu'un quart de la population pour Trump, donc cela peut potentiellement concerné également des gens qui ne sont pas Démocrates.
    Les joies d'un suffrage non universel? Je peux comprendre que des gens ayant voté pour un candidat proposant le suffrage universel, qui récolte plus de voix que l'adversaire se permettent de râler, mais quand on est satisfait du système c'est moins évident.
    Dans le même genre est-ce qu'on trouverait normal de voir des gens manifester en France parce qu’au 1er tour ils ont fait plus de voix que celui qui sera finalement élu au second tour?

    Puis la participation c'est assez marrant comme au début de la journée de votes les informations nous parvenant était du style : "mobilisation record des gens", sous entendus les gens ne veulent absolument pas avoir le diable...bref on connait la suite.

  15. #15
    Membre éprouvé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 053
    Points : 1 036
    Points
    1 036
    Par défaut
    Tout à fait Micka... Et ce qui est encore plus délirant, on a eu la preuve éclatante de la propagande des médias, malgré ça les gens replongent en reprenant en coeur leurs arguments fallacieux comme quoi que ce n'est pas normal d'avoir Trump, Hillary a eu plus de voix et blablabla. Alors qu'on en a rien à foutre du nombre de voix dans le système US et que le système leur va bien comme ça.

    La mafia médiatico-politique se rattrape aux branches et ça fonctionne, tout du moins dans notre pays... Navrant...
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  16. #16
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 192
    Points : 678
    Points
    678
    Par défaut
    Sans vouloir rentrer dans le troll politique, c'est en train de devenir une constante dans les démocraties occodentales qu'un partie de l'électorat de gauche ('fin les démocrates sont pas tellement de gauche au sens européens du terme, mais par opposition à la droite conservatrice) refuse d'accepter le résultat d'un vote quand celui-ci ne leur convient pas.
    Les belles valeurs de tolérance et démocratie qu'ils soutiennent fonctionnent à sens unique apparemment.

    PS : Je suis bien conscient qu'il s'agit d'une partie minoraitaire de l'électorat mais que les médiats en font tout un foin (je vais pas m'étendre en théorie vaseuse sur l'intérêt qu'ont les médiats à faire croire qu'il s'agit d'une immense part de la population alors qu'il s'agit en général d'une faible minorité mais je pense que vous voyez où je veux en venir...) mais c'est tout de même inquiétant, j'ai pas souvenir que ça se faisait il y a encore quelques années.

  17. #17
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    -
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    334
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : -

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 334
    Points : 1 158
    Points
    1 158
    Par défaut
    Citation Envoyé par Lyons Voir le message
    Sans vouloir rentrer dans le troll politique, c'est en train de devenir une constante dans les démocraties occodentales qu'un partie de l'électorat de gauche ('fin les démocrates sont pas tellement de gauche au sens européens du terme, mais par opposition à la droite conservatrice) refuse d'accepter le résultat d'un vote quand celui-ci ne leur convient pas.
    C'est une partie minoritaire mais grandissante, qui n'est pas du à du fanatisme, mais plus à la faute à des gouvernements allant de plus en plus vers la droite néolibérale [sérieusement il y en a encore qui pense que le PS ou les démocrates US c'est vraiment de la « gauche » ?] et la réaction populaire qui fonctionne en allant encore plus vers la droite, autoritaire cette fois, tout en voulant résoudre leurs problèmes économique par de la gauche sociale. Ils ne sont pas représentés par les personnes au pouvoir.

    Au état-unis, je ne pense pas que cette gauche aurait manifestés contre une Hillary élue, car par le principe du moindre mal ils auraient voté pour elle et ça pourrait se ressentir comme hypocrite de manifester juste après. Mais ce n'est pas sur et ils n'en serait pas moins opposé. Il y a un fossé énorme entre les supporters d'Hillary, plus néolibéraux, et ceux de Sanders, anti-establishment et socialistes (« progressistes », puisque « socialiste » est un mots tabou aux US).

    Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
    Alors qu'on en a rien à foutre du nombre de voix dans le système US et que le système leur va bien comme ça.
    Ça ne leur va pas du tout bien comme ça. C'est un système foireux que personne n'a osé touché jusqu'à présent. Quand on a des gens qui se prive de la peine d'aller voter car “je vote bleu dans un état rouge sûr” ou l'inverse, c'est un système qui ne les représentent pas.
    [video=youtube;G3wLQz-LgrM]https://www.youtube.com/watch?v=7wC42HgLA4k"]video de 2011[/URL] ayant déjà ciblé combien c'était foireux. [URL="https://www.youtube.com/watch?v=G3wLQz-LgrM[/video] de maintenant.
    Par contre, je pense que le moment pour changer ça, c'est de le faire au beau milieu de deux élections, sinon c'est ignoré comme du « c'est une excuse parce qu'ils ont perdus ».

    Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
    La mafia médiatico-politique se rattrape aux branches et ça fonctionne, tout du moins dans notre pays... Navrant...
    Alors envoie-les mourir et arrête de les lire. D'une part c'est, comme tu l'as compris, un véhicule de ceux au pouvoir, mais d'autre part, en bon opportunistes, les Trumps et cie utilise ces médias pour faire passer des messages volontairement scandaleux de sorte à avoir de la pub gratuite tout en ayant des positions creuses et sans substance. Et quand ce sera lui au pouvoir, les « merdias » américains le trouveront soudainement « normal » et ce sera rebelote. Trump n'est pas la réponse à ce système foireux, c'est juste une peau neuve.

    Depuis quelques années, je lis un journal anglais en ligne tant je me suis rendu compte que c'était en effet bien des « merdias ». Au revoir la « neutralité », merci les convictions et l'honnêteté des convictions. C'est de gauche « progressiste » comme dit en haut, mais il y a même des auteurs qui écrivent des suites d'articles se répondant car ils ne sont pas d'accord entre eux. Du débat, c'est comme ça qu'est censé se passer la démocratie. J'ai pas regardé si entre-temps il y est apparu de vrais médias alternatifs en France, mais si ce n'est pas le cas, c'est à faire.

  18. #18
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    2 088
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 2 088
    Points : 4 104
    Points
    4 104
    Par défaut
    Je pense qu'il y aurait eu autant de manifestation si Hillary avait gagné
    Bon pas au même endroit et des même personne mais la société US semble tellement divisé...

    TallyHo:
    C'est pas nouveau qu'on trouve le système américains aberrant quelque soit le candidat qui gagne.
    Une plus forte représentative de certains états peut encore se justifier mais que le nombre de grand électeurs ne soit pas propositionnel ca me semble étrange ...
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  19. #19
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 150
    Points
    10 150
    Par défaut
    @TallyHo et micka :

    C'est dans votre tête que les américains sont contents de ce système, et ils doivent en être aussi content du leur que nous du notre, c'est juste que comme tout système politique ou d'élection, un truc qui se fait depuis X dizaines d'années, cela ne se change pas d'un claquement de doigt, surtout quand ceux qui vivent de ce système et le dirige, n'ont pas envie d'en changer.

    Mais il y a tout autant de voix qui s'élèvent contre ce mode de scrutin la-bas, que de gens qui gueulent chez nous sur notre système, voir même plus, faut arrêter de lire les merdias et commencer à aller vous balader sur des sources étrangères...

    En gros là, c'est comme si vous disiez que les gens qui réclament une remise en cause de notre système, ne sont pas contents juste car leur parti n'a pas été élu, et qu'ils devraient fermer leur gueule, c'est exactement pareil. (dédicace à l'UPR et autres partis qui ne sont jamais élus)


    Les manifestations "not my president" dénoncent justement ce système d'élection, pas seulement la victoire de Trump (celle-ci n'est plutôt qu'une excuse pour montrer les limites de ce système justement, même si bien évidemment, il doit y avoir des personnes dans le tas, qui manifestent aussi contre Trump), mais bon, c'est plus facile de cracher sur tout le monde, que de prendre 5mn pour se renseigner, surtout quand on pense tout mieux savoir que les autres.

    Et surtout, je vous trouve super bien renseignés pour être si certains que ces manifestations ne comprennent que des démocrates, après tout c'est vrai que 100% des républicains sont derrière Trump car ils l'adorent tous... (Et c'est sans même parler pour tous ceux qui ont voté pour un autre partie / un autre candidat).

  20. #20
    Expert confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    vilain troll de l'UE
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 609
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : vilain troll de l'UE

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 609
    Points : 4 280
    Points
    4 280
    Par défaut
    Citation Envoyé par Lyons Voir le message
    Sans vouloir rentrer dans le troll politique, c'est en train de devenir une constante dans les démocraties occodentales qu'un partie de l'électorat de gauche ('fin les démocrates sont pas tellement de gauche au sens européens du terme, mais par opposition à la droite conservatrice) refuse d'accepter le résultat d'un vote quand celui-ci ne leur convient pas.
    Les belles valeurs de tolérance et démocratie qu'ils soutiennent fonctionnent à sens unique apparemment.
    On a eu les mêmes à droite en 2012, des élus qui disaient qu'Hollande n'était pas leur président.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

Discussions similaires

  1. Que pensez vous d'Edward Snowden?
    Par Invité dans le forum Politique
    Réponses: 85
    Dernier message: 27/01/2014, 14h40
  2. Réponses: 19
    Dernier message: 10/07/2013, 10h59
  3. PRISM : la France aurait-elle dû accueillir Edward Snowden ?
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 38
    Dernier message: 05/07/2013, 02h57
  4. Réponses: 30
    Dernier message: 02/07/2013, 16h58
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 01/07/2013, 17h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo