Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    USA : quelles sont les implications de la victoire de Donald Trump sur l’écosystème technologique ?
    USA : quelles sont les implications de la victoire de Donald Trump sur l’écosystème technologique ?
    Rétrospective sur son programme électoral

    Donald Trump a été élu à la tête des États-Unis, devant son opposant Démocrate Hillary Clinton, qui l’a déjà félicité. Quelles sont les enjeux de cette victoire sur l’écosystème technologique ?

    Cybersécurité et chiffrement : il faut rappeler qu’il y a quelques semaines le FBI a lancé une alerte pour prévenir les autorités d’une possible infiltration des bases de données des élections de deux États américains. Les enquêteurs du bureau des investigations ont avancé que les cybercriminels à l’origine de ce piratage seraient des hackers affiliés au gouvernement russe. Un acte qui a été salué par Donald Trump qui a invité lesdits hackers a mettre la main sur les courriels compromettant d’Hillary Clinton, bien qu’il se soit ravisé par la suite.

    Donald Trump a opté pour une approche agressive en matière de cybersécurité : « le cyberespace américain continue de subir des attaques délibérées d’agents venus de Chine ou agissant pour ce pays, qui sont presque des actes de guerre. Notre pays devrait contre-attaquer et rendre publique chaque tentative chinoise de vol ou de perturbation de nos opérations, qu’elles soient privées ou gouvernementales ».

    Même si Donald Trump avait appelé à un boycott des produits Apple en février dernier dans l’affaire San Bernardino (l’éditeur d’iOS refusait de fournir au FBI un moyen de contourner son système de sécurité), il n’a pas tenu cette position bien longtemps. Son programme sur cette thématique est moins féroce que ce qu’il laissait entrevoir. Il est par exemple indiqué que Donald Trump va demander un examen des cyber défenses des Etats-Unis ainsi que des infrastructures critiques par une équipe composée de militaires, de forces de l’ordre et d’entités issues du secteur privé.

    Exploration de l’espace : de nombreuses incertitudes planent autour des intentions de Donald Trump. Si en août 2012, il avait dit être « triste de voir ce que Barack Obama a fait de la NASA. Il a étripé le programme et nous a rendu dépendant des Russes », son discours a changé et s’est montré plus conservateur après la question d’un journaliste qui voulait savoir ses intentions vis-à-vis de la NASA : « vous savez, avant c’était génial. Aujourd’hui nous avons des problèmes plus graves à résoudre, vous le comprenez ? D’autant plus que nous ne disposons pas de beaucoup d’argent ».


    Mais ses principaux conseillers politique que sont Bob Walker et Peter Navarro ont déclaré dans une tribune publiée sur Space News que « les partenariats public-privé devraient être la base de nos efforts de conquête de l’espace ». Et d’expliquer que « de tels partenariats offrent non seulement l'avantage d'une réduction des coûts, mais aussi le bénéfice de partenaires capables de penser en dehors des structures et des réglementations bureaucratiques ».

    En matière de surveillance de masse : Donald Trump s’est montré totalement contre. Il a assuré que « les États-Unis ne doivent pas espionner leurs propres citoyens. Cela n’aura jamais lieu sous une administration Trump ».

    Qu’en est-il de la propriété intellectuelle ? Un sujet qui s’avère préoccupant pour l’industrie comme le montrent les différents procès autour de la question. Si Donald Trump s’est très peu exprimé sur le sujet, se montrant même silencieux sur la question des brevets, certains analystes ne semblent pas très enthousiastes sur la possibilité d’un changement positif apporté par l’administration Trump. Parmi les points qui les laissent sceptiques figure le fait que Donald Trump est profondément connecté au monde du divertissement, qu’il est entouré de personnes qui ont une vision plus maximaliste du droit d'auteur mais a également pris des positions suggérant qu’il ne va pas s’entourer de personnes qui vont réformer le copyright.

    Source : politique de Donald Trump en matière de cyber sécurité, Space News, Washington Post

    Voir aussi :

    Des systèmes de vote américains ont été compromis par des hackers, afin de voler les données personnelles des électeurs

    ICANN : Donald Trump s'oppose au plan d'Obama de renoncer au contrôle de l'internet et appelle les Américains à le soutenir
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Inactif  
    Je pense qu'il est très dénigré par les (tous) médias, comme en France avec Marine Lepen, jamais vous verrez un journaliste dire "Moi je soutien Marine", ou "Moi je soutien Trump".

    Dans son programme il y'a des choses bonnes et moins bonnes (surtout sur l'écologie ). J'ai commencé à l’apprécier notamment quand justement j'avais vue sa position vis à vis de l'espionnage et de sa politique étrangère. Que les médias cachent bien de nous montrer...

    J'aime Trump, ce type fait un gros Fuck à tous les instituts de sondages et à tous les journalistes et sa, sa fait du bien de voir que l'avenir n'est jamais écrit et que je peuple américain n'écoute pas bettement TF1 CNN.

    En France sa fait 20ans qu'on se tape l'UMPS, serait peut être temps de changer ?

  3. #3
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    USA : quelles sont les implications de la victoire de Donald Trump sur l’écosystème technologique ?
    Qu'on est bien dans la merde.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

    En matière de surveillance de masse : Donald Trump s’est montré totalement contre. Il a assuré que « les États-Unis ne doivent pas espionner leurs propres citoyens. Cela n’aura jamais lieu sous une administration Trump ».
    Mouais voila ce que je ferais si j'étais un philanthrope.

    Trump : Bon les gars, vous enlevez a surveillance de tous ces pecnos, ils ont pas de valeurs. A par contre, lui il est riche et c'est mon concurrent, vous le pister a mort.
    Snowden 2 : Mais monsieur c'est contre les lois et les libertes indviduels.
    Trump : (sort son arme de sa poche de costard). Attention les gars, c'est un traitre a la nation. (Zigouille la personne). Voila comment on traite les traitres.
    Garde du corps : Monsieur, vous venez de tuer le CTO, qui va gerer les systèmes informatiques.
    Trump : (Commence a sortir son revolver)
    Garde du corps : (En panique), vous avez bien fait monsieur.
    Trump : Vous direz que ce sont les terroristes qui ont attaquez la NSA.

  4. #4
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par koyosama Voir le message
    Qu'on est bien dans la merde.



    Mouais voila ce que je ferais si j'étais un philanthrope.

    Trump : Bon les gars, vous enlevez a surveillance de tous ces pecnos, ils ont pas de valeurs. A par contre, lui il est riche et c'est mon concurrent, vous le pister a mort.
    Snowden 2 : Mais monsieur c'est contre les lois et les libertes indviduels.
    Trump : (sort son arme de sa poche de costard). Attention les gars, c'est un traitre a la nation. (Zigouille la personne). Voila comment on traite les traitres.
    Garde du corps : Monsieur, vous venez de tuer le CTO, qui va gerer les systèmes informatiques.
    Trump : (Commence a sortir son revolver)
    Garde du corps : (En panique), vous avez bien fait monsieur.
    Trump : Vous direz que ce sont les terroristes qui ont attaquez la NSA.
    Pathétique.

  5. #5
    Membre expert
    bonjour
    Trump c'est un peu Bernard Tapie président (il n'as rien à voir avec JM Lepen, qui est plutôt un politicien professionnel militant nationaliste à outrance)....
    Pour lui ,l'Amérique c'est une grande entreprise et il veut la gérer comme un bon patron , et tout ce qui n'enrichit pas l'entreprise familiale , il veut le dégommer technologique ou pas ....
    Ainsi les allies devront payer leur protection, le voisin mexicain sera mis à contribution pour construire un mur contre lui-même (quoique un mur commun entre voisins est une pomme de discorde en soi),les canadiens ont peur de voir le traité de libre-échange ALENA voler en éclat, la coopération spatiale sert l'intérêt de l'étranger (le russe) !!!
    Les étrangers vivants aux USA sont des parasites ou des voleurs qui mangent le pain des bons américains ,ceux qui les protègent sont des complices ,et autres joyeusetés de la même veine !!!
    Evidemment de tels slogans sont des slogans de café de commerce, mais ils fonctionnent d'une manière redoutable (plus la ficelle est grosse ,plus elle passe)...
    Et le manque de rationalité de l'électeur moyen sur des sujets aussi difficile est démontré une fois de plus dans cette élection ...
    Ce qui est démontré aussi dans cette élection, c'est que les classes politiques traditionnelles Europe comme Amérique ,se sont montrés incapables d'accompagner les changements sociétaux et économiques qui s'opèrent chez eux ,et que des milliers de Trump se frottent les mains et sont à l'affut !!!

  6. #6
    Membre expert
    Re
    Sur un plan politique on peut s'attendre à ce que en cas de conflit majeur de l'exécutif américain avec le Congres (majorité Républicaine) ou le Senat (majorité républicaine) pour le vote des lois, le Congres et le Sénat ont une procédure de destitution prête et rodée : impeachment inscrit dans les tablettes constitutionnelles depuis 1876!!!
    Car aux Amériques rien n'empêche un exécutif de gouverner même avec l'opposition majoritaire au parlement(dernier cas c'est celui d'Obama) ,ce qui en France , en GB ou Allemagne relève de l'impossible et conduirait soit à un renouvellement législatif ,soit à la démission de l'exécutif et de son président ...

  7. #7
    Membre chevronné
    quelles sont les implications de la victoire de Donald Trump sur l’écosystème technologique ?
    Pas grand chose à mon avis. C'est comme Obama en 2008.
    Ousmane


    Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.

  8. #8
    Membre éprouvé
    Quelles sont les implications ? Aucune.

    A la différence de la plupart des politicards déconnectés, le Président Trump sait ce qu'est la gestion d'une entreprise. Quand on lui parle d'un chantier à 100 millions, il sait ce que ça représente, ce n'est pas qu'un chiffre dans un budget d'état. Quand on va lui parler de 100 millions d'investissement pour telle boite, il sait ce que ça peut présenter comme risque.

    Il aime son pays, en tous cas beaucoup plus que ces "élites" corrompues, et je ne crois pas qu'il fera ce qu'il a dit ou promis si cela pénalise fortement un ou des secteurs d'activité car il sait concrètement comment ça se passe sur le terrain.

    Et puis n'oublions pas non plus qu'il ne gouvernera pas seul. Il y a des forces d'opposition, des "ultimatums" de grosses boites, etc... Bref il y a des rapports de force et la technologie pèse pas mal quand même aux USA. Donc ça ne m'inquiète pas du tout.

    Par contre, il faut arrêter d'avoir des fantasmes TF1nesques au sujet du Président Trump et d'une soi-disant gouvernance avec des flingues...


    PS : pour aujourd'hui, le NASDAQ est dans le vert à 50 points de son record de clôture.
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  9. #9
    Inactif  
    Citation Envoyé par TallyHo Voir le message

    A la différence de la plupart des politicards déconnectés, le Président Trump sait ce qu'est la gestion d'une entreprise. Quand on lui parle d'un chantier à 100 millions, il sait ce que ça représente, ce n'est pas qu'un chiffre dans un budget d'état. Quand on va lui parler de 100 millions d'investissement pour telle boite, il sait ce que ça peut présenter comme risque.
    Espérons qu'il ne gérera pas les USA comme ses casinos alors...
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  10. #10
    Nouveau Candidat au Club
    BOOBS
    Bonjour,
    Désolé de faire le rabat-joie mais cet article manque de professionnalisme.
    Outre les quelques fautes d’orthographes (pour le coup même des medias pro. en font, vous êtes épargnés) la citation du tweet de Trump manque... d'anonymat.
    Bien cordialement.

  11. #11
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Je pense qu'il est très dénigré par les (tous) médias, comme en France avec Marine Lepen, jamais vous verrez un journaliste dire "Moi je soutien Marine", ou "Moi je soutien Trump".

    Dans son programme il y'a des choses bonnes et moins bonnes (surtout sur l'écologie ). J'ai commencé à l’apprécier notamment quand justement j'avais vue sa position vis à vis de l'espionnage et de sa politique étrangère. Que les médias cachent bien de nous montrer...

    J'aime Trump, ce type fait un gros Fuck à tous les instituts de sondages et à tous les journalistes et sa, sa fait du bien de voir que l'avenir n'est jamais écrit et que je peuple américain n'écoute pas bettement TF1 CNN.

    En France sa fait 20ans qu'on se tape l'UMPS, serait peut être temps de changer ?
    L'extrême-droite est toujours le dernier filet de sécurité du système. Dernière illustration en date : Trump. D'après France Inter ce matin, il semble déjà acté que son secrétaire au trésor sera un banquier de Goldman Sachs. Ca passe bien, cette poignée de gravier ?

    Extrait de l'article : "les partenariats public-privé devraient être la base de nos efforts de conquête de l’espace ». Et d’expliquer que « de tels partenariats offrent non seulement l'avantage d'une réduction des coûts (...) »" : Si ça, ce n'est pas une belle arnaque ! Les PPP sont un désastre pour les finances publics, et certainement pas une source d'économie ! La technologie de SpaceX vient en droite ligne de la NASA et a donc été financée par le contribuable, tout le programme est une commande de l'état et est donc financé par le contribuable. La seule chose en plus par rapport à l'époque où c'était la NASA qui faisait voler des fusées, c'est la thune qu'Elon Musk se met dans la poche au passage. Bonjour l'économie !
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  12. #12
    MikeRowSoft
    Invité(e)
    Pour l'instant il a été critiqué la personne. Mais son travail ?
    C'est vraiment se que j'ai ressenti des annonces de campagnes électorales.

  13. #13
    En attente de confirmation mail
    La source de ce sympathique article de type "lisons dans le marc de café" est... le Washington Post!!!

    Un de ces médias qui s'est particulièrement illustré pour avoir annoncé pendant des mois, la victoire avec 98% de chance du clan... Clinton

    Alors franchement les grandes analyses visionnaires de mecs qui ne sortent pas de leur bureaux (c'est vrai que pour un journaliste bien payé se déplacer pour aller voir des "bouseux" au fin fond de l'Arkansas, celà n'a rien d'intéressant, c'est plus "fun" de courir après les conférences de presse et les apéro organisés par l'élite politique et financière)!!!


    Il est franchement inutile de parler encore de Trump... Quelque soit le spécialiste qui parle, il dit des conneries parce qu'il n'est pas dans sa peau!

    Alors fermons le livre "Trump" (l'avenir nous dira ce qu'il compte faire) et intéressons-nous un peu plus à notre coin de pays parce que certains semblent avoir oublié que la situation en Europe est identique:

    1. Des médias vivant "bras-dessous, bras-dessous" avec leur amis politiciens, tous aveugles et tous déconnectés de la vie de Monsieur Tout-Le monde

    2. Une population abandonnée à son sort

    3. Des populistes voulant profiter de la situation

  14. #14
    En attente de confirmation mail
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    ... D'après France Inter ce matin, il semble déjà acté que son secrétaire au trésor sera un banquier de Goldman Sachs. Ca passe bien, cette poignée de gravier ?
    Et qu'est-ce que cela change des autres "politiquement corrects"? Le sympathique Barroso, ancien chef d'orchestre de l'Union Européenne qui a été se faire engager par le même Goldman Sachs (rappelons qu'il s'agit de la banque qui a aidé la Grèce a falsifier ses comptes pour répondre aux exigences lui permettant d'entrer dans l'UE) ou l'actuel chef d'orchestre de l'UE Jean-Claude Juncker qui pendant 30 ans a offert aux multinationales des impôts "sur-mesure" pour les attirer au Luxembourg, c'est très différent???

    Pour info, c'est un sport national aux USA: Les mecs font le ping-pong entre le secteur privé et le gouvernement! Renseignes-toi et tu vas découvrir que l'équipe qui s'est occupé de redresser la situation lors de la crise de 2008 étaient à majorité issu de... Goldman Sachs!!!! Et qu'ils y sont tous retournés!!!! Ce n'est pas pour rien que le gouvernement US a sauvé les banques et a laissé des dizaines de milliers de citoyens se faire expulser de chez eux!!!

  15. #15
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message


    En France sa fait 20ans qu'on se tape l'UMPS, serait peut être temps de changer ?
    Sauf qu'en France on n'a pas d'alternative, dans le sens que le(s) parti(s) assez puissant(s) et qui se présente comme "alternative" sont complétement dans le système de la politique carriériste.
    Pour croire que ce(s) parti(s) extrémiste des 2 cotés d'ailleurs changeraient vraiment les choses, il faut être extrêmement naïf.

    Trump avait l'avantage d'être très connu et médiatisé déjà avant même sans être dans le système, et l'atout supplémentaire d'être assez riche pour se dire au dessus de la corruption des politiques.

  16. #16
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
    Pour l'instant il a été critiqué la personne. Mais son travail ?
    C'est vraiment se que j'ai ressenti des annonces de campagnes électorales.
    Il a monté beaucoup d'entreprises, et la plupart se sont cassées la gueule.
    Mais il l'a bien planqué, et depuis il vend simplement une image.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  17. #17
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par virginieh Voir le message
    Sauf qu'en France on n'a pas d'alternative, dans le sens que le(s) parti(s) assez puissant(s) et qui se présente comme "alternative" sont complétement dans le système de la politique carriériste.
    Le serpent se mord la queue... Il me semble assez paradoxal de réclamer des "puissants" et de regretter dans un même temps qu'il n'y ait pas d'alternative. Comment les alternatives "minoritaires" peuvent émerger si les gens restent aliéner aux "puissants" habituels UMPSFN ? Il faudra m'expliquer...
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  18. #18
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Et qu'est-ce que cela change des autres "politiquement corrects"? Le sympathique Barroso, ancien chef d'orchestre de l'Union Européenne qui a été se faire engager par le même Goldman Sachs (rappelons qu'il s'agit de la banque qui a aidé la Grèce a falsifier ses comptes pour répondre aux exigences lui permettant d'entrer dans l'UE) ou l'actuel chef d'orchestre de l'UE Jean-Claude Juncker qui pendant 30 ans a offert aux multinationales des impôts "sur-mesure" pour les attirer au Luxembourg, c'est très différent???

    Pour info, c'est un sport national aux USA: Les mecs font le ping-pong entre le secteur privé et le gouvernement! Renseignes-toi et tu vas découvrir que l'équipe qui s'est occupé de redresser la situation lors de la crise de 2008 étaient à majorité issu de... Goldman Sachs!!!! Et qu'ils y sont tous retournés!!!! Ce n'est pas pour rien que le gouvernement US a sauvé les banques et a laissé des dizaines de milliers de citoyens se faire expulser de chez eux!!!
    Mais c'est bien ça, le problème : ça ne change rien ! Alors que justement, les gens ont voté pour le changement, et que Trump leur a promis le changement !

    Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
    Le serpent se mord la queue... Il me semble assez paradoxal de réclamer des "puissants" et de regretter dans un même temps qu'il n'y ait pas d'alternative. Comment les alternatives "minoritaires" peuvent émerger si les gens restent aliéner aux "puissants" habituels UMPSFN ? Il faudra m'expliquer...
    Exactement ! Les gens veulent le changement, mais comme ils ne pensent pas que les politiciens qui veulent vraiment changer les choses puissent gagner, ils votent pour les ordures habituelles qui ne changeront rien. Tout en se plaignant de l'impossibilité du changement.

    Mélenchon, il suffirait que les gens votent pour lui pour qu'il soit élu.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  19. #19
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Je pense qu'il est très dénigré par les (tous) médias, comme en France avec Marine Lepen, jamais vous verrez un journaliste dire "Moi je soutien Marine", ou "Moi je soutien Trump".
    Maintenant probablement que si. Notre classe jacassante reste le laquais parfaitement dressé des USA, avec un fanatisme et un sectarisme qui n'a cessé de s'accroitre. Est-ce que la victoire de Trump va marquer le point d'arrêt et le début de l'émancipation de l'Europe ? Je l'espère mais rien n'est moins sûr.

    Maintenant qu'il est élu, pas mal de journaleux franchouillards devraient retourner leur veste.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  20. #20
    Inactif  
    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    Il a monté beaucoup d'entreprises, et la plupart se sont cassées la gueule.
    Sans parler de ses casinos (4 faillites pour 3 casinos), de son université (pour laquelle il est poursuivi depuis 2013 ou 2014 pour affaires illégales, enfin je ne sais pas si la procédure est toujours en cours ou non du coup, maintenant qu'il est président ), etc. etc.

    Alors effectivement, j'ai hâte de voir s'il dirige le pays de la même façon qu'il dirige son business.
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."