Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Votre profil Facebook pourrait aider à baisser le prix de votre assurance
    Votre profil Facebook pourrait aider à baisser le prix de votre assurance
    Êtes-vous prêts à partager vos données personnelles avec votre assureur ?

    L’une des plus grandes compagnies d’assurance en Grande-Bretagne veut avoir accès aux données personnelles de ses clients pour déterminer le prix de leur assurance. Cette initiative marque le début d’une nouvelle ère dans laquelle les firmes cherchent à accéder aux données privées postées par les utilisateurs pour dessiner un profil de chaque client.

    Admiral Insurance, une compagnie d’assurance basée à Cardiff va analyser les comptes de Facebook des jeunes conducteurs pour déterminer leurs traits de personnalité, les individus ayant un caractère consciencieux et qui sont bien organisés se verront proposer une assurance à prix équitable. L’assureur compte examiner les posts des intéressés et leurs activités notamment leurs likes pour déterminer leurs habitudes. Cela inclut la façon avec laquelle ils rédigent leurs posts notamment l’usage de phrases complètes, l’utilisation de listes et la spécification exacte des détails des rendez-vous avec les amis. Néanmoins, les utilisateurs utilisant intensivement les points d’exclamation et les termes comme “toujours” ou “jamais” au lieu de "peut-être" auront des scores négatifs.

    Pour Admiral, ce principe est le même utilisé par les banques et les sociétés de crédit pour calculer le niveau de risque du client. Dans le cas des assurances, votre profil Facebook peut apparemment aider à évaluer votre personnalité et la probabilité d’incidents dans le futur. La société s’est référée à une étude de HSE selon laquelle « certaines personnalités sont plus susceptibles d'avoir un accident que d'autres ». Si les assurances classiques ne prennent pas en considération ce paramètre, Admiral compte bien changer la donne et permettre aux clients dont le risque calculé est peu élevé de profiter d’une assurance moins onéreuse, à condition bien sûr de livrer son compte Facebook et ses données personnelles à l’assureur. L’assureur promet jusqu’à 15% de remise sur le prix de l'assurance.

    « Vos données Facebook ne seront utilisées que pour nous aider à calculer le risque des conducteurs et à déterminer tout rabais », indique Admiral. « Nous traitons ces informations que vous partagez pour nous aider à mieux vous comprendre. Nous comparons le type d'informations que vous partagez avec nous à des milliers d'autres clients et nous établissions une forme de prédiction sur la façon dont vous pouvez conduire. »

    Admiral pourrait éventuellement élargir le concept et prendre en compte d’autres médias sociaux pour mieux catégoriser les conducteurs. « Ce produit est toujours en période de test pour nous. Il est innovant et c’est la première fois que quelqu’un entreprend une méthode similaire », a dit Dan Mines qui a dirigé le projet chez Admiral. « Le projet est encore en test pendant ses premiers jours. Les données serviront à donner des rabais seulement. Nous allons travailler avec ce que nous avons et apprendre plus. »

    Admiral compte faire évoluer la technologie au fur et à mesure que les données sont collectées et que des corrélations sur les conducteurs sont établies. Ce qui veut dire que les variables identifiées sur le réseau social pourraient changer. Yossi Borenstein, le principal data scientist chez Admiral a fait savoir que l’algorithme utilisé pour calculer le risque est constamment en phase d’apprentissage, tant que les données personnelles collectées des réseaux sociaux sont comparées aux données de la vie réelle. Il a néanmoins insisté sur le fait que ces données restent confidentielles et ne seront pas partagées avec des tiers.

    La politique de Facebook est pourtant claire et interdit d’exploiter les données personnelles pour prendre des décisions d’éligibilité. Néanmoins, la firme a précisé que l’application d’Admiral n’enfreint pas aux règles et sera utilisée pour l’identification et la vérification des utilisateurs.


    Source : The Guardian - Open Rights Group

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Les voitures autonomes vont tout savoir sur les conducteurs et partager les informations avec les constructeurs et les compagnies d'assurance
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Rédacteur

    Non.
    "Never use brute force in fighting an exponential." (Andrei Alexandrescu)

    Mes articles dont Conseils divers sur le C++
    Une très bonne doc sur le C++ (en) Why linux is better (fr)

  3. #3
    Expert confirmé
    Pas vraiment étonné, les assurances ont toujours cherché à biaiser sur les règles sociales qui sont pourtant leur credo véritable : assurer tout le monde sans distinction.

    Le principe est simple : comme le coût d'un accident peut arriver à dépasser les possibilités financières de chaque individu, alors collectivement chacun apporte solidairement sa cotisation pour permettre de couvrir un sinistre qui pourrait advenir à tout un chacun.

    Si on commence à distinguer la valeur de risque pour chaque individu, alors on crée de l'inégalité sociale.
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  4. #4
    Expert confirmé
    Prêt à partager mes données avec mon assureur ? Absolument pas. (J'ai pas de compte FB toute façon)

    Créer un compte Facebook bidon pour trouver plus facilement du taff / baisser les prix des assurances etc.. Pourquoi pas; à voir.

    Citation Envoyé par psychadelic Voir le message
    Le principe est simple : comme le coût d'un accident peut arriver à dépasser les possibilités financières de chaque individu, alors collectivement chacun apporte solidairement sa cotisation pour permettre de couvrir un sinistre qui pourrait advenir à tout un chacun.
    C'est ça qui est fabuleux avec les assurances : tu payes tous les mois, tu n'as pas intérêt à avoir le moindre jour de retard; il t’arrive quelques chose et il faut se battre des mois pour obtenir une fraction de ce que te dois l'assurance.
    Donnons leur nos données, ça leur donnera un moyen supplémentaire de ne pas payer.

  5. #5
    Membre expert
    Quand on voit les conneries qui trainent sur certains Facebook les assureurs vont avoir du travail !!!!

    Facebook ou ("Facebiik" pour les filles) faut pas y toucher !!!

  6. #6
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    Quand on voit les conneries qui trainent sur certains Facebook les assureurs vont avoir du travail !!!!

    Facebook ou ("Facebiik" pour les filles) faut pas y toucher !!!
    Si ton facebook est à l'image de ton post, à ta place je ne le montrerais pas à mon assureur

  7. #7
    Membre expert
    Je touche pas à Facebook mais du coup ça pourrait valoir le coup de faire un compte FaKebook, en s'inventant une vie de saint, pour avoir un petit bonus à l'ouverture de la police d'assirance
    Plus je connais de langages, plus j'aime le C.

  8. #8
    Nouveau membre du Club
    Ça me fait penser à black mirror saison 3 episode 1.
    En gros tout le monde a une note sur 5 visible par n'importe qui (car on a tous des lentilles de contacts avec réalité augmenté), et on peut noter n'importe qui faisant n'importe quoi, surtout avec les réseaux sociaux (ses vacances et autres conneries)..
    Et les notes reçus par l'élite (les 4,5+) comptent plus que celles donnés par les autres. Donc tu cherches à devenir "amis" avec ces élites.
    En cas de délits/infractions, le gouvernement peut te sanctionner sévérement sur ta note.

    Ta note sert à avoir des réductions sur la location d'appart (J'imagine que c'est augmente la popularité/valeur du quartier d'avoir que des élites). Et certains commerces ou quartiers ont des restrictions sur l'entrée suivant ta note...

    BREF ! Je vois pas pourquoi ce futur n'arriverait pas et cette news d'assurance va dans ce sens.

    PS: Et bien sur l'épisode la série montre les dérives de ce système. C'est vraiment sympa ^^

  9. #9
    En attente de confirmation mail
    Votre profil Facebook pourrait aider à baisser le prix de votre assurance
    Et surtout à.... Faire augmenter le prix de votre assurance

    Ayons tous une pensée émue pour ces crétins de post-ado postant leur photos du samedi soir totalement imbibés d'alcool ou ce trentenaire fana de vitesse qui montre son grand intérêt sur Facebook pour tout ce qui ressemble à de la voiture de course...

    Les assurances se lèchent déjà les babines... En automne les feuilles tombent à la pelle... Et au printemps, ce sera les malus et autres pénalités (déjà que les classes considérés comme à risque paient plus cher pour leur assurance...) !

  10. #10
    Inactif  
    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Et surtout à.... Faire augmenter le prix de votre assurance

    Ayons tous une pensée émue pour ces crétins de post-ado postant leur photos du samedi soir totalement imbibés d'alcool ou ce trentenaire fana de vitesse qui montre son grand intérêt sur Facebook pour tout ce qui ressemble à de la voiture de course...
    +1.

    Il faut être un pigeon pour croire qu'une compagnie d'assurance ne ferait ça que pour baisser les cotisations de ses adhérents, et donc par la même occasion, réduire ses propres revenus.

    C'est couru d'avance qu'une fois leur phase de test (avec seulement des réductions) terminée, la plupart des gens auront surtout des augmentations...


    Ca sera même pire :

    "Selon l'analyse de votre profil Facebook, vous êtes considérés comme potentiellement dangereux sur la route, nous ne pouvons donc donner suite à votre demande d'assurance / nous devons donc mettre fin à votre contrat".
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  11. #11
    Membre actif
    Apparemment, Facebook vient de changer d'avis et refuse d'autoriser une telle assurance.

    Source : http://arstechnica.com/tech-policy/2...car-insurance/

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Skury Voir le message
    Apparemment, Facebook vient de changer d'avis et refuse d'autoriser une telle assurance.

    Source : http://arstechnica.com/tech-policy/2...car-insurance/
    Ils ont du faire une analyse cout-bénéfice, avec comme cout les procès possibles, et autres soucis pour leur image.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  13. #13
    Expert confirmé
    Déjà, les assurances font du lobby assez sévère pour avoir les données sur le nombre de point que vous avez sur votre permis. Alors Facebook est loin de mon souci.
    Et puis s'ils trouvent rien sur ton facebook ça baisse ? Ou il faut se filmer en train de conduire bien (en tenant le téléphone à la main pour filmer).
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  14. #14
    Membre émérite
    Si mon assureur cherche à me faire payer au minimum ce que je vais lui coûter je n'ai plus besoin de lui
    En fait je n'ai jamais compris pourquoi on confiait ça au privé, assurer ne devrait pas être business mais un service social.

  15. #15
    Membre expert
    Citation Envoyé par JackJnr Voir le message
    Si ton facebook est à l'image de ton post, à ta place je ne le montrerais pas à mon assureur
    T'a pas lu la deuxième phrase correctement !! "Faut pas y toucher" => ça voulait dire que je n'ai pas de compte facebook
    Du coup je sais pas très bien ce que mon assureur va y trouver

  16. #16
    En attente de confirmation mail
    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    T'a pas lu la deuxième phrase correctement !! "Faut pas y toucher" => ça voulait dire que je n'ai pas de compte facebook
    Du coup je sais pas très bien ce que mon assureur va y trouver
    Mais cher ami une fois le système généralisé, il n'y aura même plus de salut: T'es pas sur Facebook? C'est "louche", tu as quelque chose à cacher! Donc malus automatiquement appliqué sur le contrat d'assurance du "non-Facebookien"...

    L'avenir est prometteur... Pourquoi rester dans l'info? L'assurance est pleine de juteuses perspectives!!!

  17. #17
    Membre expert
    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Mais cher ami une fois le système généralisé, il n'y aura même plus de salut: T'es pas sur Facebook? C'est "louche", tu as quelque chose à cacher! Donc malus automatiquement appliqué sur le contrat d'assurance du "non-Facebookien"...

    L'avenir est prometteur... Pourquoi rester dans l'info? L'assurance est pleine de juteuses perspectives!!!
    Je peux très bien créer un compte bidon et le laisser vide => A la campagne on est des taiseux, on peut se regarder dans le blanc des yeux sans parler
    pendant des jours => Pareil avec mon assureur

  18. #18
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Mais cher ami une fois le système généralisé, il n'y aura même plus de salut: T'es pas sur Facebook? C'est "louche", tu as quelque chose à cacher! Donc malus automatiquement appliqué sur le contrat d'assurance du "non-Facebookien"...

    L'avenir est prometteur... Pourquoi rester dans l'info? L'assurance est pleine de juteuses perspectives!!!
    Encore pire que ça : si tu n'alimentes pas ton compte facebook assez régulièrement avec des photos populaires, que diront les gens ? Que tu as des choses à cacher puisque tu ne mets pas ta vie sur FB

  19. #19
    Membre éprouvé
    Vous n'y êtes pas. Qu'importe si vous ne remplissez pas votre profil Facebook. D'autres le font pour vous. Je ne suis pas sur Facebook. Mais mes filles et leurs amies y sont, Facebook sait tout de moi. Les assurances aussi sauront tout.

  20. #20
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par ymoreau Voir le message
    Si mon assureur cherche à me faire payer au minimum ce que je vais lui coûter je n'ai plus besoin de lui
    En fait je n'ai jamais compris pourquoi on confiait ça au privé, assurer ne devrait pas être business mais un service social.
    Si l'assurance était étatique ça fait longtemps qu'elle aurait fait faillite

###raw>template_hook.ano_emploi###